Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

VOUS AVEZ LE BIEN DURABLE - LA SEULE SUBSTANCE A DESIRER OU A POSSEDER OU DONT ON PEUT AVOIR BESOIN !

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Monday, March 12th, 2007

LA SUBSTANCE, 12 au 18 mars 2007
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical
 
 
 
Dieu est le bien et Dieu est tout. Tout ce que fait Dieu est bon et Dieu fait tout. Donc, si quelque chose a de la substance, il ne peut y avoir ni discorde, ni décomposition. Elle dure ! Seules les idées spirituelles durent. Rien n'a plus de valeur. L'entendement mortel voudrait essayer de nous faire prendre la matière pour l'Esprit ou l'entendement pour l'Entendement. Pas question ! Valorisez ce qui est bon et SEULEMENT bon ! Vous ne serez pas désappointé, et la vraie substance ne peut pas être abusée.
 
Texte d'Or : Si la Terre est pleine de la bonté de Dieu, tout est bon et il ne manque rien ! « La Terre est arrosée par la satisfaction affectueuse de Dieu. » (The Message)
 
Lecture Alternée : Donner le bien abondant de Dieu qui glorifie
David aurait aimé construire un temple à Dieu qu'il aimait tant. Ce travail a été confié à Salomon, mais David était « celui qui allait faire le travail ». Il leva les fonds. Lorsque nous considérons nos projets de construction - une nouvelle maison, une nouvelle installation pour une bonne cause, des réparations dans une église ou une maison, nous pouvons beaucoup apprendre de l'approche de David. David glorifiait Dieu - la source de tout bien ! Il savait que nous ne pouvons rien ajouter à ce que Dieu a déjà fait. Dummelow dit que David reconnaissait que « la construction du Temple pouvait seulement manifester sa propre dévotion et gratitude, ainsi que celles de son peuple, pour la bonté qui leur a apporté une telle richesse. » (Verset 10) Tout bien vient de Dieu. Remarquez une fois encore, la déclaration de la dernière ligne de la Prière du Seigneur. (Verset 11) Lorsque nous identifions clairement Dieu comme la source infinie de tout bien, nous perdons le sens que nous devons combattre avec des ressources limitées. Nous réalisons que toutes les choses nous sont données par Dieu - pour exprimer Dieu ! La gratitude, la prière, et la reconnaissance d'une Source infinie nous permettent de voir cette source exprimée avec une abondance durable !
 
SECTION I : A quoi ressemble la substance ? La substance de l'Esprit DURE !
Afin de comprendre la substance, nous devons reconnaître que SEUL Dieu - l'Esprit, l'Entendement, l'Ame - est substance ou a de la substance. (S&S 1, 2 & 5) Le proverbe de Salomon se reporte à Dieu comme « la sagesse ». Mme Eddy utilise le terme d'Entendement. Regardez ce que toute cette sagesse/Entendement apporte - la compréhension, la force, un bon guide, et un trésor abondant. (Bible 1) La vraie substance (les vrais trésors) peut être mesurée par sa durabilité. Notez le contraste entre Dieu étant un rocher (Bible 2), apportant une force, de l'ombre et de la sécurité durables, et la poussière qui s'envole et disparaît. La poussière n'a rien avoir avec Dieu. Pour avoir de la substance, quelque chose doit être éternel - indestructible. L'homme fait de poussière dans Genèse 2 peut difficilement être considéré comme ayant de la substance ou étant capable de louer Dieu. (Bible 4) Elihu présente l'homme fait de l'Esprit et dont la vie lui a été donnée par l'Esprit (le souffle de Dieu), comme étant réellement important. (Bible 5) En se souvenant que l'Esprit est Entendement, quelle forme devrait prendre la substance de l'Entendement ? L'Entendement pense ! La substance devrait donc prendre la forme de pensée. Les pensées de Dieu sont reflétées dans l'univers spirituel, y compris l'homme. Le soleil est vu par la lumière qui en vient. Et Dieu est révélé par la lumière qui vient de l'Entendement/Esprit. Bien que l'homme matériel mortel SEMBLE avoir de la substance selon sa manière de penser, c'est une vision erronée - une vue poussiéreuse, qui ne peut pas révéler la réalité. Il n'y a rien d'éclatant au sujet de la poussière. Seul ce qui reflète la substance éternelle de l'Esprit (Entendement) dure. (S&S 3) Les pensées ne peuvent pas être détruites, mais les choses peuvent l'être. Ainsi, les pensées de Dieu sont importantes et très réelles ; les pensées poussiéreuses de la matière, qui prennent forme sous la forme de choses, prennent fin par la destruction. (S&S 4) Louez Dieu en reconnaissant ses oeuvres éternelles comme étant tout ce qui a de la substance ! (Bible 3)
 
SECTION II : Recherchez la bonté de Dieu. Elle dure à tout jamais et est TOUT ce qui existe !
Vous êtes tellement précieux pour Dieu. (Bible 2) Vous êtes l'oeuvre de Dieu. Non seulement Dieu vous connait, mais il vous a créé. Dieu fit tout ce qui EST ! Dieu est toujours présent et le seul pouvoir. Tout ce que Dieu fit est bon et beau, et dure à tout jamais. Il n'existe rien d'autre ! (Bible 8-11) Faites le test de ce que vous pensez voir ou ce que vous pensez important. Est-ce bon - toujours bon ? Est-ce possible que le bien disparaisse ou soit mélangé avec le mal, ou le produire ? Etant donné que Dieu a créé toutes choses, et les a faites bonnes, comment pouvons-nous penser que nous avons une certaine substance ou entendement autre que Dieu - la Vie, la Vérité, l'Amour, l'Esprit, l'Entendement. (S&S 7) Suivez la logique expliquée dans Science et Santé. L'Entendement créé les idées. Les idées expriment l'intelligence. Parfois, nous nous accrochons à essayer de comprendre ce qu'est la « matière ». Penser à la matière comme quelque chose qui N'EXPRIME PAS l'intelligence, et qui n'a donc pas pu être créée par Dieu (l'Entendement) et ne l'est donc pas. (S&S 8) La croyance générale est que nous pensons avec un cerveau. Mais cela ne peut tout simplement pas être vrai. Un cerveau est un concept matériel limité - la contrefaçon de l'Entendement. Je me souviens, lorsque j'étais adolescent, avoir vu dans un laboratoire, un cerveau dans un bocal. Il est clair que ce cerveau ne peut pas penser ! Et je me suis donc dit que si un cerveau pouvait cesser de penser, c'est qu'il n'avait jamais été en mesure de le faire ! La même chose est vraie pour n'importe quelle sorte de supposée substance qui est capable de discordance ou de décomposition. Si quelque chose peut se détériorer, cela n'a jamais eu de substance. Mesurer si quelque chose a de la substance ou non en se demandant s'il pourrait être le produit « du Tout infini, parfait et éternel. » Foncièrement, pour que quelque chose ait de la substance, elle doit être BONNE. Si cela n'est pas bon, vous ne devriez pas le célébrer, le craindre ou y répondre, car cela ne peut ni vous attirer, ni vous blesser. (S&S 10) L'univers spirituel est bon. (S&S 11) Soyez assidu, cherchez uniquement la substance précieuse de la bonté divine !
 
SECTION III : La bénédiction ne vient pas sous la forme d'une « CHOSE » !
Jacob et Esaü s'attendaient tous les deux à avoir la « chose ». Mais finalement, la « chose » n'avait satisfait aucun des deux et une leçon plus profonde concernant les bénédictions et la substance devait être apprise. Bien que cette histoire (et surtout si vous la lisez jusqu'au bout) peut être vue de différents points de vue. Je me suis demandé ce que cette histoire avait à voir avec le thème de cette semaine. J'ai relevé dans cette leçon sur la substance que ce qui dure est uniquement bon. Esaü devait être béni car il était né le premier, et était le favori de son père humain. Jacob semblait ne pas avoir de chance, car il était né le second, et n'était pas assez « viril » pour son père. A notre époque, combien de fois les gens sont-ils tentés de se plaindre au sujet de l'ordre de naissance ou de la relation qu'ils ont avec leurs parents en grandissant. Ne sommes-nous pas toujours tentés de croire que nous avons parfois besoin d'utiliser la ruse pour obtenir ce que nous pensons être « juste », ou dont nous pensons avoir besoin pour avoir le succès ? Observez les conflits dans notre monde. Combien d'entre eux concernent la compétition ou la domination sous une forme ou une autre ? La compétition survient lorsque quelqu'un est le vainqueur et qu'un autre fait tout ce qui est nécessaire pour s'assurer la victoire ! Et bien, il semble que Jacob y soit parvenu. Il dupa son père et il a obtenu la bénédiction. Mais où cela l'a-t-il conduit ? Il a été forcé de quitter la maison, de vivre dans un autre pays, et de faire ses preuves chez Laban pour gagner son salaire. Sa mère et lui n'allait plus jamais se voir. La ruse ne conduit jamais à la substance du bien durable !  
 
Jacob devait apprendre que son Père (Dieu) avait préparé une plus grande bénédiction pour lui - une bénédiction disponible à tous, mais devant être reconnue et revendiquée. Jacob entendit Dieu qui le rappelait à la maison et il obéit. C'est la première étape de la réformation - ne pas avoir peur d'admettre une erreur et de retourner à un niveau « plus élevé ». Cela demanda du courage à Jacob. Cela nous demande aussi du courage. Une lutte interne est généralement un composant d'un changement pour le meilleur. Jacob reçu la bénédiction durable la nuit où il a été forcé de se trouver en face de Dieu et où il a reçu les anges (les pensées de Dieu). Non seulement Jacob a été béni, mais tous ceux qui étaient concernés aussi. Le nom de Jacob - sa nature - a été changé cette nuit-là. Le nom Jacob signifie « Celui qui évince » - qui a besoin de prendre à quelqu'un d'autre afin d'avoir assez de « choses ». Israël, d'un autre côté, signifie « Celui qui persévère avec Dieu ». Souvenez-vous, Jacob ne laissa pas aller son adversaire (son challenger) tant qu'il n'avait pas été béni. Cette qualité de persévérance allait certainement être exprimée par le fils d'Israël, Joseph, et par les générations à venir. La bénédiction a été promise à Abraham et à sa descendance. La bénédiction est là pour tous ceux qui obéissent à l'alliance de Dieu. C'est la bénédiction du bien durable. Mais lorsqu'on s'attache à une bénédiction, comme quelque chose que nous pourrions perdre - elle peut s'évanouir comme la poussière. Au final, ni Jacob, ni Esaü n'avaient souffert dans le domaine des « biens matériels ». Mais c'est uniquement parce que Jacob est resté face à face avec Dieu (comme le fit plus tard Moïse), que la bénédiction durable de l'harmonie est arrivée. Nous ne savons pas ce qui changea la perspective d'Esaü, mais est-ce possible que le changement dans la conscience de Jacob était suffisant pour apporter la transformation chez les deux frères ? Faites vos propres conclusions sur la raison pour laquelle cette histoire a été mise dans cette leçon sur la Substance. Continuez à approfondir cela et vous apprendrez d'autres leçons. La dernière citation dans Science et Santé (S&S 18) résume très bien cela. La fortune matérielle qui peut être gagnée peut changer de mains et être perdue. Sans une base spirituelle, elle n'est pas fiable ; c'est le moins qu'on puisse dire. Mais la vraie substance vient de Dieu et est reflétée par la création de Dieu. La bonté inhérente de l'homme n'a pas à être gagnée, et ne peut pas être détruite. Le bien est durable et disponible. Il n'est pas distribué modérément à un petit nombre. Il doit simplement être accepté par tous.
 
SECTION IV : La foi - véritablement durable
Vous demandez-vous parfois « si le soleil se lèvera demain ? » Vous ne le faites pas, car vous avez foi dans le principe qui fait que cela se passe ainsi. C'est parfois semblable dans votre vie. Peu importe si la nuit est très sombre, vous savez qu'un autre jour (un nouveau commencement) ARRIVERA. La foi fonctionne de la même manière. Regarder d'autres traductions de la Bible de Hébreux 11 (Bible 20) aide à avoir un meilleur sens de la foi en la substance. Et bien que The Message de Eugene Peterson soit une paraphrase, il offre une vue rafraîchissante. Il dit : « Le fait fondamental de l'existence est que cette foi en Dieu, est la ferme fondation qui se trouve à la base de tout ce qui donne de la valeur à la vie. » C'était la foi de la femme en Christ (peut-être nourrie par le fait qu'elle ne croyait plus en ce que les docteurs pourraient faire pour elle), qui l'a guérie de sa maladie qui dura 12 ans. (Bible 19) Elle n'a pas compris la Vérité qui l'a guérie, mais sa foi dans les oeuvres de Jésus permirent à sa pensée de céder à cette Vérité et donc à son corps de répondre. La foi est une qualité de pensée. C'est la vraie substance (ou le bien durable) qui ne peut pas être détruite. La foi voit à travers la discorde pour entrevoir l'harmonie durable (comme le fait de voir à travers l'obscurité temporaire, pour apercevoir l'aube durable.) Jésus regarda à travers le sens temporaire de la maladie et vit la santé qui avait toujours été là, l'effet éternel de la seule cause - Dieu. (S&S 22)
 
Mme Eddy nous enseigne à inclure notre corps dans notre pensée (S&S 23) - c'est-à-dire, aimer notre corps comme étant innocent, l'inclure comme une partie de notre pensée, pour croire en lui, le rechercher, le défendre et le soutenir. (Définitions tirée de Webster's Unabridged) Nous ne pouvons pas inclure la matière dans la pensée - les choses et les idées ne se mélangent pas. Nous devons donc changer notre concept de nous-mêmes. Nous ne sommes pas des morceaux de matière, mais nous sommes des idées spirituelles et éternelles (S&S 24) - des idées substantielles incapables de discordance ou de décomposition. (S&S 20) L'Entendement gouverne le corps - Entendement avec un E majuscule ! Alors, au lieu de mettre notre foi dans ce que nous voyons comme étant le corps, nous devons avoir foi en l'Entendement. Et cette foi nous donne « la clé » d'une santé durable. Même si nous ne pouvons pas la voir à ce moment même, nous savons qu'elle est à nous ! Comme le soleil que nous ne pouvons pas voir au milieu de la nuit, mais dont nous CONNAISSONS l'existence !!! La Vérité détruit l'erreur de la croyance. (S&S 26) REFUSEZ d'abandonner votre foi en cette Vérité ! La foi dure - elle est substantielle - et nous permet de voir l'homme immortel qui existe à tout jamais - évident ici et maintenant dans ce corps sain !
 
SECTION V : L'Esprit révèle le néant de la matière
Il est tentant, si nous ne commençons pas de la bonne manière, de croire que parfois, nous n'avons tout simplement pas assez de foi pour voir à travers l'évidence matérielle accablante. Mais cela n'arrive que si nous regardons d'un point de vue matériel - croyant par erreur que notre « bénédiction » vient d'une source limitée, ou que nous devons sortir pour aller la chercher, au lieu d'accepter ce qui nous a déjà été donné. Si nous acceptons l'Esprit comme la base de toute Vie - la bonté qui emplit toute la Terre - nous reconnaissons la pensée comme l'expression de l'Entendement. Nous reconnaissons que nous devons marcher (ou penser) conformément à l'Esprit, au lieu de la chair. (Bible 21) Et nous voyons alors que tout ce qui est bon de croire, vient par la révélation - comme la « nature Israël » de Jacob lui a été révélée. L'Esprit que chacun de nous reflétons, révèle la vérité à chacun de nous - sous une forme que nous pouvons comprendre ! (Bible 22) Bien que cela contredise le témoignage des sens d'accepter l'Esprit comme substance (et que c'est de là que vient la foi), nous DEVONS accepter que la chair et l'Esprit sont autant opposés l'un l'autre, que le sont la Vérité et l'erreur, la lumière et l'obscurité. La lumière ne transperce pas l'obscurité pour être vue ; la vérité ne transperce pas l'erreur ; et l'Esprit ne transperce pas la matière. (S&S 28) L'Esprit est tout ce qui existe - et il est très réel, très substantiel. (S&S 30) Je trouve cela très utile de réaliser que l'Esprit et l'Entendement sont des synonymes (regardez l'Exposé scientifique de l'Etre - S&S 29 en comprend une partie). Je peux comprendre la nature indestructible d'une idée que j'ai dans la pensée. Personne ne peut entrer dans ma pensée pour essayer de changer cette idée. Et lorsque je réalise que toutes les idées durables sont réellement des idées de l'Entendement - Esprit -, je peux voir que les idées spirituelles sont substantielles. Si nous acceptons notre identité comme étant l'enfant de l'Esprit - l'idée de l'Entendement - nous voyons que la Vie est en nous. Nous pouvons nous rebeller contre la pensée que nous sommes agités par les fantaisies de la croyance matérielle car nous ne sommes jamais les rejetons de la matière ! (S&S 27) La matière est limitée et nous limite. L'Esprit est libre à tout jamais. Que choisissez-vous comme substance ? Où est votre foi ?
 
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011 Et nous prenons grand plaisir à vous annoncer que, jusqu'au 1er janvier 2007, un fonds a été constitué qui doublera vos dons (jusqu'a un montant de $25,000), pour l'entretien nécessaire du camp.

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page