Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

TROUVER VOTRE LIBERTE DANS UN ENSEMBLE DE 7 SYNONYMES PUISSANTS

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Sunday, June 26th, 2011

TROUVER VOTRE LIBERTE DANS UN ENSEMBLE DE 7 SYNONYMES PUISSANTS
 
Dieu, du 27 juinau 3 juillet 2011
Traduction libre d'un texte de Craig L. Ghislin, C.S. de Glen Ellyn, Illinoispar Marie-Hélène Houzé et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal ou Denise, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Nous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
"Exaltez l'Eternel avec moi ..." on pense que David a écrit ces quelques mots après avoir réalisé que c'était de la folie de faire confiance en son propre plan plutôt qu'à celui de Dieu. A l'époque, il était en chemin et appela déjà tous ses compatriotes à s'unir en une seule affection afin d'exalter le nom de Dieu. Albert Barnes écrit, " Le mot "exaltez" signifie littéralement "rendre grand.... rendre grand au point de vue de l'entendement, ou considérer ou traiter comme grand". C'est ce que fait cette leçon. Nous utiliserons la lentille de la Science Chrétienne pour amplifier le nom de l'Eternel en examinant les sept synonymes que Mrs Eddy utilise pour Dieu.
Il est intéressant de voir que Moïse était dans une situation similaire à celle de David quand il arriva près du buisson en feu dans le désert. Moïse aussi pensait qu'il pouvait corriger l'injustice en prenant les choses en main. Mais cette méthode ayant échoué, il passa quarante ans dans un (sens personnel de) désert, apprenant l'humilité dans le désert, comme un berger. Il était en train d'accomplir sa tâche quand il arriva vers le buisson ardent. Matthew Henry fait remarquer que "Satan aime nous trouver au repos; Dieu est content quand il nous trouve inoccupé"... Donc voici Moïse regardant un buisson qui n'était pas consumé par le feu. Les chercheurs font remarquer que le feu est un symbole de la présence divine dans nombre de cultures. Le fait que le feu ne se consumait pas était un signe de la détermination des enfants d'Israël contre l'oppression égyptienne. Une fois encore, Henry écrit que le buisson ardent "nous rappelle d'une manière opportune que les églises, à toutes les époques, lors des plus graves persécutions, ont été sauvées de la destruction par la présence de Dieu".
Ces deux leaders Hébreux ont joué des rôles prépondérants dans la lutte de leur nation contre l'oppression. Leurs progrès étaient liés à leur compréhension plus profonde de Dieu. Ils apprirent à s'appuyer entièrement sur Dieu pour leur salut sachant qu'une compréhension plus profonde de Dieu amène à l'affranchissement de l'esclavage. Dieu promet la liberté, et le chemin pour connaître cette liberté est une compréhension plus claire de Lui. Plongeons-nous dans cette étude pour voir ce que nous trouvons.
 
Section 1 : Dieu promet de se faire connaître
La tendance de l'activité humaine à se tourner de plus en plus vers ce que l'on peut appeler les "sciences exactes" a proportionnellement éloigné les gens de Dieu. Cela a finalement conduit à la notion philosophique que si l'homme avait arrêté de croire en Dieu, Dieu serait mort - ce qui impliquerait que l'existence de Dieu dépend de la croyance humaine en Lui. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Dans Esaïe nous lisons que Dieu est présent même si nous ne Le connaissons pas (B1). Dieu n'a pas besoin de croyants pour exister. Dieu est, que l'on croit en Lui ou pas. Ezéchiel réprimanda ceux qui prétendaient que Dieu ne voulait pas ou n'était pas capable de délivrer Son peuple (B2). Même au milieu des infidèles, - la prophétie - ou la perception spirituelle - est possible. Quand il était en exil, Jean trouva la liberté grâce à la puissance de Dieu. Il était "dans l'esprit" quand il perçut une meilleure vision de Dieu (B3). Les sept lampes ardentes pourraient symboliser les sept esprits, ou synonymes de Dieu. Elles continuent à briller d'une manière ininterrompue quelle que soit la condition humaine. Albert Barnes le dit joliment : "Dans toutes les scènes majestueuses ou les agitations qui peuvent se produire sur la terre, l'Esprit de Dieu est présent, éclairant d'une lumière constante, et non perturbé par les agitations de l'extérieur". Ils ont apprit à se fier entièrement à Dieu pour leur salut, sachant qu'une compréhension plus profonde de Dieu conduit à se libérer de l'esclavage.
Mary Baker Eddy répond à la question, "Qu'est-ce que Dieu ?" en nous rappelant que "Dieu est incorporel, divin, suprême, Entendement infini, Esprit, Ame, Principe, Vie, Vérité, Amour (S1). Contrairement aux sciences physiques, le point de départ de la Science Chrétienne est que Dieu est Tout-en-tout (S2). Rappelez-vous que Tout-en-tout " est une phrase qui signifie, toute chose pour une personne, ou toute chose désirée" (Dictionnaire de référence de l'étudiant). Est-ce que Dieu est votre Tout-en-tout ? Le postulat que Dieu est Tout-en-tout mène à la conclusion que tout ce que Dieu a fait est bon, que l'homme en tant que Son image est parfait, et que tout est gouverné par la loi de l'Esprit, et non par la matière (S3, S4). Ceci est évidemment éloigné des positions athées que nous voyons tous les jours parfois de manière inattendue. Lors de l'introduction à la télévision de la finale du tournoi de golf de l'US Open, les mots "sous Dieu...indivisible" ont été enlevés du texte du Serment d'allégeance. Ceci a fâché de nombreuses personnes mais bien que NBC se soit excusé pour l'omission, cela montre que croire en Dieu n'est plus d'actualité. La liberté religieuse a joué un rôle essentiel dans la fondation du "nouveau monde". Mais maintenant, nous avons besoin d'une différente sorte de liberté trouvée seulement dans une compréhension de Dieu. C'est à nous d'être "dans l'esprit" pour capter la vision - pour voir le sens plus profond et la réalité de Dieu - et en prouvant dans nos vies ce que nous apprenons.
 
Section 2 : Dieu est Entendement
Les êtres humains ont tendance à penser qu'ils sont très intelligents. Bien que ceux qui ont des responsabilités de leaders cherchent à avoir des conseils et des avis pour les aider à prendre des décisions. Le leader le plus sage se tournera vers Dieu. David et Moïse apprirent tous les deux qu'ils avaient besoin de l'aide de Dieu. Cependant Dieu n'a besoin de l'aide de rien ni de personne (B5). Lui seul est Entendement. En fait, le soi-disant esprit humain ne peut réellement comprendre Dieu ou Son plan. Le plan de Dieu est fixé - immuable. Nous ne pouvons vraiment pas avoir notre propre entendement séparé de Dieu. Ce qui nous met dans "le pétrin" c'est de croire que nous pouvons accomplir des choses sans Dieu. Sachant que Dieu accomplit toute chose nous soulage d'un fardeau (B6).
La Science Chrétienne nous enseigne que Dieu est l'unique Entendement et que l'univers est spirituel - étant exprimé par l'Entendement et gouverné en parfaite harmonie (S5). Rien n'est matière. Tout est Entendement. Dieu n'est pas la plus grande puissance. Il est "toute puissance". Non pas la présence la plus imposante, mais "toute présence" - la présence elle même. Non pas la plus grande intelligence parmi tant d'autres, mais "toute Science"(S6). Comment cela change-t-il nos perspectives ? Si l'Entendement est tout, il n'a pas d'opposé. La matière, le péché, la maladie, la mort ne font pas partie de ce tableau. L'Entendement est tout et tout est une manifestation de l'Entendement.
 
Section 3 : Dieu est Esprit
Dans sa tentative de médiation entre Dieu et Job, le caractère d'Elihu affirme que "l'Esprit de Dieu" lui a donné l'autorité de parler (B7). En faisant ainsi, il admit qu'en fait, l'Esprit de Dieu est la force motrice de tous les hommes, Paul reconnut que "là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté" comme par exemple la liberté de l'esclavage du matérialisme ou de la pensée pécheresse; ainsi que la liberté de parler ouvertement de la relation ininterrompue entre Dieu et l'homme. Cette liberté est étendue à la capacité du chrétien de communier avec Dieu (B8). Moïse dû mettre un voile sur son visage, évitant ainsi à ses auditeurs de contempler l'éclat de sa gloire qui était tellement évidente aux disciples du Christ. Ils contemplaient la gloire du Seigneur comme s'ils regardaient dans un miroir pour contempler leur propre image. La doctrine du Christ transforme les Chrétiens par degré, les faisant progresser continuellement en pureté, sainteté, jusqu'à ce qu'ils se réveillent à "Son" image.
Notre livre d'étude nous rappelle que nous sommes seulement tributaires de Dieu (S7). Notre soumission à Dieu est non pas limitée mais libératrice. C'est important de noter que Dieu est le seul Esprit. Les hommes ne sont pas Esprit, ou de petits esprits, mais sont spirituels. Dire que l'homme est Esprit, induirait que l'Esprit infini pourrait être subdivisé et contenu dans la matière. Une telle implication est fausse. Croire que l'Esprit peut être contenu ou confiné dans la matière obscurcit notre capacité à voir la véritable idée de Dieu, tout comme un miroir sale nous empêcherait de voir une image claire. Afin de voir les choses sous leur vrai jour, nous devons comprendre que l'Esprit n'est jamais contenu dans la matière. 
 
Section 4 : Dieu est Ame
La croyance humaine a généralement admis le concept que Dieu demeure en l'homme. Même le théologien chrétien Adam Clarke semble insister sur cette affirmation, quand il relate les phrases de Lévitiques "J'établirai ma demeure au milieu de vous..." et "je marcherai au milieu de vous..."(B9) en indiquant la déclaration de Saint Jean "la parole sera faite chair". Tandis que les orthodoxes ne sont pas tous d'accord avec le concept païen de Dieu comme demeurant en chacun de nous, ils ont certainement l'impression que Dieu s'est fait chair en la personne de Jésus. Mais, Ezéchiel a une conception inverse. Plutôt que de penser que Dieu demeure dans nos âmes, toutes les âmes sont en Lui (B10).
Mary Baker Eddy va encore un peu plus loin. "Ame est synonyme d'Esprit, Dieu, le Principe infini, créateur et souverain, qui est en dehors de toute forme finie et que les formes ne font que refléter" (S9). Elle continue en disant que c'est la fausse idée que l'on se fait de l'âme comme résidant dans les sens qui nous entraîne à perdre le contact avec la vérité (10). En fait, elle dit que si nous croyons que l'Ame, Dieu est dans un corps mortel, nous ne comprendrons jamais la Science de l'être. Alors imaginer Dieu comme étant "dans" chacun d'entre nous, peut créer un sentiment d'autonomie et nous faire sentir bien, mais c'est totalement faux. Le fait est que nous demeurons en Dieu. Comprenant cela, la matière est en dehors du tableau, et l'Ame est aux commandes, gouvernant tout harmonieusement.
 
Section 5 : Dieu est Principe
Le soleil est souvent utilisé comme symbole pour parler de Dieu. Bien qu'il puisse être obscurci par des nuages et ne soit pas visible pendant la nuit, il continue de briller pour chacun d'entre nous. Mais en raison de la forme sphérique des planètes et des variations dans les orbites, même le soleil ne peut pas vraiment briller sur tout le monde en même temps. Contrairement au soleil, Dieu est sans limite, omniprésent - remplissant tout l'espace - sans variation (B11). Finalement, même le soleil pourrait disparaitre. Mais Dieu est constant - indestructible (B12).
Non seulement Dieu est constant, mais Ses lois le sont aussi, ainsi que Sa relation à Sa création (S11, S12). Avez-vous parfois l'impression que dans notre monde moderne scientifique, médical et de high-tech, le pouvoir de Dieu n'est plus ce qu'il était ? Ne croyez pas cela. Un principe ne varie jamais, ne s'use ni ne devient obsolète. Comprendre vraiment que Dieu est Principe divin élimine les doutes et les peurs. Nous savons parfaitement que si nous lançons une balle en l'air, elle retombera. Nous admettons que la gravité est une loi. Dieu est bien plus que cela. Dieu est Principe, l'origine, la loi elle-même. Dieu ne change jamais, et notre relation à Lui reste parfaite et intacte à tout jamais.
 
Section 6 : Dieu est Vie
Dieu n'a pas reçu la vie. Il est Vie et a toute la vie en Lui-même. Il est la seule source de vie, et donne vie à tout ce qui vit (B13). Comme nous venons d'apprendre que Dieu ne change pas, ceci implique que Dieu est Vie et que la vie ne change pas non plus. Jaïrus espérait que Jésus pourrait aider sa fille (B14). Quand sa servante arriva pour dire que c'était trop tard, Jaïrus a du sentir son coeur s'ébranler croyant que tout espoir était perdu. Mais Jésus s'éleva au-dessus de tout ceci immédiatement "Ne crains pas, crois seulement..." Nous savons que lorsqu'ils arrivèrent à la maison, les pleureuses se moquèrent de lui. Mais Jésus les renvoya. Il menaça toute influence qui s'opposait à l'omnipotence de la Vie et l'enfant fut guérie.
Jésus prouva ce que la compréhension de Dieu en tant que Vie peut faire (S13). Jésus ne ressuscita pas les morts en pensant que Dieu avait donné la vie à la matière et que si elle était perdue, Dieu pourrait la remplacer. Jésus comprit que l'être est infini - comme Dieu seul. Il savait que l'Esprit n'était jamais entré ni jamais ressuscité de la matière (S14). Ceci est un thème récurrent de la leçon. L'Entendement, l'Esprit, l'Ame, le Principe, la Vie ne sont jamais dans la matière. Dieu existe en lui-même, Vie éternelle (S15). "Existant en soi" signifie "indépendant de tout autre Cause". Par définition, Dieu est le seul existant en soi. "Eternel" signifie "sans commencement ni fin". Rien ne peut l'affecter et rien ne peut l'effacer. Il est. "JE SUIS" peut être traduit par "Celui qui Est". Il n'y a qu'un seul "JE SUIS", une Vie et elle est sans fin.
Section 7 : Dieu est Vérité
Le mot hébreu traduit par "Rocher" (B15) est "tsur". Selon le rabbin Moses ben Maimon, cela signifie "l'origine, la fontaine, la cause première" (Clarke). Le Roc (Rocher) suppose aussi, puissance, protection, stabilité, et une ferme fondation. En d'autres termes, le roc est quelque chose sur lequel nous pouvons compter, quelque chose de vrai. La guérison de la femme qui possédait "un esprit qui la rendait infirme" nous donne des leçons intéressantes. L'une d'elles est que même une grande animosité ne peut arrêter la Vérité de s'exprimer. Regardons cette femme. Elle avait lutté pendant 18 ans pour être libérée et elle cherchait certainement la guérison. Le chef de la synagogue était plein d'indignation. Pourquoi ? Peut être ne l'avait-il vue que rarement, ou la connaissait-il et pensait-il qu'elle méritait cet état. Mais pourtant, Jésus n'ayant aucune connaissance préalable de son existence la guérit. Peut-être le chef de la synagogue était-il jaloux ou envieux. Pourtant la capacité de Jésus à voir la Vérité, anéantit toute l'opposition en un instant. L'adhésion à la Vérité nous rend libre (B17).
 
Section 8 : Dieu est Amour
De tous les synonymes, l'Amour est le plus complet. Dieu n'est pas seulement aimant, Il est Amour. A moins de connaître l'amour et de l'exprimer, nous ne pouvons pas dire que nous comprenons Dieu (B18). Jésus a pleinement embrassé le mandat de l'amour et a reconnu l'autorité des Ecritures d'aimer (B19). Il ne donna pas simplement du bout des lèvres. Il l'a vécu. La plupart d'entre nous dirait que nous aimons dans une certaine mesure, mais jusqu'où sommes nous prêts à aller ? Avons-nous des limites (ou des conditions) ? Est-ce qu'aimer certains individus est un peu trop demander ?
La lèpre était une des afflictions les plus terribles au temps de Jésus. On dit que la souche de cette maladie au Moyen-Orient était si virulente qu'elle infectait les vêtements et les foyers. Ses victimes étaient considérées comme des parias. Il n'y avait pas de remèdes médicaux connus: faire appel à Dieu était donc le seul espoir. Seuls les prêtes avaient l'autorité de déclarer des personnes guéries et pures, les autorisant ainsi à revivre en société. Un de ces lépreux fit appel à Jésus. En agissant ainsi il reconnaissait l'autorité spirituelle de Jésus. Seul l'amour pouvait inciter Jésus à se déplacer pour rejoindre cet individu. Il ignora les tabous ecclésiastiques et le rendit pur (B20).
Il est peu probable que beaucoup d'entre nous répondent avec un tel amour. Jésus vécut à une époque où les règles et les règlements dominaient la pratique religieuse. Il était à des années lumière par rapport aux règles et conventions établies à l'époque. Si nous voulons le suivre (être ses disciples) nous devons faire de même. On parle beaucoup de Dieu en tant que Principe, soulignant par là, seulement les règles de la métaphysique. Les règles sont essentielles mais une compréhension que le Principe est Amour est nécessaire (S19). Le livre d'étude nous dit "l'amour pour Dieu et pour l'homme est le vrai mobile à la fois pour guérir et pour enseigner" (S20). Dans le monde d'aujourd'hui les commerçants nous influencent pour nous inciter fortement à acheter leurs produits. Dans ce sens nous pourrions penser qu'inciter est une sorte de récompense. Mais ces incitations signifient "inciter à l'action". Un véritable acte d'amour est totalement désintéressé. Pour être des guérisseurs efficaces nous avons besoin d'aller au-delà des mots et des "théories exubérantes". Nous avons besoin d'aimer (S21). Nous connaissons tous le passage sur l'oeuvre de guérison qui sera accomplie en "une seule visite" si le Scientiste Chrétien atteint son patient par l'Amour divin (S22). Il est clair que nous avons un long chemin à parcourir. Peut être doutons-nous de notre capacité d'atteindre un tel amour car nous considérons l'Amour comme un synonymes indépendant des autres synonymes. La leçon de cette semaine et l'ordre des synonymes donnés dans le livre d'étude, montrent que l'Amour est l'aboutissement de tout le reste. Si nous agissons en partant de la totalité de l'Entendement, de l'Esprit, de l'Ame et ainsi de suite, cela préparera la voie à la compréhension de l'Amour en tant que résultat naturel, plutôt qu'une demande paraissant trop difficile à atteindre.
 
Section 9 : La porte est ouverte
Comprendre les "sept esprits", ou synonymes de Dieu, ouvre la porte à la liberté de la servitude matérielle (B21). Dieu a fait sortir les enfants d'Israël de l'esclavage, et fera de même pour vous et pour moi (B22). La porte ouverte nous désigne un chemin hors des dangers et des persécutions et nous donne accès au royaume des cieux. La promesse d'Esaïe (B23) est que notre lumière et notre santé apparaîtront non seulement graduellement, mais éclateront tel le soleil transperçant un nuage. La droiture nous guidera, et la gloire du Seigneur - la lumière de Dieu - se tiendra entre nous et le mal, telle la colonne de feu se tenait entre les Israélites et les Egyptiens. Nous "avons été appelés à la liberté" - vers la liberté complète des lois oppressives du péché et de la maladie, ainsi que des emprisonnements des rites et rituels religieux (B24).
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1 Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau".Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens.(Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés.Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste.La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier.La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun.Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

GEMS to wash away blame-game feelings and their bodily results with floodtides of Love! - GEMS...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page