Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

IMERGEZ-VOUS COMME CHAQUE JOUR DANS VOTRE ORIGINE DIVINE POUR ELIMINER LE FLEAU DE TOUT GENRE DE PECHE !

Meg Welch Dendler, C.S., Houston, TX
Posted Monday, November 2nd, 2009

 

ADAM ET L'HOMME DECHU, 2 au 8 novembre 2009
Traduction libre d'un texte de Meg Welch Dendler, CS, Houston, Texas, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
 
Ouahou ! 10 sections cette semaine ! Mais ne vous inquiétez pas. Peu importe le nombre de sections qui composent la Leçon biblique, il y a toujours la même quantité de contenu - même si cette newsletter peut sembler un peu plus longue. En regardant le sujet de cette semaine, qui se base sur l'histoire d'Adam et Eve et qui est appelé le « péché originel » (la fausse théorie que nous sommes tous des pécheurs de naissance, à cause de la malédiction jetée sur Adam), il est important de se souvenir que lorsque nous parlons du péché en Science Chrétienne, nous parlons en fait de sa définition plus large - signifiant « manquer la cible » ou échouer. Tout ce qui tente de nous faire croire que nous ne sommes pas formidables, spirituels et créés divinement, peut réellement être classé comme péché. Nous oublions de vivre la vie que Dieu a parfaitement planifiée pour nous. La bonne nouvelle, c'est que nous sommes déjà LIBRES. Nous avons été créés comme tels !
 
Texte d'Or : Etre libre de tout péché, c'est GENIAL !
L'idée « d'imputer » quelque chose à quelqu'un a un sens assez négatif, tout spécialement lorsqu'il s'agit d'imputer un péché ! La définition trouvée sur www.dictionary.com dit qu'imputer, c'est attribuer quelque chose d'indigne à quelqu'un. Mais ce que suggère ce Texte d'Or, c'est que Dieu NE nous imputera PAS un péché. Et comme le dit le Psaume 32 :1,2, « Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné ! Heureux l'homme à qui l'Eternel n'impute pas l'iniquité, et dans l'esprit duquel il n'y a point de fraude ! » La promesse est claire que les personnes dont Dieu pardonne les péchés se sentiront bénis et heureux. Mais qui sont ces personnes ? Qui est cette personne qui est pardonnée ? C'est CHACUN d'entre-nous, sans condition. Les enseignements de la Science Chrétienne sont très clairs sur le fait que Dieu ne connait rien du péché, de la maladie et de la mort. Mais cela va à l'encontre des enseignements d'autres église, où on pense que Dieu permet à l'homme de pécher, et peut-être même qu'Il le tente. Une autre ressource moins courante à ce sujet, c'est l'article « Les profondeurs de Dieu », du livre Unité du Bien de Mary Baker Eddy. Elle y parle de ce sujet de nombreuses fois car il fait partie d'une discussion théologique répandue. Cette Leçon nous aide à être clair sur ce que la Science Chrétienne enseigne à ce sujet.
 
Lecture Alternée : Les sept péchés capitaux = Mauvais fruits.
Dans la première partie tirée de Proverbes, il nous est présenté ce qui est souvent appelés « les sept péchés capitaux » - signifiant qu'ils vous conduiront tout droit dans les profondeurs du désespoir, et à la mort. Les sections 4 à 9 vont dans le détail de chacune de ces attractions et mensonges, qui prétendent apporter du plaisir à l'homme. (Lisez aussi « A Look at ‘The Seven Deadly Sins' », par Patricia Tupper Hyatt, dans le Christian Science Journal de Novembre et Décembre). Tout comme le fait de prendre un peu du fruit de l'arbre dans la Section 3 s'est avéré être un tour apportant une connaissance inutile qui n'a conduit l'homme à rien d'autre qu'au chagrin, ces sept mauvaises manières de penser et d'agir, qui promettent une récompense, de la joie ou de la satisfaction, conduisent à rien d'autre qu'au chagrin, et au désespoir.
 
Selon Encarta.com, la liste des sept péchés capitaux est historiquement : « l'orgueil, l'avarice, la luxure, la colère, la gourmandise, l'envie et la paresse. Il n'y a aucune fondation dans la Bible pour cette classification, mais la liste ci-dessus a été trouvée dans les œuvres de quelques auteurs spirituels et théologiens, y compris Saint Thomas d'Aquin, un important théologien catholique romain pendant le 13e siècle. Thomas d'Aquin a légèrement modifié les listes existantes de Saint Jean Climacus et Saint Grégoire le Grand. Ces sept péchés ne sont pas sélectionnés à cause de leur gravité, mais car ils sont tous une source inévitable d'autres péché. » Cela suggère que ces sept classifications de péché sont les premiers pas vers une pente glissante nous empêchant de vivre la vie que Dieu a planifiée pour nous.
 
Mais la deuxième moitié de la Lecture Alternée nous offre la liberté et indique quelles devraient être nos réelles ambitions. Dieu nous réconforte, car nous sommes Ses témoins, Il nous a formés pour Le louer et Le glorifier, et personne ne peut nous faire tomber de Sa main. Quelle attraction coupable a plus d'influence que l'amour de Dieu ? Lorsque nous découvrons la vraie nature de ces fausses attractions - éveillons-nous et ouvrons nos yeux pour voir quels mauvais fruits elles apporteront réellement dans nos vies - nous perdons alors facilement tout intérêt pour elles. Nous souhaiterons uniquement glorifier Dieu.
 
Section 1 : L'homme de Dieu est totalement cultivé
Juste pour être clair, nous commençons avec les faits véridiques de la création de l'homme, de sa fondation, et de sa perfection. Cette œuvre merveilleuse est réalisée et elle est très bonne. En parant aux fausses déclarations qui viennent dans la Section 2, nous avons l'assurance (S&S 2) que la création spirituelle n'a pas besoin d'être « cultivée ». C'est souvent un mot qui est associé à l'idée de planter et à prendre soin d'une récolte dans une ferme, mais cela se réfère aussi à chaque sens d'amélioration. La création de Dieu a-t-elle besoin d'être rendue meilleure ou d'être améliorée ? Absolument pas. Et la citation suivante (S&S 4) nous assure que l'homme n'a pas besoin d'être corrigé ou recréé. L'homme n'est pas déchu ! Gardez vos pieds plantés sur ce roc de Vérité, ce que la vérité est réellement, et alors tous les mensonges qui sont mis au défi dans les 8 sections suivantes, n'ont aucun moyen de nous impressionner.
 
Section 3 : La recréation est un grand et gros mythe.
Maintenant commence le mythe. De nombreuses personnes croient que l'histoire d'Adam et Eve est littérale, un fait historique ; Mme Eddy a donc inclu ce sujet dans notre cycle de Leçon biblique pour explorer de manière répétée la raison pour laquelle cela ne peut pas être vrai. Peu importe le nombre de personnes qui souhaitent voir en cette histoire un fait, c'est tout simplement faux. La création existe. Elle est très bonne. Aucune poussière n'était impliquée. Mais comme ce n'est pas la création que nous voyons lorsque nous regardons autour de nous, dans le monde matériel, il est logique que certains penseurs spirituels que nous croisons, viennent avec un mythe pour expliquer tout ça. Chaque culture dans le monde fait ceci - créer des histoires et des légendes pour expliquer les choses ou donner un conseil moral. Pensez aux légendes des mythologies grecques et romaines, et la façon dont ces dieux étaient réellement adorés et craints. Certains ont même créés ces mythes simplement pour expliquer les choses qui leur arrivent. Mais aucune crainte de ces faux dieux ne peuvent leur donner du pouvoir, pas plus que de nombreuses personnes qui croient qu'Adam et Eve étaient réels, ne peuvent leur donner du pouvoir ou les rendre réels, ou nous donner quelque chose à craindre. Nous pouvons simplement suivre le conseil d'Esaïe dans Bible 3 et nous détourner de l'homme mortel, matériel, « dans les narines duquel il n'y a qu'un souffle », et au lieu de cela, nous tourner vers l'homme spirituel, dont la vie et le souffle viennent de Dieu. Les citations de Science et Santé conçoivent clairement que cette portion de l'histoire de la Genèse est prouvée être fausse, tout simplement par la vérité de la première histoire. L'homme ne peut pas être à la fois parfait et imparfait. Choisissons de nous baser sur la version de Genèse 1.
 
Section 3 : « Péché originel » ou domination donnée par Dieu ?
Cette partie de l'histoire est à l'origine de croyances de nombreuses religions, que l'homme est né pécheur (à cause de la malédiction d'Adam) et qu'il doit être sauvé de son état naturel pécheur. Mais le processus pour ce salut varie grandement. En Science Chrétienne, nous apprenons un chemin très simple : nous sommes sauvé de cette fausse doctrine de « péché originel » en nous éveillant au fait que la création de Dieu ne peut pas être née déchue ou manquant de quelque chose. La création de Dieu est « très bonne » - comme l'indique la première section - et c'est la fin de l'histoire. Pouvez-vous vous imaginer appeler un praticien en Science Chrétienne pour lui demander de vous aider à résoudre un problème et recevoir la réponse : « Et bien, vous êtes un assez grand pécheur, mais voyons ce que nous pouvons faire pour vous aider » ??? Bien sûr que non ! La guérison commence en refusant d'accepter ces mensonges au sujet de l'enfant parfait de Dieu, et c'est là que le guérisseur doit commencer. Peu importe les bêtises qui semblent être accrochées à vous, la réalité spirituelle est que vous êtes pur, clair et libre. « Secoue ta poussière, lève toi, » (Esaïe 52 :2). Le seul péché que nous ayons à combattre, c'est la crainte d'être séparés de Dieu, ou comme le dit S&S 9, la crainte que nous vivions dans la matière et que c'est la source de notre vie. Restez avec l'assurance de S&S 8 : « L'homme créé par Dieu, créé spirituellement, n'est ni matériel ni mortel.» Le mensonge de la vie mortelle, basée sur la matière, du songe mortel, ce profond sommeil d'Adam. Remarquez que l'histoire ne dit jamais qu'Adam s'est réveillé de ce songe. C'est notre job ! « Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, et la gloire de l'Eternel se lève sur toi. » (Esaïe 60 :1) S&S 6 indique que le but du mythe d'Adam et Eve dans le Jardin d'Eden est de « de dépeindre la fausseté de l'erreur et les effets de l'erreur. » C'est sur cela que les 6 prochaines sections se concentreront, pour voir ce qui est généralement considéré comme les sept grandes catégories d'erreur - « les sept péchés capitaux ».
 
Section 4 : Le ciment ou une farce épouvantable ?
Je lisais le livre des Proverbes récemment, et il est stupéfiant de voir combien le texte est voué à conseiller les hommes, jeunes ou vieux, d'éviter les mauvaises femmes. Les tentations sont toujours les mêmes aujourd'hui qu'il y a 2'000 ans, pour les hommes et les femmes, et ainsi en est-il des résultats. Bible 6 insiste sur le fait que nous ne pouvons pas tout avoir. Les désirs charnels et les désirs spirituels combattent les uns contre les autres, car ils sont autant opposés que les deux histoires de la création. Si nous laissons cette bataille s'installer dans notre pensée et dans nos vies - ne prenant pas une position claire pour marcher dans la bonté et l'honnêteté et le contrôle de soi - nous nous laissons avoir. Nous ne pouvons pas faire les choses que nous voudrions, ou comme le traduit Amplified Bible, comme ces deux directions du désir (spirituel et matériel) sont antagonistes, « vous n'êtes pas libres, mais empêchés de faire ce que vous souhaitez faire. (Gal 17) Nous devons choisir. La citation S&S 10 nous enseigne qu'il n'y a qu'un seul moyen qui puisse nous guider à vivre cette histoire de Genèse 1 - suivant les directives de Dieu.
 
Section 5 : Flemmards, LEVEZ-VOUS !
Il n'y a rien de faux à prendre une pause après un travail difficile, mais si vous pensez que vous passez plus de temps à vous reposer qu'à faire quelque chose de productif, il pourrait être temps de vous poser des questions. Cette section indique assez clairement qu'un comportement paresseux conduit à la pauvreté et au manque, au lieu du repos et de la paix que ce comportement dit apporter. La citation S&S 14 donne quelques conseils passionnés - que nous avons besoin d'être debout et de faire quelque chose d'utile. Maintenant, cela ne signifie pas de jouer à « Guitar Hero » (un jeu électronique), même si vous devez vous lever du canapé pour y jouer. Jouer à sa place dans la vie, chaque jour nous donne des opportunités de faire quelque chose, de travailler et d'aider de manière productive. La citation S&S 14, « Ne vous lassez pas de faire le bien », cite Galates 6:9 et II Thessaloniciens 3:13. Dans notre livre d'étude, Mme Eddy nous dit aussi, « La Science de l'Entendement enseigne que les mortels doivent pouvoir "faire le bien sans se fatiguer" ». (S&S 79 :33-34) Surveillez si vous êtes tranquille ou tout simplement paresseux. Nous recevrons selon notre mérite; soyez donc certain de mériter une bonne récompense !
 
Section 6 : Honorables, humbles hommes, écoutez les serviteurs.
Naaman n'avait aucune idée qu'il deviendrait l'exemple biblique ultime de l'orgueil vaincu. Ce que nous n'avons pas dans la Leçon de cette semaine, c'est le fait que la première action prise par Naaman est d'obtenir une lettre officielle de son chef, le roi de Syrie, et d'amasser une grande quantité de cadeaux, et d'aller directement vers le roi d'Israël pour avoir une guérison. Pensait-il que seul un roi [ou un programme de santé national] pouvait avoir ce pouvoir ? Le roi est horrifié car il sait qu'il ne peut pas guérir Naaman, mais Elisée a rapidement trouvé la cause du problème et l'a fait venir chez lui. Lorsque Naaman cherche toujours une preuve de pouvoir personnel, il a simplement reçu un message de se laver sept fois dans le Jourdain, boueux, et à ses yeux, même écœurant. De courageux esclaves (souhaitant parler sans détour à leur maître), l'ont convaincu de surmonter son orgueil et par cette nouvelle humilité, Naaman a été guéri.
 
La citation S&S 15 sous-entend que Naaman cherchait une activité de guérison « stéréotypée », basée sur une adoration traditionnelle des rois et des idoles. Mais son « sens mortel sera subjugué » (S&S 18) et il est réceptif à l'idée de suivre les directives des serviteurs. Nous pouvons apprendre beaucoup de leçons de son exemple. Nous devons être « prêts à accueillir la nouvelle idée » (S&S 17) et écouter pour continuer sur le chemin de l'humilité. L'orgueil s'écroulera donc.
 
Section 7 : La gloutonnerie... Encore ?
Oui, nous avons déjà un peu couvert ce sujet dans les dernières Leçons bibliques. Peut-être à cause du fait que c'est un grand problème pour de nombreuses personnes. Il y a des années, lorsqu'elle avait eu une conférence pendant la journée, Rosie O'Donnell partagea ses propres défis concernant la boulimie. L'un de ses commentaires m'a réellement scotché : « Tellement de personnes s'inquiètent de CE qu'elles mangent, au lieu de se demander POURQUOI elles mangent. » Abuser de la nourriture n'apporte aucune satisfaction que cet appétit mortel promet. Pour paraphraser une citation que ma maman garda sur la porte de notre réfrigérateur : « Attend et réfléchi - est-ce de la gourmandise ou de la faim ? » Nous pouvons nous attendre à ce que notre besoin essentiel de nourriture soit comblé sans difficulté, mais manger uniquement par plaisir, c'est simplement céder à la demande de la matière d'être nourrie. Et le fait d'utiliser de l'alcool ou des médicaments pour éviter de souffrir ou fuir les problèmes, vous conduira même plus bas que vous n'aviez commencé. La « tempérance » est souvent utilisée pour parler de l'idée d'éviter l'alcool, mais cela signifie simplement d'exprimer de la modération dans toutes les choses et d'utiliser un bon jugement - d'avoir un contrôle de soi. La citation Bible 15 nous rappelle que nous ne pouvons avoir qu'un pouvoir responsable de nos vies. Sentez-vous parfois que la nourriture ou les repas dirige les événements ? Le pèse-personne, et le calcul des calories prennent-ils parfois le dessus sur l'idée de « rompre le pain » ? Evitez-vous certains aliments à cause d'un mauvais effet qu'il pourrait (ou dit) avoir ? Cherchez à manger et boire, et vivre dans le royaume des cieux, où nous n'avons pas besoin de nous tracasser et nous inquiéter de chaque chose. La citation S&S 22 est claire : « la gloutonnerie est une illusion sensuelle » et une « chimère de l'entendement mortel » qui disparaitront proportionnellement à la façon dont nous mettons en premier une vie et une nourriture spirituelles. Choisissez bien votre maître ! Ne laissez pas la nourriture ou la boisson vous gouverner. Dieu nous a donné la domination pour exprimer la tempérance/modération.
 
Section 8 : « Eviter la colère » en 100 mots ou moins.
C'est probablement la vitesse à laquelle vous pouvez couvrir ce sujet ! La Bible et notre livre d'étude ont BEAUCOUP à dire au sujet de l'idée d'éviter la colère. « Ne haïssez personne, » dit Mme Eddy dans Ecrits Divers, « car la haine est un foyer d'infection qui répand son virus et finit par tuer. Si nous nous y abandonnons, elle nous domine; à celui en qui elle demeure, elle apporte souffrance sur souffrance, à travers le temps et au-delà de la tombe. » (Ecrits Divers 12 :2-6) Eviter la colère/revanche et promouvoir l'amour et le pardon, sont des bases du christianisme et de la plupart des autres religions dans le monde. Y céder, même lorsque nous pensons que c'est tout à fait justifié ou injustifié, est une pente glissante qui nous envoie en dehors du chemin de l'Esprit. C'est comme une peste (une maladie horrible) sur toutes nos pensées qui les infecte toutes. Jésus était très clair dans le Sermon sur la Montagne : « Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; » (Matth. 5 :44, 45) Etre enfants de Dieu signifie se comporter comme la création de Genèse 1. Aucune pente glissante ici. Uniquement le bien.
 
Section 9 : L'avarice et l'envie - cela ne vaut pas le coût
Nous pourrions maintenant traduire « l'avarice » par l'avidité ou être pingre. L'exemple biblique que nous devons considérer ici est Judas. Il y a des tonnes d'opinions sur la raison qui poussa Judas à trahir Jésus. J'ai vu un film représentant les actions de Judas comme un grand malentendu - Judas pensait qu'il était seulement en train d'organiser une rencontre avec les autorités pour expliquer ses enseignements, au lieu de leur remettre Jésus pour son exécution. (Regardez la merveilleuse version de l'histoire de Jésus dans « Jesus of Nazareth » par Franco Zeffirelli en DVD) Mais Mme Eddy dit dans S&S 25 que c'est l'envie, l'avidité, et même la jalousie qui étaient à la source des actions de Judas. Mais aucun des événements liés à la crucifixion n'auraient pu avoir lieu si Jésus ne les avait pas permis, et c'est pour que nous puissions apprendre les leçons de la vie éternelle. Jésus n'était jamais une victime. Il a même dit aux disciples qu'il avait le pouvoir de laisser sa vie et la reprendre ensuite (Jean 10 :17, 18) Mais Judas a certainement rapidement réalisé la véritable nature de son acte et des résultats funestes de sa traitrise, car il pensait ne plus pouvoir vivre avec ce sentiment de culpabilité. Selon l'Evangile de Matthieu (chapitre 27), il s'est repenti et a rendu l'argent qu'il avait reçu. Judas est ensuite sortit et s'est pendu avec chagrin et remords. C'est une réponse assez claire à la question, « Où l'avidité et la jalousie nous conduiront-elle dans la vie ? » (S&S 26) « Comme tous meurent en Adam [erreur], de même aussi tous revivront en Christ [Vérité]. » Le choix semble assez simple lorsque vous le regardez sous cet angle !
 
Section 10 : Réveillez-vous et arrêtez de penser que vous pouvez pécher !
La fin de l'histoire est assez simple - l'homme de Dieu n'est pas un pécheur. C'est ce que nous pouvons en retirer. Peu importe le nombre de fois, ou de quelles manières nous oublions qui nous sommes (croire que nous vivons en-dehors d'une vie dirigée par Dieu), nous serons toujours capables de nous lever et d'avoir un nouveau départ, car Dieu ne nous accuse jamais de pécher, comme nous l'avons appris dans le Texte d'Or. Et nous en déduisons la raison pour laquelle l'homme peut être et est naturellement libre de tout péché. La citation S&S 30 indique clairement que l'homme est gouverné par Dieu, qui est parfait, l'homme est donc exempt de péché et éternel. C'est réellement la seule chose que nous devons savoir.
 
Conclusion : Vous voyez que cela n'était pas si long. Et j'espère que vous avez pris le temps d'ETUDIER, pas seulement de LIRE, la Leçon cette semaine. Elle est remplie d'inspiration divine pour chacun d'entre nous - notre pain quotidien - la Parole de Dieu, et il y a donc toujours quelque chose de plus à découvrir. Ayez l'humilité de Naaman et demandez-vous : « Que puis-je apprendre d'une nouvelle manière aujourd'hui ? »
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page