Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

CHOISISSEZ LA VIE ! RECEVEZ LES BENEDICTIONS !

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Monday, July 12th, 2010

VIE, 12 au 18 juillet 2010
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO, USA
[et entre crochets, des commentaires de Warren Huff]
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
CHOISISSEZ LA VIE ! RECEVEZ LES BENEDICTIONS !
 
La Leçon de cette semaine enseigne que la vie est soutenue par Dieu - la Vie même - et est infinie ! Dieu accorde continuellement d'abondantes bénédictions à Sa création. Elie a démontré pleinement la durabilité de la Vie (le thème métaphysique de CedarS cet été) qui vient en adhérant à la loi de Dieu. La plénitude de la Vie est reflétée par la plénitude de la vie humaine et est ressentie lorsque nous suivons fidèlement le Christ. Aucune hésitation - choisissez la Vie !
 
Texte d'Or : « La vie, pour l'éternité ! » C'est le commandement de Dieu. Il n'y a aucun pouvoir capable de contrer ou d'interférer avec cet ordre. Acceptez donc la bénédiction d'une Vie éternelle - sans limite - comme étant votre vie. Pas de commencement, pas de milieu, pas de fin. Uniquement une harmonie universelle - pour TOUS !
 
Lecture Alternée : La récompense de l'obéissance
Le livre de Deutéronome examine les lois données par Dieu à Moïse et les développe. La génération du peuple qui a été conduite hors d'Egypte, et qui a reçu la première l'ensemble des lois, est maintenant morte, et Moïse rappelle à leurs enfants - la génération suivante - ce qu'on attend d'eux, avant qu'ils puissent entrer sur la terre qui leur a été promise. Si les lois de Dieu sont honorées, et Sa voix entendue, le peuple connaîtra les bénédictions que Dieu déverse. Ces bénédictions couvrent chaque aspect de la vie. Essayez de traduire les détails mentionnés ici, en un langage moderne - et étendez votre pensée sur les domaines que Dieu bénit dans votre vie. Rien n'est exclu. Tout ce qui est demandé, c'est que vous Lui soyez fidèle.
 
Section 1 : Choisissez la Vie et ses bénédictions !
Moïse a fait tout ce qu'il pouvait pour préparer le peuple lorsqu'il est sorti du désert, a traversé le Jourdain, et est entré dans Canaan (la Terre Promise). Il était tout à fait conscient des tentations qu'il aurait d'abandonner une stricte obéissance aux commandements de Dieu - d'être influencé par les coutumes des gens parmi lesquels ils vivaient. On leur avait dit que la bénédiction et la vie viendraient grâce à l'obéissance ; et que la malédiction et la mort suivraient la désobéissance. (Bible 4) Cela signifie-t-il que Dieu essaie parfois de maudire l'homme ou de faire souffrir l'homme - pour qu'il soit malade ou qu'il meurt ? Ou la désobéissance à la loi de Dieu nous fait-elle tout simplement croire que nous sommes séparés de la présence de Dieu ? Eprouver les conséquences de rompre ou d'honorer une loi nous aide à rester sur le chemin le plus direct. Un exemple : défiez la loi de la gravité par une accélération extrême et vous ressentirez un effet inhabituel - ou inconfortable, voir même dangereux. Vous êtes « maudit » par la désobéissance. Mais la loi de la gravité n'est pas responsable ! La bénédiction est simplement le résultat de l'obéissance, et la malédiction (souffrance) est le résultat de la désobéissance. La Science Chrétienne présente Dieu comme étant Principe - la loi inébranlable de l'Amour. Principe est Vie. Comprendre et obéir à la Science - les lois - de Dieu, nous permet d'être en harmonie avec le Principe divin, la Vie. Mais de la même manière que nous ne parviendrons pas à résoudre un problème de géométrie en disant « qu'une ligne droite est une sphère », nous ne résoudrons pas correctement le problème de l'être - en surmontant les défis que nous rencontrons chaque jour - tant que nous ne définirons fidèlement, et vivrons activement en accord avec Dieu. (S&S 2) Des bénédictions viennent à « ceux qui s'appuient sur l'infini, soutien (nourrissant, supportant, réconfortant, perpétuant) constant ». (S&S 5) Pour s'appuyer sur quelque chose, vous devez en être proche ! Lorsque vous vous sentez tomber - ou que vous ne vous sentez pas soutenu - rapprochez-vous de la loi de Dieu, le Principe du bien suprême !
[Après le petit-déjeuner de ce matin, le conférencier de la Science Chrétienne, Josh Niles, C.S. of Bois, ID, a donné une merveilleuse conférence interactive à 350 « futurs travailleurs actifs dans le Mouvement de la Science Chrétienne » qui débutent la 3e session de deux semaines à CedarS, cet été. Désolé pour le retard dans l'envoi de ces commentaires cette semaine, qui a été causé par la préparation de la conférence, mais voici quelques-uns des merveilleux exemples donné par Josh au sujet des méthodes pour notre entraînement spirituel, comme cela fut le cas pour Elie, dans la leçon de cette semaine. Josh nous a enseigné comment utiliser les signaux de la main d'une patrouille militaire et nous a expliqué leur signification spirituelle, qu'il a utilisée pendant une année en tant que chef de patrouille, à Bagdad, Iraq. Nous avons appris comment être attentifs lors de nos « patrouilles » quotidiennes, dans une société avec des systèmes de croyances qui semblent nous être hostiles : comment « regarder derrière nous ; comment signaler des dangers potentiels à notre prochain ; comment être attentif à ne pas tomber dans des pièges de mensonges ; comment rapidement réduire l'écart et détruire toute fausse suggestion, comme le fit David lorsqu'il est allé affronter Goliath. » Nous avons promis de rejoindre la mission des Forces Spéciales de Josh pour « libérer les opprimés » du mensonge concernant la VIE que Dieu a créée. [Un remerciement tout spécial aux donateurs qui ont aidés - et peuvent toujours aider - à soutenir cette conférence pour les jeunes Scientistes Chrétiens et pour les conférences à venir, en contribuant au « Fond CedarS pour les conférences de la Science Chrétienne ».]
 
Section 2 : Le Dieu de Vie soutient l'homme
Le Roi Achab était un roi d'Israël plusieurs centaines d'années après que Moïse ait fait sortir les enfants d'Egypte. Il était tombé dans le piège dont avait parlé Moïse ... il s'est laissé influencer par sa femme cananéenne [Phénicienne], Jézabel, [la Princesse de Sidon] et a eu recours à l'adoration de Baal, le dieu païen de la fertilité (ou vie) - le dieu qui envoie la pluie. Elie - un prophète du Dieu hébreu - révélait que seul ce Dieu est la source et le soutien de la vie, et a le pouvoir sur les forces de la nature. Elie informa Achab qu'il n'y aurait pas de pluie jusqu'à ce que Dieu l'ordonne. Elie a fuit la colère d'Achab et de Jézabel. La sécheresse est venue, mais il a été subvenu aux besoins d'Elie. Tout d'abord, des corbeaux (des oiseaux de proie impurs - un choix improbable) lui ont apporté de la nourriture, et il a bu dans un ruisseau dans un endroit désertique près du Jourdain et de sa maison. Une fois que l'eau avait complètement disparu à cause de la sécheresse, Dieu a renvoyé Elie [une marche de 60-80 km à travers un territoire païen] à Canaan [royauté phénicienne] pour prendre soin d'une femme veuve. Un autre choix improbable ! [Mais un choix qui demande qu'Elie s'appuie entièrement sur Dieu pour le soutenir]. La femme (probablement une adoratrice de Baal, puisqu'elle venait du même endroit que Jézabel), n'avait virtuellement rien dans son garde-manger. Elle s'apprêtait à utiliser ce qui lui restait de farine et d'huile pour préparer un petit pain pour son fils et elle. Elle ne voyait alors aucune autre possibilité que la mort. Elie lui a demandé de commencer par LUI préparer un petit gâteau - et c'est ce qu'elle fit ! Sa bonne volonté lui a permis de voir l'autorité de la Parole de Dieu qui soutient la vie. Comme promis par Dieu, la farine et l'huile n'ont pas manqué jusqu'à ce que la pluie arrive. (Bible 5) Comme l'avaient appris les enfants d'Israël dans le désert, l'expérience d'Elie avec la femme veuve était une preuve vivante que la vie vient de Dieu - comme le proclame la loi du Deutéronome : « l'homme ne vit pas de pain seulement, mais l'homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l'Eternel. » (Bible 7)
 
Nous faisons l'erreur de chercher des solutions basées sur ce qui nous est familier - en agissant selon la logique. Ce n'était pas logique pour la femme veuve de Sarepta, de prendre la nourriture de son fils pour la donner à Elie. Mais en agissant ainsi, elle a sauvé tout le monde. « La Vie se soutient par elle-même. » (S&S 8) Dieu répond à chacun de nos besoins. Dieu commande aux récoltes de croître et aux affaires de se développer car c'est en accord avec le Principe divin. (S&S 9) Si quelque chose d'autre semble se produire, c'est uniquement une vision déformée venant de notre ignorance (manque de connaissance ou ignorance) de Dieu. (S&S 8) Nous sommes tentés de nous prosterner devant le dieu d'une économie humaine, d'un marché du travail, de lois de la santé, de Q.I. etc. Mais en comprenant Dieu - en comprenant (voyant ou percevant) la loi toujours présente du bien abondant - l'harmonie EST restaurée. Elie était sûr et inébranlable dans sa fidélité à l'Esprit qui soutient. Cette fidélité a apporté des bénédictions, et l'a soutenu ainsi que tous ceux qui étaient avec lui - et n'a pas changé. En maintenant notre fidélité, nous pouvons braver les revendications de la matière qui limitent, et recevoir les bénédictions qui apparaîtront sous des formes inimaginables.
 
Section 3 : Le Dieu de Vie fait renaître l'homme
Le Texte d'or est répété dans cette section - Dieu commande la bénédiction de la vie pour chacun. (Bible 8) Elie a été témoin du pouvoir de la parole de Dieu qui a permis à la femme veuve, à son fils et à lui-même d'éviter la mort alors qu'humainement, toutes les ressources semblaient épuisées. Maintenant, la vie du fils (sa soi-disant source de provision pour le futur) a apparemment été perdue. Le Dieu de Vie pourrait-il non seulement répondre aux besoins de l'homme, mais aussi le faire revivre ? Elie a pris le fils des bras de sa mère. Cela symbolise pour moi le fait de retirer le fils de la croyance en une naissance mortelle et en une séparation de la foi en un autre dieu qu'avait la mère. Elie l'a porté dans son lit - pour demeurer dans la conscience du Dieu de Vie Tout-puissant. L'enfant est revenu à la vie et sa mère reconnût alors complètement la vérité de la parole de Dieu - et dû se détourner à tout jamais de la foi en des dieux païens. (Bible 10) Mme Eddy définit Elias (Elie) comme étant une « évidence spirituelle opposée au sens matériel ; la Science Chrétienne, qui permet de discerner le fait spirituel de tout ce que voient les sens matériels ; la base de l'immortalité. » (S&S 11) Elias est la forme grecque du nom hébreu Elie. Elie voyait le fait spirituel de vie, là où la mort semblait se trouver. Il comprenait l'essence de la Science Chrétienne (que Mme Eddy a découverte plus tard et qu'elle nous a exposée). Dieu ne crée pas, ni n'envoie la maladie ou la mort ; Il les détruit. (S&S 12, 13)
 
Dieu envoie des bénédictions. « L'Ame n'est jamais sans son représentant. » (S&S 14) L'homme ne peut donc pas tomber dans l'inconscience, pas plus que l'Ame ne peut perdre conscience - et pas plus que la note ne pourrait perdre sa tonalité ou un nombre sa valeur ! Tout comme la veuve qui a abandonné sa confiance en ses faux dieux, nous devons abandonner toutes croyances matérielles. (S&S 15) Nous ne vivons pas la substance limitée, finie et fausse appelée matière - nous ne mourrons donc pas ! Nous devons finalement comprendre que rien ne peut « se rendre maître de la Vie omnipotente et éternelle », il n'y a donc pas de mort. Mais nous devons commencer à surmonter chaque suggestion de limitation, de manque, d'accident, de maladie, de chagrin, etc. qui traverse notre chemin. Elie a explicitement fait confiance à la capacité qu'a Dieu de soutenir la vie. Il était donc naturel d'avoir confiance en la capacité qu'a Dieu de faire renaître la vie. Pratiquez, pratiquez, pratiquez. N'acceptez AUCUNE discorde. Ne soyez jamais satisfait de croire que vous vivez maintenant - ou que vous ayez vécu une fois - dans la matière. Il n'y a qu'UN SEUL Dieu de Vie !
 
Section 4 : Choisissez !
Achab a blâmé Elie pour la sécheresse. Elie a rejeté la responsabilité sur les choix qu'Achab et le peuple avaient faits. Il a sommé la population de choisir eux-mêmes, qui ils allaient servir. (Bible 12) Le problème qu'il a remarqué, était le fait que le peuple était tiraillé entre deux opinions, et ne prenait pas position pour l'une d'elles. L'expression en hébreu qu'Elie a utilisé dans le verset 21, traduit dans la version anglaise King James de la Bible, par « hésiter entre deux opinions », signifie littéralement « sauter entre deux branches. » (New Interpreter's Bible). On pourrait voir cela comme le fait de sautiller entre deux béquilles en bois ou comme un oiseau sautant d'avant en arrière. Ce n'est certainement pas une idée de stabilité. Dans ce monde de temps économiques instables, de théories médicales changeantes, et de relations incertaines, nous ne pouvons pas nous permettre d'hésiter entre deux opinions, pas plus que les Israélites ne le pouvaient pendant cette période de sécheresse.
 
Il y avait bien plus de prophètes de Baal que de prophètes de l'Eternel (le Dieu d'Israël qui a fait sortir d'Egypte les Enfants d'Israël, fait traverser le désert, et entrer dans Canaan). En d'autres mots, l'opinion populaire était du côté de Baal (idolâtrie païenne). L'opinion populaire de nos jours se repose certainement plus sur l'évidence de la matière que sur le pouvoir de l'Esprit pour nous gouverner. Elie a compris que lorsque la veuve a vu le pouvoir de Dieu, elle a cru. Il a proposé aux disciples de Baal, un défi pour voir quel dieu/Dieu répondrait à l'appel. Lisez tout le chapitre I Roi 18 pour en avoir une bonne vision. Un verset dit qu'Elie a construit l'autel avec 12 pierres - rappelant les 12 tribus d'Israël qui étaient unies dans leur glorification de l'Eternel. Malgré le nombre important de prophètes de Baal qui l'invoquaient, aucune réponse n'est venue de leur dieu. Elie a sereinement offert le sacrifice, confiant que Dieu Se révélerait et donnerait de la crédibilité à tout ce qu'Elie avait dit en Son nom. Lorsque le peuple a vu que Dieu répondait, ils ont cru et ont suivi Elie.
 
Les sens physiques se plaignent et gémissent ; le mal crie pour attirer l'attention ; les lois de la santé revendiquent l'autorité sur nos vies. Mais nous choisissons qui nous allons servir. « C'est dans la mesure où nous admettons les revendications, soit du bien, soit du mal, que nous déterminons l'harmonie de notre existence - notre santé, notre longévité et notre christianisme. » (S&S 17) Ce sont des choix de chaque instant. Glorifier, c'est honorer. Surveillez votre pensée. Qu'honorez-vous - de quoi vous rapprochez-vous - l'évidence du corps (sa supposée force ou faiblesse) ou la force de l'Entendement ? Etes-vous né de parents humains et êtes-vous sujets aux limitations (ou supposées forces) de l'héritage humain - ou êtes-vous le rejeton de l'éternel JE SUIS, qui ne connait aucune limite et ne transmet que les bonnes choses ? (S&S 19) Consacrez chaque minute de chaque jour à utiliser votre force mentale pour « contrebalancer les fausses conceptions humaines et les remplacer par la vie qui est spirituelle, non matérielle. » (S&S 20) Faites-le pendant vos activités quotidiennes, autant que lors d'étude ou prière spécifiques. L'Esprit est infini - sans limite ! La matière est finie - limitée dans chaque direction. Choisissez !
 
 
Section 5 : Elie passe le bâton ! Elisée continue - et reçoit le témoin avec plaisir.
Tout comme Moïse qui a exercé l'autorité de Dieu (symbolisée par son bâton) pour séparer les eaux de la Mer Rouge, et Josué qui a ordonné que l'Arche de l'Alliance soit portée dans le Jourdain, et les eaux séparées qui ont permis aux Hébreux d'entrer dans Canaan, Elie a frappé l'eau du Jourdain avec son manteau (symbole de la Parole de Dieu) lorsqu'il l'a traversé et s'est rendu dans le Désert (« le vestibule où le sens matériel des choses disparaît, et où le sens spirituel révèle les grands faits de l'existence. » (S&S 597 :17-19 - définition de désert) Elie (avec le prophète Elisée qui l'accompagnait) est maintenant dans la même région (près du Mont Nebo) où Moïse avait envoyé les enfants d'Israël guidés par Josué. Lorsqu'Elisée a été appelé prophète la première fois, il courrait après Elie - laissant derrière lui ses biens humains. Une fois encore, c'était à Elisée de suivre fidèlement Elie jusqu'à ce qu'il témoigne de l'ascension d'Elie, d'un point de vue mortel. Il a alors pris le manteau (qui a été jeté sur lui dans I Rois19 :19), pleinement conscient du pouvoir et de l'autorité de Dieu qu'il représentait. (Bible 16) Nous devons nous demander si nous sommes prêts à revêtir le manteau qu'on nous a laissé ? [C'est inspirant et épanouissant de voir les campeurs et les membres de l'équipe de CedarS, accepter ce manteau pour renforcer leur sens spirituel. A cet endroit sur le Jourdain dans le Parc des Terres de la Bible à CedarS, les visiteurs de tous les jours apprennent leurs propres leçons au sujet des bâtons qui ont été passés et qui leur sont passés. Plus tard cette semaine, nous avons prévus d'ajouter des idées bibliques concernant Elie sur le blog de CedarS.]
 
Avons-nous donné notre consentement à une Vie qui est « sans commencement et sans fin. » (S&S 23) Pour qu'Elisée puisse être témoin de l'ascension d'Elie, il devait avoir discerné que « l'homme et la femme, [sont] coexistant avec Dieu et éternels comme Lui... » (S&S 25) La Science révèle des choses qui défient le témoignage des sens matériels (comme la rotation de la terre autour du soleil). La Science divine nous enseigne - qu'en dépit du témoignage des sens - nous ne sommes jamais nés et nous ne pouvons jamais mourir. (S&S 24) Nous vivons parce que Dieu vit - Dieu est VIE ! Dieu répand la bénédiction de vie éternelle, car la vie est tout ce que la Vie peut déverser. Nous devons accepter la bénédiction et attraper le manteau - l'autorité de Dieu - pour démonter cette Vie dans toutes choses !
 
Section 6 : Transfiguration
Imaginez-vous en train de marcher avec votre professeur et être témoin de sa rencontre avec deux autres professeurs - Moïse et Elie - qui sont « morts » depuis longtemps, même si pour la tradition juive, ils ne sont pas morts, mais vivent dans les cieux. (New Interpreter's Bible) Ils connaissaient ces hommes - même s'ils ne les connaissaient certainement pas physiquement. Ils ont entendu la voix de Dieu proclamer ce qui a été proclamé lors du baptême de Jésus - « CELUI-CI est mon Fils bien-aimé ». (Bible 20) Cette expérience proclama que Jésus était le Christ - l'homme idéal de Dieu, et démontra la venue du royaume que Jésus a prêché. Puisque Moïse et Elie avaient doucement été perdus de vue, Jésus allait éprouver la souffrance et la mort apparente - mais allait revenir à la vie. [Dans la transfiguration mentionnée dans Luc 9 :28-36, Moïse et Elie « parlaient [avec Jésus] de son départ qu'il allait accomplir à Jérusalem. »] C'est la leçon que ses disciples devaient comprendre. Six jour avant la transfiguration, Jésus a dit à ses disciples - et à la foule qui se trouvait là - que s'ils voulaient être ses disciples, ils devaient accepter de prendre la croix - d'affronter les croyances communes et de s'accrocher aux enseignements de Jésus, même si cela signifiait qu'ils allaient souffrir à cause de leur prise de position. (Marc 8 :34) Souvenez-vous que Jésus a eu des problèmes avec les rabbins pour avoir contesté leur interprétation de la loi de Moïse, et les scribes ont refusé d'accepter Jésus car ils attendaient qu'Elie revienne. Christ - Fils - (représenté par Jésus) inclut la loi (représentée par Moïse) et la prophétie (sens spirituel, et le rappel que nous devons être obéissant à la loi représentée par Elisée). Jean Baptiste est venu avant Jésus pour préparer les cœurs de l'homme à la venue de Christ. Mais rien d'autre que Christ - la Vérité idéale de Dieu - ne peut démontrer pleinement la loi de Dieu.
 
Le seul moyen que nous ayons de voir et démontrer la Vie éternelle, c'est de suivre l'exemple de Jésus. (S&S 27) Sa route n'était pas facile, mais elle était sûre et toujours victorieuse. « Nous devons porter nos regards là où nous voudrions diriger nos pas et agir comme possédant tout pouvoir de Celui en qui nous avons notre être. » (S&S 28) Réjouissez-vous pour toujours ! (Bible 21) Dieu DEVERSE des bénédictions. L'obéissance à Ses lois - comme cela fut démontré par Moïse, les prophètes, et finalement Jésus - a conduit à la guérison à travers les âges. Mary Baker Eddy expliquait ces lois et nous démontrait comment les appliquer. La croyance matérielle (même si elle semble bien intentionnée) se termine toujours par la mort. Une compréhension spirituelle nous conduit toujours à la vie ! « La Vie et la bonté sont immortelles. » (S&S 30) RIEN n'est plus important que de choisir d'être un disciple loyal de l'Esprit - même si cela semble parfois difficile. Gravir une montagne ou apprendre un nouvel art est difficile ! Mais l'effort en vaut la peine !!!
 
 
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Win without a fight as the unreality of evil is prayerfully exposed to defeat itself - Whether...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page