Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

RECONNAISSEZ-VOUS COMME L'ENFANT BIEN-AIME DE DIEU.

Craig L. Ghislin, C.S., Glen Ellyn (Bartlett), IL
Posted Monday, August 29th, 2011

Reconnaissez-vous comme l'enfant bien-aimE de Dieu.
Idées métaphysiques pour la Leçon sermon sur l'Homme, 29 août au 4 septembre 2011 
Par Craig L. Ghislin, C.S. Glen Ellyn, Illinois, traduction libre par Denise et Jean-Pierre Melchner et autorisée par Warren Huff, Directeur des camps CedarS
Tirée du site www.cedarscamps.org
Note du rédacteur : Les renseignements et les idées suivantes s'appliquent à la Leçon Biblique de la Science Chrétienne pour cette semaine, et sont offertes principalement pour aider les campeurs et le personnel (aussi bien que les amis) de CedarS Camps, de voir et de démontrer l'importance de l'étude quotidienne des Leçons Bibliques de la Science Chrétienne toute l'année, et pas seulement pendant la durée du camp. Vous pouvez vous inscrire pour les recevoir gratuitement - en anglais chaque lundi, et vous pouvez en recevoir une traduction gratuite, chaque mercredi, en français grâce à Pascal, Denise ou Marie-Hélène, en espagnol grâce à Ana, Erick, Claudia and Patricio et en allemand grâce à Helga. Vous pouvez vous y inscrire à l'adresse http://www.cedarscamps.org/metaphysicalNous recherchons d'autres traducteurs qui seraient prêts à participer à ces traductions hebdomadaires. Vous pouvez envoyer un email à Warren pour proposer vos services à l'adresse director@cedarscamps.org]
Chacun désire fortement être aimé. Cela peut sembler assez évident lorsque tout va bien, mais j'ai trouvé que lors de périodes difficiles, le pouvoir de l'Amour prend tout son effet et est davantage apprécié. Daniel n'a pas reçu le message du Texte d'Or « Tu es le bien-aimé » lorsque les choses allaient bien pour lui. Il priait une prière de profonde repentance. Il jeûnait, et exposait son cœur devant Dieu. Pendant qu'il priait de tout son cœur, l'ange Gabriel est venu le rassurer, lui disant qu'il était le bien-aimé de Dieu et digne de recevoir une réponse à sa prière.
Cette leçon sur L'homme, explore et explique notre relation à Dieu. Pensez à la manière dont un parent aime son enfant. Parmi d'autres choses un parent désire ardemment que son enfant soit en sécurité, heureux, en bonne santé, qu'il prospère et qu'il ait du succès. Si l'enfant trébuche ou se fait mal, le parent intuitivement se précipite pour lui apporter aide et réconfort. L'amour d'un parent pour son enfant n'est qu'une infime partie de l'amour que Dieu a pour nous. « tu es à moi ! » écrit Esaïe dans la Lecture Alternée. Il poursuit «  Puisque tu as du prix à mes yeux, tu es honoré et je t'aime... » Quelles que soient les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons, qu'importe si nous nous sentons proches ou loin de Dieu, nous pouvons nous rappeler que nous lui appartenons et que nous sommes précieux. Nous reconnaissant comme « précieux » aux yeux de Dieu fait ressortir le meilleur en nous. 
Jérémie continue sur le thème du grand amour de Dieu pour l'homme. Abingdon relève que même si les Juifs étaient en exil en Babylone, ils continuaient à adorer Dieu même sans un temple, même si leur patrie était dans la désolation, les gens privés de leurs avoirs, ils n'étaient jamais au-delà de la grâce de Dieu. Dieu promet de ne pas se « détourner d'eux ». Il traite une alliance avec eux, qui durera pour toujours. 
Section 1 : L'Eternel Père-Mère Dieu.
La première section poursuit sur le thème de l'infinie patience de Dieu et de Son amour pour Ses enfants.(B1) Nous Lui appartenons, et Il/Elle nous délivrera de tout péril rencontré sur le chemin. (B2) En (B3), dans Hébreux, nous avons une citation du Psaume 8 qui reviendra à nouveau plus loin dans la leçon. Dans ce contexte, la phrase « fils de l'homme » prend la signification de Christ, la véritable nature de l'homme. Dieu a tout placé sous le contrôle du vrai homme, quelque chose d'important à rappeler au milieu d'un défi. Il nous est rappelé que rien n'a été créé sans Dieu, et que le Logos, ou Parole, est un avec Dieu. (B5) Rappelez-vous que la Parole, ou Logos en grec signifiait tant la pensée (ou action intérieure) que l'action qui l'exprimait (ou pensée extériorisée). (Liddell and Scott's Greek-English Lexicon) Donc la Parole était avec Dieu - dans l'Entendement - et était Dieu, Dieu s'exprimant Lui-même. Le véritable homme-Christ est la pensée de Dieu exprimée. Esaïe nous supplie de nous détourner du sens matériel pour trouver notre être réel en Dieu. (B6)  
Science et Santé va droit au but. L'homme est-il simplement une structure matérielle ?(S1) La vie matérielle est appelée «  une théorie mythologique » et très loin de la description biblique de l'homme en tant idée de l'Entendement. (S2) Pour appréhender l'homme réel nous devons partir d'une base métaphysique plutôt qu'à partir d'une base matérielle. (S3,4) Souvent nous sommes si opprimés par les lois matérielles que celles-ci nous paraissent normales et nous ne les combattons pas. Mais notre livre d'étude affirme clairement que l'Esprit ne les a jamais faites et que nous n'avons pas besoin de leur obéir. (S4) (S5) est une citation très semblable à celle d'une leçon précédente: « "Que la lumière soit" tel est le commandement perpétuel de la Vérité et de l'Amour, qui transforme le chaos en ordre et la discordance en la musique des sphères. » S&S 255, 3-6. Ces commandements : « Dieu est Tout en tout » et «  Que la lumière soit » sont perpétuels et amènent l'harmonie à chaque situation chaotique où ils sont appliqués. Chaque croyance au désordre ou au chaos, du microscopique au niveau cellulaire jusqu'au cosmos, de disputes familiales ou entre nations, de problèmes financiers personnels à ceux de Wall Street, tout est amené à l'ordre parfait et à la santé par les lois divines. La Vérité détruit ce qui semble réel aux sens, et met en lumière notre véritable existence en tant enfants de Dieu.(S6)
Section 2: L'homme est mâle et femelle.
La théologie traditionnelle utilise Genèse 1 :27 (B7) pour encourager l'égalité des sexes et pour sanctifier le mariage et la procréation.  Mais il y a plus à prendre en considération. Chaque homme et femme individuellement, pour toujours, reflètent le Père-Mère Dieu. (S7) Spirituellement parlant, nous ne sommes pas divisés en mâle et femelle. Chacun de nous reflète tant le côté mâle que femelle de la création. S'il n'en était pas ainsi, nous serions limités et incomplets. Les qualités généralement pensées comme féminines telles que l'amour, la douceur, et ainsi de suite seraient traditionnellement séparées de qualités généralement attribuées aux hommes, telles que la force et le courage. Mais il est clair que l'amour et la force coïncident. De même que la loi et l'évangile vont main dans la main, ainsi le Père-Mère, le masculin et le féminin, coïncident et se soutiennent mutuellement dans l'expérience de chaque individu. Bien que les pays de l'occident aient récemment fait de grands pas pour comprendre cela, il y a encore beaucoup de cultures qui font des restrictions basées sur le sexe de la personne.
La reconnaissance de l'homme en tant que ressemblance complète de Dieu peut lever ces restrictions. (S8)
Section 3: L'homme est toujours sain et sauf.
L'histoire de Moïse dans les roseaux (B9,10) est un exemple de la maternité exprimant la force. Pharaon craignait que les Hébreux deviennent trop puissants, alors il ordonna secrètement à deux sages-femmes de tuer tout bébé masculin qui naîtrait parmi les Hébreux. Les sages-femmes ont désobéi, disant que les enfants étaient nés avant leur arrivée. Donc le prochain pas de Pharaon fut d'ordonner publiquement que tout fils qui naîtrait parmi les Hébreux soit jeté dans la rivière. Ceci est la vue distordue et fausse de l'humanité, montrant de la force par des menaces et de la destruction. Le fait est que Pharaon n'était pas fort. Il craignait pour sa position et s'en prenait aux autres pour se protéger lui-même. Curieusement l'une de ses filles répondit maternellement et prit soin de l'enfant. La sagesse et le courage de la mère et la sœur de Moïse permit à celui-ci d'être en sureté et réuni avec sa famille malgré les ordres de Pharaon. L'amour maternel fut plus fort que la fausse bravade masculine. 
Techniquement parlant, la mère suivit à la lettre l'ordre en jetant son fils dans la rivière, mais en premier lieu elle le plaça dans une caisse de jonc. Le placer dans une caisse (arche en anglais) démontrait une grande confiance en Dieu. Elle reconnaissait Dieu comme le seul protecteur et mettait Moïse sous Sa garde. L'arche symbolise la sécurité. (S9) Si nous nous trouvons, ou si ceux que nous aimons se trouvent dans une situation potentiellement dangereuse, nous pouvons métaphoriquement aller dans l'arche protectrice de Dieu. Des situations dangereuses tentent de nous faire croire que nous sommes séparés de Dieu. Mais le fait est que l'homme n'est jamais séparé de Dieu. L'homme exprime Dieu. Rappelez-vous la définition de Logos, la pensée et la pensée exprimée. Nous coexistons avec Dieu. (S10) Notre livre d'étude nous affirme que notre relation avec Dieu est indestructible et éternelle.(S11) et que lorsque nous comprendrons pleinement cette relation, nous n'aurons conscience de rien d'autre. (S12)
Section 4: « Il connaît les anges dont vous avez besoin et les envoie à vos côtés... »
Comme mentionné auparavant, Daniel était dans une profonde prière lorsqu'un ange lui apparut. Ici, il est dit qu'il jeûnait depuis trois semaines lorsqu'un autre ange vint pour le fortifier et lui apporter la paix. (B13).
Madame Eddy relève que la Bible donne des noms à des anges particuliers et leur assigne des tâches particulières. Elle mentionne Michel et Gabriel. Michel symbolise la force et Gabriel donne un sens de la toute présence de l'Amour. (S13,14) Ces divins messagers «  viennent plus près à l'heure de la détresse ». Nous supposons souvent que seuls les bons moments indiquent la présence de Dieu. Donc nous évitons, ou même sommes embarrassés si le chemin devient difficile, pensant que cela indique une séparation d'avec Dieu. Mais les anges dont nous avons besoin sont présents pendant ces moments difficiles, donc nous n'avons pas besoin d'être embarrassés. Bien au contraire, nous sommes bénis par ces défis. Madame Eddy dit une fois à un élève qu'il devrait être reconnaissant car toute chose leur profite. Elle dit que même s'il tombait d'un chariot et se cassait la jambe, cela lui ferait du bien. (Adam H. Dickey Reminiscence) Le livre d'étude nous dit que : « si les hommes comprenaient que leur vraie source spirituelle est toute félicité, ils s'efforceraient de recourir au spirituel et trouveraient la paix ; » (S15) Nous mettre en accord avec Dieu est le seul chemin vers la paix, le pouvoir, la force, véritable. Lorsque nous sommes défiés, nous avons l'opportunité de faire face et de tenir fermement pour la suprématie de l'Esprit. (S17)
Section 5 : Les enfants de Dieu sont sans péché et libres.
Jean nous appelle les enfants de Dieu (B14). Abingdon montre que «  nous sommes les enfants de Dieu, pas seulement en nom, mais en fait, avec un caractère si supranaturel que le monde ne peut le comprendre. » C'est une chose vraiment extraordinaire de nous considérer en tant qu'enfant de Dieu. Même si les entraves des «  éléments du monde » ou le péché, obscurcissent notre filiation, la mission de Christ Jésus fut de rompre des liens en nous révélant notre véritable relation sans péché avec Dieu. (B15)
Notre Leader confirme que le péché "obscurcit le sens spirituel de la Vérité". (S18) Notre Maître nous a montré comment voir au travers de ces nuages. Rappelez-vous que Daniel a reçu son ange lorsqu'il se repentait pour les péchés du peuple. Ainsi, nous aussi nous devons délaisser le péché pour devenir complètement conscients de notre filiation avec Dieu. Madame Eddy le fait paraître si simple. Nous n'avons «  qu'à nous détourner du péché et à perdre de vue le moi mortel pour trouver le Christ, l'homme réel et sa relation à Dieu, et pour reconnaître la filialité divine. » C'est tout ce que nous devons faire... nous détourner du péché. Cela paraît simple, mais comme nous prenons du temps pour le faire! Pour pouvoir nous détourner du péché, nous devons d'abord le reconnaître pour ce qu'il est. A nouveau, nous n'avons pas besoin d'en avoir honte. Prenez le taureau par les cornes, pour ainsi dire. Reconnaissez l'erreur et repentez-vous. Les anges dont nous avons besoin nous aideront dans notre lutte, et dans la mesure où le péché sera détruit, nous trouverons qui nous sommes en réalité.
Section 6: La vraie prospérité.
Comment mesurer la prospérité ? Par les possessions, ou nos comptes en banque, ou la santé ? Madame Eddy dit que rien ne la satisfaisait autant qu'une solide démonstration de guérison spirituelle. L'apôtre Jean « par dessus tout » souhaitait la prospérité à l'église.(B17) Le souhait de Jean pour la santé et la prospérité étaient directement liés à la santé de la vie intérieure, spirituelle. A nouveau, Abingdon relève «  La grande nécessité aujourd'hui est l'importance à donner à la pensée sous-jacente que la vie de l'âme est la vraie mesure de la prospérité. » Jean Baptiste envoya deux de ses disciples vers Jésus pour voir s'il était réellement le Messie. La réponse de Jésus fut de donner la preuve immédiate de la guérison à l'instant même. (B18) Pour Jésus, la prospérité de l'église se mesure par les guérisons. 
Jésus enseigna à ses disciples à ne s'appuyer sur rien d'autre pour leur santé et leur prospérité que sur Dieu. (S19) Sa réponse aux disciples de Jean montrait que la guérison était au sommet de sa liste. Madame Eddy voyait les démonstrations comme rien d'autre que la Science Chrétienne en action. (S20) La prospérité de notre mouvement est déterminée par notre travail de guérison et non par le nombre de membres ni par le style des services. Pour Madame Eddy, comme pour Jésus, la guérison était la seule preuve. Alors, sommes-nous prospères ? Nous ne pouvons répondre que par la guérison.
Section 7 : L'homme a la domination donnée par Dieu.
En revenant au Psaume 8 (B19), nous nous émerveillons à l'apparente insignifiance de l'homme comparée à l'univers. Pourtant, l'homme a reçu la domination sur toutes choses. Dans la société d'aujourd'hui, l'homme semble bien insignifiant en comparaison du cosmos, et même comparé au pouvoir de la terre et de la nature. L'homme paraît presque impuissant face aux conditions météorologiques, géologiques, environnementales. Il semble aussi être à la merci de l'industrie de la nourriture. La qualité de la nourriture paraît être un souci pour beaucoup. Mais la Bible nous dit que l'homme a reçu la domination sur la terre, et que Dieu est au-dessus de tout. (B20)
Science et Santé relate le cas d'un individu que surmonta sa croyance que la nourriture pouvait lui dicter son état de santé. Suivant de manière erronée les méthodes matérielles, l'individu n'avait plus d'options. Mais, la guérison est survenue en comprenant la Science Chrétienne, et en reconnaissant que l'image et la ressemblance de Dieu ne pouvait être malade. (S22) L'homme n'est pas sujet aux conditions matérielles, mais «possède et reflète la domination de Dieu sur toute la terre.» (S23) Le découvreur de la Science Chrétienne exhorte ses lecteurs à mettre en œuvre cette autorité divine. Elle écrit que « rien ne saurait invalider les capacités et le pouvoir dont l'homme est divinement doué. »(S24) Invalider peut aussi signifier : faire du mal à la substance ou aux qualités d'une chose, de manière à altérer ou abîmer son emploi ou sa valeur. (Student's Reference Dictionary). Le pouvoir que Dieu donne ne peut jamais être défectueux. Si vous permettez à la loi matérielle de dicter votre état de santé ou votre liberté, résistez avec votre domination donnée par Dieu. 
Section 8: Les ingrédients nécessaires pour établir une famille ecclésiastique solide
Si nous sommes tous enfants de Dieu, nous sommes tous membres de cette même famille. L'église est la manifestation de cette famille. Pierre souligne que nous sommes «  une race élue »,(B21) et Paul nous donne une liste de vertus : la miséricorde, la bonté, l'humilité, la douceur, la patience, la charité ou l'amour. (B22) En mettant en pratique ces vertus, cela nous permet de vivre une vie productive dans une communauté de penseurs réfléchissant de la même manière. L'église est la « nouvelle race » qui hérite le rôle du peuple élu de Dieu. En tant que membres, nous sommes englobés dans les liens de l'amour, les liens de la perfection. Ce lien est exprimé dans l'intégralité, la totalité et l'authenticité. Cela nous tient ensemble. (Nous relie tous ensemble.)    
En retournant à la troisième section, Pharaon cherchait à tenir l'Egypte ensemble par la force et le pouvoir personnel. L'église se trouve à son opposé. «  La douceur et la charité ont l'autorité divine. » (S25) Pas de muscles ni de bravades, pas de sens personnel, simplement l'amour. En reconnaissant le seul Entendement, le potentiel pour les conflits se dissout. (S26) Même si les qualités spirituelles données dans la citation S27 concernent les couples mariés, elles sont tout aussi valables lors de tout contrat ou engagement. «  L'ambition désintéressée, de nobles mobiles de vie et la pureté ... » Rien de compétitif dans ces qualités. Elles bénissent individuellement et collectivement. Il n'y a aucun soupçon de restrictions ni de jalousies. Plus nous croissons dans notre joie spirituelle, plus large sera le champ pour partager notre amour. 
Section 9: Les champs dans l'attente
Qu'en est-il de ce champ ? Allons vous, le bien-aimé, levez-vous de bonne heure, et sortez ! (B23) Il y a un travail de guérison à faire. Jésus vous dit de donner gratuitement car vous avez reçu gratuitement. (B24) 
Ce thème - de sortir et guérir- est le thème de clôture de beaucoup de leçons. Ce n'est pas seulement une recommandation pour faire semblant. Jésus voulait vraiment le dire ainsi que Madame Eddy lorsqu'elle le cite. (S28) Cela peut nous sembler parfois hors de notre portée, mais nous avons reçu l'instruction de nous rappeler constamment que le Saint Esprit et le Christ nous permettent de remplir cette mission. (S29) Il ne s'agit pas de notre capacité personnelle, c'est tout en Dieu. «  La santé, la pureté et l'immolation de soi » sont les indicateurs que nous approfondissons notre compréhension et que nous réalisons la fausseté du péché, de la maladie et de la mort. Vous êtes cet homme parfait. Vous pouvez le démontrer. Rien ne peut vous arrêter. Rien ne peut altérer votre pouvoir donné par Dieu. Vous êtes le bien-aimé de Dieu, et vous pouvez le prouver aujourd'hui.
 
Cette leçon métaphysique hebdomadaire est offerte sans frais au personnel et aux 1200 campeurs bénis chaque été au Camp CEDARS, ainsi qu'aux anciens élèves, leurs familles et les amis qui en font la demande. Cependant, les dons présents et futurs sont toujours nécessaires pour aider à couvrir les coûts de fonctionnement de ce service et pour réaliser les camps. Allez à l'adresse suivante pour soutenir en-ligne le travail de CedarS http://www.cedarscamps.org/giving/default.htm?id=1
Votre contribution, toujours bienvenue et déductible d'impôts, est particulièrement nécessaire pour le camp de cette année ainsi que pour le Fond de soutien "Adoptez le troupeau". Il vous est toujours possible de faire un don en appelant le (636) 394-6162 ou d'envoyer un chèque par courrier à:
CEDARS Camps, 1314 Parkview Valley, Manchester, MO 63011  
 
Note du Directeur du Camp: Ce partage est le plus récent de la série hebdomadaire émise sans interruption depuis 8 ans. La série des "mets" (idées d'application métaphysique) de la leçon biblique existe grâce à la contribution des Praticiens résident de CedarS et occasionnellement d'autres métaphysiciens. (Pour maintenir le flux des idées du praticien intact et pour permettre de les imprimer séparément "les sujets à envisager pour l'école du dimanche" viennent sur une page séparée ou par e-mail en suivant.) L'offre de cette semaine est destinée à encourager la poursuite de l'étude et l'application des idées de la leçon et pour l'école du dimanche à dynamiser la participation des étudiants et des enseignants en herbe de notre personnel. A l'origine envoyé SEULEMENT à mes élèves de l'école du dimanche et aux campeurs, aux membres du personnel et aux familles de CedarS qui voulaient poursuivre à la maison et dans leurs écoles du dimanche à domicile le même type d'étude centrée sur la leçon, d'application et d'inspiration qu'ils ont apprécié au camp, les "mets" ne sont en aucun cas destinés à être définitifs ou concluants ni en aucune façon à se substituer à l'étude quotidienne de la leçon. Les pensées présentées sont l'inspiration d'un moment et sont offertes pour donner un peu plus de dimension, de recul et d'angles nouveaux sur l'application quotidienne sur certaines des idées et des passages étudiés. Les Leçons Bibliques sont protégées par le droit d'auteur auprès de la Christian Science Publishing Society et sont imprimées dans le Christian Science Quarterly disponibles dans les salles de lecture de la Science chrétienne ou en ligne à eBibleLesson.com ou myBibleLesson.com.Les citations référencées (B..) sont tirées de la version King James de la Bible et (S..) du livre d'étude de Science Chrétienne : Science et Santé avec la clef des écritures de Mary Baker Eddy. La Bible et Science et Santé sont les livres ordonnés pasteurs de l'Eglise du Christ, Scientiste. La leçon biblique est le sermon lu lors des services dans chaque église de la Science Chrétienne dans le monde entier. La Leçon-Sermon parle à tous individuellement par le Christ, offrant un aperçu unique et des applications sur mesure pour chacun. Nous sommes heureux que vous ayez demandé ce partage métaphysique et nous espérons que vous trouverez ces idées utiles dans votre cheminement spirituel, en creusant plus profondément dans vos livres et en étroite liaison avec votre consolateur et Pasteur. Régalez-vous!
 
Warren Huff, Directeur du camp, director@cedarscamps.org (636) 394-6162 

Metaphysical

Walk in the Pathway of Life! - As many worthies in the Bible have, you might feel far from God...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page