Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

"PENSEZ A CES CHOSES" POUR VOIR A TRAVERS L'IRREALITE !

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Tuesday, April 1st, 2008

L'IRREALITE, 31 mars au 6 avril 2008
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
 
Posez-vous la question : « A quel genre de choses est-ce que je pense ? » Vous êtes-vous déjà senti obsédé par des problèmes ? Individuellement, collectivement, écologiquement, politiquement, il semble toujours y avoir des facettes du mal qui essaient de nous impressionner. Si nous nous mettons à admettre ou nous focaliser sur les problèmes, nous risquerons de croire en eux. Ces défis de ce monde n'auraient aucun pouvoir de nous nuire ou de nous déranger, si nous surveillions nos pensées et si nous n'acceptions que les pensées qui sont bonnes ou à l'image de Dieu. Dans le Texte d'Or, le Psalmiste déclare que seules les lois de Dieu sont justes et qu'il a en horreur n'importe quelle autre voie.
 
Dans Nous avons connu Mary Baker Eddy (p. 59), Annie Knott indique que Mme Eddy avait dit, « ... nous ne devions jamais craindre le mal, quelles que puissent être les apparences. Puis, avec un sourire radieux, elle ajouta que ses élèves pensaient trop au mal et souvent lui accordaient trop de pouvoir. Elle poursuivit en disant que, lorsque l'erreur frappe à la porte, ils ouvrent quelquefois pour voir ce qu'elle veut, mais que Mère ne faisait pas cela ; elle savait à l'avance ce que l'erreur voulait et gardait la porte fermée ; ses élèves, quant à eux, après avoir ouvert la porte, devaient chasser l'intruse, alors que l'essentiel était de ne pas laisser entrer l'erreur. » Dans la Leçon de cette semaine, nous apprendrons la valeur de remplir nos pensées avec des bonnes choses. Garder l'erreur en dehors de nos pensées, nous permettra de voir que les revendications du mal sont opposées à ce que la loi de Dieu déclare et qu'elles sont donc totalement irréelles - ne devant être ni craintes, ni acceptées.
 
Surveiller nos pensées, pourrait-il faire la différence ? Le Psalmiste le pensait. Mais il reconnaissait que le monde ne pourrait pas facilement accepter ce fait. A ceux qui ne sont pas familier avec la logique de la métaphysique divine, la vision spirituelle du mal peut sembler elle-même assez irréelle. Vous êtes-vous déjà senti seul dans votre position contre le mal ? Dans la Lecture Alternée, le Psalmiste crie, « Qui se lèvera pour moi ... » Et oui, qui donc ? Qui d'autre que Dieu ? Le Psalmiste espérait que finalement, chacun suivrait le jugement divin de Dieu. Il savait que Dieu l'avait toujours protégé et le protégerait toujours. Il savait que la chose principale était de garder nos pensées correctes. The Living Bible parle du Psaume 94 :19 de cette manière : « Seigneur, lorsque les doutes emplissent mon esprit, lorsque mon coeur est dans le tumulte, clame-moi et donne-moi un espoir et une joie renouvelés. » Même si l'erreur semble très réelle, elle n'est rien de plus qu'une suggestion que le mal a un pouvoir. Comme l'a dit Mme Eddy, « l'essentiel [est] de ne pas laisser entrer l'erreur. » Paul indique dans sa lettre aux Philippiens que nous devrions remplir nos pensées uniquement de choses qui en valent la peine. En fait, le reste de la Leçon est basé sur la recommandation de Paul. Nous pourrions appeler cela une recette pour voir à travers l'irréalité, et en faisant cela, nous discernerons clairement ce qui est réel de ce qui ne l'est pas.
 
SECTION I : Tout ce qui est vrai
Malgré le fait que le monde semble plein d'incertitude, il y a une chose sur laquelle nous pouvons toujours compter - le Parole de Dieu. La Parole de Dieu exprime Sa vraie nature. Il est juste et loyal. Sa Parole a annoncé la création et montre que toute autre invention humaine n'est que néant. (Bible 1) Les standards humains fluctuent. Ils n'ont aucune base fixe. Ce qui est considéré comme acceptable un jour est rejeté ensuite et vice-versa. Esaïe prévient contre ce genre d'idée qui manque de fermeté. (Bible 2) The Abingdon Bible Commentary décrit ce genre de chose comme étant du « sophisme » - un raisonnement erroné. De nos jours, nous pourrions appeler cela du relativisme moral. Raisonnant selon un point de vue humain, changeant perpétuellement, comment pourrions-nous nous attendre à trouver une réalité fixe ? Esaïe nous rappelle que les voies de Dieu sont plus hautes que les nôtres. (Bible 3) « Ne vous y trompez pas », nous dit Jacques, Dieu est la Source du bien et du bien seul. (Bible 4) Contrairement aux étoiles et aux planètes qui changent de position, en Dieu, il n'existe « aucune variation ». Ceux qui connaissent Dieu et Sa permanence sont alignés avec l'esprit de vérité. Ceux qui ne Le connaissent pas, sont abusés par l'esprit de l'erreur. (Bible 5)
 
Mme Eddy appelait, « erreur l'absence de la Vérité. » (S&S 1) La Vérité ne pourrait pas créer l'absence d'elle-même. L'erreur est fausse - une illusion sans fondation, ni existence. La Vérité et l'erreur n'ont rien en commun et ne se mélangent pas. La conclusion naturelle est que si la Vérité est réelle, l'erreur est irréelle. Le dollar américain a de la valeur car il y a de l'or pour le soutenir. Sans la norme de l'or, le papier n'a aucune valeur. Si la Vérité avait quelque chose à voir avec l'erreur, la Vérité se contredirait elle-même et ne serait plus un standard fiable. (S&S 2) Dieu est bon. Ses pensées sont bonnes. Les pensées matérielles ne viennent pas de Dieu. Elles sont temporelles. Sans avoir le standard de la Vérité pour les soutenir, elles ne sont rien de plus que des « contrefaçons du spirituel et de l'éternel. » (S&S 3) La Vérité apporte la lumière et la clarté à notre compréhension. (S&S 4) Notre livre d'étude promet que lorsque nous maintenons nos pensées sur ce qui est vrai, nous verrons la Vérité manifestée dans notre existence. (S&S 5)
 
Jour après jour, nous sommes confrontés à une myriade d'idées. Il est parfois difficile de dire quelle idée croire ou quelle position prendre. Se fier aux lois matérielles, aux coutumes, et la moralité, pour nous guider, pourrait être perturbant. Si vous vous trouvez en train de vous demander quoi faire, ou dans quelle direction vous tourner, essayez de remplir vos pensées avec de bonnes choses - avec des choses vraies. En procédant de cette manière, vous trouverez la stabilité et la confiance.
 
SECTION II : Tout ce qui est honnête et juste
Avez-vous déjà été tenté de tricher ? Cela pourrait par exemple se produire lorsque vous regarder le travail de quelqu'un pendant un examen, afin de lui voler des réponses ou en truquant votre déclaration d'impôt. Si nous ne trichons pas nous-mêmes, nous courrons parfois vers d'autres qui le font. La nature humaine aimerait leur donner une dose de leur propre médecine, mais la Bible enseigne autre chose. En commentant la citation Bible 6, Interpreter's One-Volume Commentary on the Bible déclare, « Se venger est absolument interdit aux chrétiens. » Souvenez-vous que la Vérité est notre standard. La Bible dit que la Vérité est comme un rocher, absolue et ne vacillant pas. (Bible 7) Dans la citation Bible 9, nous trouvons un mot utilisé une première fois dans cette Leçon - la haine. C'est un mot assez dur. Dans le Texte d'Or, nous trouvons cette phrase, « Je hais toute voie de mensonge. » La plupart d'entre-nous étudiant la Leçon pourraient facilement dire qu'ils évitent le mal et savent que c'est mauvais. La plupart du temps, nous essayons de rester loin du mal. Mais en même temps, nous pourrions nous trouver en train de tâter du mal ou peut-être de le rejeter avec peu de fermeté. Mais accrochez-vous ! Tricher est malhonnête et c'est « en horreur à l'Eternel ». (Bible 10) The Amplified Bible traduit « en horreur » (ou abomination dans la version anglaise) par « extrêmement blessant et honteusement coupable. » La connaissance et le raisonnement humains sont « stupides, ne connaissent pas Dieu » (Ibid. - Bible 11) Nous ne devrions rien avoir à faire avec cela.
 
Mme Eddy indique que le mal, étant un mensonge, est faux et qu'il est donc irréel. (S&S 6) Tout ce qui concerne le mal est un mensonge et toutes les pratiques malhonnêtes, tordues, égoïste, criminelles qui en découlent, sont aussi des mensonges. (S&S 7) Si nous ne condamnons pas le mal, alors nous le nourrissons. (S&S 8) Notre Leader nous commande de « dire la vérité concernant le mensonge. » Pourquoi est-ce tellement important ? Car « honnêteté est pouvoir spirituel. Malhonnêteté est faiblesse humaine et prive du secours divin. » (S&S 9) L'avertissement est ajouté que dénicher le mal n'est pas fait pour blesser, mais pour bénir. Le mal doit être compris comme étant néant. Dénoncer le mal d'une manière qui pourrait donner l'impression qu'il est plus puissant que le mal n'ira pas dans ce sens. Nous le dénonçons par la domination du bien car étant néant, le mal est sans pouvoir. Si nécessaire, nous pouvons souligner l'erreur pour éviter que les autres y croient et lui donne du pouvoir. (S&S 10) Le mal est basé sur la croyance en un pouvoir opposé à Dieu. Mais en Science, un tel pouvoir n'existe pas. Seul faire le bien peut donner du pouvoir (S&S 11). C'est une erreur de croire que le succès peut venir d'une quelconque autre manière que de faire ce qui est honorable et juste.
 
SECTION III : Tout ce qui est pur
La loi de Dieu est parfaite - complète et entière. La loi est juste - équitable et juste. La loi est aussi pure, nous donnons une vision de notre vraie nature. La reconnaissance de l'identité pure de l'homme comme étant l'enfant de Dieu, apporte la lumière sur l'obscurité et l'irréalité de la personnalité matérielle. (Bible 13) L'histoire de Jacob était une expérience de réveil spirituel. Son nom a été changé en un nom qui signifiait « celui qui prend la place de » ou « le rusé », pour un nom qui signifiait « celui qui persévère avec Dieu ». (Ibid.) Il avait abandonné des faux traits de caractère.
 
Vous sentez-vous parfois lié à un sens de personnalité qui semble vous guider vers les problèmes ? Avez-vous déjà été catalogué par des proches, des enseignants, ou des pairs comme étant « d'un genre » dont vous auriez préféré être libre ? Heureusement, la Science Chrétienne nous libère de ces fausses étiquettes. « La personnalité matérielle n'a pas de réalité... » (S&S 12) Votre identité spirituelle est aussi parfaite que votre Créateur. Mais le seul moyen de le reconnaître, c'est d'avoir un coeur pur. Etre pur signifie d'être libre de tout mélange ou de quelque chose supplémentaire. Le discours de Mme Eddy au sujet de la lutte de Jacob décrit une transformation de caractère (S&S 13) Sa transformation est tellement complète qu'il change en fait de nom. De nombreuses personnes proches de CedarS connaissent l'histoire d'un campeur qui a décidé de changer de nom après éprouvé un changement de caractère. Il est possible pour chacun d'entre-nous de nous libérer des étiquettes matérielles. L'histoire de Jacob parle de sa lutte avec des anges. Mme Eddy appelle les anges, « des pensées pures émanant de Dieu » (S&S 14). Elle dit qu'elles ne conduisent jamais « au moi, au péché ni à la matérialité » (l'irréel). Au lieu de cela, elles nous guident vers Dieu et vers une compréhension de notre vraie individualité (S&S 15). 
 
SECTION IV : Tout ce qui est beau
Les lignes du chant de Salomon (Bible 15) sont celles d'un jeune homme épris de sa bien-aimée. Il ne voit aucun défaut, uniquement la beauté parfaite. Comme l'écrit notre Leader, « L'Amour ne perd jamais de vue la beauté. » (S&S 17) Pour le sens matériel, le tableau de la beauté se décolore avec le temps, mais Dieu est la Source de tout ce qui est bon et beau et auprès de lui est « la source de la vie » (Bible 16). Dans la citation Bible 17, le Psalmiste est confronté à des défis du vieillissement. Ayant cherché en Dieu la Source de la force depuis son enfance, il s'attendait pleinement à ce que Dieu continue de le bénir - « Relève ma grandeur... » Dans Job (Bible 18), nous trouvons la promesse que l'âge n'aura aucun effet négatif sur nous.
 
Nombreux sont les lecteurs de cette Leçon qui pourraient être jeunes selon le sens humain. Mais il n'est jamais trop tôt de nous libérer de la croyance que l'homme vieillit et dégénère. Comme l'écrit notre Leader, « Il nous faut scruter profondément le réel... » (S&S 16) Nous sommes trop souvent tentés de regarder seulement l'apparence physique des gens. Ou nous nous trouvons parfois en train de compter combien d'année humaine nous avons. Nous laissons les années définir nos capacités. Même pour ceux qui sont humainement jeunes, cela peut être un inconvénient. Je me souviens d'un professeur de théâtre qui se lamentait un jour qu'il était trop vieux pour jouer une ingénue et trop jeune pour jouer des rôles de caractère. L'irréalité de l'âge le troublait. Le livre d'étude indique que compter les années est une pierre d'achoppement majeure. (S&S 18) Si nous ne comptions pas les années, Mme Eddy dit que nous serions plein de vigueur et de pep à la septantaine. Il ne fait aucun doute qu'il y a beaucoup de personnes qui prennent ce message à coeur. La croyance humaine pourrait attribuer les vies actives des citoyens mûrs de nos jours, aux thérapeutiques médicales, mais ceux qui étudient la Science de la Vie, connaissent mieux que ça. Ils savent que « la Vie est éternelle. » Ils démontrent « la splendeur de l'Ame. » (S&S 19) Pensez à ceux que vous connaissez qui sont des exemples de « beauté, de fraîcheur et de continuité. » Remarquez la qualité de leurs pensées. Ils sont donc « des modèles de sens spirituel ». Une fois, j'ai consulté une scientiste chrétienne qui avait plus de nonante ans, et je lui ai demandé son opinion sur ce que je pensais être la cause des problèmes à l'église. Je n'oublierai jamais sa réponse. Elle m'a répondu, « Nous ne devrions pas nous inquiéter de ce que l'entendement mortel pense être populaire. » Et regardant ensuite par la fenêtre, elle a dit, « Ces arbres ne sont-ils pas merveilleux ! » Elle était un très bon exemple de la façon de garder nos pensées sur des choses ravissantes.
 
SECTION V : Tout ce qui est de grande valeur
Le messager dont il est question dans Esaïe (Bible 19) apporte de bonnes nouvelles. Il ne parle pas de tous les problèmes du monde, pas plus que de l'annonce de la prochaine peste. Il apporte les bonnes nouvelles encourageante et saines du salut. Quel genre de messages transportons-nous ? Faisons-nous circuler les dernières informations sur la maladie ? Ou mettons-y un terme en le remplaçant par la Vérité pour voir à travers l'irréalité de la maladie ? Beaucoup de messages ont été échangé dans l'histoire de la guérison que Jésus a faite du fils du noble. (Bible 20) Le noble apporte à Jésus une mauvaise nouvelle. Son fils est malade. Jésus renversa directement ce rapport et lui dit que son fils va bien et qu'il peut rentrer à la maison. L'homme avait maintenant le choix, soit d'accepter ce rapport que ses sens lui avaient présentés ; soit d'accepter le rapport de la santé donné par Jésus. Il a choisi avec sagesse de croire Jésus. Lorsqu'il rentra à la maison, ses serviteurs vinrent à sa rencontre avec la confirmation de la déclaration de Jésus et indiquèrent que l'enfant allait bien. Après avoir mit en corrélation l'heure de la guérison de l'enfant, avec les paroles de Jésus, la maison entière a cru. Malgré cela, Jésus ne permit pas que les gens pensent qu'il était la source de la guérison. Il a dit, « Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m'a envoyé » (Bible 21).
 
Jésus était l'exemple parfait de quelqu'un qui gardait toujours dans sa pensée des choses (idées) de grande valeur. (S&S 20). Il demeurait dans le Christ, et cela lui permettait toujours de voir à travers l'irréalité de la maladie. A notre époque, la Science du Christ nous donne le bon constat de la santé et de la perfection de l'homme en tant que création de Dieu (S&S 21). La Science qui guérit nous enseigne à ne pas être impressionné par les rapports irréels de la maladie. Elle enseigne que nous « sommes gouvernés par la réalité afin d'être en harmonie avec Dieu » et donc, d'être capable de prouver notre droit pour la santé. (S&S 22) Comme le noble qui changea sa croyance, nous aussi, nous pouvons permettre à la Vérité de corriger une croyance irréelle. Lorsque nous le faisons, « la Vérité envoie un message de santé dans tout le corps. » (S&S 23) La citation 24 de Science et Santé est probablement l'une de plus connue du livre. De nombreuses personnes peuvent la réciter sans hésitation. Mais souvenez-vous que ce paragraphe nous donne des directions spécifiques sur ce qui doit prendre place dans notre conscience. Cela ne suffit pas de se limiter à répéter les règles. Nous devons faire ce qu'elles disent : « Que rien hormis Sa ressemblance ne demeure dans [notre] pensée ... » Nous devons vraiment embrasser ce que la Science Chrétienne enseigne au sujet de l'homme et le rapport irréel de la maladie sera alors remplacé par la santé.
 
SECTION VI : S'il devait y avoir de la louange
L'ingrédient final dans notre recette pour voir à travers l'irréalité, c'est d'être rempli de louanges. Reconnaître la domination suprême de Dieu donne certainement une raison de louanges. Et lorsque nous sommes remplis de louanges, nous sommes plus aptes à reconnaître la suprématie de Dieu. Comparées à la majesté de Dieu, même les collines ne sont rien - elles s'effondrent devant Lui (Bible 23). « Toutes les oeuvres de Dieu sont des témoignages silencieux de Son pouvoir et Sa gloire. » (Abingdon) Une fois encore, il nous est rappelé que ceux qui aiment Dieu doivent « Haïr le mal ». Interpreter's l'exprime de cette manière : « Le gouvernement moral de l'univers par Dieu a été plein de sens pour la communauté de l'alliance. Il aime ceux qui haïssent ce qui est opposé à sa volonté et protège les adhérents loyaux à la foi de l'alliance, contre leurs ennemis, les remplissant de lumière et de joie. »
 
Science et Santé fait écho du précepte biblique qu'il n'existe rien si ce n'est Dieu, le bien. Son gouvernement établit l'harmonie universelle comme la divine loi et la discorde comme l'irréalité (S&S 25). Il nous est dit que ceux « dont la vie aura été conforme à la Science divine » accroitront leur compréhension spirituelle et ils seront capables appréhender la réalité des choses (S&S 26). Connaître la suprématie de Dieu ouvre notre vue à la réalité et l'irréalité s'effondrera (S&S 27). Penser aux choses qui sont vraies, honnêtes, justes, pures, belles et de grande valeur, sont les effets de la Science Chrétienne. Lorsque nous embrassons pleinement cette façon de penser, le conflit entre la vérité et l'erreur disparaîtra (S&S 28). L'irréalité s'effondra donc et l'harmonie règnera. Après avoir étudié cette Leçon, à quel genre de choses pensez-vous ?
 
[Note du traducteur : Je n'ai malheureusement pas eu le temps de traduire les notes complémentaires (Idée d'Etude pour l'Ecole du Dimanche) de Warren Huff. Vous les trouverez ci-dessous dans leur version originale.]
 
An "April Fool's Day" 2008 Gift to CedarS Staff, Campers, Families and Friends from Warren Huff, DirectorPossible Sunday School Topics, Homework& Application Ideas for "Unreality" 3/31 -4/6/08
Possible Sunday School Topics [P.S.S.T. -Golden Text]   Most people and virtually all other religious traditions are so indoctrinated in the supposed reality of the world's problems and have such sympathy for sufferers that they affirm the problems to be inescapable realities of life.  By so doing they let these intruders, defilers and robbers in the door, as Mrs. Eddy's students were inclined to do. (See Craig Ghislin's page 1 comments on Annie Knott's reminiscences in We Knew Mary Baker Eddy, p. 80)  Admitting these intruders makes it much harder to get rid of them.  What problems have you been fooled to let intoyour thought by being focused on and being sympathetic with them?  How is the divine sympathy of Christian Science different from human sympathy? (See S&H 21:25 & No and Yes, 30,:17-25)  Christian compassion or divine sympathy does not ignore a problem ("pass by on the other side" Luke 10:31, 32) but instead helps to heal it with practical and spiritual means as modeled by the "Good Samaritan" in Jesus' parable.   Divine sympathy doesn't mentally jump into the quicksand pit to help another - like human sympathy does - but rather throws a lifeline from solid ground to those who seem to be stuck.  With a little help from above, sufferers can lift themselves up and out.  Using this method, Jesus was called the friend of sinners, even though he hated sin (quicksand pits).  This week (and this summer at camp) let's pledge to look for opportunities to help uplift others using this "holy ground method" of "esteem(ing) all thy precepts concerning all things to be right."  (Golden Text, Ps. 119: 128)
Possible Uplifting Sunday School Homework (P.U.S.S.H.)  Let's challenge ourselves to have a more "God-crowned" week by thinking and living more like Christ Jesus.  ("we solemnly promise" this in the 6th Tenet, S&H 497:24)  Jesus was God-crowned not only because he loved good/reality, but also because he hated evil/unreality. (Ps. 45:7, Heb. 1:9 &S&H 313:1-19) Let's use the Master's method to: think on and accentuate the positive and eliminate the negative; affirm the real and deny the unreal; love solutions and hate problems enough to expose their "awful," deceptive "conspiracy" (S&H 339:15) so that they can be healed.  To differentiate your teaching for visual learners, here's a fun acrostic for them to decipher and discuss:
^ U 8 (+)    E 8 (-)   (Key: accent u ate the positive and e limin ate the negative)  See P.S.S.T. -6th section)
Possible Sunday School Topics (P.S.S.T. -Responsive Reading)   This lesson's theme from Paul reminds us to keep error out of thought bykeeping it filled with worthwhile things.  (Phil. 4:8)  In her article "WHAT OUR LEADER SAYS," Mrs. Eddy echoes this theme:" Beloved Christian Scientists keep your minds so filled with Truth and Love, that sin, disease and death cannot enter them.  It is plain that nothing can enter the mind already full."  (My 210:2) Light up your "NO VACANCY"sign by being happily pre-occupied with good alone.  When an obvious robber knocks, we're not fooled to let him in.  How about when the robber is attractively disguised as a fun distraction?  Each section features a would-be reality-robber to keep out.
(P.S.S.T. -1st s.) What UNTRUE UNLIKENESS is knocking?  To obtain & retain the TRUE, up-side-up picture of yourself and all around you, freely feel "gratitude ... a powerful camera obscura, ... focusing light where love, memory, and all within the human heart is present to manifest light." (Mary Baker Eddy, My. 164:11) "The camera obscura (Lat. dark chamber) was an optical device used in drawing ... demonstrated with ... a box (which may be room-size) with a hole in one side.  Light from only one part of a scene will pass through the hole and strike a specific part of the back wall.  ... With this simple do-it-yourself apparatus, the image is always upside-down.  By using mirrors ... it is also possible to project an up-side-up image."  Click here to read the full wikipedia.org article quoted. What untrue, up-side-down pictures of yourself and the world should be made right this week?  With the convenience of a do-it-yourself camera and the reliable light of Love-based gratitude, you can use the ultimate mirror of being a Divine Image And Likeness to produce a true, up-side-up image of yourself.  How about also reversing the popular, but untrue, view that happiness and healing come from the outside in, instead of coming from the inside out! Everything is upside down when no "true-north," moral compass guides decision-making.  (B2, Isa. 5:20)  Think of God's laws as a GPS-like "perfect gift," that helps keep each one "true to course."  (B4, James 1:17)
(P.S.S.T. -2nd s.)   Don't be an April Fool!  What DISHONEST or UNJUST "REALITY-ROBBER" is trying to fool you?   Whenever we fail to condemn dishonesty and injustice, we condone and nurture them. (S8, 448:5)  Since even a small, "white lie" "cripples integrity" (S8, 448:10)  and trust, be on guard hourly against telling anything but the whole truth and against believing that taking anything that's not yours will bring you anything but loss of your biggest assets of integrity, trust, self-esteem and divine help.  (9th & 8th Commandments, Ex. 20:15, 16)  Since "Honesty is spiritual power," (S9, 453:16) think of daily building up your spiritual power and the working capital of trust by being honest and accountable in all you say and do.  Be "the genuine article" who CedarS seeks as a trusted counselor fulfilling a sacred charge and who everyone highly values as trustworthy employee.  Be like "the man of integrity" praised by Mrs. Eddy who "is guided by a fixed Principle ... In all his pursuits, he knows no path but the fair, open, and direct one, and would much rather fail of success than attain it by reproachable means.  ...  We shall never find one part of his character at variance with another."  (Mis. 147:14- 148:3)
(P.S.S.T. -3rd s.)  Are you foolishly in sympathy with IMPURE "REALITY-ROBBERS?"  Some curious teens kept asking their dad's permission to watch R-rated and"Adult" movies.  He kept saying no and reminded them that Jesus defined "Adult-ery" as "look(ing) ... to lust after"(Matt. 5:27, 28)  He declared and shared "ANGELS...to ... counteract ... all ... sensuality" (S&H 581:4-7) such as the message: "In God you have everything you need and you know it."  The teens still couldn't understand why.  They argued that "just a little bit" of each movie contained Raunchy or Racy scenes.  They finally got their dad's point when he made a plate of their favorite brownies - with "just a little" recipe change.  As they were ready to take their first bite, he told them that he had added in "just a little bit" of dog do-do - for extra flavor.  They suddenly refused to eat them and finally understood that protecting the purity of our hearts (desires) and minds was AT LEAST as important as protecting the purity of our food and bodies from even "just a little" defilement or pollution.  What "little bit" of impurity are you ready to stop "eating up?" All his life, Jacob had struggled with believing in the reality of material existence "with its false pleasures and pains," yet something clicked when he saw their unreality.  (S13, 308:18)  He refused to let go of the blessings of his purer view of reality and of his spiritual nature as God's "image, or likeness." (B14, Gen. 32:26 and S15)   "Differentiated learners" may like the repetition of "The Treatment Song" that reinforces these ideas in a different way.  Each round try plugging in 3 different names of Sunday School students, campers, or family members, including yourself:  "God made Jacob a perfect child.  God made Esau undefiled.  Israel is an avenue, for everything good and pure and true."
(P.S.S.T. -4th s.)   Refuse to be April fooled! What selfish, UNLOVELY "REALITY-ROBBERS" are trying to fool you?  "The measurement of life by solar years robs youth and gives ugliness to age."  (S18, 246: 10)   The promise in Job 11:17 (B18) that we can be progressive like noonday shiners at every age is proved in the long lives of mountain-dwelling Tibetans.  The only unique thing that scientists have discovered that might account for their outliving other groups of peoples by an average of 30- 40 years is their lovely, unselfish attitude.  They are so free from jealousy and coveting (10th Commandment) that if anything good happens to anyone in their village, they feel just as good as if it happened to them.  How can you daily express a lovely freedom from jealousy, selfishness and ego as well as from all age-related limits?
 (P.S.S.T. -5th s.)  Don't be fooled by April bad news. What BAD REPORTS are trying to make you "Forget Everything About Reality?"   At http://www.csmonitor.com/ you can listen to daily, solution-oriented, audio reports on national and worldwide problems.  Over a dozen of today's fear-free, good reports for us to prayerfully support include helpful insights on issues as diverse as: Tibetan nonviolent protests; controlling border immigration; global warming; human interest & progress from Zimbabwe, Iraq, Iran, and Israel; colleges addressing gambling; a short-term mortgage-support bill; and long-term economic system changes for the Fed proposed by a Christian Scientist, Treasury Secretary, Hank Paulsen.  Can we keep our verbal and written communications as upbeat and solution oriented as the Monitor does, while remaining realistic?  If not, we are being "April-fooled" into believing and advertising the unreal to be real. By his absent prayer treatment for the nobleman's son followed by reports of remotehealing, Jesus demonstrated how effective our worldwide prayer work can be. (B20).  In crisis moments in worldwide, national and personal problems it seems like our "backs are against the wall."  That's where "the W.A.L.L treatment" paragraph (S24, S&H 495:14) is especially effective to know and apply.  I call it the W.A.L.L. treatment because the 4 sentences in the paragraph start with W.A.L.L.  "When the illusion of sickness or sin tempts you, cling steadfastly ... Allow nothing but His likeness to abide in your thought.  Let neither fear nor doubt overshadow your clear sense ... Let Christian Science ... silence discord with harmony."

(P.S.S.T. -6th s.)  The critical "REALITY-ROBBER" is constantly knocking (others) and whining.  
" Being frequently filled with criticism is the opposite of being constantly filled with the accentuation of harmony and praise.  Praise is the final ingredient in our recipe for seeing through unreality.  Mrs. Eddy sets the bar high to be a real Christian Scientist when she says:  "The real Christian Scientist is constantly accentuating harmony in word and deed, mentally and orally, perpetually repeating this diapason of heaven:  "Good is my God, and my God is good.  Love is my God, and my God is Love."  (Mis. 206:17)   Try measuring your words, deeds, thoughts and humor by this high standard.  Next to it much of today's "humor" is not christianly scientific because, consciously or unconsciously, much of today's "humor seems to be constantly accentuating discord and putting others down in some way.  In God's kingdom "harmony is universal, and discord is unreal."  (S25, S&H 414:22).  "Love will finally mark the hour of harmony and spiritualization will follow." (S26, S&H 96:4)  We wish you a wonderful, "un-fooled" week of harmony and spiritualization!
 
 
 
Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org
 
 
********
 
Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536
 

Metaphysical

Everlasting Grace and Mercy - The Responsive Reading complements the Golden Text, and...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page