Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

TROUVEZ VOTRE VERITABLE NATURE PAR LA REDEMPTION !

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Sunday, April 26th, 2009

CHATIMENT ETERNEL, 27 avril au 3 mai 2009
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS

Tirée du site www.cedarscamps.org

 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n'avons malheureusement plus de traducteur pour l'allemand.)
 
 
En regardant l'état du monde aujourd'hui, la plupart d'entre-nous seraient d'accord sur le fait que l'humanité un sérieux besoin de rédemption. Dans un sens religieux, la rédemption signifie être sauvé et délivré de l'esclavage du péché et de ses peines. Cela signifie aussi expier, ou compenser et restaurer l'honneur ou la valeur de quelque chose. Dans le Texte d'Or, nous sommes assurés que Dieu est notre Rédempteur. Le processus par lequel la rédemption du péché est réalisée, est décrit dans la Leçon de cette semaine.
 
La Lecture Alternée est un résumé du processus de rédemption. Depuis toujours, l'humanité a enfreint des lois de Dieu. On pourrait penser que l'humanité ne vaut pas la peine d'être rachetée. Mais Dieu est miséricordieux. La miséricorde est définie comme : « La bienveillance, la douceur, ou la tendresse de cœur permettant à quelqu'un d'oublier les blessures ou de traiter quelqu'un qui vous fait du mal, mieux qu'il ne vous traite, la disposition qui tempère la justice, et amène une personne blessée à pardonner des offenses ou blessures, et de s'abstenir de punir ou de faire moins que ce que la loi ou la justice garantirait. Dans un sens, il n'y a peut-être aucun mot dans notre langage qui est un synonyme précis pour miséricorde. Celui qui s'en approche le plus, c'est le mot grâce. Elle sous-entend la bienveillance, la tendresse, la douceur, la compassion, et la clémence, mais uniquement exprimée envers ceux qui nous offensent. La miséricorde est un attribut distinctif de l'Etre Suprême. » (Student's Reference Dictionary)
 
Dieu nous donne de nouvelles opportunités chaque matin. Il est bon pour ceux qui Le cherchent. Même si nous pouvons souffrir pour nos péchés, notre souffrance ne vient pas de Dieu, mais du péché lui-même. Nous ne devrions pas nous plaindre de la souffrance pour le péché car si la souffrance nous encourage à renoncer au péché, elle renforce aussi notre discipline morale.
 
Section 1 : Nous avons du prix aux yeux de Notre Rédempteur
Comme la rédemption signifie restaurer ou se rappeler, cela signifie qu'au début nous avons été créé bons. Même si nous ne devrions pas agir comme tel maintenant, nous sommes les fils [ou enfants] de Dieu (Bible 1). Nous ne le voyons pas maintenant, mais une conscience de notre nature exempte de péché en tant qu'enfants de Dieu, nous donne l'espoir que nous pouvons vaincre et que nous vaincrons tout mal. Les enfants d'Israël étaient souvent désobéissants, mais Dieu les a toujours ramenés, car ils avaient « du prix » à Ses yeux. (Bible 2) Le sens humain pour la correction du péché comprend souvent l'idée de châtiment, mais les méthodes de Dieu sont au-dessus de celles des hommes. La relation entre Dieu et Ses enfants est tellement pure que le péché totalement exclu.
 
Cela semble bien, n'est-ce pas ? Vous êtes-vous déjà demandé ce que cela signifie d'être un enfant de Dieu ? Prenez la première citation : « L'homme est l'expression de l'être de Dieu. » (S&S 1) Nous pensons souvent que nous exprimons Dieu lorsque nous faisons de bonnes choses. Mais cette phrase nous dit que Dieu nous exprime ! Tout vient de Dieu. En raisonnant avec l'idée de perfection de Dieu, Mme Eddy explique avec une série de question (S&S 2) combien il est absurde de penser que Dieu pourrait créer un homme capable de pécher pour le punir ensuite de cela. Si nous nous détournons de l'identité mortelle pécheresse pour l'idéal Christ, nous pouvons trouver ce qu'est notre nature réelle. (S&S 3) Dieu nous a créé parfait, incapable de pécher. Mais, l'homme mortel se comporte souvent de manière diamétralement opposée et il a certainement besoin de rédemption.
 
Section 2 : Le péché commence lorsque nous accueillons des suggestions du mal.
Comment l'humanité peut-elle pécher ? En permettant à des tentations de se transformer en actions. Lorsque l'homme mortel cède à la tentation, son premier penchant est de se dérober à toute responsabilité et de condamner Dieu pour cela. Mais nous devons nous souvenir que les tentations ne viennent pas de Dieu (Bible 3). En des termes modernes, condamner Dieu pourrait prendre la forme d'une croyance en une prédisposition génétique ou héréditaire au péché, ou en une croyance que notre environnement nous a poussés à agir immoralement. En d'autres mots, nous péchons à cause de circonstances hors de notre contrôle, et que nous sommes donc impuissants pour résister au mal. Cette vision nous évite clairement de prendre notre responsabilité pour nos actions.  
 
Parfois, des tentations peuvent provenir de sources inattendues. Pour Jacob, une tentation de pécher vient de sa mère Rebecca (Bible 5). Cela serait facile de rejeter sur Rebecca la faute concernant la situation de Jacob. Mais même s'il semble que des gens nous tentent, la source est toujours l'entendement mortel. Jacob était une cible facile. Il avait déjà montré par exemple qu'il était capable de voler le droit d'aînesse de son frère. C'était le manque de fibre morale de Jacob qui l'a rendu réceptif à ces suggestions. La chose désolante, c'est que chaque personne de l'histoire a souffert d'une manière ou d'une autre, à cause de la tromperie de Jacob. Comment pourriez-vous réagir à une situation similaire ? Avez-vous déjà été tenté de faire quelque chose que vous saviez être fausse par le biais de quelqu'un en qui vous aviez confiance et que vous aimiez ?  
 
Notre Leader nous conseille de surveiller notre pensée. (S&S 5) Elle nous conseille de contrôler les mauvaises pensées avant qu'elles ne nous contrôlent. (S&S 6) Si nous bâtissons une protection solide avec vertu et vérité, nous ne serons pas des cibles involontaires pour des mauvaises intentions. Il n'y a vraiment aucun moyen de tirer un bénéfice de mauvaises actions. La justice ne le permettrait pas. (S&S 7) La malhonnêteté, l'égoïsme, et toutes mauvaises tendances devraient être supprimées par une bonté spirituelle. Le mal ne nous rend jamais heureux. Toute activité criminelle permet aux mauvaises pensées d'entrer sans restriction dans notre conscience. Nous devons permettre à la bonté spirituelle qui est en nous de l'emporter sur le mal. (S&S 8) Il n'y a rien d'intelligent à chercher des moyens de tricher. Une vraie sagesse consiste à maintenir la supériorité que Dieu nous a donnée sur le mal. (S&S 9)
 
Section 3 : Vous ne pouvez pas vous sauver avec des mensonges
Jacob pensait que son père ne tomberait pas dans le piège, mais Rebecca a changé son plan. En étant seul à seul avec son père, Jacob est forcé d'ajouter un mensonge après l'autre pour éviter d'être démasqué. Alors que Jacob allait partir après avoir reçu le bien mal-acquis, Esaü arrivait avec le cadeau pour son père. Réalisant ce qui se passait, Esaü a commencé à préparer une revanche contre son frère trompeur. Rebecca découvre qu'Esaü prévoyait de tuer Jacob et a donc préparé un autre complot et a envoyé Jacob loin de son frère pour qu'il trouve une femme. (Bible 7) Comme dit le Proverbe, « Le faux témoin ne restera pas impuni, et celui qui dit des mensonges n'échappera pas. » (Bible 6) Jacob s'est laissé dupé à croire qu'il s'était éloigné de quelque chose. Psaume 130 :3, 7 reconnaît que l'humanité serait dans un problème réel si chaque péché était enregistré. (Bible 8) Si Dieu garde une trace de chaque mal, il n'y aurait aucun espoir pour nous. Dieu nous rachète, non en enregistrant chaque erreur que nous faisons, mais en les corrigeant.
 
La Science Chrétienne enseigne clairement que nous « ne pouvons échapper à la peine due au péché. » (S&S 10) Pourquoi est-ce une pilule si difficile à avaler ? Même si Dieu est Amour infini, plein de miséricorde et de compassion, le péché ne doit pas rester impuni. En évitant la justice, on perpétue le péché et on se joue de la miséricorde. (S&S 11) Si vous avez mal agi, vous ne vous en irez pas avec. Si vous avez eu tort, Dieu prendra soin de cela. Le péché se punit lui-même (S&S 12), et nous ne pouvons pas être blessés par les péchés des autres. (S&S 13) L'homme doit se conformer aux exigences de Dieu jusqu'à ce qu'il devienne une « nouvelle créature ». (S&S 14)
 
Section 4 : La souffrance cesse lorsque le péché cesse
Jacob échappe au danger imminent. Alors qu'il travaillait pour son oncle Laban, Jacob a appris quelques leçons difficiles au sujet de la tromperie. Prenez le temps de les lire vous-même. Après avoir appris ces leçons, il a reçu le message ange lui disant de rentrer à la maison (Bible 11). Sur le chemin du retour, la conscience de Jacob l'a finalement rattrapée et il ressentait quelques craintes à l'idée de retourner vers son frère. Il envoya donc des messagers en avant pour observer la situation. (Bible 12) Les messagers sont revenus lui dire que son frère venait vers lui avec quatre cents hommes. Il n'est pas étonnant que Jacob craigne pour sa sécurité et celle de sa famille. Il a donc prévu d'envoyer quelques cadeaux pour apaiser son frère. Il pria humblement et sincèrement pour avoir de l'aide. Sa transformation est un brouillon pour la nation d'Israël. Leurs péchés seront pardonnés et leur reproche sera éliminé. Leurs transgressions seront effacées comme les brumes d'un nuage qui se dispersent. (Bible 13)
 
Cela peut sembler difficile, mais si nous avons mal agi, nous devons expier. En Science Chrétienne, le péché est pardonné uniquement lorsqu'il est détruit. (S&S 16) Jacob était parti pendant 20 ans. Il avait passé 14 ans à travailler pour gagner la femme qu'il aimait. Nous aussi, nous devons « payer entièrement et loyalement jusqu'au dernier quadrant » (S&S 17). Le pécheur n'est pas un homme de Dieu, mais une personnalité matérielle - une contrefaçon de l'homme réel (S&S 18). Mais cela ne signifie pas que nous n'avons rien à faire. La seule manière d'éliminer une fausse croyance, c'est par « la repentance, le baptême spirituel et la régénération » (S&S 19). Nous devons nous débarrasser de cette personnalité matérielle - ce faux sens de soi. Un amour de soi éloigne tout ce qui est réel et bon. Il doit être anéanti. La plus petite connaissance de cela, commence à transformer le caractère. (S&S 21) La reconnaissance de notre vraie nature nous aide dans notre voyage. Avez-vous fait quelque chose de mauvais ou de malhonnête ? En payez-vous le prix ? Ne vous plaigniez pas. Le péché doit être détruit, pour que nous puissions trouver notre vraie nature.
 
Section 5 : Celui qui est racheté devra retourner avec joie.
Pendant la nuit, avant de traverser le Jourdain, Jacob a combattu seul contre ses croyances. La Bible dit qu'il a combattu un homme (Bible 14). Quoi qu'il se soit passé, c'était une crise spirituelle. Alors qu'il luttait, il refusa de renoncer jusqu'à ce qu'il soit béni. Cette fois, la bénédiction était légitime et méritée. Jacob était humble et sa propre volonté était éliminée. Il était transformé et il a même reçu un nouveau nom. Avez-vous déjà vécu une telle expérience ? Ceux pour qui c'est le cas, ne l'échangerait pour rien au monde. Ce n'est pas drôle lorsqu'on est dedans, mais le résultat est merveilleux. Le matin, il alla voir son frère. Esaü était aussi transformé. Plus du tout rempli de colère, il couru à la rencontre de Jacob, l'embrassa, et pleura. Jacob explique alors à Esaü qu'il l'avait vu comme s'il « regard[ait] la face de Dieu » (Bible 15).
 
Lorsque nous vivons une telle expérience, nous voyons tout sous une nouvelle lumière. Nous nous sentons vraiment comme une nouvelle personne. Dans certains cas, les gens désirent réellement changer de nom. En termes bibliques, nom signifie nature. La discussion de Mme Eddy au sujet de la lutte de Jacob (S&S 23) nous est très familière. Rien ne peut vraiment y être ajouté. Mais en l'étudiant, recherchez des moyens de relier l'histoire à vous-même. Si vous avez eu une telle expérience - changeant la vie - souvenez-vous-en et réjouissez-vous. Si vous attendez une telle expérience, vous allez vous régaler. Une expérience difficile est parfois nécessaire pour que nous sortions de la mortalité (S&S 24, 25) Une fois que nous connaissons notre nature spirituelle, nous ne craignons plus jamais le péché.
 
Section 6 : Le Christ libère de la maladie
Saint Paul voyait la rédemption du péché comme un élément clé pour le salut. Alors que les païens démontraient de la miséricorde et qu'ils venaient en Christ, tout Israël fut finalement sauvé (Bible 17). En marchant dans la liberté de l'Esprit, il n'y a besoin d'aucune condamnation, car il n'existe plus de tendance à mal agir. (Bible 18) L'esprit-Christ qui libère du péché, apporte aussi la liberté de la maladie. Ce n'est pas exceptionnel qu'une affection physique soit considérée comme une punition pour des agissements immoraux. Lorsqu'il était confronté à cette croyance, Jésus y répondait courageusement. Les pharisiens croyaient certainement que la maladie était la punition d'un péché. Lorsque Jésus a dit avec miséricorde à l'homme paralysé que ses péchés étaient pardonnés, les pharisiens s'en offensèrent immédiatement, revendiquant que seul Dieu pouvait pardonner un péché. (Bible 19) Jésus affirma vigoureusement son pouvoir sur le péché et la maladie et il guérit l'homme.
 
Une rédemption totale du péché et de la maladie est un concept uniquement chrétien. Dans la lettre à Tite (Bible 20), il nous est rappelé que : « l'évangile est une école pour le caractère, enseignant aux hommes à renoncer à toute impiété, à réprimer tout élan plein de luxure, et à apprendre la discipline de contrôle de soi et la beauté de la justice... » (The Abingdon Bible Commentary)
 
De nos jours, le Christ détruit le péché et la maladie par la pratique de la Science Chrétienne (S&S 26). Notre livre d'étude nous dit que lorsque nous réalisons que ni le péché, ni la maladie ne sont réels, nous pouvons les détruire tous les deux. (S&S 28) Lorsque nous prions au sujet de ces problèmes, nous ne devons pas oublier de retourner chaque pierre. Chaque forme que prend le mal doit être reniée. Prenez-vous une position aussi ferme contre le péché et la maladie ? Nous devrions le faire, si nous voulions permettre au Christ de transformer notre caractère/nature. En ouvrant nos vies au pouvoir de la Vérité qui transforme (S&S 29), le péché et la maladie seront éliminés comme l'a promis Esaïe (Bible 14). L'obscurité du péché et de la maladie se dissipera en présence de la lumière spirituelle. Cela peut sembler un ordre difficile, mais la conquête de tout péché (S&S 30) est possible. Le Christ oeuvre aujourd'hui pour nous racheter de tout mal. Reconnaissez votre origine exempte de péché, en tant qu'enfant de Dieu. Défendez-vous contre toutes les mauvaises suggestions. Réjouissez-vous du fait que lorsque le péché cesse, la souffrance disparaît. Une fois que vous avez votre expérience qui transforme, retournez dans le royaume avec joie. N'oubliez finalement pas que le Christ vous rachète de la maladie autant que du péché. La rédemption est un processus merveilleux. Par ce processus plein de miséricorde, vous vous éveillerez à votre vraie nature d'enfant de Dieu.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le  (636) 394-6162  ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker EddyLa Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétiene dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org  (636... 
 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page