Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

ELEVEZ-VOUS AU ROYAUME DE LA REALITE !

Rick Stewart, C.S., Dresden, Germany
Posted Monday, March 22nd, 2010

LA REALITE, 22 au 28 mars 2010
Traduction libre d'un texte de Rick Stewart, C.S., Dresden, Germany
[et entre crochet, les commentaires de Warren Huff]
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
ELEVEZ-VOUS AU ROYAUME DE LA REALITE !
 
Une invitation bienvenue du Père, « Veux-tu monter sur mes épaules ? »
La plupart des idées qui m'inspirent en ce moment semblent prendre la forme de celles d'un enfant. (Peut-être parce que je passe la plupart de mon temps avec eux). Vous souvenez-vous des fois où vous souhaitiez voir la parade passer et que tout ce que vous pouviez voir, c'était des genoux et des fesses ? Venait alors une invitation bienvenue, « Aimerais-tu monter sur les épaules de Papa ? » Wow, en un instant, le monde offre à vous une vision complètement nouvelle. Vous pouvez voir la parade passer et pas seulement les fesses des spectateurs. Une grande amélioration.
 
La Leçon bibliques de cette semaine nous offre une amélioration semblable de notre vision de la réalité. Elle ne vient pas par un poste d'observation plus élevé pour observer la matérialité, mais par une vision métaphysique qui élève au-dessus de la matière. Nous sommes invités à changer notre point de vue, pour gagner une vision plus élevée, basée sur le changement du témoignage du sens physique, pour un sens spirituel - pour voir le monde du point de vue d'une vision Christ - pour voir le royaume du réel, le royaume des cieux, un « lieu de résidence », avec une formidable vision de la réalité. Et cette invitation à « monter » est valable pour chacun d'entre-nous. Elle ne dépend jamais d'un endroit géographique particulier ou même d'une position sociale particulière. Elle dépend simplement d'un cœur pur et du développement du sens spirituel, avec l'aide de Christ.
 
Je vis en ce moment dans un endroit du monde qui est renommé chez les alpinistes. Dresde n'est pas une région montagneuse, mais la « Suisse saxonne » a probablement fait naître plus d'alpiniste que n'importe quelle autre région du monde. On m'a dit que ce n'était pas pour avoir de nombreuses hautes montagnes, mais plutôt pour les nombreuses formations rocheuses de grès pleines de difficultés. Ces formations proposent un terrain d'entrainement idéal pour les alpinistes. De nombreuses personnes de la région ont commencé à grimper très jeune. C'est une activité assez commune pendant le week-end. Ce qui explique donc que tant d'alpinistes de niveau international viennent de cette région est très simple, « la pratique ». Ils peuvent s'entraîner, pratiquer, et développer leurs aptitudes de grimpe. Ils peuvent mettre plus tard ces aptitudes en pratique partout dans le monde sur des sommets célèbres.
 
Cela peut être pour vous et moi, une grande leçon, en tant que « grimpeurs » potentiels dans le royaume de la réalité, les hauts sommets de l'existence spirituelle. Nous pouvons commencer à honorer nos capacités « d'ascension spirituelle », même si nous sommes actuellement dans les plaines ou les vallées de l'existence mortelle. Commencez à pratiquer là où vous êtes. Cherchez à atteindre ces visions plus élevées de l'existence par une pratique quotidienne, là où vous vous trouvez. Par l'Amour de Dieu et par Son Christ, vous serez élevés. Assis sur les « épaules » de l'Amour, vous commencerez à voir un monde complètement nouveau, le monde de l'Esprit révélé par un sens spirituel. [Mettre en pratique un sens spirituel est encouragé à chaque moment à CedarS où notre objectif défini pour les 48 derniers étés, était de « donner à chaque campeur une appréciation du sens spirituel et une abondance d'activités saines et joyeuses. »]
 
Texte d'Or : Apocalyspe 11 :12 - « Montez ici !»
Le Texte d'Or de cette semaine est tiré du chapitre 11 du livre de l'Apocalypse. En faisant des recherches sur ce verset, vous découvrirez des visions assez différentes de sa signification. Le symbolisme du Livre de l'Apocalypse a conduit à de nombreuses interprétations de ce que voulait dire Jean. Pour certains, ce verset est une référence particulière à un rassemblement de Chrétiens à l'époque de la « deuxième venue » de Jésus.
 
J'aime à penser à cet appel à « Monter ici » comme à l'une des plus belles phrases et commandements dans la Bible. Une invitation à s'élever à la compréhension de Dieu comme nous y sommes encouragés dans II Timothée 2, Proverbes 2 et II Pierre 1.
 
Cela vient par la métaphysique, s'élevant au-dessus du sens physique pour atteindre le sens spirituel de la réalité.
 
Selon le dictionnaire Merriam-Webster (en anglais) : Métaphysique : Fonction : adjectif
Date : 15e siècle 0
1 : se rapportant à la métaphysique
2 : se rapportant à une réalité au-delà de ce qui est perceptible pour les sens
 
Et comme la fondatrice du Massachusetts Metaphysical College, Mary Baker Eddy l'écrit dans son Message à l'Eglise Mère de 1901, .... (p.24 :27) « ...je constatai qu'il me fallait suivre les enseignements de Jésus, et eux seuls, pour démontrer la Science divine du christianisme - la métaphysique du Christ - qui guérit toute maladie. » Et plus tard dans ce message, elle parle de Jésus-Christ comme du « grand Métaphysicien ».
 
Lecture Alternée :
Notre Lecture Alternée nous présente les éléments clés pour notre escalade. « Ton abri sera désormais près de Lui, dans le lieu secret » (Hymne 99, Psaume 91) ou revendiquer notre identité d'idée spirituelle de Dieu. Et se souvenir que « Je suis l'Eternel, et il n'y en a point d'autre. » Donc le chemin élevant notre conscience est une merveilleuse escalade valant la peine, une ascension de la réalité.
 
Section 1 : Où commencer notre ascension ? Monter sur le Mont Horeb.
Bible 1 : Pouvons-nous trouver Dieu en cherchant ? Nous pourrions appeler cet appel, « une tâche difficile ».
Bible 2 et Bible 3 : Moïse est appelé au sommet de la montagne. La montagne que selon les érudits, Moïse avait gravi, où il avait vu le buisson ardent et où il avait reçu les dix commandements, était parfois appelé Mont Horeb, et parfois Mont Sinaï. Voici un lien qui décrit cela (en anglais) : http://en.wikipedia.org/wiki/Mount_Sinai
 
Il est intéressant de noter que le Mont Horeb n'était probablement pas la plus haute montagne de la région. Elle était entourée par d'autres sommets bien plus hauts. Ce n'était donc pas vraiment en s'élevant physiquement que Moïse s'approcha de Dieu, n'est-ce pas ? Mais peut-être par une ascension mentale ? S'élevant à un niveau mental où il discerna la réalité de la présence de Dieu. Et souvenez-vous que cela n'était pas une ascension instantanée. Moïse passa 40 ans en Egypte. Il quitta ensuite l'Egypte par le désert. Il passa alors encore 40 ans de sa vie en tant que berger dans le désert. Certains décrivent cela comme une « période obscure ». Mais si l'apogée de cette période obscure était la vision que Moïse a eu du buisson qui brûlait mais ne se consumait pas et sa rencontre de Dieu révélé comme le « Je suis », il devait alors avoir fait un progrès spirituel assez important. En escaladant la montagne, cela avait préparé sa pensée à une discussion spéciale avec Dieu !
 
(Si vous vous sentez un peu impatient au sujet de votre ascension vers l'Esprit, votre ascension vers la réalité, il pourrait être bon de se souvenir de notre ami, Moïse. N'est-ce pas ?)
 
Bible 4 et Bible 5 : Pourrions-nous voir l'ascension de Moïse comme une compréhension qu'il n'y a qu'un seul « Dieu, et [qu'] il n'y en a point d'autre. », comme l'indique Esaïe ?
 
S&S 1-6 : La vie de Moïse illustre ces passages de Science et Santé. « L'Esprit ... réel et éternel » ... « l'Esprit, est Tout-en-tout, ... pas d'autre Entendement ». « L'Amour divin est infini. » Abandonner « nos efforts pour trouver la vie et la vérité dans la matière. » (Buisson ardent, nourriture dans le désert).
 
S&S 6 : « Nous devrions nous efforcer d'atteindre les hauteurs d'Horeb où Dieu Se révèle ... » ? L'ascension du Mont par Moïse est aussi la nôtre. Mais soyez patient et ferme, n'est-ce pas ? Combien de temps cela prit-il à Moïse pour croître dans sa compréhension et sa vivacité pour trouver la réalité du seul Dieu ? 40 ans ? 80 ans ? 120 ans ? Qu'en est-il de sa rencontre (~1200 ans plus tard) avec Jésus sur le Mont de la Transfiguration ? (Matthieu 17 :1-9) Il semble que Moïse continua son « ascension ». Qu'en est-il de vous et moi ?
 
Section 2 : Qui peut faire ce voyage « vers le haut » ?
Et bien, l'escalade est difficile, probablement réservée aux plus jeunes. Mes garçons ne seraient probablement pas d'accord. Nous avons tous appréciés un film d'animation nommé « Là-haut » (« Up » en version anglaise). En fait, même plusieurs fois. Les héros dans ce film sont un vieil homme veuf et un petit garçon. Cela vaut la peine de le voir. Il est plein d'inspiration et encourageant. Voici le site officiel de ce site Disney/Pixar : http://www.disney.fr/FilmsDisney/la-haut/
 
Les versets bibliques dans cette section nous invitent à voir comment nous pouvons trouver notre chemin « vers le haut ».
Bible 6 à Bible 10 : Nous donnent de bonnes instructions sur les qualités de pensée dont nous avons besoin pour commencer notre ascension.
Bible 6 : un « coeur pur » ;
Bible 7 - 9 : Humilité et reconnaître Dieu.
Bible 10 : Foi dans le pouvoir de Christ qui nous donne la force dont nous avons besoin.
 
S&S 7 à 10 : Science et Santé confirme ici l'encouragement des citations de la Bible. Il n'y a « qu'un chemin qui mène au ciel, à l'harmonie, et ... le Christ nous montre ce chemin. » « ...N'avoir aucune autre conscience de vie - que le bien, Dieu et Son reflet (c'est-à-dire vous et moi) » Et elle dit que nous devons « nous élever au-dessus des prétendus douleurs et plaisirs des sens. » Cette ascension nous amène au « seul homme véritable et indestructible, dont l'être est spirituel. » (S&S 8)
S&S 9 : Un schéma de la façon dont nous pouvons atteindre cette « paix plus haute et plus permanente. »
S&S 10 : Un état d'esprit d'enfant que Jésus encouragea comme étant le moyen pour entrer dans le royaume des cieux, est aussi le chemin menant à notre ascension joyeuse.
 
Section 3 : Elisée joue à « I Spy - J'ai trouvé ! ».
Avez-vous déjà joué au jeu « I Spy - J'ai trouvé » ? Vous souvenez-vous des règles ? Vous regardez autour de vous pour voir ce qu'il y a et vous faites une simple description, une couleur, une forme. Les autres joueurs doivent alors deviner de quoi vous parlez grâce à votre description.
 
Elisée était réellement le genre de prophète que Mary Baker Eddy définit dans Science et Santé, p. 593 :4 : « PROPHÈTE. Un voyant spirituel; disparition du sens matériel devant les faits conscients de la Vérité spirituelle. »
 
Bible 12 : Sans « moyens de renseignement sur le terrain » - c'est-à-dire sans un informateur ou espion - Elisée est capable de sauve le Roi d'Israël d'une embuscade. De manière répétée, il prévient le Roi d'une attaque et le Roi est protégé. Cela rendit le Roi de Syrie tellement furieux qu'il envoya une force militaire pour encercler Elisée. Le serviteur d'Elisée se réveille le matin et voit une armée ennemie les encercler. Il est terrifié et réveille son maître, Elisée. Imaginez sa réaction lorsqu'Elisée lui dit de ne pas s'inquiéter et lorsqu'il dit : « ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. » Mais Elisée prie alors pour que les yeux de son serviteur s'ouvrent et le jeune homme voit alors qu'Elisée dit la vérité. Le versant de la montagne est plein de chevaux et de chariots de feu entourant Elisée.
 
Je me souviens d'une phrase qu'une amie de longue date avait l'habitude de me répéter. Elle citait son professeur en Science Chrétienne qui disait souvent, « Prenez garde à celui qui dénigre. » Nous devons être constamment vigilants envers les rapports du sens matériel qui voudrait nous dire que nous devons avoir peur d'être « encerclé », assailli ou menacé par la revendication de suprématie de la matière.
 
S&S 11 à 14 : Ces citations de S&S décrivent un moyen matériel de voir les choses, (sens matériel) qui est limité par sa nature propre. Ce n'est que lorsque nous ouvrons nos yeux à la vérité spirituelle de l'être, que nous « voyons » tout ce que Dieu nous donne.
 
Si nous désirons « voir » les anges protecteurs et aimants de Dieu « nous entourer », nous devons désirer que nos yeux s'ouvrent. Nous devons souhaiter voir ce que Dieu a fait, fait et fera. Et nous nous élèverons à cette merveilleuse vision lorsque nous nous permettons de voir avec un sens spirituel. [Cliquez sur « Click for 100... angels » (en rouge) sur la page principale du site CedarS (http://www.cedarscamps.org/cedars/) pour entendre la chanson de Desiree Goyette parlant de son expérience à CedarS.]
 
Section 4 : Elevez-vous à un vrai sens de la vue comme étant entièrement spirituelle.
Bible 16 : Jésus entra dans la ville de Bethsaïda. « On » lui a amené un homme aveugle. Jésus n'a pas immédiatement guéri cet homme. Au lieu de cela, il l'a conduit en dehors de la ville. (C'est peut-être à cause de la résistance continue et le manque de croyance à Bethsaïda.) Jésus a craché sur les yeux de l'homme. Il a fait quoi ? Oui, il a craché sur ses yeux. Pourquoi ? Dans l'Ancien Testament, cracher sur quelqu'un était la forme ultime de dédain - la manière de montrer à quelqu'un votre mépris. Jésus crachait-il sur l'homme pour montrer son mépris de l'homme ? Cela semble peu probable étant donné qu'il condamnait rarement les personnes cherchant la guérison. Et Jésus prenait assez soin de l'homme pour le conduire par la main, en-dehors de la ville. Cela se pourrait-il que le mépris que démontra Jésus concernait le total manque de respect envers la cécité ? Jésus n'acceptait jamais la maladie comme étant quelque chose digne de respect. Il ne voyait pas la maladie comme quelque chose venant de Dieu, quelque chose de naturel ou permanent. Au lieu de cela, Jésus parlait souvent de ceux qui étaient malades comme des personnes « que Satan tenait liées ». Et Jésus disait rarement de ceux qu'il guérissait, qu'ils étaient des « pécheurs ».
 
Regardez Jean 9 et la guérison d'un homme né aveugle. Il montra particulièrement que la maladie n'était pas le résultat du péché ou d'un péché hérité. « Jésus répondit : Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c'est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. » (Luc 9 :3) Jésus identifiait la guérison comme une opportunité de montrer les œuvres de Dieu.
 
Dans une récente leçon biblique, nous lisions Actes 10 :38
«  Vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l'empire du diable, car Dieu était avec lui. »
 
Ne trouvons-nous donc pas une base pour identifier correctement les maladies de tous genres comme étant illégitimes et ne venant pas de Dieu, mais du diable ? Jean 8:44 : « Lorsqu'il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. »
 
Le dédain de Jésus concernait donc la maladie et non l'home. [En suivant sa méthode et science du christianisme, nous avons toujours besoin de séparer l'erreur de la personne. Mme Eddy a relevé dans les Ecritures les idées suivantes concernant la méthode de guérison du Christ : « nous pouvons présumer que l'auteur de cette épître (Hébreux 1 :9) remarquable considérait le Christ comme le Fils de Dieu, le reflet royal de l'infini; et la raison donnée pour l'élévation de Jésus, fils de Marie, était qu'il a "aimé la justice et haï l'iniquité". » S&S 313 :16, Hébreux 1 :9, Ps. 45 :7]
[Remarquez la précieuse note marginal pour la citation S&S 18, à savoir « la structure organique est sans valeur » S&S 489 :27-33]
« Les sens corporels sont l'unique source du mal, de l'erreur. La Science Chrétienne démontre qu'ils sont faux, parce que la matière n'a pas de sensation et qu'aucune structure organique ne peut lui donner l'ouïe et la vue, ni en faire le véhicule de l'Entendement. En dehors du sens matériel des choses, tout est harmonie. »
 
Section 5 : Levez-vous pour suivre l'exemple du Maître
Bible 17, 18 : Jésus nous enseigne que nous sommes « la lumière du monde » et que nous devons laisser notre lumière briller. Cette lumière est le Christ et nous permet de suivre l'exemple de Jésus et guérir.
 
Bible 19 : Voici une opposition claire des messages qui viennent de « l'esprit du monde » et de ceux qui viennent « de l'Esprit qui vient de Dieu ». Comment connaissons-nous les choses que Dieu nous donne ? - « ... nous avons la pensée de Christ. »
 
Les citations de Science et Santé nous demandent clairement de suivre les commandements de Jésus. Lire les citations de S&S 22 à S&S 26 ne peut laisser aucun doute sur la nécessité et l'aptitude à « se réveiller » à l'idée que « Celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais »
 
Donc « grimper » n'est pas seulement une expédition à la montagne, même si elle pourrait être inspirante ou vivifiante. Après tout, le voyage de Moïse ne consistait pas seulement à gravir le Mont Horeb. Il s'éleva aux niveaux de discernement spirituel.
 
Je me souviens du moment où j'ai appris quelques-unes des leçons de Moïse. En 1974, j'ai gravi le volcan Nevado del Ruiz se trouvant près de Manizales, en Colombie. Avec une altitude de 5'320 mètres, même s'il ne se trouvait qu'à quelques degrés de latitude de l'équateur, il était complètement recouvert de neige. C'était une aventure palpitante. L'air aussi léger soit-il, était clair comme le cristal et le soleil était brillamment reflété par la neige. J'étais là avec des co-équipiers de mon équipe de football de mon collège, qui étaient nés à Manizales. Et même si nous vivions l'aventure de notre vie, personne ne vit le « buisson [qui] était tout en feu, [et qui] ne se consumait point. » (Exode 3 :2) (Il n'y avait aucune végétation à cette altitude.) Et personne n'eut l'idée de retirer ses chaussures, car il y avait trop de neige. Mais ces panoramas nous donnaient le sentiment que Dieu était certainement là avec nous.
 
Nous étions exténués et affamés lorsque nous sommes retournés à la maison à Manizales. Après un délicieux repas, nous sommes tous allés nous coucher. Comme je le disais, le soleil avait été très brillant. Tous les autres membres de cette aventure avaient portés des lunettes de soleil, mais n'étant pas un grimpeur expérimenté et n'étant pas habitué à la neige (il n'y en avait pas beaucoup en Floride), j'ai escaladé la montagne sans lunettes de soleil. A un moment donné, pendant la nuit, je me suis réveillé avec une grande douleur. Avec un cas extrême de ce qui pourrait être appelé, une cécité provoquée par la neige. Mes yeux semblaient en feu, et j'étais complètement aveugle. J'étais loin de la maison, dans un pays étranger, et sans possibilité d'appeler quelqu'un qui pourrait m'aider par la prière, comme je l'aurais fait naturellement.
 
Pour ne pas déranger mes camarades de chambre, j'ai trouvé mon chemin pour me rendre dans la salle de bain, afin de prier. Je n'y voyais rien, il était donc hors de question de lire quelque chose. En plus de cela, je ne voulais pas allumer la lumière et risquer de déranger mes amis. J'ai donc prié et prié dans le noir. Je me souvenais de ce que disait Mme Eddy au sujet des yeux, dans Science et Santé, p. 586 :3 : « YEUX. Discernement spirituel - non matériel, mais mental. »
 
Par ma prière, j'étais capable de ressentir que j'étais vraiment en présence de Dieu, ni éloigné de la maison, ni seul. La crainte a commencé à diminuer et la souffrance a aussi commencé à s'atténuer. Même si je n'étais toujours pas en mesure de voir, je suis retourné dans mon lit et j'ai décidé de m'endormir. J'ai ressenti une assurance que je n'étais pas seul, mais que mon Père-Mère Dieu était là avec moi et que ma « vision » était un fait spirituel et ne dépendait de la matière ou d'un organe. Lorsque je me suis réveillé le matin, je pouvais voir normalement. J'ai apprécié l'escalade, mais j'ai appris beaucoup plus de l'ascension spirituelle que j'ai été forcé de faire dans mes prières.
 
Je me demande souvent si c'était le voyage de Moïse en haut de la montagne sainte ou son long voyage dans la vie élevant sa conscience spirituelle qui l'aurait conduit à apercevoir la réalité divine ? Après ma guérison, j'en ai déduit que c'était grâce à l'ascension spirituelle de Moïse !
 
Section 6 : Vous êtes invité à « Monter ici ! »
Quelle merveilleuse préparation dans les sections de la leçon qui ont conduit à cette conclusion édifiante.
 
Bible 20 : Nous sommes invités dans le meilleur lieu de vacances : à la montagne, « sa montagne sainte. »
 
Bible 21 : Qui devait rester là ? « ... et ceux qui aiment son nom y auront leur demeure. »
 
Bible 22 : Où cela se trouve-t-il ? Dans « la ville sainte, la nouvelle Jérusalem ». Qui est avec nous ? Dieu demeurera avec nous. C'est une offre de séjour que vous ne pouvez pas refuser. Cela ne peut pas aller mieux que d'avoir Dieu comme camarade de chambre !
 
Bible 24 : « Montez ici ! » Le Propriétaire de ce lieu de vacances vous a invité personnellement et Il restera avec vous. Vous êtes donc garanti de recevoir le meilleur des services.
 
S&S 27 à 30 : La meilleure chose concernant cette offre qui est décrite par le Révélateur « du mont de la vision », est qu'il n'y a pas d'attente ; c'est décrit dans un paragraphe avec la note marginale, « La Divinité est toujours proche ».
 
Et s'il semble que c'est un voyage qui consiste à « gravi[r] une côte escarpée », regardez en haut, pas en bas. Nous sommes assurés que toutes les circonstances qui pourraient essayer de nous défier en ce moment, nous élèvera pour percevoir « la grande cité ».
 
Et s'il semble que vous soyez en ce moment même dans une « vallée de la dépression », très profond dans la vallée du sens, souvenez-vous que vous n'êtes jamais, jamais seul. Dieu, Amour, Vie, Bien, Principe, Entendement, Ame, Esprit, Vérité, sont avec vous pour chacun de vos pas sur le « chemin ». Votre Père-Mère aime être avec vous. L'Amour vous soulève.
 
Une dernière note : Sur mon chemin pour l'Ecole du Dimanche cette semaine, Noah, qui a dix ans, m'a tendu une cassette à mettre dans l'autoradio. J'avais un peu peur de ce qui risquait d'hurler à mes oreilles en sortant de cette cassette ; serait-ce approprié pour préparer ma pensée pour l'Ecole du Dimanche ? Mes inquiétudes étaient sans fondement. C'était une représentation du Messie d'Haendel. Et c'était exactement au moment dans le livret de Charles Jennen où un formidable ténor chantait de façon triomphante :
 
« Que toute vallée soit exhaussée, que toute montagne et toute colline soient abaissées ! Que les coteaux se changent en plaines, et les défilés étroits en vallons. » (Esaïe 40)
 
Et un petit enfant devrait les conduire, n'est-ce pas ?
 
Quelle promesse ! La vallée par laquelle nous passons, même si elle ressemble à « la vallée de l'ombre de la mort », devra être exhaussée, élevée. Et les montagnes et les collines qui semblent si difficiles à traverser seront « abaissées ». Même les « coteaux » seront changés en « plaines » et « les défilés étroits en vallons ».
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page