Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

SOYEZ UN DISEUR DE VERITE ! [TRIOMPHEZ AVEC CONFIANCE DE TOUTES LES SORTES DE MENSONGE !]

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Sunday, September 30th, 2007

L'IRREALITE, 1er au 7 octobre 2007
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. of Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol (par Ana Arcioni) chaque mercredi.
 
 
Texte d'Or : Affrontez les mensonges sans crainte et triomphez-en avec confiance !
« La Vérité exprimée reste toujours ferme, mais les mensonges vivent seulement un moment. » (New English Bible) Comment un mensonge peut-il avoir une crédibilité même temporaire ? Dans Unité du bien, Mme Eddy écrit, « Un mensonge n'a qu'une seule chance de tromper, c'est qu'on le croie vrai. » (p. 17) Un mensonge n'a de crédit que lorsqu'on y croit. Un mensonge que personne ne croirait, n'aurait pas beaucoup de chance d'être pris pour la vérité. Mais les mensonges ne sont pas toujours évidents. Ils peuvent parfois sembler très convaincants. Parfois, une grande majorité de personne croient ces mensonges. Mais les mensonges ne sont jamais vrais, peu importe le nombre de personnes qui y croient, et depuis combien de temps ils y croient. Parfois, les mensonges cachent délibérément la vérité. Dire la vérité expose le mensonge à ce qu'il est - rien ni personne - l'irréalité. Cette Leçon affronte quelques mensonges auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui. Armé de Vérité, nous pouvons affronter ces mensonges sans crainte et en triompher avec confiance. [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Quels mensonges communément acceptés pouvez-vous défier et vaincre cette semaine ?]
 
Lecture Alternée : C'est toujours à vous de faire un choix : Un « sort » ou un traitement ?
Le Psalmiste a été une victime des mensonges. En recherchant la liberté, il mit toute sa confiance en Dieu, qui est son « rocher et sa forteresse. » [Comme précurseur pour un « traitement en Science Chrétienne »] David engageait chaque occasion dans sa vie pour le « Dieu de vérité. » Il ne reconnait aucune inconsistance en Dieu. Peu importe si le mensonge semble difficile, la bonté de Dieu est totalement fiable. Il avait une pleine confiance en la bonté et la protection de Dieu. Il encourage chacun d'entre nous à sauver et guérir par le pouvoir de Dieu.
 
Avez-vous déjà été victime d'un mensonge ? Avez-vous déjà été abusé ? Vous êtes peut-être aujourd'hui, confronté à un défi physique, émotionnel, ou financier ? Ou avez-vous peut-être des problèmes à l'école, ou vous vous sentez seul, perplexe ? Peu importe si ces défis semblent réels, vous pouvez être assuré qu'il s'agit uniquement de mensonges. La connaissance de la vérité de l'être [dans votre traitement] a le pouvoir de trancher dans tout ce qui pourrait soutenir le contraire. « Fortifie-toi et que ton coeur s'affermisse ! Espère en l'Eternel ! » (Ps. 27 :14) [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Pendant cette période d'Halloween, pouvez-vous détecter et démasquer les « loups déguisés en brebis » (S&S 104 :6) qui viennent frapper à la porte de votre pensée ? Souvenez-vous, c'est toujours à vous de faire un choix : Un « sort » ou un traitement ?]
 
SECTION I : 1er mensonge : Le mal a un pouvoir (La vie n'est pas juste et Dieu la créée comme ça).
La plupart des gens [qui ne sont pas scientistes chrétiens] croient au mensonge que Dieu connaît le mal, le permet, et qu'à un certain niveau, Il compte dessus pour que nous apprenions des leçons et que nous nous tournions vers Lui lorsque nous avons des problèmes. Les passages qui débutent la Leçon révèlent que Paul ne pensait pas de la sorte. Comment un raisonnement humain pourrait-il comprendre les choses de l'Esprit ? Paul ne raisonnait pas selon la conception humaine vers Dieu, mais à partir de la perfection de Dieu qui opère dans un royaume au-delà de la logique et de la compréhension humaines. (Bible 1, 2) Toutes les choses véritables trouvent en Dieu, « leur source, leur subsistance, et leur but. » (The Abingdon Bible Commentary). Tout ce qu'Il créa devait être bon comme Lui. Dieu ne pouvait jamais être injuste. (Bible 3) Sa justice ne peut jamais être remise en question, car Dieu ne prend aucun « plaisir au mal » sous une quelconque forme. (Bible 4) La bonté de Dieu règne dans tout l'univers et dans le monde naturel. « Quelles vie et lumière (homme) ont leur source dans le coeur de Dieu. » (Ibid.) Mais dans ce monde, le mal semble parfois prendre le dessus et ceux qui cèdent à de mauvaises pratiques semblent le faire impunément. Le Psalmiste est sûr que « la méchanceté n'a aucune stabilité. Elle tombe d'elle-même. » Abingdon indique, « Le mal est suicidaire ; il se détruire lui-même. La droiture tend à la permanence ; mais les pécheurs sont aussi éphémères que l'herbe sèche dans laquelle une allumette est jetée. »
 
Science et Santé nous rappelle que rien n'est réel « hormis l'Entendement divin et Ses idées » (S&S 1). Mme Eddy indique sans ambages que, « tout mortel doit apprendre qu'il n'y a ni pouvoir ni réalité dans le mal. » (S&S 2) Le mal n'est rien d'autre qu'une fausse croyance. Dieu n'a rien à voir avec lui. (S&S 3) Mme Eddy explique que puisque Dieu est bon et réel, le mal, la matière, et tout ce qui est opposé à Dieu est irréel. (S&S 4) L'erreur n'a pas de créateur. Si l'erreur était vraie, la Vérité aurait dû la créer, mais l'erreur est son propre auteur. (S&S 5) Elle se ment à elle-même et croit à son propre mensonge. Elle est condamnée au néant, car le bien est réel et éternel et l'erreur est irréelle. [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Nommez une injustice fondamentale qui vous touche : ne pas croire être divinement autorisé ; s'exposer aux autres comme un mensonge ; et prouver l'impuissance ?]
 
SECTION II : 2e mensonge : La Vérité peut être atteinte en construisant des fondations matérielles (comme la Tour de Babel par exemple).
Paul nous prévient (Bible 7) d'être sur nos gardes contre « l'aveuglement de la sagesse de ce monde. La seule sagesse qui compte est celle qui nous conduit à Dieu. » (Abingdon). Le commentaire indique que, « L'Ecriture nous a donné de nombreux avertissements que la tragédie dépasse la stratégie du sage qui ne se penchera pas pour apprendre de Dieu. » La phrase « sage selon ce siècle » implique que la sagesse de ce monde est aussi temporaire que les modes changeantes. Les Babyloniens construisaient leurs édifices pour qu'ils ressemblent aux montagnes dans lesquelles ils pensaient que les dieux résidaient. Les juifs trouvaient cela répugnant, car ils considéraient les édifices comme étant idolâtres et rebelles envers Dieu. (Dummelow) Le mot Babel vient vraisemblablement d'une phrase signifiant « la porte de Dieu » au lieu du mot hébreu signifiant « confusion ». (Ibid.) Cela amène une lumière intéressante sur l'histoire de la tour de Babel. La définition que donne Mme Eddy de « Babel » indique que plus l'édifice construit par la connaissance erronée est élevé, plus certain est l'effondrement du faux système. (S&S 6) Dans les Psaumes, « Le conseil est considéré comme une décision ou un plan d'action. Lorsque les plans de Dieu et ceux de l'homme se heurtent, les schémas humains sont réduits à néant. » (The Interpreter's One-Volume Commentary on the Bible.) Les hommes construisant selon leur propre sagesse, bâtissent sur un « sol » instable [ou poussière. Notez que la Tour de Babel a été construite en utilisant des briques de poussière cuites (ou mi-cuites) et que la poussière - le supposé composant originel de l'homme selon Genèse 2 - était ce que plus tard, Jésus cracha dessus pour apporter la guérison dont il est question dans Jean 9 (Bible 19, 20)] Le passage dans Sophonie (Bible 10) prévoit le temps où toute confusion [au sujet de l'homme ayant son origine dans la poussière] sera balayée lorsque les hommes se tourneront vers Dieu par la langue pure [et inspirée] des Ecritures [où les hommes et les femmes sont créés à l'image et à la ressemblance de Dieu (Genèse 1 :26, 27)]
 
La déclaration de Mme Eddy à la page 312 de Science et Santé (S&S 7) est semblable au commentaire de Dummelow au sujet de la Tour de Babel. Tous deux indiquent que tout ce qui est appris par le sens matériel doit être désappris. (S&S 7) Les sens matériels n'ont jamais entendus « la langue pure de l'Esprit » (S&S 8) [comme lorsque le Saint Esprit racheta Babel le jour de la Pentecôte à Jérusalem où les pèlerins juifs de tous les alentours « étaient tous ensemble dans le même lieu » et ils entendaient des langues étrangères dans leur propre « langue ». (Actes 2 :1-8) Mme Eddy ne se réfère bien entendu pas à la langue hébraïque comme utilisé dans Sophonie, mais à la langue de la douce petite voix de vérité et de sens spirituel qui transcende toute langue humaine. Dieu parle avec de pures pensées qui sont éternelles. Les pensées matérielles n'ont aucune cause divine et ne sont donc pas réellement des pensées. (S&S 9) Les sens matériels ne sont pas dignes de confiance. Ils suggèrent les mensonges de l'erreur, non la vérité. (S&S 10) Les mensonges du sens matériel sont plantés dans la poussière et sont voués à la destruction. La Vérité mettra finalement un terme aux mensonges, comme la Vérité l'a toujours fait. Le sens spirituel, au lieu de bâtir sur une thèse matérielle et l'affaissement dans la terre, inclut toutes les pensées élevées. (S&S 11). Elles conduisent vers Dieu et au sens spirituel de l'être. [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Citez quelques exemples de « Tours de Babel » humanistes qui sont construites de nos jours ? Souvenez-vous que les efforts seront toujours bouleversés et autodestructeurs lorsqu'ils ne sont pas basés sur Dieu. Comment votre sens spirituel pourrait-il « collaborer » avec Dieu comme le fit Jésus (« Je ne puis rien faire de moi-même », Jean 5 :30) dans tous vos précieux projets et donc racheter la confusion et l'autodestruction de Babel bâtie dans la poussière ?]
 
SECTION III : 3e mensonge : L'homme a une personnalité matérielle qui a son origine dans la matière.
Comme l'homme ne peut pas supposer atteindre les cieux sans danger par ses propres moyens, pas plus qu'il ne peut s'attendre à comprendre sa vraie nature en croyant que son identité a son origine dans la matière. La personnalité matérielle « né de la femme » fait partie des mensonges de la croyance qui existe brièvement. (Bible 11) Accepter la prémisse que l'homme a son origine dans la matière nous rend vulnérable à la maladie, au péché, et à la mort. Le Psalmiste recherche un rocher, un endroit sûr, au-dessus d'une attaque de son ennemi. (Bible 12) Dans la citation Bible 13, le Psalmiste est « dans un danger imminent de mort » (Abingdon). Dieu le délivre. Par gratitude, sa bouche est remplie d'un nouveau chant de louange. Vous êtes-vous déjà trouvé dans un état physique désespéré ? Si vous avez réellement atteint le point d'être accablé, vous avez réalisé que tout ce qui restait, c'était votre relation avec Dieu. Il n'y a rien d'autre. Vous réalisez que votre être, vie, santé, et existence, sont en Dieu seul. Dieu est Créateur et Père, Mère. Vous ne serez plus jamais tenté d'appeler un homme terrestre, votre père. (Bible 15)
 
L'expérience humaine et la personnalité matérielle qui y vit, n'est pas la réalité de l'être. Cela pourrait être difficile pour certains d'accepter cela, car ils aiment la personnalité matérielle et se sentent inextricablement lié à elle. Mais Dieu créa l'homme spirituellement (S&S 12). Nous devons rompre le sens maladif et limitatif d'une personnalité matérielle. Ce n'est qu'un mensonge au sujet de qui et de ce que nous sommes. (S&S 13) Notre Leader dit clairement : « La personnalité matérielle n'a pas de réalité .... » (S&S 14) Les sens matériels sont incapables de concevoir cela, car ils sont des menteurs. L'idée que notre vraie nature est spirituelle est un fait établi. (S&S 15) Nous ne comprendrons jamais cela tout en croyant que l'homme est un créateur à la place de Dieu. L'idée spirituelle sera vue lorsque nous découvrirons la vérité de l'être. La réalité apparaît en exacte proportion avec le fait que le mensonge est vu pour ce qu'il est et qu'il disparaisse. [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Demandez-vous : Quel affreux masque d'égoïsme puis-je finalement supprimer de moi ? Il est plus facile d'agir de manière désintéressée lorsque je reconnais que, « J'inculque la vérité, la santé, et la joie, et c'est mon rocher de salut et ma raison d'exister. » - Traduction libre de Miscellany 165 :20)
 
SECTION IV : 4e mensonge : Les lois héréditaires de maladie et de péché déterminent notre expérience.
Le Psalmiste veut voir les choses comme elles sont réellement. (Bible 17) Les planètes bougent, le soleil se lève et se couche, mais il n'y aucune variation en Dieu. (Bible 18) Dieu, la Source de toute réalité, est 100% fiable et consistant. Il ne laisse pas la place au mal. En voyant un homme aveugle de naissance (Bible 19), les disciples questionnaient Jésus au sujet de la cause de ce problème. Lorsque vous êtes confrontés à un défi physique, vous demandez-vous parfois ce qui l'a causé ? Les juifs croyaient que les problèmes étaient le résultat direct du péché, même pour un futur enfant. De la même manière, de nos jours, les gens blâment l'hérédité. Interpreter's commente que, « le péché d'un homme et de ses parents, suscite en lui l'amour pour l'obscurité au lieu de la lumière. Les hommes luttent dans l'obscurité depuis que le péché d'Adam, préférant le mal au bien, caché à leur propre état, jusqu'à ce que la lumière vienne pour ouvrir leurs yeux à Dieu. » Ici, l'hérédité pourrait inclure non seulement des gênes déficients et l'ADN, mais aussi un système de croyance erroné. Jésus réprimanda de telles théories. Il savait que l'homme a été créé pour la gloire de Dieu. [Cobbey Crisler a dit que Jésus refusa d'être étiqueté et restructura donc les différents choix proposés par ses disciples : A) cet homme pécha alors qu'il n'était pas encore né ; ou B) ses parents péchèrent ; en ajoutant un C) aucune des 2 précédentes possibilités ! J'aime ajouter que Jésus donna une quatrième proposition D) Ne s'applique pas (Note du traducteur - en anglais, il est écrit « Does Not Apply », autrement dit DNA ce qui correspond à la traduction de ADN)]
 
Jésus rejeta toutes soi-disant lois et théories matérielles. (S&S 16, 17) Avec Dieu comme Père de tous, il n'y a aucune place pour le mal ou défaut à l'harmonie de l'homme. Accepter la croyance à l'hérédité mène à céder le contrôle de sa santé et de sa joie à des théories aléatoires et discordantes. Nous avons besoin de reprendre le contrôle de nos corps « par la compréhension de la Science divine. » (S&S 18) Le Christ détruit les croyances que la vie peut être confinée dans un corps, ou que l'homme a son origine dans la matière. (S&S 19) Vous trouvez-vous parfois en train de rechercher chez vos ancêtres des qualités ou capacités ? Soyez prudents ! Il y a deux côtés à la pièce de l'hérédité, et toutes les deux sont fausses. [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Quels défauts ou bénéfices génétiques êtes-vous prêt à balayer aujourd'hui ?]
 
SECTION V : 5e mensonge : La guérison spirituelle n'est pas possible.
Dans l'histoire, les pharisiens sont montrés comme ceux qui sont réellement aveugles. Ils refusaient totalement de reconnaître le pouvoir divin de guérison. Parfois le refus du monde de reconnaître la guérison peut laisser perplexe. En présence d'une guérison évidente, l'esprit humain essaye de donner une autre explication. Ne faites aucune erreur à ce sujet. L'entendement charnel n'est pas enclin à accepter la guérison. Mais comme l'homme dans l'histoire, nous aussi, nous pouvons avoir nos yeux ouverts au pouvoir guérisseur de Christ. Interpreter's appelle cette histoire, « une parabole du pèlerinage spirituel d'une foi inébranlable... L'homme aveugle alla vers Jésus allant à l'encontre de chaque obstacle naturel : sa propre perplexité, la crainte que ses parents avaient d'être concernés, les privilèges injustes des leaders religieux d'autorité et de préséance, et la menace d'excommunication. » Ceux d'entre nous qui se tournent vers le pouvoir guérisseur de Dieu affrontent de nombreux obstacles. L'homme dans l'histoire a eu ses yeux ouverts, car il voulait apprendre. Les pharisiens, pensant qu'ils savaient déjà tout, ne pouvaient pas être instruits, et étaient effectivement, spirituellement aveugles.
 
Mme Eddy nous dit que le monde est toujours « aveugle sur la réalité de l'existence de l'homme » (S&S 20). Jésus faisait sa déclaration contre l'opposition du monde par ses oeuvres de guérison. (S&S 21) Mme Eddy nous dit dans le Manuel de l'Eglise, de nous retenir de débattre de la Science Chrétienne en public. Souvent, à l'école ou parfois lors de conversation, nous rencontrons une opposition ignorante au pouvoir guérisseur de Christ. Ne soyez pas surpris ou consterné. Et ne ressentez pas le besoin de rentrer en guerre de mots pour défendre la guérison chrétienne. La croyance aveugle niera même des cas avérés de guérison spectaculaire. Il n'y a aucune raison d'argumenter. Mme Eddy décrit la situation de base dans la citation S&S 23. Elle décrit 2 points de vue distincts. Tout ce que nous pouvons réellement faire, c'est de fixer notre esprit sur le point de vue que nous allons accepter. Chaque personne a la liberté de choisir l'éternel au lieu du temporel. L'homme dans l'histoire voulait abandonner les erreurs théologiques qui l'avaient rendu aveugle. Notre bonne volonté d'abandonner une pensée erronée (S&S 24) ouvrira aussi nos yeux. [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Avec le Jour d'Action de Grâce qui est proche, souvenez-vous : « La gratitude empêche notre aveuglement au bien présent ! » 1967 (SS teacher, Miss M. Kessler) Votre gratitude pourra éliminer quelle cécité au bien présent ou à une guérison totale?]
 
SECTION VI : 6e mensonge : Des chemins ou des moyens humains sont attractifs et le chemin de la satisfaction
Il y a un vieux proverbe qui dit : « Ne croit rien de ce que tu entends et seulement la moitié de ce que tu vois. » Le monde est rempli de théories à la fois raisonnables et déraisonnables. Jean nous prévient de ne pas croire chaque esprit qui vient sur notre chemin. (Bible 21) Nous devons « éprouver les esprits » ou les mettre à l'épreuve pour déterminer leur valeur. Il nous est aussi conseillés de ne pas aimer le monde (Bible 22). Jean classe ensuite les pensées du monde dans trois catégories : « la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l'orgueil de la vie ». Ces tentations du monde, comme les mensonges, sont passagères. Pierre nous ordonne de mettre de côté tout désir et vice du monde et chercher la pure parole de la Vérité. (Bible 23) Il est intéressant de noter que dans quelques anciennes congrégations, boire du lait était un sacrement signifiant « inculquer aux coeurs et aux esprits des adorateurs qu'ils étaient entrés dans une nouvelle vie dans laquelle ils trouveraient l'alimentation et la croissance. » (Abingond) La pensée du monde est généralement agressive, mais dans Philippiens (Bible 24), il était attendu des chrétiens qu'ils évitent l'affirmation de soi et la rivalité. Ils devaient contempler et démonter une intégrité de caractère, sembler honnête, démontrer une grâce dans les interactions sociales, et reconnaître une vertu partout où elle se trouvait. (Dummelow)
 
Science et Santé énonce sans équivoque, « Le domaine du réel est l'Esprit. » (S&S 25) Rien d'autre n'est réel. (S&S 26) Mme Eddy défend sa position au sujet de l'irréalité du péché, de la maladie et de la mort. (S&S 27) Elle nous rappelle aussi de prendre les choses doucement. Prendre simplement position, peu importe si elle semble juste, n'est pas suffisant. Nous avons besoin de prouver nos convictions par la démonstration. La citation S&S 28 est souvent citée : « Ce dont nous avons le plus besoin, c'est de la prière du désir fervent de croître en grâce... » Nous avons besoin de refléter la consistance de Dieu mentionnée dans la Lecture Alternée en vivant nos vies de façon régulière avec nos prières. Dans la discussion de la Section 1, les croyances matérielles sont liées à l'herbe sèche à laquelle le feu est mis par une allumette. Nous avons ici l'analogie du soleil qui fait s'évaporer la vapeur. Croire à un mensonge obscurcit la vérité. Mais la vérité élimine le mensonge et montre qu'il est irréel. L'aube ne peut pas être stoppée. Choisir le bien comme seule réalité de l'être fera s'évaporer les mensonges de l'irréalité. Continuez donc avec courage, un coeur fort, et l'espoir en Dieu seul. Surmonter les mensonges de l'irréalité en vous décidant à être un « Diseur de vérité ». [Idée pour l'Ecole du Dimanche : Lorsque vous « gardez la porte de la pensée », (S&S 392 :28), quel pirate masqué par des tentations et attirances du monde allez-vous stopper ?]
 
Remarque
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536
 

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page