Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

REVIVEZ EN CHRIST !

Dan Carnesciali C.S., St. Louis, MO
Posted Sunday, May 6th, 2007

ADAM ET L'HOMME DECHU, 7 au 13 mai 2007
Traduction libre d'un texte de Dan Carnesciali, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical
  
Texte d'Or :  
La sagesse humaine se montre insuffisante à cause de sa base limitée comparée à l'Entendement infini. La sagesse de Dieu bénit tout le monde. Le Texte d'Or est tiré d'une lettre écrite à la jeune église chrétienne de Corinthe qui luttait avec des schismes entre des convertis venant de différents groupes ethniques et culturels. Ce passage s'adresse aux membres de l'église de Corinthe qui avaient un concept limité de la sagesse. Corinthe était une ville portuaire, un endroit assez rude. C'était un endroit improbable pour construire une église, mais Paul leur a présenté la chrétienté et resta avec eux jusqu'à ce que l'église fût construite. Quelques membres embrassaient l'idée de suivre le Christ et voulait aussi continuer à explorer l'immortalité spirituelle. Les autres étaient très préoccupés par le régime. En réponse à cela, Paul écrivit des épîtres (lettres) pour les encourager, les guider et les corriger.
 
Lecture Alternée :
Paul convertit de nombreuses personnes à la chrétienté. Ici, il clarifie que le succès de son prêche ne venait pas d'une capacité spéciale, ni d'un cadeau spécial de sagesse mondaine - c'était un message de Dieu. Il répondit à l'appel de Dieu. Il y a deux écoles de pensée au sujet de la sagesse. L'une dit que vous l'acquérez par l'expérience (en apprenant de vos erreurs), et l'autre que vous écoutez et reflétez la sagesse de Dieu. Cet Entendement de Christ vous parle dès que vous vous éveillez. Ecoutez l'Entendement, remerciez Dieu pour Son agenda angélique et sautez de votre lit pour attaquer la journée.
 
SECTION I : Le péché originel
Avez-vous déjà lu le chapitre « La clef des Ecritures » (p.501) de Science et Santé pour le plaisir ? C'est assez intéressant. Si vous avez de la peine à comprendre la différence entre Genèse 1 et Genèse 2, vous trouverez utile de lire ce chapitre. Mary Baker Eddy y met en évidence les différents auteurs qui ont apparemment écrits Genèse 1 et Genèse 2 à des périodes différentes. (S&S 5) Genèse 1 était le véritable récit spirituel de l'origine de l'homme et de l'univers et Genèse 2 est un récit allégorique de la création. Une allégorie est une histoire qui utilise des symboles pour enseigner quelque chose de plus profond. « Considéré spirituellement, le livre de la Genèse est l'histoire de l'image erronée de Dieu, image appelée un mortel pécheur. » (S&S 4) L'histoire de la création d'Adam est là pour nous indiquer « le vrai reflet de Dieu et la réalité spirituelle de l'homme, tels qu'ils sont présentés dans le premier chapitre de la Genèse. » (S&S 4)
Le Psalmiste a dit, « Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit ; car il y a une postérité pour l'homme de paix. » (Bible 3) Parfait (intègre) signifie complet, créé entier, sans défaut, ne manquant de rien. (Student's Reference Dictionary) « A l'origine, la norme de la perfection était Dieu et l'homme. » (S&S 1) La définition d'Adam dans le Glossaire de S&S inclut, « la croyance au "péché originel" » Le péché originel est une conception religieuse erronée qui pense que l'homme est bon, mais qu'il est enclin à pécher. Lorsqu'Adam et Eve se sont mal conduits et qu'ils ont pris une bouchée du fruit défendu, Adam s'écarta de la grâce et à partir de là, tous les hommes seraient regardés comme étant pécheurs. Les sermons de la Leçon biblique « Adam et l'homme déchu » réprimandent le faux enseignement, exposant l'illégitimité du concept que n'importe qui est « né pour pécher. » (Si l'enfant de Dieu, Sa ressemblance était un pécheur, que serait Dieu ?) En fait, « tout ce qui est fait est l'oeuvre de Dieu, et tout est bon. » (S&S 2)
 
SECTION II : Une mauvaise pomme
La Science Chrétienne présente la Parole inspirée de la Bible. Elle « sépare l'erreur de la vérité, et à travers les pages sacrées elle insuffle le sens spirituel de vie, de substance et d'intelligence. Dans cette Science, nous découvrons l'homme à l'image et à la ressemblance de Dieu. » (S&S 12)
Dans l'histoire, un serpent qui parle approche Eve et lui offre une pomme très spéciale. Elle ne se demande pas quelle société ce serpent représente. Elle aurait dû le faire. Il travaille pour l'entreprise « Homme déchu », dont le slogan est « Vous savez que vous le désirez. » Le serpent produit habilement de l'intérêt pour sa magnifique et désirable pomme. Eve ne lit pas l'étiquette et ne reconnaît pas la pomme pour ce qu'elle est - un mal qui s'autodétruit. La pomme avait soi-disant le pouvoir d'ouvrir la pensée à un secret - que Dieu créa le mal et qu'il y a un avantage à connaître le mal. C'était une pomme pourrie. Elle assuma qu'elle devait être bonne car le serpent l'avait créée comme Dieu l'avait créée. Eve aurait dû considérer la source. La sagesse commune (la sagesse du monde) dit que Dieu créa tout, et qu'étant donné que le bien et le mal existent, Dieu les créa tous les deux. Dieu est donc responsable du mal. Cela n'a pas le moindre sens, n'est-ce pas ? Dieu aurait fait sa création uniquement pour qu'elle se dissolve dans le chaos. Pourquoi Dieu, qui est infiniment sage, ne pourrait-il pas le voir ? Le mal est un mythe. Finalement, Eve prit innocemment un morceau, symbolisant le penchant mortel de l'homme pour le mal.
L'automne dernier, ma classe de l'Ecole du Dimanche a joué l'histoire d'Eve tentée de manger la pomme lorsqu'elle était sous un arbre immense. Cela nous aida à visualiser l'erreur élémentaire qui se cache derrière « vos yeux s'ouvriront ... vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » Cela implique que Dieu connaîtrait le bien et le mal, qu'Il a créé le bien et le mal, et qu'il est donc responsable de l'établissement des étapes dans la « chute éventuelle de l'homme » ! Le mal est la croyance que quelque chose existe en dehors ou séparé de la totalité de Dieu. Le fruit défendu, l'arbre du bien et du mal et le mal lui-même sont des mythes. La Vérité prouvera finalement cela. En réalité, le mal n'a pas d'origine. Jésus indiqua que le mal est « menteur et le père du mensonge. » Son existence doit donc être supposée. Quelque chose qui est « supposé » est quelque chose « qui est substitué frauduleusement ; pas authentique ; hypothétique. » (Dictionary.com Unabridged)
 
SECTION III : Considérez la source
La vie humaine semble être un mélange de bien et de mal, de matière et d'esprit, de matière et d'intelligence. Lorsque la matérialité diminue, la spiritualité devient apparente. Dieu envoya Son Fils, Jésus pour « nous délivrer de notre esclavage du péché sous la Loi, et nous introduire dans la pleine filialité avec Dieu ... pour nous mettre en pleine possession de notre entière liberté et de tous les droits des fils de Dieu. » (Bible 10 - Dummelow) Dans le passage de Matthieu 4, Jésus est tenté. (Bible 11) Etre tenté signifie « séduire par quelque chose de faux en présentant des arguments qui sont plausibles ou en convainquant. » (Student's Reference Dictionary) Jésus n'a pas été tenté de faire quelque chose d'immoral ; il a seulement été tenté de s'éloigner de son obéissance complète à la volonté et à la finalité de Dieu. (Interpreter's Bible Commentary) Remarquez la façon dont le diable cite les « Ecritures » et pose des questions qui pourraient sembler plausibles. Si la tentation semble plausible, il est bon de considérer la source. Comme nous le lisons dans S&S, le diable n'est pas une force mauvaise, mais un mensonge, un sens de la réalité du mal, qui tente quelqu'un de manière personnelle. Le mot « diable » signifie littéralement « accusateur » ou « détracteur » (mensonge).
Il est intéressant de noter que ces tentations pour le doute prennent place dans le désert, que Mme Eddy définit en partie dans le Glossaire comme étant : « Solitude ; doute ; ténèbres. » (S&S 597 :16) (Remarquez que Mme Eddy et Jésus mirent un POINT FINAL à la fin de ces trois mots !) Trois fois, le diable (le procureur) leva le doute « SI tu es le Fils de Dieu. » N'est-ce pas familier ? Cela ne ressemble-t-il pas au serpent qui tente Eve avec les propres mots de Dieu dans la Genèse ? Vous êtes-vous déjà trouvé dans un « désert » tenté par des « SI » ? « Si j'était un assez bon scientiste chrétien, je pourrais guérir cela. » « Si j'avais assez d'argent, assez de beauté, assez d'intelligence, ... » « Si je suis l'enfant de Dieu, pourquoi suis-je malade ? » Chaque fois que vous entendez une phrase commençant par « Si », demandez-vous, « Qui a dit cela ? »
Comment Jésus a-t-il évité d'être distrait par les doutes et la négativité ? Tout d'abord, il reconnu la source de ces tentations. Deuxièmement, il perçut Dieu où semblait se trouver le mal. Il resta avec Dieu et refusa de céder à un quelconque terrain de négativité. Ce n'est pas le fait de savoir si vous êtes tentés qui compte. Mais c'est la manière dont vous gérez ces tentations. « Lorsque l'illusion de la maladie ou du péché vous tente, attachez-vous fermement à Dieu et à Son idée. Que rien hormis Sa ressemblance ne demeure dans votre pensée. » (S&S 495 :16-19) (Vous aussi vous rachèterez vos expériences du désert et vous vous réjouirez de la partie spirituelle de la définition du DESERT : « ... Spontanéité de pensée et d'idée ; le vestibule où le sens matériel des choses disparaît, et où le sens spirituel révèle les grands faits de l'existence. » (S&S 597 :16-19)
 
SECTION IV : Gardez la porte de votre pensée !
Comme un oiseau qui voltige, une malédiction ne va jamais nulle part - elle ne vient jamais se poser sur vous. (Paraphrase de Bible 13)
 
« Le Très-Haut est votre forteresse. Courez vers lui pour y trouver la sécurité, et aucune catastrophe terrible ne vous touchera ou ne touchera votre foyer. » (Ps. 91 :9-10, Contemporary English Version)
 
« Oui, comme Dieu est votre refuge, le Très-Haut votre propre foyer, le mal ne peut pas s'approcher de vous, aucun mal ne pourra passer la porte. » (Ps. 91 :9-10 The Message)
 
Gardez la porte de votre pensée. Soyez alerte à la prétention que vous avez déjà laissé entrer le mal dans votre conscience et que vous devez maintenant le faire sortir. Mettez cette croyance de côté. « Nous devrions maîtriser la crainte au lieu de la cultiver. » (S&S p. 197 :18) « Faites bien votre devoir de gardien et fermez la porte à ces pensées et à ces craintes malsaines. » (S&S 392 :34 :35) Quelle est réellement l'alternative ? L'alternative est la soumission à l'erreur, qui apporte la souffrance, et non le progrès.
L'influence du mal peut apparaître sous la forme du désespoir, de l'incurabilité, de l'irritabilité, de la malchance, etc. Nous devons veiller à ne pas accepter que la vie contienne à la fois du bon et du mauvais. Le mal revendique qu'il peut « faire du stop » avec le bien, que le bien ne peut provoquer le mal, ou qu'en faisant le bien, nous pouvons nous exposer au mal. Si vous semblez souffrir, considérez votre véritable identité en tant qu'enfant de Dieu. Les enfants de Dieu sont vraiment exempts du mal. J'admets que vous devez prendre position pour le prouver, mais Dieu est là avec vous, et il vous soutient. « La Vérité n'a qu'une seule et même réponse pour toute erreur - pour le péché, la maladie et la mort : "Tu es poussière [néant], et tu retourneras dans la poussière [néant]." » (S&S 23) « ... Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, ... » (Bible 16)
 
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011 

Metaphysical

Everlasting Grace and Mercy - The Responsive Reading complements the Golden Text, and...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page