Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

SOYEZ UN JOYEUX DONATEUR - ET RECEVEZ LES BIENS DURABLES !

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Sunday, September 9th, 2007

LA SUBSTANCE, 10 au 16 septembre 2007
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol (par Ana Arcioni) chaque mercredi.
 
 
Il est tentant de penser à la substance en termes de ce que nous avons ou dont nous avons besoin, ou même ce que notre corps dit que nous sommes. Mais cette Leçon biblique nous encourage au lieu de cela à nous identifier en tant que pensée - selon ce que nous DONNONS. Et incidemment, lorsque nous donnons, nous recevons - non seulement ce dont nous avons besoin, mais aussi BIEN PLUS que ce dont nous avons besoin ! Nous réalisons alors que la substance est l'essence de la pensée (de l'Entendement) qui constitue notre être.
 
Texte d'Or : La promesse de l'abondance par le fait de donner
Il nous est donné un commandement clair - DONNEZ ! Et ensuite la promesse - il vous sera aussi donné. Et il vous sera donné comme le sucre brun est donné à la pâte à biscuit - pas seulement mesuré, mais tassé pour faire de la place pour tout ce que cela peut contenir ! Ce verset suit diverses directives, y compris : ne pas juger ou condamner ; être miséricordieux ; traiter les autres comme vous aimeriez être traité ; et pardonner. Nous ne devons pas nous tourner les pouces et prendre tout ce qui nous est confié. DONNEZ ! Ne soyez pas abusé par ce qui semble arriver par chance ou par le sort. DONNEZ et vous RECEVREZ de manière abondante !
 
Lecture Alternée : Soyez un généreux donateur
La promesse continue ... vous recevez selon ce que vous donnez. Cela nous renforce de réaliser que Dieu aime un joyeux donateur ! Ou nous pouvons peut-être penser à cela comme être capable de SENTIR l'amour de Dieu lorsque nous nous réjouissons de donner. La compétition - dans le sport, dans les études, dans les affaires - nous tente à croire que si nous voulons réussir, nous devons penser d'abord à nous-mêmes. Cela nous empêche par exemple de partager le secret d'une réussite. Mais Paul nous assure que lorsque nous donnons de manière désintéressée, nos besoins seront répondus de manière abondante. Nous connaissons aussi la différence entre faire quelque chose lorsque nous nous sentons obligés et faire quelque chose que nous voulons réellement faire. La grâce de Dieu nous permet de faire quoi que ce soit avec un sens d'exubérance et de joie. La capacité vient de Dieu. Nous n'avons qu'à donner notre consentement et avoir envie de le faire ! Et alors, lorsque nous acceptons la graine que Dieu donne et qui est semée, le résultat est que nous avons assez pour répondre au besoin présent, assez pour investir dans d'autres graines pour que nous puissions continuer à semer, et assez pour partager avec les autres. (Verset 10) Lorsque nous donnons aux autres (et souvenez-vous qu'à l'époque où cette lettre a été écrite, les chrétiens dépendaient souvent des cadeaux qu'on leur faisait pour survivre), non seulement les besoins des autres seront comblés, mais ils verront aussi combien Dieu est bon, ils seront reconnaissants, et en retour, seront prêts à aider les autres. Le résultat le plus important pourrait être que TOUTE pensée sera tournée vers Dieu - la source de tout bien - la gratitude sera la force primaire irrésistible pour tout ce que nous faisons ! [Un sujet éventuel pour l'Ecole du Dimanche : Que peux-tu donner ou faire avec joie que tu hésitais de donner ou faire ?]
 
SECTION I : Ayez foi ... Recevez une vision de substance durable avec une perspective spirituelle
Que nous est-il demandé de donner dans cette section ? N'est-ce pas notre bonne volonté de croire et faire confiance à ce qui ne peut être vu par les sens physiques, mais qui est révélé par l'Esprit ? En commençant avec le verset 4 d'Hébreux 11 (qui suit ce que nous avons dans la Leçon), nous lisons les merveilleuses bénédictions expérimentées par les patriarches et les prophètes de l'Ancien Testament - qui résultaient tous de la foi que ces gens avaient dans la bonté et la suprématie de Dieu. (Bible 1) Est-ce par notre fidélité dans la Vérité que nous aussi nous agissons en accord avec le don que nous avons reçu. Nous avons reçu (par les enseignements de Jésus et illuminés par la Science Chrétienne) « l'Esprit qui vient de Dieu » au lieu de « l'esprit du monde ». (Bible 2) Quelle est la différence ? « L'esprit du monde » nous aurait fait croire tout ce que les sens physiques nous disent - que la substance (ou l'essence de vie) est bonne ou mauvaise, changeante, mortelle, inconsistante, et susceptible d'échouer. (S&S 3) « L'Esprit qui vient de Dieu » révèle que la substance est « ce qui est éternel et incapable de discordance et de décomposition » ; qu'elle est la Vérité, la Vie et l'Amour. (S&S 1) Nous devons DONNER notre accord de ne pas dépendre du sens matériel pour nous dire ce qui est vrai. Au lieu de regarder ce qui semble être, nous devons regarder ce que Jésus prouva être ! La version révisée de la Bible (en anglais) traduit Hébreux 11 : 1 de cette manière : « La foi est l'assurance des choses espérées, la conviction des choses qui ne sont pas vues. » Nous avons tous eu des choses qui apparaissaient de manières différentes en fonction de notre perspective - des images qui sont complètement différentes lorsque nous changeons de perspective, le « serpent » qui se transforme en bâton, l'étranger dans une chambre sombre qui se trouve être une paire de jeans posé sur une chaise. Lorsque les choses semblent aller de travers, ou lorsque vous êtes confrontés à un manque, à la maladie ou à l'incapacité, donnez une grande dose de foi à la situation et changez de perspective. Et alors prenez garde, car votre approche de vie toute entière pourrait changer lorsque votre vision changera. Ce qui semblait important avant perdra de son importance, lorsque vous désirerez uniquement voir tout le bien que Dieu déverse continuellement. Vous aussi, vous pouvez vous attendre à expérimenter le soin « miraculeux » de Dieu - comme Noé, Abraham, Hénoc, Moïse, Jacob et tous ceux qui donnaient leur accord pour avoir la foi. La foi nous permet de VOIR la réalité de Dieu (qui nous était préalablement cachée) lorsque nous regardons du point de vue d'une perspective spirituelle illimitée - au lieu d'une perspective matérielle limitée. (S&S 4) Vous deviendrez bientôt « un joyeux donateur » de foi - ne croyant pas parce qu'il nous est dit de croire, mais parce que nous ne pouvons que croire ! [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Que voudrais-tu voir du point de vue de Dieu cette semaine ?]
 
SECTION II : Rendez à Dieu en donnant de votre mieux - donnez généreusement !
D'où vient tout bien ? La Bible nous dit qu'il vient de Dieu. (Bible 4 ; S&S 5) Donc, lorsque nous donnons, nous pouvons être de « joyeux » donateurs et donner librement, car nous savons que la source est infinie. (Bible 4) Donner est réellement une expression de notre gratitude pour la générosité de Dieu ! Dans la première partie de I Chroniques 29, David demande aux gens de donner pour que le temple puisse être construit. Leur réponse était très généreuse. Lorsque nous décidons de ce que nous voulons donner à l'église - ou le temps que nous allons prendre pour glorifier Dieu - est-ce notre tendance à Le mettre en premier ? Ne mettons-nous quelque chose dans la collecte que s'il nous reste encore quelque chose après nos autres dépenses ? Lisons-nous la Leçon et prions-nous lorsque nous avons terminé toutes nos autres activités - ou si nous ne sommes pas trop fatigués le matin ? La Bible est assez claire au sujet du fait de donner généreusement (Bible 5) et de donner « les prémisses des fruits » - le meilleur de la récolte. (Bible 6) Pensez-y comme à un investissement. Les conseillers financiers suggèrent souvent que les gens investissent une certaine partie de leurs revenus à chaque salaire et qu'ils le fassent en premier - avant qu'ils aient l'opportunité de le dépenser pour des choses inutiles. Cet argent pourra fructifier et sera disponible dans le futur - un montant bien plus important que celui investi. A CedarS, le jour commence avec un message spirituel et un moment est aussi pris avant chaque activité pour accéder à une perspective spirituelle et pour remercier Dieu pour Son soutien. C'est un modèle magnifique que chacun d'entres nous doit suivre lorsque nous avançons dans notre journée. C'est reconnaître Dieu comme la source de tout bien. Faire de votre mieux dans tout ce que vous faites, c'est « honore[r] l'Eternel avec tes biens ». (Bible 7) La promesse qui suit lorsque vous donnez généreusement (à l'église et aux autres dans le besoin, ainsi que vos capacités), les bénédictions se répandront sur vous. (Bible 8) L'hymne 182 de l'Hymnaire de la Science Chrétienne termine avec le verset, « Il faut savoir les partager, ces biens que l'on reçoit ; Pour recevoir, il faut donner, de l'Amour, c'est la loi. » Le meilleur moyen de montre notre gratitude à Dieu pour tout le bien que nous avons reçu, est de l'utiliser pour bénir les autres. (S&S 7 et 8) Nous avons chacun des manières différentes pour donner. La chose importante est d'exprimer activement votre gratitude à Dieu en mettant les besoins des autres avant les vôtres ! Au lieu de demander « Qu'est-ce qu'il y a pour moi ? » demandez : « Que puis-je donner ; Comment puis-je bénir ? » Vous serez alors béni ! [Pour l'Ecole du Dimanche : Dans quels domaines peux-tu le mieux suivre le modèle de mettre Dieu et les autres en premier ?]
 
SECTION III : Recevez un trésor durable. Changez votre approche. Donnez, vous recevrez - Amassez, vous perdrez !
Jésus aimait enseigner par des paraboles. (Bible 11) Au lieu d'être concerné par les circonstances spécifiques de ce cas, son objectif était d'enseigner une leçon. Que nous prévient-il de faire ? Le problème est-il de savoir combien nous avons - ou ne jamais être satisfait par ce que nous avons, voulant toujours plus, ou ne voulant pas partager (peut-être parce que vous avez peur de manquer ?)
Goodspeed paraphrase Luc 12 :15 en disant, « La vie d'un homme ne lui appartient pas, peu importe sa richesse. » Pour ceux qui se retrouvent avec beaucoup de biens, il est tentant de se reposer sur eux et penser qu'ils sont capables d'assurer une vie pleine. Il est facile d'être distrait par l'aisance matérielle et ne pas mettre Dieu en premier - ou d'oublier que c'est seulement lorsque nous nous fions à « Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions » que nous construisons une solide fondation que ne peut jamais être détruite. C'est sur cette fondation qu'est bâtie la vie éternelle. (Bible 12) Il ne semble pas que Jésus ou Paul disaient ici qu'il y a quelque chose de mal dans l'argent. Le mal vient dans la dépendance placée dans l'argent, ou l'habitude de surveiller l'accumulation (ou la diminution) de notre argent - au lieu de nous fier et nous appuyer sur Dieu. La seule valeur de l'argent est dans le bien qu'il peut faire pour les autres. Lorsque nous partageons, en comprenant que Dieu est la source éternelle, nous n'avons jamais besoin de craindre d'en manquer. Lorsque nous amassons ce que nous avons de peur d'en manquer, nous courrons le risque non seulement de perdre notre argent, mais aussi de perdre la liberté de la vie véritable. Souvenez-vous que c'est seulement en donnant que nous sommes réellement bénis. Les choses matérielles peuvent être perdues, ou volées comme résultat de tomber en proie au « mensonge, l'envie, l'hypocrisie, la malice, la haine, la vengeance, et ainsi de suite. » (S&S 14) Nous devons abandonner les standards du monde pour la joie (mesurés par les marques que vous portez, les amis que vous fréquentez, la voiture que vous ou votre famille conduisez, le quartier dans lequel vous vivez) et regarder humblement vers l'Esprit pour votre joie - aussi naturellement qu'une fleur se tourne vers la lumière. C'est ce que Jésus (et ses disciples) nous enseigne de faire. C'est ce que nous devons faire si nous nous appelons Chrétiens. (S&S 16) Cela comprend le fait de donner librement votre amour et votre amitié - sans jugement ou crainte que puissiez finir dans le « mauvais groupe ». (S&S 15) Jésus partageait dans le Sermon sur la Montagne, « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » (Math. 6 :33) Vous devez être un « joyeux donateur » - donnant tout pour glorifier Dieu et vouer votre vie pour L'aimer et pour aimer votre voisin, sans vous soucier de ce que vous allez obtenir - pour recevoir les bénédictions éternelles que l'Amour déverse à tout jamais ! [Pour l'Ecole du Dimanche : Quel standard du monde pour la joie pourriez-vous remplacer par un standard spirituel ?]
 
SECTION IV : Abandonnez joyeusement votre sens erroné du corps pour voir votre vraie substance.
Ce qui apparaît comme matérialité, y compris le corps mortel, n'est pas « l'homme indestructible, que l'Esprit crée, constitue et gouverne. » (S&S 17) Colossiens 1 :17 a sa base dans Proverbe 8 et parle de Dieu comme ayant « existé avant toute chose, et que toute chose découlent de Lui. » (The Amplified Bible, Bible 16) Il peut sembler que notre corps tombe en ruine - jointure après jointure, muscle après muscle, os après os. Mais nous devons abandonner ce faux sens, présenté par l'anatomie et la physiologie. (S&S 18) Jésus nous montra que le problème n'est jamais dans le corps. C'est la pensée qui doit être changée. Mme Eddy explique, « La seule substance des os, c'est la pensée qui les forme. » (S&S 19) Si toutes choses viennent réellement de Dieu, nous avons alors un droit et une obligation d'insister que nos corps reflètent cette consistance (cette substance). The Amplified Bible parle de la femme que Jésus a guéri d'un problème ayant duré 18 ans et qui semblait être « une infirmité causée par un esprit (un démon de la maladie) ». Une fois encore cela indique que le problème est une erreur de l'entendement humain - exprimé sur le corps. (S&S 18) En donnant si librement de Christ, qu'il incarnait si pleinement, Jésus reconnu que « n'importe quel état anormal ou désordre du corps, est aussi directement le résultat de l'action de l'entendement mortel que la démence ou la folie. » (S&S 19) C'était Christ - la vérité de Dieu - qui « secou[ait] l'entendement humain afin de produire un changement de base pour que sur cette nouvelle base il puisse céder à l'harmonie de l'Entendement divin » et le corps répondait immédiatement. (Bible 14 et S&S 20) Qu'acceptons-nous comme notre base - notre fondation, notre substance ? La Science Chrétienne apporte cette lumière de Vérité aujourd'hui comme Jésus l'apporta il y a des siècles. (S&S 20) « Le divin doit surmonter l'humain en tous points. » (S&S 21) Nous pouvons être tellement reconnaissants que Dieu nous fait toujours triompher par Christ. (Bible 15) Il n'y a donc aucune raison de nous sentir découragés si nous n'avons pas encore ressenti cette touche de Christ qui nous libère d'une quelconque croyance qui pourrait nous contraindre. Nous DEVONS désirer donner notre pleine attention aux faits spirituels et ne pas prendre parti pour la matière afin de résoudre un problème. « C'est Dieu qui me ceint de force, et qui me conduit dans la voie droite. » (Bible 13) Abandonnez tout à Dieu et observez le divin, « surmonter l'humain en tous points » ! (S&S 21) [Pour l'Ecole du Dimanche, dans quel domaine pouvez-vous cesser de dépendre de solutions humaines (au lieu de solutions divines) ?]
 
 
SECTION V : Des donateurs joyeux utilisent ce qui leur a été donné - Ne laissez pas la crainte vous arrêter !
Une fois encore, nous avons l'opportunité d'être enseigné par Jésus par une parabole. Dans ce cas, il a été confié à trois personnes des talents (des sommes d'argent différentes). Deux de ceux-ci exercèrent les qualités de rapidité, de courage, et de dévotion. En UTILISANT ce qui leur avait été donné, ils étaient capables de rendre plus que ce qu'ils avaient reçu. Le troisième a été enchaîné par la crainte (et peut-être par la paresse), et son talent ne donna rien. En fait, comme résultat de son manque d'action, son talent lui a été repris. (Bible 18) Est-ce juste ? Le pauvre homme voulait seulement éviter de perdre l'argent de son maître. Mais il y a pour nous une véritable leçon ici. Nous avons tous reçu des talents. Le mot anglais « talent » vient de cette parabole. Il pourrait sembler que certains débutent dans la vie avec plus que les autres - que cela soit en terme d'argent ou de capacités, ou même de compréhension spirituelle. Mais cela n'est pas le cas. La question est de savoir ce que nous FAISONS avec ce qui nous a été donné ? Il est tentant lorsque nous sentons que nous n'avons rien à épargner - que cela soit des fonds ou la force ou des amis - d'essayer de simplement nous accrocher à ce que nous avons. Avez-vous peur de parler à quelqu'un en dehors de votre « groupe » de peur de ne pas être accepté par la nouvelle personne, et même temps de perdre les amis que vous avez ? Avez-vous peur de ne pas avoir assez de force pour faire ce que vous devez faire plus tard, et que vous ne faites donc pas ce que vous avez à faire MAINTENANT ? Mamans et Papas, avez-vous peur de vous aventurer dans une nouvelle affaire de peur d'abandonner le travail que vous avez maintenant - même s'il ne vous satisfait pas ? SI vous voulez vous fier à Dieu ; si vous voulez UTILISER ce que vous avez - pensez en dehors du moule en réponse aux directives de Dieu et sans crainte - vous RECEVREZ. Dieu nous donne des talents, mais nous devons les UTILISER ! (S&S 25) Nous avons des opportunités chaque jour d'utiliser nos talents - y compris le peu de compréhension que nous avons du pouvoir de guérison de Dieu. La loi de Dieu ne nous demande jamais de faire quelque chose de trop difficile. (S&S 26) La parabole indique qu'il a été donné à chaque personne « selon sa capacité. » (Bible 18) L'Amour divin ne permettrait jamais que nous nous trouvions dans une situation qui est trop difficile. Mais nous devons AGIR par le pouvoir qui nous est donné par Dieu et que nous avons tous. Lorsque nous acceptons le bien qui nous est donné par Dieu, nous VOYONS le bien qui était caché à notre vue. (S&S 27) En tant que scientistes chrétiens, nous avons l'opportunité d'investir nos talents de compréhension spirituelle dans le monde. Investissez vos prières. Mettez en pratique ce que vous savez. (S&S 24) A la fin de My Bible Lesson cette semaine, il y a l'histoire d'une fille qui n'a pas eu peur d'offrir de prier pour son ami et son ami a été guéri. Donner joyeusement accroît toujours notre vrai sens de substance - l'essence de notre être ! [Pour l'Ecole du Dimanche : Quel talent ou capacité sous-utilisé peux-tu améliorer et partager aujourd'hui ?]
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536
 

Metaphysical

Win without a fight as the unreality of evil is prayerfully exposed to defeat itself - Whether...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page