Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

RESSENTEZ L'ACTIVITE RECONFORTANTE DU LEVAIN DE LA SCIENCE DU CHRIST EN CE JOUR DE NOEL ET CHAQUE AUTRE JOUR DE LANNEE !

Janet Hegarty, C.S., St. Louis, MO
Posted Monday, December 22nd, 2008

LA SCIENCE CHRETIENNE, 22 au 28 décembre 2008
Traduction libre d'un texte de Janet Hegarty C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org

Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n'avons malheureusement plus de traducteur pour l'allemand.)

Jésus a promis qu'il demanderait à Dieu de nous envoyer un cadeau. Il appela ce cadeau, le Consolateur. Il expliqua que nous aurions ce cadeau à tout jamais. Il a promis que le Consolateur nous enseignerait tout et qu'il nous rappellerait continuellement ce que Jésus avait lui-même enseigné et prouvé. Il n'existe aucun autre cadeau qui soit plus grand que ce cadeau et c'est le nôtre ! A tout jamais ! Il ne s'épuisera jamais, vous ne pouvez jamais le perdre, ni le casser. Rien, ni personne ne peut vous prendre ce cadeau. En 1885, Mary Baker Eddy décrivait ce cadeau dans son sermon. Elle a dit, « Le levain qu'une femme prit et mêla à trois mesures de farine est la Science Divine; le Consolateur; le Saint-Esprit qui conduit dans toute la Vérité; le "murmure doux et léger" qui révèle Sa présence et Son pouvoir, chassant l'erreur et guérissant les malades. » (Ecrits Divers, p.174 :32-2) Ouvrons à nouveau ce cadeau parfait pendant cette semaine de Noël. Redécouvrons ce consolateur plein d'amour et ce pouvoir imparable du Consolateur. Et réjouissons-nous alors de son activité de guérison toujours présente.

Texte d'Or : Le Consolateur - à chaque instant où vous en avez besoin
« Car l'Eternel console son peuple... » Cette déclaration est certainement quelque chose dont nous devons nous réjouir. Lorsque nous l'observons plus attentivement, l'idée devient encore plus réjouissante. Dieu est Amour infini. Le réconfort de l'Amour infini doit aussi être infini. Ce réconfort infini est disponible à chacun et est toujours en mesure d'apporter le réconfort, peu importe la difficulté qui semble être présente. Ce réconfort n'est pas limité par la période du jour ou de la nuit, ou par la ville ou l'endroit éloigné où nous nous trouvons. Aucune circonstance ne peut empêcher l'Amour de nous apporter (ou d'apporter à quiconque) le réconfort dont vous avez besoin exactement à l'endroit et au moment où vous en avez besoin. L'Amour divin se trouve juste là où vous êtes. Le réconfort de l'Amour divin vous est disponible dès maintenant. Vous pouvez à n'importe quel moment vous mettre sous la protection de votre Père-Mère Dieu et ressentir les bras aimants de l'Amour vous entourer. Vous entendrez alors le tendre message parfait de guérison de l'Amour. Mais qu'en est-il si vous pensez ne rien entendre ? N'abandonnez-pas, ne vous découragez pas. Restez ferme. L'Amour universel aime toujours. Il est impossible que l'Amour échoue dans son amour et il n'y a rien que vous puissiez faire pour empêcher l'Amour de vous aimer. Jésus montra à de nombreuses reprises que personne n'est laissé en-dehors de l'amour de Dieu. Vous êtes entourés par les bras aimants de votre Père-Mère Dieu et vous ne pouvez que ressentir cet Amour et être réconfortés.

Lecture Alternée : La lumière promise, notre guide à travers les ténèbres.
Une lumière perçant l'obscurité est assez réconfortante. Le rayon lumineux d'un phare situé sur un rivage apporte de la confiance aux bateaux qui passent dans le brouillard. Des guirlandes de Noël accrochées aux fenêtres d'une maison au bord d'une route isolée apportent la joie et le réconfort au voyageur. Les versets de la Lecture Alternée tirés d'Esaïe nous disent que nous avons tous une « lumière à toujours », un lien avec Dieu auquel nous pouvons nous fier dans chaque circonstance. Cette lumière est la lumière-Christ ou Consolateur. Par Son « alliance », Dieu a garanti que nous pouvons tous nous tourner vers cette lumière pour un réconfort et une guérison. Parfois, nous pourrions penser que nous sommes dans les ténèbres car nous avons fait une erreur, fait quelque chose que nous avons plus tard réalisé être une erreur. Cela fut le cas avec les gens à l'époque où ces versets d'Esaïe ont été écrits. Ils s'étaient détournés de Dieu et avaient fait de mauvaises choses. Comme cela a dû être encourageant pour eux de voir que Dieu leur avait pardonné et que s'ils désiraient maintenant agir correctement, Il leur donnerait même toute la lumière (courage et compréhension spirituelle) dont ils auraient besoin pour trouver leur chemin afin de sortir des ténèbres. Cette promesse de Dieu est valable pour tous Ses enfants chéris. Cette promesse est aussi valable pour vous. Si vous vous trouvez dans l'obscurité de la crainte, du doute, ou du chagrin pour des erreurs passées, souvenez-vous que « la lumière arrive ». Suivez cette lumière-Christ éternelle et elle vous guidera hors des ténèbres.

Section 1 : Les trois mages, Mary Baker Eddy et vous.
La vie de Jésus Christ a rendu la vérité de l'être claire pour l'humanité. Il prouva que Dieu est le Principe créateur de l'homme et que seul ce Principe gouverne l'homme. Il a aussi prouvé que ce Principe est Amour et il montra le pouvoir guérisseur de l'Amour. (S&S 3) Jésus n'avait pas besoin d'utiliser des médicaments pour guérir. La guérison par Jésus ne nécessitait aucune chirurgie. Il n'a jamais dit à quiconque que cela demanderait du temps au corps pour guérir et il n'examinait pas le corps. Jésus savait sans aucun doute que l'Amour, le Principe de l'être, créait l'homme entièrement spirituel et donc entièrement bon, incapable d'être malade ou pêcheur. Cette pensée spirituellement élevée de Jésus, élève au-dessus de leurs propres craintes et fausses croyances au sujet du corps, la pensée de ceux qui venaient à lui pour guérir. Jésus guérissait par cette Science de Christ, la Science Chrétienne. (S&S 4) Les mages, qui suivaient l'étoile pour trouver Jésus, devaient être spirituellement vigilants. Ils ont dû écouter et s'attendre à recevoir les messages anges de Dieu lorsqu'ils voyagèrent pour accueillir Jésus. (Bible 2, S&S 1) Mary Baker Eddy était aussi spirituellement vigilante. Elle voulait réellement mieux comprendre Dieu. Pour ce faire, elle observait et écoutait attentivement les messages anges et ces messages l'ont conduite à découvrir la Science Chrétienne. (S&S 5) Vous aussi, vous pouvez être spirituellement vigilant. Vous pouvez écouter calmement et être conscient des messages anges de l'Amour. Ces messages vous montreront que Dieu est avec vous. Vous verrez alors que la guérison Christ a tendrement élevé votre pensée au-dessus de la crainte et de la fausse croyance.

Section 2 : Le levain de la Science Chrétienne transforme puissamment la pensée mortelle.
Dans cette parabole, Jésus compare le « royaume des cieux » au levain. (Bible 6) De nos jours, le levain est appelé levure et vient sous forme de petits paquets. Lorsque vous utilisez du levain pour faire du pain, il suffit de très peu pour faire lever la pâte. [Barry Huff, spécialiste de la Bible, dit que « trois mesures de farine ... correspond à peu près à 500 grammes (Jérémie 147). Bien qu'une telle quantité puisse être un exemple « d'exagération amusante », dans l'Ancien Testament, Sara, Gédéon, et Anne ont utilisés trois mesures de farine pour préparer une manifestation de Dieu (voir Genèse 18 :6 ; Juges 6 :19 ; I Sam. 1 :24)] Dans la parabole de Jésus, il explique que l'action mentale du « royaume des cieux », la compréhension de la totalité du bien et de ses effets dans la conscience humaine, est comme l'action du levain sur la farine. Pour faire du pain, la première chose que vous faites est de dissoudre le levain dans de l'eau chaude. Presque immédiatement, vous pouvez voir l'action de la levure. Cela ressemble à de la mousse à la surface de l'eau. Si vous laissez le mélange agir pendant quelques minutes, vous verrez que la mousse devient de plus en plus épaisse. Tout le mélange forme une boule qui fait presque la taille d'un pamplemousse. Ensuite, vous laissez reposer pendant environ une heure la boule de pâte reposer dans un large récipient. Une heure plus tard, vous serez étonné de voir comment la levure invisible a rapidement transformé la pâte. La pâte fera alors environ la taille d'un ballon de basketball. Elle sera alors aussi plus tendre et plus légère. Le levain ne cesse pas son action ; lorsque vous écrasez la boule de pâte et que vous la partagez en morceaux pour faire des miches de pain, le levain continue de transformer la pâte. Vous attendez encore environ une heure, permettant aux petites miches de grandir jusqu'à ce qu'elles dépassent des moules. Comme le levain dans la pâte à pain, la « Science de Christ », qui est la vérité de l'être, est toujours « à l'oeuvre ». Elle change la pensée mortelle, conduisant la pensée hors des sombres croyances de la matière pour vous emmener dans la lumière de l'Esprit. (S&S 7) Lorsque vous faites du pain, vous pouvez accélérer l'action du levain en mettant la pâte dans un endroit chaud. Pour accélérer l'influence de la Vérité dans votre pensée, gardez votre « pâte mentale » au chaud en étudiant la Leçon biblique chaque jour. Réjouissez-vous, le levain aimant du Consolateur est à l'oeuvre dans votre pensée dès maintenant. Son action secrète puissante continuera de transformer votre pensée jusqu'à ce que toute crainte et toute erreur soient éliminées ! [Les trois prochaines sections explorent la façon dont le levain du Consolateur a fait lever et continuera de faire lever les domaines de la science, de la théologie, et de la médecine afin qu'elles deviennent « des modes de la pensée divine » au lieu des « trois modes de la pensée mortelle. » (S&S 7)

Section 3 : Le Consolateur, la Science et le Saint-Esprit
La vie sans le Consolateur serait comme le fait de partir pour une longue marche avec la mauvaise carte dans votre sac à dos. Les choses pourraient sembler assez bien au début de la course, mais lorsque vous continuerez la randonnée et que vous regarderez la carte, vous serez inquiet. Vous pourriez vous dire, « Pourquoi y a-t-il un virage ici alors que la carte n'en montre pas ? Où sont les signalisations de sentiers que mentionne la carte ? Pourquoi n'avons-nous pas atteint le lac qui était supposé se trouver près du début de la randonnée, alors que nous marchons depuis un bout de temps ? » A ce moment, vous serez soulagé de découvrir, en parlant avec d'autres marcheurs rencontrés sur votre chemin, que vous avez essayé de suivre une mauvaise carte. En étudiant la bonne carte, les lieux par lesquels vous êtes passés commencent à prendre plus de sens. Vous comprenez alors rapidement où vous étiez et vous avez une bonne idée de ce qui va venir. Jésus a promis que le Consolateur viendrait et qu'il « [nous] enseignera toutes choses. » (Bible 9) Mary Baker Eddy a assimilé le Consolateur à une Science, « une émanation de l'Entendement divin » (S&S 11), complètement différent d'une science naturelle. Suivre la carte de la science naturelle, avec ses mauvais calculs (basés sur l'idée que la matière pourrait être réelle), ne nous conduit pas à Dieu ou à la réalité de l'être. C'est comme faire de la randonnée avec la mauvaise carte. Elle peut sembler suffisante pour commencer la randonnée, mais les contradictions arrivent rapidement. Vous pourriez demander, « Comment Dieu, qui est entièrement bon, pourrait-il créer des lois qui sont impossibles à respecter et qui nous condamnent finalement à être malade ? Pourquoi l'Amour mettrait Ses enfants bien-aimés dans un monde effrayant avec des dangers à chaque coin ? » Ces questions surviennent car la carte ne correspond pas au voyage que nous faisons. Soyez consolé ! La carte claire, correcte et entièrement spirituelle du Consolateur, est ici comme une certaine Science qui vous conduira « dans toute la vérité ». (S&S 11)

Section 4 : L'autorité de la théologie de guérison du Consolateur.
Réfléchissons un peu plus à l'action puissante que la levure a sur la farine. Il n'y a rien d'indéterminé dans cette action. La levure a son rôle à jouer et elle remplit son rôle avec autorité, transformant régulièrement toute la farine. De la même manière, le Consolateur remplit son rôle avec autorité. Le peuple de son époque reconnaissait l'autorité de Jésus. Il prêchait avec autorité, car il comprenait l'autorité du « royaume de Dieu » dans l'homme et l'univers. Il encourageait ceux qui l'écoutaient à croire l'évangile, les bonnes nouvelles que « Dieu gouverne tout avec amour. » (Bible 10, S&S 18) Le pouvoir guérisseur de Jésus apportait la preuve que l'Amour de Dieu est universel. Les bonnes nouvelles que Jésus enseignaient et pratiquaient n'étaient pas un pouvoir personnel. Jésus enseignait aux autres à guérir. Jésus donnait à ses disciples « force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les malades. » (Bible 11) Il leur enseigna que l'autorité pour guérir était la bonne nouvelle du « royaume de Dieu », qui, comme le levain, fait son travail, universellement. Ce levain est toujours à l'oeuvre de nos jours. Comme les disciples de Jésus, le guérisseur scientifique d'aujourd'hui est « guidé par la Vérité divine ». L'action de ce Principe universel garantit le succès. (S&S 17) Le Consolateur est à l'oeuvre dans la conscience humaine. Fiez-vous à cette autorité et vous trouverez « des résultats certains » et vous découvrirez votre propre autorité de guérisseur (S&S 17) Avec son rôle pour promouvoir les « services de guérison » dans certaines églises, le levain de la Vérité est à l'oeuvre dans tous les domaines de la pensée religieuse. Eden Theological Seminary (ETS) à Webster Groves, Missouri, est un cours de United Church of Christ (UCC), nommée autrefois the Congregational Church dans laquelle Mary Baker (Eddy) a grandi. A ETS et dans la plupart des églises actuelles, de nombreuses doctrines théologiques, comme la doctrine de la prédestination, sont maintenant mises en doute. Seul des termes patriarcals pour Dieu ne sont plus acceptés. Une prière à ETS a récemment commencé par « Notre Mère, qui est au cieux. » Les rôles de la femme dans la direction des églises, dans l'interprétation biblique et dans les aperçus théologiques tracent l'oeuvre de levain et de pionnier de Mme Eddy dans ces aspects.]

Section 5 : Sortez du songe de la maladie.
L'Entendement, non la matière, est le remède. La question de Jésus, « Qui m'a touché ? » a surpris les disciples. Dans une telle foule avec chacun essayant de s'approcher de Jésus, il devait y avoir de nombreuses personnes qui touchaient physiquement Jésus. (Bible 14) Mais le contact dont parlait Jésus n'était pas un contact physique, mais mental. Il percevait mentalement le désir sincère de la femme de guérir et il était conscient de la réponse mentale pleine d'amour du Christ, « la force » qui était sortie de lui. La maladie dont souffrait la femme depuis douze ans, et que de nombreux médecins n'avaient pu guérir, a été guérie instantanément grâce à cet échange de pensée aimant et inspiré. Jésus pratiqua et prouva que l'Entendement, non la matière, est le remède. Il comprenait le néant de la maladie et la totalité du bien, « le royaume des cieux » et son action fiable de guérison. Un autre moyen pour garder votre « pâte mentale » au chaud est de lire des articles inspirés dans les périodiques de la Science Chrétienne. Il y a un article excellent dans le Christian Science Journal d'Octobre 1997. Le titre de l'article est « Breaking the dream of disease » (« Rompre le songe de la maladie »). L'article commence à la page 4 et il comprend une discussion intéressante au sujet de l'utilisation de médicament dans la pratique médicale. Je suis sûre que le/la bibliothécaire de votre Salle de Lecture de la Science Chrétienne sera heureux de vous aider à trouver cet article inspirant dans les volumes reliés du Journal. Gardez votre « pâte mentale » au chaud et l'activité puissante de guérison du Consolateur [le remède de l'Entendement] vous réveillera du songe de la maladie et de la crainte !

Section 6 : Lorsque la totalité est levée.
Ces magnifiques versets encourageant de la Bible et de Science et Santé nous montrent où nous mène l'activité continue de levain du Consolateur. Le but du Consolateur est de nous éveiller à réaliser la vraie nature spirituelle de l'homme. Lorsque ce travail est accompli, la vie est joyeuse et paisible. La totalité de l'Amour sera connue, ressentie, et pratiquée par tous. C'est certainement quelque chose sur lequel nous pouvons compter. Parfois, l'activité de levain du Christ demande que nous dépassions nos limites habituelles. Remplir ces demandes peut ressembler à un défi. En ces moments, cela peut nous aider de penser à l'endroit où nous conduit ce voyage spirituel. Mary Baker Eddy nous dit qu'elle « trouve le chemin moins ardu quand elle a toujours présent à la pensée son but élevé que lorsqu'elle compte les pas qu'elle fait en s'efforçant d'y arriver. » (S&S p. 426 : 5-8) Donc si vous êtes en train de lutter, lorsque le Consolateur vous en demande encore un peu plus, fixez votre pensée sur le « but élevé » et souvenez-vous que tout ce qui vous oblige à aller au-delà de vos limites vous bénit. Par exemple, le Consolateur pourrait vous encourager à abandonner la jalousie pour que vos « ruines » soient réconfortées. (Bible 18) Cela pourrait sembler difficile, mais si vous pensez à la bénédiction que cela doit être d'avoir un plus large sens de l'amour de Dieu dans votre vie, je sais que vous seriez capable de le faire. Et si le Consolateur vous guidait à pardonner quelqu'un pour que votre « désert » soit comme « un Eden » ? (Bible 18) Vous pourriez alors penser à la magnifique paix de l'esprit qui serait la vôtre après avoir pardonné à votre ami. Avec ce but à l'esprit, je sais que vous trouverez le courage de le faire. Dieu a promis que vous serez consolé. Soyez assuré que le Consolateur ne cessera pas d'oeuvrer jusqu'à ce que la promesse de Dieu soit réalisée. Jouissez du cadeau parfait qui vous a été donné et ayez un joyeux Noël aujourd'hui et chaque jour !

Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org

********

Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 536

 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page