Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

LAISSEZ L'AME CHANTER LORS D'UNE JOURNEE DIFFICILE

Kerry Jenkins, C.S., House Springs, MO
Posted Monday, February 7th, 2011

AME, 7 au 13 février 2011
Traduction libre d'un texte de Kerry Jenkins, C.S., House Springs, MO
par Marie-Hélène Houzé et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal ou Denise, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia et Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Nous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
Laissez l'Ame chanter lors d'une journée difficile
 
Je suppose que la plupart d'entre vous ont déjà eu une journée un peu spéciale où vous avez pensé probablement que la meilleure chose qui puisse arriver était que cette journée se termine.
Cette semaine nous avons eu une de ces journées, et ce qu'il y a de plus positif en y repensant c'est qu'il serait amusant de partager quelques idées au travers de la lentille de l'Ame. Je vais vous en donner un aperçu de manière à ne pas passer trop de temps à relater ces événements de la journée et trop peu sur la merveilleuse leçon qui en a résulté ! Cela a commencé à 4h45 du matin lorsque mon petit garçon James âgé de 3 ans est sorti de son lit. Je suis toujours contente d'avoir du temps pour étudier, mais pas spécialement ravie de le faire en compagnie d'un enfant turbulent de 3 ans dans mes pattes. Heureusement j'ai pu le remettre au lit. Il resurgit à 6 h pour aller jouer dans la chambre de Charlie ; c'est ainsi que la journée a commencé de façon bruyante ! Sur le chemin de l'école, à mi-chemin, la pompe à essence est tombée en panne. Une heure plus tard nous étions en route après que mon mari Doug nous ait récupérés dans l'engin agricole d'un employé (vous avez certainement vu 1 ou 2 de ces engins au Camp de CedarS ; on les utilise dans l'enceinte du camp, mais ils ne sortent pas de la propriété). Enfin nous sommes repartis en direction de l'école ! 20 minutes plus tard 2 policiers nous arrêtaient, je pense que c'est à cause « de la conduite d'un véhicule minable dans une jolie ville », mais nous n'avons pas eu d'amendes, seulement un échange sympathique !Les enfants arrivent à l'école avec un peu de retard mais quand même en bon état.  Aujourd'hui l'école se termine plus tôt, alors je dois faire demi-tour et y retournerjuste peu de temps après être passée à la maison où la dépanneuse ne pouvait pas monter sur notre longue allée escarpée et enneigée. Mon mari a donc dû tirer la voiture avec une longue courroie afin d'arriver au sommet de la colline avant que la voiture ne touche le bas de la colline. Ceci lui donna assez d'élan pour pousser la voiture le reste du chemin. 45 mn plus tard l'engin déchargea ma voiture et je pus aller jusqu'à la maison. Je repartis à l'école pour chercher les enfants. Chaque fois que l'on éteignait le moteur on devait le redémarrer avec une batterie de secours, donc je n'ai pas pu bien l'éteindre. J'ai pris les enfants et me suis dirigée vers l'épicerie pour acheter des produits de première nécessité car je n'avais pas quitté la maison depuis lundi et nous étions vendredi après-midi. Il s'est avéré que je n'aurais pas dû fermer le camion. La clef ne fonctionnait pas pour ouvrir les portes du camion prêté. Après quelques secondes et prête à pleurer (ça avait été une trrrèèèès longue journée), j'appelais Doug (mon mari plein de ressources) qui me fit remarquer qu'il y avait des vitres coulissantes à l'arrière de l'engin. Heureusement, j'avais un petit garçon turbulent de 6 ans avec moi qui pu les atteindre et ouvrir les portes. Youpi ! Rentrée enfin à la maison, j'incite les enfants à aller se coucher, termine le glaçage du gâteau. (Ne lisez pas ceci si vous n'avez pas d'enfants). Charlie (âgé de 2 ans) fit ses besoins dans le bain avec les autres garçons. OK ! arrivée à ce point je n'avais plus qu'une solution, c'était d'en rire, n'est-ce pas ?
Il faut à présent faire un récapitulatif de cette belle leçon qui chante pour moi la merveilleuse création spirituelle de l'Ame.
Texte d'or et lecture alternée
Dieu, l'Ame fait vraiment des choses incroyables ! J'ai récemment eu une autre preuve de la sollicitude de Dieu quand ma voiture tomba en panne sèche alors que j'étais sur la voie de gauche d'une autoroute à six voies. Dans les cinq minutes, un camion d'assistance se mit derrière moi. J'étais à une intersection et quand le feu est passé au vert, il m'a poussée. J'ai pu rouler jusqu'à la station d'essence de l'autre côté de la route. Je me sentais en sécurité comme étant un de ces rochers au milieu d'un fleuve, entourée de chaque côté par un trafic continu. Mais je n'ai eu à attendre qu'un changement de feu tricolore avant que cet homme se présente et me pousse sur la route ! Vous pouvez voir comment la belle création de l'Ame est décrite dans la lecture alternée comme notre prise en charge par Dieu ?
Je suis sûre que vous avez remarqué « les cèdres du Liban » dans la lecture alternée (comme relaté dans un livre vendu à la boutique de Cedars .....(N.d.l.r.Pour plus de précisions voir le texte en anglais.
Les"cèdres du Libansontpleins de sève" (ou vitalité)et"bien arrosés" commeune autretraduction l'indique.En tant qu'idéescréées parDieu, nous sommestousplein de vitalité, bien entretenusetmaintenus, faitspour êtreutiles, intelligents, talentueux, travailleurs, etaimés. Cette créationest"variée", il y a desidéespourcomblertous les besoins, monbesoin de trouver un endroit sûr pourattendre les secours, et lanécessitépourles autres usagersqu'un véhicule encombrantpuisse être retirédelacirculation.
Section 1 : Nous n'avons qu'un Créateur qui est spirituel
Cette section identifie Dieu en tant qu'âme mais jamais en tant que matière. C'est un concept auquel nous sommes habitués si nous étudions la Science chrétienne depuis quelque temps. Mais la plupart des religions voit l'homme en tant qu'être matériel abritant une âme spirituelle. Que nous apporte notre perspective différente ? Je pense que cela nous laisse libres de voir notre unité, notre « unicité » avec l'Ame. Nous ne sommes pas séparés de notre Créateur, de faire nos propres affaires, d'expérimenter nos propres défis et de nous appuyer sur nos ressources pour nous dégager de telle ou telle situation. Nous nous mouvons plutôt en harmonie avec l'Ame, reconnaissant que l'âme s'exprime elle-même ! Ainsi lorsque nous nous trouvons dans une situation difficile comme d'être arrêté par la police municipale par exemple, nous pouvons être conscients que l'Ame s'exprime uniquement et parfaitement chez ces personnes aussi bien que chez nous. Il n'y a pas de distance entre nous et l'Ame et ainsi il n'y a pas de distance entre nous et le policier voulant nous verbaliser. Nous pouvons tous voir avec le sens spirituel que nous nous exprimons naturellement et correctement par des échanges cordiaux et aimables. Ce n'est pas nécessaire d'avoir peur ou d'avoir des altercations mais seulement un échange aimable et cordial entre les idées de l'Ame. Parce que nous n'avons pas des « âmes » individuelles, mais seulement une Ame divine, il n'y a pas de conflit.
Il ne faudrait pas banaliser les événements actuels en Egypte en les mentionnant en passant, mais ce concept est un concept vital pour apporter une résolution pacifique et utile à ce conflit. La citation 4 nous dit que « l'Entendement est l'Ame de tout » et nous savons qu'il n'y a qu'un seul Entendement, Dieu. Nous sommes les idées de Dieu et nous sommes un, l'Entendement ne peut être en conflit avec lui-même, pas plus que les créations de l'Entendement ne peuvent être en conflit les unes avec les autres. Ceci ne semble pas être intuitif mais nous devons exercer notre sens spirituel afin de voir ceci et le démontrer dans notre propre expérience. Mrs Eddy nous dit à la page 505 : 20-21 de S. et S. « le sens spirituel est le discernement du bien spirituel ». J'aime ce passage car il rend clair le fait que le sens spirituel est quelque chose que chacun possède ou peut avoir ! Chacun peut discerner le bien spirituel. Le bien spirituel est présent dans chaque expression de l'amour, de l'affection, du désintéressement, de la grâce, de l'expression artistique, etc. Nous voyons le bien spirituel tout autour de nous, et nous n'avons qu'à le reconnaître afin de faire en sorte que cette bonté soit une réalité plus répandue et tangible. En fait, c'est la seule réalité. Ce qui nous amène à la section suivante.
Section 2 : La création est seulement spirituelle et visible au sens spirituel
Nous sommes encore confortés par le fait que c'est Dieu qui nous a créés et a créé la terre avec des merveilles et qu'il continue à nous « enraciner » et à faire le bien. Cela se confirme dans la citation suivante de SS où il est mentionné que « hormis l'Esprit, l'Ame, rien ne peut révéler la Vie... » et dans la citation 8 où Mrs Eddy écrit « La création se manifeste perpétuellement et doit toujours continuer à se manifester en raison de sa source inépuisable. Le sens mortel invertit ce qui apparaît et qualifie les idées de matérielles ». Si l'on considère ça comme une activité matérielle on a l'impression que cette création continuelle amènera à une surpopulation, une dégradation environnementale, à la guerre, au manque de ressources, etc. Mais si on comprend la nature de la création spirituelle on peut voir que cette apparence spirituelle n'est pas surpeuplée ; c'est l'infini révélant des idées spirituelles ; cela ne peut être un fardeau ou épuisant mais au contraire, comme il en est avec toute bonne idée, cela bénit, purifie, équilibre et rénove. La vue mortelle adhère à la création mortelle qui utilise un environnement limité, un parent fatigué, se perçoit comme étant inutile, ou seul, ou ayant des besoins, en d'autres termes, une création mortelle est indépendante de Dieu et doit trouver ses propres besoins. Mais c'est seulement Dieu, l'Ame qui crée l'univers, cet univers est spirituel et nous y sommes inclus, et c'est un univers infini et bon. Et voici le bon côté de tout cela, « les formes innombrables de la pensée mortelle, manifestées en tant que matière, ne sont pas plus distinctes ni plus réelles pour les sens matériels que ne le sont, pour le sens spirituel qui reconnaît la Vie comme permanente, les formes créées par l'Ame ». C'est ce qui nous permet lors d'une journée difficile, ou confrontés à une maladie qui dure, à un défi financier, à un accident, etc, d'approfondir le sens spirituel et de reconnaître que le bien spirituel est actuellement présent et plus tangible que l'apparence chaotique des sens physiques. Si je regarde cette journée, je peux voir quelques exemples de la créativité de l'Ame. Par exemple dans le travail de Doug lors du remorquage de la voiture en haut de la colline glacée jusqu'à notre maison - sans même mentionner sa détermination et son obstination - je peux voir le remplacement gratuit par un autre véhicule quand nous en avions besoin, la merveilleuse présence de mon petit garçon lorsque j'avais besoin de quelqu'un de petit pour presser sur le bouton de la fenêtre arrière afin de déverrouiller les portes, et je pourrais continuer encore et encore.
Section 3 : La création est gouvernée par l'Ame - les lois de l'Ame sont révélées
Immédiatement dans cette section nous voyons que le Psalmiste demande que Dieu fasse briller sur nous sa bénédiction et il indique que c'est cette bénédiction qui nous révèlera son état de santé (et nous pourrions ajouter, de paix) parmi toutes les nations (B 10). Dieu nous gouverne bien et nous pouvons nous entraîner à voir cela plus clairement. Il ne s'agit pas de passer juste une journée harmonieuse sans panne de voiture ou de contrariétés, ou de maladie - bien que se passer de ces désagréments est merveilleux - c'est la paix et le calme profonds reconnaissant l'absence de pouvoir de ces suggestions mortelles (qui cherchent à nous impressionner avec leur fausse prétention de réalité). Le mieux nous nous débarrassons de ces prétentions, le moins de raisons nous avons de ressentir le manque de paix ou de santé ou de joie que ces suggestions apportent. Notre expérience devient la domination et l'équilibre au lieu du stress ou de la peur quand nous faisons face aux défis. Hier après-midi Charlie s'est réveillé tôt de sa sieste. Il criait très fort se plaignant d'avoir mal à l'oreille. Au début il hurlait tellement que je savais qu'il ne pouvait pas entendre les mots de Vérité que je partageais avec lui, mais après quelques minutes il devint calme et s'endormit soudain dans mes bras. Il se réveilla quelques minutes plus tard, il avait faim et demanda des pâtes. Etonnant pour un mal d'oreille ! Mes prières étaient fondées sur la domination, je ne pouvais pas être dupée par ce que m'offrait la prétention des sens physiques. En fait je me suis appuyée sur le poème de Mrs Eddy « Satisfait » Hymne 160 qui commence ainsi : «Quoi qu'il advienne si tu suis l'Amour parfait au long des jours, au long des nuits, grande est ta paix ». Quelle parfaite déclaration encourageant l'utilisation de notre sens spirituel/Ame ! J'ai noté également un détail intéressant dans l'histoire de cette section (B 13). Quand Jésus alla pour guérir l'homme aveugle à Bethsaïda, il le prit par la main et le conduisit hors du village. Ceci ne suggère-t-il pas qu'il avait besoin de s'éloigner des fausses croyances de la foule, de l'homme aveugle, de ses amis et de sa famille, de la vue matérielle de la création ? Il semblerait que la résistance fut assez forte pour qu'il donne un inhabituel deuxième « traitement » afin de révéler à cet homme ce que l'Ame connaissait au sujet de sa nature parfaite. A la suite de cette guérison Jésus le pressa de ne pas retourner dans son village, de ne pas retourner vers les vieilles croyances, on pourrait dire vers les croyances aveugles.
Section 4 : l'Ame bénit la création
C'est en louant Dieu que nous devenons plus conscients, reconnaissants et satisfaits de la bonté qui nous entoure. Louer Dieu éveille nos sens spirituels aux bénédictions que Dieu répand sur nous. Il nous rend moins oublieux des nombreuses guérisons que nous avons eues. Dans la citation (B16) Jésus nourrit la multitude avec 5 pains et 2 poissons. Parlons d'utiliser le sens spirituel pour voir la bonté illimitée de l'Ame. Le symbole ici d'être reconnaissant et pas seulement d'avoir le ventre plein est profond. Jésus voulait montrer la grandeur de l'Ame et comment l'Ame prend soin et nourrit Sa création. Etant donné que nous considérons l'Ame pour cette reconnaissance et cette paix, cette santé et cet approvisionnement, nous trouvons ces choses qui doivent être fondées sur une base plus solide. Notre joie est moins fugitive (S. S. 18, 60 :31). Pour terminer cette section il y a une phrase de Science et Santé que nous utilisons pour les grâces avant le repas et qui dit : «  Pour ceux qui s'appuient sur l'infini, soutien constant, aujourd'hui est riche en bienfaits » (S. S. 23). Cette semaine j'ai pensé à une implication de ce fait : si nous nous appuyons sincèrement sur « l'infini, soutien constant» nous n'attendons rien de spécial. Nous ne sommes pas en train d'attendre un chèque qui apparaîtrait d'une façon magique, des bons amis, des vacances scolaires ou autre. Nous nous tournons sans cesse vers cette Ame qui soutient, pour nous libérer d'un faux sens ou de n'importe quoi qui apparaîtrait dans notre expérience humaine. Durant la journée que j'ai mentionnée, je n'ai pas eu le temps habituel pour m'asseoir et étudier. Je n'ai été capable de trouver la paix et la domination dont j'avais besoin qu'en m'appuyant sur mon sens spirituel de la présence de l'Ame. Nous pouvons toujours trouver la paix dont nous avons besoin en louant Dieu, par notre gratitude, par un chant ou toute autre forme de prière.
Section 5 : La création reflète l'Ame, mais pas dans la matière !
Dans la citation (B21) je vois une autre sorte de création que je n'avais pas vue sous cette lumière auparavant : « ....je verrai ta face ; dès le réveil, je me rassasierai de ton image ». J'aime l'idée « dès le réveil » mais non la façon dont Adam s'est réveillé dans le second chapitre de la Genèse, mais plutôt se réveiller pour se voir comme la ressemblance de Dieu, jamais formé d'argile ni de matière, mais reflétant la beauté de l'Ame ! c'est cela la création spirituelle !! En réalité nous reflétons sans cesse la paix et l'ordre de l'Ame. Ainsi quand nous passons par des expériences qui sont moins que réussies, nous nous détournons du sens matériel pour nous tourner vers l'Ame regardant le "visage" de l'Ame avec une pensée juste et voyant notre propre journée passer d'une situation compliquée à une situation calme - non seulement en pensée mais éventuellement aussi en action. Ma journée n'est pas devenue plus calme mais mes pensées sont restées la plupart du temps calmes et paisibles au fur et à mesure que la journée se déroulait. Certains moments furent moins que faciles. Huck peut témoigner de mon état dans le parking quand il m'a regardée comme si j'étais incapable manoeuvrer! Mais l'Ame était toujours présente, même si je ne La voyais pas. Elle est venue avec cette douce suggestion d'ouvrir la fenêtre à l'arrière du véhicule. Les réponses viennent toujours de l'Ame. Parfois on pourrait croire qu'elles viennent des personnes, mais comme nous le savons maintenant, nous sommes tous des idées d'une seule Ame, donc en fin de compte les solutions sont des dérivés de l'Ame.
Section 6 : La création est parfaite, gouvernée par l'Ame dans le royaume des cieux
Nous n'avons même pas à regarder en dehors de nous-mêmes pour trouver le royaume de Dieu, n'est-ce- pas ? La citation (B22) nous dit qu'il « est au milieu de nous » ! et « allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche » (B23). « Allez » comme nous allons vaquer à nos activités quotidiennes, pouvant inclure dépressions, déceptions, manque de quoique ce soit, que faisons nous ? Nous « prêchons », nous semons par nos actes, notre discernement spirituel du gouvernement et du contrôle de l'Ame sur toute réalité. La perfection n'est jamais trop bonne pour nous mais ce n'est pas de perfection matérielle dont nous parlons. Cela ne veut pas dire que nous restons assis attendant une perfection spirituelle future, je pense que cela a été établi clairement dans cette leçon ! Nous participons plutôt à la parfaite réalité de l'Ame, la paix, la beauté et la santé et l'abondance parfaites du seul et unique royaume de l'Ame.
Ma journée difficile n'a en fait pas d'importance. Cela m'a juste donné l'opportunité de travailler un peu plus afin de reconnaître le gouvernement et la présence de l'Ame. Cela peut seulement me faire progresser, alors je suis reconnaissante même si c'est pour nettoyer la baignoire, et recommencer encore une fois à préparer le bain des enfants. Je peux attendre pour prendre ma douche que le chauffe-eau soit réparé ! Je suis en tout cas reconnaissante qu'il y ait de l'eau chaude ; c'est sympa de prendre une douche chaude après un jour comme celui-ci ! (et de laisser un duo d'Ame et de sens spirituel chanter juste au-dessus de votre tête).
 
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

GEMS to wash away blame-game feelings and their bodily results with floodtides of Love! - GEMS...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page