Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

DECOUVREZ DES VUES PLUS CLAIRES ET PLUS PROFONDES DE CE QUI EST REEL !

Rick Stewart, C.S., Dresden, Germany
Posted Monday, March 21st, 2011

LA REALITE, du 21 au 26 mars 2011
Traduction libre d'un texte deRick Stewart, CS, Dresden, Germany
par Marie-Hélène Houzé et Denise Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS - Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal ou Denise, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Nous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
Découvrez des vues plus claires et plus profondes de ce qui est réel !
 
Etes-vous prêts pour une semaine de découverte de vues plus claires et plus profondes de ce qui est réel ? Surtout si ces points de vue sont des choses qui sont vraies, honnêtes, justes, pures, aimables, vertueuses et "qui méritent l'approbation" (B3). Nous obtenons ces vues de la réalité lorsque nous voyons à travers les yeux du Christ - chérissant l'environnement et les conditions humaines en tant qu'aperçus de la réalité divine. Et c'est exactement ce que la leçon biblique de cette semaine nous offre.
 
Mais pourquoi "La réalité?" En 1898 Mary Baker Eddy, découvreur et fondateur de la Science Chrétienne, a choisi 26 sujets pour les leçons bibliques hebdomadaires. Le Journal de la Science Chrétienne de juillet 1899 mentionne la déclaration suivante : "Comme c'est bien connu, les sujets de ces sermons, furent donnés par notre Leader. Comme on l'a fait observer, ils suivaient l'ordre qu'elle avait coutume d'employer dans l'enseignement de ses cours". Elle a choisi 26 sujets qui seraient étudiés durant la semaine et lus le dimanche ce qui constituerait le sermon. Chaque sujet serait ensuite étudié 2 fois par an. Ainsi étudié et pratiqué pendant la semaine, le résultat était non seulement une compréhension plus profonde de chaque sujet mais aussi une connaissance plus pratique de la Science chrétienne. Mme Eddy accordait une grande importance à ces leçons sermons. Elle écrivit au sujet des leçons bibliques "leçon dont dépend dans une grande mesure la prospérité de la Science chrétienne." Manuel de l'Eglise Mère, p. 31.
 
Ainsi si nous approfondissons la leçon de cette semaine nous pouvons nous demander, "qu'est ce que Mary Baker Eddy veut me faire connaître au sujet de la réalité?" Et "pourquoi pensait-elle que c'était important pour la prospérité de la Science Chrétienne?" Et "serait-il possible que ma prospérité individuelle contribue à la prospérité de la Science Chrétienne, en fait, la prospérité de la Science Chrétienne peut-elle réellement dépendre de ma prospérité ?"
 
Réalité, hmmm? J'ai trouvé cette définition de "la réalité" sur Wikipedia, encyclopédie gratuit sur Internet. Le mot réalité désigne le caractère de ce qui existe effectivement, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif. Dans une définition plus large, la réalité comprend toute chose qui est ou a été, que ce soit ou non observable ou compréhensible".
 
Où allez-vous donc puiser "le caractère de ce qui existe effectivement?" Dans la télé réalité ? Les dernières nouvelles ? Le dernier Bestseller ? Ce que vous dit le voisin ? Et bien je pense que vous avez fait un choix bien plus judicieux en puisant dans la leçon sermon.
 
Texte d'Or
J'aime ce que dit l'Ecclésiaste pour commencer : "Regarde l'oeuvre de Dieu "King version,  ou d'autres versions : Nouvelle traduction vivante : "Remarquez la façon dont Dieu fait les choses; "et la nouvelle version internationale : "Considérez ce que Dieu a fait".
 
Ainsi "le point de vue" vers lequel nous nous tournons n'est pas un discours matinal à la télévision - mais un show quotidien de ce que l'Amour divin a fait et fait. Nous découvrirons ce qui est en train de se passer, lorsque nous faisons attention et découvrons que la réalité est cent pour cent spirituelle.
 
Lecture alternée. Ces idées introductives nous amènent au coeur de la leçon
 
Section 1 : La Réalité est entièrement spirituelle. Au delà des limites matérielles.
Les versets bibliques (B1)-(B3) montrent clairement que Dieu et les oeuvres de Dieu sont la réalité que nous cherchons. C'est un point de vue qui nous donne du souffle, nous restaure, restaure notre santé, notre harmonie. Ainsi que l'Apôtre Paul écrit "C'est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l'être". Nous commençons à comprendre la nécessité de se tourner vers Dieu pour voir ce qui se déroule réellement.
 
Le point de vue radical de Mrs Eddy sur la réalité est souvent ahurissant pour l'entendement humain. Mais quand on l'aborde avec la détermination de chercher ce point de vue et d'approfondir cette science, l'effet dans notre expérience humaine est révolutionnaire et aboutit souvent à la guérison. Ces guérisons obligent "les justifications de l'ignorance" (Note marginale S-4) à céder à une conviction qui se développe sans cesse, de la réalité spirituelle comme étant Tout.
 
Je donne ici un petit exemple concernant ma famille. Quand mes parents étaient mariés depuis quelques années seulement, mon père eut une guérison qui a commencé à lui ouvrir les yeux sur une vie au-delà de ce que nous dit la matière. En tant qu'agent d'assurance, il était allé se faire rembourser des contrats d'assurance quand il tomba sur des planches de bois devant le porche d'un client. Ce jour-là il travaillait avec un collègue et, avec l'aide de celui-ci, il put retourner à sa voiture pour rentrer à la maison. Il arriva à la maison juste avant le déjeuner, apparemment sa jambe était cassée. Ma mère lui demanda s'il souhaitait qu'elle appelle un praticien de la Science Chrétienne. Il accepta. Après le déjeuner il fit une petite sieste, et quand il se réveilla, il annonça qu'il repartait travailler. Il retourna chez son client. Le collègue avec qui il avait travaillé n'en croyait pas ses yeux. "Et bien, je pense que ce n'était pas cassé en fin de compte". Sur ce point ils étaient tous les deux d'accord. Et quand mon père rentra à la maison il déclara : "vous savez ma jambe ne pouvait pas être cassée, c'était probablement juste une entorse". Ma mère ne fit aucun commentaire.
 
Peu de temps après cette expérience, mon père s'engagea pour servir comme volontaire dans la 2ème guerre mondiale. Il dut passer des examens médicaux complets. L'ensemble était parfait mais le médecin lui montra une radiographie et dit "et bien je vois que vous avez eu une fracture à la jambe, mais c'est parfaitement remis et elle est probablement plus solide que l'autre !" Mon père avait de quoi réfléchir longuement. Il me raconta qu'alors qu'il faisait route avec ses troupes sur l'Océan Pacifique en direction des Philippines, ils se mit à lire un exemplaire de Science et Santé que ma mère lui avait donné. Etre guéri d'une jambe cassée en moins de 2 heures vous incite certainement à en découvrir un peu plus au sujet de la réalité spirituelle ! Mes frères et soeurs ainsi que moi-même avons toujours trouvé que mon père était un homme remarquable, mais je ne suis pas sûr que nous ayons réalisé combien il était réceptif à la réalité étonnante que la Science Chrétienne lui a apportée dans son expérience.
 
(Les citations de Science et Santé nous donnent un contexte divin pour cela et pour toutes les guérisons:)
"Toute réalité est en Dieu et Sa création, harmonieuse et éternelle. Ce qu'Il crée est bon, et Il fait tout ce qui est fait" (S-1) S&S p 472
"Il est peu sage de se demander si la réalité s'harmonise parfaitement avec Dieu, le Principe divin - si la Science comprise et démontrée, détruit toute discordante - puisque vous admettez que Dieu est omnipotent ; car il résulte de cette prémisse que le bien et ses douces harmonies ont tout pouvoir" (S-4) S&S p. 130.
 
Section 2 : Elisée et le potage empoisonné rendu inoffensif : est-ce un miracle ? ou la mise en évidence de la réalité ?
Dans la citation (B-4) II Rois 4, on nous dit qu'Elisée et quelques apprentis prophètes préparaient un potage. Un des jeunes hommes ajouta par erreur des herbes qui étaient empoisonnées. Un désastre, une erreur fatale ? "la mort est dans le pot, homme de Dieu". Elisée demanda de la farine qu'il ajouta dans le plat et le potage fut rendu inoffensif. Dans "myBibleLesson" publiée par l'Eglise Mère, une idée pour voir comment penser métaphysiquement au sujet de la farine que demanda Elisée est donnée par l'acronyme : "(M)ore (E)nlightenment (A)nd (L)ove." ) (plus de lumière et d'Amour).
 
Dans Romains 8, nous lisons que "toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu". (B-5) Même une erreur peut se transformer en bénédiction pour "ceux qui aiment Dieu", qui aiment la réalité venant à la lumière. Dans cette section les citations dans S&S nous arment pour traiter "la contamination" (S-5), "l'erreur" (S-6) "l'inharmonie" (S-9).
 
Ce jeune prophète devait être reconnaissant quand son erreur fatale a été immédiatement rectifiée par la grande connaissance de la réalité qu'avait Elisée ! Je sais que j'étais reconnaissant au delà des mots quand je fus témoin d'une guérison similaire. Il y a quelques années, j'avais utilisé dans ma cuisine pour un repas familial quelques champignons fraichement ramassés. Je croyais savoir ce que je faisais mais j'ai fait une erreur évidente. Une partie du menu que j'avais préparé pour ma mère, mon frère, sa femme et moi-même comportait des champignons sauvages. Environ une heure après notre repas en commun, je reçu un coup de téléphone, ma belle soeur était très mal en point, et mon frère était en train de la conduire à l'hôpital. Il s'était avéré que les champignons étaient empoisonnés. Je ne me sentais pas bien non plus et cette nouvelle semblait accentuer le problème. Quand je parlais à ma mère du coup de téléphone reçu, elle commença immédiatement à prier. Pendant les 20 kms qui restaient, ma belle soeur changea d'avis et demanda à mon frère de la conduire non pas à l'hôpital mais chez "Mam's". Pendant ce temps également je reçus un coup de fil d'une personne qui songeait à se suicider. Elle avait besoin d'aide. C'était la mère de 2 enfants que j'emmenais chaque dimanche à l'Ecole du dimanche. Je lui parlais de la vérité de l'amour de Dieu et de sa relation avec Dieu. Après un moment, elle m'assura que tout allait mieux; et elle savait que tout était bien; et elle ne fut plus tentée de mettre fin à ses jours. Je raccrochais le téléphone et me rendis compte que j'étais guéri, plus aucun malaise. Penser à la réalité de la vie, avait élevé ma pensée hors de la croyance à la maladie.
Quand mon frère arriva, ma belle soeur n'était pas bien du tout. Nous l'avons transportée et installée dans la chambre de ma mère aussi confortablement que possible. Nous affirmions tous la présence de Dieu qui guérit. Et au milieu de ce qui apparaissait être des symptômes inquiétants, j'entendis ma belle soeur dire "Mam's, c'est ma première guérison en Science Chrétienne". Peu de temps après ces mots, elle s'endormit paisiblement. Elle dormit confortablement jusqu'au lendemain matin, s'habilla et partit au travail.
La chose intéressante au sujet de la réalité de cette situation était que la guérison fut rendu évidente sur plusieurs plans. Ma mère et mon frère ne furent absolument pas troublés par "la mort qui était dans le pot". J'étais libre pour aider quelqu'un qui en avait besoin. Et ma belle soeur vit la réalité de la guérison avant même que les faits soient physiquement visibles.
 
[Quelle bénédiction de voir que les mêmes vérités, aussi bien dans cette section que dans la guérison de la famille Stewart, s'appliquent à neutraliser et à rendre inoffensive la "contamination" radioactive(S-5) tant redoutée à la suite des récentes explosions et effondrements dans certains des réacteurs nucléaires du Japon. C'est le moment de se rappeler et de partager le travail de Dieu, ou des preuves convaincantes pour vous ou votre famille. "Si la Science Chrétienne réitère l'enseignement de Saint Paul, nous, en tant que Scientistes Chrétiens nous devrions donner au monde la preuve convaincante de la vérité et de cet exposé scientifique de l'être. Ayant perçu, avant les autres, ce fait scientifique, nous nous devons à nous-mêmes et nous devons au monde de lutter pour sa démonstration." (Retrospection and Introspection, p.93:26) Dr. William Frederik Underwood et sa fille, Nancy Kief qui étaient scientistes chrétiens, se battirent pour la démonstration de l'exposé scientifique de l'être et donnèrent des preuves convaincantes au Dr. Albert Einstein, "Quinze ingénieurs, chimistes, physiciens dans l'équipe du Dr. Underwood participant au Projet Manhattan furent accidentellement exposés aux radiations nucléaires et tous moururent dans les 3 années qui suivirent cette exposition. Bien que Underwood fut aussi exposé à cette radiation - et même encore plus que les autres - il fut guéri par la prière, bien que tous ses organes aient commencé à saigner et à se détériorer, et qu'une maladie neurologique dégénérative se soit installée. Toutes les cicatrices de cette expérience disparurent également ......Sa fille, Nancy Kiefer, fut également guérie (par la prière) de l'exposition à des radiations nucléaires.... Einstein a été témoin - et a reconnu - plusieurs guérisons obtenues uniquement par la prière, dont le bras et la jambe cassées de Nancy, la fille de Underwood. Deux heures et demie après l'accident, elle vint au dîner en marchant...puis mangea avec sa main "cassée" ! Einstein reconnut ... une fracture de la hanche subie par Dr. Underwood et guérie seulement par la prière, en 3 jours." Pas étonnant qu'Einstein ait étudié la Science Chrétienne et ait fait observer que l'exposé scientifique de l'être était "la déclaration la plus profonde jamais prononcée par l'humanité." Toutes les citations ci-dessus sont tirées de Physique, métaphysique et Dieu (depuis la page 220), par Jack W.Geiss, 2006, www. authorhouse.com.]]
 
Section 3 : Ezéchias, malade triste puis sauvé.
(B6)   Ps 103, qui est le guérisseur ? Dieu, Toi tu es le guérisseur. Dieu pardonne tous les péchés et guérit toutes les maladies. Ce psaume. de David semble avoir été écrit plus tard dans sa vie (c'est un psaume de maturité) Un commentateur l'appelle le « Mont Everest » des psaumes de louanges.
(B7) Esaïe 38. J'ai un peu frissonné lorsque j'ai lu les instructions d'Esaïe envers Ezéchias. « Donne des ordres à ta maison » (en anglais, c'est dit plus expressément : mets de l'ordre dans ta maison, nettoie.) Quelle recette pour une guérison : mettre de l'ordre, nettoyer sa maison ! J'y travaille encore, mais avec une prière pour arriver au consentement. Mais il faut se rappeler une chose, Ezéchias s'est mis en ordre avec Dieu, et il fut guéri, sauvé de la mort. Puis il a écrit un très beau poème reconnaissant comme il était découragé et comment Dieu l'a sauvé de la mort. « Seigneur, c'est par tes bontés qu'on jouit de la vie, c'est par elles que je respire encore ; tu me rétablis, tu me rends à la vie. » 
J'ai souvent pensé ces jours à cet ordre: « Mets ta maison en ordre. » Le désordre et le chaos semblent être souvent la cause pour la maladie, mais une maison en désordre ? J'ai réalisé qu'il y avait des fois où j'avais besoin d'établir un meilleur sens de l'ordre, chose qui me semble parfois si difficile, mais je me suis rappelé qu'avec Dieu, tout est possible. Notre maison n'est-elle pas notre pensée, notre conscience ? Donc, où faut-il en premier lieu mettre de l'ordre ? N'est-ce pas en se rappelant de mettre Dieu à la première place ? Ou, comme il est dit dans les Proverbes : « reconnais-le dans toutes tes voies ? » En plaçant Dieu à la première place dans tout ce que nous faisons, en plaçant en premier des pensées d'Amour, de Vérité, de Principe, nous n'aurons pas besoin de nous soucier d'avoir de la crainte, des doutes, ou d'être pris par le sens personnel.
S&S 11 à 15 sont un véritable mode d'emploi pour obtenir l'harmonie et l'ordre. Un désir réel d'abandonner la discorde. Ceci me fait penser à un véritable effort. En « élevant la pensée au-dessus de l'erreur » et en réalisant qu'avec Dieu tout est possible.
J'ai "re-découvert" ou « re-trouvé » certaines choses qui m'étaient très chères en mettant un peu d'ordre. J'ai aussi amèrement regretté des trésors qui avaient disparu sous un tas de détritus. Ceci m'a souvent poussé à voir ce qui avait de la valeur pour moi. Donc, en résumé, cela aide de garder les priorités, et d'avoir au moins un semblant d'ordre dans la vie quotidienne. Mais rappelez-vous toujours, toujours que l'Amour bienveillant, qui prend soin de nous peut nous élever au-dessus des nuages de l'erreur à la réalité. Ne vous condamnez pas, connaissez-vous comme reflet de Dieu. (S&S11) « Demeurez ferme dans votre compréhension du fait que l'Entendement divin gouverne, et que, dans la Science, l'homme reflète le gouvernement de Dieu.
Dernièrement, Johann m'a demandé où se trouvait des patins en ligne. Ils lui venaient de son frère, et ils avaient juste la bonne grandeur maintenant pour lui. J'avais l'espoir de les trouver à la cave, mais si vous regardiez notre cave, cela semblerait qu'il ne peut pas avoir d'espoir d'y trouver quoi que ce soit ! Des piles de boîtes attendent pour être triées, ordonnées. Mais je suis descendu avec la conviction que c'était le jour de gloire ! Après 15 à 20 minutes de recherches, tout en priant, ma foi semblait être ébranlée ! Mais je me suis arrêté, et me suis tourné de tout mon cœur vers Dieu. J'ai reconnu son Entendement comme étant le seul Entendement. J ‘ai arrêté de me condamner. J'ai arrêté de me condamner d'avoir laissé la situation se dégrader pareillement. Et j'ai écouté. J'ai entendu un petit message. Ces patins n'étaient pas juste déposés dans un carton. Je les avais consciencieusement rangés dans un sac à commissions avec tout l'équipement. Mais où ? Alors, j'ai à nouveau écouté. Et j'ai réalisé que je savais où ils se trouvaient ! J'ai enjambé boîtes et cartons jusqu'au fond de la cave et pris le sac en plastique qui s'y trouvait. Je savais ce qu'il contenait et me suis réjouis de la tendre sollicitude de Dieu et de Ses directives. J'ai vu que même au milieu de tout ce désordre, une idée juste ne pouvait perdre sa véritable place.
Section 4: La réalité en action, Jésus voit au travers des nuages de mensonges du Tentateur
Les citations B8 et 9 expliquent clairement qui est en charge et au contrôle. Dieu est identifié comme gouvernant avec puissance et force. Dieu est grand, puissant, glorieux. Lorsqu'un soi-disant pouvoir en dehors du Bien, Dieu, vient nous tenter, cela ne peut venir que sous la forme de mensonges.  
En B10. Jésus vient juste de se faire baptiser au Jourdain. Il était rempli du Saint Esprit et avait l'assurance d'être le bien-aimé Fils de Dieu. Il est maintenant « emmené par l'Esprit » dans le désert. Il jeûne, (ne mange pas ou si peu) pendant longtemps, quarante jours et nuits. Il doit certainement avoir faim, en Matth 4 :2, cela nous est même raconté. Alors, il est tenté d'utiliser sa compréhension de la Parole de Dieu pour satisfaire cette faim. Mais sa réponse à chacune des trois tentations vient des Ecritures. Lorsque nous avons aperçu un peu de la toute puissance de Dieu, quelle tentation cela peut être de l'utiliser pour satisfaire des besoins humains ! N'est-ce pas une aide pour nous de savoir que notre Sauveur, notre Guide, a aussi été tenté ? Un des déguisements subtils du tentateur est de nous pousser à nous sentir si mal dans notre peau que nous ne nous voyons plus comme le bien-aimé de Dieu, mais plutôt comme «  comment as-tu pu faire cela ? »    C'est à ce moment là que la clarté et la profondeur des citations S&S 16 à 21 deviennent une défense évidente.
Pendant l'été de 1974 je travaillais sur un projet particulier de L'Eglise Mère, rénovant des habitations à loyer modéré près du centre de l'église. J'étudiais la leçon sermon quotidiennement, et j'avais beaucoup, beaucoup de merveilleuses guérisons, mais j'étais aussi très troublé par la qualité de certaines de mes pensées du moment. Geoffrey Barrat d'Australie était l'éditeur des périodiques. Je les appréciais beaucoup, je lui ai donc demandé un rendez-vous pour parler avec lui. Je m'assis en face de lui sans l'avoir jamais vu, mais en quelques instants nous bavardions comme de vieux amis. Je lui ai raconté mes soucis. Il a simplement dit : « Rick, nous devons tous faire face à de telles tentations. » Quel poids est tombé de mes épaules ! Je n'étais donc pas le seul scientiste chrétien à avoir de mauvaises pensées ? Voici, il était éditeur, un professeur le la Science Chrétienne et un guérisseur, et il devait aussi faire face à la tentation ? Bien sûr que je comprends cela maintenant. Mais alors, cela a été un immense soulagement. Je n'étais pas un mouton noir après tout ! En fait, grâce à son aide, j'ai pu voir un peu qui j'étais en réalité, le bien-aimé fils de Dieu. Et grâce à la compréhension acquise pendant cette conversation, je pouvais désormais mieux faire face aux mensonges qui prétendaient le contraire.
Section 5: Garde le bon, jette le reste.
Choisis sagement. Choisis sagement ce que tu recherches. Choisis sagement ce que tu gardes. Choisis sagement ce que tu rejettes. Choisis sagement tes pensées. Et choisis sagement ce que tu entretiens dans tes pensées et ce que tu rejettes. Pense, un coup d'œil à ma cave et tu comprendras qu'il n'est pas possible de tout garder. Le tri sage des beaux trésors cachés sous les détritus permet de garder plus de bien et de ne jamais les confondre avec le mal. Et c'est mon but en ce moment, comme Jésus l'a illustré, (B17), comme les pêcheurs triant leur pêche.
Cette dernière section est comme une célébration de la réalité de Dieu. De B12 à B 18, tu apercevras tout ce que Dieu a fait. Et avec l'aide des citations S&S 22 à 29, vous pourrez faire ce tri plus facilement. Et en considérant « l'œuvre de Dieu », rappelez-vous que vous faites partie de cette merveilleuse réalité de la création spirituelle de Dieu.
S&S 25 nous dit: "Apprenons à connaître le réel et l'éternel, et préparons-nous pour le règne de l'Esprit, le Royaume des cieux - le règne et le gouvernement de l'harmonie universelle, harmonie qui ne peut être perdue ni demeurer à jamais invisible. » La partie : « demeurer à jamais invisible » me fait penser à une anecdote. Un groupe de dames étudiaient le livre de Malachie et sont arrivées au verset Mal3 :3 « Il s'assiéra, fondra et purifiera l'argent ; » Ces dames se demandaient ce que ce verset révélait sur le caractère et la nature de Dieu. Une des dames s'est offerte pour découvrir comment l'argent était raffiné. Elle a pris rendez-vous avec un orfèvre pour le regarder travailler. Elle ne lui a pas dit la raison, simplement son intérêt de connaître le processus. Elle a observé l'orfèvre tenir de l'argent sur la flamme, et le réchauffer. Il lui a expliqué que pendant le processus du raffinement, il devait tenir l'argent au milieu de la flamme, là où c'était le plus chaud, afin de brûler toutes les impuretés. La femme a pensé au verset, comment Dieu nous tient à cet endroit là, où c'est le plus chaud. Elle a ensuite demandé à l'orfèvre s'il devait rester tout le temps devant le feu pendant le processus. Il a répondu que non seulement il devait rester là à tenir l'argent mais qu'en plus il devait tout le temps le fixer du regard. Si l'argent restait un instant de trop dans les flammes, tout serait détruit. Après un moment de silence, elle lui a demandé comment il savait quand l'argent était totalement purifié ? Il sourit et lui dit «  c'est facile, lorsque je vois mon image s'y refléter. »  
Un de mes observateurs préférés de la réalité, Dr. Laurance Doyle, a dit dans un entretien : «  nous devons tout contrôler avec la réalité » J'ai trouvé que cela signifiait de tout contrôler avec la réalité de toutes les manifestations de la création divine, avec un discernement qui « révèle l'unité et la réalité du bien, l'irréalité, le néant, du mal. » (S&S 23) De regarder fréquemment à votre place éternelle dans cette « réalité du bien » est La Vraie perspective » qu'il est vraiment valable de garder et de chérir.
 
 Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1 Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau".Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens.(Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés.Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste.La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier.La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun.Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Let Peace Prevail! Denounce the re-living of dead history... - This lesson is a good roadmap...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page