Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

AFFIRMEZ L'AUTORITE QUE DIEU VOUS A DONNEE ET SOYEZ UN TEMOIN DE DIEU !

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Sunday, August 31st, 2008

L'HOMME, 1er au 7 septembre 2008
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. of Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org

Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français, en espagnol ou en allemand chaque mercredi.

La Leçon de cette semaine considère l'importance de comprendre la place et le rôle de l'homme dans la création. Du point de vue des sens matériels, l'homme est assez insignifiant et à la merci de forces hors de contrôle. Le Texte d'Or nous dit que le principal rôle de l'homme est d'être un témoin de Dieu. Etre témoin, c'est témoigner, protester, se dresser, ou donner des avertissements. Les enfants d'Israël ont souvent été amené à porter témoignage de leur relation à Dieu, et ils découvraient qu'en se tournant vers Dieu pour leurs besoins, des résultats arrivaient. En même temps, ces résultats prouvaient que leur relation à Dieu était légitime. Cette Leçon illustre que même si nous sommes confrontés à une multitude de défis qui nous donnent l'impression d'être impuissants, nous avons toujours le choix d'être des témoins de l'omnipotence de Dieu et donc, d'affirmer l'autorité que Dieu nous a donnée sur chaque condition matérielle.

Dans la Lecture Alternée, les disciples étaient confrontés à une situation difficile. Jésus était parti, et les scribes essayaient de saper l'influence de Jésus. Alors qu'il était loin, les disciples ne sont pas parvenus à guérir un cas particulièrement difficile. Lorsque Jésus approchait, la scène était chaotique. Un père affligé plaidait pour la guérison de son fils. Il était rempli de doute et d'incrédulité. Les disciples étaient complètement tombés dans le panneau. Mais Jésus n'était pas influencé par le tumulte qu'il voyait. La Bible place cette histoire juste après la Transfiguration. Jésus avait une confiance totale en Dieu comme étant le seul pouvoir. Il réprimanda le « mal » et guérit le garçon. Les disciples lui demandèrent pourquoi ils avaient échoués. « A cause de votre incrédulité » répondit leur Maître, ajoutant que même la plus petite dose de foi serait en mesure de déplacer les montagnes. Il ajouta qu'avec la foi, « rien ne vous serait impossible. » Un récent article paru dans le Christian Science Journal indiquait que, « Le pouvoir de la prière qu'enseignait Jésus, n'est pas tant dans la foi de celui qui prie, mais dans ce en quoi nous avons foi. » (Vol. 126/06, p. 44) Si nous avons une foi entière dans le Dieu infini, c'est toute l'autorité dont nous avons besoin.

SECTION I : Dieu donne à l'homme la domination et l'autorité.
Les Enfants d'Israël ont prouvés le pouvoir de Dieu dans leurs vies. Leurs expériences prouvèrent que leur relation à Dieu était légitime, qu'elle leur permettait de faire des choses remarquables. Chaque pouvoir apprécié par l'homme lui a été confié par Dieu. Il est reconnu que Dieu est le Créateur de toutes choses. (Bible 1) Lorsqu'on considère la globalité de l'univers, l'homme semble minuscule. Comment cela se fait-il que Dieu ait donné à l'homme la domination sur tout ça ? (Bible 2) Dans Genèse (Bible 3), la place unique de l'homme dans la création est soulignée. L'homme est l'oeuvre suprême de la création. De tout ce qui fut créé, seul l'homme est fait à la ressemblance du Créateur. Abingdon écrit, « Par-dessus tout, en tant que fondé de pouvoir de Dieu, se dresse celui qui ressemble vraiment à son Créateur - l'homme. » Un fondé de pouvoir est « un officier qui reçoit la procuration d'un supérieur pour exercer le pouvoir d'un autre. » (Student's Reference Dictionary) L'homme a donc autant la responsabilité que l'autorité d'accomplir la loi de Dieu.

De nos jours, l'homme semble être à la merci de son environnement. Les efforts humains d'apprivoiser la nature ont littéralement été balayés. L'homme semble vulnérable à toutes sortes d'attaques, que cela soit de la collision entre la terre et une comète ou de virus microscopiques menaçant la santé d'un continent entier. Ne pouvons-nous rien faire d'autre qu'attendre la tempête ? Tous ces soi-disant dangers sont réduits à néant en comprenant l'ordre divin des choses. « L'homme », écrit Mme Eddy, « est le nom de famille pour désigner toutes les idées ... Tout ce que Dieu communique agit de concert avec Lui et reflète la bonté et la puissance. » (S&S 1) Tout le pouvoir que l'homme possède sur la terre vient par le reflet. (S&S 2) Dans l'ordre de la création décrit dans Genèse, l'homme a été doté du pouvoir et de la domination, subordonné uniquement à Dieu. (S&S 3) Si l'homme est l'image et la ressemblance de Dieu, il doit être semblable à Lui. Il n'a jamais été autrement que parfait. Mme Eddy dit que ce fait est « incontestable ». (S&S 4) En d'autres mots, c'est tellement clair que cela exclut tout débat ou controverse. (SRD) Lorsque nous croissons dans notre compréhension de la domination que Dieu nous a donnée, notre capacité de le prouver croit proportionnellement. (S&S 5)

SECTION II : Dieu donne à l'homme l'autorité sur son environnement.
Les passages de la Bible indiquent que la domination reçue de Dieu inclut la domination sur les événements atmosphériques. Cela semble impossible, n'est-ce pas ? Peut-être avec les hommes, mais pas avec Dieu (Bible 5) Le passage de Jacques se réfère à la domination d'Elie sur l'eau (Bible 6), et l'histoire de Josué parle d'une époque où le soleil s'arrêta. (Bible 7) Des commentateurs et érudits ont théorisés pendant des années pour expliquer ces passages y compris un qui dit qu'ils ne sont pas des poésies littérales, mais symboliques. Mais ces histoires de la Bible sont seulement un petit aperçu des nombreuses autres histoires dans lesquelles un personnage biblique a surmonté des défis par la compréhension de la suprématie que Dieu a sur toutes choses.

Mme Eddy enseigne que « les conditions climatiques ne sont pas en-dehors du contrôle de Dieu, et qu'elles peuvent être corrigées par une prière correcte. » (Twelve years with Mary Baker Eddy, 1945, Tomlinson p.203) Même si les scientistes chrétiens ne devraient pas essayer de contrôler le climat, nous pouvons reconnaître que le climat est sous le contrôle de Dieu, et nous devrions être « vigilant pour monter la garde contre les effets désastreux des tempêtes. » (Ibid) Un étudiant de Mme Eddy donne un récit de notre Leader affrontant une sévère tempête qui se partagea en deux et qui disparu. (Une vie consacrée à la guérison spirituelle, Mary Baker Eddy, p. 308) Devoir affronter des conditions atmosphériques pourrait sembler impossible en les approchant du point de vue d'une loi matérielle, mais lorsque nous réalisons que Dieu est l'unique pouvoir, nous pouvons savoir que toute chose est possible à Dieu. (S&S 6) Nous avons l'opportunité, dès maintenant, d'affirmer notre domination sur les tempêtes qui menacent les Etats-Unis. Tout est sous le contrôle de Dieu. Dieu gouverne l'univers en parfaite harmonie. L'existence de l'homme n'est pas à la merci de conditions cosmiques ou atmosphériques. (S&S 7, 8) Mme Eddy avait prédit qu'il y aurait des changements dans les modèles climatiques. Et nous avons vu que des endroits qui étaient fertiles sont devenus secs, et que des modèles climatiques ont changés en même temps que des changements atmosphériques et de températures des océans. Pour le sens humain, les défis sont sérieux. Certains changements climatiques ont été attribués à l'insouciance de l'homme envers l'environnement. Mme Eddy semble indiquer que l'environnement changeant ne doit pas être considéré comme une menace trop difficile à résoudre. Mme Eddy a prédit que l'homme démontrerait finalement la domination que Dieu lui a donnée sur l'environnement. (S&S 9) Dans de nombreux cas, cela s'est déjà vérifié. Le développement de la sécheresse - des récoltes résistantes, des avancées dans les sciences aéronautiques et nautiques, et l'utilisation du télescope spatial Hubble sont quelques exemples. Ces avancées ne sont pas simplement le résultat de l'ingéniosité humaine. Elles sont l'évidence du réveil de l'homme à son statut de ressemblance de Dieu. D'un point de vue matériel, certaines avancées technologiques sont comme une épée à double tranchant, pouvant faire autant de mal que de bien. Il semble que nous payions maintenant le prix de nos pratiques environnementales irréfléchies. Des avancées technologiques, lorsqu'elles sont considérées comme des démonstrations de la compréhension croissante de l'homme en Dieu, ne peuvent apporter que des bénédictions. Il ne peut pas y avoir de côtés négatifs ou d'effets indésirables. Plus nous réalisons que nous sommes la ressemblance de Dieu, plus nous nous libérons de la limitation matérielle. (S&S 10) Mais cela indique aussi que nous avons le devoir de prendre soin de notre environnement de manière responsable. Nous sommes tous capables de faire plus. (S&S 11) Nos progrès continuels dans notre compréhension de Dieu seront manifestés en découvrant de nouveaux moyens pour affronter les défis de la pollution et du gaspillage. L'homme a l'opportunité de nettoyer ses pensées, son environnement, et de réaliser ce qui semble humainement impossible, en se basant sur la domination que Dieu nous a donnée.

SECTION III : Dieu donne l'autorité sur la maladie.
Pour le sens humain, l'homme semble être asservi par son corps. Mais pour le sens spirituel, c'est le contraire. L'homme a autorité sur la chair - pas par l'une de ses vertus, mais par ce que Dieu l'en a doté. Jésus a dit, « le Fils ne peut rien faire de lui-même... » (Bible 8) L'autorité de Jésus sur toutes choses était dérivée de Dieu. La guérison du serviteur du centurion (Bible 9) reconnait cette autorité. Le centurion déclare que s'il est lui-même sous l'autorité de quelqu'un, il a le pouvoir d'exercer son autorité sur ses troupes. Reconnaissant que Jésus était sous la seule autorité de Dieu, il s'attendait pleinement à ce que Jésus soit capable de guérir par un simple commandement, même à distance. Jésus, donna à ses disciples l'autorité de guérir (Bible 10). Nous aussi, nous avons cette autorité.

Jésus était notre exemple (S&S 12, 13). Il nous a montré ce qui était possible lorsque nous exerçons notre autorité sur les maux du corps. De nos jours, nous sommes inondés par des histoires dans les médias et les nouvelles qui vantent la vision que les conditions du corps déterminent notre santé et que nos seuls choix sont, soit d'accepter, soit de combattre avec des méthodes matérielles et sa propre volonté. La Science Chrétienne nous enseigne que l'homme a reçu de Dieu l'autorité sur tous les états du corps. Les pages 390 à 393 de Science et Santé contiennent des instructions classiques sur la façon d'affirmer l'autorité que Dieu nous a donnée. Nous devons nier chaque symptôme. Nous devons combattre pour notre santé et notre perfection comme un législateur qui combattrait une loi inhumaine. (S&S 14) En observant les conventions politiques aux Etats-Unis ces 2 dernières semaines, on peut bien voir comment un législateur peut être passionné. Mais pour un scientiste chrétien, notre « rébellion de justice » est plus que rhétorique. Notre ferveur pour la Vérité est basée sur le fait que Dieu nous a donné l'autorité et que Dieu, l'Entendement peut vaincre n'importe quel mal de la chair (S&S 15). La section se conclut avec l'affirmation que rien ne saurait invalider [rendre imparfait] les capacités et le pouvoir dont l'homme est divinement doué. » Quel point de vue merveilleux pour être les témoins de la Vérité.

SECTION IV : Dieu donne à l'homme l'autorité de contester la loi matérielle
« Comme nous sommes totalement dépendant du pouvoir et de l'incitation de l'Esprit de Dieu, vivons en relation avec son but ! » C'est la façon dont Interpreter's paraphrase Galates 5 :25 (Bible 11). Jésus prouva que la loi de l'Esprit prévaut sur les soi-disant lois de la matière (Bible 12). Deux exemples frappants de cela sont donnés dans la citation 13 de la Bible. Premièrement, il y a l'histoire de nourrir la foule avec un minimum de subsistance, suivi par Jésus marchant sur l'eau. Les commentaires bibliques ont des avis différents : certains pensent que les pains et les poissons ont effectivement été multipliés, et d'autres pensent que la bonne volonté de Jésus a engendré une idée générale de partage à tous ceux qui étaient présents. Dummelow cite Neander pour l'évaluation qu'il faisait des implications morales de l'histoire. « Le miracle illustre le mode de travail de Christ dans tous les âges ; autant dans les choses temporelles que spirituelles ; l'esprit qui vient de Lui donne les plus grands résultats par les plus petits moyens ; ce qui apparaît petit, comme pour la quantité, se multiplie lui-même par Son pouvoir divin, afin de répondre aux besoins de milliers de personnes. » Interpreter's relève aussi que Jésus savait ce qu'il ferait même avant d'avoir questionné ses disciples. Il y a aussi beaucoup de signification symbolique dans ces deux histoires. Jésus nourrissant toutes ces personnes rappelle Moïse qui nourrissait les enfants d'Israël dans le désert. Cela a été vu comme une indication finale que Jésus était véritablement le Messie promis. Lorsque ce fait fut reconnu, les « vagues » de la croyance mortelle s'agitèrent. Jésus marcha dessus et affirma son autorité sur toutes les conditions.

Science et Santé indique que lorsque l'homme développera sa connaissance spirituelle, « les facultés et les possibilités latentes » seront réalisées. (S&S 16) L'homme n'a pas été créé esclave des lois de la matière. (S&S 17) Nous devons écraser la loi matérielle par la loi spirituelle. (S&S 18) Lorsque Jésus défiait une loi matérielle, il provoquait l'agitation des choses. Mme Eddy écrit que nous ne devrions rien attendre d'autre. (S&S 19, 20) Elle appelle, chimicalisation, l'agitation créée par la vérité dans la conscience humaine. Elle le compare avec le fait d'ajouter une base pour neutraliser un acide. Des théories modernes pourraient considérer cela comme le fait de mélanger la matière et l'antimatière. Faire cela provoque un certain remue-ménage. Spirituellement parlant, cette réaction se produit dans la conscience humaine lorsque la vérité y est répandue. Les résultats sont que toutes les lois et pensées matérielles s'évanouissent et seules celles qui sont spirituelles subsistent. (S&S 21)

SECTION V : L'homme survit aux épreuves grâce à la domination que Dieu lui donnée
Quel pourrait être la forme exacte de ce processus de chimicalisation ? Pour de nombreux chrétiens modernes, ce processus présage une fin cataclysmique du monde. Les citations de Matthieu 24 (Bible 14) semblent aller dans ce sens. Mais certains érudits voient ces passages autrement. Ils pensent que Jésus faisait référence à la destruction du temple et à la chute de Jérusalem et non à la destruction du monde entier. Le temple à Jérusalem était une source de grande fierté pour les juifs comme un symbole de richesse et de majesté. Recouvert de plaques d'or reflétant le soleil levant et le reste totalement blanc ; c'était une vision impressionnante, même de loin. Pour les juifs, il pouvait sembler qu'il resterait debout à tout jamais. Mais en fait, Titus Caesar ordonna que le temple et la cité entière soit détruits. Selon Josephus, elle a été détruite à un tel point « qu'il ne restait rien pour que ceux qui venaient là ensuite, puissent croire qu'elle ait été habitée un jour. » « Celui qui persévérera jusqu'à la fin » se réfère à ceux qui restent ferme malgré la persécution et résistent aux faux prophètes. Selon Interperter's, les tribulations qui doivent être supportées est un « terme technique pour les difficultés par lesquelles le peuple devrait passer avant sa libération. » Les références au « Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel » ne signifient pas nécessairement qu'il apparaîtra « physiquement » à un moment ou un endroit en particulier. Abingdon suggère que « venant sur les nuées » pourrait signifier « venir comme l'illumination - apparaissant partout à la fois. »

Mme Eddy avait reconnu que l'expérience humaine devait subir un grand changement (S&S 22). Elle n'éluda pas la question de la destruction ultime du monde matériel. Elle écrit, « Les passions et les appétits aboutissent forcément à la souffrance. » (S&S 23) Mais elle ne voyait pas cela comme un processus négatif. Même si chaque objet matériel devait être détruit, l'idée spirituelle survivra (S&S 24). Pour le sens humain, cela pourrait semble être des temps plein de tumultes. Elle note que « dès à présent » le monde matériel « devient ... l'arène où luttent des forces en conflit. » (S&S 25) Elle reconnaissait que, comme les juifs qui pensaient que le temple était imprenable et le perdirent, nous perdrons nous aussi ce qui nous semble être fixé dans l'existence matérielle. Mais elle nous donne de l'espoir. «... Ceux qui discernent la Science Chrétienne mettront un frein au crime ... et attendront joyeusement la certitude de la perfection ultime. » (S&S 25) Ne vous demandez pas si la « fin est proche ». En comprenant ce qu'il se passe réellement - comprenant que la vérité fait remonter à la surface l'erreur pour sa destruction - nous pouvons réellement maintenir une joyeuse perspective. Nous pouvons survivre et endurer en tant que témoin joyeux de la victoire de la Vérité sur l'erreur.

SECTION VI : La vraie conscience de l'homme est spirituelle
Après la bataille et la destruction finale de l'erreur, qu'est-ce qu'il vous reste ? Un nouveau ciel et une nouvelle terre (Bible 16). Abingdon nous rappelle que nouveau ne doit pas être compris dans un sens de jeune et vieux, "mais nouveau en qualité, transformé, mais incomparable aux autres. » Dans ce nouvel environnement, il n'y a pas de division, pas de tristesse, pas de larmes, ou de mort, de cri ou de souffrance. Tout ce qui pourrait être différent ou opposé au gouvernement de Dieu est banni. C'est là que l'homme spirituel du Dieu créateur a toujours été et sera toujours.

Mme Eddy décrit le nouveau ciel et la nouvelle terre comme étant libres de tous « concepts humains battus par la tempête » (S&S 27). Tous les obstacles qui empêchent l'homme de reconnaître sa vraie nature sont éliminés. L'homme réel est trouvé intouché par les diverses phases de la croyance matérielle (S&S 28). C'est comme le fait de commencer à lire un livre par son dernier chapitre. Vous savez que cela va bien se terminer, il n'y a donc pas vraiment besoin de s'inquiéter lorsque les personnages du livre sont en danger. Lorsque vous êtes au milieu de quelque chose, vous ne pouvez pas toujours voir où cela se terminera. Mais la prophétie dans Apocalypse révèle la fin. L'homme de Dieu, vous et moi, n'a jamais été matériel. Nous avons toujours été spirituel et éternel (S&S 29). Donc lors de notre cheminement quotidien et lorsque nous observons notre monde, nous ne devons pas être impressionnés par les menaces contre notre santé, notre environnement, notre économie, ou tout autre chose. Au lieu de cela, nous pouvons être des témoins de la vérité glorieuse que le Dieu tout-puissant a donné à l'homme l'autorité d'affirmer sa domination sur tout mal. Nous pouvons être les témoins de Dieu et rester concentré à nous éveiller à notre perfection éternelle.


Le texte ci-dessus fait partie d'une longue série de notes sur les leçons bibliques créées chaque semaine par des praticiens résidents de CedarS (un camp sans but lucratif qui s'appuie sur la Science Chrétienne dans toutes leurs activités - semblable à Arc-En-Ciel en Suisse) et de manière occasionnelle par d'autres métaphysiciens [et entre crochets, des notes en italiques et des Idées d'Etude pour l'Ecole du Dimanche que j'y ajoute]. Ce document est destiné à pousser plus loin l'étude des leçons bibliques hebdomadaires (selon les Livrets trimestriels de la Science Chrétienne), ainsi qu'encourager la mise en application des idées qu'on y trouve. A l'origine, ce document n'était envoyé qu'aux participants des camps CedarS, ainsi qu'à leurs familles qui voulaient continuer chez eux, dans leurs Ecoles du Dimanche, à appliquer les mêmes principes pour l'étude de la leçon. Ces notes hebdomadaires ne sont en aucun cas définitives, ou un substitut à l'étude quotidienne de la leçon dans les livres. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension et de fond aux idées et passages étudiés. La Leçon-Sermon parle individuellement à chacun par le Christ, fournissant un aperçu unique et une mise en application sur mesure à chacun d'entre nous. Nous sommes heureux que vous ayez demandés ce partage métaphysique et nous souhaitons que vous y trouviez des idées qui vous aideront dans votre voyage spirituel quotidien.
Warren Huff, Directeur du Camp : director@cedarscamps.org


********

Le Bulletin Métaphysique hebdomadaire est offert sans frais aux 1'200 campeurs et au personnel, bénit chaque été au camp CedarS aussi bien qu'aux anciens campeurs, aux amis et aux familles qui l'ont demandé. Cependant, des contributions actuelles et futures sont très appréciées pour nous aider à faire face aux coûts de production de ce bulletin, aussi bien que pour aider les campeurs, pour le soutien des programmes et de l'exploitation du camp. Cliquez sur http://www.cedarscamps.org/giving pour savoir comment vous pouvez nous soutenir sur Internet, ou pour trouver des renseignements pour nous contacter en privé pour faire un don qui aidera à perpétuer le bon travail de CedarS. Vous pouvez aussi envoyer votre contribution non-imposable par la poste à: The Cedar's Camps, Inc., 19772 Sugar Drive, Lebanon, MO 65536

 

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page