Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

LAISSEZ LA DOUCE PROBATION DE L'AMOUR SUIVRE VOS PROGRES ET MONTRER AU JOUR LA VIE ETERNELLE

Janet Hegarty, C.S., St. Louis, MO
Posted Monday, April 20th, 2009

PERIODE PROBATOIRE APRES LA MORT, 20 AU 26 avril 2009

Traduction libre d'un texte de Janet Hegarty, C.S. de St.Louis, MO, USA
par Francine Amaudruz et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi. (Nous n'avons malheureusement plus de traducteur pour l'allemand.)
 
 
 
Un été, deux merles ont construit leur nid sur notre balcon à l'arrière de la maison. Il est fascinant de voir le nid se construire, puis, à terme, de voir les bébés oiseaux apparaître. Les minuscules oiseaux ont été bien nourris et gardés attentivement. Ils ont grandi rapidement, et chaque jour le nid devenait plus encombré. Un matin, nous regardions par la fenêtre de la cuisine et avons vu l'un des jeunes oiseaux perchés sur le bord du nid. Alors que nous regardions, il a très impatiemment battu des ailes et s'est envolé pour une branche voisine, puis il a bondi joyeusement dans l'arbre et a continué à tester ses compétences de vol. Bientôt, un autre jeune oiseau perché sur le côté du nid et pris son envol, puis un autre. Le dernier oiseau, cependant, ne pouvait se résoudre à prendre son envol. Il était perché sur le côté du nid tout droit, mais restait là, des heures. Dans la cour, les autres jeunes, sous l'œil vigilant de leurs parents, avaient fait de grands progrès. Vers le milieu de l'après-midi, lorsque les premiers oiseaux avaient acquis leur pleine indépendance, volant librement et trouvant leur propre nourriture, les parents tournèrent leur attention vers le petit bonhomme toujours perché sur le nid. La mère oiseau trouva un ver et se percha sur une branche, regardant le nid. Son message était clair: «Ce ver est pour toi, mais seulement si tu viens le chercher par tes propres moyens." Le temps passa, la mère n'abandonna pas, et enfin le jeune oiseau donna une chance à ses ailes. La mère lui donna sa récompense et s'éloigna pour le surveiller de plus loin jusqu'à ce que, lui aussi, ait acquis sa pleine indépendance. Cette scène illustre la nature de l'amour que la persistance de notre Père-Mère Dieu distribue à chacun de nous alors que nous travaillons à découvrir qui nous sommes vraiment. Il s'agit de notre probation, notre temps pour essayer nos ailes sous l'oeil vigilant de l'Amour divin. Et la bonne nouvelle est que ce processus continue, même après ce que nous appelons la mort, jusqu'à ce que chacun de nous découvre et démontre notre véritable, parfaite identité spirituelle.
Texte d'or : Vous ne voudrez pas manquer cet appel! Le Christ ne cesse de nous appeler. Il nous exhorte à nous réveiller, se réveiller de ce rêve de vie matérielle limitée, pour s'éveiller à la générosité de la vie immortelle. La voix du Christ nous appelle quand on est tenté de critiquer les autres, il dit: «Il n'est pas nécessaire de les critiquer. Vous savez, s'il y a vraiment un problème ici, votre Père-Mère Dieu, par sa justice parfaite et sa miséricorde, mettra les choses en harmonie. Votre travail consiste à aimer, à faire briller votre lampe des qualités permanentes de la vie, et de laisser tout le reste aux soins de Dieu.» Quand nous nous sentons jaloux de quelqu'un, et sommes tentés de nous retourner vers lui et lui faire des remarques, le Christ nous appelle et demande: «Pourquoi iriez-vous dans cette rue sans issue? Rappelez-vous, il n'est possible à personne d'avoir plus de bien que vous. L'Amour divin vous aime vous et chacun de vous, sans aucune restriction. Célébrez la chance de votre ami avec lui, et bientôt vous verrez plus de bien figurer dans votre propre vie.» Lorsque nous pensons nous sentir malade, le Christ nous appelle, et dit : « N'ayez pas peur et ne soyez pas bernés par ces sentiments. Il n'y a aucun danger dans toute la création de Dieu. Vous êtes en bonne santé et rien ne changera jamais ce fait.»  Cette semaine, gardez à l'esprit les éléments suivants de l'Hymne 5. Ils vous encouragent à toujours répondre à l'appel du Christ : Aux cieux une voix retentit, Accours à son appel ! Revêts les armes de l'Esprit Et vaincs le sens mortel. Des pièges que tend l'ennemi, Apprends à triompher ; A la Vérité obéis, La crainte doit céder.
 
Lecture alternée : N'ayez pas peur d'aller de l'avant, Dieu est votre sûr soutien et vous guide vers la vie éternelle. Parfois, nous argumentons contre nos propres progrès spirituels. Nous agissons comme le dernier petit oiseau qui s'accroche au nid, suspendu à ce qui est familier, réticents à accepter le changement en nous-mêmes, même si nous savons que la chose à laquelle nous nous retenons n'est plus utile. Nous sommes si familiers du chemin limité et étroit que nous avons identifié nous-mêmes que nous rechignons à aller de l'avant alors que nous sommes prêts. Nous devons regarder attentivement pour être sûr que nous ne sommes pas dupés par des pensées coutumières qui nous maintiennent dans le passé, les pensées comme - je ne peux pas faire ça, ou j'ai toujours été comme ça. Lorsque vous entendez ce type de suggestions, il est bon de se rappeler, après que le dernier oiseau ait quitté le nid, aucun des oiseaux n'y est retourné, ils avaient tous dépassé ce stade. Même si leur temps dans le nid avait été un temps heureux, leur bonheur futur ne pouvait être trouvé qu'en allant de l'avant. Dans Science et Santé, Mary Baker Eddy, écrit: «Lorsque vous dépassez l'ancien, vous ne devriez pas craindre de revêtir le nouveau." (452:9-10) Les versets de la lecture alternée révèlent l'esprit de la pensée de Mary Baker Eddy. L'intervenant est impatient d'aller de l'avant. Il est prêt à être changé, prêt à laisser ses vieilles habitudes (matériellement satisfaisantes) et en toute confiance activement préparé à embrasser chaque nouvelle direction spirituelle. Il a confiance que Dieu va le guider à chaque étape de la voie. Comment pourrait-il perdre quoique ce soit de ce qui est bon ou nécessaire avec Dieu comme guide? Même si la mère guidait son petit en territoire inconnu, ce nouvel horizon inconnu était débordant de vie, il y avait de nouvelles compétences à découvrir, de nouvelles aventures à avoir. Il y avait un magnifique monde attendant d'être apprécié et étudié. Suivez le Psalmiste : Comme vous cherchez fidèlement à vous éveiller à voir la ressemblance de Dieu en vous-même, allez de l'avant avec de grandes espérances, convaincus que votre Père-Mère, Dieu veille sur vous à chaque étape.
 
Section 1 : La vie immortelle n'est pas le résultat de la mort, elle est le résultat de la probation et du progrès. La bonté, l'amour, la générosité, la bonté, le pardon sont toutes des qualités spirituelles. Ces qualités de pensée et d'action sont immortelles. Elles expriment le « caractère chrétien » (S5), enseigné par Jésus par ses deux grands commandements: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. » Et « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Mt 22:37, 39) Ces commandements détournent notre attention de la terre, de nos activités centrées sur nous-mêmes et concentrent notre énergie sur les activités centrées sur Dieu, les activités qui apportent un bienfait pour tous. « La mentalité de la chair, c'est la mort, mais l'entendement contrôlé par l'Esprit, c'est la vie et la paix. » (B 2) (NIV) Lorsque nous sommes motivés par les commandements de Jésus, nous répondons quotidiennement à la « voix du Fils de Dieu », nous répondons à l'appel de venir à la vie, d'être ressuscité de la tombe de « motivations inférieures », comme l'égoïsme, la haine et la malhonnêteté. (B3) (S4) Le bien dans l'homme va répondre à l'appel du Christ. La mort n'est pas la porte de la vie éternelle, comme certains l'ont suggéré. La vie, c'est le début et la fin de l'homme. (S2) « Le temps d'épreuve de l'homme après la mort est nécessaire à l'immortalité de l'homme, car le bien ne meurt pas, et le mal est son propre destructeur ; par conséquent le mal doit être mortel et se détruire lui-même. » (Ecrits divers 2:25-28) Chaque heure, nous avons la possibilité de choisir la Vie éternelle, de démontrer notre unité avec Dieu, avec la vie, pour pénétrer dans les cieux. Ne tardez pas, choisissez la vie aujourd'hui!
 
Section 2: Faites preuve de courage et agissez selon vos prières. La vie d'Hénoc était différente de la vie d'autres hommes de son temps. L'époque, où il a vécu sur la terre, était parfois violente. Mais Hénoc a eu le courage d'être différent. « Dans toutes ses actions, il reconnaissait les devoirs qu'il avait envers Dieu, Dieu n'était absent d'aucune de ses pensées, il a vécu en communion avec Lui. » (Dummelow) « Enoch marchait avec Dieu. » (B8) Il a vécu sa vie quotidienne comme s'il était en présence de Dieu. Il a vécu si près de Dieu, la vie, qu' «il a été enlevé », et n'a jamais vu la mort. (Westminster) La conscience spirituelle d'Enoch lui a donné le courage d'agir dans ses prières, même si c'était en contradiction avec les évidences des sens matériels. (S9) A travers nos prières il nous est aussi donné une conscience spirituelle, et cette prise de conscience et la compréhension de Dieu nous donne le courage dont nous avons besoin pour agir selon nos prières. Un matin, alors que je priais, j'ai entendu un grand bruit. Un pic épeiche était passé par la fenêtre et restait couché sur le béton du patio extérieur. C'était un jour frais et il semble que la chose pleine de compassion serait de ramasser l'oiseau loin de ce dur béton. Cependant, lorsque j'étais une enfant j'avais appris qu'il était dangereux de toucher un animal sauvage. Mais, mes prières du matin, m'avaient réassurée qu'il n'y a pas de maladie ou de danger dans la création de Dieu. Cela m'a donné le courage dont j'avais besoin pour surmonter ma peur et d'agir selon ma prière. J'ai pris doucement l'oiseau et l'ai tenu dans ma main. Comme je priais, j'ai réalisé que l'oiseau ne contenait pas la vie, mais la reflétait. Je savais que la Vie, Dieu, était restée la même comme avant que l'oiseau passe par la fenêtre. Je me suis réjouie de la présence et de la puissance de la Vie. Après environ une demi-heure, sans réponse de l'oiseau, j'ai décidé de lui parler directement. J'ai commencé à parler et quelques minutes plus tard, il a soudain fait tourner sa tête cherchant d'où venait le son. Nous étions tous les deux surpris par son mouvement brusque! En peu de temps, il était perché sur ma main, puis vola vers un arbre à proximité. Vivez près de Dieu, comme Enoch et n'hésitez jamais à agir selon vos prières.
 
Section 3: Des efforts continus remportent le prix. Toutes les activités sont valables lorsqu'elles sont accomplies avec consistance et de patients efforts. Les meilleurs pianistes pratiquent de nombreuses heures chaque jour. Le meilleur coureur atteint ses objectifs grâce à un travail rigoureux et persévérant. Un excellent patineur est toujours sur la glace et si vous cherchez un tennisman professionnel, vous le trouverez la raquette à la main sur le terrain de tennis. Le succès d'une personne n'est pas d'attendre jusqu'à demain pour exercer son métier, elle le fait aujourd'hui, et chaque jour, sans faute. Il en est de même pour le progrès spirituel, il exige des efforts cohérents quotidiens. (B10, B11) Polycarpe, était consacré à son étude spirituelle. (S12) Il a été professeur dans l'église primitive, et il a été également nommé par l'Apôtre Jean pour être l'évêque de Smyrne. Quand les chrétiens ont été persécutés à Smyrne, les amis de Polycarpe lui demandèrent de renier sa foi, afin qu'il vive. Il leur a dit: «Non, pendant quatre-vingt six ans, j'ai servi le Christ et il ne m'a jamais fait de tort. » (Mary Baker Eddy Mentioned Them) Les années de dévouement au Christ de Polycarpe, l'ont convaincu que l'immortalité était la réalité présente. Il avait vécu la vérité qui lui avait été enseignée et rien ne pouvait l'en détourner. Soyez cohérent dans vos efforts pour tourner votre pensée de la matière à l'esprit, puis jour après jour, année après année, vous découvrirez et démontrerez la vie immortelle.
 
Section 4: Ferme la porte à l'idée de la mort MAINTENANT! Un étudiant en algèbre, qui n'ouvre jamais son manuel et qui utilise tout son temps en classe pour envoyer des textos à ses amis, n'apprendra pas l'algèbre. Ce n'est pas un grand problème pour le jeune homme maintenant. Mais plus tard, quand il découvrira que le collège et la carrière à laquelle il aspire exigent tous deux de l'étudiant qu'il sache l'algèbre, il réalisera qu'il n'a pas bien utilisé son temps. Pour être admis au collège, il devra revenir sur ses pas et répéter les leçons omises la première fois. À l'instar de l'homme riche dans l'histoire de Lazare, l'élève va découvrir que le travail qui doit être fait se complique lorsqu'il est remis à plus tard. (B13) La mort n'est pas la porte ouverte sur une compréhension de la vie, pas plus que la mort n'apporte une libération instantanée de nos erreurs. (S18) Une vie centrée sur elle-même, quel qu'en soit l'attrait ou le plaisir selon les standards humains, ne nous rapproche aucunement de la compréhension de la Vie éternelle. Nous avons besoin d'être mal à l'aise avec l'erreur et alors nous travaillerons pour nous en libérer. (S19) Admettez le fait spirituel - «  l'homme est la propre ressemblance de Dieu. » (S20) Appliquez cette idée à chacune de vos activités. Vérifiez soigneusement si vous vos actions sont motivées par vous-même (auto-centrées) ou par Dieu (Dieu-centrées). Alors vous pouvez avoir confiance que vous avez effectué le travail que vous deviez faire aujourd'hui pour fermer la porte à la mort!
 
Section 5: Jésus nous montre le chemin. Imaginez comment c'était d'être un disciple de Jésus dans les jours qui ont suivi la crucifixion. Votre cher ami et professeur de confiance a disparu. Le Fils de l'Amour que vous aimiez a été tué par l'impitoyable haine des hommes. Vous devez ressentir une profonde tristesse, peut-être même douter de la vérité qui vous a été enseignée et vous sentir comme si tout ce pourquoi vous avez travaillé a brusquement pris fin. Ensuite, vous entendez le témoignage que certains des disciples ont découvert que la tombe de Jésus est vide. Calme, vous vous demandez, « Est-ce possible, est-il ressuscité? » Une lueur d'espoir commence à percer votre conscience. Imaginez votre joie et votre étonnement, lorsque Jésus lui-même entre dans la pièce où vous êtes assis. C'est vrai. C'est Jésus, comme vous le connaissiez avant sa mort. Il est là, la preuve vivante de toutes les merveilleuses vérités qu'il vous a enseignées! (B14) (S21) Aux disciples, la mort de Jésus et sa réapparition a dû les faire se sentir comme s'ils étaient eux-mêmes morts, et maintenant, ils étaient en vie. Jésus a donné aux disciples la preuve indubitable que la mort n'est pas la fin de l'existence. Par sa résurrection et son ascension, Jésus a surmonté la tombe et prouvé la vie et la poursuite des progrès après ce qui semble être la mort. (S22) Cela a révolutionné la pensée des disciples et a confirmé leur foi, comme rien d'autre n'aurait pu le faire. (S23) Vous aussi, êtes un disciple de Jésus-Christ. Réfléchissez profondément sur le sens de la résurrection de Jésus et son Ascension et laissez son parfait exemple ouvrir vos yeux pour voir la claire vision de la vie spirituelle indestructible.
 
Section 6: La vie est éternelle, ici et maintenant et pour tous les temps! Dummelow explique que l'expression «questions de mort » signifie « les moyens d'échapper à la mort, que Dieu peut apporter. » (B19) Cette leçon biblique nous montre la persistance de la promesse de Dieu que la mort a été et continuera être révélée impuissante. Enoch n'est jamais mort et Jésus lui-même est ressuscité. Dans cette section, il nous est rappelé que les disciples de Jésus ont fait « beaucoup de miracles et de signes. » (B16) Parmi ces guérisons, on trouve ressusciter les morts et elles sont enregistrés dans le Livre des Actes. Également dans cette section, Paul, qui était disciple de Jésus, mais qui n'a jamais étudié avec Jésus en personne, ressuscite Eutychus de la mort après qu'il ait chuté du troisième étage jusqu'au rez-de-chaussée. (B17) Le message est clair: « La vie est indépendante de la matière ... » et « l'homme n'est ... pas soumis à la pourriture et à la poussière» (S24) La vie n'est pas « contrôlée par la mort» (S25) et « la mort n'est qu'une illusion » que le Christ vainc. (S27) Répondez à l'appel, de « la voix du Fils de Dieu », de vous réveiller de ce rêve de vie dans la matière. Allez de l'avant avec de grandes attentes, sachant que l'épreuve se traduira par des progrès. Soyez persévérant et n'oubliez jamais que votre Père-Mère de Dieu veille sur vous à chaque étape du chemin.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker EddyLa Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétiene dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page