Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

SEPAREZ L'IVRAIE DU BLE POUR TROUVER LE ROYAUME DES CIEUX ET DECOUVREZ SES TRESORS INVISIBLES ET ILLIMITES !!!

Janet Hegarty, C.S., St. Louis, MO
Posted Monday, March 16th, 2009

LA MATIERE, 16 au 22 mars 2009
Traduction libre d'un texte de Janet Hegarty, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org

Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n'avons malheureusement plus de traducteur pour l'allemand.)

Il y a certaines choses qui sont impossible à définir à moins de connaître leurs opposés. Il est par exemple impossible d'expliquer ce qu'est le silence si on ne commence pas par comprendre ce qu'est le bruit. C'est aussi le cas de la matière. Pour comprendre ce qu'est la matière (ou ce qu'elle n'est pas), nous avons aussi besoin d'avoir une compréhension de l'Esprit. A cause de cela, dans la Leçon de cette semaine, nous entendrons beaucoup parler des relations entre les opposés.

Texte d'Or : Une vie pleine découle de pensées célestes.
« Que votre pensée soit basée sur des choses célestes et non terrestres. » (Dummelow) « Intéressez-vous aux choses célestes, et non aux choses passagères de la terre. » (J.B. Phillips) Le Texte d'Or de la semaine est tiré de la lettre de Paul aux Colossiens. Dans cette lettre, Paul encourage les Colossiens à participer pleinement à la vie de Christ. Pour ce faire, il explique aux Colossiens de penser comme pensait Jésus, estimer ce qu'estimait Jésus, être motivé par les mêmes désirs qui motivaient Jésus. Dans la même idée, Mary Baker Eddy dit, « Nos pensées engendrent nos actes ; elles font de nous ce que nous sommes. » (La Première Eglise du Christ, Scientiste et Miscellanées, p. 203 :19) Jésus base ses « affections » sur la bonté, l'honnêteté, et l'amour. La vie de Jésus était certainement pleine. Sa vie a toujours un énorme impact sur le monde, même de nos jours. Vous pourriez dire que Jésus était et est toujours célèbre. Mais Jésus n'a rien fait pour devenir célèbre. Jésus voua ses pensées à un but complètement désintéressé. Son but était de rendre l'amour de Dieu évident à l'humanité. Jésus pensait et vivait l'amour. Ses pensées étaient focalisées sur les choses d'en-haut, sur les choses de Dieu. Ces choses célestes sont illimitées et éternelles. C'est ce qui a rendu la vie de Jésus tellement démonstrative. Gardez votre pensée remplie de choses célestes et vous serez sûr de voir votre propre vie se développer.

Lecture Alternée : Choisissez avec sagesse les choses que vous aimez.
La Lecture Alternée comprend trois courtes paraboles. Chaque parabole montre comment c'est important de choisir soigneusement ce que nous chérissons. Les choses que nous estimons le plus déterminent la façon dont nous vivrons et dont nous serons préparés, si notre sécurité est menacée. Des trésors terrestres, des choses matérielles (comme les vêtements, les voitures, l'argent, la reconnaissance, etc.) sont facilement détruits. Ces trésors peuvent être endommagés ou détruits. Ils peuvent être volés ou perdre leur valeur. Même si les trésors matériels sont très attirants, ils ne garantissent pas la joie ou la sécurité permanente. Au contraire, les trésors célestes, les choses spirituelles (comme la bonté, la gentillesse, le pardon, l'honnêteté, etc.) durent toujours. Des trésors spirituels ne peuvent pas être détruits, corrompus, ou volés et ces trésors nous protègent pendant les moments difficiles.

La parabole des « deux maîtres » nous encourage à faire une priorité de servir Dieu. Mais cela ne signifie pas que si nous servons Dieu, nous devons être pauvres. « Ce n'est pas posséder une fortune et servir Dieu qui ne sont pas compatible, mais servir les possessions de quelqu'un (Mammon, un mot araméen signifiant « propriété » ou « richesse ») ne peut coexister avec le fait de servir Dieu. » (Interpreter's One-Volume Commentary) Cela concorde avec la réassurance que Jésus nous donne lorsqu'il a dit, « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » (Matt. 6 :33)

Lorsque nous choisissons de donner plus de valeur aux choses spirituelles qu'à toute autre chose, notre vie est motivée par l'amour. L'amour nous rend fort car il nous inspire à exercer notre nature spirituelle, à mettre de côté nos propres désirs et à être désintéressé, à pardonner patiemment à nos ennemis et au lieu de cela, à baser notre pensée sur l'homme spirituel exempt de péché. Alors, comme l'homme sage qui a bâti sa maison sur le roc, nous avons une ferme fondation qui résistera à n'importe quelle tempête. Où sont vos trésors, sur la terre ou dans les cieux ?

Section 1 : Si vous trouvez de l'ivraie dans votre blé, ne vous emportez pas.
Vous est-il déjà arrivé de faire un maximum d'effort, de suivre avec intelligence les meilleurs moyens connus pour faire un travail, à faire soigneusement tout ce qui était nécessaire, au bon moment et de la bonne manière, pour découvrir que les choses n'ont pas fonctionné comme prévu ? Si cela vous est arrivé, vous pouvez certainement comprendre ce qu'ont ressenti les serviteurs lorsqu'ils ont découvert qu'il y avait de l'ivraie au milieu du blé qu'ils avaient plantés. Ils étaient choqués, déçus, et avaient même peur que leur maître perde une partie de son revenu. Les serviteurs suggérèrent que l'ivraie soit arrachée tout de suite, alors que les plants étaient encore délicats. Mais le maître décida d'être patient, et attendre de séparer l'ivraie du blé lorsque les plants de blé seraient forts et entièrement développés. Même s'il ne pouvait pas remettre immédiatement le champ en état, il avait confiance dans la bonne graine qu'il avait plantée et dans le bon travail qui avait déjà été fait. Il était certain que le blé croîtrait et produirait une bonne récolte si on le laissait venir à maturité sans être dérangé. (Bible 6) Nous devons nous souvenir de ne pas réagir devant l'erreur, en lui donnant toute notre attention. Cela ne ferait qu'empirer les choses. L'erreur n'est que l'apparence d'une fausse pensée qui provient d'une idée erronée que la matière est réelle. (S&S 4) Des pensées qui n'ont rien à faire avec la matière sont « l'irréel et le temporel » (S&S 1) Comme ces pensées et toute apparence qu'elles puissent prendre sont toujours fausses, nous savons qu'elles ne dureront pas. Mais cela ne signifie pas que nous devions ignorer le problème. Comme le maître, nous devons détourner notre attention de l'erreur (« Veux-tu poursuivre du regard ce qui va disparaître ? » Bible 2) et porter notre attention toute entière sur ce qui est « réel et éternel ». (S&S 1)
Concentrez vos pensées sur Dieu, le bien, et sur l'homme réel et parfait qui reflète cette bonté. (S&S 2) Cela retirera correctement l'ivraie (l'erreur) et permettra au bon blé (la perfection spirituelle) d'apparaître.

Section 2 : Les lois pharisiennes d'aujourd'hui.
Jésus est venu pour accomplir la loi de Dieu et pour révéler l'impuissance des lois matérielles. Il a dit, « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » (Bible 8) Avant que Jésus ne guérisse l'homme avec la main sèche, les Pharisiens, cherchant une raison pour condamner Jésus, ont demandé, « Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat ? » (Bible 9) Les Pharisiens semblaient voir la loi comme un outil qui devait être utilisé pour condamner ceux qui étaient bons. Cela ne ressemble-t-il pas à la vision populaire des lois de la matière de notre époque ? En hiver, vous entendrez souvent des amis se prévenir les uns les autres de ne pas enfreindre les lois de la matière - Ils diraient, « Habille-toi chaudement, pour ne pas attraper froid ! » Cela ressemble beaucoup à ce que disaient les Pharisiens - « Si vous enfreignez cette loi sans pitié et rigide, vous serez punis. » Il y a des lois qui gouvernent l'homme, mais ce sont les lois de Dieu, les lois morales et spirituelles. Les lois qui s'opposent au gouvernement de Dieu et qui condamnent Ses enfants à souffrir, sont les soi-disant lois de la matière. Ce ne sont pas du tout des lois, elles sont entièrement fausses et n'ont aucun pouvoir de décréter leurs idées erronées. (S&S 10) La loi réelle est la loi compatissante de l'Amour que Jésus enseigna et démontra. Cette loi est une protection pour l'homme et un guide infaillible pour une vie paisible et joyeuse. Cette vraie vision de la loi est vue dans le troisième verset de l'Hymne 134 : « De Ton amour environné, j'ai Ta loi pour soutien ; je vois Ta main régner partout et tout être en Ta main ; Tu me guides par des sentiers où mon deuil en joie est changé. »Jésus prouva qu'il n'y aucune loi réelle de la matière. Cette semaine, révisez les Dix Commandements (les lois de Moïse). Laissez alors ces lois morales et le commandement de Jésus d'aimer notre prochain, vous protéger et vous guider.

Section 3 : Sur le chemin spirituel.
Les versets de Job (Bible 10) qui débutent cette section, font partie d'un vaste chapitre poétique qui explore la question, « D'où vient donc la sagesse ? » (Job 28 :20) Le chapitre fait remarquer que ce « chemin » pour la sagesse est caché de tous. Caché de l'observation matérielle, mais pouvant être discerné par une compréhension spirituelle. « C'est Dieu qui en sait le chemin...puis il dit à l'homme : Voici, la crainte du Seigneur, c'est la sagesse ; s'éloigner du mal, c'est l'intelligence. » (Job 28 :23, 28) Jésus Christ est sur le chemin spirituel mais nombre de ses chers compatriotes, manquant de discernement spirituel, ne pouvait voir Jésus que comme une personnalité matérielle. Certains d'entres eux, qui écoutaient parler Jésus dans la synagogue, étaient impressionnés par son discours. Mais d'autres semblaient douter du pouvoir de ses paroles. Ils étaient sceptiques et demandaient, « N'est-ce pas le fils de Joseph ? » Ils savaient qu'il était le fils de Joseph, qui était un homme ordinaire qui vivant dans leur propre communauté, ils ne pouvaient pas accepter l'idée qui pourrait être le Messie (Interpreter's One-Volume Commentary) Grâce à sa compréhension spirituelle, Jésus fût capable d'éviter la violente colère de la foule. Jésus s'est rendu à Capernaüm où les gens étaient prêts à accepter son statut spirituel et il y a guéri de nombreuses personnes. Assurons-nous que notre pensée soit prête à accepter librement le pouvoir guérisseur de Christ comme cela fut le cas des gens de Capernaüm. Pour retirer toute idée basée sur la matière qui pourrait vous cacher le Christ, étudiez les citations de Science et Santé dans cette section.

Section 4 : Remettons la matière à sa place.
La matière est réellement arrogante. Elle prétend tout contrôler. Elle dit, « Je peux te rendre malade, inconfortable, fatigué ou tout à la fois. » Elle dit pouvoir nous empêcher d'être bon ou de faire le bien. Mais le peut-elle ? Jésus avait l'autorité sur la matière et il enseigna à ses disciples comment avoir autorité sur elle. (Bible 13) Jésus était tellement certain que la matière n'avait aucun pouvoir et que nous pourrions le prouver comme il le fit, qu'il nous a demandé à tous, « Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. » (Bible 13) Jésus enseigna et prouva que la matière n'est pas substance et que la matière n'a reçu aucune autorité pour décider de la qualité de notre vie. (S&S 16) Jésus Christ prouva que Dieu, le bien, avait toute autorité et ne partagea pas son pouvoir avec la matière. La guérison que Mme Eddy a faite de M. Clark à Lynn prouve aussi que, même si la matière se vante, elle n'est en réalité rien d'autre qu'une croyance erronée sans pouvoir au sujet de la vie. La matière semblait avoir gardé M. Clark dans la souffrance pendant de nombreuses années de sa vie. Malgré cela, Mme Eddy a guéri M. Clark en moins de 15 minutes. Ce n'était pas la matière, mais des pensées craintives au sujet de la matière, qui ont fait souffrir M. Clark pendant toutes ces années. La prière de Mme Eddy changea la pensée de M. Clark, élimina ses pensées craintives, et il fut guéri. C'est pour cela qu'elle dit avec une autorité absolue, « la puissance de l'Esprit omnipotent ne partage pas sa force avec la matière, ni avec la volonté humaine. » (S&S 19) La matière va continuer à se vanter. Donc pour être certain de ne pas vous laisser avoir par ses mensonges, prenez quelques minutes chaque jour pour lire une guérison de la Bible ou de l'un des périodiques et mémorisez comment la guérison prouve que la matière n'a aucun pouvoir ou contrôle sur l'homme.

Section 5 : L'Esprit illimité est la source de tout.
La merveilleuse promesse dans cette section tirée de l'épître aux Philippiens nous montre que l'Esprit est une source illimitée de subsistance. « Et ce même Dieu qui prend soin de moi répond à vos besoins en ses merveilleuses richesses, qui nous ont été données en Christ Jésus. » (New Living Translation) Pensons à ces merveilleuses richesses. Comme Dieu doit être riche ! Infiniment riche, sans aucun doute. Riche sans limite. Tellement riche que Sa fortune ne disparaîtra jamais peu importe le nombre de demandes qui y sont faites. A la page 307 d'Ecrits Divers ceci est expliqué, « Dieu vous donne Ses idées spirituelles, et à leur tour, celles-ci pourvoient à vos besoins quotidiens. » Des idées spirituelles, non des choses matérielles sont les richesses de Dieu. Jésus devait avoir compris que les pains et les poissons n'étaient pas des choses mais que ce n'était que des idées qu'il pourrait multiplier de la même manière que nous multiplions les nombres. Comme l'explique Adam Dickey, dans son article intitulé « Possession », qu'étant donné que les nombres sont des idées, il y aura toujours une quantité infinie de nombres. Nous sommes d'accord avec l'idée que s'il existe un chiffre 5, il y a aussi une quantité infinie de chiffre 5. Pour Jésus, s'il y avait une idée nommée poisson, il y avait donc aussi une quantité infinie d'idées nommées poissons. Mme Eddy explique cela de la manière suivante, « Toute forme, toute couleur, toute qualité et toute quantité émanent des éléments infinis de l'unique Entendement et sont mentales, originairement et secondairement. » (S&S 24) Même si nous ne sommes pas encore capables de démontrer ces idées au même niveau que Jésus, nous pouvons avoir confiance que l'Amour dévoilera toutes les idées dont nous avons besoin pour progresser, lorsque nous abandonnerons les croyances matérielles au sujet de l'existence et lorsque nous atteindrons la réalité spirituelle.

Section 6 : Dans le royaume de l'Esprit, il n'y a pas de matière.
Le son et le silence, la lumière et l'obscurité, le froid et le chaud, toutes ces idées sont en relation entre elles comme la relation entre l'Esprit et la matière. Nous pouvons apporter une lampe dans une pièce sombre et l'allumer, mais nous ne pouvons pas apporter l'obscurité dans une pièce éclairée pour rendre la pièce obscure. Si une pièce est éclairée, nous devons retirer la lumière pour que la pièce devienne sombre. Même si l'obscurité semble très réelle, l'obscurité est en fait simplement l'absence de lumière. En hiver, nous encourageons souvent les autres à ouvrir et refermer rapidement les portes de notre maison pour éviter que le froid entre. Mais en fait, ce que nous faisons réellement, c'est d'empêcher la chaleur de sortir. Comme l'obscurité, le froid, n'est pas réellement quelque chose, c'est en fait un manque de quelque chose, un manque de chaleur. Lorsqu'un téléphone mobile sonne, rompant le silence d'une salle de lecture, la bibliothécaire n'amène pas plus de silence pour contrer le son. Elle demande au propriétaire du téléphone mobile d'éteindre son téléphone. Elle élimine ainsi le bruit. Le silence, comme l'obscurité et le froid, est seulement l'absence de la qualité opposée positive. La relation entre l'Esprit et la matière est très similaire à ces relations avec une exception. L'Esprit, Dieu, est toujours-présent et a tout pouvoir. Si la lumière, la chaleur, et le bruit, étaient toujours présents, il n'existerait pas d'obscurité, de froid, ou de silence, n'est-ce pas ? (S&S 28) C'est la raison pour laquelle Mary Baker Eddy dit, « Les trois grandes vérités de l'Esprit, l'omnipotence, l'omniprésence, l'omniscience ... contredisent pour toujours la croyance que la matière puisse être réelle. » (S&S 28) Vous êtes en sécurité dans le royaume de l'Esprit et vous êtes gouvernés par les lois de l'Esprit. Soyez rassurés ; vous êtes à tout jamais libre de n'importe quelles lois et limitations de la matière !

Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. MAINTENANT, CLIQUEZ ICI POUR SOUTENIR EN LIGNE LE TRAVAIL DE CEDARS! Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011

Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker EddyLa Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétiene dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!

Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162

 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page