Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

APPRENEZ CE QUE LES ELEMENTS ENSEIGNENT AU SUJET DE DIEU ! COMME L'OR, SOYONS AFFINES ET BRILLONS PLUS INTENSEMENT QUE JAMAIS !

Janet Hegarty, C.S., St. Louis, MO
Posted Monday, June 18th, 2007

L'UNIVERS, Y COMPRIS L'HOMME, EST-IL PRODUIT PAR LA FORCE ATOMIQUE ?, 18 au 24 juin 2007
Traduction libre d'un texte de Janet Hegarty, CS of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical
 
 
Texte d'Or : Le terre appartient à Dieu
La question du sujet de la Leçon cette semaine - « L'univers, y compris l'homme, est-il produit par la force atomique ? » - a une question sous-jacente : Toute chose est-elle composée ou tirée de la matière ? ou est-elle le résultat de l'Entendement, Dieu ? La Science Chrétienne répond avec cette phrase tirée de l'exposé scientifique de l'être : « Tout est Entendement infini et sa manifestation infinie, car Dieu est Tout-en-tout. » (S&S 468 :11) L'Entendement peut-il inclure la matière ? Non. Nous savons alors que la terre qui appartient à Dieu n'est pas une chose ou un ensemble de choses, mais c'est le résultat de l'Entendement - composé des pensées de Dieu.
 
Lecture Alternée : « Les cieux chantent la gloire de Celui qui les fit ; » (Hymne 329)
La nature, le reflet de la pensée de Dieu, est notre enseignant. L'évidence de la gloire de Dieu nous environne. Pour apprendre au sujet de la nature bonne et aimante de Dieu, le Psalmiste nous encourage à regarder notre environnement naturel. Les animaux et les fleurs dont la beauté et la variété infinies sont justes là devant notre fenêtre. Le paysage produit des scènes majestueuses à chaque saison. Le soleil et la lune nous donnent de la lumière sans faillir et les étoiles nous sourient pour égayer la nuit. Lorsque nous considérons ces phénomènes naturels, il est évident que le pouvoir créateur de l'univers est intelligent et bon. Le Psaume 97 nous invite à louer Dieu, l'Entendement et Principe créateur de tout ce qui est. Dans son livre The First Church of Christ, Scientist and Miscellany, Mary Baker Eddy dit, « Bien-aimés Scientistes Chrétiens, ayez toujours votre entendement si plein de Vérité et d'Amour, que le péché, la maladie et la mort ne puissent y entrer. Il est clair que rien ne peut être ajouté à l'entendement déjà plein. » (Page 210, Note du traducteur : Traduction libre d'un ouvrage de Mme Eddy pas encore traduit.) Gardons nos entendements remplis par la gloire et la louange de Dieu ! Nous ne serons jamais « confus, » trompés à croire que la matière et les supposées lois de la matière sont réelles, lorsque notre pensée est remplie par des chants de Dieu, l'Esprit. Regardez, apprenez, et réjouissez-vous !
 
SECTION I : L'évolution de l'Entendement.
Dans cette section, nous sommes à nouveau invités à « chanter » pour Dieu qui est : plein de gloire ; le créateur des cieux ; revêtu de majesté ; un roi qui règne à tout jamais ; le seul et unique créateur de la terre et de l'homme ; un guide tout-puissant et juste ; le seul pouvoir. (Bible 1, 2, 3) Dieu, qui créa les cieux, est comparé à « tous les dieux des peuples (qui) sont des idoles. » (Bible 1) La définition d'idole dansle dictionnaire Merriam-Webster Online Dictionary inclut cette description : « une forme ou apparence visible, mais sans substance. » Les idoles, qui peuvent être vues, sont des créations de l'homme inanimées, sans intelligence et sans pouvoir. Bien que Dieu ne puisse pas être vu, tout ce qu'Il crée est une véritable substance spirituelle qui dure. Soyez attentifs à l'utilisation qui est faite du mot « développer » (Note du traducteur, en anglais, c'est le mot « evolve » qui est utilisé) dans les citations de Science et Santé. Le mot évolution (Note du traducteur, « evolve » en anglais) signifie « l'acte de déployer ou dérouler. » (The Student's Reference Dictionary) La matière n'a aucun pouvoir en elle qui permette d'évoluer. Dieu, l'Entendement, la Vie, est le seul pouvoir d'évolution, qui développe des idées spirituelles.
 
SECTION II : Les bases métaphysiques.
(S&S 12) Mme Eddy décrit les bases métaphysiques : « ... se détourne[r] de la matière vers l'Entendement comme cause de tout effet. » (S&S 12) C'est l'élément clé de cette section et cette idée est aussi incluse dans la première citation de la Bible. (Bible 5) Dummelow paraphrase cette citation tirée d'Hébreux de cette manière, « La foi nous permet de percevoir la cause invisible du monde phénoménal. » Ce que nous voyons provient d'une source ou cause que nous ne pouvons pas voir. Lorsque nous cherchons à apprendre au sujet de cette cause (Dieu, Entendement), que nous ne pouvons voir, nous découvrons aussi la vraie nature spirituelle de ce que nous voyons. A la place des éléments matériels (terre, air, eau et feu), qui semblent avoir évolués par des processus matériels, nous trouvons que dans la Vérité, ces éléments sont représentatifs de Dieu. (S&S 5) Nous découvrons que la terre est l'expression de « l'éternité » (S&S 7) ; Le fleuve, le mouvement de la « pensée » de Dieu (S&S 8) ; le vent, « le gouvernement spirituel de Dieu » embrassant tout (S&S 9) ; le feu, épreuve qui « purifie et ennoblit l'homme. » (S&S 10) La citation de la Bible tirée de II Pierre donne une description éclatante du moment où les éléments matériels seront dissouts. Pourtant, le verset 13 indique que nous ne devons pas avoir peur, car ceux qui recherchent le spirituel seront déjà pleinement conscients de la nature spirituelle de l'existence. (Bible 6) A la page 291 de Science et Santé, Mme Eddy écrit, « Aucun jugement dernier n'attend les mortels, car le jour du jugement, celui de la sagesse, vient d'heure en heure et continuellement, le jugement par lequel l'homme mortel est dépouillé de toute erreur matérielle. » Recherchez ce qui n'est pas vu et vous trouverez la substance réelle.
 
SECTION III : Qu'as-tu mis dans la soupe ?
Elisée partageait un repas avec « les fils des prophètes ». (Bible 10) Il s'agissait de jeunes gens qui étaient entraînés à être des assistants pour l'oeuvre du prophète. (Dummelow) Les prophètes et leurs assistants étaient parfois aidés par des donations privées ou comme dans ce cas, ils se nourrissaient des fruits qui poussaient dans le désert (The New Westminster Dictionary of the Bible). Pour ce repas, quelqu'un avait ramassé des coloquintes sauvages qui étaient considérées empoisonnées. Lorsque cela devint évident pour le groupe, la crainte s'abattit sur eux. Elisée resta calme, car il savait que la création de Dieu n'inclut rien de dangereux pour Ses enfants. Afin peut-être, d'utiliser cela comme un moyen d'enseigner cette vérité aux assistants, au lieu de simplement jeter la soupe et d'en préparer une autre, il a ajouté de la farine à la soupe. Sa parfaite perception de la bonté de la création de Dieu et de sa réponse tranquille à la situation retira la crainte. (Bible 10) Soyons attentifs aux mauvaises coloquintes dans notre pensée : les choses qui nous effraient. Alors, tout comme Elisée, neutralisons ces erreurs avec la Vérité, (S&S 14) chassons la crainte par la compréhension de la pure bonté de la création de Dieu. (S&S 17)
 
SECTION IV : Un bon exemple à suivre.
Elisée avait véritablement une compréhension claire de la réalité spirituelle des éléments et de la domination donnée par Dieu à l'homme. Il sépara les eaux, il fit flotter un fer de hache, et il a fourni de l'eau à une grande armée durant une sécheresse. Sa compréhension spirituelle lui donna le pouvoir de chasser les fausses croyances que les autres avaient facilement acceptées et dont ils avaient souffert. Dans cette section, il est dans une ville qui souffrait d'une eau de mauvaise qualité. Il versa un bol de sel dans la source des eaux et l'eau fut assainie. (Bible 13) Un bol de sel ne pouvait pas toucher le système entier de l'eau et opérer une correction chimique. Elisée avait confiance en l'Amour de Dieu. (S&S 19) Sa pensée élevée élimina l'imposition des fausses croyances du peuple au sujet de l'eau. Ils avaient doués « la matière d'un vague pouvoir spirituel ». (S&S 21) Mais comme l'indique Science et Santé, « nous ne pouvons pas réellement douer la matière de ce qu'elle ne possède pas. » (S&S 21) Suivez l'exemple d'Elisée, prenez une position confiante pour le pouvoir de l'Amour, de l'harmonie et de la bonté parfaits. Cela vous bénira, ainsi que toutes les vies que vous toucherez.
 
SECTION V : Avec Sa sagesse et Son amour, Dieu a créé l'univers et l'homme. De quoi pourrions-nous avoir peur ?
Cette section s'ouvre avec une description de ce que Dieu est pour Jérémie : vérité ; vivant ; éternel ; créateur ; sage ; puissant ; la seule cause. (Bible 15) Ajoutez à cela la description de Mme Eddy de l'amour de Dieu de la quatrième section (S&S 18, 19) et il est clair que le pouvoir qui nous a créé et qui gouverne l'univers et l'homme est à la fois puissant et tendre, un roi gentil, tout bien en substance et action. D'où vient donc toute crainte ? La crainte vient des fausses croyances - l'idée que même si Dieu est tout-puissant, il y a d'autres pouvoirs. Nous avons besoin de décider ce que nous acceptons comme la Vérité. (S&S 23) Retirez alors les fausses craintes de notre conscience. (S&S 24) Il n'y a pas besoin d'avoir peur. Fixez votre pensée sur Dieu et Son pouvoir. Vous ne serez pas trompé à croire en de fausses craintes.
 
SECTION VI : « Ainsi que l'or est épuré. » Hymne 15
L'hymne 15 continue avec, « en passant au creuset, l'homme, au feu de la Vérité, est révélé parfait. » La pensée d'être testé et baptisé par le feu peut sembler assez négative et assez alarmant. Mais cela ne signifie pas littéralement avec le feu et la signification spirituelle de ce concept révèle la profondeur de l'amour que Dieu a pour l'homme. Approfondissons cela. Warren (directeur du CedarS) partagea que l'ancien directeur de l'école Daycroft School, Cobbey Crisler donna l'idée suivante au sujet du baptême par le feu dont il est question dans Luc. (Bible 21) Jean Baptiste indique ici que Jésus « baptisera du Saint-Esprit et de feu. » (Luc 3 :16) Cobbey a dit que cela se reporte à une pratique de la période de moisson qui est encore utilisée de nos jours dans les pays en voies de développement afin de séparer la balle du blé. Le blé récolté est amené sur le plus haut point et il est jeté en l'air en utilisant un van (regardez la définition dans S&S p. 586) La balle plus légère est soufflée par le pneuma (vent ou Saint Esprit) et tombe dans le feu pour qu'elle soit détruite, alors que le blé plus lourd tombe en tas afin de faire le pain. Cobbey a toujours noté que c'était la responsabilité de l'homme d'amener la confusion de moisson des pensées quotidiennes vers les lieux plus élevés et la lancer vers le ciel. C'était le travail de Dieu de faire la séparation, non le notre.
 
De la même manière, le processus d'affinage de l'or et de l'argent les rend bien plus beau et utile. Le responsable de ce processus connaît le procédé permettant de retirer les impuretés, il est complet lorsqu'Il peut voir Son propre reflet sur la surface du métal fondu. Dans les deux analogies de l'affinage et de la moisson, la fonction du feu n'est pas la promesse d'une destruction à venir, mais la promesse d'un progrès. Qui va faire cet affinage ? « Le Christ ... voir l'image et la ressemblance divines. » (S&S 332 :11) Nous savons que le Christ est un guérisseur manifestant l'Amour de Dieu. Nous n'avons donc pas besoin d'être effrayé par cela, nous pouvons même espérer la présence de Christ dans nos vies. Ce sont donc de bonnes nouvelles. Les versets de I Corinthiens continuent avec ce thème. Dans cette paraphrase de The Message, vous pouvez voir que le but n'est pas pour nous d'être détruit, mais de prouver que nous sommes l'image de Dieu : « Finalement, il y aura une inspection. Si vous utilisez des matériaux bon marché ou inférieurs, vous serez découvert. L'inspection sera minutieuse et rigoureuse. Si votre travail passe l'inspection, c'est bien ; si cela n'est pas le cas, votre partie de l'édifice sera détruit et recommencé. » (Bible 22) Ne craignez pas le « baptême du feu » spirituel de Christ. (S&S 27) Comme avec les enfants hébreux dans la fournaise ardente qui n'ont eu que leurs liens brûlés, la seule chose que vous perdrez dans ce processus sont les éléments du caractère humain qui sont restrictifs et inutiles. La bonté parfaite qui subsiste brillera même plus fort que jamais !
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page