Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

MARCHEZ EN PRSENCE DE DIEU ET FAITES UN AVEC LUI !

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Tuesday, April 15th, 2008

DOCTRINE DE L'EXPIATION, 14 au 20 avril 2008
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org

Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français, en espagnol et en allemand chaque mercredi.

 

Etant un avec Dieu, il est naturel de marcher comme un seul ! Dieu a fait une alliance avec nous. Il respecte toujours Sa part du marché. La façon dont nous ressentons la tendre présence de Dieu - combien nous faisons un avec Lui - dépend de la façon dont nous respectons notre part du marché. Selon le dictionnaire Webster de 1828, le mot « alliance » vient du mot latin, conventio, qui signifie littéralement, « une rencontre, une convention, une réunion ou un accord ». Cela comporte la promesse de l'attention de Dieu et de sa demande d'obéissance. Obéir à la loi du Bien est naturel, car Dieu nous a créés en parfait accord avec Lui-même. Cette relation fondée sur cet accord est la base de la relation d'unité de l'homme avec Dieu. L'alliance dure à tout jamais - c'est la Vie !

Texte d'Or : Dieu clément - Serviteur dévoué
Dieu promet de « garder l'alliance et la miséricorde envers [ses] serviteurs qui marchent en [sa] présence de tout leur coeur ! » Que se passe-t-il lorsque nous commençons à nous voir comme l'un des serviteurs dévoués de Dieu ? Cela remplace l'idée, « Que fait Dieu pour moi ? » par « Que fais-je pour Dieu ? » S'identifier comme étant un bon serviteur rend l'obéissance et la dévotion naturelles et nous permet de RESSENTIR la miséricorde et la bonté pleines d'amour infaillibles - lorsque nous marchons en accord avec Lui !

Lecture Alternée : La continuité de la relation d'unicité (dont il est question dans l'accord) avec Dieu - l'unité de Dieu et l'homme
Le soin de Dieu s'étend à toutes les générations. Nous apprenons par les expériences de ceux qui sont passés avant nous, et en retour, nous enseignons par l'exemple, aux générations futures. Au camp, les conseillers actuels ont appris des conseillers qu'ils ont eus lorsqu'ils étaient campeurs. Et ils ont maintenant le privilège de partager avec d'autres. Il en est de même pour chacun d'entre nous. Au coeur de la Leçon, il y a l'idée que Dieu aime Ses enfants. Comme une maman aigle qui enseigne tendrement à ses bébés comment voler, Dieu nous enseigne tout ce dont nous pourrions avoir besoin pour faire face à chaque « opportunité » qui se présente à nous - quelle que soit la condition humaine - prenant tendrement soin de nous et nous aimant. La loi de Dieu libère. Obéissez à Ses commandements ; et partagez avec les autres ce que vous avez appris. En obéissant à la loi du bien de Dieu, nous devenons conscients de l'amour de Dieu, nous l'enseignons aux autres, et nous y sommes unis.

SECTION I : L'obéissance au Premier Commandement conduit à la réconciliation avec Dieu - l'expiation
Nous avons ici la « version longue » du Premier Commandement. Premièrement, un unique Dieu est reconnu ! Ensuite, il nous est demandé d'aimer Dieu - aimer REELLEMENT Dieu - de tout notre être ! Comprendre notre relation à Dieu doit être au centre de tout ce que nous faisons - dans nos coeurs. Nous avons besoin de parler de cette relation à Dieu - reconnaître Dieu comme étant le centre de vos actions quotidiennes ! Et nous devons respecter nos paroles en faisant ce qui est juste - à chaque instant - ce qui est une expression naturelle de notre amour pour Lui. Il s'agit de respecter notre partie de l'accord. (Bible 1) La promesse de Dieu est de ne jamais nous abandonner - de « marcher au milieu de nous ». (Bible 2) Nous pourrions ne pas toujours sentir cette présence - si nous nous sommes détournés de Lui - mais Il est toujours là pour nous. La célébration juive, Yom Kippur, célèbre le « Jour des expiations » mentionné dans Lévitique. C'est un jour dédié à la repentance et la réconciliation avec Dieu. (Bible 3) Que se passerait-il si nous décidions de dédier chaque jour à ce but ? Mme Eddy dit que l'expiation « exemplifie » l'unité de l'homme avec Dieu. (S&S 1) Exemplifier, c'est « montrer par l'exemple. » Souvenez que comme Dieu remplit toujours Sa part du contrat, Il est toujours avec nous. (S&S 2) Lorsque nous reconnaissons l'unité indivisible de Dieu et de l'homme, nous montrons cette unité par l'exemple dans nos vies. Comme chaque goutte d'eau dans l'océan monte et descend avec les vagues et les marées, chaque rayon de soleil trouve son chemin vers la terre par son unité avec le soleil, l'homme (tous les hommes et femmes, garçons et filles) bouge en accord avec Dieu, le bien. (S&S 4) Ce mouvement harmonieux est ressenti dans nos vies lorsque nous faisons taire les tentations de l'entendement mortel et reconnaissons Dieu comme l'unique Dieu - l'unique Entendement. Embrasser joyeusement l'esprit de l'Amour et reconnaître que tous les hommes ont un seul Entendement - le bien éternel - est la vraie obéissance. (S&S 6) Observez ce qu'il se passe lorsque vous gardez votre oeil sur Dieu - sur le bien - et lorsque vous L'aimez réellement !

SECTION II : Une humble obéissance révèle la loi du bien qui guérit.
Sommes-nous d'accord d'obéir aux « simples » choses que Dieu nous demande ? Nous pensons parfois que des choses énormes (des offrandes et sacrifices) nous sont demandées afin de voir l'évidence de la présence de Dieu - pour être guéri. Mais combien est-ce plus important d'obéir aux « petites choses ». (Bible 4) Naaman était déçu parce qu'Elisée n'a pas fait quelque chose d'extraordinaire pour le guérir. Il était habitué au rituel des autres guérisseurs. (Bible 6) Nous pouvons parfois penser que pour traiter/guérir un GROS problème, nous avons besoin de faire de GRANDES choses. Un article dans le Christian Science Sentinel d'Avril 2008 par Charles Ferris, il parle d'une guérison de la pneumonie que sa femme a eue. Bien que le problème persistait depuis quelques temps, le cap fut passé lorsqu'elle fut disposée à répondre à la simple requête du praticien, qui consistait à exprimer son amour pour Dieu et accepter le message de Dieu, « Je t'aime car Je t'ai créé. » A partir de ce moment là, elle fut très rapidement guérie - comme cela fut le cas pour Naaman lorsqu'il se baigna dans le Jourdain. La demande est peut-être d'être plus reconnaissant ou joyeux (même lorsque nous ne nous sentons pas dans cet état d'esprit.) Il s'agit peut-être de changer de vision au sujet d'une église ou d'une personne. Cela peut être des choses bien différentes, mais cela n'est pas toujours quelque chose de grand - et c'est toujours plus qu'une simple doctrine humaine. (S&S 8) Dieu demande « de l'homme toute son obéissance, toute son affection et toute sa force. » (S&S 11) Et bien entendu, Il le fait, car Dieu a créé l'homme pour être un avec Lui. Ce n'est jamais une épreuve de faire ce pour quoi nous avons été créés. La maladie est une croyance en la séparation d'avec la Vérité. La Science de Christ, la Vérité (Science Chrétienne) met en lumière la TOTALITE de Dieu, le bien. (S&S 12) Lorsqu'il est clair que le bien est, il faut voir que le mal n'est pas. (S&S 12) DESIRER obéir à la loi de Dieu en faisant les choses simples et reconnaître la toute-présence de Dieu, permet à la guérison d'avoir lieu ! La guérison de Naaman montre aussi que le pouvoir de Dieu de guérir n'est pas limité aux membres d'un groupe. La loi du Bien est universelle.

SECTION III : Souffrance et triomphe
La mission de Jésus n'était pas de juger, mais de libérer le peuple de l'esclavage du péché et lui permettre d'être « sauvé par Lui. » (Bible 8) Trop souvent, la lettre de la loi est reconnue, mais l'esprit d'amour qui est la clé pour se sentir « un avec Dieu » manque. (Bible 9) Jésus a été injustement crucifié. Des choses horribles lui ont été faites ! Mais il n'a pas réagi - il a simplement aimé et pardonné. (Bible 12) Nous devons faire de même lorsque nous nous sentons persécutés, ou lorsque nous pensons que des gens (ou la vie) ont été méchants ou injustes avec nous. Jésus savait que la seule chose qui importait, c'était d'aimer et démontrer son unicité avec Dieu. Le péché est la croyance en la séparation de Dieu - désobéissance à Sa loi. C'est une violation de l'accord. L'expiation est une réconciliation ou un rapprochement. C'est corriger les erreurs du passé en marchant en unité avec Dieu. Jésus n'est pas mort pour ses propres péchés, mais pour les péchés (ou incompréhensions) des autres. Il a réuni l'homme avec Dieu. (Bible 13) Dieu n'a pas besoin de changer. Il ne perd jamais de vue Ses enfants. L'homme doit être remis en droite ligne avec Dieu. (S&S 14) La grâce salvatrice de Christ nous atteint lorsque nous sommes au plus bas, nous montrant comment être réconciliés avec Dieu en suivant joyeusement l'exemple de la vie de Jésus et de son obéissance à la volonté de Dieu. (Bible 13) Nous aussi, nous devons humblement accepter les épreuves qui accompagnent le fait de vaincre « le monde, la chair et toute erreur, prouvant ainsi leur néant. » (S&S 16) C'est une erreur de croire que nous pouvons simplement accepter ce que fit Jésus, sans nous attendre à souffrir aussi. (S&S 16) La souffrance nous rapproche de Dieu. Cela n'est pas suffisant de ressentir légèrement de la tristesse au sujet d'une erreur (qui a causé la souffrance) et de la répéter ensuite. Mais la repentance pratique (un réel changement dans le coeur), nous permettra de suivre la volonté de Dieu et vaincre le monde, comme le fit Jésus. (S&S 17) Dieu ne provoque pas la souffrance. Dieu sauve ! D'où vient donc la souffrance ? De la croyance en la séparation de Dieu - une croyance erronée que nous pouvons nous éloigner de Dieu, ne plus aimer Dieu de TOUT notre coeur, TOUTE notre âme, et TOUTE notre force. L'amour rachète de cette erreur en nous ramenant sous l'influence de Christ. Pour vraiment démontrer notre unité avec Dieu (l'expiation), cela nécessite un sacrifice de soi constant ! En sacrifiant la croyance que nous vivons une vie séparée de Dieu - en mettant chaque pensée en droite ligne avec le divin - nous trouverons que « le péché et la souffrance tomberont tous deux aux pieds de l'Amour éternel. » (S&S 18) Jésus souffrit pour nous montrer comment vivre ! Quel amour ! Pouvons-nous faire moins ?

SECTION IV : La résurrection PROUVE la permanence d'une vie « faisant un avec Dieu »
Joseph d'Arimathée était un membre du Sanhédrin, le Conseil juif qui condamna Jésus à être crucifié. Mais il était aussi secrètement un disciple de Jésus. Pensez au courage qu'il lui a fallu pour demander de voir le corps de Jésus et le toucher ! Toucher un corps mort signifiait qu'il serait considéré comme « impur » par les autres juifs. Mais il était pour lui plus important d'obéir à sa conscience. (Bible 14) Jésus voulait sacrifier sa vie (comme un agneau serait sacrifié pour célébrer l'expiation), pour illustrer son unicité avec la Vie - afin que nous puissions comprendre notre unicité avec la Vie. Joseph a peut-être entrevu la nature immortelle du Christ. Cela contribua peut-être à son courage. Voici encore l'histoire de « Pâques ». (Bible 15) Pourquoi cette histoire est-elle comprise dans cette Leçon biblique ? (Bible 15) Parce qu'elle contient peut-être une leçon REELLEMENT très importante pour nous. Que signifie la pierre qui a été retirée du tombeau ? Quelle pierre pourrait se faire passer pour notre pensée (ou la pensée de quelqu'un d'autre), qui voudrait nous garder emprisonné dans la croyance en la Vie dans la matière ? (S&S 21) Dieu nous a créé pour que nous Lui obéissions - pour que nous obéissions à la Vie. La Vie est la loi de l'Ame, l'Ame est donc immortelle. Et l'Ame est l'expression individualisée de la substance, de la Vie, et de l'intelligence de l'homme. (S&S 477.22) Nous sommes chacun le reflet étincelant unique de l'Ame, mais il y a une seule Ame. L'Ame ne peut pas mourir. Elle ne peut pas perdre conscience. Il en est de même pour le reflet de l'Ame, l'homme. (S&S 20) C'est ce que prouva Jésus. C'est ce que Joseph défendit, et c'est de cela dont les deux Marie furent témoins au tombeau - et plus tard, les disciples. C'est à nous de porter témoignage chaque jour de notre nature immortelle. Nous devons nous tenir courageusement debout contre toutes les « lois » matérielles - liées à la santé, à l'hérédité, au statut social ou à l'âge - qui essaieraient de nous enterrer, ou simplement nous empêcher d'obéir à notre conscience. Nous trouvons alors que notre unité avec Dieu est intacte. Chaque limitation de la matière attend simplement d'être rompue.

SECTION V : Marchez en présence de Dieu et continuez les oeuvres de Christ
Dans la Lecture Alternée, Moïse encourage le peuple à continuer de répandre les bonnes nouvelles de l'Unique Dieu. Jésus illustra la continuité de la Vie, en prouvant tout d'abord que la mort ne pouvait pas le toucher, et en enseignant ensuite à ses disciples comment ils pourraient perpétuer la démonstration de la « doctrine de la Science Chrétienne » : Le bien ne peut pas se transformer en mal, la joie en tristesse, ou la vie en mort. (S&S 27) Souvenez-vous, la Science Chrétienne ne se réfère pas ici à une dénomination spécifique - c'est la loi de Dieu, ou la Science de Christ, Vérité, que Jésus démontra et que Mme Eddy a défini dans Science et Santé avec la Clef des Ecritures. Les disciples n'ont pas reconnu Jésus lorsqu'il s'est joint à eux dans leur marche vers Emmaüs. Mais il profita de cette opportunité pour leur rappeler tout ce qui avait été prophétisé à son sujet dans les Ecritures. Même si leur coeur était triste, la reconnaissance vint finalement lorsqu'ils le virent faire ce qu'il avait fait si souvent - rompre le pain. En rompant le pain, Christ embrasse chacun de vous avec amour - en nous rencontrant où nous nous trouvons, et en nous nourrissant avec un message de Vérité que nous pouvons comprendre. Nous attendons-nous à rencontrer et recevoir le Christ dans notre marche quotidienne de vie, ou sommes-nous trop pris par « le problème » pour voir la Vérité abolir le mensonge ? (Bible 17) Une autre fois, Jésus ressuscité vint vers les disciples pour leur rappeler que « tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. » Le Christ ressuscité nous assure que la continuité du bien est présent ici, sur terre - ainsi que dans les cieux. (Bible 18) Les disciples commençaient à recevoir le message. Mais une fois qu'ils témoignèrent de l'ascension de leur Maître, ils étaient réellement prêts à continuer le travail. Ils sortirent et propagèrent la bonne nouvelle au sujet du Christ éternel - de l'unité de l'homme avec Dieu. Comme RESULTAT de la connaissance qu'ils (et nous tous) ne pourraient pas être séparés de Dieu - de la Vie - la guérison arrive. Le Christ vivant a été rendu évident à tous les hommes. (Bible 19) La clé de la démonstration complète en soi, comme le démontra Jésus est ceci : « Lorsque nous comprendrons que la Vie est Esprit, qu'elle n'est jamais dans la matière ni matérielle, cette compréhension s'épanouira jusqu'à devenir complète en soi, trouvant tout en Dieu, le bien, et n'ayant besoin d'aucune autre conscience. » (S&S 26) Il y a un Dieu, que ce Dieu est le Père de tout - « est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. » (Bible 20) L'alliance/accord est intacte. Marcher en présence de Dieu en complète dévotion, nous ressentons Son tendre soin et nous sommes poussés (comme les disciples) à faire les oeuvres de Christ !

Idées d'étude pour l'Ecole du Dimanche offertes par Warren Huff, Directeur

Texte d'Or : « Cette relation fondée sur cet accord est la base de la relation d'unité de l'homme avec Dieu ... Cela comporte la promesse de l'attention de Dieu et de sa demande d'obéissance. » (Note de Kathy Fitzer, page 1) L'Amour fait obéir celui qui est enthousiaste et lui donne envie de servir Dieu. Comme le dit Mme Eddy : « L'obéissance est le fruit de l'Amour, et l'Amour est le Principe de l'unité, la base de toute pensée et de toute action justes; il accomplit la loi. » (Ecrits Divers, p. 117 :14) Dans quels aspects pourriez-vous, non seulement être plus obéissant, mais aussi mieux disposé ? « Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes docile, vous mangerez les meilleures productions du pays ; Mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, vous serez dévorés par le glaive, car la bouche de l'Eternel a parlé. » (Esaïe 1 :19-20)

Cette semaine (et pour le reste de notre vie), mettons-nous au défi de vivre en accord avec les standards élevés d'obéissance et de bonne volonté donnés par Mme Eddy : « Jamais absent de votre poste, toujours sur vos gardes, jamais de mauvaise humeur, toujours prêt à travailler pour Dieu - voilà l'obéissance; c'est être « fidèle en peu de choses ». (Ecrits Divers 116 :28-31) Ne « jamais être absent de votre poste » comprend la politesse d'être toujours à l'heure à nos rendez-vous ! Etre « toujours sur vos gardes » inclut le fait de toujours prier d'avance pour que tout ce que nous faisons soit fait sans envie, ego ou conflit. N'être « jamais de mauvaise humeur » se produit lorsque vous êtes toujours de bonne humeur », « trouvant [votre] propre bien en cherchant celui d'autrui. » (S&S 518 :18) Etre « toujours prêt à travailler pour Dieu » signifie dépasser les habitudes paresseuses et en cessant de « cherch[er] ... le bonheur au moyen du sens matériel ... et poussés par des mobiles égoïstes et inférieurs. » (S&S 290 :10) Cette tâche donnera aux étudiants de tout âge une occupation pleine « ... l'obéissance couronne d'une victoire éternelle l'effort persistant. » (Ecrits Divers, p118 :28)

Lecture Alternée : Discutez des cas pour lesquels vous avez le plus progressé. Combien êtes-vous disposé à vous aventurer au-delà de votre « zone de confort » dans « votre croissance spirituelle » ? Ce frémissement spirituel est encouragé et soutenu spirituellement toutes les heures à CedarS. Tout comme l'aigle qui éduque son jeune, nous espérons que les messages de Dieu (venant de votre propre inspiration, de vos parents, conseillers, amis, professeur d'Ecole du Dimanche, ...) seront reçus afin de vous réveiller, vous former et vous bénir. « Lorsque les aiglons sont capables de voler ..., mais ne veulent pas le faire, étant confortablement installés dans leur nid douillet et chaud, l'aigle les remue. ... pour les sortir de la léthargie - les garder en vie par ses battements d'ailes - dépliant ses ailes, pour montrer comment ils doivent procéder. Sans entrainement, ils sont à peine capables et ne souhaitent pas vraiment essayer de voler d'eux-mêmes. Les portant loin du lieu où ils se reposent, elle les place dans une situation où ils devraient voler s'ils y étaient forcés ; lorsqu'ils sont à bout de force et prêt à tomber au sol, elle les porte sur ses ailes jusqu'au nid. » (Traduction libre de Bible Training : a Manual for Sabbath School Teachers and Parents, David Stow, p.95-96)

Section I : Il est temps « de faire ce qu'on dit ! » Pendant cette semaine de l'Expiation (Bible 3) pour les Scientistes Chrétiens, nous devrions faire au mieux pour suivre la coutume juive de mettre fin à « toutes les querelles et disputes la veille du jour de Jeûne pendant les 10 jours entre Rosh Hashanah et Yom Kippur. » [Tiré de http://en.wikipedia.org/wiki/Day_of_Atonement_(Christian_holiday)] Quelle rancune voulez-vous abandonner afin d'aimer de tout votre coeur, être un avec Dieu, et enseigner à nos enfants à faire de même ? Remarquez l'approche à faire toute la journée qui est préconisée (et suivie) à CedarS, afin de renforcer les leçons de vie spirituelles. (Bible 1, Deut. 6 :4-7)

Section II : Reflétez l'humilité de l'Expiation en tant qu'image et ressemblance de Dieu : (Je rappelle souvent à nos enfants, notre équipe et à moi-même que « Il n'y a rien de plus humble et sans stress qu'un reflet. » Discutez et chérissez cette idée pour vous-même.) Obéir à la directive de notre logo de « la Croix et la Couronne » de « purifier les lépreux » (Matt. 10 :8), faisons tout ce que nous pouvons pour aider les parias marginalisés à se sentir : pur, humble et rétabli. (Bible 6)

Naaman avait apparemment tellement de succès dans ce qu'il faisait et il en était très fier, que lorsque il décida de laisser entrer Dieu dans sa vie, il voulait que cela se fasse selon ses conditions. Au lieu de cela, pour apporter la guérison nécessaire, Elisée (et Dieu) instaura simplement les étapes correctes et le système d'aide pour lui permettre de devenir humble et obéissant, ce qu'il ne voulait initialement pas. (Ma femme et moi avons suivi quelques bons conseils de la doyenne du Collège pour les filles de Principia, Mme Ann Spaulding (qui devint plus tard une Professeur de la Science Chrétienne). A Principia, lors d'une discussion avec les parents lorsque nos enfants étaient jeunes, elle a suggéré que tous les parents encouragent leurs enfants à faire chaque jour quelque chose qu'ils ne souhaitaient pas, afin qu'ils soient obligés de se dépasser. Appliquez ce conseil à vous-même aujourd'hui et démontrez que « Tout ce qui t'oblige à te dépasser, te bénit ! »

Section III : En tant qu'image et ressemblance de Dieu, reflétez la sérénité de l'Expiation et de Pâques. A mi-chemin entre la Pâque orthodoxe du 27 avril et la Pâques occidentale que nous avons célébrée le 23 mars, cette leçon indique que le 4e Article de Foi est celui qui souligne et illustre la « médiation de Jésus ». (S&S 13)

« Jésus a été injustement crucifié. Des choses horribles lui ont été faites ! Mais il n'a pas réagi - il a simplement aimé et pardonné. (Bible 12) Nous devons faire de même lorsque nous nous sentons persécutés, ou lorsque nous pensons que des gens (ou la vie) ont été méchants ou injustes avec nous. » (Note de Kathy Fitzer, 3e section) C'est une activité merveilleuse que celle de conseiller, et plus tard de parent ou n'importe quelle position de meneur, de répéter votre calme et claire tranquillité (sérénité) comme le fit Jésus lorsque les autres en déversèrent leur haine contre lui, en se moquant de lui et même en crachant sur lui. (Bible12)

Une partie important du cours de développement de Leadership a toujours été l'étude et la démonstration intensive de l'article de Mme Eddy « Se juger offensé » dans Ecrits Divers. Il parle de vivre : « avec un caractère si bienveillant que les frictions du monde ne pourront porter atteinte à notre sensibilité; avec une si parfaite sérénité qu'aucun souffle passager, aucune perturbation fortuite ne pourront l'agiter ni la troubler; avec un amour assez vaste pour couvrir le mal du monde entier, et assez doux pour neutraliser l'amertume que ce dernier recèle - décidés à ne pas être offensés lorsqu'il n'y a pas de mauvaise intention, ni même s'il y en a une, à moins que l'offense ne soit faite à Dieu. » (Ecrits Divers, p. 224 :23 :32) Que pourriez-vous faire pour démontrer aujourd'hui ses merveilleuses forces de votre caractère chrétien !

Section IV : « Que signifie la pierre qui a été retirée du tombeau ? Quelle pierre pourrait se faire passer pour notre pensée (ou la pensée de quelqu'un d'autre), qui voudrait nous garder emprisonné dans la croyance en la Vie dans la matière ? (S&S 21) » (Note de Kathy Fitzer, 4e section) Quelle limitations de la matière avez-vous hâte de voir retirée (roulée comme la pierre) par votre prochaine découverte spirituelle ?

Section V : « Nous attendons-nous à rencontrer et recevoir le Christ dans notre marche quotidienne de vie, ou sommes-nous trop pris par « le problème » pour voir la Vérité abolir le mensonge ? (Bible 17) ... une fois qu'ils témoignèrent de l'ascension de leur Maître, ils étaient réellement prêts à continuer le travail. Ils sortirent et propagèrent la bonne nouvelle au sujet du Christ éternel - de l'unité de l'homme avec Dieu. » (Note de Kathy Fitzer, 5e section)

Je sais grâce à la guérison instantanée que j'ai eue d'un bras cassé (confirmée plus tard par des examens aux rayons X que j'ai du faire pour mon équipe de football de 1ère division) que la guérison en Science Chrétienne est la méthode la plus rapide et la plus efficace qui existe. Cela m'a fait ressentir notre état d'image et ressemblance de Dieu invincible, qui a toujours été. Samedi dernier à Chicago, j'ai parlé avec deux merveilleux Scientistes Chrétiens, qui furent guéris de problèmes débilitants et d'addiction qui menaçaient leur vie. Leurs preuves convaincantes de la vérité et leurs vies revigorées ont eu sur eux, des résultats magnifiques et impressionnants, sur leurs familles, leurs églises et leur communauté. Aucune limite n'existe lorsque nous pouvons tous être vraiment un !

Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org


********

Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536

 

Metaphysical

Wake Up from the Dream to Reality! - Are you a prophet? A spiritual seer? A prophet is someone...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page