Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

AFFIRMONS ET REJOUISSONS-NOUS DE TOUS ETRE DES ENFANTS CHERIS DE DIEU !

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Monday, August 31st, 2009

 

L'HOMME, 31 août au 6 septembre 2009
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. of Glen Ellyn, Illinois, USA
[avec entre crochets, des commentaires de Warren Huff]
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
  
Qu'est-ce que cela signifie d'être un enfant de Dieu ? Y avez-vous déjà réfléchi ? Les phrases « Vous êtes un enfant de Dieu » ou « Nous sommes les enfants de Dieu » sortent tellement facilement de notre bouche que nous pouvons facilement accepter cette grande bénédiction comme acquise. Comme c'est traduit dans « Strong's Exhaustive Concordance of the Bible », le mot « enfant » signifie : fils (en tant que source du nom de famille), dans son sens le plus large, autant littéralement que de manière figurée, une relation, y compris un petit-fils, un sujet, une nation, une qualité ou une condition. Ces définitions impliquent un peu plus de responsabilité. En tant qu'enfants de Dieu, on attend de nous de porter « le nom de famille », en d'autres mots, d'être productif et plein de succès. Nous représentons aussi le « nom de famille » dans toutes nos actions. Etre membre de la famille de Dieu apporte aussi des bénéfices et privilèges de santé et de protection. Et comme tous les hommes sont des membres de cette famille, nous devons nous comporter dans ce sens les uns avec les autres - tout le monde et toutes les nations. La Leçon de cette semaine explore quelques privilèges et responsabilités qui viennent avec le fait d'être des enfants de Dieu et membres de Sa famille universelle.
 
« ... vous êtes tous des fils du Très-Haut. » Si réconfortants et rassurants que soient les paroles du Texte d'Or, elles sont un fort rappel plutôt qu'une bénédiction. Elles font partie d'un appel aux représentants de Dieu de reprendre leur pratique de la justice et de l'équité ; d'aider ceux qui sont dans le besoin et de les délivrer des mauvaises mains; et d'apporter la compréhension pour éclairer leur obscurité. [Si vous vous sentez accablés, explorez le jeu de mot suivant de Warren. Les « Fils du Très-Haut » ont manifestement la plus haute « éducation ». Donc en tant qu'enfants « de sang » de Dieu, vous êtes comme une voiture « hybride », conçue avec un moteur apportant toujours de l'énergie du « Très-Haut » étant votre puissant partenaire de transport - sur lequel vous pouvez compter lors des plus longs et plus difficiles parcours pour qu'il vous aide à avancer sans vous épuiser. C'est pour cela que Jésus a conseillé à ceux qui se sentaient accablés et avaient besoin d'aide, de le laisser porter « notre joug » « Prenez mon joug sur vous ... car mon joug est doux, et mon fardeau léger. » Math. 11:29-30]
 
La Lecture Alternée transmet le message par l'attente et l'espoir que Dieu rachètera tous Ses enfants capricieux. Dieu est représenté en train de rassembler toute la famille. Dieu parle directement à Ses enfants leur rappelant que Lui seul les a créés et formés pour Sa gloire et Ses louanges. Il les restaurera dans leur foyer légitime. «Tu es à moi!», a dit le Seigneur. Nous sommes précieux à Ses yeux. Qu'est-ce qui pourrait être plus réconfortant que cela ? Nous n'avons qu'à publier Ses louanges.
 
Section 1 : Portrait de famille
Dans ce contexte, les paroles de Malachie (Bible 1) sont une autre réprimande. L'accord entre Dieu et Son peuple a été profané par leurs actes traîtres les uns envers les autres et en mariant les filles « d'un dieu étranger » ils ne se comportaient pas du tout comme une famille. Malachie dit, « N'avons-nous pas tous un seul père ? »  Nous arrive-t-il aussi d'oublier que nous faisons partie de la famille de Dieu ? Jérémie évoque ce que dit Malachie (Bible 2) : Toutes les familles d'Israël sont comprises dans l'amour de Dieu et sont embrassées dans Sa bonté pleine d'amour. Personne n'est laissé pour compte. Les paroles d'Elihu (Job) (Bible 3) représentent sa reconnaissance que nous sommes inspirés par le souffle de Dieu et non de l'homme. Paul reconnaît aussi que nous devons notre existence non au monde, mais à l'Esprit de Dieu. (Bible 4) La générosité de Dieu nous donne librement. Cette reconnaissance avance nos vies à un niveau spirituel plus élevé - « vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit » (Bible 5) - « l'homme n'est pas matériel ; il est spirituel » (S&S 468)]. Nous commençons à voir que l'impulsion divine est la seule influence dans nos vies ; et que l'Esprit est en nous, portant témoignage de notre statut d'enfant de Dieu (Bible 5).
 
La vision du monde traditionnelle est un portrait déformé et ne fait rien pour encourager notre héritage spirituel. La justice et l'équité semblent très loin et l'existence semble n'être rien de moins qu'une grande compétition avec peu de vainqueurs, et beaucoup de perdants. Les médias aggravent les tableaux de maladie, de famille humaine à problèmes sans espoir de réconciliation définitive, de liberté, ou de guérison. Mais la voix de Science et Santé retentit toujours, « Homme est le nom de famille pour désigner toutes les idées - les fils et les filles de Dieu. » (S&S 1) Les Ecritures nous informent d'une vision totalement différente de l'homme. L'homme est créé à l'image et à la ressemblance de Dieu (S&S 2). Le portrait matériel n'est pas ce que Dieu a créé et n'a aucune relation avec la création spirituelle de Dieu (S&S 3). Le tableau matériel est une vision inversée de la réalité - l'opposé de ce que Dieu a créé. L'homme créé par Dieu est spirituel, parfait, et ne peut pas mourir. Il reflète uniquement ce qui est bon et saint, et ne peut pas être séparé de Dieu. L'homme de Dieu « est au-dessus du péché ou de la faiblesse morale. » (S&S 4) Quel portrait de famille allez-vous accepter ?
 
Section 2 : La sagesse venant d'en haut crée des pacificateurs (« ceux qui recherchent la paix »)
Salomon est un bon exemple de quelqu'un qui a utilisé sa relation à Dieu pour porter le « nom de famille ». Mais pour ce faire, il avait besoin de plus que de sagesse humaine. Il avait besoin de sagesse « d'en haut ». Même si la sagesse humaine essaie d'apporter de l'éthique dans les gouvernements ou les affaires, elle dure rarement. La sagesse « d'en haut » transcende l'éthique humaine. Elle est pure, incontestée, douce, prévenante, enseignante, ouverte à de nouvelles idées, impartiale, pratique, sûre, pleine d'intégrité, et fructueuse. (Bible 6) Si l'une de ces qualités manque, vous pouvez alors être sûr que vous n'êtes pas en présence de la sagesse « d'en haut ». La prière de Salomon (Bible 7) pour cette sagesse spirituelle montre un sens fort de responsabilité et une conviction que son poste comprenait des tâches sérieuses. Il devait reconnaître la différence entre le vrai et le faux, et devait savoir que les dons de la sagesse et de la compréhension venaient de Dieu. Sa prière a été exaucée. Il a utilisé sa sagesse pour le bien de la nation. Lorsqu'il a construit le temple, il a fait un accord avec Hiram qui était bénéfique pour tous les deux. (Bible 9) Cette coopération était une étape en avant en comparaison avec les anciennes pratiques de conquêtes et de pillages pour obtenir ce qu'on désirait. L'utilisation de la sagesse « d'en haut » fait de nous des pacificateurs. Ceux qui procurent la paix sont très recherchés. Les enfants de Dieu sont des pacificateurs (Bible 10). Comme l'écrit Abingdon, « L'établissement de la bonne volonté et de l'harmonie à la maison et à l'église, dans la communauté et dans les relations internationales demande des pacificateurs - des hommes qui peuvent organiser et mettre en pratique les idéaux qu'ils détiennent. Il leur est donné accès aux formidables privilèges de filialité dans la famille irréprochable de Dieu. »
 
La sagesse « d'en haut » prédomine-t-elle dans votre pensée ? Etes-vous un pacificateur ? C'est beaucoup plus facile d'être des pacificateurs si nous voyons que l'autre personne n'est pas l'ennemi, mais un partenaire potentiel et certainement « un membre de la famille ». Notre livre d'étude enseigne, « Les enfants de Dieu n'ont qu'un Entendement. » (S&S 5) Avec un Entendement, chacun est au même niveau et désire le même résultat. A la page 475 de Science et Santé (S&S 6), Mme Eddy décrit l'homme que Dieu a créé. Cette description comprend tous les hommes et montre qu'il est impossible pour l'homme de Dieu d'avoir un entendement séparé de son Créateur. La compréhension de la Science Chrétienne est une sagesse d'en haut, et elle élargit et accroît les capacités intellectuelles et professionnelles. Elle nous donne une plus grande endurance et nous garde attentif et éveillé. Elle développe des capacités latentes ou cachées que nous n'imaginions même pas avoir. Elle élève notre discernement et notre perspicacité. (S&S 8) Si vous vous êtes déjà sentis incapable de faire la tâche qui vous était assignée, cette section contient une grande promesse pour vous. Même si vous pensez ne pas être fait pour cette tâche, vous pouvez balayer cette suggestion avec la connaissance que vous êtes le produit « des qualités les plus hautes de l'Entendement. » (S&S 9) Oubliez les arguments limités qui essaient de vous dire ce que vous ne pouvez pas faire. Revendiquez votre statut de membre de la « famille de Dieu », utilisez la sagesse d'en haut, et découvrez une vision élargie, plus haute, et permanente de vous, en tant qu'enfant de Dieu. [Etes-vous en mesure de déclarer avec confiance : « Je n'ai pas d'ennemi » à la maison, à l'école, dans mon église, sur ma place de travail, dans ma communauté, dans mon pays, dans le monde ? Si cela n'est pas le cas, imprégnez-vous de la clarté absolue que Mme Eddy avait à ce sujet dans son article « Aimez vos ennemis » Ecrits Divers 8 :9 - 12 :37]
 
Section 3 : Un sauvetage biblique
L'histoire dans cette section (Bible 12) pourrait être tirée des titres des journaux de nos jours. C'est un appel à un sauvetage biblique. Interpreter's décrit la situation comme ceci : « Ils n'ont pas d'argent pour les besoins essentiels de la vie, et ne peuvent pas emprunter, car ils ne possèdent rien à mettre en nantissement. Ils refusent de voir mourir de faim ces familles alors que leurs riches frères prospèrent et refusent de les aider. Ceux qui possédaient quelque chose l'ont mis en gage pour avoir du grain, tandis que d'autres ont même vendus leurs enfants en esclavage pour payer aux créanciers l'argent qu'ils avaient emprunté pour payer les taxes du roi. » Néhémie trouve cela totalement inacceptable et demande qu'il n'y ait plus d'intérêt à payer et que la terre soit rendue à leurs premiers propriétaires. A propos, le « centième » dont il est question dans l'histoire était 1 % ou 12 % par année. La lettre de Paul aux Galates nous conseille de tempérer notre liberté. (Bible 13) [De nos jours, nous pourrions paraphraser Bible 13 de ne pas utiliser un accès instantané aux « sites Internet pour adultes » et aux « chaînes pour adultes » à la télévision comme s'agissant d'« un prétexte de vivre selon la chair. » Ce sont les pires ennemis de notre esprit d'enfant, de notre joie et de notre progrès (Ecrits Divers 9 :30) C'est comme de vendre en esclavage à la sensualité ces précieux cadeaux. C'est l'un des principaux problèmes nécessitant nos prières pour aider à libérer « au moins 12 millions de gens dans le monde qui sont victimes de trafic sexuel » comme c'est souligné dans un excellent article de Tony Lobl dans le Christian Science Sentinel du 7 septembre 2009 dont le titre est « Tackling the sex slave trade with prayer », qu'on pourrait traduire par « S'attaquer au commerce du sexe par la prière ». Le monde a besoin de nous et de nos meilleures prières.] Paul note que la liberté des aspects légaux de la loi ne signifie pas d'être libéré des responsabilités, mais appelle à une plus grande responsabilité pour s'aider les uns les autres par l'amour et la grâce. Dans la famille de Dieu, la devise est « un pour tous et tous pour un. »
 
Mme Eddy voyait la liberté comme un droit divin. (S&S 10) Mais elle insistait aussi sur la responsabilité pour Dieu et l'humanité. En affirmant notre liberté de toute loi matérielle, nous avons une obligation en ce qui concerne les demandes de la loi spirituelle et cela peut parfois sembler difficile à suivre (S&S 11). Pratiquement parlant, en jouissant de la liberté politique qui permet à un moteur économique de fonctionner, nous ne pouvons pas oublier des obligations habituelles pour le plus grand bien de la société dans son ensemble. Notre Leader s'attend à ce que ceux qui en sont capables, aident ceux qui sont réellement dans le besoin. En fait, elle voyait cela comme un impératif moral. La note marginale pour la citation S&S 12 est « Assistance fraternelle ». En tant que membres de la famille de Dieu, nous devrions nous aider les uns les autres sans attendre quelque chose en retour. Si nous réalisons que Dieu est la source de tout le bien que nous avons, nous ne pouvons pas avoir peur de partager ce que nous avons. Si notre trésor se trouve dans le fait de faire le bien et non dans le fait d'accumuler des richesses matérielles, nous serons bénis en donnant et ne manquerons jamais de rien.
 
Lorsque nous comprenons la nature abondante de Dieu, nous nous réjouissons de Son abondance. (S&S 14) Le mot « abondance » signifie non seulement une grande abondance de richesses, mais indique que ces richesses s'écoulent constamment. Si on construit un barrage sur une rivière, il y a un manque d'eau plus bas dans la rivière. L'état naturel pour l'eau est de s'écouler librement pour que chacun reçoive une part. La source des rivières pourrait être tarie, et c'est la raison pour laquelle ceux qui sont en amont peuvent affecter ceux qui sont en aval. Mais Dieu, la source de tout bien est infini. Nous n'avons pas besoin de faire des barrages. Nous pouvons la laisser couler librement. Plus nous donnons, plus nous recevons. En sachant que tout besoin est répondu par Dieu (S&S 15), nous n'avons pas besoin de nous appuyer sur des aides gouvernementales, mais nous pouvons compter sur la source infinie de tout bien pour répondre à tous nos besoins, et nous pouvons partager librement avec le reste de la famille.
 
Section 4 : « Je ne grandirai pas ! »
La pièce jouée par la troupe de « Comédie musicale » du Camp cet été à CedarS était « Peter Pan. » « Je ne grandirai pas ! » est la devise de Peter Pan. Au lieu de prétendre qu'ils grandissent, sa bande d'enfants perdus admet qu'ils ont d'abord besoin d'être des enfants et d'avoir une famille. Jésus conseillait à ses disciples non d'être enfantin - restant des enfants pour toujours, mais d'être comme des enfants - embrassant leur innocence et leur pureté. Jésus disait que si ses disciples ne devenaient pas comme « des petits enfants », ils n'entreraient même pas dans le royaume des cieux ! (Bible 14) Ce n'était pas une petite chose pour les disciples que d'accepter l'avertissement de Jésus. Abingdon écrit, « obtenir un esprit comme les petits enfants implique un changement d'attitude et de vie radical et complet, qui s'exprime par une fraîcheur d'esprit, une sensibilité à la vérité, un esprit d'émerveillement. » Dieu demande que nous ayons une vie sainte (Bible 16) et quel meilleur modèle pourrions-nous avoir que la pensée innocente d'un enfant ?
 
Notre Leader note que : « parce qu'ils sont libres à l'égard du mal et réceptifs au bien. » (S&S 16) la plupart d'entres nous avons vu plein d'exemples de la vitesse à laquelle des enfants répondent à une prière de guérison. Lorsque les enfants comprennent une nouvelle idée spirituelle, ils la mettent tout de suite à l'oeuvre et s'attendent à des résultats rapides. Les adultes passent généralement trop de temps à considérer les ramifications de leurs décisions et s'inquiètent d'une multitude de résultats possibles à une variété de scénarios. Ils s'accrochent à des croyances profondément enracinées et tendent de douter des capacités de Dieu. (S&S 17) Les enfants sont plus facilement prêts à abandonner ce dont ils n'ont pas besoin et à avoir un nouveau regard sur les choses. Jésus chérissait ces qualités qui s'attendent à un résultat et ne voyant rien d'autre que la création de Dieu, il voyait chaque personne comme un enfant de Dieu. S'attacher à cette vision correcte apportait la guérison (S&S 18) et c'est toujours le cas de nos jours. Nous n'avons donc pas à « grandir » dans des croyances matérielles. Mais nous pouvons chérir notre innocence semblable à celle de l'enfant et placer pleinement notre confiance dans notre Père-Mère Dieu. Nous pouvons réclamer de faire partie de « la famille » des enfants de Dieu.
 
Section 5 : Notre véritable ascendance
Croire que nous sommes la progéniture d'ancêtres matériels nous rend susceptible d'être un hôte de maladie ou difficultés héréditaires. Réaliser que nous faisons partie de la famille de Dieu nous libère de déficiences héritées. C'est réellement une chose merveilleuse que de considérer que nous sommes les enfants de Dieu. (Bible 17) [Remarquez que le « passage corrélatif des ÉCRITURES, selon I Jean 3:1-3 » (Bible 17) qui est lu chaque dimanche dans les églises après l'Exposé Scientifique de l'Etre en accord avec le Manuel de l'Eglise Mère (p. 121) - est traduit correctement du mot grec original « tek'non » qui veut dire « enfant, fille, fils ». (Strong's Exhaustive Concordance of the Bible). Presque toutes les traductions utilisent cette traduction correcte (enfants de Dieu) sauf la version King James (anglaise) qui dit « fils de Dieu ».]
 
A l'époque moderne, on croit que de nombreux défis, si ce n'est pas tous, qu'ils soient physiques ou mentaux, proviennent de notre ascendance humaine et de l'ADN. Certains sont même allés plus loin en disant que nous avons aussi une empreinte culturelle génétique. A l'époque de la Bible, les gens aussi attribuaient des difformités à de possibles péchés de parents ou d'aïeux. Les disciples essayaient de lier l'affliction de l'homme aveugle avec un péché préexistant. (Bible 18) Jésus réprimanda cette notion. Il ne cherchait pas des raisons de valider une imperfection. Il venait pour sortir les enfants de Dieu de l'obscurité des croyances à l'hérédité pour les conduire dans la lumière de la perfection. Il voyait la situation comme une opportunité de prouver que la présence de Christ illumine le chemin de la compréhension pour toute l'humanité. Nous aussi, nous sommes des enfants de la lumière. (Bible 19)
 
[Une autre chose qui pourrait garder « les enfants de Dieu » en esclavage, c'est ce que le spécialiste de la Bible Cobbey Crisler nomme la théorie « de l'utérus à la tombe » où on dit que l'homme « commence comme un oeuf - et doit finir en poussière. »] La guérison en Science Chrétienne est basée sur un « Dieu parfait et homme parfait » ne laissant aucune place à une cause matérielle ou héréditaire. (S&S 19) Nous commençons avec Dieu et nous y restons. Notre livre d'étude déclare clairement que nous « naissons de l'Esprit » (S&S 20) et que « l'hérédité n'est pas une loi. » (S&S 21) Y a-t-il un aspect de votre vie que vous pensez être dicté par des influences héréditaires ? En raisonnant du point de vue de notre statut d'enfant de Dieu, il est impossible que nous soyons influencés par un ancêtre humain. (S&S 22) Chaque qualité et chaque aspect de notre être a son origine en Dieu et y reste. Si nous prenons réellement le temps de réfléchir à notre héritage spirituel, nous verrons des possibilités infinies en découler. Ce sera comme d'allumer la lumière dans une pièce sombre. Tout devient soudainement plus clair.
 
Section 6 : Une grande et joyeuse famille
La lumière éclaire le chemin pour que toute l'humanité voie. (Bible 20) Notre Père-Mère nous élève, nous protège, prend soin de nous, et nous nourrit. (Bible 21, 22) N'est-ce pas une image adorable de penser à l'idée d'être nourrit comme un enfant, sur les genoux de notre Mère-Amour ? Cet Amour est une Source constante de paix comme une rivière qui coule. Et quel confort d'être à « l'ombre de la main de l'Amour ». Cette image d'une famille sainte et joyeuse s'étend non seulement à toutes les nations, mais à tous les animaux, et à aussi à l'environnement. (Bible 23) Ce ne sont pas de fausses promesses. C'est la réalité de notre être. Notre Père-Mère est fidèle. (Bible 24)
 
La compréhension spirituelle scientifique de l'être inclut une pleine reconnaissance que Dieu est notre seul Père-Mère. (S&S 26) C'est un bon portrait de famille de Dieu et de Ses enfants, et il comprend aussi l'univers tout entier. Un épisode récent de l'émission de TV « Nova » sur PBS présentait un tableau complètement différent. Elle impliquait que nos origines sont le résultat d'une matière sans intelligence, de gravité et de trous noirs. Aucune lumière ne sort d'un trou noir. Elle est emprisonnée à tout jamais. De telles théories matérielles de la création symbolisent le fait que le raisonnement matériel est comme un « trou noir » n'émettant aucune lumière. Notre Père-Mère Dieu est tellement différent de cela. Symbolisé par une lumière et un amour éternels, notre divin Principe n'est pas une densité ou obscurité infinies, mais un bien et une lumière infinis. Notre Dieu est Entendement intelligent aimant à tout jamais « Sa famille universelle ». (S&S 27) Contrairement à un champ gravitationnel immense attirant tout vers lui pour une destruction intrinsèque, l'Amour s'écoule constamment et universellement pour répondre à chaque besoin. (S&S 28) Notre parent divin inclut chacun dans Sa famille éternelle, joyeuse et sainte. Nous sommes tous des frères et des soeurs et chacun est toujours le bienvenu.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page