Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

REVEILLEZ-VOUS ET VIVEZ - DEMEUREZ DANS LA LUMIERE ET L'AMOUR DE CHRIST !

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Monday, November 12th, 2007

LES MORTELS ET LES IMMORTELS, 12 au 18 novembre 2007
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol (par Ana Arcioni) chaque mercredi.
 
 
 
Pensons simplement ! Mortel signifie d'être sujet à la mort. Immortel signifie ne pas être sujet à la mort. La mort (mortalité) implique une interruption. My Bible Lesson indique que la mortalité comporte toujours le conflit, la division, la rivalité, et la haine. Pour contrer ce qui semble être bloqué dans votre vie - travail, mémoire, une vie sociale, santé, ou même la vie humaine elle-même - comprenez que la mortalité est le rêve d'une séparation d'avec Dieu. Vous n'êtes pas mortel. Vous n'êtes pas sujet à la mort. Vous êtes immortel ! Pour contrer le conflit - individuellement, dans les familles, ou entre les pays, - la clé est de se réveiller pour voir l'immortalité de TOUS en tant qu'enfants de l'UNIQUE Dieu. La clé est de vivre l'amour de Christ ! [Idée d'Etude pour l'Ecole du Dimanche (I.E.E.D.) : Cette semaine, faites tout ce que vous pouvez pour recevoir et vivre l'amour de Christ qui met un terme à tous les conflits et supposées interruptions d'une activité juste.]
 
Texte d'Or : N'acceptez pas une date d'expiration pour nous - ou pour tout autre bien.
Si Dieu est « de toute éternité » - éternel - continuant sans interruption - comment pouvons-NOUS mourir ? Comment la vie et le bien pourraient-ils réellement cesser ? Comment pourrait-il réellement y avoir un conflit ? Dieu, le bien, est éternel - TOUT ! [I.E.E.D. : Quelle « date d'expiration » (ou mort) de quelque chose de bon acceptez-vous ou à laquelle vous vous attendez ? Au lieu de cela, affirmez que « Notre présent est embelli des choses bonnes du passé. » (Hymne 238)]
 
Lecture Alternée : Retournez sur le chemin ! Réparez les (soi-disant) brèches !
Vous êtes-vous déjà senti désespéré ? [Ou perdu ?] Vous sentez-vous piétiné comme de l'herbe ? C'est le témoignage de la chair ! Choisissez de résider avec foi (garder votre pensée) dans le haut lieu de Christ, et vous trouverez que vous n'êtes pas seulement fertile [et divinement guidé], mais que vous serez aussi capable d'aider et de bénir les autres. [Vous serez appelé « celui qui restaure les chemins » - comme un système de navigation satellite (GPS) spirituel.] La Parole de Dieu est permanente. La Parole de Dieu restaure, guérit, et réconforte l'humble et le contrit. Reconnaissez simplement Dieu et acceptez Sa gloire et Sa beauté. C'est valable pour chacun d'entres-nous [« de génération en génération » I.E.E.D. : Pourquoi ne pas faire de ce jour un « grand » jour en apportant le réconfort et l'amour à un grand-père ou une grand-mère ou à un petit-fils ou une petite-fille ? Lorsque vous comblez cette soi-disant fracture entre générations, vous verrez et démontrerez plus amplement la continuité du bien et l'immortalité de tous.]
 
 
 
SECTION I : Sortez de l'obscurité et entrez dans la lumière !
L'obscurité est-elle une chose réelle, ou juste l'absence de lumière ? (S&S 4) Lorsque vous êtes au milieu d'elle, l'obscurité peut non seulement sembler réelle, mais aussi permanente et effrayante ! Appuyez sur l'interrupteur et l'obscurité cédera immédiatement la place à la lumière. Cela semble facile - à moins que vous ignoriez qu'il y a un interrupteur. Nous marchons dans l'obscurité à chaque instant - tant que nous croyons que nous sommes mortels, sujet à la chair et à la mort (toute interruption d'une action harmonieuse.) La Bible parle de la Parole de Dieu (Christ) comme d'une lampe, une lumière. Observez tous les verbes - toutes les choses que Dieu FAIT pour nous ! (Bible 2, 3, 4) Sommes-nous reconnaissants ? (Bible 4) Exprimez votre gratitude pour ce que Dieu a fait pour chacun à chaque instant, car si vous reconnaissez que la lumière de Dieu a fait sortir chacun de l'obscurité, vous avez tout simplement reconnu qu'il y a un interrupteur. Science et Santé explique que l'obscurité est un sens matériel - le témoignage des cinq sens physiques. Même si ces sens indiquent que quelque chose est bon, il y a un danger que le bien peut cesser - s'effondrer. La Science (Vérité) renverse « l'évidence des sens matériels. » Elle montre que le bien est permanent. Elle explique la relation de Dieu et de l'homme comme étant inséparable, harmonieuse, éternelle. (S&S 5) Les cinq sens disent que nous sommes à la fois matière et entendement, combiné d'une manière ou d'une autre. Comme lorsque vous trébuchez dans l'obscurité. Mais la Science Chrétienne explique que l'homme (l'homme qui est toujours VOUS et qui est vu dans la lumière de la Vérité) est l'idée de Dieu. (S&S 2) Une idée peut seulement avoir la substance de l'Entendement qui la forme. Donc, la Vérité (la Parole de Dieu) offre constamment la lumière. L'interrupteur est ici - et est même éclairé. Et Christ recommande à vos yeux de s'ouvrir et de le voir ! Ouvrir vos yeux développe votre vision. Débarrassez-vous du lange mental (les liens qui vous garde dans la mentalité ignorante d'un mortel chaotique) ouvre un nouveau monde entier de lumière et d'ordre. (S&S 1) [I.E.E.D. : Pendant la saison de Thanksgiving, exprimez quotidiennement de la gratitude pour ce que vous chérissez le plus. Faites au mieux pour remercier quelqu'un aujourd'hui. Souvenez-vous que votre « gratitude proscrit l'aveuglement pour présenter le bien », et illumine votre vie et la vie des autres.]
 
SECTION II : N'acceptez pas une solution miracle (non raffinée) !
Voulez-vous attendre que la promesse de Dieu (alliance) soit réalisée ? Saraï et Abram ne le voulaient pas. Et regardez où cela les a conduit ! Dieu a promis à Abram un héritier. Saraï, envahie par la crainte, utilisa ses sens physiques et dit, « Je ne vais pas devenir plus jeune ; nous avons besoin de faire quelque chose ! » Et Abram alla entièrement dans ce sens et profita d'Agar. (Bible 5) Cela semble facile - une solution miracle. Mais il en a résulté du ressentiment, de la colère, et une séparation. Sommes-nous tentés d'être plus occupés de chercher une solution miracle que d'observer patiemment et avec obéissance le bien se dérouler ? La mortalité se focalise toujours sur des contraintes du temps. L'immortalité nous assure de la nature illimitée et sans limite  de temps de Dieu. L'obscurité enferme ; la lumière développe. La racine du problème est la croyance que la propagation est la responsabilité des mortels. Peut-être que cela conduit à la cause de tout problème - croire que nous, en tant que mortels, sommes responsable du succès ! (S&S 8) Malachie explique que la guerre et le conflit sont les résultats de ne pas avoir tenu notre promesse d'obéir aux lois de Dieu. Nous avons tous UN SEUL Père. (Bible 6) Et il est promis que le Christ (le messager de Dieu) apparaîtra pour purifier les gens et pour leur enseigner à être obéissant. (Bible 7, S&S 9) C'était peut-être le temps de « la fournaise » de Saraï et Abram. (S&S 6) [Voyez l'appendice pour voir qu'être un patient purificateur d'argent (Malachie 3 :3) est comme quelqu'un qui fait rôtir des marshmallow.] La solution miracle ne marcha pas comme Saraï et Abram l'avaient espéré et ils étaient maintenant mieux préparés à recevoir véritablement le Christ, la Vérité. (S&S 10) Nous ne prenons pas toujours la route la plus directe pour arriver à l'endroit désiré. Mais par chance, chaque détour nous enseigne quelque chose et petit à petit, nous « gravit[ons] vers Dieu, que [nos] affections et [nos] desseins se spiritualisent » et nous nous dépouillons « du péché et de la mortalité. » (S&S 265:7) Lorsque nous désirons continuellement poser la question, « Que veux-tu que je fasse dès maintenant, Père/Mère Dieu ? » et que nous sommes prêts à répondre aux directives de Christ, nous ne perdrons pas notre sens d'identité, mais nous trouverons « une individualité plus développée, une sphère de pensée et d'action plus étendue, un amour plus expansif, une paix plus haute et plus permanente. » (S&S 11) Il s'agit de patience et d'obéissance ! [I.E.E.D. : Quelles solutions miracles semblent se présenter à vous ? Acquérir des biens ? Des procédures médicales ? Une gratification instantanée des sens ? Comment le fait de chercher des solutions qui demandent une prière quotidienne persistante et une dévotion de pensée peuvent apporter de meilleures solutions durables et « une paix plus haute et plus permanente. » (S&S 11)]
 
SECTION III : Une deuxième chance ; Un changement de nom ; et la prospérité promise à TOUS !
Treize ans après la naissance d'Ismaël, Dieu parla encore à Abram. Dieu promit de donner plus d'enfants à Abram et Saraï, et que leur descendance occuperait Canaan - la Terre Promise dans laquelle les « enfants d'Israël » allaient entrer après avoir quitté l'Egypte. Leurs noms furent changés en Sara et Abraham - le symbole d'un changement de caractère. Bien que la première réaction d'Abraham était de rire lorsque Dieu suggérait que Sara et lui pourraient avoir un autre enfant à l'âge de 100 et 90 ans, il continua en demandant à Dieu ce qu'il adviendrait d'Ismaël (le fils dont il était question dans la section 2). Dieu promit qu'A LA FOIS Ismaël et Isaac seraient bénis et établiraient des nations. (Bible 9) Ils le firent. Ismaël est reconnu comme le père de la nation arabe, et Isaac (dont Jacob était le fils, et fut plus tard appelé Israël) est reconnu comme un père de la nation juive. Souvenez-vous que Dieu promit la prospérité et la paix à TOUS. (Bible 10) Pourquoi ne voyons-nous donc pas cette prospérité et cette paix pour tous ? Dieu n'a pas changé ! Mais avons-nous respecté notre part de l'alliance, «marche devant ma face, et sois intègre.» Dummelow suggère que cela signifie que nous devons toujours être «conscient de Sa présence, et vivre une vie intègre et pleine de coeur.» (Bible 9 et 11) Nous pourrions dire que mettre nos propres vues limitées devant la vision de Dieu, fermer nos yeux à la lumière. Nous sommes engloutis dans l'obscurité des mesures mortelles - la terre, le corps, la personnalité. La clé d'une vie cohésive - dans notre propre expérience (y compris dans nos corps), et dans un sens général - est de comprendre que « tous les hommes ont un seul Entendement, un seul Dieu et Père, une seule Vie, une seule Vérité et un seul Amour. » (S&S 12) Nous avons tendance à nous limiter en pensant en terme de comparaisons et de différences : genre (homme/femme) ; âge (trop jeune ou trop vieux) ; dénominations religieuses (quelle vérité est la plus vraie ?) ; culture et style de vie (quel mode de vie est le plus juste ?) ; ou même de filiation (votre famille est-elle « aimante » ou « défaillante » ; l'ordre de naissance ; etc.) (S&S 12 et 14) Le point est que toutes choses sont « égalisées » lorsque nous apprenons à re-penser les choses ! Nous pouvons être parfait - entier, complet - lorsque nous cessons de limiter et de comparer, lorsque nous regardons au-delà des mesures et différences matérielles, y compris les régions matérielles de la terre, et que nous commençons à identifier l'Entendement et la Vie comme la loi qui gouverne TOUT ! (S&S 13) Nous ne devrions pas rire à tout ce que Dieu suggère pouvoir faire. Son alliance est intacte. Oeuvrons à marcher devant Lui et à être parfait. (Bible 9) [I.E.E.D. : Comment pouvez-vous ôter vos limites aujourd'hui en pensant au-delà des comparaisons et différences pour inclure TOUTE l'humanité dans votre affection ? Quelles étapes quotidiennes pouvez-vous faire pour être prêt à répondre à l'appel et aider à élever et unifier toute l'humanité ? « Cette union entre frères, il nous faut la prouver mieux » (Hymne 157)]
 
SECTION IV : L'unité par Christ - la postérité d'Abraham
La postérité d'Abraham est-elle composée de personnalités mortelles - limitées, en conflit, luttant dans l'obscurité ? Certainement pas ! Paul souligne dans sa lettre aux Galates que la promesse de Dieu a été faite à Abraham et sa postérité, non aux postérités. (Bible 12) C'est bizarre ! Galatie (au nord de l'Asie Mineure) était balayée par le tumulte et par des systèmes de croyance concurrents. Mais Paul soulignait continuellement une nouvelle vision - l'unité de Christ, la Vérité. L' « ancienne » méthode était de juger selon la chair - la race, la religion, la nationalité (que nous pouvons étendre au genre, à l'intelligence, au physique, etc.) La « nouvelle » méthode est de tout voir comme étant uni à la pureté de l'idée parfaite (complète) de Dieu - Christ ! (Bible 13) Avant Paul, Jésus se risqua aussi dans des territoires non-juifs. (Bible 14) A première vue, il pourrait sembler que Jésus était très borné, disant à la femme de Canaan qu'il ne pourrait pas l'aider, car elle n'était pas juive. Historiquement, les cananéens haïssaient les juifs car les juifs avaient reçus l'ordre de les exterminer lorsqu'ils arriveraient dans la Terre Promise. Cette femme oublia humblement ce préjudice et demanda à Jésus (le fils de David) de guérir sa fille. Elle regarda au-delà de la personnalité et de la nationalité et vit le Christ - l'homme idéal dans lequel nous nous unissons tous. Elle refusa d'être dissuadée par Jésus de s'appeler chien (un terme utilisé pour décrire les païens.) Elle retourna vers lui, insinuant que comme un chien dans la maison, elle recevrait toujours des miettes. Reconnaissant la foi de la femme, Jésus guérit sa fille. Quelle magnifique leçon pour les disciples, et pour nous ! La Vérité renverse ce que nous avons appris de l'erreur, tout comme elle renverse ce que les gens de cette époque avaient appris. Lorsque « l'existence réelle de l'homme en tant qu'enfant de Dieu est mise en lumière », la division sera transformée en inclusion. (S&S 16) Et cette inclusion rendue évidente dans un corps sain. Nous sommes UN. Que pouvons-nous apprendre de la foi et de la persistance de cette femme ? Lorsque nous sommes tentés par le péché et la maladie, ACCROCHEZ-VOUS à Dieu et à Son idée. (S&S 20) Ne prenez jamais Non pour une réponse ! Cette femme refusa de s'accepter comme inférieure ou sa fille comme en dehors de l'attention de Dieu. Elle domina la situation car elle refusa de céder à de « fausses opinions ». (S&S 19) Que vous a-t-on dit qui voudrait vous limiter - au sujet de vos capacités, votre formation, votre santé, ou votre personnalité ? Le problème sous-jacent n'est-il pas toujours une croyance qu'il y a de nombreuses personnes et que certaines sont meilleures que d'autres, que certains méritent plus que d'autres, et que nous sommes tous vulnérables ? Il y a une seule personne - Dieu. Et cette personne n'est pas mortelle, mais Esprit immortel. Infinie en nature, cette personne est reflétée et vue comme des idées spirituelles individuelles innombrables - coexistant toutes harmonieusement dans l'Amour ! (S&S 17) Imaginez-vous au centre d'une maison plein de miroirs. Il pourrait sembler qu'il y a de nombreux « vous ». Mais il n'y en aurait qu'un seul - et les reflets de celui-ci. Il ne peut y avoir aucun conflit (et cela inclut chaque suggestion de conflit dans le corps), aucune personne indigne ou inadéquate, et aucune mortalité dans l'unicité ! [I.E.E.D. : Cette semaine, comment pouvez-vous être plus tenace comme la femme cananéenne qui refusa de prendre « non » pour une réponse et qui eut la guérison qu'elle cherchait ?]
 
SECTION V : Christ nous réveille du rêve de la mortalité
Un rêve semble très réel tant que vous êtes en train de dormir. Mais une fois que vous vous réveillez, tout change. Que vous rêvez de plaisir ou de souffrance, la sensation s'arrête lorsque le rêve s'arrête. Le rêve est englouti par la réalité. Celui qui vous observe en train de dormir sait que vous n'êtes pas réellement concerné par ce que vous êtes en train de rêver. Et s'il pouvait vous dire que vous êtes effrayé, vous vous réveillerez probablement. La lumière aide à vous réveiller, n'est-ce pas ? La lumière engloutit l'obscurité. Christ est la lumière qui nous réveille du rêve de la mortalité. (Bible 15) Il SEMBLE que nous n'avons pas seulement un corps mortel, mais que nous sommes notre corps. L'entendement mortel et le corps mortel ne font qu'un et c'est la même chose, mais ce sens mortel tout entier de vie est le rêve ! (S&S 23) Lorsque nous nous réveillons, nous trouvons que ce sens mortel (capable de déchéance) du corps est englouti par le sens immortel (durable) du moi qui n'est pas enfermé dans la matière, mais éternel dans l'Entendement. (Bible 16) Jésus vivait le Christ - sa pensée était complètement alignée avec Dieu. Il était donc éveillé ! La crucifixion, la résurrection, et l'ascension de Jésus nous enseignent que l'homme (éveillé à la réalité) n'est pas sujet à la mort (à aucune limitation ou interruption du bien.) (Bible 17 et S&S 21) Nous pouvons - et devons - imiter son exemple. Comment ? En raisonnant correctement jusqu'à ce que la Science brise l'illusion. (S&S 22) Nous raisonnons du point de vue de l'illumination. Souvenez-vous, le fait est que nous reflétons l'unique Ego - l'Ego qui ne rêve pas, mais qui est toujours conscient et comprend la réalité ; l'Ego qui ne croit pas, mais sait ; l'Ego qui n'est jamais né et qui ne meurt jamais, mais qui EST tout simplement ! Nous n'avons pas d'entendement (ou de personnalité) qui nous soit propre. Nous reflétons chacun cet Ego - complètement et exclusivement - comme chaque rayon de soleil reflète la plénitude du soleil ! Le rayon est l'effet du soleil et nous sommes chacun l'effet de Dieu. Pas d'ombre dans la lumière, et pas de mortalité dans l'immortalité ! (S&S 23) Observez la promesse dans S&S 24 (p. 218) Marchez dans la lumière de Christ et elle vous réveillera ! [I.E.E.D. : Essayez d'exprimer plus de votre immortalité aujourd'hui en mettant en action la chanson du camp : « Je suis vivant, alerte, éveillé, enthousiaste ! » Auquel des trois devoirs quotidiens dans le Manuel de l'Eglise aux pages 40-42 cela répondra ?]
 
SECTION VI : L'Amour - la clé de la Vie !
Vous n'avez pas besoin d'attendre la vie immortelle. Aimez le chemin qui vous y conduit ! La mesure du succès est la façon dont vous aimez. (Bible 18) Pourquoi s'aimer les uns les autres ? Car c'est le seul moyen de connaître Dieu. (Bible 19) Et connaître Dieu est le seul moyen d'éliminer les limites de la mortalité, et de réaliser la liberté de l'immortalité. Arrêtez de penser en termes de différences et de désaccords ! Nous avons tous le même Entendement - nous sommes un en Dieu. (Bible 20) La circoncision était à l'origine ce qui distinguait les descendants d'Isaac (le fils d'Abraham et Sara) des descendants d'Ismaël (le premier fils d'Abraham avec Agar). C'était un signe de l'alliance. Paul explique maintenant au peuple qu'il faut arrêter de s'inquiéter des apparences extérieures - des différences. Christ - l'idée éternelle de Dieu, représenté par Jésus mais pas limité à une personnalité matérielle - est le descendant d'Abraham et il nous unit TOUS ! (Bible 20-21) Lorsque vous voyez un camarade de classe, un coéquipier de sport, un membre de votre église ou un complet étranger, vous focalisez-vous sur leur corps ou leur personnalité ou sur la façon dont ils sont différents (ou identiques) de vous ? Ou voyez-vous tout simplement l'image de Dieu ? Prenez l'habitude d'identifier quelque chose que vous pouvez aimer en chaque personne que vous rencontrez. Focalisez-vous sur le bien, reconnaissez que sa source est Dieu, tellement immortel et réel. Ce qui est moins que le bien est mortel. Cela n'appartient pas à Dieu, et cela n'appartient donc pas aux enfants de Dieu. Cela ne dure pas, donc voyez plus loin, au lieu de vous focaliser dessus. (S&S 25) Dieu nous a tous créé - nous a dessiné selon Ses spécifications. Le sens mortel ne peut pas commencer à voir la beauté de cette création. (S&S 28) Mais cela ne change pas le fait que « l'harmonie et l'immortalité de l'homme sont intactes. » (S&S 27) Et lorsque nous nous focalisons sur l'Amour comme étant le créateur et lorsque nous marchons dans la lumière de cet Amour, nous trouvons cela plus naturel d'aimer. Lorsque l'Amour deviendra le centre de votre être, la matière se soumettra à l'Esprit (comme l'obscurité avec la lumière) et vous gagnerez la récompense de la liberté sans limite ! (S&S 26) Pratiquez le Principe de l'Amour - comme vous pratiquez tout ce que vous voulez qui doit être parfait - et vous vous trouverez en train de vivre une vie plus complète lorsque vous mûrirez en santé et immortalité. Le fruit mûrit au soleil. Nous mûrissons aussi, (nous devenons plus doux et meilleur) sous la lumière de l'Amour ? [I.E.E.D. : Lors de votre pratique quotidienne pour être plus aimant, partagez avec votre groupe d'Ecole du Dimanche (ou votre congrégation), la façon dont vous exprimez moins de jugement et de colère et dont vous devenez plus patient et dont vous accordez plus de pardon.]
 
Appendice avec plus d'informations au sujet de la citation n° 7 de la Bible pour la leçon de cette semaine :
« Il s'assiéra, fondra et purifiera l'argent » Malachie 3 :3
Ce verset a rendu perplexe certaines femmes lors d'une étude de la Bible qui se demandaient ce que signifiait cet énoncé au sujet du caractère et de la nature de Dieu. L'une des femmes décida d'en apprendre davantage au sujet du processus de purification de l'argent et d'apporter ces informations lors de leur prochaine rencontre pour l'étude de la Bible. Elle a appelé un orfèvre et organisé un rendez-vous pour aller l'observer pendant son travail. Elle ne mentionna rien au sujet de la raison de son intérêt et de sa curiosité concernant le processus de purification de l'argent. Lorsqu'elle observa l'orfèvre, il tenait une pièce d'argent au-dessus du feu et la fit monter en température. Il expliqua qu'en purifiant l'argent, on a besoin de tenir l'argent au milieu du feu où les flammes sont les plus chaudes, afin d'éliminer toutes les impuretés. La femme pensait à Dieu portant chacun d'entre-nous dans un tel endroit chaud ; elle pensa ensuite encore une fois au verset qui dit : « Il s'assiéra, fondra et purifiera l'argent. » Elle demanda à l'orfèvre si c'était vrai qu'il devait rester assis là, devant le feu, pendant tout le processus de purification de l'argent. L'homme répondit que oui, et qu'il ne se limitait pas à rester assis en tenant l'argent, mais qu'il devait aussi garder un oeil sur l'argent pendant tout le temps qu'il était dans le feu. Si l'argent était laissé un peu trop longtemps dans les flammes, il pourrait être détruit.
 
La femme resta silencieuse pendant un moment puis elle demanda à l'orfèvre, « Comment savez-vous lorsque l'argent est totalement purifié ? » Il sourit et répondit, « Oh, c'est facile - C'est lorsque je me vois dedans. » Si aujourd'hui, vous ressentez la chaleur du feu, souvenez-vous que Dieu a toujours son oeil sur vous et qu'Il voit Son image en vous. (Comme un marshmallow lorsqu'il est rôti, doit être assez chaud pour fondre, mais pas trop afin de ne pas brûler et pour fondre le chocolat et mélanger tous les ingrédients.]
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536
 

Metaphysical

Win without a fight as the unreality of evil is prayerfully exposed to defeat itself - Whether...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page