Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

VIS ET PRIE DANS LE ROYAUME DES CIEUX

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Wednesday, June 1st, 2011

Vis et prie dans le royaume des cieux
Idées métaphysiques pour la leçon « Dieu, la seule cause et le seul Créateur »
du 30 mai au 5 juin 2011
 
par Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn, Illinois
Traduction libre d'un texte par Denise et Jean-Pierre Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal, Denise ou Marie-Hélène, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Nous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org] www.cedarscamps.org/newsletters
 
Quelles sont vos pensées concernant le monde? A travers toute l'histoire, les hommes se sont toujours posé ces questions: "pourquoi sommes-nous ici? Comment sommes-nous arrivés là? Quel est notre but? Que devons-nous faire pour rendre les choses meilleures?" Les réponses à ces questions dépendent de notre conception du monde. Ce que nous en pensons façonne aussi comment nous réagissons aux défis du monde et comment nous naviguons dans la vie.  Pendant la plupart de l'histoire humaine, les croyances religieuses sous-jacentes ont façonné de manière diverses toutes les sociétés. Bien qu'il y ait eu des différences dans les détails, il existait une acceptation générale qu'il y a un créateur et une cause appelée Dieu. Cette acceptation générale a aplani le chemin pour la création d'un code de comportement et de méthodes pour faire face aux défis qui sont généralement, même si pas spécifiquement, en accord l'un avec l'autre.
 
Dans les temps modernes, nous constatons une variation dans ce concept général. Bien sûr que certaines personnes continuent à croire que Dieu créa toutes choses, mais ils pensent en général que Dieu a créé le monde matériel avec tous ses problèmes, et qu'il nous incombe de poursuivre à partir de là. Quelques physiciens continuent aussi à rechercher une théorie de l'univers à la base de tout; mais là où par le passé, presque tout le monde acceptait un Dieu comme étant la base de l'existence, maintenant tout est remis en question, et l'on doute même de l'existence de Dieu. Dans certains milieux, la théorie du chaos à tendance à s'imposer. En bref, la théorie du chaos n'est qu'un autre point de vue qui dit que le chaos gouverne plutôt que Dieu. Par définition, un tel point de vue est dépourvu de prière. Les hommes sont sans défense pour rejeter ce que la fatalité peut leur envoyer. 
 
Notre conception du monde colore tout, comment nous pensons et agissons. Ce que les personnes font dépend de ce qu'elles pensent. Une personne qui comprend Dieu comme seul Cause et Créateur affronte le monde d'une autre manière que quelqu'un qui n'y croit pas. Parfois, même si nous acceptons en général Dieu comme Créateur, nous l'oublions et avons besoin de rappels. Dans le Texte d'Or, Malachie rappelle aux Israélites qu'ils sont enfants de Dieu.  
 
Dans la Lecture Alternée, Esaïe nous rappelle que Dieu est TOUT, le premier et le dernier, avec aucun autre que lui. Puis suit une liste de promesses disant que Dieu prendra soin de la création en toutes circonstances. Les Israélites pouvaient compter sur Dieu, qu'il allait pourvoir à tous leurs besoins en toutes circonstances. Rien n'est impossible à Dieu. Il peut faire que la désolation soit transformée en abondance, et nous ne sommes jamais sans Son aide.
 
Christ Jésus comprenait Dieu comme seul Créateur et cette compréhension motivait toutes ses pensées et ses actes. Il nous a enseigné que nous pouvons faire confiance à Dieu car Dieu a tout fait et qu'Il l'appela: "bon", et que Dieu répond à nos besoins avant même que nous ne le Lui demandions. Il nous a légué une prière. Une telle prière ne peut être dite que si nous acceptons pleinement Dieu comme seule Cause. Cette prière vécue apporte la guérison, démontrant que concevoir Dieu comme seule Cause et seul Créateur, n'est pas seulement un point de vue du monde, mais un fait spirituel.
 
Section 1: Commencez avec Dieu
Pour Jésus, Dieu était plus qu'un potentat tout puissant, ou parfois un Seigneur hostile de l'univers. Jésus appela Dieu « Abba », ou Papa. Jésus n'a pas gardé ce nom pour sa propre utilisation. Il a assuré tous ceux qu'ils l'écoutaient que Dieu était aussi leur papa. (B1) Ce père céleste a en même temps créé et donné un but à toute chose. Les choses créées ont besoin d'un environnement dans lequel exister et un environnement a besoin d'être habité pour être utile. (B2) Bien que tant l'environnement que l'habitant sont créés par Dieu, il ne s'agit pas un froid mécanisme. C'est rempli d'amour. Les écrivains de l'Ancien Testament ont perçu faiblement ceci lorsqu'ils ont senti le côté maternel de Dieu. (B3) En comparaison de toute la création, l'homme paraît être peu de chose. Raison de plus pour être fortement impressionnés par la grandeur de l'amour que Dieu a pour nous. (B4) Paul continue à utiliser le mot de Père pour Dieu d'une manière très tendre. Dieu est la source de tout amour et de toute compassion ; et Dieu considère l'homme avec toutes les joies de la paternité. Albert Barnes écrit : « Il n'y a aucune autre source de joie que Dieu, et il peut abondamment et volontairement donner la consolation à chacun. »  
 
Au moment où la Science Chrétienne fut découverte, la plupart des enseignements religieux considéraient Dieu davantage sous l'aspect d'un père qui punit que sous celui d'un protecteur. Beaucoup prêchaient un point de vue orthodoxe du ciel et de l'enfer. Cette perspective se basait sur l'histoire d'Adam et d'Eve, une histoire très différente des faits de la création tels que Jésus la connaissait. Pourtant Madame Eddy, dans sa découverte, adopta le même point de vue que Christ Jésus et que les prophètes, c'est à dire, Dieu est notre Père-Mère. (S&S 1) Elle perçut toute la création comme étant spirituelle et l'homme comme le point culminant de cette création parfaite. (S&S2). Pour elle, la causation spirituelle revêtait une importance capitale. (S&S3). Comme Jésus, Madame Eddy agissait à partir du point de vue de la totale suprématie de Dieu. Elle démontra la valeur de ses enseignements par la guérison.  
 
John Wesley, le fondateur du mouvement Méthodiste écrit : « l'introduction : Notre Père qui es aux cieux, pose les fondements pour toute prière, insinuant que nous devons d'abord connaître Dieu, avant que nous puissions prier avec la confiance que nous serons entendus. » En d'autres mots, vous ne pouvez prier efficacement sans être d'accord avec le principe de cette prière, que Dieu est notre Créateur et qu'Il aime Sa création. La prière du Seigneur constitue un modèle pour toute prière. Ainsi que nous l'enseigne la Science Chrétienne, nous ne débutons pas sur de fausses bases. Nous commençons avec la vérité. La prière du Seigneur débute avec la vérité - avec les faits tels qu'ils sont. Notre Dieu est le Père-Mère tout harmonieux. (S&S4) La suite de la prière suit cette prémisse.
 
Section 2: Où habitez-vous?
Si nous acceptons le fait que Dieu est notre Père-Mère aimant, il s'ensuit que nous ne sommes jamais en dehors de sa sollicitude. Mais les sens s'opposent à cela. Il semble que nous demeurons dans notre monde où le mal est rampant et où règne le chaos. Croyons-nous vivre à part de Dieu ? Que si quelque chose de mal peut arriver, cela se produira probablement ? Alors, nous devons nous élever au-dessus de cette fausse perspective. Pour prier correctement, nous devons savoir que Dieu n'est pas au loin, mais juste là, et nous n'avons pas besoin de nous attendre ni d'accepter les fausses prophéties du mal. (B6). Nous pouvons trouver le réconfort, comme le Psalmiste, dans l'affirmation que, où que nous soyons, nous ne pouvons être en-dehors du règne de Dieu. (B7). Dans ma famille, nous cherchons constamment à nous rappeler que nous vivons dans le royaume. Nous ne sommes pas sujets aux lois ni aux limitations matérielles. Nous ne sommes pas des marionnettes dont les ficelles sont tirées par des lois économiques ni par des pressions sociales. Maintenant, nous vivons dans le royaume, comme chacun de nous.
 
Si vous vous trouvez dans une situation qui est potentiellement malfaisante ou menaçante, arrêtez et rappelez-vous la puissante vérité : « Que ton règne vienne, Tu es toujours présent. » (S&S 5) En fait, spirituellement, Dieu est Tout en tout, et il ne se passe rien d'autre. Dieu est la seule cause et il n'y a aucune vérité qui puisse se réclamer d'une autre cause. (S&S6) Le tout de l'Esprit implique le rien de la matière. (S&S7). Cette prémisse spirituelle est une réprimande puissante à toute fausse prétention. Les sens matériels ne reconnaissent pas la réalité spirituelle des choses. Notre Leader écrit : « Toute erreur provient de ce qui paraît évident aux sens matériels. » (S&S 8). En priant, nous commençons et restons avec la toute présence de l'Esprit. La véritable prière colle aux faits de la création : « Dieu est infini, par conséquent toujours présent, et il n'y a pas d'autre présence. » (S&S9)
 
Section 3 : Qu'est-ce qui gouverne votre vie?
Chaque royaume a besoin d'un dirigeant. Accepter la prémisse d'un royaume céleste implique qu'il y a une entité qui a formé ce royaume et qui y maintient l'ordre. Les œuvres de Dieu rendent témoignage de Sa magnificence et de Son autorité. En les contemplant, les hommes ne peuvent que reconnaître et apprécier le pouvoir divin. (B9) Ceux qui n'acceptent pas l'idée d'un Créateur omnipotent et d'une seule Cause pour toutes choses, cherchent des lois matérielles pour se gouverner. En conséquence, ils sont sujets à ces lois et essaient de les comprendre, pour ensuite les manipuler ou du moins les contourner pour leur propre préservation. En essence, c'est ce que Job faisait. Des choses qu'il ne pouvait comprendre se passaient, et avec ses compagnons, ils cherchaient des théories pour en savoir le pourquoi.  
 
L'histoire de Job décrit Dieu comme descendant pour contrer les raisonnements de Job. «  Où étais-tu quand je fondais le terre ? » (B10) Le fait est, qu'il n'y avait pas de témoins, et toute théorie sur les causes, anciennes ou modernes, sont de simples spéculations. Job se rend compte de l'audace de toute revendication de savoir comment ou pourquoi les choses ont été faites, et il reconnaît finalement que seul Dieu était en mesure de créer et gouverner l'univers. (B11)
 
Les mortels cherchent encore à comprendre ce qui se passe autour d'eux et pourquoi. Certains disent que c'est une échappatoire que de croire que Dieu est la cause de toute chose. Ils pensent qu'il doit y avoir des lois physiques qui peuvent rendre compte de la création, mais d'où proviennent ces lois ? Certains pensent que la création est un accident cosmique et d'autres pensent que Dieu a créé les lois physiques. J'étais à l'université lorsqu'ils ont découvert un signal de trois degrés Kelvin, quelle que soit la direction vers laquelle ils pointaient le télescope radio. Ils ont déduit que c'était le bord extérieur du « big bang ». J'ai demandé à mon professeur : « Qu'y a-t-il en dehors ? » et il répondit : « C'est une question théologique. » La Science Chrétienne va droit au fait spirituel. «  L'Entendement infini et omnipotent fit tout et embrasse tout. » (S&S 11) Le livre d'étude ne dit pas que Dieu a fait l'univers matériel. Il dit que Dieu a créé les idées, «  et la substance d'une idée est bien loin d'être la substance supposée de la matière inintelligente. » (S&S 12)  
 
Dans nos prières nous ne pouvons aller très loin en cherchant des causes matérielles à nos problèmes, pas plus que de comprendre la création en observant la matière. Pour prier correctement, nous devons voir que Dieu est la seule Cause, et que la création n'est  en aucune façon matérielle. Ce faisant, nous alignons notre expérience terrestre avec le gouvernement suprême de Dieu, comme il en est au ciel.
 
Section 4: Tout besoin est pourvu.
Si nous regardons le monde et nos vies à partir d'un point de vue limité, nous ne verrons évidemment pas l'abondance pourvue par Dieu. Tout semble limité : la nourriture, les avoirs, le travail, le logement, etc. Il semble simplement qu'il n'y a pas assez pour tous. Les Ecritures, opérant d'une manière toute différente, nous encouragent à faire confiance à Dieu pour tout besoin. (B13) La Parole a été faite chair B(14) ne veut pas dire que Dieu est devenu matériel. Plutôt, cela indique que l'idée spirituelle s'est manifestée à nous d'une manière tangible, démontrable. Lorsque les disciples ont suggéré de renvoyer la foule, Jésus opta pour une approche contraire. Où les disciples voyaient un manque, Jésus voyait une possibilité. Adam Clarke commente : « Bien que les moyens par lesquels l'homme peut aider son prochain aient faillis, nous ne devons pas supposer que les bontés de Dieu sont épuisées. Lorsque nous sommes presque prêts à abandonner tout espoir pour plus de provisions, la parole gracieuse du Christ est encore vraie : Ils ne doivent pas partir, donnez-leur vous même à manger. » Restant une avec sa conviction que Dieu est Père-Mère pour l'homme, (S&S 15-17), Madame Eddy reconnaît que chaque besoin est pourvu par Dieu. Acceptez-vous réellement cela ? Sommes-nous tentés de penser comme les disciples et de contrôler les biens ? Ou les avoirs en banque ? Ou les annonces ? Et de baser nos conclusions sur les évidences matérielles ? Ce faisant nous admettons le point de vue du monde limitatif, et nous trahissons le fait que Dieu est en réalité la seule Cause. Rappelez-vous, pour prier correctement, nous ne commençons pas avec le problème. Nous commençons avec la vérité et nous nous y maintenons. Certains diraient que «  un contrôle réel » consiste à admettre l'image humaine. En Science, un « contrôle réel » consiste à admettre le fait spirituel d'une provision sans fin.
 
Section 5: Vivez-vous toujours en accord avec votre compréhension de Dieu?
Les interactions entre personnes sont régies par leur compréhension de Dieu. Sans Dieu, les personnes fabriquent leurs propres règles ou suivent les normes établies lorsque cela leur convient. Les personnes qui croient en Dieu, pensent généralement que nous devons être miséricordieux et pardonnant aux autres si nous nous attendons à ce que Dieu le soit avec nous. Mais même cela nous sert nous-mêmes, et a un peu les teintes du Karma, c'est à dire que ce qui se passe, repasse. Une telle éthique ne présuppose pas une adhérence aux lois intrinsèques de la spiritualité. En tant que Chrétiens, nous sommes supposés agir à partir d'une base plus élevée : nous sommes bons envers les autres car Dieu est bon avec nous. Pierre a demandé à Jésus, combien de fois dois-je pardonner à mon frère ? (B16) La loi judaïque disait que de pardonner 3 fois était suffisant, mais en fait Jésus répondit à Pierre qu'il devait pardonner un nombre illimité de fois.
 
Le pardon et la miséricorde sont des expressions de l'Amour, donc l'homme doit être miséricordieux et plein de pardon en tant que reflet de Dieu. Mais tel que c'est compris en Science Chrétienne, il y a une dimension supplémentaire au concept du pardon. C'est vrai, Dieu ne créa pas le péché, ni l'homme capable de pécher, mais le fait de croire au péché nécessite que l'on corrige cela. (S&S 19, 20) Si nous le comprenons véritablement, nous permettrons à l'Amour divin de nous corriger et de réformer nos vies ; alors nous arrêterons de pécher et vivrons conformément et en accord avec la loi divine. (S&S22) Comme Dieu est aimant, nous aussi devons l'être. Imaginez ce que serait le monde si chacun acceptait le fait que Dieu est l'auteur de l'homme et si tous acceptaient de vivre en accord avec la loi divine (et vivaient en accord avec la loi divine.) Plus de guerres et tous vivant en famille dans une parfaite paix. (S&S 23).
 
Section 6: Dieu ne nous induit pas en tentation, mais nous en délivre.
En pensant à la tentation, la plupart d'entre nous pensons d'abord à une tentation due au péché ou à la morale. Mais la tentation est en fait une incitation à accepter puis à suivre une suggestion qui est nuisible à notre bien-être. Acceptant l'histoire que Dieu nous envoie des épreuves pour démontrer notre mérite, comme une maitresse nous donnant des problèmes à résoudre, veut dire en fait que Dieu est l'auteur de tout le mal qui nous arrive. Même si nous ne pensons pas que Dieu nous envoie directement les tentations, la croyance que Dieu permet à des circonstances tel que l'environnement, les classes sociales, l'éducation, l'exposition à la maladie de nous influencer et que par conséquent nous n'avons pas le choix que d'être malades ou de pécher, place encore la faute sur Dieu. La Bible rejette de telles idées. « Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. » (B18) Bien au contraire, Dieu nous délivre de la tentation et nous libère de l'iniquité et de la maladie. (B19) Jésus savait que Dieu était l'auteur que de la perfection, et ainsi il guérissait tant la maladie que le péché. (B20)
 
Dans l'interprétation de la prière du Seigneur, Madame Eddy change la phrase d'une demande envers Dieu de nous délivrer de la tentation en une solide affirmation que non seulement il nous mène hors de la tentation et nous délivre du péché, de la maladie et de la mort. (S&S 24) La tentation de reprocher à Dieu la maladie, le péché, et la mort, est un fait courant. S&S affirme que ces maux n'appartiennent pas à Dieu ni à Sa création. Ils n'ont pas de cause et par conséquent ils sont irréels. (S&S 25) La Vérité élimine toutes les histoires de la croyance mortelle. (S&S 26) Madame Eddy dit que : « une fausse croyance est à la fois ce qui tente et ce qui est tenté.. » (S&S 27) Une histoire a besoin d'une personne qui raconte et une autre qui écoute. Ainsi, toutes les histoires fausses du péché, de la maladie et de la mort ont besoin d'être crues pour être considérées comme vraies. Mais la Vérité est vraie, qu'il y ait une personne qui y croie ou pas, c'est tout simplement vrai. Ainsi, lorsque vous êtes tentés de croire à un mensonge de la maladie ou du péché, même si elle se présente avec de forts arguments et de justifications, attachez-vous fermement à la réalité de Dieu et de Son idée, ce qui élimine le mensonge et ses faux effets. (S&S 28) Alors, ne pensez pas que Dieu vous met à l'épreuve. Dieu n'envoie jamais de défis. En suivant la directive de « attachez-vous fermement à Dieu et à Son idée », vous serez guidé hors de ces défis, tous les mensonges seront remplacés par la vérité spirituelle et ceci amènera la guérison.
 
Section 7: La conclusion logique: Dieu créa tout parfait et cela le restera toujours.
Dans la prière, on débute avec Dieu, et on termine avec Dieu. Il n'y en a pas d'autres que Lui, et Il est le seul pouvoir. (B22) Dieu est, très certainement, notre Sauveur. (B23) Il est l'Auteur de notre salut. Toutes les histoires et théories des âges tombent dans l'oubli lorsque le fait de l'omnipotence de Dieu est révélé et vécu.
 
Vivant dans le royaume, c'est à dire, vivant dans la réalité, nous reconnaissons Dieu, l'Entendement, comme étant le « grand créateur »(S&S 29) : J'aime l'idée que Dieu est le premier chronologiquement, potentiellement et éternellement. Ce fait élimine toutes les fausses théories et les conséquences d'y croire. Alors, ne laissez pas la fausse histoire et les points de vue du monde dicter votre existence. Acceptez Dieu comme seul Cause et Créateur, et vivez la glorieuse liberté du royaume des cieux.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page