Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

DOCTRINE DE L'EXPIATION

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Sunday, October 12th, 2008

DOCTRINE DE L'EXPIATION du 13 au 19 octobre 2008.
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. de St. Louis MO, USA
par Denise Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org

Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n'avons malheureusement plus de traducteur pour l'allemand.)

RELIE-TOI AVEC DIEU, ACCEPTE SON DON D'AMOUR !
Le mot « expiation » signifie littéralement : « remettre en unité ceux qui auparavant étaient en désaccord ». (Westminster Bible Dictionary) La vie de Jésus, (et ses œuvres) démontre cette doctrine de l'expiation. Jésus comprenait que le Fils est aussi inséparable du Père qu'un rayon ne l'est du soleil ou les nombres du principe des mathématiques. Il enseignait l'Amour inconditionnel pour Sa création. Il a sacrifié un sens mortel de vie pour démontrer la Vie éternelle. Il montra aux personnes comment se lier à nouveau avec Dieu. En répondant à la grâce inconditionnelle de Dieu et en s'engageant à suivre les enseignements du Christ, nous découvrons notre unicité/réconciliation, incluant le bien conséquent et logique sans variation et sans fin.

Remarque préliminaire : L'auteur a employé le terme at-one-ment, qui peut être traduit par « réconciliation » ou par « unicité ».

Texte d'Or : Pour être un avec Dieu, nous devons nous reposer (continuellement et en restant stable) dans sur la doctrine du Christ, comme nous l'enseigna et démontra Jésus.
Lecture Alternée : Pécher c'est transgresser (aller au-delà des limites, violer) la loi divine. Parfois, la pensée humaine s'égare (pèche). Mais nous avons un avocat - Christ - une voix qui plaide notre cause et défend notre position comme étant une avec la loi de Dieu. Si tu savais qu'une personne se battait pour tes droits, tu aimerais connaître cette personne, non ? Alors, comment savons-nous si réellement nous connaissons et aimons le Christ ? En voyant combien nous obéissons à ses commandements. Jésus les résuma en tant que : aime Dieu et aime ton prochain. Très simple ! Mais attention ! Si nous permettons à l'amour du monde de s'infiltrer, l'amour pour Dieu disparaît. Voici comment paraît la version du monde : « un désir immodéré pour les plaisirs physiques, un désir immodéré pour tout ce que nous voyons, une fierté pour ce que nous avons accompli et pour ce que nous possédons » (New Living Translation). Ce mode de pensée nous soumet à des limitations, comme la « crise » financière qui nous tente actuellement. Dans la mesure où nous obéissons à la doctrine (aux commandements) du Christ, nous demeurons en sécurité dans les « limites » de la stabilité et la permanence de Dieu et ressentons la consistance inhérente de la loi divine de l'amour.

Section I : Filialité : Base de l'autorité de Jésus
Qu'est-ce qui permettait à Jésus d'enseigner avec autant d'autorité que les pouvoirs du mal (les esprits impurs) ne pouvaient plus se cacher (ni se faire passer pour les pensées d'un individu ou pour être sa personnalité,) mais étaient détruits ? N'était-ce pas parce qu'il se voyait comme étant Fils de Dieu ? Le Fils est de la même essence que Dieu. (Westminster). Les scribes enseignaient en partant du point de vue qu'ils étaient séparés de Dieu, enseignant à son sujet. Jésus enseignait en partant du point de vue qu'il était un avec Dieu - la pleine manifestation de Dieu. (B1) Jésus comprenait à fond qu'il y a un seul Créateur, Dieu le Père, et un seul médiateur entre l'Esprit et la chair, le Christ. (B2) Jésus enseignait par l'exemple, Il démontra son unicité avec Dieu et sacrifia sa vie pour sauver l'humanité de la croyance à la séparation, à une fausse perception de la loi, et aux fausses évidences des sens. Jésus enseigna à ses disciples de revendiquer seulement un Père et de guérir en ayant recours au divin Principe (S&S 4,5). En revendiquant notre statut en tant fils et fille de Dieu, nous avons l'autorité ! (S2)

Section II : Dieu nous aime
Nous demeurons en Dieu et Dieu en nous dans la mesure où nous demeurons dans l'amour (B5). Mais c'était à partir de l'amour de Dieu pour l'homme que la Parole (la révélation que Dieu donnait de Lui-même) a été faite chair dans la forme de Jésus-Christ. (B2) Moïse présenta la loi à la conscience humaine. Mais Jésus accomplit cette loi en introduisant les éléments de grâce et de vérité qui révélaient l'amour efficace et pratique de Dieu (B4,7). Mme Eddy parlait du Christ en tant que « la sainteté qui animait » Jésus (S6) Animer est : donner la vie à, encourager, donner la vigueur et le zeste à, donner l'impulsion à une action. Dieu démontra le pouvoir d'animation du Christ dans la vie de Jésus de telle manière que nous pouvons comprendre comment cela nous anime aussi. Nous ne sommes jamais « coincés ». La vie ne peut être aspirée hors de nous, ni de notre économie non plus. Pensez à un dessinateur de BD qui anime sa création. L'artiste est la seule source de la vie du personnage animé. Et le personnage ne peut mourir sauf si le dessinateur le permet - ce qu'il ne fait pas ! Dieu anime la créature divine de chacun de nous. Dieu ne se détourne jamais de l'homme, même si cela peut paraître ainsi parfois, surtout au milieu des défis. Mais même lorsque Jésus souffrit la crucifixion, le Principe divin, l'Amour, le soutenait. Par cet exemple, le Christ nous permet de réaliser que l'Amour nous soutient TOUJOURS. Nous sommes conduits (par le berger) à nouveau au point où nous sommes capables de voir la toute présence de notre Père-Mère et de répondre au «pinceau » de notre créateur. (B6) Jésus sacrifia sa vie sur la croix et ressuscita pour démontrer son unité avec Dieu. L'un des Articles de foi de notre église nous convie à reconnaître l'expiation comme l'évidence de l'amour de Dieu ! (S8) L'expiation de Jésus pour toute l'humanité ne s'arrêta pas à la crucifixion - l'ultime sacrifice. La grâce de Dieu, l'amour inconditionnel qui nous réconcilie avec Lui - trouva la résolution dans la résurrection de Jésus. En contraste avec des doctrines faites par les humains (auparavant les règles formulées par les Scribes et les Pharisiens, et actuellement celles des lois de santé, un marché boursier volatile, et les limitations en général) la loi de l'amour de Dieu mène à la résurrection.(S9&10).

Section III : Ré-formée hors du péché, sois l'esclave de la vertu.
Jésus était fréquemment en compagnie de pécheurs, ceux qui avaient besoin du message Christ. La mission de Jésus était de réconcilier les différences (être le médiateur entre), l'Esprit et la chair. A cause de sa grâce et de sa miséricorde, Dieu continue à nous envoyer le Christ qui nous mène à la repentance. Les Pharisiens simplement condamnaient et tournaient le dos aux pécheurs. Le Christ les entourait de manière à les ramener vers Dieu.(B8) Comment réagissons nous face à ceux qui ne font pas la chose juste, ou qui sont simplement différents de nous ? Le péché agit comme un nuage pour nous cacher l'éclat de l'Amour, comme un nuage cache le soleil. Jésus montrait aux gens comment échapper à l'emprise du mal en les détournant du péché et en les incitant à « perdre de vue le moi mortel », ou le nuage de la séparation. Dans la mesure que nous nous détournons du péché, (la croyance à la séparation d'avec Dieu) et surmontons l'erreur à chaque pas, nous trouvons le Christ, « l'homme réel et sa relation avec Dieu » (SS11&14) Avec cette liberté vient la responsabilité d'être « l'esclave de la justice » (B9) J'ai pris plaisir à penser à la « justice » comme étant une relation juste avec Dieu. Nous avons la responsabilité de ne pas seulement accepter ce que Jésus a fait pour toute l'humanité, mais de poursuivre son œuvre, d'être ses imitateurs. (S12) Sur le plan humain, nous semblons y faillir de temps en temps. Notre travail consiste à tourner nos pensées et celles des autres vers notre vraie relation, notre unicité avec Dieu et d'ainsi réformer le pécheur (qu'il s'agisse de nous-mêmes ou d'une autre personne) par l'amour. (S13) Le summum de l'amour est d'être l'esclave de Dieu, n'abandonnant jamais pour nous-mêmes ou autrui, mais apercevant le Christ comme étant toujours présent, parlant et guidant la conscience humaine loin du moi et vers Dieu. Gardant Dieu comme modèle, nous viendrons à « reconnaître notre filialité divine » comme le fit Jésus.

Section IV : Crucifixion et Résurrection, Evidence de l'amour divin
Jésus ne subit pas l'épreuve de la crucifixion pour lui-même ! Il fut envoyé par Dieu pour donner la vie éternelle à tous ceux qui croiraient en Lui (qui acceptaient son message) (B10). Nous pouvons apprendre beaucoup en « écoutant aux portes » la prière de Jésus comme il se préparait à se sacrifier lui-même de manière à sauver l'humanité de ses péchés (leurs croyances errantes). Il pria d'abord pour que Dieu glorifie (montre la brillante splendeur de) Son Fils (Son Christ, ou le divin message) en sorte que le Christ puisse révéler la splendeur de Dieu. La mission de Jésus était de toujours ramener la pensée vers Dieu. Cela ne le concernait jamais lui-même. Une belle manière pour nous d'approcher Dieu quoique nous fassions. Notre but est toujours de mettre Dieu en valeur. Jésus définit la vie éternelle comme une connaissance de Dieu et du Christ. Cela n'a rien à voir avec la DUREE de notre vie. Cela a tout à voir avec ce que nous savons de la Vie. Après que Jésus eut prié pour lui-même, il pria pour ceux qui croyaient en lui, et pour ceux qui croiraient à l'œuvre de ses premiers disciples. Ce qui signifie que Jésus priait pour nous ! La prière était simplement une requête afin que nous puissions nous sentir aussi unis avec Dieu que le sentait Jésus. Et que nous reconnaissions que Dieu nous aime, comme Il aima Jésus. (B11).

Le jour de la Pentecôte, Pierre parla à ceux accouraient, partageant la nouvelle de Dieu, manifestant Son pouvoir au travers de la vie de Jésus, y compris par ses miracles et merveilles. Puis Pierre leur raconta la crucifixion et résurrection de Jésus, expliquant que « Dieu a brisé les chaînes de la mort : il l'a ressuscité, parce qu'il était impossible que la mort le retienne dans ses griffes » (B12 The new living Bible) La crucifixion et la résurrection étaient l'ultime et extrême démonstration, et illustraient indéniablement l'AMOUR pratique de Dieu pour l'humanité. (S15&16) Dieu envoie-Il la souffrance pour nous sauver ? MBE explique que : « la souffrance est une erreur du sens pécheur que détruit la Vérité ». (S17) C'était la pensée pécheresse du monde (qui acceptait une séparation d'avec Dieu) qui crucifia Jésus. Jésus aimait suffisamment l'humanité pour sacrifier son sens mortel de vie, pour rendre évident l'amour de Dieu qui libère l'homme du péché, de la maladie et de la mort. Christ, la Parole de Dieu, retira la pierre qui voulait garder Jésus (et nous-mêmes) dans le tombeau de la croyance à une vie, une intelligence et une substance dans la matière. (S18&20). Vérifie le 5e article de foi de la Science Chrétienne (S19) du point de vue de la divine révélation que l'Esprit est TOUT et que la matière n'est rien. C'est ce que Jésus démontra à travers toute sa carrière. Quel plus grand don d'Amour pouvait nous être donné ? Ne le devons-nous pas à nous-mêmes et à toute l'humanité de dire merci en suivant son exemple ?

Section V : Le don divin de la Grâce
De même que Dieu aima suffisamment le monde pour envoyer Son Fils sous la forme de Jésus Christ, la grâce de Dieu continue. La grâce est un amour qui vient sans attache. Elle est donnée gratuitement et donnée à TOUS. Elle n'a pas besoin d'être méritée. C'est « la divine influence sur le cœur, et son reflet dans notre vie » (Strong's). La grâce vient de Dieu, et dans la mesure où nous la vivons, l'expérimentons, c'est naturellement qu'elle se reflète dans notre vie. Jésus nous ordonna de nous aimer les uns les autres. C'est à cause de la grâce de Dieu que nous pouvons suivre ce commandement et de vivre en unité, (B14&15) MBE nous dit que ce dont nous avons le plus besoin est de la « prière fervente de croître en grâce, exprimé par la patience, l'humilité, l'amour et les bonnes œuvres » .(S 22) Donc, s'il semble que nous avons besoin d'une meilleure santé, d'un compte bancaire mieux garni, plus de paix dans nos relations humaines, tout ce dont nous avons réellement besoin est de plus de grâce. Reconnaissant l'amour inconditionnel que Dieu nous déverse nous permet d'exprimer la patience, l'humilité, l'amour et les bonnes œuvres. Ne pas se fixer sur le manque ni sur une glorification instantanée. Notre tâche est simplement d'être bon (répondre à l'influence de Dieu pour le bien) basée sur la durée, reconnaissant notre UNICITE avec Dieu, et nous réjouissant de la plénitude de Sa grâce.(S22) Comprenant et acceptant l'UNICITE avec Dieu, nous permet de voir l'UNITE du Père et du Fils. Et l'humanité peut faire l'expérience de cette unité. (S24) Alors nos gouvernements humains, l'économie, les foyers, les activités, la santé, etc. seraient vus comme sujet seulement à la consistance de l'harmonie. (S23&25)

Suis l'exemple de Jésus. Il montra que nous pouvons abandonner un sens mortel de vie. Dans la mesure où nous restons dans la doctrine du Christ, n'ayant aucun entendement QUE Christ, (le message divin de Dieu aux hommes) nous refuserons d'être mesmérisés par ce que nous disent les sens. Et nous connaîtrons la vie éternelle qui vient en faisant la volonté divine. La grâce de Dieu est infaillible. « Un seul Dieu infini, le bien, unifie les hommes et les nations.... » (S&S 340 :22 )

Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.

Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org


********

Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536

Metaphysical

Wake Up from the Dream to Reality! - Are you a prophet? A spiritual seer? A prophet is someone...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page