Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

ENTENDEZ LA VOIX DE LETERNEL !

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Monday, December 28th, 2009

 

DIEU, 28 décembre au 3 janvier 2010
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
ENTENDEZ LA VOIX DE L'ETERNEL !
 
Avez-vous déjà entendu la voix de Dieu ? A quoi ressemblait-elle ? Qu'avez-vous ressenti ? Cette Leçon sermon décrit la voix de Dieu de différentes manières, que cela soit le tonnerre, les trompettes ou un doux murmure. J'ai ressenti que Dieu me dirigeait pendant ma vie et parfois, j'ai même entendu des directives audibles en anglais, me disant exactement ce que je devais dire. J'ai souvent pensé à ces communications comme aux messages anges de Dieu.
 
Alors que les messages anges sont assez particuliers, il semble qu'avec un message, il y a toujours une séparation entre celui qui le donne et celui qui le reçoit. Une fois dans ma vie, j'ai ressenti qu'il n'y avait aucun intermédiaire, et que Dieu me parlait directement. J'étais seul dans mon bureau. Je ne me souviens pas à quel sujet je priais, mais je me souviens que des problèmes difficiles me préoccupaient. Soudainement, à mon grand étonnement, j'ai ressenti comme un grand bruit résonnant dans ma poitrine. Il était tellement profond et pur que je pouvais difficilement le décrire. Il n'y avait aucun mot, mais uniquement ce simple son. Mais avec lui, il y avait le simple message que « tout allait bien se passer. » C'était tout. Mais c'était le sentiment le plus réconfortant et serein que je n'avais jamais ressenti. J'étais complètement en paix et je savais que Dieu était avec moi et avec tous ceux que je connaissais.
 
Certains pourraient dire que c'était assourdissant. D'autres pourraient appeler cela une « douce petite voix ». Mais quel que soit le nom qu'on puisse lui donner ou comment c'est décrit, c'était pour moi sans aucun doute, la voix de Dieu.
 
Donc lorsque nous explorons ce sujet merveilleux de Dieu dans cette Leçon sermon, pensez à la façon dont Dieu vous parle. Qu'est-ce qui est nécessaire pour attirer votre attention ? Souhaitez-vous suivre l'instruction de cette voix ?
 
Texte d'Or
Comment quelqu'un pourrait-il décrire fidèlement quelque chose qui est fondamentalement un événement spirituel ? Tout ce que nous pouvons faire, c'est d'utiliser des images avec lesquelles nous sommes familiers. Jésus parle avec des paraboles pour que ses enseignements soient compréhensibles pour ses disciples. De nombreux écrivains et poètes dans les temps anciens, assimilaient le pouvoir de la voix de Dieu avec le tonnerre. Vous souvenez-vous de ce que vous avez ressenti la première fois que vous avez découvert le tonnerre ? Moi oui. J'avais environ quatre ou cinq ans et je pensais que le monde allait disparaitre. A ma grande surprise, on m'a dit de ne pas m'inquiéter car ce son était provoqué par Dieu jouant au bowling dans les cieux ! Et bien cela ressemblait beaucoup au bruit qu'on entend sur une piste de bowling, mais bien plus puissante. Dans les temps anciens, les peuples n'avaient pas d'explication particulière pour le tonnerre. Le commentaire Abingdon nous dit, « Il est suggéré ici ... un sens primitif de respect que le tonnerre mystérieux a toujours réveillé dans les cœurs des hommes. Aucun autre phénomène physique n'a fait une telle impression au cœur des Hébreux que le tonnerre. »
 
Cette voix puissante est « revêtu[e] de majesté ». Le mot traduit par « majesté » signifie aussi « splendeur, excellence, et gloire » (Strong's Exhaustive Concordance of the Bible). Quelle que soit l'image que nous pourrions utiliser pour décrire la voix de l'Eternel, c'est sans aucun doute quelque chose qui demande notre attention.
 
La Lecture Alternéecontinue la description de l'autorité absolue de Dieu. Sa force est telle que l'ordre établi par Dieu ne peut pas être déplacé. Les flots du chaos menacent de perturber l'ordre harmonieux de Dieu, mais « Son règne garantit que le monde ne sera pas accablé par une catastrophe cosmique ou politique. » (The Interpreter's One-Volume Commentary on the Bible) La plupart des campeurs de CedarS passent du temps dans la piscine à vagues au Big Surf Water Park. Ils aiment se faire rouler par les vagues et jouent parfois à rester debout lorsque le ressac arrive. En pleine mer, il est beaucoup plus difficile de combattre les vagues, et comme nous l'avons appris il y a quelques années, un Tsunami peut avoir un pouvoir dévastateur. Mais Dieu est même plus puissant que cela. On ne peut pas L'arrêter. En fait, il y a de nombreux témoignages dans les périodiques de la Science Chrétienne qui donnent des exemples de la protection divine contre des tempêtes menaçantes en mer. Que nous soyons confrontés à des orages réels ou métaphoriques dans nos vies, le magnifique pouvoir de Dieu est plus grand que toute autre chose. En fait, le pouvoir de Dieu est le seul pouvoir qui existe.
 
Section 1 : « Je veux écouter Ta voix. » (Hymne 304)
Pour utiliser une autre référence de CedarS, lorsqu'ils doivent affronter les parcours d'accro-branches, les campeurs doivent sortir de leur zone de confort. Ils n'ont pas besoin de faire un grand saut, mais ils sont encouragés à se dépasser. Le résultat est que lorsqu'un défi est tenté ou surmonté, le campeur apprend qu'il ou elle peut faire plus que ce qu'ils pensaient et ressortent de l'exercice avec un sentiment d'accomplissement et de domination sur leurs craintes.
 
Dans les temps anciens, il était presque inouï pour les gens de voyager très loin de chez eux. Il y a bien entendu toujours eu des explorateurs, mais très peu. Les fans du « Seigneurs des Anneaux » doivent se rappeler que Sam avait réalisé lorsqu'il quittait le Comté, que son prochain pas l'éloignerait de chez lui, plus que jamais. Cela devait ressembler à ce qu'Abram a dû ressentir lorsqu'il a été guidé dans un nouveau lieu. (Bible 2) Dans la citation Bible 1 de Josué, le peuple confirme son choix de suivre Dieu en étant « d'accord d'être absolument et exclusivement loyal à lui [Dieu] à l'avenir. » (Abingdon) Abram ou Abraham, comme il est finalement nommé, avait une des plus grandes tâches que nous pourrions attendre. Il n'allait pas dans un lieu particulier et on ne lui demandait pas de suivre une carte. Il rompait avec le passé et allait dans une toute autre direction. Figurativement, Abram rompait aussi avec les croyances traditionnelles concernant Dieu. Il laissait derrière lui les croyances qu'il avait héritées et établissait un plus haut niveau d'obéissance à l'unique Dieu. Ses actions ont préparé le chemin à suivre par une nation entière et des générations futures. (Bible 3) Le commandement « d'être parfait » signifie, « être toujours conscient de ma présence ». (Dummelow) Abraham reçoit un nouveau nom comme résultat de son alliance avec Dieu. Dieu S'est aussi révélé comme étant Dieu Tout-puissant.
 
Mme Eddy avait reconnu que les patriarches des Ecritures parlaient consciemment avec Dieu. (S&S 1) Cette communication n'a rien à voir avec des ondes sonores, mais avec les sens de l'Ame. (S&S 2) Abraham est défini spirituellement par le mot « fidélité ». (S&S 3) Fidélité, du mot latin « fidelitas », signifie fidélité, observation attentive du devoir ou exécution des obligations. La foi d'Abraham n'était pas aveugle. Elle était basée sur une compréhension spirituelle. Cette compréhension vient directement de Dieu. Ce n'est pas le résultat d'un raisonnement humain ou d'une compétence intellectuelle ; c'est « la réalité de toutes choses mise en lumière. » (S&S 4) Donc si vous n'avez pas encore réellement entendu Dieu vous parler, ne soyez pas déçu. En progressant dans notre compréhension spirituelle, nous entendrons Dieu par un sens spirituel et nous comprendrons chaque mot.
 
Section 2 : La voix de la loi de Dieu
Selon Abingdon, le Psalmiste croyait que la voix de l'Eternel, ou le tonnerre, était la force qui sépare la lumière de la foudre. (Bible 5) La racine du mot hébreu traduit dans notre version en « flamme » signifie luire ou projeter, comme une lame très polie ou la pointe d'une arme. (Strong's) C'est une fois encore une description assez forte du pouvoir de Dieu. Les Dix Commandements, donnés par Moïse, étaient une affirmation de l'alliance entre Dieu et Abraham. Dieu avait parlé à Moïse du milieu du feu. Les gens qui étaient en bas de la montagne ont vu des éclairs et ont entendu du tonnerre. Dans Deutéronome 4 :12, il est indiqué qu'il n'y avait aucune forme ou personnage parlant à Moïse, seulement une voix. Cette voix révéla les Dix Commandements (Bible 7). L'alliance, ou accord, entre Dieu et les hommes est ratifiée par l'obéissance de l'humanité à la loi divine.
 
Notre Leader a vu dans les commandements une profonde signification. Lorsqu'ils sont suivis, ils nous gardent concentrés sur la vraie nature de Dieu. Leur mise en pratique réprimandait toute adoration matérielle et supportait une compréhension spirituelle du Tout-puissant. (S&S 7, 8) Ils nous enseignent aussi la façon d'interagir avec notre prochain. En suivant les Commandements, nous exprimons le désir d'être bon et semblable à Dieu. « C'est prier sans cesse ». (S&S 9) Notre lutte quotidienne pour remplir nos obligations morales envers l'humanité montre notre compréhension croissante du « caractère divin ». En tant qu'image de Dieu, l'homme doit Le refléter. Mais cela demande un effort consacré de notre part. (S&S 10) Le résumé d'Abingdon concorde avec notre livre d'étude. Il dit, « La révélation était spirituelle, demandant une réponse spirituelle. Qu'Israël fasse attention à ne pas corrompre cette spiritualité et eux-mêmes par n'importe quelle représentation matérialiste de Jéhovah ; qu'Israël évite toutes pratiques d'idolâtre telle que l'adoration d'images taillées. »
 
Section 3 : Dieu parle-t-il par des actes de la nature ?
Alors que le temps passe, les prophètes d'Israël avancent dans leur compréhension de la vraie nature de Dieu. L'association de Dieu avec les forces de la nature était répandue aux temps anciens, et l'est toujours sous de nombreuses formes. Les orages et les catastrophes naturelles sont souvent nommés, « actes de Dieu ». Alors que les forces apparemment illimitées de la nature sont représentatives du pouvoir de Dieu qui ne peut être arrêté, c'est la tranquillité inébranlable de la paix qui donne une image plus claire de la douce présence de Dieu. (Bible 9) Abingdon met en avant l'idée que l'absence de Dieu dans les forces de la nature puisse servir comme « avertissement pour qu'Elie n'associe pas Jéhovah trop étroitement avec ces phénomènes naturels... » La « douce petite voix » devait certainement « guider Elie sur des plans plus hauts et plus purs d'une intuition prophétique. » Dummelow admet que même si les éléments sont impressionnants, et semblent être des agents du pouvoir de Dieu, « aucun ne L'ont révélé de manière aussi convaincante que le calme qui suivait la tempête. Cela le réveilla et se mélangea avec la conscience du prophète ; et il a réalisé la vraie valeur de la patience et de la retenue dans l'avancement des buts divins, comparés avec la violence qu'il avait lui-même affichée dans son conflit avec l'idolâtrie. » Cela se réfère à sa confrontation avec les prophètes de Baal et à sa fuite devant Jézabel.
 
Mme Eddy indique que la « douce petite voix » est semblable « au rugissement d'un lion ». (S&S 12) J'ai uniquement entendu des lions rugir dans des zoos. Mais il n'y a pas à se demander pourquoi on les appelle les rois des animaux. Leur rugissement est entendu à travers tout le zoo. Je peux seulement imaginer combien cela doit être impressionnant d'entendre un tel rugissement dans la nature. La voix de Dieu appelle, et c'est à nous de l'écouter. (S&S 13) Tout comme les prophètes qui ont progressivement atteints une meilleure compréhension spirituelle de la nature de Dieu, nous nous élevons aussi personnellement au-dessus des visions matérielles. Le psalmiste promet que l'ange de l'Eternel campe sur nous. (Bible 10) Ces anges sont les pensées de Dieu venant à nous, comme nous en avons besoin. Ils nous conduisent loin de tout ce qui est matériel et nous guide vers le « le Principe divin de tout bien ». (S&S 14, 15) Si vous vous trouvez en présence d'une preuve matérielle imposante, vous pouvez trouver cet endroit de calme et entendre la « douce petite voix. »
 
Section 4 : La voix de l'Eternel bénit notre mission
Que ceux qui l'entouraient entendaient la voix ou non, Jésus avait reçu, lors de son baptême, le message clair qu'il avait une mission divine à remplir. (Bible 12) Et il l'a remplie ! Il a enseigné, prêché, et guéri plus prolifiquement que quiconque avant et après lui. Il agissait sous l'autorité divine et travaillait souvent avec ceux qui étaient considérés comme des parias par la société. (Bible 15) Comme les prophètes avant lui, il a rompu avec les anciennes façons de faire les choses et a introduit une glorification de Dieu plus vibrante et pratique. Jésus ne faisait pas ces choses pour sa propre gloire, mais pour la gloire de Dieu. Par la réaffirmation de Jésus de son engagement pour sa mission et les commandements, une voix est venue des cieux. L'Evangile indique que ceux qui étaient autour de lui ont aussi entendu quelque chose, même si pour nombre d'entre eux, elle était imperceptible. (Bible 15) Dummelow écrit que tout le monde entend la voix, mais seul ceux auxquels le message est destiné, peuvent le comprendre.
 
Jésus est notre plus grand exemple de quelqu'un qui entend et obéit à la voix de Dieu. La voix céleste autorisa sa mission lors de son baptême et la confirma pendant toute sa carrière. Jésus répondit par des actes. Il enseigna par des démonstrations. (S&S 16) Jésus représentait la voix de la liberté de tout péché, maladie et mort. Il nous montra la nature divine et nous permit de nous élever. (S&S 18) La compréhension semblable à Christ de l'homme parle toujours avec autorité. Nos manières de penser traditionnelles, culturelles et médicales nous enchaînent aux maux dont nous souffrons. Mais la voix de la Science divine répète l'autorité divine de Jésus et influe le même pouvoir. (S&S 20) Cette voix divine nous libère de toutes les chaînes de la maladie et du péché. Dieu dit à chacun d'entre nous que nous sommes aussi les bien-aimés du Père, et qu'Il est heureux avec nous. [Comme nous le faisons au Camp, vous pouvez communiquer avec ceux qui aiment ce sens d'être chéris et utiles à une mission divine en les bordant chaque nuit avec le message « Tu es mon Fils (ou Fille) bien-aimé, en toi j'ai (Dieu) mis toute mon affection. » (Bible 12)]
 
Section 5 : La voix de Dieu nous garde en sécurité
« Les eaux » dont il est question dans Bible 16 ne sont pas les mers, mais les nuages orageux (Dummelow). Nous sommes tous confrontés de temps à autres, à des situations orageuses. Elles sont parfois métaphoriques, parfois non. Au début de cette Leçon, ce tonnerre et ces éclairs représentaient le pouvoir de Dieu qui impressionne l'humanité. Mais dans cette section, les orages sont menaçants. Comme mentionné plus haut, le tsunami en Asie a eu un effet dévastateur il y a quelques années. En plus de cela, la Nouvelle-Orléans et le sud des Etats-Unis ont énormément souffert de l'ouragan Katrina. [De nombreuses personnes ont priés pour nos amis des Philippines, il y a quelques mois, lorsque des pluies et des inondations les ont menacés, ainsi que leurs maisons et les églises.] Nous sommes confrontés à des conditions climatiques défavorables et inhabituelles dans de nombreux endroits du monde. Certaines personnes demandent maintenant, « Comment Dieu peut-il laisser ces tragédies se passer ? » D'autres pensent qu'aucun Dieu n'existe et qu'il n'y a rien que nous puissions faire contre des conditions atmosphériques difficiles. Le voyage de Paul était semé d'embûches. Ils commençaient le voyage plus tard que prévu et se sont rapidement trouvés dans des mers difficiles avec des conditions proches de l'ouragan. Après avoir pris beaucoup d'eau et jeté autant de cargaison possible pour rester à flot, ils n'avaient pas vu le soleil ou les étoiles pendant des jours. Sans moyens de navigation, ils étaient perdus et déprimés.
 
Paul aurait aussi dû être déprimé, mais au-delà des vents hurlants et des vagues violentes, il a entendu la voix d'un ange lui disant que tout irait bien. Ils pourraient perdre le bateau, mais aucune vie ne serait perdue. Après deux semaines, ils ont finalement aperçu une terre. Ils se trouvaient dans une eau peu profonde et ils ont eu peur de s'écraser dans les rochers, à cause de l'obscurité. Ils ont jeté l'ancre à l'arrière du bateau pour qu'il ne se retourne pas. Le moment venu, ils ont libéré le bateau et ont accosté. La proue a touché les rochers, alors que le reste du bateau a été réduit en morceaux. Chacun a obéi aux ordres du centurion et les 276 hommes se trouvant à bord du bateau, ont été sauvés.
 
Une partie de l'insistance que Paul avait pour que le voyage ait lieu et son assurance qu'ils allaient survivre, étaient soutenus par son sens de la mission. Comme Jésus et les prophètes avant lui, Paul avait aussi entendu la voix de Dieu. Rien ne pourrait le dissuader de mener à bien son but divin. Dans la vie, nous rencontrons aussi des orages, et si nous nous attachons à notre mission, notre but divin, nous aussi nous allons surfer sur les vagues. Remarquez que c'est un peu contraire à la logique de jeter l'ancre depuis l'arrière du bateau, mais c'était parfaitement sensé à ce moment là. Ils ont aussi coupés le cordage au bon moment. Lorsque nous sommes confrontés à des situations difficiles, il peut y avoir des moments où nous devons nous couper du passé et aller vers ce qui semble être une mort imminente. Nous pourrions perdre notre vaisseau, mais tant que Dieu dirige nos pas, nous serons toujours victorieux.
 
Mme Eddy indique que la supériorité du spirituel sur le physique est le fait central de la Bible. (S&S 21) Dieu retient le « vent dans Ses mains » et il n'existe aucun pouvoir opposé à Dieu. (S&S 22) Elle note aussi que nous devrons faire face à des orages dans notre position pour la Vérité. J'aime tellement cette image - « plus la Vérité élève la voix, plus l'erreur crie fort, jusqu'à ce que le son inarticulé de sa voix se perde à jamais dans l'oubli. » (S&S 24) Le cri de l'erreur n'est rien. Qu'elle crie ! Elle est condamnée à l'oubli. L'erreur crie en vain et est à tout jamais réduite au silence. La voix de Dieu tonne et est entendue. Notre Leader parle avec autorité lorsqu'elle écrit, « Aucune puissance ne peut résister à l'Amour divin. » (S&S 25) Et bien ! C'est tout simplement impressionnant.
 
Section 6 : Entendre l'Eternel grâce à Ses œuvres merveilleuses
Si l'idée n'est pas encore claire, elle est mentionnée encore une fois - « Dieu tonne avec sa voix d'une manière merveilleuse ». (Bible 20) Pour Jean, la voix de Dieu est comme le son d'une trompette. Comme le tonnerre ou la trompette, la voix de Dieu est remarquée et entendue. Toute la majesté, la merveille, et la gloire de la création est à Lui. (Bible 22) La parole de Dieu exprime Sa nature dans la création. Toute création est le résultat de Sa parole impressionnante. (Bible 23) Lorsque vous pensez à la création, êtes-vous impressionné ? Reconnaissez-vous Dieu comme étant le Créateur suprême de tout ?
 
Mme Eddy décrit la vision de Jean et la compréhension de la mission de Jésus comme étant « la divinité embrassant l'humanité ». (S&S 27) C'est une image réconfortante - le Créateur embrassant la création et tout ce qui est corporel disparaît. Lorsque Dieu parle, c'est fait. En fait, toute la création est la réalisation d'idées spirituelles et c'est tout ce qui prend place dans l'Entendement, en Dieu. (S&S 28) Le monde des sens semble nous parler constamment pour essayer de nous empêcher d'entendre la voix créatrice de la Vérité. Mais cela ne peut se faire. Lorsque nous cessons d'écouter le bavardage incessant du sens matériel et lorsque nous nous mettons à l'écoute de ce que dit et fait Dieu, nous finirons par ne voir rien d'autre que la parole de Dieu en action. (S&S 29) Nous entendons finalement la voix de Dieu, car Dieu est notre Créateur. Tout témoignage des sens vient apparemment d'en dehors de nous, et nos sens le reçoivent alors et l'interprète. Mais la voix de Dieu et le témoignage de l'Esprit vient par une révélation divine. Elle n'est pas scolaire, mais relative à l'inspiration. (S&S 30)
 
A quoi donc ressemble la voix de Dieu ? Pouvez-vous l'entendre avec les sens matériels ? Ou la discernez-vous par une conscience toujours croissante de Dieu et de la splendeur de Sa création ? Restez calme et écoutez. Que dit-elle ?
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page