Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

REVETEZ-VOUS DE L'AMOUR DESINTERESSE ET INCLINEZ-VOUS HUMBLEMENT DEVANT LE SEIGNEUR

Kathy Fitzer, St. Louis, MO & Park City, UT
Posted Monday, July 4th, 2011

Revêtez-vous de l'Amour désintéressé et inclinez-vous humblement devant le Seigneur
 
Sacrement, du 4 au 10 juillet 2011
Traduction libre d'un texte deKathy Fitzer, C.S. of Park City, UT and St. Louis, MOpar
Marie-Hélène Houzé et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
 
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal, Denise ou Marie-Hélène, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysical Nous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
 
L'humilité est le thème principal de la leçon de cette semaine. Alors qu'est-ce que l'humilité ? Il y a plusieurs définitions, et j'ai trouvé entre autres "libéré de l'orgueil et de l'arrogance", "modestie", "soumission", "douceur". A mon sens, je crois que lorsque nous sommes vraiment humbles nous attribuons toute la gloire à Dieu ! Nous endossons le rôle de serviteur plutôt que celui de maître. Quand nous apprenons à aimer le rôle de serviteur de Dieu, nous sommes libres à l'égard du fardeau du sens personnel - de responsabilité personnelle et d'orgueil personnel - et sommes capables de voir les bénédictions que Dieu confère sans cesse à tous. 
 
Texte d'or :
La traduction de la Bible avec définition de l'origine des mots (The Amplified Bible) dit
"Revêtez-vous tous d'humilité [comme du tablier d'un serviteur dont la protection ne pourrait vous être retirée, sans orgueil ni arrogance] l'un envers l'autre." Un tablier vous permet de rester propre. Vous enveloppant constamment du tablier du désir de faire la volonté de Dieu, vous serez amenés à percevoir votre unité avec Lui. Faire passer le bien d'autrui avant le vôtre ne peut jamais vous priver du bien que l'Amour vous déverse constamment. Ainsi vous ne serez jamais remarqué par l'effet de votre propre pensée superficielle.
 
Lecture alternée :
Le message de Paul aux Colossiens pourrait tout aussi bien avoir été écrit pour nous. Combien de fois nous focalisons-nous sur nous-mêmes, ou sur un problème ou juste sur le déroulement de la journée ("les choses qui sont sur la terre"), plutôt que de regarder les solutions que Dieu nous envoie nous permettant de voir l'harmonie des "choses qui sont dans le ciel" tandis que nous demeurons dans le royaume des cieux ? Généralement nous nous habillons ou agissons en fonction du climat et de la situation qui nous environnent. Voici une traduction du Message des instructions de Paul concernant la façon de s'habiller ou de penser afin de se sentir à l'aise en demeurant dans le Royaume des Cieux : "...comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience. Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ nous a pardonné, pardonnez-vous aussi. Mais par dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos coeurs. Et soyez reconnaissants". Une de mes amies partagea avec moi une idée qu'elle trouva intéressante alors qu'elle avait à faire avec des problèmes relationnels dans l'église et dans la famille : "si c'est important pour vous, c'est important pour moi". Je pense que cela convient ici, nous encourageant à penser humblement et sans idée préconçue à partir du point de vue de quelqu'un d'autre; étant prêt à envisager quelque chose qui ne signifie peut être pas grand chose pour nous-mêmes mais qui est important pour quelqu'un d'autre. Cela s'applique à l'ensemble du corps. Bien que les mains n'ont pas besoin de chaussures pour être à l'aise, les mains mettent des chaussures aux pieds parce que c'est important pour eux.
 
Section 1 : L'humilité d'un petit enfant
Combien de fois tombons-nous dans le piège de la comparaison ... qui est le meilleur ? Jésus fit une réponse surprenante à ses disciples quand ils réfléchissaient à de telles choses. Il désigna un petit enfant ... à moins de nous rendre aussi humbles que ce petit enfant nous ne verrons jamais vraiment le Royaume des cieux - le royaume de la satisfaction, perfection, et l'état d'être complet ! (B3). Remarquez tous les mots descriptifs utilisés dans cette section ..... agir avec justice, aimer la miséricorde, marcher humblement avec Dieu; l'aspiration, la gratitude, l'amour, la douceur, la patience, les bonnes oeuvres, la vigilance et l'effort (B1 et S2,4). L'aspiration c'est "l'espoir ou l'ambition de réaliser quelque chose". Cette réalisation intervient seulement lorsque nous nous débarrassons de toutes les auto-dépendances, qu'elles soient exprimées en tant que fierté ou en tant que doute. Un petit enfant est entièrement dépendant des autres - en grande partie de ses parents qui ne connaissent rien d'autre que l'amour ! C'est notre modèle. "Aime le Seigneur, ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée signifie faire totalement confiance à Dieu - comme les enfants font confiance à ceux qui s'occupent d'eux (B5, S1). Il ne suffit pas juste de dire que nous aimions Dieu et voulons vivre en accord avec Lui. Nous devons nous débarrasser des mauvaises habitudes de pensées - de la peur, de la propre justification, de l'incompétence, etc. Laissons tomber les aprioris de nous-mêmes et des autres et ayons l'humilité et la confiance de nous jeter dans les bras de Dieu afin d'être amenés à de nouveaux points de vue (S3). Le véritable désir, c'est du travail. Ce dont nous avons VRAIMENT besoin (peu importe à quoi ressemble l'image) c'est du désir de croître en grâce - et cela s'obtient en s'exerçant à la patience, à la douceur (non la faiblesse), à l'amour, et à de bonnes oeuvres (S4). Se détacher du problème et se concentrer sur l'exercice de ces qualités de l'enfant, le royaume de Dieu (harmonie) nous deviendra plus vivant.
 
Section 2 : Descendre pour remonter
Pensez à ceux que vous admirez le plus ... ne sont-il pas souvent aussi les plus humbles ? Ils pensent aux autres avant de penser à eux-mêmes, sont prêts à reconnaitre les oeuvres des autres avant de vous parler des leurs. Je ne pense pas à un contraste plus grand dans ce domaine que l'arrogance des Pharisiens (qui se prenaient pour l'autorité suprême concernant les lois de Dieu et étaient prompts à juger les autres), et Jésus (qui était plus préoccupé de connaître Dieu - et de guérir les malades par la loi divine - qu'à impressionner les autres). De toute évidence Jésus mettait l'humilité avant l'honneur (B7). Lorsqu'il fut invité à diner chez l'un des chefs des pharisiens, tous les yeux étaient braqués sur lui. Quelqu'un avait besoin d'être guéri et Jésus prit position pour le libérer. Il demanda "la permission", mais je me demande s'il n'aurait pas accompli son travail de guérison même si les pharisiens n'avaient pas été d'accord (B9). Sommes-nous aussi libres d'avoir de l'empathie pour ceux que nous rencontrons - faisant suffisamment et humblement confiance à Dieu pour nous sortir du chemin afin de laisser la loi de Dieu agir ? Ou avons-nous même peur d'offrir notre aide - que penseraient les autres ? et si nos efforts échouaient ? Le problème est le sens de responsabilité personnelle. Après avoir accompli cette guérison, Jésus partagea une parabole qui parlait de l'opportunité d'être élevé ou abaissé (B9). Lorsque nous croyons que NOUS faisons la guérison - ou même que seules NOS prières (en tant que Scientistes Chrétiens) peuvent guérir, nous venons au diner cherchant la meilleure place où à être assis dans la maison. Tandis que lorsque nous reconnaissons le PRINCIPE divin en tant que pouvoir guérisseur, nous prenons la place la plus modeste - prêt à être honoré par notre hôte (Christ) pour témoigner des bénédictions toujours à portée de main. Ce Principe est disponible pour tous - mais il est perçu seulement quand le barrage de l'égo est enlevé (S8). Jésus dont "les humbles prières étaient des affirmations profondes et consciencieuses de la Vérité, de la ressemblance de l'homme avec Dieu et de l'unité de l'homme avec la Vérité et l'Amour" devrait être notre modèle. Aucun rang n'est nécessaire pour être un guérisseur. Etant donné que nous sommes totalement soumis à l'Amour, nous nous élèverons jusqu'à la maison de l'Eternel qui est fondée sur le sommet des montagnes "(B6)
 
Section 3 : Soutenu par la Vérité et l'inspiration
Lorsqu'il est question du Sacrement, ce que les gens pensent en premier, c'est l'histoire de Jésus qui distribua du pain et du vin à ses disciples lors du "dernier souper". (B11 et S12,13). Jésus savait qu'il ne serait plus pour longtemps avec eux (humainement parlant), et il savait que la prophétie qui dit que ceux qui le suivaient se disperseraient une fois qu'il serait parti, se réaliserait - bien qu'ils se réuniraient à nouveau une fois qu'il serait ressuscité (B13). Il avait besoin de leur faire ressentir la véritable essence de son être afin qu'ils puissent à leur tour s'y identifier. Il fit ceci symboliquement (leur donnant du pain comme symbole de son corps) et par une démonstration pratique de l'amour (en leur lavant les pieds). Nous avons besoin de manger, assimiler (et bien digérer) tous les enseignements de Jésus et de suivre son exemple. Quoi de mieux pour enseigner à ses élèves l'importance de l'humilité que pour lui (leur maitre) d'effectuer une tâche généralement effectuée par un serviteur ! (B12). C'est seulement en apprenant à servir Dieu et notre prochain de façon désintéressée que nous pouvons espérer comprendre "le Principe divin qui triomphe de la mort". Il n'y avait pas de meilleur exemple d'abnégation de soi-même que celui de Jésus. Il n'a jamais pensé qu'il avait un moi en dehors de Dieu et a certainement mis de côté son "propre intérêt pour le bien d'autrui". En suivant l'exemple de Jésus - pensant toujours plus aux autres qu'à nous-mêmes et en réalisant que TOUT bien vient de Dieu, nous sommes capables d'être soutenus par la Vérité, la même que celle qui soutenait Jésus. Cherchez alors des occasions de faire des choses pour les autres. Dieu vous donnera l'opportunité de servir si vous êtes enclin à faire n'importe quoi pouvant aider dans n'importe quelle situation. Il n'y a rien de trop dégradant pour aider les autres !
 
Section 4 : L'obéissance amène à l'exaltation (joie)
Jésus, avec obéissance, suivait tout chemin qui le menait à Dieu - même lorsque cela prenait des directions qu'il aurait préféré éviter. Qui choisirait d'être crucifié ? Qui se laisserait maltraiter ? Mais Jésus refusa de faire moins que d'aimer !!!! Il refusa de lutter, sachant que, même s'il nous semblait mourir ("se rendant obéissant jusqu'à la mort"), Dieu l'élèverait au-dessus de la scène mortelle (B14). Il est peu probable que quelqu'un d'entre nous ait à faire face à la crucifixion ... mais en prenant position sur ce que nous pensons être juste, et en faisant ce que Dieu veut que nous fassions, nous pouvons tomber sur des personnes qui se retournent contre nous menaçant de perturber nos vies. Aussi longtemps que nous souhaiterons par-dessus tout avoir notre demeure (notre conscience) dans le royaume des cieux, et opposer l'amour à la haine ou le désaccord, nous trouverons un sens de paix et de victoire finale. Mrs Eddy écrit "pour entrer dans le royaume, il faut jeter l'ancre de l'espérance au-delà du voile de la matière dans le lieu très saint où Jésus a pénétré avant nous". Et elle continue en disant que "cette avance au-delà de la matière" ne viendra pas seulement par "des joies et des triomphes" mais aussi par "des douleurs et des afflictions". Alors plutôt que d'éviter les difficultés, accrochons-nous en étant obéissants et soyons sûrs d'ancrer nos pensées de manière à ce que, quelque soit l'agitation des flots, nous ne fassions pas naufrage. MyBibleLesson explique que "le lieu très saint" exprime la gloire, la proximité et la présence évidente de Dieu. Quand de façon obéissante nous maintenons chaque pensée en accord avec la Vérité, comme le fit Jésus, nous pouvons nous aussi nous attendre à demeurer dans le lieu haut et saint.
 
Section 5 : Petit déjeuner spirituel - nous inclinant devant le Christ
Il a dû falloir une grande humilité aux disciples pour répondre à l'appel de Jésus depuis la rive et d'accepter son petit déjeuner. Ils avaient plus ou moins tourné le dos à tout ce qu'il avait essayé de leur enseigner. Pensant qu'il n'avait pas pu vraiment être le Messie puisqu'il avait été crucifié, et que le Maître qu'ils avaient adoré pendant trois ans de leur vie avait disparu, les disciples étaient retournés à leur ancien mode de vie - et donc à leur ancienne façon de penser. Pourtant Christ vint à eux - ainsi que le Christ vient à toute conscience humaine ! Jésus ne leur demanda rien d'autre que de venir sur la rive. Ce n'était pas si difficile. Et comme ils acceptèrent docilement, ils furent nourris une fois de plus. Et cette fois le message fut vraiment perçu et resta encré. Au "dernier souper", Pierre, à cause de sa fierté, empêcha presque Jésus de lui laisser laver les pieds; maintenant avec grâce et reconnaissance il se laissait nourrir. Pourquoi ceux qui assistent à des services de Communion dans une église de la Science Chrétienne s'inclinent-ils en prière à la fin du service - plutôt que de rompre le pain et de boire du vin. Tandis que nous communion silencieusement avec Dieu, nous pouvons faire face honnêtement à nos pensées les plus profondes et prier humblement pour recevoir davantage l'idée de Christ, la Vérité et réagir avec une plus grande expression d'amour pour Dieu et notre prochain. Le Sacrement inclut le baptême aussi bien que l'Eucharistie (prendre le pain et le vin) et consiste en une communion permanente avec Dieu. Nous prions continuellement pour que nos pensées soient pures, soient renouvelées (admettant que l'Esprit est tout ce qui constitue la vie) et en aimant constamment lorsque nous détruisons toute forme d'erreur et guérissons tout ce qui n'est pas conforme à l'harmonie divine. Nous sommes nourris avec le pain de la Vérité, et avec notre coupe de défis (la croix) vient le vin de l'inspiration qui nous mène à la victoire (S22). A chaque instant, nous devons rejeter le péché (ce que suggère la séparation d'avec Dieu) et plaider pour la totalité de Dieu. Le but étant que chaque pensée étant tellement en accord avec la Vérité, nous prions continuellement (écoutant toujours et répondant à la voix de Dieu). Ensuite nous devons faire vivre nos prières au service de notre prochain - sans être patient avec la moindre erreur, mais ayant une compassion infinie pour ceux qui se battent avec l'erreur (y compris nous-mêmes) - amenant doucement et tranquillement la pensée à la lumière.
 
Section 6 : Humblement et avec désintéressement, partagez les bonnes nouvelles
Si vous trouvez le meilleur magasin, le meilleur restaurant, la meilleure des chansons ou la solution à un problème avec qui tous vos amis se sont battus, ne voudriez-vous pas partager le résultat (la solution) avec tous ceux qui sont concernés ? En Science Chrétienne nous avons le meilleur de tout - ce qui explique le secret de la façon dont Jésus vécut, aima et guérit. Les premiers Chrétiens partagèrent ce qu'ils avaient appris de Jésus avec tout le monde. Philippe (dans cette section) n'était pas l'un des 12 apôtres de Jésus mais il prit sur lui d'approcher l'Ethiopien qui était en train de lire ce qu'Esaïe avait prophétisé au sujet de la venue du Messie. Et Philippe lui expliqua que la prophétie était devenue réelle et il lui révéla tout au sujet de Jésus. L'homme était prêt à entendre. Il était impatient d'être baptisé afin de se joindre à l'église (B17). Pourquoi sommes-nous si timides vis-à-vis de nos amis, de nos voisins ou des étrangers pour partager ce trésor que nous avons. Philippe approcha humblement .... non pas qu'il fut meilleur qu'un autre mais simplement il aida l'Ethiopien à trouver ce qu'il cherchait. On nous dit qu'il y a des "millions" d'esprits sans préjugés qui cherchent la Vérité qui les rendra libres (S28). C'est notre devoir - et non une option - de suivre l'exemple de Jésus (S24). Mais pas de stress ... alors que nous laissons Dieu gouverner notre pensée et garder chaque pensée avec un amour désintéressé, nous recevons le pouvoir divin qui nous permet de partager, bénir et guérir. Nous ne faisons rien de nous-mêmes ..... Jésus savait cela mieux que quiconque ! Contrôlez les qualités de pensée à mettre en pratique de manière à être touchés par l'omnipotence de Dieu et à voir "les bienfaits infinis" (S29). L'oubli de soi, la pureté et l'affection sont de véritables PRIERES ! Mettre en pratique ceci c'est humblement prier sans cesse. Nous communions sans cesse avec le Dieu omnipotent et omniprésent - et mangeons constamment le pain de la Vérité, buvons le vin de l'inspiration et sommes baptisés dans la pureté ! Ainsi, étant humbles comme un serviteur de Dieu, nous sommes exaucés comme Son fils ou Sa fille.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1 Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau".Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens.(Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon.Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés.Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste.La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier.La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun.Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 
 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page