Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

LIBEREZ-VOUS DES LIMITATIONS DE LA MATIERE ! SUIVEZ JESUS-CHRIST, "NOTRE GRAND MAITRE", ET IL VOUS MONTRER LE CHEMIN.

Janet Hegarty, C.S., St. Louis, MO
Posted Monday, March 17th, 2008

LA MATIERE, 17 au 23 mars 2008
Traduction libre d'un texte de Janet Hegarty, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
 
 
Jésus-Christ est le grand Maître. Dans le livre de Jean, il est appelé « Rabbi », le mot juif pour maître ou enseignant/professeur, (Westminster Dictionary of the Bible) et il est aussi décrit comme, « un docteur venu de Dieu. » (Bible 1) Mary Baker Eddy utilise ces noms pour Jésus pour l'honorer comme enseignant/professeur : « Maître », « prédicateur », « le plus grand instructeur », « le grand Maître », « le grand Exemplaire », « l'humble démonstrateur ». Jésus ne se limita pas à parler de la façon d'être libéré des limitations matérielles, il nous montra comment le faire par ses propres expériences tout au long de sa vie. Il ne sortit jamais de son rôle de Maître, pas même lorsqu'il fut crucifié. Sa crucifixion, résurrection, et ascension enseignent les leçons les plus importantes. Par ces expériences, il prouva que la Vie est Dieu et éternelle. Il prouva aussi que la matière et le mal sont sans pouvoir, néant. Il prouva, sans aucun doute, que nous pouvons surmonter chaque limitation matérielle. Jésus-Christ est votre maître/professeur. [Idée d'Etude pour l'Ecole du Dimanche (I.E.E.D.)] Etudiez votre Leçon biblique cette semaine pour apprendre les grandes leçons enseignées par Jésus. Appliquez les idées dans votre vie quotidienne, et comme le fit Jésus, vous prouverez votre liberté absolue des limitations supposées de la matière. Alors que nombreux d'entre-vous seront en train de chercher les oeufs ce dimanche, discutez et affirmez votre certificat de naissance et votre héritage spirituels.]
 
Texte d'Or : « Il est ressuscité » !!!
Mettez-vous à la place des disciples. Votre meilleur ami et professeur, un homme tellement bon, exprimant plus d'amour que tous ceux que vous avez déjà rencontré, un homme tendre et puissant, a été injustement et violement mis à mort. Et quelques jours plus tard, vous entendez ces mots surprenant - Il est ressuscité !!! C'est comme si vous vous réveilliez tout d'un coup d'un horrible cauchemar. N'est-ce pas réellement pour ça que la vie de Jésus-Christ a existé - afin de nous faire sortir du cauchemar de l'existence mortelle ? La vie de Jésus prouve que le mal n'a pas gagné et ne gagnera pas. Par ses oeuvres, Jésus montra que Dieu, le bien, est le pouvoir suprême. Les actions de Jésus nous poussent à nous élever au-dessus du témoignage des sens matériels. Son enseignement s'adresse à toute l'humanité : Elevez-vous au-dessus des fausses lois et des idées limitées basées sur la matière, et découvrez l'amour parfait de Dieu. Il est ressuscité et il est maintenant temps que vous vous éleviez à une nouvelle compréhension et démonstration des droits que Dieu vous a donnés. [I.E.E.D. Quels droits de nouvelle naissance en Christ et qui vous ont été donnés par Dieu, aimeriez-vous démontrer et faire croître cette semaine ?]
 
 
Lecture Alternée : La résurrection est la fondation du christianisme.
Paul connaissait la résurrection. Il a été lapidé par une foule en colère à Lystre et il a été traîné hors de la ville où il fut abandonné « pensant qu'il était mort. » Mais lorsque ses amis l'entouraient, il ressuscita et retourna dans la même ville. (Actes 14 :19) L'expérience de conversion de Paul était aussi une puissante résurrection. Il fut ressuscité d'un état sombre d'ignorance spirituelle. La promesse de résurrection amène à la promesse de la loi de Dieu d'un progrès constant. Le Christ est actif dans la conscience humaine en faisant sortir l'homme de l'obscurité de l'erreur matérielle. Cette activité de Christ a touché Paul le plus profondément et sa vie fut complètement transformée. Même si Paul n'était pas un témoin personnel de la résurrection de Jésus, il est clair qu'il avait une conviction absolue que la résurrection avait pris place. « Paul considère que les apparitions de Jésus après sa résurrection, étaient l'évidence principale - si ce n'est indispensable. » (Interpreter's One-Volume Commentary) Depuis que Jésus était « celui qui montre le chemin », sa résurrection montre que les hommes doivent aussi être ressuscités, autant littéralement comme cela fut le cas pour Jésus, et aussi par des moyens de progrès spirituels continus. Dans ces versets de I Corinthiens, Paul pousse ceux qui doutent à considérer que la résurrection est possible, qu'ils font une erreur.
 
Voici l'argument de Paul : Si vous ne croyez pas à la résurrection des hommes, alors vous ne croyez pas à la résurrection de Jésus. Si Jésus n'avais pas ressuscité, alors tout ce en quoi croient les chrétiens, est faux. « Mais le fait est que Christ (le Messie) a ressuscité, et Il est devenu les prémices de ceux qui se sont endormis (dans la mort). » (Amplified Bible) Dans les versets de Colossiens qui suivent, Paul conseille ceux qui l'écoutent, de se détourner de l'obscurité mentale et de chercher la lumière spirituelle. L'hymne 70, qui commence par, « Dieu donne Sa clarté à la sincérité, au coeur fervent, qui sait prier, » se termine par ce verset encourageant : « Dieu donne la santé, bannit l'obscurité ! Tout coeur Le recherchant obtient de partager Ses biens. » [I.E.E.D. Allez-vous en faire une priorité principale, en cette semaine de Pâques, de vous voir comme la lumière de la résurrection spirituelle et des « choses d'en haut », et permettre à cette lumière de vous toucher profondément et de transformer entièrement votre vie ?]
 
SECTION I : L'humilité accueille la lumière de Christ dans votre pensée.
Nicodème n'était pas n'importe quel pharisien, il était un pharisien important. Il était un membre du Sanhédrin qui était la plus haute assemblée du gouvernement juif de l'époque. (The New Westminster Dictionary of the Bible) Nicodème était un homme avec des responsabilités importantes, et qui était hautement estimé par les citoyens de sa ville. Il est aussi évident qu'il était suffisamment humble pour admettre qu'il y avait un pouvoir spirituel qui était la source des oeuvres guérison de Jésus. Il voulait surmonter la fierté personnelle et religieuse afin d'apprendre quelque chose de complètement différent de ce qu'il croyait déjà. De nombreux membres de son assemblée ne considéraient même pas l'idée de suivre les enseignements de Jésus. Leur crainte du succès de Jésus, et leur fierté concernant les doctrines religieuses de leur foi, leur cachaient l'importance spirituelle de l'oeuvre de Jésus.
 
L'humilité était fondamentale pour l'enseignement de Jésus-Christ. Tout ce que faisait Jésus était en totale humilité à Dieu, l'Esprit. Il a dit, « Je ne puis rien faire de moi-même : selon ce que j'entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté du Père qui m'a envoyé. » (Jean 5 :30) Mais si vous n'avez pas compris l'humilité qui se cache derrière les mots et les oeuvres de Jésus, vous pourriez vous méprendre et croire qu'il était quelqu'un de très égotiste. Prenez par exemple cette déclaration : « le Fils de l'homme a été glorifié, et Dieu a été glorifié en lui. » (Bible 2) Ou la déclaration, « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » (Bible 3) Si Jésus voulait dire que Dieu était glorifié par sa personnalité humaine ou que cette même personnalité était le chemin pour la sainteté, sa déclaration aurait semblé égotiste. Mais il ne s'agissait pas d'une personnalité humaine dont parlait Jésus. C'était le Christ, « sa nature divine, la sainteté qui l'animait. » (S&S 5) Jésus nous a rendu évident le Christ, l'unité de l'homme avec Dieu, et cela par sa propre humilité. (S&S 7)
 
L'égotisme de nombreux pharisiens leur empêchait de voir l'esprit de Christ que Jésus enseignait. Mais l'humilité de Nicodème lui ouvrit le chemin pour apprendre de Christ, la vraie nature de l'homme. Le deuxième verset de l'hymne 69 nous montre cet esprit d'humilité que Jésus trouva en Nicodème, « Donne, ô mon Dieu, le coeur humble et contrit, dont tout orgueil soit à jamais ôté. Qu'en T'adorant, comprenant Ton esprit, en Toi, je puisse à jamais m'abriter. » Cette semaine, chérissez l'humilité pour que votre pensée soit pleinement ouverte à voir et accepter [« Le Christ ... l'image et la ressemblance divines. » (S&S 332 :11) I.E.E.D : De quelles qualités de votre personnalité, quels accomplissements et quelles « possessions » êtes-vous le plus fier ? Apprenez à vous sentir « né à nouveau » par l'humilité de Jésus et modelez-le selon votre identité, vos accomplissements et possessions, afin que « l'intense sacrifice humain de Jésus » (S&S 14) ne soit pas vain. Souvenez-vous : « Il n'existe rien de plus humble (ou sans-stress) qu'un reflet. » Comment cela s'applique-t-il à vous ?]
 
SECTION II : Concentrez-vous sur « la puissante réalité de Dieu, le bien, qui renferme tout en Lui. » (S&S 8)
[C'est l'un des « deux points cardinaux de la guérison-Entendement, ou Science Chrétienne, qui lui (Jésus) donnèrent pour arme l'Amour. » (S&S 52 :24) I.E.E.D. : L'autre point cardinal (principal ou clé) de la Science Chrétienne que Mme Eddy souligne est « le néant de la vie et de l'intelligence matérielles » qui est sous-entendu dans le premier point cardinal, « la puissante réalité de Dieu, le bien. » (S&S 8) Discutez et découvrez la façon dont ces points sont liés au 5ème article de foi (S&S 16, 497 :21) et plus important encore, la façon dont ils sont liés à vous et à vos expériences de tous les jours. Lorsque vous prouverez la simplicité et le pouvoir de ces aspects clés d'affirmation et déni du traitement en Science Chrétienne, vous serez un « fan » de ces « Points cardinaux de la Science Chrétienne » durant toute votre vie. Ils vous armeront, comme ils le firent pour Jésus, du pouvoir irrésistible de l'Amour divin.]
 
[I.E.E.D.] Prenez le temps de lire l'article de la Leçon biblique à la page 21 du Christian Science Sentinel du 17 mars 2008. L'auteur, Kathy Fitzer, présente une discussion magnifique au sujet de la lutte de Jésus dans le jardin de Gethsémané, qui est le point central de cette section. Même s'il est peu vraisemblable que l'un d'entre nous ait à souffrir comme Jésus de l'expérience de la crucifixion, nous pouvons suivre l'exemple qu'il montra lorsque nous nous trouvons dans des situations où nous nous sentons « méprisé et abandonné des hommes. » (Bible 6)
 
L'exemple de Jésus nous enseigne à être centrés sur Dieu, dans toutes les situations. Dans le cas de Jésus, l'un de ses disciples allait le trahir ; le disciple était sur le point de conduire Jésus aux autorités. Ses autres disciples, qui l'avaient accompagné dans le jardin de Gethsémané, n'avaient pas pu suivre ses instructions de prier pour être protégés de la tentation. Pendant qu'il souffrait, les disciples dormaient. Jésus ne perdit pas son temps à grommeler au sujet de la futilité d'avoir enseigné Judas. Jésus n'a pas réagi à l'ignorance et à la haine qui motivait celui qui l'avait trahi.
 
Jésus choisit de ne pas céder au pharisaïsme, à la propre justification [ou même l'action d'auto-défense de Pierre lorsqu'il frappa et coupa l'oreille droite du serviteur du souverain sacrificateur. Lisez dans Luc 22 :50, 51) Dans cette guérison, l'attitude de Jésus illustre une partie de la définition de Mme Eddy : « GETHSEMANE... l'amour non payé de retour, mais restant toujours l'amour. » (S&S 586 :24)] Jésus savait que les erreurs pécheresses de la pensée centrée sur la matière (haine, ignorance, négligence), pourraient finalement être chassées par l'action de Christ [et il guérit tout de suite l'oreille coupée. (Luc 22 :51) I.E.E.D. Quel effet la guérison de l'oreille de « son ennemi » a eu sur ses ravisseurs et ses disciples ? Partagez vos défis, vos victoires et vos échecs, avec votre groupe et votre congrégation, afin de pouvoir travailler ensemble pour « combattre le bon combat » et « gagner la guerre. »]
Au lieu de se focaliser sur [la supposée « existence » des] problèmes, Jésus concentrait son attention sur sa relation avec Dieu et [« la puissante réalité de Dieu, le bien. » (S&S 8)] Il céda à la volonté de l'Amour et alla au-delà du sens matériel passager de la vie, pour affirmer son lien spirituel indestructible à l'Amour parfait [et même des liens spirituels de ses ennemis et de leurs oreilles. Cela ne pourrait-il pas être la partie que Mme Eddy appelle « cette nuit de tristesse et de gloire » ? (S&S 10, 47 :31) Bien que Jésus ait déjà eu des défis à affronter, il était maintenant bien sur le chemin pour atteindre sa pleine gloire. Si vous faites face à l'erreur dans vos relations, [souvenez-vous de ne pas réagir et de] vous concentrer sur ce qui compte réellement. Restez concentré sur Dieu, l'Esprit, et accédez à la gloire !
 
SECTION III : L'amour de Jésus n'avait aucune limite [à ses leçons, et même à celles enseignées sur la croix.
I.E.E.D. Pour « alléger [notre] lourd fardeau », comment pouvons-nous apprendre à « bais[er] la croix, et [être] guidé au jour nouveau. » (Hymne 253) L'amour de Jésus pour Dieu et l'homme était sans limite. Il était tellement grand que même s'il savait qu'il allait bientôt souffrir, il pria qu'il en soit ainsi. (Bible 7) La prière de Jésus avant la crucifixion, comme écrite dans Jean, chapitre 17, montre la grande profondeur de l'amour de Jésus. [I.E.E.D.] Le premier verset de Jean, chapitre 17, ouvre cette section, mais vous pourriez apprécier d'étudier le chapitre entier cette semaine. Le désire de Jésus de libérer l'humanité des croyances matérielles, lui a permis de nommer l'humiliation de la crucifixion, sa gloire, et de parler de sa mort imminente comme d'un moyen de donner la vie éternelle.
 
Par les lentilles du désintéressement illimité de Jésus-Christ, nous voyons l'amour parfait de l'Amour. Par gratitude pour ce parfait amour, et en espérant nous-mêmes plus de cet amour, faisons attention de rester en dehors du groupe de pensée, qui pourrait faire pression pour condamner une personne ou une idée, « Crucifions-le », (Bible 8)
 
[I.E.E.D. Explorons cette idée intéressante exprimée par B. Cobbey Crisler : Lorsque Jésus entendit les railleries du chef des prêtres et des spectateurs lors de la crucifixion (Luc 23 :35-37) et lorsque les soldats partagèrent ses vêtements (Luc 23 :34), il était vraiment convaincu qu'il entendait la réalisation d'une prophétie ayant 1000 ans dont il est question dans le Psaume 22 :7-18. Depuis la croix, Jésus continua son rôle de Maître. Comme indication de la façon dont il priait (non comme l'expression de son abandon), Jésus proclama la première ligne du Psaume 22 (comme les jeunes hébreux le faisaient et le font toujours, lorsqu'il leur est demandé de réciter n'importe quel chapitre : Mon Dieu! mon Dieu! pourquoi m'as-tu abandonné, et t'éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes?). Cela devait être encourageant pour Jean et les femmes pleine de foi, ainsi que pour tous ceux qui connaissent et lisent le Psaume 22 tout entier, pour voir qu'il s'agit d'une prophétie des événements de la crucifixion qui se termine par une joyeuse promesse d'une résurrection victorieuse qui « a le dernier mot » et prouve que « Dieu fait ce qu'Il dit. » Ps 22 :28, 31] Jésus nous montra que notre travail n'est pas d'être un juge pour notre prochain - notre travail est simplement d'aimer l'homme spirituel réel [et de prier pour le pardon de ceux qui cherchent à blesser ou à profiter de nous. Il nous enseigna à le faire depuis la croix lorsqu'il pria « Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. » (Luc 23 :34)] Ayant fait cela, nous pouvons joyeusement et sagement laisser Dieu faire n'importe quel ajustement qui pourrait être nécessaire.
 
SECTION IV : Les grandes leçons de la résurrection.
« Gloire à Dieu. » (S&S 19) Quelle surprise cela a dû être lorsque les femmes qui avaient vu le corps de Jésus placé dans le tombeau, entendirent « Il n'est point ici, mais il est ressuscité. » (Bible 10) Cela pouvait-il être vrai ? Elles se souvinrent alors des propres mots de Jésus, « Il faut que le Fils de l'homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu'il soit crucifié, et qu'il ressuscite le troisième jour. » (Bible 10) Et c'était le troisième jour ! Et le corps de Jésus ne se trouvait plus dans le sépulcre ! « Gloire à Dieu ! » « Il est ressuscité ! »
 
La résurrection de Jésus était l'aube de la résurrection pour toute l'humanité. Par sa résurrection, Jésus enseigna ces leçons importantes : 1. Il prouva que l'Amour a la domination sur la haine. Quel merveilleux rayon d'espoir, la résurrection apporte à chaque homme souffrant d'oppression. La résurrection de Jésus est une promesse constante que l'Amour vaincra toute haine. 2. Jésus prouva que la mort n'est pas un pouvoir ou une partie de la Vie. 3. Il prouva le néant de la matière et le pouvoir suprême absolu de l'Entendement. Il montra que par une compréhension spirituelle, l'homme a la domination sur le corps. (S&S 18)
 
[I.E.E.D.] Pour célébrer Pâques cette semaine, prenez chacune de ces grandes leçons et appliquez-les à votre journée. Accueillez alors le monde entier dans votre célébration de Pâques en utilisant ces leçons dans vos prières pour le monde. [Obtenez les dernières nouvelles des événements nécessitant nos prières au Pakistan, dans la Corée du Nord, en Iran, en Iraq, au Darfour, dans les économies nationales et internationales, dans les élections et dans bien d'autres domaines. Il est facile de construire une vision orientée vers la solution en allant sur le site du Christian Science Monitor, à l'adresse www.csmonitor.com.]
 
SECTION V : « Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu'il entrât dans sa gloire ? » (Bible 11)
[C'est la question que Jésus, le grand Maître, utilisa pour s'adresser aux disciples qui avaient perdu leur foi après la crucifixion de leur maître. Jésus répondit à sa propre question en se référant aux principales prophéties à son sujet qui se trouvaient dans les Ecritures hébraïques (l'Ancien Testament) : « Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Ecritures ce qui le concernait. » (Bible 11) Comme c'est décrit dans l'histoire de Luc, les disciples sur la route d'Emmaüs devaient certainement avoir entendu que le corps de Jésus ne se trouvait plus dans le tombeau. Ils partirent pour Emmaüs après que la femme soit retournée dans la tombe et après que Pierre soit lui-même allé voir dans la tombe pour vérifier ce qu'avait indiqué les femmes. Comme de nombreuses personnes de nos jours, les disciples sur la route voulaient croire que Jésus était ressuscité, mais cela leur paraissait incroyable. Ils avaient été témoin de la crucifixion ; elle semblait tellement horrible et définitive. Ils avaient vu leur Maître faire des choses incroyables, mais était-ce possible qu'il ressuscite vraiment des morts ? S'il avait ressuscité, pourquoi avait-il dû souffrir en premier lieu ?
 
Jésus les rejoignit sur la route et entra en discussion avec eux. Mais ils ne le reconnurent pas. Ils étaient peut-être trop convaincus qu'il les avait quittés pour toujours, pour accepter l'idée qu'ils étaient vraiment en train de parler à Jésus. Mais Jésus commença encore à les enseigner, [comme un bon berger recherche et aide une brebis perdue. I.E.E.D. Si vous voulez parler de cette histoire « de la marche vers Emmaüs » avec votre groupe de l'Ecole du Dimanche, il y a une transcription de la discussion de Cobbey, « The Walk to Emmaus » et aussi de « The Gethsemane Decision » dans un livre appelé « The Master, Christ Jesus » produit par la femme de Cobbey, Janet Crisler. Ce livre n'est pas encore en vente « sur Internet », mais devrait être bientôt disponible à http://www.crislerlibraryephesos.com/?Shopping&logout/ En commençant par Moïse » se réfère à la prophétie de Moïse dans Deut. 18 :15 et à ce qui est ajouté par Dieu dans Deut. 18 :18. La foule, qui a été nourrie par Jésus des pains et des poissons, fait penser à Moïse qui a nourri des milliers de personnes avec la manne et il a été dit au sujet de Jésus, « Celui-ci est vraiment le prophète » (Jean 6 :14). Un serviteur qui souffrait est prophétisé dans Esaïe 53 :3 (Bible 6) a été blessé ou brisé pour nos transgressions et c'est par ses blessures que nous sommes guéris. (Esaie 53 :5 Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.) Chaque verset d'Esaïe 53 est cité ou évoqué dans le Nouveau Testament. Ils (l'église de Jésus) trouvaient donc cela assez excitant. Esaïe 53 :7 dit, « Il n'a point ouvert la bouche. » (Marc 15 :4) Esaïe 53 :8 dit, « Il a été enlevé par l'angoisse et le châtiment » (Même Pilate s'assit sur le tribunal - Jean 19 :13) Esaïe 53 :9 dit, « On a mis son sépulcre parmi les méchants » « ...en même temps que deux malfaiteurs... » (Bible 8, Luc 23 :32) La ligne suivante dit, « Son tombeau parmi les riches » Matthieu 27 :57-60, parle d'un « homme riche d'Arimathée, nommé Joseph... [qui] se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus... [et] l'enveloppa d'un linceul blanc, et le déposa dans un sépulcre neuf, » Dans Esaïe 53 :10, Esaïe dit, « Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, « lorsque vous avez tué l'agneau, il verra une postérité et prolongera ses jours, » après avoir été tué. Combien ses jours ont-ils été prolongés ? Quarante. C'était pendant ces quarante jours que Jésus est probablement retourné à ce verset. (Traduction libre du livre « The Master, Christ Jésus », par B. Cobbey Crisler, p. 25-26)
 
Après un moment, l'enseignement des Ecritures par Jésus avait percé les nuages mentaux de la confusion et du doute qui touchaient les disciples. Ils reconnurent finalement leur Maître [(lorsqu'il rompit le pain) et étaient tellement excités qu'ils firent en courant 10km pour parler aux disciples de leur rencontre. Allez sur myBibleLesson.com pour obtenir les notes bibliques au sujet des « Soixante stades » et de l'idée que Jésus ascensionna à Béthanie où il ressuscita Lazare.]
 
Plus tard, Jésus surmonta aussi les doutes et la confusion des apôtres à Jérusalem. [« Dans Luc 24 :44, pendant la même nuit (après la marche pour Emmaüs), Jésus fait quelque chose qui semble familier. Vous savez qu'il n'aurait pas fait quelque chose qui ne soit pas essentiel pour l'église. » (The Master, Christ Jesus, B. Cobbey Crisler, p. 16) En plus d'aller dans le livre de Moïse et des prophètes, Jésus prit son église entière dans Psaume. Observez dans la section 3, le déroulement de la crucifixion mentionné dans le Psaume 22.] Bientôt, ayant terminé son travail, il entra dans sa complète gloire. Avant que de nombreuses personnes témoignent de son ascension. Nous avons accès à tous les enseignements de Jésus dans la Bible. En plus de cela, nous avons le Consolateur que Jésus avait promis, la Science Chrétienne. Chaque jour, nous jouissons des bénéfices de l'amour intense que Jésus a eu pour l'humanité. Essayons donc, jour après jour, de porter dans le monde, cette lumière de Vérité qui nous bénit, en prouvant ce que Jésus enseigna, dans notre propre vie et dans notre communauté.
 
 
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org
 
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536
 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page