Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

FAITES UNE PAUSE DANS VOTRE PLANNING TRES OCCUPE POUR CONSIDERER LES OEUVRES DE DIEU !

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Monday, November 30th, 2009

 

DIEU, LA SEULE CAUSE ET LE SEUL CREATEUR, 30 nov. au 6 déc.
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
FAITES UNE PAUSE DANS VOTRE PLANNING TRES OCCUPE
POUR CONSIDERER LES OEUVRES DE DIEU !
 
La plupart d'entres-nous sommes très occupés ces jours. La charge de travail semble plus lourde que jamais, et ceux qui recherchent du travail sont inquiets. Les enfants passent d'une activité à une autre, et les retraités trouvent des moyens de remplir chaque instant libre. Qu'est-ce que cela demande de nous que de « s'arrêter et sentir les roses » ? Et même plus important, combien de fois vous arrêtez-vous pour considérer Dieu comme étant le créateur de tout ce qui existe ? Comme dans le Texte d'Or, les prophètes hébreux appelaient systématiquement toutes les nations à marquer une pause et à se rassembler voir et reconnaître Dieu comme étant le Créateur. En dépit des pressions de la vie humaine qui semblent nous menacer, nous devrions prendre le temps de nous souvenir que Dieu est le Créateur et la Cause de tout ce qui existe. En commençant avec Dieu, cela conduit une existence qui semble incontrôlable, sous la juridiction de la loi divine. Lorsque nous commençons avec Dieu, nous voyons le monde sous un jour nouveau. [Marquons une pause : Cherchez un exemple en Mme Eddy qui - étant bien au-delà de « l'âge de la retraite » - a accepté « les tâches infinies » consistant à fonder notre Eglise et le Christian Science Monitor, nous lisons : « Contemplant les tâches infinies de la vérité, nous nous arrêtons un instant - nous nous attendons à Dieu. Puis nous allons de l'avant jusqu'à ce que la pensée détachée de toute entrave marche ravie, et que la conception libérée prenne son essor vers la gloire divine. » (S&S 323 :9) Une pratique constante au CedarS Camps, appelé un « Met », est basé sur le fait de marquer une pause de quelques minutes au début de chaque activité pour rapidement établir en pensée les buts et la protection de l'activité centrée sur Dieu.]
 
Lecture Alternée
Les juifs vivaient à Babylone entourés par des temples et des images imposants de dieux tribaux. Pour les prophètes, ces images n'étaient rien de plus que l'œuvre des mains des hommes et étaient à peine comparable à Dieu. Les images n'étaient que ça - des images. Leurs formes étaient impressionnantes, mais n'avaient aucun pouvoir. D'un autre côté, le Dieu d'Israël se manifeste dans les œuvres qu'Il a créées. « La grandeur de Jéhovah est montrée dans Sa connaissance et l'insignifiance de tout le reste en comparaison avec Lui ... Il est dit que tout ceci réveille le peuple du découragement et de l'absence de foi ». (The Abingdon Bible Commentary).
 
De nos jours, nous aussi, nous sommes entourés par des images et structures imposantes donnant des statuts de dieux à des dieux modernes tels que le matérialisme, le sensualisme, et les théories médicales matérielles. Peu de gens, si ce n'est des universitaires, des chercheurs, des philosophes, et des théologiens, se pose des questions sur la cause du monde dans lequel ils vivent. Ceux qui n'ont pas tendance à le faire, soit laissent Dieu en-dehors du tableau ou Le rendent responsable de tout - y compris du mal. La Bible donne à Dieu un pouvoir créateur exclusif. Faisant référence à Esaïe, Abingdon cite l'observation de Skinner : « Le mot créé apparaît quinze fois dans les chapitre 45-55 et cinq fois dans les chapitres qui suivent ; peut-être pas plus de neuf fois dans l'ensemble des premiers chapitres. Pas d'autre langue ne possèdent un mot aussi exclusivement approprié à l'activité Divine. » The Interpreter's Commentary dit, « Lui seul peut diriger le monde, et rien ne peut réguler ses activités. »
 
Si vous voyez quelqu'un dans la rue immobile et regardant le ciel, il y a des chances que vous vous arrêtiez pour regarder ce qu'il regarde. Finalement, une foule entière pourrait s'assembler s'il y a vraiment quelque chose de valable à regarder. Vous êtes maintenant invité à marquer une pause pour un moment. Venez et voyez les œuvres de Dieu.
 
Section 1 : Commencez avec Dieu
« Au commencement », écrit Jean, « était la Parole » ou Logos. (Bible 1) Les contemplations et explications bibliques de la création ne commencent pas avec un effet. Elles commencent avec la Cause. Elles commencent avec la pensée de Dieu avant que les objets ne soient manifestés. Un psaume de la communauté de Qumran sont semblables aux paroles de Jean : « Par sa connaissance, tout a existé, et par sa pensée, il dirige tout, et sans lui, rien n'existe. » (Ibid.) Abingond mentionne, « La Parole est l'activité de Dieu se révélant Lui-même avant que le monde ne soit, distinguée mais pas séparée de Dieu dans la création de toutes choses. » Il est clair que la création est plus qu'un simple processus décrivant comment les choses sont créées. La création est une idée - la nature originelle des choses. Le Créateur est l'unique Entendement appelé Dieu. A la fin de l'histoire de la création dans Genèse 1 (Bible 2), Dieu passait en revue Son œuvre et disait que tout était « bon. » Il en était content, et elle « est sortie de sa main exactement comme il l'avait prévu ... Le chaos a effectivement été maîtrisé, et l'ordre prévalait... » (Interpreter's) A travers le temps, les hommes sages ont gardés comme article de foi fondamental, que Dieu a fondé l'univers avec sagesse [« par l'intelligence »] (Bible 3) Rien ne peut se comparer au Créateur de toutes choses ; donc il est juste que la création glorifie le Créateur. (Bible 4) La compréhension de Dieu est infinie. Dieu connaît et nomme chaque créature de la mer et chaque étoile. (Bible 5, 6) [Et comme Dieu « les appelle toutes par leur nom » (Lecture Alternée) - nous nous attendons à ce que chaque membre de l'équipe de CedarS utilise le nom, et connaisse la nature spirituelle, de chacun de nos invités.]
 
Mary Baker Eddy reconnaît aussi Dieu comme étant la cause suprême et universelle. Certains pourraient conclure que s'il y a un créateur appelé Dieu, et que ce Dieu a tout créé, Dieu doit aussi avoir incorporé les aspects négatifs de l'existence, autant que les aspects positifs. Mais considérez la différence entre ces déclarations : « Dieu a créé tout ce que nous voyons » et « Tout dans l'univers de Dieu exprime Dieu ». (S&S 1) La deuxième déclaration, écrite par Mme Eddy, est basée sur la fondation que Dieu est universellement bon, et que tout ce qu'Il a créé doit donc être comme Lui. Il est « réfléchi par tout ce qui est réel et éternel. » Ce n'est pas suffisant de dire simplement, « Dieu a tout créé ». Oui, Il a tout créé, mais Sa création est uniquement bonne. Il n'existe aucun autre pouvoir que celui qui vient de l'Entendement, Dieu. (S&S 2) Cet Entendement maintient tout éternellement - pour toujours dans le passé et dans le futur. (S&S 3) La citation 4 de Science et Santé donne un joli exemple de la façon dont tout ce qui existe dans la création de Dieu représente un aspect spécifique de Sa nature divine. Pendant votre journée, vous souvenant que Dieu est la seule Source, vous ne prendrez plus les bonnes choses comme étant acquises. Vous aurez une meilleure compréhension de la splendeur de la création. En plus, vous ne vous sentirez pas victime et impuissant, face à des situations défavorables, car vous savez que « rien de ce qui a été fait n'a été fait sans Elle. » (S&S 5)
 
Section 2 : Et qu'en est-il du Mal ?
Même si tout ce que Dieu a créé, a été déclaré comme « très bon », il y a des choses dans l'existence humaine qui ne semblent pas être ainsi. Le monde semble parfois assez sombre, et si nous ne regardons qu'à la surface des choses, nous pourrions nous demander comment Dieu pourrait avoir quelque chose à voir avec l'agitation que nous avons devant les yeux. L'origine du mal a rendu perplexe des penseurs à travers toute l'histoire. Esaïe a averti ceux qui l'écoutaient, de ne pas douter ou mettre en question Dieu. (Bible 7) Dieu sait ce qu'Il fait. Il n'est pas changeant. (Bible 8) Dieu est le Rocher (Bible 9). Le rocher est solide et symbolise la nature inébranlable du Créateur divin. Habakuk ne peut pas simplement imaginer comment Dieu pourrait permettre au mal de régner (Bible 10), mais il est certain que Dieu est trop pur pour voir le mal. Le psalmiste exprime l'assurance que le dessein de Dieu ne peut coïncider avec le mal à un moment quelconque. (Bible 11)
 
Si nous regardons des événements purement humains, nous pourrions aussi nous demander : « Mais où va le monde ? » Mais notre livre d'étude nous assure que Dieu est constamment bon, et qu'Il ne joue aucun rôle dans le mal, la maladie, ou la mort. (S&S 6) On nous enseigne en Science Chrétienne que la création est purement spirituelle et donc parfaite et bonne. Si nous pensons que Dieu pourrait être l'auteur de quelque chose de mauvais ou d'imparfait, nous raisonnons de manière incorrecte. (S&S 7) Notre Leader dit catégoriquement que, « Dieu n'est pas l'auteur des discordances mortelles. » (S&S 8) C'est uniquement une fausse croyance humaine qui conjecture que Dieu pourrait créer ou permettre le mal. Si un tel point de vue était vrai, nous pourrions bien être dans une situation assez difficile, sans remède contre le mal. Comme la fausse croyance que Dieu est l'auteur du mal, est un produit de l'esprit humain, abandonner cette fausse croyance est le premier pas pour détruire son effet. (S&S 9)
 
Section 3 : Ouvrez vos yeux à l'image réelle
Lorsque les temps sont difficiles, cela pourrait être dur de dire que Dieu n'est pas responsable, mais de tels moments sont des opportunités de prier pour que nos yeux soient ouverts sur les « choses merveilleuses » de la loi de Dieu. (Bible 12) Elisée avait le pouvoir de voir au-delà du sens humain des choses. Il avait été témoin de l'ascension d'Elie, et il avait une connaissance de première main de la puissance d'une vision spirituelle. Après qu'Elisée eut déjoué les plans du roi de Syrie pour attaquer Israël, le roi de Syrie envoya une armée pour le prendre. Le serviteur d'Elisée était vraiment très effrayé de voir la ville encerclée. (Bible 13) Elisée n'était pas du tout impressionné. Il pria que les yeux de ses serviteurs soient ouverts, et il en fut ainsi. Il vit qu'ils étaient complètement protégés. Nous n'aurions probablement pas des chariots de feu autour de nous, mais nous pouvons sentir le réconfort et le calme qui vient en sachant que Dieu est toujours avec nous, et qu'en réalité, « ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. » (Bible 13)
 
Mme Eddy a souligné le besoin de nous élever au-dessus des fausses visions des sens matériels. Elle écrit que nos fausses visions sont ce qui produit les problèmes. (S&S 10) Elle nous dit que lorsque nous « acquerront des vues plus justes de Dieu et de l'homme, d'innombrables objets de la création, jusque-là invisibles, deviendront visibles. » (S&S 11) Nous avons réfléchi à cela dans les précédentes Leçons sermons, et cela nécessite que nous nous arrêtions et que nous y pensions. De quels genres d'objets parle-t-elle ? Combien de rectifications seront nécessaire pour commencer à voir ces choses ? Si une personne les voit, est-ce que tout le monde les verra ? Une chose est certaine ; il y a une différence entre les pensées de Dieu et les croyances matérielles temporelles. Tant qu'il y a un élément de mal dans la pensée, il ne vient pas de Dieu (S&S 12) L'évidence des sens est une inversion de ce qui a réellement lieu dans la loi de Dieu (S&S 13) C'est un point important. Nous ne vivons pas dans un état d'existence en-dehors de Dieu. La matière n'est pas une condition de l'être - c'est une fausse image produite par des croyances erronées. [La matière perd son apparente réalité lorsque nous réalisons que ce n'est pas un état réel de l'être - mais uniquement une déclaration erronée de l'être.] Lorsque les croyances erronées sont corrigées, la fausse vision est éliminée et une image améliorée apparaît. (S&S 14) En fin de compte, lorsque toutes les fausses images cèderont aux faits spirituels, nous verront la vérité partout où nous porterons notre regard.
 
Section 4 : Dieu n'est pas la cause de la maladie
Cette section débute avec un autre avertissement, « ... Considère encore les merveilles de Dieu ! ». (Bible 14) Cette citation est tirée de Job. Nous savons tous que l'histoire de Job parlait d'une lutte contre une grave maladie. Alors qu'il souffrait et combattait contre cette situation, Job a été poussé à s'arrêter - s'arrêter et corriger sa pensée au sujet de Dieu. En traitant avec la maladie, et toute autre dissonance, s'arrêter pour considérer Dieu, est une étape clé dans le processus de guérison. Jésus-Christ voyait tout du point de vue de Dieu. Sa vision éclairée apportait la lumière et la guérison au monde entier. Le modèle mortel d'une action recherche toujours une cause dans des événements matériels, dans l'hérédité, ou une histoire de péché. Les amis de Job ont insisté sur le fait que certains péchés étaient la cause de ses difficultés, et il semble qu'on croyait qu'un péché était la cause de la souffrance de l'homme paralysé (Bible 17). Jésus ne cherchait pas des causes matérielles. Il coupait à travers chaque revendication du mal, avec une autorité qui guérit.
 
Science et Santé montre comment un mauvais raisonnement humain conçoit Dieu comme un créateur corporel, et donc, conclut que la création doit aussi être physique. (S&S 15) Les sens matériels sont incapables de percevoir la réalité spirituelle des choses. L'approche mortelle accepte la maladie comme un aspect inévitable de l'existence humaine. Mais si la maladie était réelle, elle devrait faire partie de la Vérité, et il n'y aurait aucun sens d'essayer de détruire une quelconque condition de la Vérité. (S&S 16) Mme Eddy affirme que si nous considérons la maladie et le péché comme des illusions, alors nous libérer de ces illusions nous apportera la santé. En basant notre raisonnement sur Dieu au lieu du sens matériel, nous pouvons voir qu'il est impossible de penser qu'un Dieu bon, tout-aimant, puisse même mettre Sa création dans une situation qui ferait éprouver à l'homme le péché ou la souffrance.
 
La vision spirituellement scientifique de la création trouve que l'homme est le rejeton de l'Esprit, de ce qui est beau, bon et pur. L'homme créé spirituellement par Dieu ne passe jamais par des états matériels. (S&S 17) La création de Dieu est toujours indépendante de la matière et n'a jamais été formée matériellement. (S&S 18) Lorsque les fausses visions concernant Dieu cèdent à des idées plus spirituelles, les résultats du péché et de la maladie, d'un raisonnement basé sur la matérialité, s'évanouiront. (S&S 19) Le processus de raisonnement dans cette section est entièrement basé sur la plate-forme d'un Dieu parfait étant la cause et d'un homme parfait étant l'effet.
 
Section 5 : Voyez à travers l'illusion de la mort
Probablement la plus grande erreur faite par la théologie traditionnelle, c'est l'enseignement que Dieu est la cause de la maladie et de la mort. Cette croyance tragique est exprimée de diverses manières, par exemple, « Il est maintenant dans un endroit meilleur », « C'était la volonté de Dieu », « Dieu l'a rappelé à la maison », et ainsi de suite. Rien ne pourrait être plus loin de la vérité. Ce n'est jamais la volonté de Dieu que quelqu'un doive mourir à un moment ou un âge quelconque. Dieu est la Vie et Sa création n'est pas sujette à la mort - jamais ! Abingdon's raconte cela à l'époque de la Bible, « la mort du fils (jeune adulte) d'une femme veuve était considéré comme le plus grand malheur possible. » Il n'y avait aucune maison de retraite à cette époque. C'était la responsabilité du fils de prendre soin des besoins d'un parent âgé. Jésus était tout à fait conscient de la triste vision à laquelle était confrontée la mère en deuil. (Bible 19) Toute la ville était en deuil avec elle. Jésus n'accepta pas ce tableau. Il stoppa la procession funéraire et ressuscita le fils. (Bible 19)
 
Notre Leader savait aussi que Dieu n'enverrait jamais une maladie et ne séparerait jamais par la mort un enfant de sa mère. (S&S 20) Au contraire, Dieu ne cause que la vie, la santé, et la sainteté. Alors qu'une théologie traditionnelle essaye de réconforter les parents du défunt en revendiquant que Dieu doit être la main mystérieuse derrière ces tragédies, la Science Chrétienne prouve que la mort « n'est qu'une illusion mortelle ». (S&S 22) C'est un élément clé. L'entendement mortel se trompe lui-même. Comme nous l'avons mentionné avant, il se dit un mensonge à lui-même et croit le mensonge qu'il se dit. Ses pouvoirs sont imaginaires. La croyance mortelle est complètement séparée de la vérité spirituelle. En soi, il n'y a rien dans l'évidence mortelle qui soutienne une vérité spirituelle. Les faits spirituels de l'être sont soutenus par un sens spirituel. (S&S 24) Il pourrait sembler y avoir deux systèmes travaillant sans être conscient l'un de l'autre - le matériel et le spirituel. Mais il n'y en a qu'un qui peut être vrai. En commençant avec Dieu comme étant la seule cause et en reconnaissant que Dieu est bon et infini, il ne peut y avoir qu'un seul fait de la création - le spirituel. Cette création inclut aucune pensée de mort, mais révèle la vie comme étant le seul fait de la création.
 
Section 6 : Croyez et laissez paraître votre lumière
Dieu seul vaut la peine d'être honoré et glorifié. (Bible 21) Il est le créateur. Abingdon's paraphrase l'Apocalypse ainsi, « ... par ta volonté, ils ont d'abord existés dans le monde de la pensée, et alors par un acte précis, ils ont été créés. » Tout a son origine dans l'Entendement. Ayant un créateur qui est infiniment bon et omnipotent implique que la création doit être aussi assez spéciale. Si nous croyons, si nous « sommes fidèles, faisons confiance et avons foi en Son Messager » (The Amplified Bible) - nous serons capable de prouver cette compréhension en faisant de grandes œuvres. (Bible 22, 23) On ne peut pas attendre de la création faillible et pécheresse d'un créateur humain, qu'il fasse de grandes choses. En fait, on ne peut pas croire la mauvaise excuse de la création afin d'être désobéissants et enclins au péché. Il n'y a aucune excuse pour les fils et filles légitimes de Dieu, créés à Son image. Jésus commanda, « Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes œuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » (Bible 24) Jésus attendait de ses disciples qu'ils démontrent leur compréhension de Dieu.
 
La fondatrice de la Science Chrétienne nous appelle à relever le même défi. (S&S 25) Les vérités d'un « christianisme pur » sont la chose importante. Voir la création du point de vue spirituel change tout - et d'après notre Leader, comprendre la causalité spirituelle est la chose qui apporte le progrès. (S&S 27) Si nous nous voyons comme étant pécheur, déchu, ou comme une pauvre petite création mortelle, nous aurons peu d'espoir de parvenir à cette noble vocation. Le Saint Esprit et Christ soutiennent cette vision élevée et nous permettent de démontrer la guérison avec une certitude scientifique. (S&S 28) Abandonnant des fausses théories matérielles limitées, nous permet d'apprendre et reconnaître l'existence spirituelle de l'homme. (S&S 29) Se faisant, nous comprenons que Dieu a réellement tout créé, de la plus petite particule, aux cieux entiers. Nous serons libres de comprendre pourquoi Dieu nous a créés et de le démontrer pleinement. Vous voyez donc, que prendre le temps de voir le monde d'un point de vue spirituel au lieu de raisonner matériellement, est réellement une chose merveilleuse. Profitez de cette vision !
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page