Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

QU'EST-CE QUE LA SUBSTANCE - QU'EST-CE QUI A VRAIMENT DE L'IMPORTANCE - LES CHOSES OU LES PENSEES?

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Monday, March 7th, 2011

La Substance, du 7 au 13 mars 2011
Traduction libre d'un texte de Kathy Fitzer, C.S. of St. Louis, MO
par Denise et Jean-Pierre Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS 
Tirée du site
www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal, Denise ou Marie-Hélène, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysicalNous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
Qu'est-ce que la substance - qu'est-ce qui a vraiment de l'importance - les choses ou les pensées?
Qu'est-ce qui est important dans la vie? Sur quoi nous focalisons-nous ? L'argent ? Les notes à l'école ? La santé? Notre apparence physique? Gagner? Satisfaire nos appétits? Nous échapper et nous amuser? - ou - Donner ? Bénir ? Exprimer nos talents ? Rendre témoignage? Réaliser notre potentiel? Partager une amitié? C'est évident, chacune de ces listes est limitée, avec encore beaucoup de possibilités. Mais, la leçon de cette semaine nous aide à voir que la manière dont nous pensons (ce que sont nos priorités) détermine notre véritable substance. Nous faisons tous de notre mieux en cet instant - mais sans doute la plupart d'entre nous pourraient faire mieux, si cela devenait une priorité pour nous. Ce n'est pas tellement les choses que nous avons ou les activités que nous entreprenons mais plutôt comment nous pensons à leur sujet qui compte. Il s'agit en fait d'être centré sur Dieu, sur l'Amour désintéressé.
Texte d'or: Le trésor de la substance durable - trouvé dans le Royaume.
Jésus nous a appris à chercher le royaume de Dieu pour y trouver les véritables trésors. Ainsi qu'il est employé dans ce passage, l'original en grec du mot « chercher » voulait dire : adorer Dieu (dans le bon sens) et dans le mauvais sens cela voulait dire, comploter contre la vie (de quelqu'un). Donc, si nous poursuivons des plaisirs matériels plutôt que de faire confiance à Dieu, nous complotons contre nous-mêmes, plutôt que d'affermir ou aider notre situation. Lorsque la Bible parle du cœur, pensez plutôt à tout l'individu, le centre de la personne pour ainsi dire. Donc, si notre trésor (ou ce qui est important dans notre vie) est fondé dans la recherche du royaume de Dieu (le royaume de l'Entendement infaillible, éternel et omnipotent S&S 590) notre vie sera ancrée dans ce royaume, en sécurité, consistant et incapable d'être perturbé, quel que soit l'orage qui frappe notre monde. L'argent, la bonne apparence et des amis dans le vent peuvent nous être retirés, mais l'on ne peut pas nous voler notre gratitude, notre foi, notre joie, notre bonté, qui mènent à des ressources inépuisables de beauté, de grâce, de santé, d'amitiés. Recherchez ce qui perdure et rehausse, et vous serez complet - y compris un cœur qui bat en rythme, des courants d'Amour qui circulent librement et sans obstruction.  
Lecture alternée: L'exemple de la recherche du trésor par Salomon   
Salomon savait ce dont il avait besoin pour avoir du succès - pas les richesses, ni que les autres apprécient sa grandeur, ni même la revanche sur ses ennemis. Il avait simplement besoin de sagesse et de connaissance. C'est aussi tout ce dont nous avons besoin ! Nous ne pouvons savoir d'avance ce qu'il nous faudra face à chaque situation, mais si nous avons la sagesse, nous saurons que faire et où aller lorsqu'un défi se présente. Avec la sagesse, Salomon a aussi reçu de grandes richesses et gagné le respect. Mais cela lui fut donné car, avant, il a recherché le royaume de Dieu et chéri le don de la sagesse. Il rechercha le « moyen », pas le résultat ! Nous n'avons pas besoin de nous soucier de dépasser les autres, ni combien de choses nous pouvons accumuler. Nous rendons gloire en toutes choses à Dieu, et nous prions pour savoir que nous saurons ce dont nous avons besoin de savoir au moment où nous en aurons besoin. L'Amour se charge des détails, et pourvoira à chaque besoin parfaitement !   
Section 1: Qu'est-ce que la substance - qu'est-ce qui est réellement réel - comment la percevoir ?
Si vous consultez le dictionnaire pour le mot substance, vous trouverez une grande variété de définitions qui suggèrent que la matière et l'esprit sont substance. Mais, la substance est toujours identifiée à ce qui est réel, significatif, solide, qui existe par soi-même, et « l'ultime réalité qui sous-tend toute manifestation extérieure et tout changement. » (Webster) Strong définit le mot grec tel qu'il est utilisé dans Hébreu (se référent à la foi comme étant la substance) en tant que « base ou soutien, essence ». La véritable substance est ce qui est réellement réel et ne peut être pris, disparaître, ce qui constitue notre fondement pour que nous puissions aller de l'avant. 
Les quatre premières citations dans la Bible décrivent la création divine comme comprenant tout (tout dans le ciel et sur la terre a été fait par Dieu B1) La richesse (véritable substance) vient de Dieu (B1, 2) L'œuvre de Dieu est solide, immuable. (B3) Dieu, étant Esprit, Sa création est purement spirituelle. Comment pouvons-nous donc la percevoir ? Non pas en regardant à la matière, avec des sens matériels trompeurs. Dieu REVÈLE Sa création par l'activité du Saint Esprit, le Saint Esprit ou Consolateur, dont Jésus a promis qu'il serait toujours avec nous. Dieu révèle activement Sa création à la conscience humaine d'une manière que nous pouvons comprendre. (B4) En répondant à cet « esprit qui vient de Dieu » plutôt qu'à « l'esprit du monde » (qui part d'une fausse prémisse : la substance en tant que matière muable) nous VOYONS la création spirituelle éternelle de Dieu - faite en Dieu (complète, en bonne santé, bonne, ne manquant de rien). Mary Baker Eddy fait ressortir ce qu'est la nature éternelle de la substance, « incapable de discordance et de décomposition » et se réfère au message de Paul aux Hébreux lorsqu'il parle de la FOI comme étant substance. Eugene Peterson interprète ce verset (Heb 11:1) comme " le fait fondamental de l'existence est que cette confiance en Dieu, cette foi, est le fondement solide sous tout ce qui rend la vie valable d'être vécue. » Parce que Dieu fit tout, rien d'autre n'existe. Donc, si nous voulons toujours trouver le bien, richesses, paix, santé qui ne peuvent disparaître, nous devons dépendre du témoignage des sens spirituels. (ce que Dieu nous révèle par Son Esprit).Corrigez chaque petite information de l'évidence matérielle ( qu'elle soit bonne ou mauvaise à ce moment là) avec l'évidence spirituelle fiable, qui est toujours bonne. Même en face du témoignage contradictoire physique, restez ferme. Pour finir, le spirituel deviendra la seule réalité visible et le point de vue changera. !
Section 2 : La substance qui dure, une chose ou des pensées?
C'est la tendance de juger la richesse par « les choses » qu'une personne possède. Mais « ces choses » (considérées tangibles car elles peuvent être vues et touchées) sont sujettes à la destruction ou la perte (où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent B7) sauf si vous comprenez ce qui se cache derrière cela. (B7) « Ces choses » ne sont pas forcément mauvaises en elles-mêmes. Mais, la clef de tout cela est de se rappeler que Dieu est la seule source du bien. La Bible nous dit de rendre gloire à Dieu en toutes choses. NOUS ne sommes pas responsables pour notre intelligence ni notre force ou richesse. Dieu l'est. Nous ne devrions pas passer du temps à penser à notre intelligence, force ou richesse. NOUS devons penser à DIEU ! Ce que nous comprenons de la nature illimitée de Dieu est ce qui est important car ainsi nous comprenons notre union avec l'Entendement illimité, et tout le reste prend sa place... comme pour Salomon. (B6) Ce que nous considérons important établit un sens inébranlable d'être... notre cœur est en bonne santé et fort quand nous chérissons les bonnes choses. Pensez-y, les pensées (idées) ne peuvent être détruites. Et même si quelque chose arrive à la « chose », aussi longtemps que l'idée existe, la « chose » peut être reconstruite. (restaurée)  
En réalité, toute la création ( la création qui existe pour toujours) est la pensée de Dieu exprimée. Et comme dit Madame Eddy, « les idées sont tangibles et réelles pour la conscience immortelle, et elles ont l'avantage d'être éternelles. » (S&S 6) Ce qui est éternel est toujours sûr et suffisant. Les idées (émanant de l'Entendement) sont tout ce qui est vraiment éternel. (S&S 4,6). La pure science, la Science Divine, laisse la matière totalement hors de la course. Elle « résout les choses en pensées » et « remplace les objets du sens matériel par les idées spirituelles. » Tout le bien que nous voyons autour de nous (ou dont nous avons besoin) la nature, le foyer, la technologie, les transports, le travail, les personnes, ne sont pas des choses. Ce sont des idées complètes. S'il semble qu'il y ait un problème, discorde ou manque de quoi que se soit, tout ce qui a besoin de changer est notre perspective. Les idées peuvent toujours être ajustées, corrigées, purifiées. Cela ne prend pas de temps pour changer une idée, corriger votre concept de quelque chose. Refuser de vous focaliser sur le problème ! Là où il vous semble qu'il y ait de la friction, la destruction, la perte ou le manque, VOYEZ la possibilité pour la construction, l'harmonie, la restauration et voyez comment Dieu, (Entendement, Ame, Esprit, Vie) va transformer vos pensées pour voir ce qui a toujours été. Se détournant de la lumière, tout semble obscurité et néant. Se tournant vers la lumière, ce qui a toujours été est perçu. Lorsque votre point de vue change, votre expérience change. (S&S9) La véritable substance est trouvée.
Section 3: L'abondance de ce qui est important (ce qui dure) pour tous
Nous connaissons l'histoire de Jacob et d'Esaü, les problèmes que ces frères se sont créés par leur fausse perception que la bénédiction était limitative, que seulement un pouvait la recevoir, et que cette bénédiction seule pouvait les rendre heureux. S'efforcer de faire toujours de notre mieux est toujours une bonne chose, mais une fausse compétition, pensant qu'il n'y a qu'une quantité limitée de ce que nous pensons avoir besoin, peut causer de la jalousie, de la crainte, de l'animosité superflues. Jacob et Esaü devaient tous les deux apprendre des leçons sur la fraternité, l'amour, la confiance, l'honnêteté, la fidélité, et ce qui est vraiment important dans la vie, comme nous tous. Ils ont commencé en pensant que leur différend était basé sur des « choses » et Jacob a essayé de tout arranger en offrant des « choses » à son frère. Mais, comme il luttait avec son sentiment de culpabilité et de crainte, son immersion dans la matière, il a découvert ce que voir Dieu face à face était réellement. Et cela inclut voir l'abondance de Dieu en toutes choses ! La substance de l'Amour, voilà ce que partagèrent pour finir, Jacob et Esaü.
L'Amour nous permet de nous soutenir et nous faire confiance, sans domination. L'Amour divin même fait face à tout besoin humain, rétablit la fraternité, nous permet de voir l'abondance de la bénédiction donnée à chacun. Plutôt que de déterminer le progrès pour nous-mêmes en prenant des mesures matérielles, (argent, notes à l'école, les années, les kilos, etc.) nous devons nous demander: « Où sont placées mes affections? Qu'est-ce que je prends pour mon dieu? Est-ce que le fait de ressentir la présence divine est la seule chose qui compte pour moi, (ce qui constitue la substance même de mon être) et de savoir que l'Amour a toujours répondu à tous mes besoins et de ceux de chacun? (S&S13) Dans la mesure où nous le vivons, nous mettons tout notre poids dans la balance avec l'Esprit et nous reconnaissons un Principe tout puissant, Dieu, et Sa création complète et parfaitement harmonieuse. Nous commençons à voir comme l'Amour voit - toute chose s'accomplissant pour le bien, là où les sens mortels voient le conflit et la destruction. Dans la mesure où notre point de vue change, l'évidence visible change et la paix est restaurée. (S&S14) Personne n'aime se sentir oppressé ni lésé ... depuis même avant Jacob et Esaü jusqu'aux individus et groupes de personnes en conflit aujourd'hui. L'amour de Dieu pour l'homme (réfléchi par l'amour de l'homme pour et par l'obéissance à Dieu) enlève toute haine, crainte, domination, compétition. L'Amour est substantiel et abondant!
Section 4: Changer pour le bien est toujours possible - priez pour l'obtenir comme le faisait le Christ
L'histoire de Zachée est fantastique. (B13) Voici un homme qui avait constitué toute sa richesse aux dépens de ses concitoyens. Sa cupidité était bien plus grande que son amour pour son prochain et que son sens de justice. Sommes-nous parfois coupables comme Zachée? Certains groupes de personnes et des personnalités politiques (à travers le monde) sont accusés de cela tout le temps. Combien d'entre nous choisiraient une telle personne et - s'inviteraient chez elle, surtout si ce fait même nous rendait impurs? Mais, Jésus vit au-delà de l'erreur, du péché, de l'homme Zachée pour voir l'homme de Dieu. Il a offert la rédemption et la réforme, et cela a été accepté. Nous ne savons pas pourquoi Zachée voulait tant voir Jésus. Peut-être par simple curiosité. Mais il a certainement été touché par la grâce divine (que nous avons étudiée dans la leçon de Christ Jésus) et l'amour du Christ a dissout tout ce qui était dissemblable au Christ. Zachée A CHANGÉ. C'était, C'EST, la mission Christ d'abolir la croyance au péché. (S&S17) Honnêtement, que faisons-nous pour arrêter toute oppression et injustice politique qui se déroule aujourd'hui? Voyant les choses à partir de divers points de vues, nous ne serons peut-être pas d'accord sur là où réside le problème, mais s'il y a conflit, il y a du travail à faire! L'avarice, la corruption, et l'oppression ne sont jamais des conditions salutaires. La tendance humaine rattacherait ces défauts à un individu ou à un groupe de personnes pour les condamner, plutôt que de voir au travers de l'erreur et libérer ceux qui en sont victimes ou qui perpétuent l'acte. Jésus percevait le potentiel qui est dans chaque enfant de Dieu et travaillait pour le libérer en restaurant un véritable sens de "vie, substance, entendement". La prière de Salomon qui demandait la sagesse lui a permis de débloquer son propre potentiel. Les autres personnes qui n'ont pas atteint cette perception de Dieu par eux-mêmes ont besoin de NOUS pour contempler dans la Science " l'homme parfait qui apparaît là où l'homme mortel pêcheur apparaît aux mortels."(S&S 18) Tous les enfants de Dieu sont créés pour être libres, les oppressés et les oppresseurs. La grâce de Dieu prépare la pensée de tous ses enfants, mais nous devons répondre en suivant l'exemple de Jésus. Nous devons penser avec courage, et inviter tous au changement. Pour en fait être "victorieux sur les passions" nous devons voir que la méchanceté ne peut dominer qui que se soit. (S&S 21&22) 
Section 5 : Se centrer fidèlement sur l'Esprit plutôt que sur la matière libère!
Qu'est-ce qui a donné à Pierre et Jean le courage d'offrir à l'homme boiteux le don de la guérison(B17)... plutôt que de simplement lui donner une pièce de monnaie, lui disant qu'ils n'avaient pas de monnaie, ou de simplement marcher à côté sans entrer en contact par le regard (ce que j'ai fait plus d'une fois). Ils avaient reçu une mission d'aller par tout le monde pour proclamer la bonne nouvelle et de guérir les malades. Ils avaient la foi qu'ils pouvaient accomplir leur mission. Cette mission n'était pas seulement pour les disciples directs du Christ. Nous aussi, nous pouvons avoir la "fidélité à la Vérité et à l'Amour" (S&S25) nécessaire pour voir au travers des brumes à la réalité. Nous devons nous détourner de la matière vers l'Esprit et changer ce que nous chérissons (ce qui a de la valeur pour nous et que nous aimons) d'une base matérielle à une base spirituelle - du limité à d'infinies possibilités. Madame Eddy dit :"grâce au christianisme les hommes se détournent naturellement de la matière vers l'Esprit, de même qu'une fleur se détourne de l'obscurité vers la lumière." (S&S 24) Dieu a mis le Saint Esprit en nous pour que nous puissions discerner (par la confiance et la foi) ce qui se passe réellement, ce que Dieu a fait, même si les sens matériels disent le contraire. Ce que nous percevons comme un monde physique n'était pas fait de matière, mais à partir de l'Entendement (Esprit, Dieu) fait de ce qui ne se voit pas. Donc, dans la mesure où nous échangeons l'évidence matérielle pour les faits spirituels, échangeant les choses pour les idées, nous acquerrons le contrôle sur le physique, ainsi nommé, et nous pouvons amener la guérison, tout comme Jésus et ses proches disciples. Regardez à ce qui EST ( la substance harmonieuse de l'Esprit- ce modèle toujours parfait) plutôt qu'à ce qui semble être ( la matière irresponsable qui peut changer de bien en mal) Chérissez le spirituel ( les idées) et ayez confiance que là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur... ce que vous chérissez deviendra votre expérience - et il en est ainsi pour ceux qui sont dans votre pensée. Alors, nous permettrons aux boiteux et aux opprimés de trouver la liberté.
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:  CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page