Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

CHATIMENT ETERNE

John Biggs, C.S., St. Louis, Missouri
Posted Monday, October 24th, 2011

CHATIMENT ETERNEL, du 24 au 30 octobre 2011
Traduction libre d'un texte de John Biggs, CS - Bend, Oregon - johnbiggscs@gmail.com
par Denise et Jean-Pierre Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal, Denise ou Marie-Hélène, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Nous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
Choisir intelligemment : une feinte ? Ou les dix commandements : un traitement !
(Je suis aimé, je le sais, et je suis libre!) 
La loi divine est infinie. Comme Ses lois sont aussi infinies, englobant tout le bien et toute la puissance, il n'y en a pas une qui contienne une limitation quelconque.
 
« L'Esprit et la matière ne se confondent pas plus que la lumière et les ténèbres. » (S281:3-4) Les lois divines sont pleinement substantielles et ne reposent jamais sur des fondements qui peuvent faillir. En étant le résultat de la création divine et image de Dieu, l'homme est aussi basé sur des fondements qui ne peuvent faillir. Cette leçon ne contient pas d'élément effrayant où nous apprendrions presque certainement tout sur la condamnation, mais nous allons comprendre davantage sur l'amour inhérent des lois divines.
 
Texte d'Or: Dieu sait tout
Si Dieu, qui est l'Entendement omniscient, ne se rappelle pas nos péchés et nos iniquités, elles ne devraient jamais avoir eu lieu ! Rappelons-nous ce fait sur nous-mêmes, et réalisons la capacité qu'a l'homme de vivre présentement tout à fait librement, et pas sous le poids de quelque faute du passé ou par un futur limité.
 
Lecture alternée: La justice et la joie sont présentes, dons immédiats de Dieu.
La première moitié de la lecture alternée ressemble beaucoup à tant d'images et histoires actuellement présentes dans le monde. En lisant le Christian Science Monitor, j'ai été frappé de voir comme les défis globaux tant sociaux, financiers, que politiques sont insinuants et envahissants. Les gros titres des journaux expriment que "la justice est lointaine, car la vérité est tombée dans la rue, et l'équité ne peut rentrer."   Je pense qu'un des plus grands défis c'est de penser que c'est vraiment trop grand et qu'y puis-je ? La crainte des problèmes actuels et le peu de perspectives sur un futur sombre semblent si légitimes. Mais c'est une fausse conception de la justice ! C'est une croyance qui pense que la justice, la vérité et l'égalité dépendent de lois humaines et de législateurs, d'administrateurs, de présidents. En fait, Vérité est un synonyme de Dieu. Ce qui veut dire que la Vérité n'est pas un des aspects de Dieu, mais Dieu EST Vérité. Il est aussi Amour, Principe, le bien. Chaque fois que nous apercevons cette inamovibilité des faits de l'être, nous sommes comme "l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs" car nous acceptons et aimons notre cher Père-Mère, un seul Dieu. La suggestion qui voudrait nous faire penser que nous sommes toujours chargés par des choses comme des dettes, l'instabilité, la maladie, la crainte .... est un mensonge que nous n'avons pas besoin d'accepter. Voyons cette leçon comme une directive pour "trouver son plaisir dans la loi de l'Eternel."
 
Section 1 : Dieu décrète-Il des limitations ou la liberté?
Ici nous avons un résumé de toute la Leçon Biblique. Nous avons le modèle pour que nos journées soient pleines de joie et de gratitude, la recognition de ce que contiennent nos jours, la clarté sur ce que nous devons et pouvons faire. Une interprétation que j'ai toujours aimée concernant les Dix Commandements est de les voir comme une description de ce qui EST possible dans le Royaume des Cieux, plutôt que comme une liste de restrictions. Par exemple : Plutôt que de se fustiger chaque fois qu'une idée de convoitise pointe dans notre pensée, nous pouvons nous réjouir que dans le ciel, (ici même) toutes les idées divines possèdent tout bien, et comme aucune idée de bien ne lui est refusée, nous NE pouvons PAS convoiter ! Ainsi les Dix Commandements agissent comme un guide aimant qui nous montre qu'il n'y a rien qui s'oppose au bien ; et nous pouvons sûrement nous attendre et accepter que nos jours soient remplis d'une joie infinie. (B3) illustre, d'une manière directe et aimante, comment nous pouvons voir la vérité des promesses contenues dans les Commandements, et c'est répété dans Michée 6 :8 dans : « on t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; et ce que l'Eternel demande de toi, c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu. » Parfois les personnes pensent que les Commandements sont des lois dictées par un Dieu plein de colère, ou qu'ils contiennent des menaces. Mais (B3) nous montre que c'est en vivant dans la joie et l'humilité que nous remplissons les exigences divines, pas en vivant dans la terreur ni en obéissant aveuglement aux règles. (S4) nous montre aussi la toute présence de Dieu, et illustre le simple fait de Sa présence. Pas besoin de craindre, d'être sur la défensive, ni de s'énerver pour quoi que se soit. Si quelque chose de chaotique survient cette semaine, tournons-nous plus complètement pour embrasser et reconnaître la ressemblance de Dieu, plutôt que de nous troubler par une absence supposée.                                                                                                   
 
Section 2 : Pas à pas, aimons Dieu tout le long du chemin.
Nous commençons à passer tous les commandements en revue avec cette section, un geste très aimant du comité des leçons bibliques ! J'ai toujours apprécié à l'école lorsque les professeurs avançaient pas à pas avec moi en m'expliquant les concepts, plutôt que de les enfourner tous à la fois. Commençons en étant reconnaissants pour cette leçon si bien conçue. 
En étudiant la Science Chrétienne, une des premières choses que nous apprenons, c'est que Dieu nous aime. C'est merveilleux ! Mais n'oublions pas d'aimer Dieu, pas pour qu'Il nous aime d'avantage, mais plutôt parce que c'est la manière de satisfaire ce commandement. Aimons Dieu, et apprenons à L'aimer à l'exclusion de tout autre pouvoir. «  L'amour pour Dieu et pour l'homme est le vrai mobile à la fois pour guérir et pour enseigner. » S454 :19-20 Plutôt que d'être juste une loi d'un Dieu mesquin et jaloux, ce commandement (et la belle inspiration qu'en tire Mme Eddy) ouvre la voie pour la joie et la perfection qui découle de cet amour pour Dieu.
 
Section 3 : Consacrez-vous à Dieu
Soyons clairs avec ce que nous adorons. Je ne pense pas que les lectures de cet article sculptent des idoles pour les adorer, mais combien de temps passons-nous en soucis, frustrations, craintes ? Ce ne sont pas moins « des idoles » mais leur substance est gravée dans la pensée, la rumeur, les limites plutôt que dans la pierre ou dans le bois. La grande chose est qu'en aimant Dieu, nous accomplissons ce commandement. Aimer Dieu ne nous retient pas de vivre pleinement notre vie, mais révèle plutôt combien la Vie divine est infinie. Soyons clairs sur nos mobiles : pourquoi est-ce que je fais, dis, pense ceci ? Suis-je intéressé par la guérison ou par la propre justification ? D'adorer Dieu ou par fierté ? Exerçons-nous à aimer Dieu, remplissez vos cœurs en adoration simplement une minute par jour. Puis deux demain. Et ainsi de suite. Vous aurez une merveilleuse semaine !
 
Section 4 : Parlez avec la conviction que donne le bien.
Parlons honnêtement, avec à propos, de manière directe. Si nous aimons Dieu, et réalisons notre liberté face à tout concept limitatif, alors, nous parlons automatiquement de manière appropriée. Nous n'avons pas besoin de passer du temps devant Facebook ou sur d'autres sites, pleurant sur les situations du moment, personnelles, politiques, générales. Nous n'avons pas besoin de nous exciter pour ou contre quelque chose. Permettons à nos paroles d'être la manifestation et le message de l'amour divin pour toutes ces idées chéries. « Prends mes chants et que ma voix, ne célèbre que mon Roi, Prends mes lèvres pour guider tout homme à la vérité. » (cantique 324) Si d'autres personnes prédisent d'autres choses que le bien, nous n'avons pas besoin de les suivre. Que ce soit un voisin parlant sur sa santé, des dirigeants qui cherchent à nous faire peur pour avoir plus d'écoute, ou simplement des amis médisant sur autrui, nous n'avons jamais besoin de suivre ces suggestions mortelles. Nous pouvons toujours louer Dieu. Alors, mettons-le en pratique !
 
Section 5 : Souvenez-vous de votre liberté et aimez Dieu.
Je ne me souviens pas où j'ai entendu ceci, mais cela m'a tant aidé à être beaucoup plus reconnaissant pour le jour du repos. J'ai toujours pensé auparavant que ce commandement était juste « une loi pour l'amour des lois », pour mettre de l'ordre parmi les bagarreurs au moins un jour par semaine. Mais en fait j'ai appris que c'était en l'honneur d'avoir été libérés d'Egypte. En tant qu'esclaves, les Israélites étaient à la disposition des Egyptiens tout le temps, sans horaire propre, travaillant à leur demande. Ce commandement est en fait un rappel d'être reconnaissants que l'homme soit libre ! En déclarant qu'il y avait un jour où personne ne devait travailler, jour dédié à la gloire et à l'amour de Dieu, les Israélites prenaient conscience que Dieu était la seule autorité. A travers les âges, cette joie a été un peu perdue par des rituels, mais à la base c'est un joyeux décret ! Prenez un jour cette semaine, ou des instants, pour consciencieusement déclarer votre amour pour Dieu et Ses idées. Ne laissez rien interférer avec ceci ! Souvent une tentation vient et nous souffle que nous sommes trop occupés pour prendre le temps de le faire. (S12) est un très bon rappel sur la fausseté de ces prétentions, si « Dieu se repose dans l'action », Ses idées aussi ! Nous sommes la manifestation de Dieu, capables d'exprimer et de voir toute Sa gloire, Sa bonté, Son pouvoir. N'acceptons rien de moins pour nous-mêmes.
 
Section 6 : Appréciez l'autorité décrétée par Dieu et chérissez les enfants de Dieu.
Vos familles, amis, collègues, et toute personne que vous rencontrez, sont des expressions uniques de Dieu, le bien. Honorons ces idées. N'obéissez pas à une demande venant de vos parents juste parce que vous « le devez, », mais faites-le avec joie parce que vous respectez et aimez ces précieux enfants de Dieu. Il ne s'agit pas de quelque chose de personnel. Honorons les qualités de la paternité et de la maternité. Le Christian Science Monitor a de merveilleux articles chaque semaine mettant en lumière des individus qui par leurs actions ont contribué à apporter un changement dans leur communauté. Souvent, leurs qualités seraient considérées comme des qualités découlant de la paternité ou de la maternité. Cherchons à les exprimer nous aussi cette semaine et à les rechercher chez chacun. Se trouve-t-il une personne que vous n'aimez pas ou avec laquelle vous n'avez pas d'atomes crochus près de vous ? Recherchons les qualités de fraternité en eux. Ne cherchez pas à en faire « les meilleurs amis » mais recherchez à les honorer pour ce qu'ils sont en vérité. Et ne soyez pas abstraits non plus. Soyez très spécifiques concernant chacun. (S15) nous assure que la Vérité détruit tout ce qui n'est pas l'œuvre de Dieu. Soyons d'accord de voir la Vérité, de manière active, plutôt que d'attendre que quelqu'un d'autre change. Honorez celui que Dieu a créé.
 
Section 7 : Plongez plus profondément (pour supprimer la colère)
Ce commandement semble être une affirmation évidente de ne pas tuer. Pas difficile à suivre ce me semble. Mais ce commandement soulève une question intéressante pour moi : combien de fois est-ce que je me soucie des conséquences de ce que je fais ou ne fais pas ? Cela ne veut pas dire que j'aurais tué quelqu'un s'il n'y avait pas eu cette loi. Mais le fait est : est-ce que je ne tue pas à cause de la loi, ou simplement parce que ce n'est pas juste. La question peut se rapporter à n'importe quoi. Est-ce que je fais ceci, simplement à cause des conséquences que cela entraine ? C'est une question futuriste, et souvent remplie de crainte. Ce que ce commandement m'enseigne, c'est de prendre conscience de la qualité de toute pensée et action, de savoir qu'en tant qu'expression de l'Entendement divin, je peux toujours savoir ce que je dois dire ou faire. Je n'ai pas besoin d'agir comme dans un brouillard et espérant avoir l'approbation d'autrui, ou craignant ses réprobations ou critiques. (Dans son Sermon sur la Montagne, réinterprétant ce commandement, Jésus nous rend attentifs au fait que nous devons arrêter ces pensées négatives lorsqu'elles sont petites, sinon de dures paroles peuvent tuer.) Ce commandement nous éveille au fait que nous sommes maintenant des expressions immédiates de Dieu et Ses effets, bons et toujours sujets à Sa joyeuse gloire.
 
Section 8 : Avons-nous tout bien ?
C'est vraiment bien de prêter attention à l'inspiration apportée par Jésus concernant ce commandement. Cela pourrait être profitable de voir ce qu'il a à dire concernant tous les commandements, dans son Sermon sur la Montagne, (surtout Matth5 :21-37) et dans le reste des Evangiles. Les mots de Jésus nous poussent à ne pas seulement suivre la lettre, mais voir l'esprit qui nous est demandé. Pouvons-nous le faire aussi cette semaine ? Pouvons-nous regarder à fond une requête, et faire plus qu'il nous a été demandé spécifiquement ? Pouvons-nous observer plus attentivement un problème social et tendre la main à celui qui est blessé mais n'ose pas s'exprimer ? Pouvons-nous voir au-delà des chamailleries politiques et voir la substance de ce qui est dit ?
 
Retournons à ce commandement. (S19) peut surprendre, mais qu'est-ce qui est la racine de toute tentation pour commettre l'adultère ou la luxure ? Le manque - ou plutôt une croyance accablante dans le manque qui suggère que l'herbe est plus verte de l'autre côté de la barrière, ou que cet homme ou cette femme possède quelque chose que vous n'avez pas et désirez ardemment. Pensez au Ps 17 :15 « Je serai satisfait, lorsque je m'éveillerai, avec ta ressemblance. » (traduction littérale de l'anglais) C'est un message si tendre, si différent des pensées de convoitise ou de luxure. La véritable satisfaction se trouve dans le bien éternel, et je répète : Dieu ne retient aucun bien de Ses idées. Résistons à toute tentation de suivre ce sentiment de manque, ou de faire place à toute idée qui est moins que le bien, même un instant. Dur travail ? Probablement ! Mais allons de l'avant et faisons-le !
 
Section 9 : Affirmez la permanence du bien, qui n'est jamais volé
Cette section est un bon exemple de ce qui a été déjà montré dans d'autres sections de cette leçon, donner un commandement puis donner un message d'espoir à celui qui pense avoir fauté. Ces commandements ne sont pas tellement  « je t'ai eu, temps pour le châtiment éternel ! » Non, ce sont des rappels sur notre véritable nature : En tant qu'enfants de Dieu, le « besoin » de voler n'existe simplement pas. A chaque instant nous pouvons en prendre conscience plus à fond et agir en accord avec les directives aimantes de notre Père-Mère. Refusons d'accepter toute suggestion que Dieu est moins que l'Amour infini. Ces suggestions peuvent être très subtiles : « Je pourrais avoir cette guérison si Dieu m'aimait davantage. J'aurai plus de succès si le Principe était vraiment la vérité. etc. » Toutes ces phrases : si, je pourrais, sont de bons indicateurs que nous ne parlons pas de Dieu, la toute présence du bien et Ses idées illimitées. Ne pensons pas qu'un bien a été volé ou que nous-mêmes puissions voler!
 
Section 10 Témoignez véridiquement
Ne mens pas ! C'est une des premières leçons qu'on apprend à un enfant. C'est une des premières à être pertinente pour un enfant. C'est aussi l'un des commandements le plus facile à contourner avec de pieux mensonges. Bien des discussions ont lieu sur se sujet, surtout concernant de pieux mensonges pour protéger autrui. Ce qui compte en définitive, c'est comment vous avez vécu et pensé. J'aime à le résumer à ceci : Ai-je été véridique avec moi-même ou les autres sur notre nature spirituelle ? Me suis-je engagé(e) honnêtement avec les idées divines ? Ou ai-je considéré une personne comme : malade, sans foyer, extrémiste, etc. ? Il est très important d'être très honnête avec soi-même. Est-ce que je rends témoignage de mon voisin comme Dieu le voit, Son idée chérie ? Ne nous embourbons pas avec la lettre, recherchons à vivre l'esprit de la vérité concernant tout le travail de Dieu. 
 
Section 11 : Reconnaissez que Dieu est TOUT le bien. TOUT ! Et Il n'a rien omis.
Ce commandement sur la convoitise semble un peu prolixe ! Détaillant tant de choses à ne pas convoiter peut sembler un peu déplacé à première vue. Mais j'aime sa clarté ! Ne convoitez RIEN ! Pas d'excuse pour convoiter une seule chose ! Aujourd'hui la liste pourrait contenir : ne convoitez pas l'auto de votre voisin, ou l'éducation, ou le style de vie, ou les voyages, ou le compte bancaire... Si nous convoitons, nous nous engageons activement dans les pensées que Dieu n'est pas tout le bien, ou qu'Il n'a pas donné tout le bien à chacun. C'est un mensonge dès le départ, et nous venons de voir que nous ne devons pas mentir ! Voyez comme tous les commandements sont reliés entre eux. (S26) le rappelle si justement. Ne vous laissez jamais prendre à penser que vous avez moins qu'autrui. C'est un thème constant, je sais, mais le voici à nouveau : Vous êtes le bien-aimé enfant de Dieu. Aimez cela ! Je ne vous demande pas de vous asseoir tristement et accepter une situation malheureuse. Travaillons plutôt à nous voir comme l'émanation de Dieu et de Sa joie. Je rendais visite à un ami dernièrement qui soignait un chiot : Mini berger australien. Il était si mignon et mon ami ne cessait de sourire. Il le tenait simplement dans ses bras toute la nuit, le regardant si souvent. Il en est de même avec nous. Dieu n'a jamais cessé d'être toute bonté, toute joie, tout pouvoir, toute force, toute liberté, et nous sommes simplement ce qui arrive comme émanation de Dieu qui est toute bonté. Nous sommes comme le sourire sur le visage de mon ami. Aucun pouvoir supposé ne peut nous séparer de la source de tout bien. Alors, ne convoitez pas et ne vous laissez pas prendre par l'idée que vous pouvez être séparé d'aucun bien. Vous êtes tant aimés !
Section 12 : Gloire à Dieu ! Toujours bon, toujours là !
Quelle merveilleuse conclusion à la leçon. Au lieu d'être une leçon effrayante sur l'enfer et sur ce qui nous attend en tant que misérables pécheurs, ou étant une longue liste de menaces pour chercher à nous garder sur le chemin droit et resserré, cette leçon a simplement été une illustration de que nous sommes et ce que nous vivons naturellement, en tant qu'enfants tendrement chéris de Dieu. Prenez du temps chaque jour pour simplement aimer Dieu. Faites-le aussi lorsque vous pensez ne pas en avoir envie ! Bénissez Dieu ! Ne vous souciez pas de le remercier pour quelque chose, juste aimez ! Apprenez à aimer notre cher Père-Mère Dieu un petit peu plus chaque jour, et rien ne pourra vous empêcher de le faire. C'est dans cet amour, notre acceptation de l'Amour, que nous voyons l'irréalité du péché. C'est un fait ! Chantez (S30) si vous voulez ! Soyez libres ! «  C'est votre droit divin. »
 
Profitez de ce cadeau de la journée !
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp

Metaphysical

GEMS to wash away blame-game feelings and their bodily results with floodtides of Love! - GEMS...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page