Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

TROUVE TON "FOYER" MEME EN ETANT DANS UN "TROU NOIR" PAR LA LUMIERE REFLECHIE DE L'AME!

Rick Stewart, C.S., Dresden, Germany
Posted Monday, May 17th, 2010

Bonjour  !
 
Trouve ton "foyer" même en étant dans un "trou noir" par la lumière réfléchie de l'Ame!
Traduction libre d'un texte de Rick Stewart, de Dresde, Allemagne par Denise Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS. Tirée du site www.cedarscamps.org 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi. 
 
 "Une bouchée pour toi et une bouchée pour moi, une bouchée pour toi et une bouchée pour moi..... » c'est ce que racontait mon oncle Keith à propos de ma mère lorsqu'elle distribuait à la cuillère des douceurs. Il expliquait que chaque dimanche après l'école du dimanche tous les sept enfants Lafferty devaient ensemble faire le ménage pendant que les grands-parents allaient à l'église. Ma mère était la deuxième plus âgée, et mon oncle le plus jeune, donc 12 ou 13 ans les séparait. Selon mon oncle, ma mère organisait le travail et pendant que les autres nettoyaient, elle préparait les douceurs. Lorsque tout était propre elle alignait toute la bande et parcourant la file, elle passait en disant  :  « une morse pour toi, et une morse pour moi... »  jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien dans le bol.
Depuis lors, j'ai étudié le journalisme, et j'ai pensé qu'il faudrait contrôler l'exactitude de cette histoire. Ma tante Betty Lou me dit : » Bien, Ricky, c'est ainsi que nous racontions l'histoire en plaisantant. Mais ta mère a toujours affirmé qu'elle ne prenait pas une bouchée à chaque fois ! Et en distribuant ainsi les douceurs, c'était un bon moyen pour que nous travaillions tous ensemble. »
J'étais très soulagé par les explications de ma tante car la générosité d'esprit que j'avais vu exprimée par ma mère pendant ses 40 ans dans le ministère de guérison en Science Chrétienne, ne correspondait pas à «  une morse pour toi, une morse pour moi ... » Bien que cela ait été très drôle de l'entendre ainsi, Tante Betty Lou a ajouté : «  C'était ainsi que nous la racontions toujours, et Keith répétait simplement ce qu'il avait entendu. »
On pourrait même dire que cette histoire est une bonne illustration pour décrire les vues prévalant sur « l'âme ».  Est-ce que Dieu, l'Ame, s'est divisé Lui-même dans une création matérielle en un tas d' « âmes en séjour «  ? La leçon de cette semaine cherche à clarifier la relation de Dieu, L'Ame, à Sa création.  
Est-il important de comprendre "Ame" et "Corps"? Cela a en effet trait à comprendre qui tu es, c'est pourquoi c'est important. Mary Baker Eddy savait que les discussions métaphysiques récurrentes concernant l'Ame étaient souvent basées sur une vue erronée sur la notion de l' « Ame ». Et elle compare cette erreur à une « erreur » connue de l'histoire humaine. Elle en parle dans son livre « Science et Santé » et ce passage est dans le leçon de cette semaine Section1, S&S2
Elle parle de la « méprise de Ptolémée » .(S&S 123 :4) C'était la théorie présentée par le philosophe grec Ptolémée. Il décrivait un système solaire avec le soleil et les planètes en orbite autour de la terre. Bien que sa théorie ait été fausse, tout le monde a cru pendant 1400 ans que c'était ainsi que fonctionnait le système solaire. Mais finalement la science de l'astronomie en démontra la fausseté.   
Comment cela a-t-il trait à notre vue sur l'Ame et le corps? Notre relation à Dieu se fait-elle par un esprit en séjour, notre âme, " Voici un peu pour toi, et pour toi, et pour toi... »  
Voyons ce que cette leçon peut nous apprendre sur la relation entre Dieu, Ame, et toi et moi, et toute la création. Comment est identifié Dieu, et comment Dieu identifie la création ?
Cherche les réponses aux questions : Où Dieu habite-il ? Dans le temple, dans les églises ? Dieu habite-il dans nos corps physiques au moyen d'un « esprit en séjour ou âme » ?
Devons-nous vivre pendant 1400 ans dans l'obscurité erronée ou pouvons-nous embrasser les gloires de la Science de l'Ame, révélées et mises en pratique par notre Maître voici 2000 ans et redécouvertes en Science Chrétienne ? 
Le texte d'or, clef pour ouvrir la Leçon Sermon, décrit merveilleusement la relation entre Dieu, Âme, et l'homme comme reflet spirituel.
Texte d'or : II Corinthiens 3:18
Selon Parole vivante par A. Kuen
Or, c'est sans le voile, le visage découvert, que nous tous, nous contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur. ( que nous réfléchissons, comme un miroir, la gloire du Seigneur.) Ainsi nous sommes constamment transformés d'après son modèle, pour lui ressembler davantage de jour en jour et refléter une image toujours plus fidèle. Sa gloire devient la nôtre. Il ne saurait en être autrement, car celui qui agit en nous, c'est le Seigneur lui-même pas son Esprit. 
Nous réchauffant dans cette "gloire", permettant à la splendeur de l'Ame de nous baigner de lumière, nous remplissons une exigence de Jésus dans son Sermon sur la Montagne, Matth. 5:16 « Que votre lumière luise ainsi devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père que est dans les cieux. »
On peut dire que cette lumière réfléchie nous montre le chemin vers le foyer dans l'obscurité.
Mon fils Noah vient de lire un livre qu'il a reçu pour son anniversaire: George's Secret Key to the Universe par Lucy & Stephen. C'est un roman de science fiction par un physicien connu et sa fille.  
Noah a eu une idée intéressante après avoir lu ce livre. Il m'expliquait les « trous noirs ». Et Noah de conclure que même si apparemment il n'y avait rien dans un trou noir, car aucune lumière n'en sort, Dieu pouvait s'y trouver !
« Trou Noir » est un terme donné par le physicien John Wheeler en 1967. De même, en 1967 les physiciens Stephen Hawking and Roger Penrose ont montré que les trous noirs avaient un lien direct avec la relativité. Exprimé simplement, un trou noir est une région de l'espace duquel rien, y compris la lumière, ne peut s'échapper.         
Pendant que Noah m'expliquait patiemment ce qu'il avait compris après avoir lu son livre, je me suis rappelé une vieille histoire de l'école du dimanche.
Un moniteur pensait avoir une question difficile à poser à ses élèves: "si vous vous trouvez sur la planète Mars, y trouverez-vous Dieu?" Un jeune garçon répondit du tac au tac : Oui ! Le moniteur se demandait comment le garçon pouvait répondre si rapidement et si certainement à la question. Alors il lui demanda comment il savait que Dieu s'y trouverait.
 "Tu as dit: "Si j'étais sur la planète Mars," et si j'y étais, Dieu y serait aussi car je suis l'image et la ressemblance de Dieu, le reflet de Dieu. »
Comme Noah me l'avait expliqué sa théorie l'autre jour, j'ai combiné les deux éléments de la leçon de cette semaine. Si on se trouvait dans un « trou noir », on serait évidemment dans « la lumière » et dans son foyer car, comme on l'apprend cette semaine,  on demeure dans la lumière réfléchie de l'Ame.
Et si le trou noir dans lequel nous nous trouvons en ce moment est un de grande douleur, une maladie mortelle, une grande dépression, ou toute autre forme des myriades de croyances de la matérialité, nous pouvons trouver le chemin du foyer et nous retrouver dans la Lumière, par les idées contenues dans la leçon de cette semaine. 

Lecture alternée: Ps. 84 Ce psalmiste voulait être dans son foyer, au temple. 
 
Où habite Dieu ? Ps 84 est une belle chanson écrite par quelqu'un qui se trouvait loin du Temple, loin de la maison, qui souhaitait ardemment s'y trouver. Il affirme et se réjouit des parvis, de la maison, de la demeure de l'Eternel. Il y a quelque chose de très touchant, et de très doux, sur son affirmation que même le passereau et l'hirondelle y sont à la maison, ou accueillis dans cette demeure. Et le psalmiste conclut avec assurance :  « l'Eternel donne la grâce et la gloire, il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l'intégrité. » ou comme le dit The New English Bible: "l'Eternel ne retient aucun bien à ceux dont la vie est sans tache. » Nous pouvons conclure que rien de bien ne nous est refusé, y compris la maison, la famille, la santé, le sentiment d'appartenir, la sécurité... 
 
Section 1: La nature de Dieu comme infinie, non contenue dans des habitats finis
Les passages choisis de la Bible révèlent un Dieu que crée et maintient la création. Il y a un développement réfléchi dans la pensée de Salomon. Salomon désirait ardemment remplir le vœu de son père en construisant une « demeure » pour Dieu, et finalement il se posa la question : « Mais quoi ! Dieu habiterait-il véritablement sur la Terre ? Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent te contenir : combien moins cette maison que je t'ai bâtie ! » B3
B3 Ps : tu renouvelles la face de la terre. (Version L. Segond)
The Living Bible: Oh Eternel, quelle variété (diversité) tu as fait !
The New English Bible:  lorsque tu leur donnes la respiration, ils se récupèrent, tu donne une vie nouvelle à la terre. ( C'est un merveilleux traitement pour le problème du mazout dans le golf du Mexique.)
Les citations de S&S montrent un déroulement, la nécessité de passer d'une croyance à Dieu comme résident dans un corps matériel à la réflexion de l'infini.
S&S6 conclut à la page 467 « La Science révèle l'Esprit, l'Ame, comme n'étant pas dans le corps et Dieu comme n'étant pas dans l'homme, mais comme reflété par l'homme. »
 
Section 2: Où est le foyer et l'identité?
Un véritable sens du foyer inclut un sens d'appartenance, d'identité, de sécurité, de confort, de familiarité. Cette section montre ce qu'est véritablement notre foyer, spirituel, non matériel.
Vendredi passé Noah me dit : « Regarde, papa, le nid d'une cigogne ! » Il n'est pas inhabituel de voir des nids de cigognes autour de Dresde. Parfois elles nichent dans de vieilles granges, sur de vieux arbres, parfois, un village construit même une tour pour leur nid. Mais celui que Noah a vu se logeait dans un endroit plutôt inhabituel. Il se trouvait à au moins 100 mètres de hauteur, tout en haut d'une ligne à haute tension. Quel endroit pour sa maison ! Je pense que papa et maman cigogne ont pensé que cet endroit était loin de tout prédateur. Rien ni personne ne pouvaient les atteindre. Et quelle vue ! Et au moment des premières leçons de vol, je pense qu'il y aura un peu plus de place pour apprendre. Le foyer( home) est toujours avec nous, là ou la lumière de l'Âme nous conduit.
B5 Ps 90 :1,2 L. Segond: .... Seigneur ! tu as été pour nous un refuge, de génération en génération.  
The Living Bible:  Seigneur, à travers toutes les générations, tu as été notre foyer(home)
Today's English Version:  Oh, Seigneur, tu as toujours été notre foyer(home)
 
Nous connaissons bien nos corps matériels mortels. Mais cette section nous pousse à nous ouvrir et à nous familiariser avec notre identité spirituelle, à être à l'aise avec notre identité en tant que reflet de l'Ame, Esprit.
Comme Paul l'écrit dans II Cor 5 :6 « Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons qu'en demeurant dans ce corps, nous demeurons loin du Seigneur . »
En nous identifiant de plus en plus avec notre nature spirituelle comme étant notre véritable identité, nous sommes moins enclins à accepter des habitudes et des maladies qui n'ont rien à faire avec nous. Nous trouvons que nous ne sommes pas à l'aise avec ces limitations mortelles.
 
Section 3: A la maison dans la lumière
Les citations de la Bible nous indiquent un chemin pour habiter dans la lumière de l'Esprit. Nos jours s'écoulent à marcher avec l'Esprit et pas en suivant les lois de l'entendement charnel ou de la chair.
B12 Romains8 : 6,9,
J. B. Phillips' New Testament in Modern English: L'homme charnel ne peut voir au-delà des choses charnelles.... Cette attitude mène directement à la mort, l'autre mène à la vie et à une paix intérieure. 7 Et nous pouvons que nous attendre à ceci, car l'attitude charnelle est inévitablement opposée aux buts de Dieu, et ne peut ni veut suivre sa Loi. 8 Les hommes qui ont cette attitude ne peuvent plaire à Dieu. 9 Mais vous n'êtes pas charnels mais spirituels si l'Esprit de Dieu trouve un refuge en vous.
Dans Parole vivante : Suivre la pente de la nature, se laisser mener par ses instincts, c'est aller à la mort ; mais rechercher la pensée de l'Esprit, obéir à ses directives, voilà qui nous conduit à la vie et à la paix. 7. La vieille nature pécheresse est opposée à Dieu. L'homme qui la suit ne se soucie guère d'accomplir la volonté divine, il ne veut, ni ne peut s'y soumettre. 8 C'est pourquoi, aussi longtemps que l'homme vit pour lui-même, pour la satisfaction des désirs de sa nature charnelle, il ne peut être approuvé de Dieu. Ceux qui suivent leurs tendances instinctives ne sauraient lui plaire. 9 Mais vous, vous n'êtes plus au service de vos penchants naturels. Vous vivez sous le contrôle de l'Esprit de Dieu, vous suivez ses injonctions, si du moins il a fait sa demeure en vous.  
S&S11-S&S15 expliquent comment nous choisissons le sentier de notre pensée. Avec quel genre de pensées sommes-nous à l'aise, mortelles, matérielles, charnelles ? Ou avec des pensées spirituelles qui nous mènent à une vie harmonieuse « l'homme gouverné par l'Ame, non par le sens matériel. » S&S 15.
 
Section 4: Asa, Roi de Judée, choisit de s'appuyer sur la matière.
Où recherchons-nous de l'aide ? Auprès de Dieu pour nous sauver et pour notre santé, ou vers l'homme ? Nous lisons l'histoire d'Asa, qui fit le mauvais choix. 
B16, Prov. 3 :21-26
 Living Bible:  Ayez deux buts: la sagesse- c'est à dire connaître et faire le bien- et le bon sens. Ne les laisse pas s'échapper.22 car ils te rempliront d'énergie, et seront comme une plume sur ton chapeau. 23 Ils te gardent de la défaite et du désastre et de trébucher sur le sentier. 24, 25, 26 Avec eux pour te garder, tu peux dormir sans crainte, tu n'as pas besoin de craindre le désastre ni les complots des hommes méchants, car le Seigneur est avec toi, Il te protège.
The Amplified Bible : 22 Et ils seront la vie pour ton être intérieur, et un ornement gracieux pour ton cou ( ton être extérieur).
S&S 17 Le corps n'est pas au premier rang et l'Ame au dernier, et le mal n'est pas plus puissant que le bien.
Plaçons-nous Dieu de manière constante en premier lors de nos choix ? ( en obéissant au premier commandement, texte préféré de Mrs. Eddy S&S 340 ) Vérifie tes pensées, et pas seulement avec les gros problèmes. Vois si tu laisses la lumière de l'Âme te mener même dans les plus petits détails de ta journée.
Veillons sur nos pensées, et voyons où cela nous mène. Acquerrons-nous une plus grande confiance en Dieu ? Sommes-nous rassurés et sans aucune crainte, car Dieu, Esprit, Ame, est avec nous ? Pense à la promesse « Emmanuel, Dieu avec nous ». Vie, Vérité, Amour, Entendement, Esprit, Principe, et Ame sont toujours avec nous. Nous ne sommes pas seuls, nous sommes « tout un » avec Dieu.      
Section 5: Ne te décourage pas, la guérison est certaine.
B17 Ps 42 : 11
Living Bible:  « Oh, mon âme, ne sois pas découragée, ne sois pas inquiète: Attends-toi à ce que Dieu agisse! Car je sais que j'aurai bien des raisons pour le louer pour tout ce qu'il fera. Il est mon aide, Il est mon Dieu ! »
Louanges pour notre temps de A. Kuen : Pourquoi donc, ô mon âme, Es-tu si abattue ? Pourquoi te replier sur toi-même et gémir ? Mets ton espoir en Dieu ! Je te louerai encore, car il est mon Sauveur, mon secours, et mon Dieu. 
B18 Luc 13 :11-17 :, il y avait là une femme possédée d'un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était courbée, et ne pouvait aucunement se redresser. Lorsqu'il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité.
Et savez-vous qu'il y avait des personnes de son Eglise qui l'auraient laissé souffrir davantage ? Elles s'opposaient à ce que Jésus guérisse un jour de Sabbat en enfreignant des lois de l'Eglise. Bien ! Il y a des choses qui semblent ne pas changer, mais n'y croyez pas ! Et comme Noah me l'a dit récemment, Dieu est même dans un « trou noir ».
Peut-être êtes-vous au courant d'un célèbre discours prononcé par Sir Winston Churchill pendant la deuxième guerre mondiale. Qu'une petite partie est souvent citée, mais il y a tout un discours donné dans sa vieille école à un moment où les choses commençaient juste à tourner en leur faveur, mais avec encore énormément de défis. Et peut-être que lorsque nous sommes au milieu d'une bataille concernant notre santé, notre foyer, notre joie, nous pouvons être encouragés par la fidélité de Dieu, ( comme le fit la femme que Jésus guérit)
Ne cède jamais.
Oct 29, 1941 Harrow School
Extrait: Vous ne pouvez dire à partir des apparences, comment les choses vont se dérouler. Parfois l'imagination rend les choses plus terribles qu'elle ne le sont, et pourtant sans imagination, pas grand chose ne se fait. Ces personnes qui ont beaucoup d'imagination voient plus de dangers qu'il n'en existe vraiment, certainement plus qu'il ne s'en produira, mais ensuite prient pour qu'il leur soit donné ce surplus de courage pour aller au-delà de ces faits imaginés. Mais pour chacun, certainement, ce que nous avons affronté en cette période, je m'adresse à l'école, de cette période des dix mois, voici la leçon : ne cède jamais, ne cède jamais, jamais, jamais, jamais en rien, grand ou petit, important ou insignifiant, ne cède jamais sauf aux convictions de l'honneur et du bon sens. Ne cède jamais à la force, ne cède jamais à l'énorme puissance d'un ennemi.
S21      Dites-vous que le temps n'est pas encore venu de reconnaître l'Ame comme substantielle et capable de gouverner le corps ?
Arrête d'attendre, espère, prie, et ne cède jamais.
Section 6: Notre foyer éternel, la conscience de l'Amour
B20, B 21 Ces deux citations sont les deux déclarations les plus belles et les plus claires de la Bible sur où trouver notre foyer et où se trouve la vie.
Quelle joie se s'éveiller à la réalisation que notre foyer éternel, le fait de vivre dans l'harmonie de l'Âme maintenant, est une possibilité journalière et une aventure divine. Elle n'est pas repoussée au futur ni à un endroit incertain, mais maintenant et pour l'éternité.
S&S 25 L'homme est le reflet de l'âme. ( Noah rajouterait : même dans un trou noir.)
Nous vivons dans l'Ame, Dieu, et non dans un corps mortel. Sommes-nous préoccupés par un corps mortel ? Nous devrions plutôt être préoccupés par notre ignorance concernant Dieu.
S&S 27 : La seule excuse que nous ayons pour nourrir des opinions humaines ( l'erreur de Ptolémée et la croyance d'un « trou » dans l'univers où la lumière n'existe pas) et rejeter la Science de l'être est notre ignorance mortelle de l'Esprit...
Mary Baker Eddy écrit dans son livre d'étude : S&S 390 :3
« Nous ne pouvons nier que la Vie se soutient par elle-même, et nous ne devrions jamais nier l'harmonie éternelle de l'Ame simplement parce que, selon les sens mortels, il semble y avoir discordance. C'est notre ignorance concernant Dieu, le Principe divin, qui produit l'apparente discordance, et la vraie compréhension de Dieu rétablit l'harmonie. La Vérité nous forcera tous finalement à échanger les plaisirs et les douleurs des sens contre les joies de l'Ame. »
Ma mère avait coutume de dire : « Ah, c'est seulement l'ignorance qui cause le problème, je peux m'en débarrasser, j'ai mes livres d'étude ! »
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Recognize Mind, God, as the source of all good and all understanding! - Whenever — for...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page