Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

OCCUPONS-NOUS DE LA GRANDE QUESTION QUEST-CE QUE DIEU ?

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Monday, June 29th, 2009

 

DIEU, 29 juin au 5 juillet 2009
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. of Glen Ellyn, Illinois, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
 
 
Qu'est-ce que Dieu ? L'humanité se pose cette question profonde depuis des siècles. Il est dit que Mary Baker Eddy commençait ses cours avec cette question. La façon dont chacun répond à cette question dépend quelque peu de sa propre expérience personnelle. Ce serait assez prudent de dire que ceux qui pensent avoir ressenti quelques preuves de l'existence de Dieu dans leurs vies, sont plus aptes à avoir une plus claire compréhension de Dieu.
 
Pour connaître et comprendre un homme, on étudie en général son histoire et ce qu'il a accompli. Nous pourrions demander, « Quels choix a-t-il fait ? Qui étaient ses associés ? Qu'a-t-il fait ? » Historiquement, les juifs définissaient et défendaient leur concept de Dieu un peu de la même manière. Les juifs mesuraient leur Dieu par Sa capacité prouvée à faire les choses. Le Texte d'Or est une partie de ce genre de compte-rendu. Comparé à d'autres dieux adorés à cette époque, le Dieu d'Israël accomplissait des choses merveilleuses.
 
La Lecture Alternée est une autre révision des nombreuses grandes choses que Dieu a faites pour Son peuple. The Abingdon Bible Commentary l'appelle « une révision des victoires de Dieu à travers les siècles avec un espoir résultant de son triomphe ultime et complet. » Les juifs répétaient régulièrement leur histoire pour renforcer leur confiance et leur foi en Dieu. Comment Dieu a-t-il été actif dans votre vie ? Pensez-y profondément. Ne soyez pas satisfait pas d'une réponse courte et rapide. Prenez votre temps et considérez réellement la preuve de Dieu dans votre expérience. Comment répondriez-vous à la question, « Qu'est-ce que Dieu ? »
 
Section 1 : Dieu est Entendement
Les sept sections dans la Leçon de cette semaine suivent l'ordre des sept synonymes utilisés par Mme Eddy pour Dieu. D'habitude, lorsque nous considérons la signification du mot « entendement », nous pensons en termes de pensée et de capacité intellectuelle. Dans le Student's Reference Dictionary, la définition « intellectuelle » du mot entendement est assez loin dans la liste. Les trois première définitions comprennent : « 1. Intention ; but ; dessein. 2. Inclination ; volonté ; désir.... 3. Opinion. 4. Mémoire. » En pensant à l'entendement en termes d'intention, de but, et de dessein, nous pouvons voir que l'Entendement est un bon endroit où commencer.
 
Pourquoi Dieu nous a-t-Il créés ? Pourquoi sommes-nous là ? Les Ecritures placent Dieu « au-dessus de tout » (Bible 1) et donc en tant qu'initiateur de tout ce qui a déjà été fait. Les prophètes de l'Ancien Testament s'étonnent de la magnificence du pouvoir créateur de Dieu. (Bible 2) Qui aurait pu faire une telle chose et pourquoi ? Il n'y a rien d'équivalent au Créateur de toutes choses. Ses pensées - Son Entendement ou Ses intentions - sont très profondes. (Bible 3) Les auteurs du Nouveau Testament étaient stupéfaits par la sagesse de Dieu. (Bible 4) « Paul réalise qu'il est dans un royaume au-delà d'une logique humaine. » (The Interpreter's One-Volume Commentary on the Bible) Se demander comment et pourquoi l'homme et l'univers existent, fait partie de notre nature. Comprendre Dieu pourrait être au-delà du raisonnement humain, mais une compréhension spirituelle nous permet d'atteindre « les cimes de l'éternité. » (Hymnaire de la Science Chrétienne, n° 64)
 
La découvreuse et fondatrice de la Science Chrétienne pose aussi de nombreuses questions. Elle voua sa vie à trouver quelques réponses pratiques. Elle ne recula pas devant la grande question, « Qu'est-ce que Dieu ? » Certains pourraient penser qu'aucun humain n'a même le droit d'essayer de trouver une réponse. Mais Mme Eddy connaissait Dieu comme les enfants d'Israël, par expérience. Par son étude des Ecritures, elle trouva sept synonymes qui nous aident à définir Dieu (S&S 1). Elle conclut que « Dieu est Son propre Entendement infini et Il exprime tout. » (S&S 2) Cela a de profondes implications. Etant infini, l'Entendement ne peut jamais entrer dans le fini. L'intelligent, le bien, l'illimité, l'éternel, et l'immortel, n'entrent pas dans le limité, le mal, le temporel et le mortel. (S&S 3) L'implication qui est peut-être la plus surprenante à utiliser le terme Entendement pour Dieu, est que comme il n'y a qu'un seul Dieu, il ne peut y avoir qu'un seul Entendement ou Ego. Cela ne semble vraiment pas être le cas pour le sens humain, mais reconnaître uniquement un Entendement créateur change tout. Mme Eddy reconnaît que le langage humain ne peut pas exprimer de manière satisfaisante la plénitude de la création de Dieu. (S&S 4) Ce qui subsiste, c'est la nécessité de se fier à l'unique Entendement pour se révéler à nous. Prenez du temps pour penser à Dieu comme au seul Entendement. Comment cela affecte-t-il votre vision du monde ? Les activités que vous faites ? La manière dont vous voyez votre but ? La manière dont vous priez ?
 
Pour les campeurs de CedarS - Comment Dieu, en tant qu'unique Entendement, affecte vos relations avec les autres, avec les chevaux, ou même avec les insectes et autres vies animales autour du camp ? Quelque chose peut-il être nuisible si un Entendement a tout créé de l'infinitésimal à l'infini ?
 
Section 2 : Dieu est Esprit
Abingdon donne au Psaume 139 (Bible 6) le sous-titre : « Le Psaume du Dieu inévitable. » Peu importe où on va, peu importe si nous sommes loin de la maison, peu importe quel moment de la journée ou de la nuit, sur des cordes élevées ou basses, dans une grotte ou dans un canoë, « l'univers tout entier est rempli de la présence de Dieu et est sous son contrôle » (Interpreter's) Même s'il est tentant de penser que Dieu est partout où nous allons, c'est plus exact de comprendre que tout est en Dieu. L'oeil et l'oreille humains ne peuvent le comprendre, mais la toute-présence de Dieu est révélée par l'Esprit infini. (Bible 7) C'était aussi par « l'Esprit » que Jean fut capable d'avoir sa révélation sur les nouveaux cieux et la nouvelle terre. (Bible 8)
 
Considérez la façon dont Science et Santé utilise le mot « tout » dans cette section. Dieu « inclut tout, ... il est réfléchi par tout ce qui est réel et éternel, ... il remplit tout l'espace, ... Donc tout est Esprit et spirituel. » (S&S 6) « L'Esprit, Dieu, a tout créé en Lui-même et de Lui-même. ... l'Esprit est plus que toute autre chose. » (S&S 8) D'autres mots utilisés pour Esprit sont, un, seul, indivisible, infini, et ainsi de suite. Rien d'autre que l'Esprit ne peut être décrit ainsi. Nous ne pouvons concevoir qu'une existence finie et limitée correspond à ces descriptions. Nous pouvons concevoir que Dieu remplit chaque élément de l'existence uniquement en tant qu'Esprit. Dieu est donc réellement inévitable.
 
Qu'est-ce que cela signifie donc pour vous ? Pouvez-vous vraiment être éloigné du soin de Dieu ? Pouvez-vous être séparé de la bonté ? Y a-t-il un seul instant où vous puissiez être seul ? Pas avec Dieu en tant qu'Esprit !
 
Section 3 : Dieu est Ame
De tous les sept synonymes utilisés pour Dieu, l'Ame est peut-être celui que les gens ont le plus de difficultés à comprendre. Le raisonnement humain traditionnel a relégué le mot âme à la signification d'un esprit individuel résidant dans un corps mortel. La croyance païenne a aussi prétendu que Dieu ou l'Ame est enfermé dans la nature. Certains passages bibliques pourraient le dire ainsi. La citation Bible 9 suggère de prendre une vue plus élevée en liant l'Ame à un aspect créateur de Dieu. Les citations Bible 10 et 11 font allusion à l'abondance de l'Ame et aux choses artistiques et magnifiques de la nature comme ayant leur source dans l'Ame. La créativité de l'Ame est infiniment variée et merveilleuse dans tous les cas.
 
Notre livre d'étude souligne que l'Ame, comme l'Esprit, est un nom correct pour Dieu. « Il n'y a ni âme finie ni esprit fini. » (S&S 9) La croyance mortelle essaie de mettre l'Ame dans la matière, mais cela ne peut se faire. Pour comprendre l'Ame, nos visions matérielles ont besoin d'être complètement révisées. L'idée que l'âme demeure dans la matière ou que Dieu demeure dans la nature a besoin d'être chassée. (S&S 11) Notre Leader nous dit que la croyance que l'homme a une âme finie dans un corps matériel forme les chaînes qui nous lient. (S&S 12) Nous ne vivons pas dans le corps : Nous vivons dans l'Ame. Et l'Ame a des ressources infinies pour nous bénir (S&S 13). Nous pouvons jouir de toutes les merveilles de la vie et nous réjouir de l'abondance de l'Ame. Chaque talent artistique et créateur trouve sa source dans l'Ame. Aux campeurs de CedarS : Pensez à la façon dont vous ressentez la joie abondante et la beauté de la nature. Il n'y a aucune limite à notre liberté complète dans chaque activité. Nous pouvons refléter la créativité dans des embarcations et découvrir plus de notre individualité en apprenant plus au sujet de l'Ame. Nous ne vivons pas dans un corps sujet aux caprices du climat. Nous ne pouvons pas être effrayé ou ennuyé par une quelconque créature, grande ou petite. Nous vivons dans l'Ame et tout ce qu'a créé l'Ame est bon et peut uniquement nous bénir.
 
Section 4 : Dieu est Principe
L'Eternel est « le rocher de notre salut. » (Bible 12) Ce rocher symbolise la nature inébranlable et inchangeable de Dieu - une fondation ferme sur laquelle bâtir. Toute création doit son existence à Dieu et la loi de Dieu gouverne avec une autorité absolue. Le ministère de guérison de Jésus était basé sur son Principe divin. Il ne permettait pas aux règles humaines (créées par l'homme) de se mettre sur le chemin de la guérison. Lorsque le pouvoir religieux essaya de l'attraper en train de rompre la coutume du jour de sabbat, il leur retourna le problème et guérit l'homme qui avait la main sèche. (Bible 14) Contrairement au soleil qui se lève et se couche et à la lune qui croît et décroît, les dons parfaits de Dieu sont constants. (Bible 15)
 
Mme Eddy voyait Dieu comme un Principe qui ne change pas. Elle comprit des règles fixes de guérison se trouvant dans ce Principe. (S&S 14) Supplier Dieu qu'Il nous guérisse, comme s'Il était un super-héros qui guérit selon son bon vouloir, limiterait sa foi. (S&S 15, 16) Comment quelqu'un pourrait-il se sentir confortable à l'idée de prier un dieu qui pourrait répondre ou non à notre prière ? Avec un tel concept personnel et hésitant de Dieu, qui ne serait pas tenté de se tourner vers d'autres méthodes de guérison ? Jésus a promis que la guérison suivrait lorsqu'elle est basée sur une compréhension spirituelle de Dieu en tant que Principe et non en tant que personne. (S&S 17) Au camp, nous aimons chanter « La chanson du rocher » dont les paroles sont tirées du Psaume 18, versets 3 et 46. Notre attente de guérison vient de la compréhension que Dieu est Principe, le solide rocher et fondation de notre foi, « la même hier, aujourd'hui et pour toujours. »
 
Section 5 : Dieu est Vie
Si nous regardons au-delà des versets du Psaume 42 (Bible 16), nous voyons que l'auteur cherche désespérément une compréhension plus profonde de la vie. Il est accablé par des sons du monde souterrain se précipitant sur lui pour « l'emmener dans le royaume de la mort. » (Interpreter's) Il commence en se comparant à « un cerf assoiffé cherchant frénétiquement un ruisseau dans le désert. Avec la même intensité que l'animal qui cherche l'eau vive, le psalmiste cherche le Dieu vivant, d'où viennent la vie et l'espoir. » (Ibid.) Même si nous ne voyons pas la résurrection de Lazare (Bible 17) de son point de vue, il pourrait bien avoir été dans le même état d'esprit. Il peut y avoir un moment où nous nous sentons comme si nous avions heurté un mur. C'est simplement nous et Dieu et la nuit froide et sombre. Alors que pour certain, il pourrait y avoir un choix entre continuer de lutter pour la vie et abandonner, pour d'autres, cela pourrait juste être le fait d'atteindre un point où vous sentez que vous ne pouvez peut-être pas aller plus loin. Mais sans tenir compte des circonstances, notre Dieu qui est notre seule Vie, est présent pour nous sauver.
 
Mme Eddy écrit que Dieu est la Vie infinie et que « la mort n'a pas d'empire. » (S&S 18) Notre être réel est en Dieu, pas dans une forme matérielle finie. Toute l'obscurité, le doute, et la tristesse, même s'ils semblent très réels, n'ont aucun pouvoir de nous blesser, car l'homme est immortel. (S&S 19) Le péché, la maladie, et la mort ne viennent pas de Dieu. Nous n'avons aucune obligation d'entrer dans leur jeu. En fait, nous avons un « droit moral de les annuler » (S&S 20). Jésus ne voyait pas les choses d'un point de vue matériel. Il voyait ce que voyait Dieu. Il savait que l'homme ne meurt jamais. Cette vision spirituelle apporte le pouvoir de renverser la croyance à la mort. (S&S 21) La croyance à la mort est une croyance en une fin inévitable. Il n'y a aucune fin à la bonté, aucune fin à la vie. Si vous vous sentez comme si vous aviez heurté un mur - étant confronté à une maladie, une relation difficile, des problèmes professionnels ou scolaires, ou même à un défi dans le camp CedarS, souvenez-vous que « le vrai chemin mène à la Vie non à la mort » et finalement à l'appréciation de « la domination sur toute la terre » que « Dieu donne à l'homme » (S&S 22)
 
Section 6 : Dieu est Vérité
Comme il a été fait allusion plus tôt, Dieu n'aurait rien d'un dieu si on ne pouvait pas compter sur Lui avec une confiance absolue. Nous trouvons dans cette section une autre référence à Dieu comme un « rocher » (Bible 18) qui symbolise « la fidélité absolue et inébranlable de Dieu » (Dummelow). Nous pouvons toujours compter sur quelque chose de vrai et Dieu est la Vérité elle-même. Interpreter's relève que ce nom pour Dieu indique « sa consistance avec sa propre nature, une qualité qui garantit qu'aucune de ses actions ne sera arbitraires ou inconsistantes avec sa volonté déclarée. » La liberté dont parle Jésus (Bible 20) n'est pas basée sur un précédent, loi, ou opinion humain, mais sur une autorité divine.
 
Nous savons tous ce que c'est que de comprendre finalement quelque chose. Tous les morceaux et pièces s'assemblent finalement et nous voyons ce qu'il se passe. De la même manière, lorsque la Vérité est concentrée dans la conscience, elle prend un raccourci dans le millénaire d'une théorie humaine. (S&S 24) Mme Eddy écrit qu'il est essentiel de comprendre au lieu de croire. Nous pouvons seulement trouver une information fiable lorsque nous cherchons au bon endroit. Ce que nous comprenons, nous sommes capables de le démontrer. (S&S 25) Lorsque nous le comprenons, nous ne sommes plus liés à de fausses craintes, confusion ou doute. Nous sommes libres de voir les choses comme elles sont. La crainte est souvent basée sur une fausse perception des choses. Au camp, nous faisons une distinction entre un risque réel et un risque perçu. Lorsque nous faisons la course sur la haute corde, cela pourrait sembler assez risqué. Mais la sécurité est primordiale, et lorsque toutes les directives sont respectées, il n'y a aucun risque réel. Cette connaissance nous libère de faire des choses que nous ne ferions pas autrement. Dans notre expérience humaine, il pourrait parfois sembler que nous sommes en danger. Pour le sens humain, le danger pourrait être perçu ou réel, mais en nous appuyant sur le Rocher - la Vérité - nous pouvons trouver la liberté d'affronter tous les défis avec une pleine confiance que nous sommes en sécurité en Dieu.
 
Section 7 : Dieu est Amour
Nous arrivons finalement à l'Amour. Y a-t-il quelque chose de mieux que de savoir que le Créateur - celui qui règne sur tout ce qui existe - est Lui-même Amour ? La réponse de Jéthro à l'histoire d'Esaïe de la libération de Pharaon (Bible 22) est basée sur une preuve indiscutable du tendre soin que Dieu prend de Son peuple. Elle établit la grandeur non surpassée de Dieu. Il est raisonnable d'attendre que le grand amour que Dieu nous porte soit réciproque. Jésus confirma que le grand commandement était d'aimer Dieu. En plus, Jésus lia l'amour pour Dieu avec l'amour de l'humanité. (Bible 23) Abingdon mentionne que c'est un point fondamental de la nouvelle religion. Pour les chrétiens, l'amour de Dieu est mesuré par l'amour que l'on porte à l'homme. (Bible 24)
 
La Science Chrétienne enseigne que l'Amour divin est infini et que tout ce qui existe manifeste Son amour. (S&S 28) Comprendre Dieu en tant qu'Amour rend impossible le fait de concevoir Dieu avec un quelconque sens humain limité. (S&S 29) En tant qu'expression de l'Amour, nous ne pouvons que prendre soin les uns les autres. Dieu est la source de toutes bonnes choses et en retour, tout ce qui est réel exprime Dieu. Alors qu'une compréhension spirituelle des six premiers synonymes nous aide beaucoup à nous voir et à voir la création sous une lumière plus élevée, la compréhension de l'Amour ne peut être prouvée que par la manière dont nous agissons avec les autres. Si nous comprenons que Dieu est Amour, nous devons le montrer dans nos vies. Le thème du camp CedarS de cette année est de «  Contribuer à un changement de climat positif - ‘l'atmosphère de l'Amour divin' ». Je pense que nous sommes tous d'accord que notre monde pourrait utiliser un peu de rénovation atmosphérique. Joignons-nous tous pour apporter un peu plus d'amour dans nos foyers, églises, voisinages, et places de travail. Comme un petit peu de levain fait lever le morceau entier, l'amour que nous exprimons dans tout ce que nous faisons, aidera à apporter un changement climatique au monde entier.
 
Nous ne pouvons pas répondre complètement à la question, « Qu'est-ce que Dieu ? » avec une phrase, ou dans une Leçon biblique. Mais nous pouvons utiliser la réponse de Mme Eddy et la Leçon de cette semaine pour prendre un bon départ. En travaillant et priant chaque jour, nous commencerons à gagner une vision plus claire de ces sept synonymes et nous trouverons des moyens incroyables pour les mettre en pratique tout au long de la journée.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page