Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

Ameliorez votre communication avec Dieu, avec une prire rapide, adroite et pleine de comprhension.

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Sunday, December 31st, 2006

DIEU, 1er au 7 janvier 2007
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. of Bartlett, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. NOUVEAUTE CHAQUE MERCREDI : CONTROLEZ NOTRE SITE WEB - www.cedarscamps.org/metaphysical/ - POUR UNE TRADUCTION FRANCAISE de ce « texte » offert par Pascal Bujard de Suisse.
  
Texte d'Or
Comme nous le lisons dans le Psaume 47:7 selon « Amplified Bible », « Chantez des louanges par un Psaume adroit et plein de compréhension. » Le mot adroit signifie,  « connaissance ; être bien instruit, adroit ; capable en gestion ; capable d'agir gentiment... » (Student's Reference Dictionary) Adroit signifie être prêt, rapide, expert, et malin. Quelques autres mots pour compréhension sont : connaissance, conscience, perspicacité, compétence, et maîtrise. Ces qualités décrivent-elles votre prière ? Votre communication avec Dieu ? Cette Leçon aidera à améliorer votre aisance pour la prière et vous donner quelques bonnes idées qui rempliront votre prière de compréhension.
 
Lecture Alternée
Le discours de Paul à l'Aréopage indique l'importance de prier avec compréhension. Les hommes athéniens étaient très religieux à leurs manières. Mais ils idolâtraient tellement d'autres dieux, qu'ils n'étaient jamais vraiment sûrs du dieu qu'ils étaient en train de prier, et ne savaient pas lequel était responsable de la réponse à leurs prières. Ils ont donc construit un autel au « dieu inconnu » pour être sûrs de ne pas offenser un dieu qu'ils ne connaissaient pas. Avez-vous déjà senti que vos prières étaient « très vagues » ? Au lieu de travailler avec une grande précision, vous éparpillez-vous dans toute une gamme de possibilités ?  Paul et les chrétiens savaient QUI ils priaient et à quoi ils pouvaient s'attendre. Leur Dieu ne pouvait pas être confiné dans des temples, pas plus que dans des rites dogmatiques ou superstitieux. Paul idolâtrait le Créateur du monde et des hommes. « Un tel Dieu ne peut pas vivre dans des temples, mais il peut être trouvé partout par les hommes qui le recherchent réellement. » (The Abingdon Bible Commentary)
 
SECTION I : Reconnaissez qui est Dieu
Prier avec compréhension « commence par glorifier, car glorifier est l'activité spirituelle la plus élevée de l'homme. » (Dummelow) Glorifier est un acte de révérence dirigée vers un dieu. Glorifier Dieu, c'est reconnaître Sa nature. Le Psaume 68 (Bible 1) nous rappelle que Dieu est le Père et qu'Il réside dans Sa « sainte habitation » - et n'est pas confiné dans un endroit physique quelconque. C'est un hymne de louanges pour tout le bien que Dieu a fait. C'est reconnaître Ses victoires dans tous les siècles « avec un espoir conséquent de son triomphe ultime et complet. » (Abingdon) La citation Bible 2 est tirée de l'appel de Dieu à Cyrus qui promet que « Dieu le protégera même s'il [Cyrus] ne le connaît pas. » (Ibid.) Nous pouvons faire confiance à Dieu comme à un père. Il n'existe aucune limite au soin que nous porte Dieu. Jésus Christ exprima sa connaissance de Dieu en répondant au besoin humain par l'enseignement, le prêche, et en « guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple » (Bible 4). Jésus nous enseigna à nous adresser à Dieu comme Abba ou papa. (Bible 5) Sentez-vous cette intimité avec Dieu ? Sanctifier le nom de Dieu n'est pas seulement le fait de lui donner un nom respectable, mais de « travailler tout en priant pour le jour où la suzeraineté de Dieu sur toute la création sera universellement reconnue et réalisée. (The Interpreter's One-Volume Commentary of the Bible). Dummelow fait écho à ce sentiment notant que « un homme qui n'est pas spirituel peut demander des bénéfices, mais personne ne peut glorifier s'il ne peut pas concevoir ce que Dieu est au plus profond de son âme. » Une véritable adoration inclut donc une compréhension de Dieu.
 
Mme Eddy inclut la Maternité autant que la Paternité, comme étant un aspect de la nature de Dieu. (S&S 1) Elle confirme l'idée de Paul que Dieu ne peut pas être limité par des concepts humains ou mortels. Prier Dieu comme s'Il était une personnalité humaine nous empêche sérieusement de voir les capacités infinies de l'Amour divin. C'est l'ignorance humaine qui habille Dieu de formes humaines, et limite notre attente. (S&S 2) La Prière du Seigneur est présentée comme un modèle pour une prière adroite et efficace, pleine de compréhension. Notre Leader indique que ce type de prière ne peut pas être atteint par le sens matériel. (S&S 4) Nous avons besoin de « nous élever au-dessus » des pensées qui se rapportent aux sens, afin d'atteindre la « conscience spirituelle » pour ressentir tout le bénéfice de la méthode divine de communication avec notre Créateur. (S&S 5) Ici, et à travers toutes les sections, la Prière du Seigneur et son interprétation spirituelle deviennent un modèle pour une communication adroite avec Dieu. Notez qu'il ne s'agit pas d'une formule, mais d'une méthode.
 
SECTION II : Dieu est la seule autorité
Une fois que Dieu est reconnu comme le Créateur et au-delà de l'humain, la portée de Son pouvoir est réalisée. Aux temps bibliques, on pensait généralement que même si Dieu régnait dans les cieux, son pouvoir sur terre serait seulement réalisé dans les derniers jours. Pourtant, Jésus déclarait que le royaume de Dieu était à portée de main. Le royaume de Dieu est les cieux réalisés sur terre - « la volonté de Dieu exprimée dans la vie humaine » (Abingdon). Dummelow comprit les troisième et quatrième phrases de la Prière du Seigneur (Bible 6) de cette manière : « Que la justice triomphe sur l'injustice, la vérité sur l'erreur, la gentillesse sur la cruauté, la pureté sur la luxure, la paix sur l'hostilité. » Dieu, non l'homme, est au contrôle de toute chose. (Bible 7) Le destin de l'homme n'est pas « en son propre pouvoir » (Abingdon). La présence de Dieu ne peut pas être évitée (Bible 8). Dieu est le pouvoir qui est à l'origine de toute bonne action. Les impulsions pour une bonne action et le pouvoir de l'accomplir viennent toutes deux de Dieu. (Bible 9) Le Centurion qui avait besoin d'aide pour son serviteur avait fait de très bonnes choses pour le peuple d'Israël. (Bible 10) Il avait été conduit par Dieu à les faire et pour reconnaître le pouvoir guérisseur de Jésus. Il réalisa humblement que même s'il était sous une autorité et que ses hommes lui obéissaient toujours, Jésus n'étant sous aucune autre autorité que celle de Dieu serait certainement capable d'ordonner la guérison. Vos prières reconnaissent-elles Dieu comme le pouvoir et l'autorité ultimes ?
 
Mme Eddy suivit la logique des Psaumes. Si Dieu est partout, comment pourrait-il être absent ? (S&S 6) C'est uniquement la fausse autorité des « systèmes créés par les hommes » qui déclare l'homme impuissant et séparé de son Créateur (S&S 7). « L'espace n'est pas un obstacle pour l'Entendement » (S&S 8). Parfois les gens trouvent cela difficile à comprendre. Mais la guérison est réalisée, non en raison de la proximité de la prière de quelqu'un par rapport au besoin d'un autre, mais par la réalisation que celui qui semble être dans le besoin, n'est jamais en dehors du soin protecteur (amour) de Dieu ou séparé de Lui d'une quelconque manière. C'est un élément de prière perspicace qui apporte des résultats de guérison. « Il faut que le monde parvienne à la compréhension spirituelle de la prière. » (S&S 9)
 
SECTION III : Adresser des besoins spécifiques
« Notre pain quotidien » (Bible 11) a été défini comme ce qui est « nécessaire pour l'existence », « suffisant pour le jour », ou « pour le jour suivant » (Abingdon) Ce n'est pas une prière pour le luxe, mais un appel pour ce dont nous avons réellement besoin, pas plus. Cela montre que nous dépendons continuellement de Dieu pour tout ce que nous pouvons avoir ou souhaiter. Tous nos besoins trouvent satisfaction dans la gloire - le royaume des cieux - et atteignent l'humanité par l'activité de Christ (Bible 12). Il y a eu de nombreux débats entre des érudits qui se demandaient si les pains et les poissons avaient réellement été multipliés, ou si le partage que Jésus a fait de ses provisions avait initié un partage plus grand par tous. Ce type de raisonnement n'est pas correct : Rien n'est impossible à Dieu. Peu importe le besoin spécifique, Dieu est capable d'y pourvoir.
 
Science et Santé explique qu'un « miracle » ne brise pas, mais renforce « l'ordre primitif », ou la loi de Dieu. (S&S 11) Ce n'est pas nos demandes qui font que nos besoins sont pourvus. « La prière ne saurait changer la Science de l'être, mais elle tend à nous mettre en harmonie avec cette Science. » (S&S 12)  Dieu pourvoit toujours à nos besoins. Plus nous avons un « entendement spirituel », plus nous voyons ce fait prouvé dans notre expérience quotidienne. (S&S 13) Voici un point clé pour une prière efficace : « Lorsque nous comprendrons que la Vie est Esprit, qu'elle n'est jamais dans la matière ni matérielle, cette compréhension s'épanouira jusqu'à devenir complète en soi, trouvant tout en Dieu, le bien, et n'ayant besoin d'aucune autre conscience. » (S&S 264:18) Réalisons-nous cela ? Pouvons-nous imaginer la satisfaction que nous pourrions avoir si nous faisions cela ? Lorsque nous nous éveillons à cette réalité, nous partageons spontanément cette information avec les autres. (S&S 14) Cette inspiration ne cesse jamais. Elle n'est pas confinée à un petit nombre, mais elle bénit tout le monde. (S&S 15)
 SECTION IV : Laissez derrière le péché
Une bonne prière demande de la régularité. « A moins que nous ne pardonnions, nous ne pouvons pas être pardonnés ; à moins que nous n'abandonnions tout sentiment de malice, d'amertume, de haine, ou de vengeance dans nos cœurs, nous restons dans nos péchés. » (Dummelow) Le mot traduit par « offenses » dans la citation Bible 14, comprend les péchés de l'omission (des choses que vous n'avez pas faites, mais que vous auriez dû faire), ainsi que ceux de la commission (des choses que vous n'auriez pas dû faire, mais que vous avez faites). (Abingdon) La ligne dans la Prière du Seigneur demande le pardon. Dans la parabole du Fils prodigue (Bible 16), le plus jeune fils utilisa « toute sa fortune et tous ses pouvoirs pour son plaisir ... » (Dummelow). Son attachement à un étranger (comme serviteur) symbolise son rejet de la loi. Avant qu'il ne puisse rentrer chez lui et être pardonné, il avait besoin de voir l'erreur de ses choix et se repentir. Une fois qu'il décida de rentrer, le jeune homme retourna timidement chez lui. Le père attendait impatiemment son retour et il courut à sa rencontre et lui redonna entièrement son statut dans la famille. Vous êtes-vous déjà senti dans cette situation ? Si c'est le cas, qu'est-ce qui vous a finalement fait retourner à la maison ? Si ce n'est pas le cas, que pensez-vous que cela nécessiterait de vous ? Le frère aîné avait ses propres problèmes. Il représente ceux qui semblent faire les bonnes choses, mais dont le cœur n'y est pas. Le frère aîné se nommait lui-même un « esclave parfait » pour son père (Abingdon). Sa jalousie montre qu'il ne faisait pas le bien par plaisir. Il se sentait lié par le travail et, il était jaloux, pas seulement du traitement qui a été fait au plus jeune fils rentrant à la maison, mais aussi de ses exploits en dehors de la maison. Avez-vous déjà ressenti cela ? Avez-vous pensé, « non seulement ce type a reçu une récompense, mais en plus, il s'est amusé avant cela. » Prenez courage ! La souffrance causée par le péché dépasse tout plaisir temporel qu'il peut offrir. Si le plus jeune fils ne s'était pas repenti, il n'aurait pas été pardonné et aurait continué de souffrir. Le fils plus âgé, bien qu'il semblait faire ce qui était juste, souffrait ; non à cause du bien qu'il faisait, mais à cause de ses propres péchés de jalousie, de colère, d'arrogance, et de motifs malhonnêtes.
 
Science et Santé souligne que la prière ne peut pas être utilisée « comme soupape de sûreté pour échapper aux conséquences du péché » (S&S 17). Le péché est pardonné uniquement lorsqu'il est détruit. (S&S 18) Le péché peut apparaître suppliant ou même apportant des récompenses pendant un moment, mais cela fait partie du mensonge. Le péché n'a aucune « origine réelle, ni existence légitime ». (S&S 19) Le seul moyen de reconnaître la véritable filialité, est d'abandonner le péché et le moi mortel (S&S 20). Si nous croyons que nous sommes bons ou mauvais, le péché se mettra sur le chemin de notre prière. Celui qui prie avec compréhension, désire être comme Dieu - pur, clément, ne péchant point - détestant ce qui est mal et aimant ce qui est bon.
SECTION V : Fortifiez votre position
Comme la ligne précédente de la Prière du Seigneur qui réclame le pardon pour les péchés passés, cette ligne demande protection pour les péchés futurs. (Bible 17) Dans les écrits juifs apocalyptiques, nous trouvons la croyance que juste avant la victoire finale sur le mal, il y aura une période d'épreuves et de persécution « avec la tentative de détourner les hommes du chemin de la foi et de l'obéissance ... » (Interpreter's) Certains pensent que c'est ce que mentionnait Jésus. Dans tous les cas, la prière doit rester pure. Pendant de telles périodes d'épreuves et de triomphe, Jésus savait que « des périls insidieux et des dangers moraux » entourent notre chemin (Abingdon). Nos prières ont besoin d'être protégées d'influences malveillantes. Nous ne pouvons pas blâmer Dieu pour nos tentations. (Bible 18) Nous ne pouvons pas non plus blâmer les désirs coupables de l'hérédité ou de l'environnement. Nous devons prendre notre responsabilité pour le mal qui naît dans notre cœur. Jean nous recommande de « résister au diable » et de nous « approcher de Dieu... » (Bible 19) Cela nous donnera la force de surmonter la tentation. La promesse que Dieu a faite à Jérémie (Bible 21) lui donna la force de faire face seul même si son message était impopulaire et que tout le monde se détournait de lui. Dans notre prière, nous faisons face de la bonne manière. Dans la prière adroite, y est incluse une protection pour voir la prière réalisée.
 
La Science Chrétienne enseigne qu'il n'existe qu'un seul mal, et qu'il est un menteur. (S&S 22) Le seul pouvoir est Dieu, et le « malin » n'a pas le moindre pouvoir pour nous rendre « malade ou pécheur » (S&S 24). Dans une prière adroite, nous ne nous limitons pas à déclarer la vérité, mais nous travaillons à reconnaître que la vérité de notre prière vient de Dieu, est maintenue, soutenue et protégée par Lui. En procédant ainsi, nous devenons fermes dans nos efforts. L'échec n'est pas une option. Dans le jeu de société Risk®, chaque tour est terminé lorsque le joueur fortifie ses frontières. Une prière de compréhension fait la même chose. Avant de terminer, vous fortifiez votre position.
 
SECTION VI : Donnez gloire à Dieu
Une prière adroite se termine comme elle a commencé - reconnaissant Dieu comme la règle sur toute chose. A notre époque, une prière est souvent suivie par la congrégation par un « Amen » signifiant « qu'il en soit ainsi ». Dans les anciens temples, les prières étaient terminées par « Béni soit le nom de la gloire de Son royaume à tout jamais » (Dummelow) Cela pourrait expliquer l'inclusion de la dernière phrase de la Prière du Seigneur (Bible 22) comme nous la connaissons aujourd'hui. Les passages de Daniel (Bible 23) et de I Chroniques (Bible 24) ont des mots semblables. Dans le premier, Nebucadnetsar loue Dieu pour les leçons difficiles qu'il avait apprises. Le deuxième est la prière de Daniel avant que Salomon ne commence à construire le temple.
 
Que la prière originale ait ou non la fin que nous connaissons aujourd'hui, la leçon spirituelle subsiste. Une prière adroite avec compréhension commence avec la perfection et se termine avec la perfection. Elle demande « une foi absolue que toutes choses sont possible à Dieu. » Cela signifie « indépendant de toute chose supplémentaire, complet, positif, inconditionnel. » (SRD) Cela implique une compréhension de Dieu et « un amour détaché de soi-même ». (S&S 27) Si nous comprenons véritablement Dieu, nos prières deviendront plus efficaces et plus fructueuses. (S&s 28) Dieu doit être reconnu comme la Source de toute chose. Tout ce qui est bon et réel appartient à Dieu. Si cela ne vient pas de Dieu, cela n'existe pas. Tout est « une manifestation de l'Entendement » (S&S 29). La prière de la compréhension commence avec Dieu, reconnaissant Sa nature et Son autorité. Elle adresse des besoins spécifiques. Elle demande de la consistance - être libéré des péchés du passé et protégé pour le futur. Elle se conclut comme elle a commencé - avec perfection - reconnaissant Dieu comme le seul pouvoir. Utilisez maintenant ce modèle de prière adroite pour vous-même. Que votre prière soit remplie de la véritable connaissance de Dieu et de la conscience de Son pouvoir. Que votre révélation spirituelle apporte la réponse à chaque besoin. Laissez votre compréhension de Dieu rendre vos prières adroites, capables de résister à tout ce qui pourrait s'y opposer. Réjouissez-vous alors de la guérison et chantez Ses louanges.
 
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011 Et nous prenons grand plaisir à vous annoncer que, jusqu'au 1er janvier 2007, un fonds a été constitué qui doublera vos dons (jusqu'a un montant de $25,000), pour l'entretien nécessaire du camp.

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page