Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

DEMONTREZ LA VIE - C'EST UN FAIT - C'EST UN DON !

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Monday, January 14th, 2008

VIE, 14 au 20 janvier 2008
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
 
Texte d'Or : Quel est le commandement de Dieu ? La Vie éternelle !
La Vie Eternelle est la vie sans limite - sans commencement, milieu, ou fin. Pas de temps ou d'espace. Aucun poids de regrets passés ou de crainte futur. Uniquement la bénédiction du bien durable - MAINTENANT ! Et Dieu commande qu'il en soit ainsi ! [Idée d'Etude pour l'Ecole du Dimanche (I.E.E.D.) Quels regrets, inquiétudes, et limites acceptons-nous pour nous-mêmes ou les autres comme faisant naturellement partie d'une étape de vie ? N'est-ce pas tout simplement un moyen bien trop commun de rompre le 1er commandement en ayant un autre dieu plus important que la Vie éternelle ? (Exode 20 :3)]
 
Lecture Alternée : Dieu promet la vie éternelle à chacun ; Sa grâce nous permet à tous de l'expérimenter !
Nous n'avons pas à mériter « une bénédiction et une faveur imméritées » - pas plus que nous ne devons mériter la chaleur du soleil. Mais nous avons à l'accepter - à nous mettre dans une position qui nous permette de la recevoir - en « disant tout simplement non » à tout ce qui est impie (pas en accord avec le pur Amour) et en vivant une vie qui est « modérée, avec du sang-froid, intègre, et complètement spirituelle. » (Bible, Tite 2 :11, 12) Lorsque nous faisons cela, nous recevons naturellement la bénédiction de Christ, qui « rachète (notre liberté) » des « mauvaises choses » qui pourraient nous lier, et nous purifie aussi afin que nous soyons prêts et enthousiastes de vivre une vie qui est bonne - vivre pour Dieu, et expérimenter ainsi les bénédictions de la vie ETERNELLE ! Ce qui est éternel existe « en dehors de toute relation de temps » et n'est « pas sujet au changement. » (Définition tirée de Dictionary.com) Wow ! Plus de pression de dates limites ; plus de crainte que le bien pourrait soudainement (ou petit à petit) devenir mauvais. La vie éternelle - entièrement bonne, à tout jamais - est vôtre ! [I.E.E.D. : Cette semaine, quelle « date limite » permettrez-vous que la grâce de Dieu transforme en joyeuse « ligne de vie » pour vous ? Au lieu de broyer du noir, sans inspiration, comme « engourdis par le froid - gelés sur place », comment pouvons-nous être plus vivants (comme Kay Kyser dans le I.E.E.D de la Section 6) et plein d'un réel « ZELE ». « L'animation reflétée de la Vie, de la Vérité, et de l'Amour. » (S&S 599 :5) « Abandonnerez-vous votre zèle à l'eau de rose et ... vous donnerez-vous entièrement et irrévocablement ... » (Ecrits Divers, 177 :14) pour faire partie d'un « peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour (vivre une vie qui est bonne et remplie de) les bonnes oeuvres » ? (Tite 2 :14) Nommez une ou deux bonnes actions que vous pourriez librement faire avec zèle chaque jour.]
 
SECTION I : Choisissez la Vie qui a toujours été et VIVEZ !
Dieu a commandé que la lumière et la vie soient les standards de l'existence. (Bible 1) L'obscurité SEMBLE exister. Le temps et la limitation SEMBLENT exister. La mort SEMBLE exister. Mais dans chaque cas, l'obscurité, le temps, et la mort sont simplement un sens mortel de - ou l'absence supposée de - ce qui EST. (S&S 4) « Au commencement » signifie l'éternité, l'unique, ou comme le dit Amplified Bible, « avant toute chose. » Quelle était la PAROLE qui existait au commencement - qui a toujours été et sera toujours ? C'est le Logos - la nature divine de Dieu, éternelle et inséparable. C'est la loi de Dieu. Même les philosophes grecs « non religieux » reconnaissaient le Logos comme étant le principe rationnel qui contrôle l'univers. La Parole est Christ. Cela signifie la relation éternellement juste entre les hommes et Dieu. (Bible 2 et S&S 1) Comme l'indique Interpreter's Bible, « La lumière des hommes signifie la lumière qui brille pour les hommes afin de leur donner les moyens de reconnaître celui qui donne la vie. L'obscurité indique l'état d'esprit dans lequel l'humanité manque d'accueillir la lumière. » La lumière nous permet de voir la Vie. Moïse enseigna à l'humanité de vivre en parfaite conformité avec la loi de Dieu, la loi de la vie. Choisir la vie - choisir le bien comme réalité - nous permet d'aimer Dieu, d'écouter Sa voix, et à tenir à Lui. Laissons donc entrer la lumière et amener l'Entendement divin (ou Vie) dans notre conscience. (Bible 5 et S&S 6) La supposée croyance à l'obscurité, au doute, à la crainte, ou à la mort (l'interruption de tout bien) s'évanouit ! (S&S 5) [I.E.E.D. : Cette semaine, voyez que tout sens d'épuisement, de restriction, de discorde, et de découragement s'évanouira en présence de chacun de leur opposé qui définit l'être de Dieu : « L'être de Dieu (A) est (=) (B) infinité, liberté, harmonie, et félicité sans bornes. » (S&S 5, 481 :3) En appliquant des principes d'algèbres, comme « Homme (C) est (=) l'expression de (A) l'être de Dieu » (S&S 470 :24) alors vous, en tant qu'homme (C) êtes (=) aussi l'expression de (B) : « l'autorité inconditionnelle », « l'unanimité », et de la « sérénité » suprême ! (The Synonym Finder par Rodale donne de magnifiques synonymes pour vos traitements.) Vous vous sentirez libre de vous déplacer sans restriction de mouvement, désagrément, ou découragement.
 
SECTION II : L'ivraie pousse avec le froment - mais ils ne se mélangent pas !
La vie peut apparaître comme un grand mélange de bien et de mal - Esprit et matière, vie et mort. Même avec nos meilleures intentions, il est parfois difficile de distinguer le « bien » du « mal ». Nous pourrions être tentés d'avoir des jugements hâtifs et considérer que certaines personnes sont « mauvaises », et vouloir prématurément les éliminer. [I.E.E.D. : Parfois, certaines activités et pensées qui semblent être de simples plaisirs innocents, ne le sont pas réellement. [I.E.E.D. : Cherchez des exemples de cela.] Testez les propriétés de ces choses et voyez combien dure leur bonté. Cela pourrait vous indiquer si vous avez à faire à de l'ivraie ou du froment - qui vient de Dieu ou qui a été semé par « l'ennemi ». Reconnaissez que le fait de rechercher le plaisir dans la matière - manger plus que de raison, dépendre de l'alcool pour vous détendre lors d'une fête, ressentir le besoin de satisfaire des désirs sensuels, vous perdre dans la télévision ou sur Internet, ou même passer votre temps à des commérages - n'offre jamais une satisfaction durable ou pour promouvoir la croissance. La parabole de l'ivraie et du froment nous encourage à être alertes à ce qui « croît » dans les champs de notre pensée. Même si l'ivraie n'abime pas vraiment le froment, et n'a d'ailleurs aucune valeur. A l'époque de la moisson, elle est rassemblée en bottes qui sont brûlées, alors que seul le froment est rassemblé et mis en sécurité dans des granges. Pourquoi donc perdre du temps à faire pousser (ou à nourrir) l'ivraie ? (Bible 8) La lumière de Christ - notre Berger - nous permettra finalement de distinguer entre ce qui doit être conservé et ce qui doit être détruit. (Bible 6-7) Même s'il a été dit que cette parabole se réfère au jour du Jugement Dernier, la Science Chrétienne nous enseigne que « Aucun jugement dernier n'attend les mortels, car le jour du jugement, celui de la sagesse, vient d'heure en heure et continuellement, le jugement par lequel l'homme mortel est dépouillé de toute erreur matérielle. » (S&S 291 :31) Nous ne devons pas craindre le mal, ni juger le « champ » d'un autre. Mais il est dans notre avantage de moissonner souvent. C'est la Science (la lumière de la Vérité) qui sépare le froment de l'ivraie, grâce à la compréhension que Dieu est toujours présent et que l'homme reflète la ressemblance divine. » (S&S 9) La ressemblance divine reflète la Vie éternelle - sans limites ! Et elle demeure dans les cieux. J'aime la question posée dans MyBibleLesson : « Les cieux sont-ils un lieu ennuyeux, statique - ou une expérience pleine d'action ? » [comme au camp ! I.E.E.D :] Résistez à la tentation de « vivre avec » ou de vous accrocher à l'ivraie. Elle ne fait que nous tirer vers le bas. Lorsque les croyances de la vie en la matière sont rassemblées et brûlées, nous sommes encore plus conscients de notre sécurité dans la grange de l'Amour ! Et nous découvrons notre unité avec la Vie toujours active !
 
SECTION III : Mangerez-vous du pain de la Vie et vivrez-vous ?
[I.E.E.D.] Voulez-vous vivre, au lieu de simplement exister ? Vous devez alors « demeure[r] dans [la] parole [de Jésus] » (Bible 11) [et rester fidèle à sa révélation.] Vous devez accepter TOUS ses enseignements et suivre son exemple. Vous devez manger TOUT le pain - ne laissant aucune croûte sous prétexte qu'elle est trop dure ! Les gens ont témoignés des merveilleuses guérisons faites par Jésus. (Bible 9) Cela représentait le centre tendre et doux du pain. En discutant de ces passages, The Interpreter's Bible dit : « Ce n'est pas seulement son message, mais tout ce qu'il est en lui-même, qui donne la vie et nourrit la vie avec une telle abondance qu'aucun désir insatisfait ne puisse frustrer celui qui croit. » Les Juifs à l'époque de Jésus (et peut-être nous aussi), manquèrent le concept de la vie éternelle à cause de leur manque de vision spirituelle. Ses oeuvres étaient vues sans compréhension ; ses paroles étaient entendues sans croyance. Contrairement à la manne dans le désert qui ne durait qu'un seul jour et qui n'a nourrit que le corps, ce pain (la vie de Jésus exemplifiée) comporte une complète soumission à la volonté de Dieu. Il nourrit l'âme et nous élève et nous sort du monde périssable pour nous mener vers la perception de la vie éternelle. Lorsque nous voulons manger de ce pain, nous perdons tout sens de vide (faim), et nous sommes réellement satisfaits. C'est le dessein de l'Amour que chacun trouve la vie éternelle. Jésus sacrifia tout pour nous donner « la vraie idée de l'être, et il en résulte pour les mortels des bienfaits infinis. » (S&S 12) La magnitude (la grandeur morale) de sa vie humaine démontra la Vie, et l'amplitude (l'état complet) de sa pure affection définit l'Amour. Désirons-nous suivre son exemple et apprendre aussi à conquérir l'erreur lorsque nous nous versons dans la Vérité ? (Voyez la définition d'affluence.) (S&S 14) De nombreux disciples ont déserté lorsque les demandes devinrent trop grandes. Ils n'étaient peut-être venus que pour recevoir. Chacun de nous devons décider si - et comment - nous allons suivre le Christ, mais si nous le faisons de tout notre coeur, la vie éternelle nous est promise ! Pierre reconnut qu'il n'y avait réellement aucune autre option. (Bible 10) Mme Eddy paraphrase la définition de Jésus de « la vie éternelle comme une connaissance présente de son Père et de lui-même - la connaissance de l'Amour, de la Vérité et de la Vie. » (S&S 13) Cette connaissance est disponible à chacun d'entre-nous. Vouloir manger du pain - apprendre de l'exemple de Jésus et le suivre, - et je crois que Dieu adoucira les choses avec un peu de confiture ou de miel lorsque nous avons besoin d'un peu d'aide. [I.E.E.D. Vous sentiriez-vous différent si on vous traitait de « perdant », si la seule chose que vous auriez perdu était « tout sens du mal » (S&S 12) et si vous « ne perd[iez] rien de tout ce qu'il (Dieu) [vous] a donné » ? (Bible 10) Considérez les « bénédictions infinies » de rejoindre une église pour célébrer « la vraie idée du bien » avec quelques chers « perdants » et amis : « Celui qui a la vraie idée du bien perd tout sens du mal, et de ce fait pénètre dans les réalités impérissables de l'Esprit. » (S&S 12)]
 
 
SECTION IV : Quel don - Notre berger donne sa vie pour nous monter que nous ne pouvons pas perdre la nôtre !
Une parabole est une image. Dans ce cas, le désintéressement de Jésus est comparé au berger désintéressé. Jésus établit sa vie en obéissance au commandement de son Père. (Bible 12) Jésus aurait pu échapper à la crucifixion. Mais il aimait beaucoup trop Dieu, sa mission, et l'humanité, pour ne pas passer par là. Sans la croix, il n'y aurait eu aucune résurrection - aucune démonstration indiscutable de la vie éternelle. [I.E.E.D.] Sans la résurrection, les disciples auraient-ils réellement captés l'esprit ? Et sans l'exemple des disciples, où serions-nous ? Les enseignements de Jésus - son message d'amour et de liberté - auraient-ils survécus ? Comment Jésus a-t-il surmonté la tombe ? Il savait - il savait réellement - que Dieu était sa vie. (S&S 16) Jésus ne pouvait pas être trompé un seul instant par l'évidence physique, ou il aurait échoué. (S&S 17) N'est-ce pas notre leçon ? Nous ne pouvons pas être trompés ! La matière n'a aucune vie - aucune vie a perdre, aucune vie à gagner. La Vie est Dieu. Tant que Dieu est, nous sommes ! (S&S 18) Jésus ne demanda à personne de croire simplement par leur foi. Il nous montra l'exemple. Il nous enseigna comment démontrer que nous sommes inséparables de la Vie ! Le cinquième Article de foi de notre église nous appelle à voir que la crucifixion et la résurrection nous élèvent de la simple foi à la compréhension de la Vie éternelle, et définit alors que cette Vie est « la totalité de l'Ame, de l'Esprit, et du néant de la matière. » (S&S 19) Nous ne pouvons pas venir de ce standard. Comme cela était le cas pour Jésus ! [I.E.E.D. : La totalité (dont le mot anglais est « allness ») de Dieu est un concept clé en guérison chrétienne, mais tellement au-delà de la compréhension mortelle qui n'est même pas dans un dictionnaire informatique. Le correcteur d'orthographe de « Microsoft Word » propose de remplacer « God's allness » (totalité de Dieu) par « God's illness » (qui signifie « maladie de Dieu ») !]
 
SECTION V : L'exemple d'Etienne - Quoi qu'il arrive, jamais impressionné !
Quel exemple a été Etienne pour les premiers chrétiens - et pour nous ! Etienne était un danger pour « l'establishment » juif - comme ce fut le cas de Jésus. Il a apparemment fait valoir la morale au lieu du côté cérémonial de la loi (Interpreter's Bible) - comme Jésus. Il guérissait et démontrait la Vérité - en suivant l'exemple de Jésus. Il fut faussement accusé - comme Jésus. (Bible 17) Il a été tué - comme Jésus. Et il pardonna à ses « ennemis » - comme Jésus. (Bible 18) Cela pourrait être tentant de répondre avec désespoir qu'Etienne n'a pas eu une expérience de résurrection, contrairement à Jésus. Mais quel exemple il apporta ! Son courage, sa foi, sa clémence, et sa claire compréhension que la vie n'est pas dans la matière et ne pourrait pas lui être retirée devait toucher ceux qui étaient autour de lui, [tout spécialement Saul qui, lorsqu'il devint Paul, propagea le christianisme tellement vigoureusement.] (L'article de Michael Hamilton à la page 35 du numéro 21 du Sentinel offre d'autres idées de cette histoire.) Etienne mit en pratique ce dont parlait David dans le Psaume 27, « Si une armée se campait contre moi, mon coeur n'aurait aucune crainte ; si une guerre s'élevait contre moi, je serais malgré cela plein de confiance. » (Bible 19) Etienne avait disparu à la vue des hommes, mais il avait compris que la Vie était éternelle - rien ne pourrait la lui prendre ! Paul - qui fut témoin de la mort d'Etienne - dira plus tard, « La mort a été engloutie dans la victoire. » (S&S 22) La mort est un concept mortel. « La Vie est impérissable. » (S&S 20) [I.E.E.D.] Etes-vous bouleversé lorsque quelqu'un « disparaît » dans un brouillard dense ? Vous savez que tant qu'il continue de marcher, il réapparaîtra de l'autre côté - que vous puissiez le voir ou non. [I.E.E.D. : Affirmez cela comme étant la réalité de tous ceux qui sont passés avant vous.] En comprenant que la Vie et l'Amour sont la réalité absolue, et en sachant que la mort n'est qu'un « brouillard dense » de la croyance mortelle, vous pouvez contester courageusement le témoignage de la mort et rester sur le pont de la Vie. (S&S 21 et 22) Est-ce facile ? Non, car les sens matériels peuvent être tellement convainquant. Mais Etienne nous a donné un exemple magnifique. Il nous montra que, peu importe ce qui se passe, nous pouvons, en tant qu'HOMME, refléter « la présence béatifique » - être rayonnant de joie et de paix parfaite. L'homme, en tant qu'expression de Dieu, illumine l'univers de sa lumière. (S&S 24) Peu importe ce qui essaie d'obscurcir notre chemin, nous pouvons maintenir une conscience de lumière -- et vivre !
 
SECTION VI : Démontrez la Vie !
Nous avons l'exemple de Jésus, l'exemple des disciples, et l'exemple de Mme Eddy. C'est maintenant à notre tour. Nous avons reçu librement, et nous devons donner librement. Nous pouvons faire ce qui est dit dans Bible 24 : « Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. » [Le thème métaphysique de CedarS]. Le Fils de Dieu (Jésus Christ) est venu pour nous donner la compréhension. Connaître Christ, c'est connaître Dieu. Et connaître Dieu, c'est connaître la Vie éternelle. (Bible 22, 23) [I.E.E.D. Affirmez votre amitié (« cette expérience de communion », « communication ») avec chaque personne à qui vous parlez, et tout spécialement « avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. » (Bible 22) « Et nous écrivons ces choses, afin que votre joie soit parfaite. » (I Jean 1 :4) Kay Kyser était « l'un des plus grand interprète de l'ère du Swing » et il devint un conférencier et un professeur en Science Chrétienne. Avant un débat lors d'un meeting en 1971, M. Kyser, en tant que modérateur, a dit aux participants : « Ne soyez pas inquiets. Même si nous sommes plus de 1'000 ici avec plus de 2'000 yeux qui nous surveillent, et plus de 2'000 oreilles qui écoutent chacun de nos mots, il n'y a qu'un seul Entendement. » Allez à l'adresse suivante et cliquez à gauche de la page sur « About Kay ». Vous y trouverez des informations sur les dates clés de sa vie. http://www.kaykyser.net/]
 
Le Christ est le message divin qui parle à la conscience humaine. (S&S 332) Nous répondons à ce message en admettant notre capacité de guérir et d'être guéri. Mme Eddy nous demande de nous poser deux questions : « Suis-je en train de vivre la vie qui s'approche du bien suprême ? Suis-je en train de démontrer le pouvoir guérisseur de la Vérité et de l'Amour ? » Nous ne devrions pas être découragés si nous pensons ne pas pouvoir répondre à ces questions aussi affirmativement que nous le souhaiterions. Mais nous devrions toujours attendre plus de nous-mêmes. Nous devrions toujours être conscients que c'est le Saint Esprit (l'Esprit de Dieu) qui nous permet de démontrer le Principe divin. Et nous devrions être encouragés que lorsque nous APPROCHONS le bien suprême et lorsque nous démontrons - à notre niveau - la règle de la guérison, « le sentier s'éclairera ». (S&S 29) Cela n'arrive pas avec une compréhension mortelle de la Vie, mais comme le résultat de notre relation à Dieu et au Christ. Nous sommes unis avec la lumière qui est Dieu - la lumière dans laquelle il n'y a pas d'obscurité. (Bible 22) Cette lumière - la Vérité démontrée - est la Vie éternelle. (S&S 30) Et c'est NOTRE vie ! C'est le don de Dieu !!!
 
 
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org
 
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536
 

Metaphysical

Everlasting Grace and Mercy - The Responsive Reading complements the Golden Text, and...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page