Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

QUE LA VERITE, DIEU, VOUS GUIDE, VOUS ENSEIGNE, VOUS GUERISSE ET VOUS MONTRE QUI VOUS ETES REELLEMENT !

Rick Stewart, C.S., Dresden, Germany
Posted Monday, July 19th, 2010

VERITE, 19 au 25 juillet 2010
Traduction libre d'un texte de Rick Stewart, C.S. Dresden, Germany
[et entre crochets, des commentaires de Warren Huff]
par Pascal Bujard et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. La version originale en anglais de ce texte est disponible sur le site Internet de CedarS à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Vous pouvez vous inscrire à cette adresse afin de recevoir ce texte en anglais, ainsi qu'en français ou en espagnol chaque mercredi.
 
QUE LA VERITE, DIEU, VOUS GUIDE, VOUS ENSEIGNE, VOUS GUERISSE ET VOUS MONTRE QUI VOUS ETES REELLEMENT !
 
« ...vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8 :32) Une bonne préparation pour être disciples de Jésus Christ et un guérisseur, est d'apprendre à s'identifier avec la Vérité et d'éliminer le mensonge, l'erreur. Mais s'il vous plait, n'abandonnez-pas si cela prend un peu de temps pour l'apprendre. Récemment, je disais à un ami que lorsque j'avais 8 ou 9 ans, je mentais tellement que personne ne me croyait lorsque je disais la vérité. Comme la fable d'Esope parlant de l'enfant berger qui criait « au loup », lorsqu'il n'y en avait point. Lorsqu'un loup est vraiment venu, personne n'a écouté ses appels à l'aide et ses moutons ont été mangés par le loup. Je mentais tellement que lorsque je disais la vérité, personne ne m'écoutait. Pouvez-vous imaginer combien cela était frustrant ? Mais ne vous faites pas de soucis car Dieu ne m'a pas laissé tomber et Il ne vous laissera pas tomber.
 
Voici un exemple dont je me souviens. Un soir, ma famille était à table. Mon frère a regardé par la fenêtre et a crié, « Il y a un feu dans le parc. » Juste en face de notre maison, il y avait un petit parc triangulaire. Il y avait quelques buissons et quelques arbres. Aux pieds de ces plantes, il y avait de petits copeaux de bois. J'avais fait un petit feu dans ces copeaux et on m'a ensuite appelé pour rentrer manger. J'ai rapidement recouvert le feu et je suis rentré en courant à la maison. (A l'évidence, le mensonge n'était pas mon seul défaut à cette époque ; je n'étais pas supposé pouvoir jouer avec des allumettes !) Mon père est sorti en courant, et a éteint le feu avec notre tuyau d'arrosage alors que nous étions en train de l'observer faire, et ensuite, tous les yeux se sont tournés dans ma direction, le suspect évident. Est-ce toi qui as fait cela ? Souvenez-vous que j'avais quelques difficultés avec la vérité ? J'ai donc menti blâmant mon meilleur ami pour me protéger. Mon meilleur ami était à un match de football. Comme le dit la traduction de la Bible « Living Bible » de Proverbes 12 :19, « les mensonges sont rapidement découverts ». Mon frère a trouvé un paquet d'allumettes avec le logo de l'entreprise de mon père où le feu avait pris. L'évidence était assez difficile à nier. J'avais allumé le feu. Je ne l'ai pas éteint avant de rentrer à la maison. Et j'ai ensuite menti pour couvrir mes actions. J'avais alors beaucoup de problèmes. J'ai été puni pour ce que j'avais fait. Mais je me souviens de quelque chose d'autre concernant cet événement. C'est quelque chose que ma mère disait souvent à cette époque : « Ce n'est pas le réel Ricky ! »
 
En tant que praticienne de la Science Chrétienne, ma mère connaissait l'importance de faire la distinction entre la vérité éternelle de mon identité spirituelle et le mensonge essayant de revendiquer mon identité. Et maintenant, comme elle, je demande que ma vraie identité d'enfant de la Vérité apparaisse. Et dans mon activité de guérisseur Chrétien, je trouve dans l'étude quotidienne de la Leçon biblique de la Science Chrétienne, un merveilleux moyen de découvrir la Vérité me concernant, et celle concernant ma famille et mes patients. Nous apprenons ensemble à être conduits, enseignés et guéris par la Vérité salvatrice. J'aime toujours le feu, mais le feu que j'aime le plus est celui qui brûle dans nos cœurs, brûlant la balle de l'erreur et révélant la Vérité de l'omniprésence éternelle, tout-aimant, et pardonné par Dieu.
 
Découvrons-en un peu plus au sujet de l'espoir de notre salut, lorsque nous sommes guidés et enseignés par cette Leçon bibliques sur la « Vérité ».
 
Texte d'Or : Dans Psaume 25 :5, David demande à Dieu de le conduire vers la vérité et de l'enseigner. Et plus tard dans le même Psaume, David demande à Dieu de pardonner les péchés de sa jeunesse, et ceux lorsqu'il était plus vieux. Nous pouvons demander la même chose, nous pouvons laisser la Vérité salvatrice nous conduire vers la lumière ; nous enseigner à choisir la Vérité au lieu de l'erreur. Ce Psaume tout entier vaut la peine d'être lu lorsque nous nous souvenons des grandes choses que David a faites dans sa vie, et aussi les grandes erreurs. Et il est intéressant de suivre ce Psaume avec l'introduction du corps de notre Leçon trouvée dans la Lecture Alternée.
 
Il s'agit ici du fils de David, Salomon, le fruit de l'une des transgressions de David, qui écrit sur la sagesse qu'il a trouvée en suivant la Vérité.
 
Lecture Alternée : La sagesse de Salomon (le fils de David). Salomon nous parle de l'importance de prendre pour soi la Vérité, de la garder proche de nous. (Liée à notre cou, et écrite dans notre cœur). Ayons confiance en Dieu, et pas en notre propre compréhension. Confions-nous en Dieu et Il nous guidera.
Faites le bien, sans le cacher. (Donnez, partagez, affirmez une confiance dans la provision continue de la Vérité. Ayez aussi confiance en la Vérité, ou le pouvoir de la Vérité. C'est tout particulièrement important dans la pratique de la guérison.)
 
Au beau milieu d'une crise économique, connue sous le nom de « Grande Dépression », mon grand-père assistait à un service dans une église de la Science Chrétienne alors que le panier pour la collecte passait devant lui. Il avait 1,1 dollars dans sa poche. Il était ingénieur ferroviaire et conducteur de train. Mais il n'avait pas travaillé depuis 2 ans.
Il avait sept enfants à la maison. Il travaillait quelques heures chaque semaine à la centrale électrique pour garder l'électricité à la maison. Au même moment où il se demandait quoi mettre dans la collecte à l'église, le téléphone a sonné à la maison. Ma maman a répondu. C'était la centrale électrique qui avait besoin d'aide. Quelqu'un a dit, « appelez Archie Lafferty, il peut tout réparer. » Au même moment, mon grand-père avait décidé de donner le dollar. Ma maman est arrivée à l'église alors que tout le monde en sortait et a dit à mon grand-père qu'on avait besoin de lui. Il a pu résoudre le problème à la centrale. Et le lendemain il était rappelé sur la voie ferrée. Il n'a plus jamais manqué de travail pour le reste de sa vie. Il avait choisi de donner, « Ne refuse pas un bienfait..., quand tu as le pouvoir de l'accorder » (Proverbes 3 :27) et il a été béni par du travail pour le reste de sa vie. [« Cherchez la Vérité et poursuivez-la. Elle devrait vous coûter quelque chose : vous êtes bien disposé à payer pour l'erreur sans rien recevoir en retour; mais si vous payez la Vérité à son prix, vous recevrez tout. » Ecrits Divers, p.342 :26-29]
 
Section 1 : En marchant à la Lumière de la Vérité, il est facile de voir où nous allons.
Enfant, j'étais souvent dans la forêt avec mon père et mes frères au lever du jour. Il était difficile de discerner ce qui nous entourait. A mesure que le jour se levait, la lumière augmentait et tout était beaucoup plus clair. Cette section nous aide à comprendre cette « illumination ».
Bible 3, « La révélation de tes paroles éclaire, » Bible 4, « Envoie ta lumière et ta fidélité ! Qu'elles me guident, » S&S 1, « La Vérité et l'Amour éclairent la compréhension, et c'est dans leur "lumière [que] nous voyons la lumière"; et cette illumination est réfléchie spirituellement » S&S 5, « Les lumières de la Science nous donnent un sens du néant de l'erreur ». Lorsque le jour se lève, nous voyons plus clairement, nous pouvons distinguer des formes, et il en est de même pour la lumière de la Vérité, nous voyons ce qui est vrai, et nous pouvons aussi voir le néant de l'erreur.
 
Section 2 : Les Paraboles
Une parabole est une histoire courte qui enseigne une leçon morale ou religieuse. Les paraboles de Jésus demandaient non seulement qu'on écoute l'histoire, mais il fallait être un auditeur actif. On devait faire une distinction - entendre le message derrière l'histoire.
Ce genre d'écoute active est très important pour la compréhension spirituelle et aide à apporter la « lumière », la distinction entre la Vérité et l'erreur. Parfois, ceux qui désirent vraiment comprendre la création spirituelle, sont frustrés par les aspects de la matière. Ils s'exclameraient, « Mais cela semble tellement réel, » ou « Et bien, je ne peux pas nier ce qui se trouve juste devant mes yeux ! » Voici une bonne explication de ce point. Souvent, pour les sens matériels, le bien et le mal semblent se mélanger. Est-ce possible d'avoir ce mélange apparent, mais en réalité aucun mélange ? Ceci vous est-il déjà arrivé : Quelqu'un vous fait des grands gestes, vous ne le reconnaissez pas, mais vous ne voulez pas paraître indifférent ? Vous dites alors aussi bonjour de la main. Vous réalisez soudainement que cette personne faisait signe à quelqu'un se trouvant juste derrière vous. Embarrassant, n'est-ce pas ! Il était alors difficile de « faire la distinction ». S&S 6, « Il est faux de dire que la Vérité et l'erreur se confondent dans la création. Au moyen de paraboles et d'arguments notre Maître exposa ce mensonge comme une erreur évidente en soi. » Le chemin de cette lumière ou « sens spirituel de Vérité » est trouvé lorsque nous sommes « honnêtes, désintéressés, aimants et doux. » (S&S 9) [Ces quatre moyens de comprendre et démontrer la Vérité sont accentués dans les quatre dernières sections.]
 
Section 3 : L'importance de l'honnêteté
Le grand pouvoir de l'honnêteté est expliqué dans cette section. Le dictionnaire Merriam-Webster définit l'honnêteté comme étant : « voir une conduite juste et droite, une adhésion au fait ». L'honnêteté implique de refuser de mentir, de voler ou de tromper d'une manière quelconque. Bible 9, « Marchons honnêtement, » S&S 13, « Honnêteté est pouvoir spirituel. Malhonnêteté est faiblesse humaine et prive du secours divin. » Ma maman a illustré le pouvoir d'affirmer la présence d'une qualité ou attribut spirituel de Dieu, avec le concept d'honnêteté. Elle a dit que si vous aviez une affaire que saviez être malhonnête, et que vous choisissiez de prier et d'affirmer la toute-présence de l'honnêteté, toujours reflétée par l'homme de Dieu, cette affaire serait caractérisée par l'honnêteté.
 
Section 4 : Un service désintéressé des autres
L'une des principales raisons pour laquelle CedarS Camps est un endroit tellement sympa, c'est qu'à CedarS, il y a des rappels constants à être désintéressé. [Mme Eddy nous dit : « Le bonheur ... n'est pas égoïste ». (S&S 57 :18-19) Nous nous amusons donc naturellement le plus lorsque nous vivons pour donner !] Je me souviens la dernière fois, avoir vu une jeune campeuse revenant d'avoir nettoyé la table après un repas. Elle avait une énorme pile de verres et de couverts et traversait la salle à manger. Soudainement, tout est tombé par terre. Personne n'a ri contrairement à ce qu'il se serait produit dans une cafeteria. Au lieu de cela, j'ai tout de suite vu quatre campeurs et membres de l'équipe, quitter leur table et se précipiter pour ramasser ce qu'elle avait laissé tomber. Elle n'a pas eu le temps de se sentir mal pour l'accident ; elle avait quatre anges qui l'aidaient. Ce qui aurait pu être un accident affligeant dans un réfectoire d'école, où les autres auraient ri d'elle, a été un moment de service et de générosité. La citation S&S 16 nous dit que « Jésus était sans égoïsme. » Il s'occupait toujours des « autres ». Dans S&S 18, Mme Eddy écrit, « La nature divine fut le mieux exprimée en Christ Jésus, qui projeta sur les mortels le reflet plus vrai de Dieu et éleva leur vie plus haut que ne le permettaient leurs pauvres modèles de pensées - pensées qui représentaient l'homme comme déchu, malade, pécheur et mourant. »
Combien il est important de se souvenir qu'en tant que métaphysiciens, guérisseurs, nous avons toujours à faire à la pensée. Et « celui qui pense » est un puissant guérisseur.
 
Section 5 : Aimez les uns les autres et connaissez-vous mieux !
Il est vital que nous partagions ce que nous avons trouvés. J'aime la pensée du Psalmiste dans Bible 18, « je ne cache pas ta bonté et ta fidélité dans la grande assemblée. » Bible 19, « Petits enfants, n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. » S&S 25, « Rappelez-vous que la lettre et l'argument mental ne sont que des auxiliaires humains pour aider à mettre la pensée en harmonie avec l'esprit de Vérité et d'Amour qui guérit les malades et les pécheurs. »
 
« AMOUR
Quel mot! Il m'inspire un profond respect. Sur quelle infinité de mondes il s'étend et règne souverainement ! Le primordial, l'incomparable, l'infini Tout du bien, le seul Dieu, c'est l'Amour.
... L'amour n'est pas une chose que l'on met sur une étagère, pour la reprendre en de rares occasions avec une pince à sucre et la déposer sur un pétale de rose. J'exige beaucoup de l'amour, je réclame d'actives manifestations pour le prouver, ainsi que de nobles sacrifices et de grandes œuvres qui en soient les résultats. S'ils font défaut, je rejette le mot comme étant un faux semblant et une contrefaçon, n'ayant pas le tintement du métal pur. L'amour ne peut être une simple abstraction, ni la bonté sans activité ni pouvoir. En tant que qualité humaine, la glorieuse signification de l'affection est plus que des paroles : c'est l'action tendre et désintéressée faite en secret; c'est la prière silencieuse et incessante;  c'est le cœur plein d'abnégation et qui déborde; la forme voilée se glissant par une porte dérobée pour accomplir un acte de miséricorde; les petits pieds trottinant le long du trottoir, la douce main ouvrant la porte qui donne sur la pauvreté et la détresse, la maladie et le chagrin, illuminant ainsi les lieux ténébreux de la terre. » Ecrits Divers, p.249-250
 
Voici un merveilleux exemple de cet amour désintéressé lors de la dernière session de CedarS. Une jeune campeuse visitait la maison PAL, la résidence et le bureau du praticien et de la nurse. Elle avait un problème, mais voulait aussi demander comment penser correctement au sujet d'un ami confronté à un problème. Alors qu'elle était là-bas, un jeune campeur est venu car il se sentait mal. J'ai parlé avec lui et j'ai ensuite été appelé dehors pour un court instant. L'adolescente a demandé si elle pourrait parler au jeune campeur. J'ai dit, « Bien sûr. » Lorsque je suis revenu, le jeune garçon était à la salle de bain et se parlait à lui-même en regardant dans le miroir. Sur le moment, j'étais un peu soucieux, jusqu'à ce que je l'entende affirmer fortement son identité d'enfant parfait de Dieu. Il faisait ce que l'adolescente l'avait encouragée à faire. Il m'a immédiatement dit qu'il était prêt à retourner à ses activités. Il n'y a rien de plus désintéressé que de partager notre compréhension de la Vérité dans nos vies. N'est-ce pas l'exemple que nous a donné notre Maître ?
 
 
Section 6 : Que l'humilité de « l'Enfant de Dieu » soit révélée
Durant la plus grande partie de l'histoire humaine, on pensait que les hommes étaient les plus importants et puissants, et les femmes à un moindre degré, mais les enfants dans tout ça ? Et bien, on avait l'habitude de dire « les enfants doivent être vus et pas entendus », n'est-ce pas ? Mais Jésus nous a enseigné dans la citation Bible 23, « quiconque se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux. »
 
Mme Eddy explique dans S&S 28 que les enfants embrassent naturellement la Vérité, souvent sans être gênés par les préjugés d'adultes. Il y a des années, en cherchant des articles dans les périodiques de la Science Chrétienne, je suis tombé sur un article sur l'Omniprésence. Il parlait d'une mère qui était occupé à repasser dans l'étage supérieur d'un appartement. Sa petite fille jouait près de la fenêtre et en tomba. La maman est descendue en courant les escaliers priant désespérément. Elle arriva en bas des escaliers pour trouver sa fille qui se frottait tout simplement les vêtements, sans une larme, et prête à remonter. La mère était sidérée et demanda à sa fille, « Que s'est-il passé ? » La petite fille a répondu, « Oh, et bien lorsque je suis tombée, j'ai dit "Va rapidement sous moi, Dieu. » et Il a répondu, « J'y suis déjà ! »
Cela illustre comment les enfants entendent et répondent naturellement à la voix de la Vérité. Cette section montre merveilleusement bien comment Jésus voyait les enfants, et la pensée semblable à celle de l'enfant, et indique aussi ce que Mary Baker Eddy a apprise au sujet de la réceptivité à la Vérité, semblable à celle de l'enfant. [Pourrions-nous, comme la petite fille de la citation S&S 28, accepter et ressentir la parole de Dieu au sujet de la perfection, et « bondi[r], les yeux riants ». (S&S 237 :5) Inspiré par ce passage, « Les yeux riants » est le titre d'un livre pour enfants disponible à CedarS Camps. Il a été écrit par la fondatrice de CedarS, Ruth Huff, et indique comment elle s'est tellement amusée avec ses trois petits-enfants et de ses moments éducatifs.]
 
J'aime me souvenir de la voix de ma maman affirmant, « Ce n'est pas le réel Ricky. » Elle a affirmé avec amour et parfois courageusement la nature divine comme étant le fait de mon existence et de celles de mes frères et sœur. Le résultat était toujours la guérison. Les guérisons ont parfois pris des années, mais elle ne nous a jamais abandonnée. C'est la fidélité de l'amour d'une mère, comme le commente Mary Baker Eddy dans son livre d'étude :
« L'affection d'une mère ne peut être détachée de son enfant, parce que l'amour maternel inclut la pureté et la constance qui toutes deux sont immortelles. Aussi l'affection maternelle subsiste-t-elle en dépit de toutes les difficultés. » S&S p. 60 :8-12
 
Lorsque je dois lutter contre un échec humain, bloqué par l'erreur, combien c'est réconfortant de savoir que mon Père-Mère aimant m'embrasse tendrement avec cette même affection. L'histoire biblique nous montre que Dieu n'a jamais abandonné David même lorsqu'il avait fait des erreurs ou lorsqu'il errait. Pensez combien l'humanité a été bénie par la réflexion de la Vérité et la sagesse, par Salomon. Instant après instant, nous trouvons la présence constante et réconfortante de Dieu qui encouragea de nombreux héros et héroïnes bibliques à atteindre leur vraie identité d'enfants bien-aimés de Dieu. Et cette même Présence constante, attentive et illuminée mène chacun d'entre nous à la Vérité, nous guidant, nous enseignant et nous guérissant. Y a-t-il un espoir pour vous, pour moi, bien sûr que oui, car notre Père-Mère nous rappelle constamment qui nous sommes réellement. Et « vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » (Jean 8 :32)
 
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page