Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

PRIONS DIEU : "SOYONS CLAIRS" SUR LA VERITABLE CAUSE

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Monday, November 28th, 2011

Prions Dieu : "Soyons clairs" sur la véritable cause
Dieu la seule cause et le seul Créateur du 28 novembreau 4 décembre
 
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn, Illinois par Marie-Hélène Houzé et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal, Denise ou Marie-Hélène, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Nous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
Les humains ont un insatiable désir de comprendre pourquoi ils existent et comment les choses fonctionnent. Contempler les origines et les buts donnent aux hommes l'impression de pouvoir améliorer leurs expériences basées sur leurs résultats. Si nous pouvons découvrir les lois de la réalité, nous pouvons utiliser ces lois pour orienter les effets bénéfiques pour notre existence. La découverte de nos origines est encore une priorité dans la plupart des disciplines des sciences humaines et exactes. Par exemple, la série télévisée "Nova" de PBS parle souvent de la "constitution du Cosmos". L'une des possibilités envisagées est, que plutôt que d'avoir un seul Big Bang, il y en aurait eu plusieurs et que, plutôt que d'être dans l'univers, nous ferions partie d'un "multivers".
Tout le monde n'envisage pas les choses sur une aussi grande échelle, mais même sur une échelle plus banale, les gens prennent des décisions basées sur leurs croyances sous-jacentes de la cause et de la création. Dans les temps anciens, les gens prenaient souvent la plupart des décisions en fonction de la probabilité d'aller au ciel ou en enfer. De nos jours, à cause des changements de croyances théologiques au sujet de l'origine et de la création, la religion est souvent laissée à côté de l'équation et les gens se préoccupent tout simplement des ramifications sociales ou personnelles. La vision d'une création a aussi joué un rôle dans la science et la philosophie. John Ray, penseur du 17ème siècle écrivit un traité volumineux tentant à prouver l'existence de Dieu basée sur les merveilles naturelles et complexes du monde qu'il connaissait. David Hume, philosophe du 18ème siècle, choisit une différente approche conjecturant que la religion elle-même évoluait parce que l'humanité était à la recherche d'explications des catastrophes naturelles et des tragédies de la vie. Peu importe le domaine d'étude ou de période, les croyances au sujet de l'origine et de la création influencent les approches et les conclusions des uns et des autres. Aussi sur cette toile de fond de l'activité humaine dans la recherche et l'application scientifique et philosophique, nous admettons que Dieu est la seule Cause et le seul Créateur. La théologie traditionnelle suppose que Dieu créa toute chose matériellement. Pas la Science Chrétienne. La Science Chrétienne déclare que si Dieu est Esprit, la création doit être spirituelle, et ce point de vue change certainement la façon dont on aborde la vie et ses défis.
 
Le Texte d'Or va droit au point que Dieu est le seul créateur de toutes choses. Il suppose que Dieu est créateur par définition et qu'il n'y a pas d'autre puissance à considérer. Il souligne également que la création a un but. La terre a été faite pour être habitée. La version King James dit "il ne l'a pas créé en vain" The English Standard Version traduit " il ne la pas créé vide". Et The Amplified Bible propose "Il ne l'a pas créé pour être un déchet sans valeur". L'idée de finalité et de valeur est quelque chose que nous oublions parfois surtout lorsque l'environnement est concerné. Dans la société occidentale nous considérons rarement notre environnement comme un cadeau de valeur. Le plus souvent nous considérons notre environnement pour acquis et le considérons presque comme un droit que nous avons, tout ce dont nous avons besoin plutôt que de considérer que c'est un privilège. En pensant à la gratitude cette dernière semaine, nous pouvons nous demander si nous sommes vraiment reconnaissants pour ce que nous avons, et si nous reconnaissons vraiment que Dieu est la source de tout bien. Si nous chérissons sincèrement quelque chose, nous ne le gaspillons pas.
 
La lecture alternée met l'accent sur la louange. Le mot hébreu est la racine du mot "Alléluia". Mis à part le sens commun de "célébration", la racine du mot signifie "être clair"
(Strong's Exhaustive Concordance). Ainsi, le Psaume nous encourage à être clairs sur le fait que Dieu est le créateur de toutes choses, et que toutes choses sont créées spirituellement. Le Psaume a une portée globale. Il nous invite à être clairs au sujet de l'origine tout ce qui est au-dessus de la terre et tout ce qui est sur la terre. Du soleil et de la lune, les corps célestes les plus visibles - à l'étoile la plus éloignée, tout devrait être une louange - être clair- du fait que Dieu est le créateur. La loi de Dieu est établie. Toute chose depuis les montagnes jusqu'au brin d'herbe, depuis la plus grosse bête au moindre organisme, des hommes riches, pauvres, mâles, femelles, jeunes, vieux, tout le monde et toute chose doivent leur existence à Dieu.
Chaque facette de la création "depuis la molécule mentale à l'infinité" est gouvernée par Dieu, en ordre parfait, et a un but spécifique selon la loi de Dieu. Comme c'est différent des théories multiples de la cosmologie, de l'évolution et de toutes les conjectures basées sur l'évidence des sens matériels !
 
Section 1 : "Soyons clairs" au sujet de notre environnement
Le Psaume dans la section B1 s'inspire des 7 jours de la création de la Bible. Comme mentionné précédemment notre point de vue sur la cause et la création détermine la façon dont nous agissons et pensons au sujet de tout ce que nous faisons. Les sciences physiques, basées seulement sur l'observation matérielle cherchent des règles et des lois gouvernant les choses. Bien que les chercheurs et les théoriciens trouvent parfois les lois de la physique et de la nature impressionnantes, et même belles, ils ne peuvent pas dire qu'il y a une cause spirituelle derrière et ils accordent rarement quelque crédit à Dieu. Aussi merveilleuses que les lois de la physique quantique, de la mécanique, de la biologie, de la géologie et ainsi de suite puissent être, nous nous trouvons encore en train de regarder dans la matière pour trouver la cause, puis nous nous retrouvons à la merci des lois matérielles. Nous essayons d'utiliser notre compréhension à leur sujet pour travailler pour le bien mais souvent nous trouvons qu'il n'y a rien que nous puissions faire s'ils semblent nous menacer. De plus, certains pensent que nous existons en raison d'un accident du hasard dans le cosmos. Si nous croyons que nous sommes le résultat d'actes isolés, nous ne sommes pas enclins à regarder vers une source au-delà de nous-mêmes pour protection et subsistance. L'approche biblique de la cause et de la création voit les lois qui nous gouvernent comme venant de Dieu et toujours en notre faveur. Ces lois sont bienveillantes et ont un seul but qui est de fournir un environnement sûr et favorable à ses habitants. De ce point de vue spirituel, chaque chose a un but louable et tout fonctionne harmonieusement. La forme parfaite et la fonction parfaite est la règle. La version Amplified Bible's  citation B2 nous invite à détourner notre esprit et notre entendement des théories matérielles, vers Dieu comme seule cause. Il n'y en a pas d'autre.
 
Les enseignements de la Science Chrétienne sont d'accord pour dire qu'il y a des lois qui régissent la création et l'existence, et plus nous en savons à leur sujet mieux c'est. Mais ces lois sont entièrement spirituelles et les observations du corps ou de la matière n'entrent pas dans cette équation. En Science Chrétienne, Dieu est Tout-en-tout (S1). Dieu remplit tout l'espace. La nature de cet "espace" est divine. C'est important de comprendre que Dieu "n'occupe" pas l'espace observé ou habité dans notre univers visible, ou si vous préférez "multiverse". Mais plutôt, que toute la création existe en Lui. Dieu est la seule cause première (S2). Certains estiment que la seule façon de "saisir la réalité et l'ordre de l'être" est par le biais d'équations mathématiques. Mais Mrs Eddy nous dit que si nous voulons atteindre cet objectif "dans sa Science", nous devons commencer par considérer Dieu comme Principe (S3). Chaque observation matérielle peut être quantifiable mathématiquement, mais l'essence, la réalité des choses se trouve dans la réflexion spirituelle (S4). Tout ce qui existe réellement est idée - non un produit de théories moléculaires ou atomiques, aussi éthérées qu'elles puissent l'être - mais une idée spirituelle existant et seulement exprimée par l'Entendement divin.
 
Section 2 : Qu'en est-il de l'Homme ?
Même le Psalmiste voyait l'homme comme pratiquement insignifiant comparé aux merveilles du cosmos (B3). Comment en effet une créature imparfaite et frêle peut-elle être considérée comme le couronnement de la création de Dieu ? Le théologien Albert Barnes se demandait comment l'homme pouvait avoir reçu la domination sur les choses, hors même de sa portée. Il a la domination sur tous les poissons de la mer, et les oiseaux du ciel, même s'il ne peut jamais être en contact avec eux. Comment est-ce possible ?
Mrs Eddy reconnait toute la création "de l'infinitésimal à l'infini" en tant qu'idées spirituelles, et considère l'homme comme étant "les fils et les filles de Dieu" comme les idées les plus élevées" (S5). Elle explique que l'homme possède la domination sur le reste de la création par la réflexion de la domination de Dieu (S6). Elle explique également que l'homme n'est pas simplement le premier d'une série d'idées spirituelles mais que l'homme est lui-même "une idée composée de Dieu, incluant toutes les idées justes "(S7). Cela laisse entendre que, tout comme l'entière création de Dieu existe en Lui - dans l'Entendement, toute la création est aussi incluse dans l'homme. En d'autres termes, l'homme ne partage pas un environnement avec des idées moins importantes que lui mais l'homme, en tant qu'idée composée inclut la totalité de la création - l'environnement et tout ce qu'il contient. Il a la domination parce que l'homme est la réflexion de Dieu et que toutes les choses existent en Dieu, tout dans la création est inclus dans l'homme. La solution pour comprendre la création se dévoile quand nous reconnaissons "l'être spirituel de Dieu"- compréhension de ce qu'est vraiment l'homme (S8). Puis, notre Leader promet que nous comprendrons toute chose - "toutes les splendeurs de la terre et des cieux et de l'homme".
 
Section 3: La Réalité spirituelle renverse la vue matérielle
Le raisonnement matériel place chaque chose à l'envers (B4). Le prophète demande : " le potier doit-il être considéré comme de l'argile, pour que l'ouvrage dise de l'ouvrier : Il ne m'a point fait ? Pour que le vase dise du potier : Il n'a point d'intelligence ?" Evidemment ceci est une hypothèse absurde mais c'est ce qu'essaient de faire les mortels. Le prophète continue : " toute vallée sera exhaussée, et toute montagne et toute colline seront abaissées" (B5).Il s'agit de transformer quelque chose "d'impossible" en quelque chose de "possible". Par ailleurs ce n'est pas une faute de frappe pour "impossible". Cela signifie que les routes qui ne peuvent être franchies, seront réparées et rendues franchissables. Est-ce que ceci pourrait se référer à toutes les questions pour lesquelles on n'a pas de réponse pour le moment ? Toutes les impasses que nous rencontrons basées sur des théories matérielles seront probablement surmontées quand nous arrêterons de tourner les choses à l'envers. Le texte semble confirmer cette opinion. Le prophète continue de souligner que les voies de Dieu ne sont pas les nôtres. Ses voies sont plus élevées que les nôtres comme les cieux sont élevés au-dessus de la terre (B6). Les lois de Dieu accomplissent exactement ce qu'elles étaient censées faire. Le texte laisse entendre que lorsque nous cédons nos théories erronées aux vues plus élevées de Dieu nous verrons des résultats étonnants. Mrs Eddy explique que ce que nous percevons en tant que terre matérielle est le résultat de notre point de vue matériel (S9,S10). Au sens spirituel, la terre n'est pas matérielle, mais une "idée composée". Le sens matériel tourne les choses à l'envers en acceptant une des deux théories - toutes les deux nous coupant de Dieu. La première théorie, écrit Mrs Eddy, présuppose que la matière se créée et se gouverne elle-même. La seconde théorie suppose que l'Esprit crée la matière (S12). Ainsi soit Dieu n'a rien à faire avec la création, soit Il est responsable de tout ce qui est bon et mauvais, beau et laid. Se basant sur la compréhension que Dieu est bon, Mrs Eddy voyait seulement le bien comme réel et toute chose mauvaise comme anormale. Au sens matériel, les difformités et dangers de la nature sont des croyances d'être, soit le produit d'une loi naturelle, soit fait intentionnellement par Dieu. Mais la science de l'être montre qu'ils sont seulement des produits de l'entendement mortel (S13). Si nous basons notre compréhension de l'être sur l'Esprit, et subordonnons la fausse image matérielle à cette compréhension, nous verrons l'image matérielle se transformer en vrai reflet créé par Dieu (S14).
 
Section 4 : La Vérité des vues spirituelles est trouvée en guérissant
Si nous devons changer notre point de vue, si nous devons rendre Dieu responsable et reconnaître seulement Son gouvernement, comme seule puissance créatrice et cause, quel effet cela aura-t-il sur nos vies ? Les oeuvres de Jésus-Christ nous donnent un aperçu. Si nous croyons être un être impuissant, à la merci d'un univers impitoyable, hasardeux et dur nous aurons l'impression de ne pas valoir grand chose. Comme la grand-mère de ma femme a dit un jour : "Oh Dieu n'a pas de temps pour une petite vieille comme moi. Il a tant à faire avec tous ces Chinois !" Ce n'est pas une perspective très encourageante. Jésus nous dit que même un passereau apparemment sans valeur n'est pas oublié de Dieu, et que Dieu compte tous les cheveux de votre tête (B8). Un père stressé amenait son fils vers Jésus. L'enfant avait une maladie héréditaire et même ses disciples n'étaient pas arrivés à le guérir. Jésus le guérit sur le champ et dit à ses disciples qu'ils n'avaient pas assez de foi (B9). Certainement que les disciples furent perturbés (paralysés) par l'aspect de la maladie étalée sous leurs yeux et par l'apparente ténacité de la maladie. Avez-vous déjà été tentés par quelque chose de ce genre ? Moi oui. Les disciples avaient vu Jésus guérir, mais leurs efforts échouèrent. Le théologien Adam Clarke médite ceci : "Sommes-nous des prédicateurs de l' Evangile ? Est-ce que les choses de Dieu reposent sur notre esprit avec une conviction profonde et stable ? Peut-on s'attendre à ce qu'une doctrine que nous n'adoptons pas nous-mêmes avec conviction puisse être déterminante pour éveiller la foi chez les autres ?"
Quelle est la solution ? Jésus écarta la causation physique (S15), et il le fit avec une conviction absolue. Notre livre d'étude indique que la réponse est d'adopter un sens clair et correct de notre origine. Si nous croyons à l'histoire matérielle, nous sommes         enclins à avoir des problèmes. Mais si nous commençons avec Dieu, nous aurons de bons résultats (S16). Nous devons voir Dieu comme la seule cause. Si Dieu créa l'homme, il ne peut être malade. La maladie n'a ni cause ni histoire. Si nous nous appuyons sur le fait que Dieu est la seule cause et nous y appuyons avec conviction, nous remporterons la victoire (S18). Ce point de vue du Christ nous permet de voir l'homme parfait et c'est cet homme qui a la domination sur la terre et n'est jamais soumis aux lois de la maladie (S19).
 
Section 5 : L'application de la Vérité surpasse le manque
Les lois matérielles suggèrent une source limitée des ressources. Elles assurent une quantité limitée de biens, insuffisante pour tout le monde. Jésus Christ, partant d'un plus haut point de vue, nous assure que chaque oiseau et chaque fleur ont juste ce dont ils ont besoin et si nous élargissons notre discussion précédente au sujet de la domination de l'homme ceci signifie que chaque besoin humain est également satisfait. Jésus une fois de plus montra la différence entre le point de vue matériel limité de ses disciples et le sien. Ils voyaient le manque mais lui voyait une opportunité infinie. Il n'était jamais arrêté ni impressionné par des circonstances matérielles. Il savait que Dieu était la seule source.
Mrs Eddy appelle Jésus "l'homme le plus scientifique qui foula jamais le globe" (S20). Nous pouvons être tentés de faire un clin d'oeil à Albert Einstein, Niels Bohr, ou Steven Hawking; mais je crois que nous serons plus sûrs, en adhérant pleinement à l'exposé de Mrs Eddy. Jésus est même allé au delà de la quantique physique. Il "pénétrait sous la surface matérielle des choses". Ses preuves de la domination des lois physiques et de la nature démontrèrent qu'il en savait plus sur les lois de la création et de l'origine qu'aucun autre avant lui (S21).Tandis que l'homme se bat pour la nourriture, le vêtement et tout le nécessaire, Jésus voyait que Dieu seul soutenait l'homme (S22): Jésus ne voyait pas la création comme un événement ponctuel mais comme un déroulement perpétuel d'idées spirituelles qui sont toujours accessibles à l'homme (S23). Comprendre et appliquer cette compréhension promet d'être utile pour nous. L'auteur de Science et Santé prévoyait que nous aussi nous verrions les choses d'une autre manière quand nous comprendrons la loi divine (S24). C'est encore un point de vue plus élevé qui apporte le changement. Quand nous regardons au-delà du témoignage matériel et des soi-disant lois matérielles, et réalisons que la matière n'a rien à faire avec l'Esprit ou réalité, nous trouverons l'accès direct à la réalité des choses.
 
Section 6 : Les leçons tirées de l'observation de la création de Dieu
Alors que l'homme a reçu la domination sur toute la terre et sur tous ses habitants, ceci ne veut pas dire qu'il n'a pas de responsabilité vis-à-vis d'eux. Rappelez-vous que glorifier est "être clair avec" et depuis que toute la création est incluse dans l'homme, négliger ou mal traiter n'importe quelle facette de la création, est contre-productive du bien-être de l'homme. Toutes les expressions et idées variées de Dieu ont quelque chose à nous apprendre au sujet de nous-mêmes. "Toutes les oeuvres te loueront" (B12). Il y a une cohérence dans le gouvernement de Dieu. Le contexte de la situation dans la citation de Job (B13) est aujourd'hui du mauvais côté des choses. Les commentateurs suggèrent que l'argument de Job est de prouver que, même pour les animaux, la vie n'est pas toujours juste. Mais nous pouvons prendre le point de vue opposé et voir que les merveilleuses capacités trouvées dans le monde animal : agilité, force, pouvoir, endurance, etc.. nous sont tout autant accessibles. Tout dans la création de Dieu nous apprend quelque chose à propos de Dieu et de notre dépendance à lui. Par exemple Esaïe utilise le jardin pour illustrer le pouvoir de Dieu. Les plantes poussent en réponse à la parole de Dieu et l'humanité répond tout naturellement à la direction et à la protection divines (B14).
Le monde entier, et en fait toute la création, est sous le contrôle divin (S25). Les plantes et le règne animal sont obéissants aux lois de Dieu et nous sommes responsables de leur sauvegarde (S26). Rappelez-vous dans le Texte d'Or, que Dieu ne créa pas la terre pour être déserte. De même nous ne devrions pas négliger notre environnement. Mrs Eddy nous dit que comprendre l'utilité de toutes les créatures de Dieu était une source de force pour les anciens. Elle dit aussi que cette compréhension "soutient la guérison chrétienne et met celui qui la possède à même de suivre l'exemple de Jésus" (S27). Ceci me suggère qu'il y a un domaine de découverte que nous avons encore à explorer. Plus haut nous avons parlé du désir inné de savoir comment fonctionnent les choses. Peut-être alors que les recherches continuent, nous pouvons apprendre devant tous les aspects de la création plus sur notre vraie relation à Dieu et utiliser cette compréhension pour un progrès dans la pratique de la guérison. "Si l'Entendement gouverne tout, de la molécule mentale à l'infinité" (S28) nous pouvons trouver en étudiant le Quantum ou le niveau macro de la nature, non pas des règles de la matière mais des expressions de l'être divin qui nous en apprendront plus sur nous-mêmes et sur notre vraie relation avec notre créateur. Tout commence avec les prémisses que Dieu est la seule cause et créateur de tout. Si nous donnons "la gloire, l'honneur, la domination et la puissance" (S29) dues à son nom, nous commencerons directement. Ensuite nous serons vraiment au clair quant à la cause et la création et nous chanterons avec louanges et conviction.
 
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1 Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau".Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens.(Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés.Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste.La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier.La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun.Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page