Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

SUIVEZ LE CHEMIN QUI CONDUIT A LA REALITE DE L'AME AU ROYAUME DES CIEUX !

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Monday, August 10th, 2009

AME, 10 au 16 août 2009
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
 
 
Le message central de cette Leçon est résumé à la fin de la première section avec cette phrase : « Le sens spirituel, en contradiction avec les sens matériels, implique l'intuition, l'espérance, la foi, la compréhension, la réalisation, la réalité. » (S&S 4) Pourquoi le sens spirituel est-il si important - pourquoi devons-nous essayer de le cultiver ? Car il est nécessaire de voir ce qui est réellement - de contredire les faux rapports limités de la perception matérielle et demeurer dans le royaume des cieux. Chaque section de cette Leçon se concentre sur l'un des éléments concerné par le sens spirituel. Nous verrons comment chacun s'appuie sur l'autre pour un progrès qui met continuellement la réalité (le royaume de Dieu) en évidence.
 
Texte d'Or : Dieu VEUT que nous ayons du succès et que notre bien soit multiplié. Dieu a dit ces mots après que Jacob-Israël ait demandé à ceux qui l'accompagnaient d'abandonner leurs idoles. Il s'agit de n'avoir QU'UN SEUL Dieu.
 
Lecture Alternée : La bonté de Dieu est vue dans toute la création ! Apprécions-nous ce que Dieu a fait ? Reconnaissons-nous que le bien vient de Dieu SEUL ? Nous verrons plus de la bonté de Dieu lorsque nous Le louerons - exprimant notre appréciation et gratitude sincères pour ce qu'Il a fait. « Son nom seul est élevé ; » (Ps. 148 :13)
 
Section 1 : Intuition
Quelle est la première étape pour reconnaître ce que Dieu a fait - pour voir l'essence de l'harmonie de l'Ame ? Pour commencer, nous devons simplement avoir un APERCU de la présence de Dieu ... pour commencer à réaliser que nous sommes un avec Dieu. Nous pouvons apprendre de Jacob. Jacob était loin d'être au clair concernant la vie. Il se sentait séparé de Dieu et seul. N'avons-nous pas déjà tous ressenti cela ? Nous avons tous des choses contre lesquelles nous luttons ; des situations délicates dans lesquelles nous nous trouvons ; le sentiment de ne pas savoir où on va ; ou peut-être la maladie ou la souffrance. Jacob avait bien sûr des soucis concernant la façon dont les choses tourneraient avec ses frères lorsqu'il rentrerait à la maison. Un article de Virginia Stopfel concernant la Leçon qui se trouve dans le Christian Science Sentinel du 10 août, apporte beaucoup de lumière sur cette histoire de Jacob. La « lutte » n'avait pas lieu avec une personne, mais des pensées. Jacob commençait à voir la lumière - nous pourrions dire qu'il avait intuitivement ressenti les bénédictions de Dieu. Mme Eddy indique comme faisant partie de sa définition des anges, des « intuitions spirituelles, pures et parfaites ». Ces anges s'occupent toujours de nous, « neutralisant tout mal, toute sensualité et toute mortalité. » (S&S 3) Comme Jacob, lorsque nous sommes au milieu de pensées conflictuelles, nous pouvons recevoir » les anges (les intuitions spirituelles) jusqu'à ce que nous commencions à ressentir un changement de coeur - un changement de nature - et que nous voyons Dieu face à face. (Bible 2) Nous apercevons notre nature d'image de Dieu. Nous nous éveillons au fait que nous coexistons avec Dieu, il n'y a donc aucune place pour que quelque chose d'étranger à notre nature ne nous accable. (S&S1) Quelle merveilleuse promesse du soin que Dieu nous porte pouvons-nous lire dans Jérémie. Dieu nous conduit en SA présence, Se réjouit de chacun d'entre nous, et nous plante fermement dans Son royaume. (Bible 3)
 
Section 2 : Espoir
Une fois que nous avons intuitivement aperçu la bonté de Dieu et notre unité avec Lui, nous commençons à accepter Dieu comme notre aide. (Bible 4) Dieu (Ame) nous sauve de tous faux rapports du sens matériel comme la lumière « nous sauve » de l'obscurité - et de toutes les images déformées qui apparaissent dans le noir. (S&S 8) Cela demande du courage d'espérer lorsqu'on est confronté à l'adversité. [C'est ce que nous avons tout spécialement besoin de faire pour continuer notre pratique quotidienne à CedarS, en appliquant les vérités de la Leçon bibliques : « Révéler vos paroles apporte la lumière ; » (Bible 5, selon la version anglaise New Revised Standard Version) et « apporte au corps la lumière de la Vérité qui fortifie et purifie. » (S&S 162 :4)] Lorsque nous maintenons notre confiance en Dieu (espérons en Lui), nous sommes renforcés par Lui. (Bible 6) Si nous acceptons le témoignage du sens matériel d'un entendement dans la matière, nous pourrions nous attacher à la croyance que nous sommes liés aux limites du sens matériel. Dans ce cas, il est difficile de trouver une raison de garder espoir. (S&S 6) Mais lorsque la pensée humaine change de point de vue - lorsque la crainte cède à l'espoir qui se transforme en foi et de foi en compréhension, nous voyons que nous sommes réellement gouvernés par l'Ame, et non par le sens matériel. (S&S 5) Plus nous apercevons la présence de Dieu, plus nous avons d'espoir car nous commençons à voir que Dieu est réellement TOUJOURS en nous. (S&S 9) Lorsqu'il semble que les choses sont trop sombres et qu'il est difficile de garder espoir, souvenez-vous de la promesse que « l'Eternel a de la bonté pour qui espère en lui ». (Bible 9) Tout ce qu'il nous reste à faire, c'est de nous tourner vers Dieu avec confiance et attente - nous tourner en direction de la « lumière » - et soyez confiant que nous verrons la lumière et que nous serons renforcés par Dieu. (Bible 7)
 
Section 3 : Foi
Une fois que nous sommes capables d'espérer - nous tourner en direction de la lumière - nous commençons à voir la preuve de la présence de Dieu - en commençant par des petites choses. A chaque fois que nous reconnaissons que c'est Dieu qui fait le bien que nous voyons, notre foi en Dieu est renforcée. Jésus avait vu (et reconnu) tellement de preuves du pouvoir de Dieu que rien ne pouvait l'intimider. Etre dans un petit bateau au milieu de la tempête n'était pas un problème pour Jésus. Il ne s'est pas limité à « gérer » sa crainte en sortant de la tempête. En fait, il a réprimandé ses disciples pour avoir considéré la crainte - lorsqu'il a calmé la tempête par sa foi absolue que Dieu est toujours au contrôle. (Bible 12) Nous pouvons demander à Christ, comme les disciples le demandèrent à Jésus ... « d'accroître notre foi » - de nous donner plus de foi et de confiance en Dieu. (Bible 13) L'appel pourrait aussi être exprimé comme ceci : de nous révéler plus de la nature de Dieu. La foi vient de CONNAITRE Dieu - de surmonter notre ignorance de sa toute-présence. (S&S 10) C'est possible de croire en Dieu sans avoir foi en Lui. Mais nous avons besoin de foi. La foi vient lorsque nous commençons à voir la preuve spirituelle contredisant « le témoignage du sens matériel ». (S&S 12) Quelqu'un que nous connaissons a été guéri. Quelque chose semble bloqué - et finalement, le chemin s'ouvre à nous. Nous réalisons que de petites choses se mettent au point et nous voyons plus de bien que de mal dans les gens. En donnant crédit à Dieu des petites choses que nous pouvons démontrer, et en reconnaissant les démonstrations de guérison que les autres ont eues, nous voyons notre foi se renforcer - et nous commençons à lui en demander plus. C'est comme de développer des facultés athlétiques (comme le ski alpin ou ski nautique). Plus vous vous sentez à l'aise sur des pentes douces ou à basse vitesse, plus vous vous sentez en confiance pour progresser vers des conditions plus difficiles. La foi dans les principes se traduit en démonstration de la compréhension.
[A la maison, au Camp, dans des petites ou grandes choses, cela paie de dépasser vos craintes et votre « zone de confort » pour votre zone de croissance. Cet effort est toujours très bien récompensé. Comme le dit Mme Eddy : « Cherchez la Vérité et poursuivez-la. Elle devrait vous coûter quelque chose : vous êtes bien disposé à payer pour l'erreur sans rien recevoir en retour; mais si vous payez la Vérité à son prix, vous recevrez tout. » Ecrits Divers, 342 :26]
 
Section 4 : Compréhension
Il est important d'accepter le fait que vous COMPRENEZ Dieu. Comprendre n'est pas quelque chose de monumental que vous allez finalement obtenir. Chaque démonstration de guérison que vous avez est la preuve que votre foi en Dieu s'est, dans une certaine mesure, développée en compréhension. C'est la preuve que vous commencez à voir que l'Ame ne réside pas dans un sens humain ou l'Entendement dans la matière. L'Ame n'est pas dans un corps mortel. (S&S 15) L'Ame (avec un A majuscule) signifie Esprit et fait référence à Dieu. Nous devons être sûr de ne pas confondre Ame et âme qui fait référence à la sensation matérielle et à des personnalités séparées constituées de, et sujettes au, bien et mal. (S&S 16) Lorsque la compréhension progresse, il est naturel que notre perspective sur la vie et l'intelligence change - au lieu de les voir du point de vue de la matière, on reconnaît le sens spirituel de toutes choses on voit que l'Ame gouverne, et non les sens matériels ! (S&S 17) Nous demeurons dans la Vie ; la vie ne réside pas dans une représentation matérielle de nous-mêmes. Cette section nous parle du réel DESIR d'accroître notre compréhension. Comme le dit la version anglaise de la Bible Contemporary English Version, « Faites attention d'accepter d'être corrigé, pour que vous puissiez vivre raisonnablement. » (Bible 14) La compréhension (sagesse) nous permet de voir le bien qui est là - cela rend la vie DOUCE ! [avec « un avenir, et ton espérance ne sera pas anéantie. » (Bible 16)] Mme Eddy suggère que nous nous posions cette question : « Est-ce que je me conforme à la vie qui s'approche du souverain bien ? Est-ce que je démontre le pouvoir guérisseur de la Vérité et de l'Amour ? » (S&S 18) Pourquoi sont-elles de bonnes questions ? En répondant par l'affirmative, le chemin devient de plus en plus clair. Etre capable de voir le chemin tracé par Dieu nous empêche de trébucher. Nous voyons alors l'harmonie de l'Ame exprimée !
 
Section 5 : Fructification - Nous sommes tous des guérisseurs !
Nous devons mettre en pratique ce que nous comprenons - reconnaître uniquement ce qui est vrai au sujet de Dieu et de l'homme et refuser de nous incliner devant le témoignage des sens physiques. C'est comme ça que vous « suivez [Ses] lois, si vous gardez [Ses] commandements. » (Bible 19) Nous pouvons alors aussi nous attendre à recevoir toutes les promesses que Dieu a faites aux Enfants d'Israël dans Son alliance avec eux. Et nous pouvons nous attendre à guérir ! Notre travail sera fructueux ; nous sentirons la présence de Dieu en nous ; et DIEU « vous [tirera] de la servitude ; [brisera] les liens de votre joug, et vous fera marcher la tête haute. » (Bible 19) Jésus avait compris sa relation avec Dieu. Par conséquent, il GUERISSAIT invariablement. Il n'était absolument pas impressionné par les symptômes - dans cette section, nous lisons la guérison de ce que nous pourrions appeler épilepsie (Bible 21) et il a contesté les symptômes avec l'autorité de Christ (l'action de l'Entendement divin). (S&S 20) Jésus voyait combien l'humanité avait désespérément besoin de ce genre de guérison. Il s'attendait à ce que les disciples guérissent et prient pour que plus de guérisseurs soient envoyés « dans sa moisson ». (Bible 20) C'est notre PRIVILEGE de répondre à cet appel. La Science Chrétienne (le rétablissement du christianisme primitif) révèle le pouvoir guérisseur de Dieu. Nous avons une responsabilité de guérir toute discorde croisant notre chemin, car nous avons reçu le cadeau de la compréhension de la relation de l'homme avec Dieu. Comment pourrions-nous garder cela pour nous ? Si nous ne mettons pas constamment en pratique ce que nous savons de Dieu et si nous ne guérissons pas chaque « petite » chose, tout autant que les grandes, ce serait comme être avec un groupe de personne dans une grotte sombre avec une lampe de poche que nous savons utiliser, mais que nous choisissions de ne pas l'allumer ou de ne pas la prêter. METTEZ EN PRATIQUE plus efficacement : parlez à la maladie avec autorité - laissant l'Ame éliminer la fausse évidence (S&S 21) ; au lieu de se soumettre à n'importe quelle phase de la maladie, élevez-vous contre elle, contredisant mentalement CHAQUE plainte que le corps essaie de vous communiquer (S&S 23) ; et continuez à apprendre au sujet de Dieu, car c'est seulement l'ignorance que nous avons de Lui qui produit « une apparente discorde ». Comprendre Dieu « rétablit l'harmonie. » (S&S 22) C'est un privilège de porter les fruits de la compréhension en étant prêt à guérir tout ce qui croise notre chemin ! (Si vous n'avez pas eu un succès immédiat, comme cela fut le cas pour les disciples, lisez les 2 versets - Marc 9 :28-29 - pour trouver la réponse à la question « Pourquoi n'avons-nous pas pu chasser cet esprit ? Il leur dit : Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière et par le jeûne » - et « refuser d'admettre les prétentions des sens » comme l'a dit Mme Eddy dans Miscellanées 222 :14) Le simple souhait qu'elle ait fait pour Noël à sa maisonnée il y a 100 ans, était pour « une fête de l'Ame et un jeûne pour les sens. » (Miscellanées 263 :6) Il est intéressant de lire aussi Ecrits Divers 156 :21-31)]   
 
Section 6 : Réalité - Rendez gloire à Dieu !
Lorsque nous guérissons chaque discorde qui croise notre chemin, la réalité devient visible. Nous voyons alors que le royaume des cieux est ICI. Nous demeurons dans le royaume de Dieu. Dieu est responsable de Son royaume et il est entièrement BON ! Reconnaissez sa présence et remerciez Dieu pour toute sa bonté. (Bible 22) REJOUISSEZ-VOUS ! Vos noms se trouvent dans le recensement de son Royaume - le royaume de l'harmonie ! (Bible 23) Vous êtes privilégiés de CONNAITRE la gloire des cieux. Pouvez-vous réellement garder cela pour vous ? Nous avons une instruction claire - « Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche. » (Bible 25) Cela signifie « le règne de l'harmonie » est ici, maintenant ! [Cela se réfère au thème du camp CedarS 2009 où il s'agit de créer un changement de climat mental et « l'atmosphère de l'Esprit, où l'Ame est suprême » (S&S 26) - « de même qu'au ciel, ainsi sur la terre » (S&S 17 :2) Lisez comment le fait d'être « nettoyé du moi et imprégné de l'Amour divin » aura pour résultat moins « de froidure ou de chaleur extrêmes ; » Miscellanées 265 :27-30] Et le meilleur moyen de prêcher, c'est de simplement vivre en harmonie - et pratiquer la guérison. Ces cieux sont l'activité de l'Ame - et nous sommes l'expression de l'Ame. Nous coexistons donc avec l'Ame - avec l'essence de l'Esprit. (S&S 27) Dieu est parfait, demeurant dans le royaume de la perfection - NOUS coexistons donc avec la perfection. (S&S 28) Les choses ne SEMBLENT pas être parfaites, mais nous pouvons faire quelque chose à ce sujet lorsque nous nous attachons à la SCIENCE de l'être. (S&S 25) Nous pouvons mentalement entrer dans le royaume de Dieu et reconnaître la présence de l'harmonie - ici et maintenant - peu importe ce qui SEMBLE se passer d'autre. Jésus n'avait jamais quitté les cieux - la conscience de l'harmonie. Nous POUVONS suivre son exemple. Quel privilège de demeurer dans le royaume ! Vous pouvez le faire !
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page