Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

TENEZ VOS ENGAGEMENTS ENVERS DIEU EN VIVANT SELON SES LOIS !

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Sunday, December 28th, 2008

DIEU, 29 décembre 2008 au 4 janvier 2009
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. of Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org

Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n'avons malheureusement plus de traducteur pour l'allemand.)

Avez-vous déjà conclu une affaire ou un accord avec quelqu'un ? Pour qu'une affaire puisse fonctionner, chaque partie doit tenir ses engagements. Dans le Texte d'Or, il est rappelé aux enfants d'Israël leur accord ou alliance avec Dieu. Dieu continuera à respecter Ses engagements - les protéger et prendre soin d'eux - tant qu'ils respecteront leurs engagements - obéir à Ses lois.

Cette Leçon se concentre sur la Loi de Dieu connue sous le nom des Dix Commandements. Comme elles font partie des « premières leçons » enseignées à l'Ecole du Dimanche, nous les avons probablement mémorisées, mais quand les avons-nous réellement mises en pratique ? Quand avez-vous consciemment prié pour les suivre ?

Jésus était l'exemple de ce que cela signifie que de suivre les Commandements. Il savait que le fait d'obéir aux Commandements signifiait la vie éternelle. Dans la Lecture Alternée, l'un des pharisiens demanda à Jésus, « quel est le plus grand commandement de la loi ? » Même si cela indique qu'il était tenté ici, l'érudit sentait que c'était une question légitime à étudier régulièrement dans les écoles juives. La réponse de Jésus a lié le dévouement total au seul Dieu avec l'amour pour son prochain. Il n'était probablement pas le premier à faire cela, mais c'était le modèle pour la façon de mettre ces deux grandes lois en pratique. Dummelow écrit quelles étaient les « principales lois dans chaque action. » Jésus « a redéfini ce qu'était l'amour de Dieu - comment il se manifeste et qui est le prochain d'un homme. » (The Interpreter's One-Volume Commentary on the Bible) Jésus a dit qu'il n'était pas venu pour détruire la loi, mais pour l'accomplir. Il a fait ce qu'il avait dit, non en suivant la prophétie comme une direction conseillée pour sa vie, mais en obéissant réellement aux lois de Dieu. Il a aussi demandé que ses disciples obéissent strictement aux Commandements. Il a dit que le fait d'enfreindre l'une d'elles, c'était comme enfreindre toute la loi.

Jésus a élargi l'étendue des Commandements au-delà d'une observation rituelle - pour quitter le cérémonial pour le moral. Dummelow fait un résumé de la manière dont Jésus mettait les Dix Commandements en pratique, en relevant que Jésus « les appliquait non seulement à l'acte extérieur, mais aussi à l'esprit et à la motivation intérieurs, et les a changé, de simples commandements négatifs qui consistaient à éviter certains péchés, en des obligations positives ne s'épuisant jamais, et qui entraînent une avancée perpétuelle dans la sainteté, là où le fait de s'abstenir de toutes mauvaises actions implique un état de stagnation morale. » Utilisons cette Leçon comme une opportunité d'appliquer aussi la Loi dans nos vies.

Section 1 : Vous n'aurez qu'un seul Dieu
Même si le concept d'un Dieu unique a commencé dans la tradition juive, nous devons nous souvenir que les Enfants d'Israël étaient encerclés par les cultures polythéistes et avaient besoin de rappels constants de servir uniquement Dieu. Dieu a parlé à Moïse « du milieu du feu » (Bible 1). Il n'y avait aucune forme, uniquement une voix. C'était un événement spirituel et donc aucune image de Dieu n'était permise. Sans respect pour ce qui se passait autour d'eux, il a été demandé aux Enfants d'Israël de ne servir aucuns autres dieux. (Bible 2) C'est le pilier de la théologie juive. Nous pourrions penser que cela leur était facile de suivre ce Commandement, mais ce n'était pas le cas. En tant que peuple, ils étaient uniques, et c'était un nouveau concept. Cela demande un gros effort d'aller jusqu'au bout comme c'est mentionné dans la prière du Psalmiste. (Bible 3) Retournez dans la Bible et lisez le Psaume entier. Avez-vous déjà prié pour suivre Dieu de cette manière ? Si oui, combien de fois ? Si non, pourquoi ? J'ai trouvé que si nous prions réellement pour quelque chose du plus profond de notre coeur, il est répondu à notre prière. Nous ne prions peut-être pas avec assez de ferveur, car nous ne voulons pas réellement tenir nos engagements. Pensez-y.

Le Premier Commandement est le « verset préféré » de Mme Eddy (S&S 1) Elle écrit, « Il démontre la Science Chrétienne. » Si les Israélites ont été confrontés au défi de devoir ne servir qu'un seul Dieu, nous aussi. Avez-vous déjà imaginé ce que cela serait que de n'avoir « d'autre esprit ou entendement que Dieu » ? Comment seraient nos vies si nous n'avions réellement aucune autre intelligence, substance, vérité, ou amour, que le spirituel ? (S&S 2) Le deuxième « commandement le plus important » est d'aimer nos prochains comme nous-mêmes. A l'époque de la Bible, les juifs considéraient que seuls les autres juifs étaient leurs voisins. Jésus étendit cela pour inclure chacun - les ennemis et tous les autres. Suivre réellement ces commandements, c'est suivre les pas de Jésus. Cela demande d'avoir l'Entendement de Christ. Chaque matin, essayez simplement de prier consciemment et spécifiquement pour obéir à chaque Commandement et pour avoir l'Entendement de Christ. Vous trouverez que cela change la nature de toute votre journée.

Section 2 : Vous ne devez pas adorer la matérialité
Comme mentionné plus haut, Dieu S'est révélé spirituellement à Son peuple. Le Premier Commandement souligne l'unicité de Dieu et le deuxième souligne Sa non corporalité. Le Deuxième Commandement (Bible 4) interdit l'adoration de toute forme extérieure. L'adoration d'idole était habituelle à cette époque, mais Israël ne devait pas y prendre part. Le Dieu d'Israël est unique et Son culte ne doit pas ressembler à une quelconque autre forme d'adoration tribale. « Dieu est connu pour son action ; ce qui exprime donc son caractère entier et indivisible défie la représentation matérielle. » (Interpreter's) Israël ne devait pas prendre part (not to partake) à des activités païennes ou croire à des signes astrologiques ou astronomiques. (Bible 5) Les rituels païens étaient ridicules. Un rondin de bois sculpté et peint n'avait aucun pouvoir. Les dieux païens avaient chacun leur travail. L'un d'eux s'occupe de la récolte, l'autre de la fertilité, et ainsi de suite. Le Dieu d'Israël créait tout et était responsable de chaque aspect pour maintenir Sa création.

L'idolâtrie est définie comme étant, « 1. L'adoration d'idoles, d'images, ou de toutes choses créées de mains d'hommes, ou qui n'est pas Dieu. 2. Un attachement ou vénération excessifs pour quelque chose. » (The Student's Reference Dictionary). L'idolâtrie peut aussi comprendre l'adoration des cieux, démons, anges, animaux, ou hommes, et une idole peut être « toute chose sur laquelle nous établissions nos affections ; qui nous pousse à un attachement excessif ou pécheur. » (Ibid.) En pensant à ces définitions, y a-t-il des idoles que nous serions tentés d'adorer de nos jours ? Mme Eddy écrit, « L'existence présumée de plus d'un entendement fut l'erreur fondamentale de l'idolâtrie. » (S&S 4) Elle continue en disant que cette erreur conduit à une perte de pouvoir spirituel et de la conscience d'une présence universelle de Dieu. La Science Chrétienne empêche toute possibilité d'autres dieux ou créateurs. (S&S 5) Il y a de nombreuses choses qui essaient d'attirer notre attention et nos affections dans la vie moderne. Priez-vous pour être libérés de toute adoration d'idole ?

Section 3 : Vous devriez rester libre de tout blasphème
Le Troisième Commandement (Bible 6) nous instruit à ne pas utiliser le nom de Dieu pour un quelconque but vain ou malveillant. A l'origine, il s'applique à l'idée de rompre une promesse scellée par un serment avec Dieu, et inclut toute fausse utilisation de Son nom. Dans certaines religions, celui qui s'adresse à Dieu Lui demande constamment de faire ce qu'il demande (comme dans « s'il te plait, détruit mes ennemis »), banalisant ainsi Son nom. Mais Dieu doit être obéi, non contrôlé. (Interperter's) Son nom ne doit pas être profane (Bible 7). Comprendre le nom de Dieu - Sa nature - c'est une tâche monumentale nécessitant une vigilance constante. Abingdon Bible Commentary indique, « Sa grandeur est au-delà du but de la parole humaine ... la louange va de génération en génération car elle n'atteint jamais une expression adéquate, et elle dépasse la compréhension humaine. »

Honorez-vous ou profanez-vous le nom de Dieu ? Reconnaissez-vous qu'Il est l'unique Ego ? (S&S 7) Voyez-vous que les mortels ne peuvent pas usurper le pouvoir créateur de Dieu ? Notre Leader nous conseille de considérer avec logique le fait que Dieu vient d'abord - chronologiquement, potentiellement, et éternellement. (S&S 8) Et elle nous met ensuite au défi de donner à ce « saint nom » la gloire, l'honneur, la domination, et le pouvoir qui lui est dû.

Section 4 : Vous devrez vous reposer en souvenir du travail complet de Dieu
Le Quatrième Commandement (Bible 9) nous encourage à nous reposer pendant le Jour du Sabbat. De nombreuses cultures ont institués un jour du repos. Pour les scientistes chrétiens, le Commandement appelle aussi à se souvenir qu'au septième jour, l'ouvre de Dieu était complète. Nous pouvons donc penser à ce jour, comme à un jour où nous devrions cesser toutes activités humaines pour nous souvenir que l'œuvre de Dieu est toujours complète.

Alors que de nombreuses personnes considèrent le Sabbat comme une mise au « repos », nous ne devrions pas oublier que le Commandement implique aussi six jours de « travail ». Notre Leader écrit, « Dieu se repose dans l'action ». (S&S 9) Elle trouvait que faire une œuvre sainte ne pouvait pas nous fatiguer. (S&S 10) Nous fier à des moyens ou méthodes humains peut précisément être un effort assez fatiguant. Mais en se souvenant du Sabbat, réalisant que l'œuvre de Dieu est faite et qu'en réalité, c'est toujours Dieu qui fait le travail, nous pouvons nous trouver continuellement revigoré.

Section 5 : Vous devriez honorer votre devoir envers les autres.
Que signifie l'idée d'honorer votre père et votre mère ? C'est possible que le Cinquième Commandement (Bible 10) fût à l'origine adressé aux membres adultes de la communauté pour leur rappeler de prendre soin de leurs parents âgés. Dans des sociétés polygames, les mères dépendaient de leurs fils pour prendre soin d'elles plus que de leurs maris (Interpreter's) Mais c'était aussi un moyen d'encourager la discipline dans la famille, qui devint alors la fondation pour la discipline dans la société dans son ensemble. Ephésiens souligne que le Cinquième Commandement vient avec une promesse (Bible 11). Les Israélites n'avaient pas un sens complètement développé de l'au-delà, c'était donc important pour eux d'avoir une récompense dans le monde présent (Dummelow). Le Commandement invite aussi les parents à être raisonnables dans leurs attentes et dans la discipline envers leurs enfants. ??

Science et Santé insiste sur l'obligation parentale d'élever les enfants avec tendresse tout en instillant un amour pour ce qui est bon. (S&S 12, 13) Les enfants devraient être instruit à obéir à la loi morale et spirituelle afin qu'ils puissent utiliser ces lois pour leur propre protection. Ce Commandement implique une nourriture et une éducation appropriées pour les jeunes, un respect mutuel pour l'âge mûr, et une obligation de prendre soin des personnes âgées. En fin de compte, il encourage la tendresse, la générosité, le désintéressement, le respect, et l'ordre dans la famille et la société. Comment obéissez-vous à ce Commandement ?

Section 6 : Vous ne devriez pas vous amuser avec de mauvaises pensées
Aimer Dieu conduit nécessairement à aimer l'homme. La Bible nous dit, « Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché » (Bible 12). Mais cela ne signifie pas que nous n'avons pas besoin de faire un effort conscient pour être libre de tout péché. La Prière du Seigneur inclut la phrase, « délivre-nous du mal ». Il semble souvent que lorsque nous prononçons ces mots, l'accent est mis sur le mal « qui se trouve en dehors. » Mais combien de fois prions-nous pour être délivré du mal qui est en nous ? L'homme « né de Dieu » doit le prouver. L'amour pour l'homme est le test pour ceux qui revendiquent d'aimer Dieu, et l'Amour est prouvé par des actions, non des mots. De la haine provient le besoin de tuer. Prions-nous parfois pour être délivré de la haine ? La haine prend de nombreuses formes y compris l'autosatisfaction et la critique. Comme mentionné plus haut, Jésus éleva les Commandements du cérémonial au moral.

Reconnaître l'unité de l'homme avec Dieu renforce l'amour pour les autres. Croire que nous sommes séparés de Dieu encourage les conflits avec les autres. (S&S 14) Dieu est celui qui donne la vie et rien ne peut la retirer. Prendre une vie ne pourrait être éprouvé que par quelqu'un qui croit être séparé de Dieu. Même si c'est peu probable que quelqu'un qui lit cette Leçon ait envisagé un meurtre, nous sommes tous tentés par la haine ou au moins eu des sentiments hostiles envers quelqu'un. Mme Eddy déclare les faits spirituels que Dieu ne produit jamais le mal et que l'homme s'égare dans le mal. (S&S 15) Rester libre de toutes mauvaises pensées non seulement nous protège, mais cela protège aussi le monde entier.

Section 7 : Vous devez rester pur
Sorti du contexte, la revendication d'Habakuk que Dieu a des « yeux ... trop purs pour voir le mal » (Bible 14) semble être une déclaration de vérité. Mais en fait, il demandait comment Dieu pouvait permettre au mal de continuer sans être réprimé. La corruption morale était très fréquente, et ceux qui pensaient être délivrés du mal étaient pires que leurs prédécesseurs. Jésus demandait une transformation morale complète venant de l'intérieur. (Bible 16) Alors que la haine ouvre la porte du crime, la luxure ouvre la porte de l'adultère.

Notre Leader sentait que le Septième Commandement était tout aussi important que le Sixième (S&S 17), car il demandait une pureté de pensée pour voir Dieu (S&S 18). Jésus nous a enseigné à ne pas désirer ce que nous ne pouvons avoir. Même si la culture populaire ne voit pas de mal dans la fantaisie sensuelle, nous devons surveiller la qualité de notre pensée. (S&S 19) Pour être des guérisseurs, nous devons prendre au sérieux le Commandement. Les enseignements de Mme Eddy concordent avec une observation trouvée dans Abingdon's : « L'impureté est l'un des plus grands maux contre lequel les disciples de Christ devaient combattre sans cesse. La pureté est une obligation qui vaut autant pour les hommes que les femmes, mariés ou non. » Adultérer quelque chose, c'est le corrompre avec une substance étrangère. Eviter l'adultère n'est pas limité au sensualisme. Nous devons garder notre amour libre de tout égoïsme, nos bonnes actions libres de tout orgueil, et nos motivations pures et vraies. Imaginez la différence qu'il y aurait si toutes nos pensées et nos actions était libres de tout adultère. Essayez maintenant de prier pour être libre de tout adultère et mettez cette prière en pratique.

Section 8 : Vous ne devez pas convoiter les choses des autres
« Tu ne déroberas point. » (Bible 18) est le Huitième Commandement. Même si ne nous pouvons pas être considérés comme des voleurs, combien de fois avons-nous volé la joie d'un autre, ou sa paix, sa confiance ? Prions-nous pour être délivré de cette tendance ? Zachée trompait les gens. (Bible 19) Lorsqu'il a senti l'influence du Christ guérisseur, il a promis immédiatement un remboursement. Les cinq derniers Commandements semblent s'appliquer progressivement à une audience de plus en plus grande. Il y a plus de personnes qui commettent des adultères que de meurtriers et plus de voleurs, de menteurs et de personnes qui convoitent. Chacune de ces infractions est faite contre la société entière, et chacune est tout aussi nocive pour celui qui la commet.

Assez souvent, celui qui fait le mal croit que ses actions lui seront bénéfiques sans tenir compte du mal qu'elles causent aux autres. Le vol n'est pas une exception. (S&S 21) Mais l'Amour divin corrige ces erreurs. Il nous incombe réellement de surmonter préventivement ces maux, car il n'y aucun moyen d'éviter de payer la sanction pour le péché. (S&S 22) Comme le Christ qui a apporté le repentir à Zachée, il détruit toutes croyances au péché. (S&S 23) Zachée était impatient de saisir un aperçu de Christ et voulait modifier ses mauvaises manières. Combien sommes-nous impatient ? Essayez de prier de manière spécifique pour être délivré de l'idée de vol et voyez quelle différence cela fera sur votre journée.

Section 9 : Vous ne devriez pas croire les mensonges des sens.
Combien de fois mentez-vous ? Ok, probablement pas souvent. Combien de fois acceptez-vous moins que la vérité à votre sujet et au sujet des autres ? Pour la plupart d'entres nous, la réponse à la deuxième question serait différente de la première. Croire à un mensonge n'est pas meilleur que d'en dire un. Et chaque fois que nous acceptons quelque chose d'autre que la vérité, nous acceptons un mensonge. Le Neuvième Commandement (Bible 20) interdit tout mensonge ou calomnie. Les mensonges peuvent poignarder comme un glaive (Bible 21), et grands ou petits, les mensonges interrompent l'harmonie. Jésus nous enseigna que la vérité nous rend libre. (Bible 22) Il n'a jamais cru aux mensonges, et n'en a jamais dit. Il exprimait la vérité contre chaque mensonge qu'il rencontrait et ce faisant, il avait la victoire sur ses ennemis. (Bible 23)

La Vérité apporte la guérison (S&S 24), et nous parvenons à la vérité en rejetant les mensonges. (S&S 25) Le plus grand mensonge est le sens corporel, et en tant que tel, tout ce qui vient à nous par les sens corporels est suspect. (S&S 26) L'évidence des sens est le contraire de ce que Dieu a créé (S&S 27). Obéir au Neuvième Commandement nous garde du côté de la Vérité. Comme votre vie serait plus heureuse et saine si vous rejetiez chaque mensonge venant sur votre chemin ? Il n'y a qu'un moyen de le découvrir. Commencez à dire et à ne croire qu'à la vérité, dès à présent.

Section 10 : Vous devriez être satisfait de ce que Dieu vous donne.
Alors que les autres Commandements attirent l'attention sur la gloire, la parole et l'action, le Dixième Commandement (Bible 24) parle directement à nos pensées les plus profondes. Il interdit la convoitise et la tricherie, la violence, et l'oppression qui en proviennent. Obéir au Dixième Commandement élimine la jalousie, l'envie, la trahison, et une multitude d'autres péchés basés sur une croyance que la vie est injuste.

L'insistance de Mme Eddy qu'il n'y a qu'un seul Entendement (S&S 28) est la réponse à une quantité d'afflictions humaines. L'Amour est impartial (S&S 29), nous n'avons donc pas à désirer quelque chose qu'un autre possède. Tout bien nous appartient toujours. La prochaine fois que vous êtes tentés d'être jaloux, ou envieux, ou que vous pensez que quelqu'un d'autre a pris votre place dans l'équipe, ou votre travail, ou quoi que ce soit - au lieu de vous sentir triste de cela, priez pour être libre de toute convoitise. Tous vos mauvais sentiments seront éliminés, et vous ne trouverez rien d'autre que l'état complet (la perfection). (S&S 30)

Obéir à ces Commandements - nous souvenir de les mettre en pratique chaque jour - changera nos vies et notre monde. Cela nous conduira plus près de Dieu. Nous trouverons le royaume des cieux ici et maintenant.

Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org


********

Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536

 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page