Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

REJOUISSEZ-VOUS D'ETRE EN UNION (DE VOTRE UNICITE) AVEC DIEU A PARTIR DE LA PERSPECTIVE DIVINE.

Dan Carnesciali C.S., St. Louis, MO
Posted Monday, April 11th, 2011

Doctrine de l'expiation 11-17 Avril 2011
Traduction libre d'un texte Dan Carnescaili, C.S. of St. Louis, MO
par Denise et Jean-Pierre Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Réjouissez-vous d'être en union (de votre unicité) avec Dieu à partir de la perspective divine.
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal, Denise ou Marie-Hélène, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysicalNous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
Dans cette leçon biblique, nous apprenons d'avantage sur notre union avec Dieu. Le mot doctrine signifie enseignement. Et expiation : harmonie, en accord avec. Donc cette leçon parle de l'unité comme d'un concept, mais aussi comme étant une direction de vie naturelle. Nous apprenons d'avantage sur qui nous sommes réellement, toujours un avec Dieu. C'est de cette identité réelle dont Jésus parlait lorsqu'il déclarait : «  Moi et le Père, nous sommes un. » Comme c'est écrit dans Science et Santé : «  Il n'y a qu'un Moi ou Nous » et « le Principe et son idée sont un . » Pour Dieu, la relation qu'Il entretient avec Ses enfants est tout ce qu'Il sait. Sa relation avec vous rayonne de santé, soins, vivante d'aventures, complète et sans douleurs, et simplement une joie constante. Pour Dieu, vous ne vous approchez pas de plus en plus de Lui. Pour Dieu, Vous êtes Un. Comme vous le constatez, nous allons parler de votre unicité à partir de la perspective de Dieu. 
 
Texte d'Or
« nous ne connaissons qu'un seul Dieu: le Père,
De qui toute chose vient,
Pour qui nous avons été créés,
Vers qui nous sommes en chemin.
De même :
 Il n'y a qu'un seul Seigneur,
C'est le Seigneur Jésus Christ,
Par qui tout a été fait,
A qui nous devons la vie. »  ( d'après Parole vivante de A. Kuen)
Soit Dieu nous a fait, soit nous nous sommes faits nous-mêmes. Si Dieu nous a créés, nous sommes donc semblables à Lui. « Semblables à Lui » n'est pas un faible énoncé ! Nous ne sommes pas un peu semblables à l'Infini. Cela veut dire que nous sommes toujours ce que Dieu exprime.
 
Lecture alternée:
Extrait de la prière finale de Jésus avant la crucifixion. D'après l'Evangile de Jean, il n'y a pas eu de prière dans le jardin de Gethsémané. (Harper Collins Study Bible) Cette prière illustre l'immense amour de Jésus pour vous individuellement et pour nous tous collectivement.
D'après Parole Vivante de A. Kuen :  « Après avoir ainsi parlé, Jésus leva les yeux au ciel et pria : - O mon Père, le moment est venu : fais apparaître la gloire de ton Fils, pour qu'à son tour, le Fils fasse connaître ta gloire, ....J'ai montré qui tu étais aux hommes que tu as retirés du monde pour me les confier. Ils t'appartenaient, c'est pourquoi tu les as conduits vers moi, tu me les as donnés ils ont gardé ta Parole. ...Et je me consacre moi-même entièrement à toi, pour eux, pour qu'ils soient à leur tour, vraiment consacrés à toi. Je ne prie pas seulement pour eux, mais encore pour ceux qui croient en moi grâce à leur message. Je te demande qu'ils soient tous un. Comme toi, Père, tu vis en moi et que je vis en toi, qu'ils constituent, eux aussi, une unité indissoluble dans la communion avec moi, pour que le monde reconnaisse que c'est toi qui m'as envoyé et qu'ils y croient. Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un - comme toi et moi nous sommes un. Je vis en eux comme tu vis en moi, afin qu'ils parviennent à l'unité parfaite et qu'ainsi le monde puisse reconnaître que c'est toi qui m'as envoyé et que tu les aimes. ... Je leur ai révélé qui tu étais et je continuerai à te faire connaître, pour que l'amour que tu m'as témoigné les remplisse et que moi-même je vive en eux..-
 
Section 1 : L'unité est naturelle.
« Quiconque perdure dans les enseignements du Christ a une relation tant avec le Père qu'avec le Fils » (New Living Translation)(B1) . Jusqu'à présent nous avons parlé de comment reconnaître l'état de notre relation avec notre divin Parent. Nous allons maintenant parler de comment rendre cela pratique. Lorsque Jésus enseignait dans le temple, les personnes étaient étonnées par son enseignement. Ils voulaient savoir où il avait appris à enseigner ainsi.   Jésus leur dit que son enseignement n'était pas le sien, mais de celui (Dieu) qui l'avait envoyé. Alors les gens devaient enregistrer deux choses distinctes : Que son enseignement (doctrine) n'était pas le sien, et, que quelqu'un l'avait envoyé. Pouvez-vous vous imaginer les questions que cela pouvait susciter ? Cette semaine, pourquoi ne pas mettre en pratique le fait que ce que nous avons à partager n'est pas de notre invention et que nous savons qui nous a envoyés ? (B2) Notre espoir est que lorsque les personnes nous voient, ils voient Dieu et non pas nous-mêmes. Comprenez que le mot parfait ne veut pas dire simplement sans fautes, mais aussi fait en entier, complètement. «  Donc, simplement comme votre Père céleste est complet en montrant l'amour à chacun, vous aussi vous devez être complets. » (Common English Bible) Voici une autre traduction de ce même passage: "en bref, ce que je dis est, grandissez. Vous êtes les sujets du royaume. Vivez en tant que tels. Vivez pleinement votre identité créée par Dieu. Vivez généreusement et avec bienveillance envers les autres, de la même manière que Dieu agit envers vous. » (The Message) (B2) 
 
Dieu nous a fait proches de Lui, et ceci a été démontré pratiquement par Jésus Christ. Dieu nous a donné un ministère de proximité avec Lui. Qu'allons-nous faire de ce ministère ? Allons-nous le développer ? (B4) Dieu inclut tout ce qui est réel. Dieu contient tout en Lui-même. Pour Dieu, chacun est déjà dans une relation parfaite avec son Père-Mère Dieu. Par réflexion, tout ce dont vous avez besoin pour réussir est déjà en vous. ( est inclus)
 
Section 2 : La guérison est naturelle.
Les disciples de Jean sont venus vers Jésus pour savoir s'il était le Messie. Jésus a répondu en leur disant de rapporter à Jean combien de personnes étaient guéries de graves problèmes. (Jean et Jésus étaient cousins, mais il semble qu'ils n'étaient pas restés en contact). La guérison était la réponse pour savoir si Jésus était mandaté par Dieu pour être le Messie. Cela énonçait que la guérison est naturelle pour une conscience spirituelle. Mary Baker Eddy explique que le Christ est l'idée vraie, qui vient à la conscience humaine et qui expulse tout ce qui est dissemblable à Dieu. Lorsque cela arrive, nous sommes témoins de progrès. Donc, même si Dieu ne connaît pas de progrès de maladie vers la santé, le progrès est une loi divine. Le progrès est une loi, que le Christ met en lumière. Mary Baker Eddy a dit une fois que le Christ est le divin embrassant l'humanité. «  Jean vit dans la coïncidence de l'humain et du divin, manifestée dans l'homme Jésus, la divinité embrassant l'humanité dans la Vie et sa démonstration - réduisant à la perception et à la compréhension humaines la Vie qui est Dieu. » (S&S 561 : 18-22). Dieu, le bien, est toujours présent, donc, l'expression complète de Dieu, le Christ, est toujours présent. A partir du point d'observation privilégié de Dieu, la guérison est naturelle. S'il n'y a qu'un Entendement, il ne peut y avoir d'autre point d'observation. (B7) Qui étaient ces scribes empoisonneurs qui toujours défiaient Jésus ? Les scribes représentaient une profession, pas une secte. «  Les scribes étaient ceux qui copiaient les Ecritures et les professeurs de la Loi. Les Scribes étaient une profession à part dès la période d'Esdras. Le nom vient de sepher, ou « livre » et signifie les copistes, ceux qui expliquaient et copiaient la Loi. Leurs fonctions étaient de copier, lire, amender, expliquer et protéger la loi, .... Les scribes (Hakamin, les savants) n'étaient pas une secte mais une profession ; ils étaient des savant connaissant la loi, qui donnaient des conférences à la synagogue, enseignaient dans les écoles, tenaient des débats publiques ou privés, et rendaient des jugements dans certains cas. (http://latter-rain.com/Israel/scribes.htm) Jésus disait que tout est possible à celui qui croit. C'est un appel pour que nous nous placions au point d'observation de Dieu et que nous y restions. Travailler pour atteindre ce point appelle à la défaite. Au point d'observation avantageux de Dieu, toute guérison est déjà accomplie. (B8)
 
Section 3 : La séparation
Les chrétiens appellent le dimanche avant Pâques : le dimanche des Rameaux. Son nom vient de ce que les personnes déposaient des branches par terre devant Jésus quand il a pénétré dans Jérusalem pour la dernière fois. Lorsqu'il est entré par la porte de la ville les gens criaient : « Hosanna, Hosanna » pour montrer qu'ils le reconnaissaient comme étant le Messie. Une semaine plus tard, les personnes qui l'avaient vu guérir, qui l'avaient traité comme un roi, l'ont abandonné. Ils n'ont pas pris position pour Jésus lorsque les prêtres et les anciens l'ont traduit en justice, ou lorsqu'ils l'ont emmené vers Ponce Pilate, le gouverneur romain. Mais plutôt, ils ont réclamé sa crucifixion. (B9) Jésus a été exécuté comme un criminel et enseveli. Marie de Magdala et « l'autre Marie » sont venues pour veiller vers la tombe, quand soudain la terre a bougé sous leurs pieds et  un ange du Seigneur est venu pour rouler l'immense pierre qui fermait la tombe. (Selon MyBibleLesson, l'autre Marie donnait un appui financier au ministère de Jésus, l'avait accompagné à Jérusalem et avait été témoin de sa crucifixion.) L'ange a demandé aux deux Maries de ne pas avoir peur, et il leur a dit que Jésus était ressuscité, tout comme il l'avait dit. L'ange les a priées d'aller annoncer la bonne nouvelle aux disciples. Prenez un moment et mettez vous à la place d''une de ces femmes. Qu'auriez-vous ressenti en rencontrant cet ange ? Probablement que vous vous seriez senti très unique d'avoir reçu ce message. Et pensez à ce que cela implique d'avoir assisté à l'exécution du Maître, puis de courir vers les disciples pour leur annoncer qu'Il était ressuscité. (B10) «  Nous aussi pouvons nous réjouir et avec jubilation rendre gloire dans une vie de communion avec Dieu (dans Son Amour et sa perfection) par notre Seigneur Jésus Christ, par qui nous avons reçu et jouissons maintenant de notre réconciliation avec lui. » (Amplified Bible) (B11) . Soyons de plus en plus reconnaissants envers Jésus pour son sacrifice et pour nous avoir révélé notre état de fils et de fille de Dieu. Mary Baker Eddy nous demande si nous sommes prêts à le suivre, vu son « intense sacrifice humain ». (S&S 54 : 7-13)
 
Section 4 : Une seule théologie.
Cette section nous enseigne que Juifs et Chrétiens peuvent unir leur théologie. Après la résurrection de Jésus, ses disciples ont répandu la bonne nouvelle (évangile). Ces premiers disciples n'étaient pas des « chrétiens », car il n'y avait pas encore des personnes appelées chrétiens. Pierre et ceux qui les suivaient pensaient que le salut était pour et par les juifs, menés par les douze apôtres choisis par Jésus. (Jean 4 :22, Matth19 :28 ;   I Pierre 1 :10 ; Apoc.21 : 14) Ils pensaient que pour suivre Jésus il fallait soit être juif ou se convertir premièrement au judaïsme. Paul, lui, pensait que le salut était envoyé aux Gentils au travers de lui-même. (Rom11 :13 ; Col1 :25 ; II Tim1 :11 ; I Cor 3 :10) Comme vous pouvez le voir en (B14) il a enlevé toute distinction sur qui pouvait suivre Jésus. C'était énorme. Paul pensait que Jésus lui-même avait demandé à Paul de répandre l'évangile de Jésus Christ. Je me demande ce que le monde serait aujourd'hui si Paul n'avait pas accepté se mission de répandre la Chrétienté. Les lettres authentiques de Paul ont été écrites entre 50-58 après Jésus Christ. Les Actes des Apôtres entre 60-64 après Jésus Christ et tous ont été écrits avant les Evangiles. Rien n'avait été écrit avant qu'une génération ne passe après l'ascension de Jésus. Les Evangiles ont été écrits entre 70-110 après Jésus Christ. A nos oreilles modernes, lorsque l'auteur du livre des Actes se réfère aux Juifs, cela semble être de manière négative. Soyons attentifs à ne pas le lire ainsi. Rappelez-vous que Jésus était juif. Paul aussi, (il se décrivait comme étant un pharisien des pharisiens) les douze apôtres aussi l'étaient. « Les Juifs » se réfèrent à ces personnes qui manifestaient contre Paul aux endroits où il fondait des églises, car ils étaient opposés au fait que des non-juifs pouvaient suivre le Christ. Ils disaient des choses comme: "Paul est un bon prédicateur, et presque tout ce qu'il dit est vrai. Mais souvenez-vous, il n'était pas là lorsque le Seigneur a été crucifié, donc il n'a pas tout compris. » Beaucoup parmi les juifs qui s'opposaient à Paul étaient des disciples de Pierre. Pierre et Paul avaient une honnête différence d'opinion sur ce qu'était le message de Jésus et à qui il était destiné. En (S&S 14) Mary Baker Eddy énonce comment les Juifs et les Chrétiens peuvent «  s'unir en matière de doctrine et de confession religieuse. » Le rabbin orthodoxe D. Louis, qui a suivi le cours d'instruction, a connu la Science lorsque son père fut guéri d'une maladie en phase terminale par la Science Chrétienne. Il l'appelle la résurrection de son père. Il accepte pleinement la Science Chrétienne. Voici le lien pour en apprendre d'avantage : (http://tmcyouth.com/media/library/a-jewish-rabbi
 
Section 5 : Unité, adhérez-y
Parfois il vous semble être en accord avec quelqu'un puis vous vous rendez compte que ce n'était qu'une apparence d'unité, ou peut-être la personne en face vous disait ce qu'il lui semblait que vous vouliez entendre. Le but de cette leçon est que nous avons besoin d'une unité scientifique avec Dieu. Notre réelle identité est celle du Christ. Christ n'est jamais séparé de sa Source, Dieu, le bien. Nous ne sommes jamais séparés de notre identité naturelle. Lorsque nous ressentons cette unité, nous nous unissons complètement avec Dieu et les autres personnes. (B15, S&S 16) La prophétie d'Ezéchiel concernait «  la réunion d'Israël avec Juda, la formation d'Israël sous un seul dirigeant, le royaume du Messie sur terre et dans les cieux. » Joseph ici est le nom général pour les 10 tribus. Ephraïm est la principale tribu d'Israël. «  Le rassemblement des enfants d'Israël devait avoir lieu premièrement à leur retour de Babylone, lorsque la distinction entre Israël et Juda devait cesser. La complète réunification concerne encore le futur, lorsque tout Israël reconnaîtra le règne du Christ. » (Barnes' Notes On The Bible
Voici un court résumé sur Ezéchiel. Ses écrits sont connus pour être difficiles à comprendre. Ils contiennent beaucoup de métaphores et d'images que les savants même ont de la difficulté à comprendre. Des données chronologiques, qui se trouvent de manière récurrente, indiquent qu'Ezéchiel prophétisait entre 593 à 571 avant J.C. En 587, Jérusalem a été assiégée et est tombée entre les mains de Nebucadnetsar et presque toute l'élite, dont Ezéchiel ont été amenés en exil à Babylone.   « Avant 587 avant J.C. les mots de jugement prédominent, et ensuite les mots de consolation et de restauration prédominent." (Harper Collins Study Bible, pg. 1096) L'année 587 avant J.C. marque un tournant dans l'histoire de la région. Les Juifs ne constitueraient plus une puissance dans la région jusqu'environ 25 siècles plus tard, (dans les années 1970).
Après l'exil, Israël sera gouvernée ou contrôlée par des superpuissances dans cet ordre: Babyloniens, Perses, Grecs hellénistiques, Romains, Byzantins, Croisés islamiques et chrétiens, l'empire ottoman, l'empire britannique. (Brief History of the Jewish People - http://www.science.co.il/Israel-history.php) (B16)
 
Certains érudits pensent que la citation suivante (B17) est une prophétie d'Esaïe concernant l'église chrétienne. L'Eglise sera établie et répandue à travers tout le monde. Elle inclura les Gentils, qui n'avaient pas le droit de prier dans le temple à Jérusalem. Cela semble très logique pour nous maintenant ! Le Dieu de Jacob nous appelle à l'unité, Une véritable compréhension de Dieu nous appelle à suivre l'exemple de Jésus et à amener la paix sur la terre. Et cette paix doit être plus qu'une cessation de guerre. Une manière de démontrer pratiquement ce sens de l'Amour, est de pardonner. Avez-vous eu de la difficulté à vous entendre avec quelqu'un dernièrement ? Soyez tranquilles un moment, ne pensez à rien, soyez la présence de l'Amour, sentez l'étreinte de l'Amour. Le mot pardonner est le « don de céder ». Si nous voulons être pardonnés, nous devons pardonner. (Pardonne-nous nous offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés) Cela ne veut pas dire que nous devons être d'accord avec le comportement. Vous serez peut-être intéressés d'apprendre que le mot « pardonner » est de moins en moins utilisé, surtout ces 20 dernières années. Voir : http://tinyurl.com/3lhfprm  et http://blog.wordnik.com/word-frequency-charts (B17) Jésus n'est pas venu pour seulement quelques personnes. Il a apporté le Vérité à tous. La clef de l'enseignement de Jésus est que nous sommes un. Que nous soyons juifs ou païens, musulmans ou chrétiens, conservateurs ou libéraux, nous sommes tous un en Christ.(B18)
Nous avons vu comment l'unicité avec Dieu est naturelle et comme elle amène la guérison. Explorez pour voir quelles choses sont vues à partir du point d'observation de Dieu. Voyez comment cette unicité se voit à partir du point de vue de Dieu. L'Amour-Mère ne veut pas que Son idée ne souffre, ni ne ressente le manque, la douleur, la solitude, ni qu'elle soit séparée d'aucune manière de la Vie. (L'Amour ne serait pas infiniment exprimé s'il le permettait). Cette semaine sentez-vous libre d'exprimer votre parfaite relation avec Dieu. Cela amène une grande liberté.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1. Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à: CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

GEMS to wash away blame-game feelings and their bodily results with floodtides of Love! - GEMS...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page