Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

Criez de joie à partir du rocheux solide fondement de la Vie en Dieu, l’Esprit!

Rick Stewart, C.S., Dresden, Germany
Posted Monday, March 17th, 2014

[Criez de joie à partir du  rocheux solide fondement de  la Vie en Dieu, l’Esprit!]
Idées métaphysiques pour la mise en pratique de la Leçon biblique de la Science Chrétienne  sur

« La matière »
pour le dimanche 23 mars 2014

par Rick Stewart, CS, Dresden, Allemagne +49 351 312 4736

[Les rajouts en italique entre crochets sont de Warren Huff, Directeur de CedarS. Besoin de dons qui transforment à vie les campeurs de CedarS! Life-transforming CedarS camperships needed!]

L'origine de la vie ? A en croire les savants des sciences de la physique,  le problème scientifique de l'origine de la vie sur terre n'est toujours pas résolu. Serait-il possible que les premiers pas vers la vie ont été franchis il y aurait 4,5 milliards d'années dans les massifs rocheux de Groenland? C'est du moins l’hypothèse qu’émettent  certains physiciens. En la matière, les théories abondent. «L'hypothèse du monde d’ARN » ou «l’hypothèse du monde de la protéine » constituent les orientations préférées de certains chercheurs. Est-ce plutôt une évolution chimique qui a abouti à une évolution biologique ? Ou un développement interne partant de la terre elle-même? Ou une initiative des extra-terrestres  arrivés sur un astéroïde en provenance de l'espace? La vie de cyanobactéries fossilisées? Les acides aminés? La soupe primordiale ? (S’il vous plaît, encore un bol avec des croûtons)! Une étude de 2002 parle de quelque chose appelée « stromatolithes » (cf. Schopf  J. W. et al, 2002, « Imagerie Laser-Raman des tous premiers fossiles de la terre »,  Nature 416 (6876) : 73-6).

Vous en avez peut-être déjà discuté à l'école en classe de biologie, de géologie? Cela pourrait vraiment donner du vertige. Puisqu’il n'y a réellement  aucun consensus clair sur comment la vie provient de la matière, on pourrait être justifié d’aller voir ailleurs d’autres types de rocher (Deutéronome 32:4). C'est exactement ce que fait la Leçon biblique de la Science Chrétienne de cette semaine. Nous avons la possibilité d'explorer,  d’enquêter,  de théoriser, et surtout de démontrer qu'il peut y avoir une explication nettement différente de l'origine de la Vie. La base, le fondement, de la Vie pourrait très bien être trouvée dans le rocher. Mais ce rocheux solide fondement de la Vie c’est Dieu, l'Esprit. Voyons comment cette explication des fondements  de la Vie pourrait effectivement évacuer un certain nombre de confusions! [Section 1, Genèse 1].

Dans le livre d’étude de la Science Chrétienne, Science et Santé avec la Clef des Écritures, l'auteur, Mary Baker Eddy, indique là où il faut aller chercher la solution de l’énigme: « L’univers, de même que l’homme, doit êtreinterprété par la Science en partant de son Principe divin, Dieu, et alors il peut être compris ;  mais expliqué sur la base du sens physique et représenté comme sujet à la croissance, à la maturité et à la décadence, l’univers, de même que l’homme, est, et doit continuer d’être une énigme »(SS.124:16-22).

Texte d'or: Psaume 62: 7, 8. ... je ne chancellerai pas. Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire ; le rocher de ma force, monrefuge, est en Dieu.

Le Texte d'or nous présente le «rocher»  des solides fondements de la vie illustrés tout au long de cette Leçon biblique. Il s'agit d'un psaume de David dont le refrain est : « Oui, c'est lui qui est mon rocher et mon salut; ma haute retraite: je ne chancellerai pas ». C'est là un très bon chorus à chanter tout au long de la journée! Le Psaume dans son ensemble communique un fondement sûr, une certitude, une base solide comme le roc pour nos vies. Et la Lecture alternée continue ce refrain.

Lecture alternée: Esaïe 33:5, 6
«L'Eternel est élevé...Tes jours seront en sûreté ; la sagesse et l'intelligence sont une source de salut...L'herbe sèche, la fleur tombe ; mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement ».

The Message rend ainsi le verset 6 : « Dieu garde stables et sûrs vos jours – en plus du salut, de la sagesse et de la connaissance, et le meilleur de tous, le trésor de Sion, de la crainte de Dieu ».

Un fondement solide et stable, la base d’une vie sûre, voilà ce que nous allons découvrir dans cette Leçon avec les stratégies nous permettant de le démontrer dans nos vies!

Section 1: L’Esprit, non [la confusion (Toho) et le vide (boho) de] la matière, est le fondement de la vie. [Toho = « informe », boho =  « vide » Genèse 1:2 (Strong’s Hebrew 922)].

Les penseurs juifs s’interrogeaient sur les fondements de la vie comme dans les citations [B1, Genèse 1 et] B2 (Job 38:1, 4, 6) : «L'Eternel répondit à Job du milieu de la tempête et dit :Où étais-tu quand je fondais la terre ? Dis-le, si tu as de l'intelligence.Sur quoi ses bases sont-elles appuyées ? Ou qui en a posé la pierre angulaire »?[Voir la réponse à la fin!].

Vous avez probablement entendu parler ou chanter le cantique « Roc des âges ». Eh bien, n'est-ce pas ce qui est identifié dans le passage suivant: «Rendez gloire à notre Dieu !Il est le rocher ; ses œuvres sont parfaites, car toutes ses voies sont justes ; c'est un Dieu fidèle et sans iniquité, il est juste et droit » (B3, Deutéronome 32:3, 4).

Le fondement spirituel de la vie est exploré dans le livre  Science et Santé, comme en témoignent les citations  suivantes:

«Le Principe créateur – Vie, Vérité et Amour – c’est Dieu. L’univers reflète Dieu. Il n’y a qu’un créateur et qu’une création. Cette création consiste dans le déroulement d’idées spirituelles avec leurs identités qui sont incluses dans l’Entendement infini et à jamais réfléchies. Ces idées s’étendent de l’infinitésimal àl’infinité, et les idées les plus élevées sont les fils et les filles de Dieu » (S 2, 502:26).

«La Science divine porte son plus grand coup aux prétendues bases matérielles de la vie et de l’intelligence » (S5, 535:10-14 ).

Section 2: Les fondements de la matière s'écroulent
Dans la section 2, nous avons le récit relatif à la construction d'une tour et la confusion de nombreuses langues (B10, Genèse 11). La forme de ce récit est connue comme «étiologie»  ou une histoire racontée pour expliquer un phénomène ou un événement, dans le cas présent, la confusion des langues. On nous raconte la construction d'une grande ville et d’une tour élevée  sur l'orgueil de la capacité humaine à faire toute chose. Et on nous dit que le Seigneur descend et détruit la tour et éparpille les peuples sur la terre et leur donne différentes langues. La ville est appelée «Babel», qui est en fait un jeu de mots autant en anglais qu’en hébreu, signifiant «babiller», tenir des propos dépourvus de sens. http://en.wikipedia.org/wiki/Tower_of_Babel

Mrs Eddy décrit les leçons spirituelles de cette histoire biblique. « BABEL. Erreur se détruisant elle-même ; un royaume divisé contre lui-même et qui ne peut subsister ; connaissance matérielle. Plus élevé est l’édifice construit par la connaissance erronée sur la base du témoignage obtenu par les cinqsens corporels, plus il en résulte de confusion, et plus certain est l’effondrement de sa structure » (S6, 581:17-23).

Pourrait-on comparer cet édifice avec l'orgueil humain et la grande multiplication de la connaissance humaine au sujet des origines de la vie dans la matière? Bien qu'il n'y ait pas de consensus scientifique sur la façon dont la vie commença sur terre, il y a cependant beaucoup de théories à cet égard et une croyance que la matière en est la base. Vous pourriez même dire que toutes les théories sont construites sur cette base de l'acceptation de la matière comme le fondement de tout. Ces théories incluent ou impliquent un rejet des conceptions spirituelles concernant les fondements de la Vie. Elles sont traitées de mythologique.

Comme le souligne Mrs Eddy, Science et Santé ajoute un élément des plus intéressants à ce récit par la différence entre l’évidence obtenue à partir des cinq sens (le sens matériel) et le témoignage du sens spirituel. Les théories de l'embryologie,  de la génétique, de la vie basée sur la matière pourraient être considérées comme une tour de la connaissance bâtie sur une fondation fragile. Mrs Eddy s'appuie sur la compréhension spirituelle qui se développe tout au long de la Bible comme un guide pour comprendre les origines spirituelles de la vie. Et cette origine spirituelle de tout être est un fondement solide. Les citations S7, S8 et S9 de Science et Santé expliquent les concepts de Mrs Eddy.

Section 3: Bâtir une vie sur le «roc»
L’idée d’opérer un changement de paradigme n'est pas nouvelle. Jésus commença son ministère avec un appel à la repentance. «Jésus commença à prêcher, et à dire : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (B11, Matthieu 4:17).

Nous pensons souvent que la repentance c’est le sentiment de regret véritable éprouvé pour ce que nous avons fait de mal. Cependant le concept biblique de la repentance est un peu plus profond ; il implique un changement radical de cœur ou d’entendement. La repentance c’est le changement de la base de notre pensée. Il peut s’agir plus généralement d’abandonner des préjugés ou de refuser de porter des jugements fondés sur de fausses prémisses:

«Vous devez changer dans vos cœurs et dans vos entendements – car le royaume des cieux est arrivé » (B11, JB Phillips).
 
«A partir de ce moment Jésus commença à prêcher, en criant : ‘‘Repentez (changez votre entendement pour le meilleur, amendez de bon cœur vos voies, en ayant en horreur vos péchés du passé), car le royaume des cieux est proche’’ » (B11, AMP).

«Changez votre vie. Le royaume de Dieu est présent »(B11, MSG).

L’essentiel du Sermon sur la montagne de Jésus (Matthieu 5-7) a tout à voir avec la façon dont nous pensons. Les citations de la Bible dans cette section sont des illustrations de l'importance de ce sur quoi repose notre pensée. Dans les citations B12 et B13, Jésus s'attaque aux pensées de luxure et nous encourage à construire sur des bases plus fermes. Par exemple, les mauvaises pensées de débauche dirigées sur autrui n’assurent pas un fondement  solide pour l’édification de bonne relation.

Ces améliorations de la pensée ne sont pas toujours celles d’une nature terrible. Parfois, notre repentance c’est juste nous élever au-dessus des opinions ou des préjugés qui nous fourvoyaient. Ma famille reçut une guérison agréable impliquant ma mère, guérison obtenue grâce une amélioration claire de la pensée et un respect pour les autres.

Maman travaillait régulièrement avec plusieurs amis d’église afin de soutenir le journal quotidien, The Christian Science Monitor. A chaque rencontre chacun était censé trouver un article intéressant, l’approfondir un peu plus par des recherches et le partager avec les autres. Maman tomba sur une relecture critique de l’œuvre autobiographique  « Loretta Lynn, La fille du mineur ».  Elle lut la critique, en fut fascinée,  alla à Sears acheter un album de Loretta Lynn et partagea le récit et l'album avec ses amis. Fin de l'histoire ? Nope.

Ma mère était un amateur de musique. Dans la maison familiale il y avait une salle de musique et chacun des sept enfants avait suivi des cours de musique. Elle aimait la musique mais elle détestait «la musique country ». C'était un préjugé total. Vous diriez qu’elle ne voyait que le bout de son au sujet de la musique country. Mais en commençant par apprendre sur la vie et la musique de Loretta Lynn, maman eut un changement complet de cœur. Elle acheta d'autres albums de Loretta Lynn. Elle lut la biographie mentionnée dans le commentaire critique. Elle fut étonnée des qualités et des talents de l’artiste. Elle en devint un fan. Elle acheta des billets pour un concert ou l’accompagnèrent mon père et moi. Et cela n'était que le début. L'amour et l'appréciation de la musique country par maman ne faisaient que grandir et grandir. Les vieux préjugés s’écroulèrent.

Voyez-vous, ce ne sont pas toujours des péchés horribles que nous devons abandonner. Parfois, il s'agit simplement d'améliorer nos perspectives, de penser mieux,  de respecter plus, d’apprécier plus – la vie commençant à trouver un fondement plus ferme dans l'Amour.

Section 4: Le pouvoir spirituel sape les soi-disant lois de la matière
Mrs Eddy enseigne : «La suprématie de l’Esprit était le fondement sur lequel bâtit Jésus » (S17, 138:15-16).  « La Science divine renverse le faux témoignage des sens matériels et détruit ainsi les fondations del’erreur » (S18,  273:11-13).

Cette section comporte l'expérience intéressante de Jésus marchant sur l'eau. Dans la citation B17 (Marc 6:45-51 ), nous lisons que Jésus obligea ses disciples à passer sur l’autre rive avant lui tandis que lui-même « s'en alla sur la montagne, pour prier ». J'aime à m’imaginer le Maître en train de prier. Quelles saintes pensées et pouvoir doivent se dégager de ces moments-là! Après tout, quand il en revint pour rattraper ses amis, il les vit sur le lac ballottés par un vent opposé. Alors il marcha tout simplement pour les rejoindre. Attendez une seconde, il fait quoi? Oui, tout contrairement à la loi de la gravité, il marcha sur l’eau jusqu’à eux. N'est-ce pas là une belle puissante preuve contre la soi-disant primaute des lois de la matière?

Les citations de Science et Santé nous donnent une indication claire de la suprématie des lois de l'Esprit et la relégation à la seconde place des prétendues  lois de la matière.

Dans la citation S19 Mrs Eddy écrit : «La manifestation scientifique de puissance émane de la nature divine et n'est pas surnaturelle, puisque la Science est une explication de la nature. La croyance que l'univers, y compris l'homme, est en général gouverné par des lois matérielles, mais qu'à l'occasion l'Esprit écarte ces lois, cette croyance déprécie la sagesse omnipotente, et donne à la matière la préséance sur l'Esprit » (83:14).

Vous avez peut-être entendu parler de la guérison de Mary Baker Eddy après une chute grave en février 1866. Un médecin qui la suivait donnait peu d'espoir quant à sa guérison au regard de la gravité de ses blessures internes. Son pasteur la visita non pour s’attendre à sa guérison mais pour faire ses adieux à un membre fidèle de sa congrégation. Des gerbes de condoléances s’offraient déjà. L’espoir était au plus bas. Et puis Mrs demanda sa Bible. Elle lut. Elle aperçut un aspect de la vérité de l'existence, alors elle se leva guérie. Voici ce qu’elle écrit au sujet de sa guérison : « Il y avait dans cette brève expérience une lueur de la grande vérité que j’ai cherchée depuis à rendre claire aux autres, savoir la vie dans l’Esprit et de l’Esprit, cette vie étant la seule réalité de l’existence » (Ecrits divers 24 : 16-20).

La suprématie de l'Esprit était le fondement que Mrs Eddy découvrit. Ce fondement attend que nous le découvrions à notre tour.

Section 5: Pierre et Jean – un changement de base qui guérit: le boiteux marche
Vous arrive-t-il parfois de vouloir être en mesure de donner plus au monde? Il y a tellement de bonnes causes qui exigent notre attention. Des causes caritatives légitimes semblent  nombreuses. Y a-t-il parfois de trop? J'ai pensé à tout cela en lisant le récit de Pierre et de Jean rencontrant le mendiant à l’entrée du temple. Cet homme était un boiteux, il ne pouvait pas marcher. Nous lisons dans la citation B19 que « Pierre, de même que Jean, fixa les yeux sur lui » (Actes 3:1-8). Pierre ne détourna pas le regard un peu gêné. Bien qu’il n'eût pas d'argent pour faire un don à l'homme ou pour sa cause, Pierre ne détourna pas le regard. Peter savait qu'il avait quelque chose à donner. Ensuite il donna à l'homme, non de l'argent, mais la Vie. Peter le guérit et il marcha. Ses pas étaient sûrs. Ses pas étaient confiants. Cet homme eut désormais ses pieds sous lui. Cet homme eut une bonne « compréhension ». Et il loua Dieu.

Dans Science et Santé nous lisons: «La Science Chrétienne agit comme altérant, neutralisant l’erreur par la Vérité. […] L’effet de cetteScience est de secouer l’entendement humain afin de produire un changement de base pour que sur cette nouvelle base il puisse céder à l’harmonie de l’Entendement divin.[…] En appliquant les règles de la Science dans la pratique, l’auteur a rétabli la santé dans les cas les plus graves de maladies aiguës et chroniques. Les sécrétions ont été changées, la structure a été renouvelée, des membres raccourcis ont été allongés, des jointures ankylosées ont été assouplies et des os cariés ont été rendus à leur état normal » (S21, 162:5-7, 9, 18-24).

Nous pouvons donner. Nous pouvons donner nos prières. Nous pouvons donner des encouragements. Nous n'avons pas à être submergés par les besoins, nous pouvons répondre avec l'Infini. Nous n'avons pas à regarder ailleurs. Nous pouvons être sûrs que le véritable fondement de la vie est déjà présent là où le besoin apparaît.

La semaine dernière, je marchais devant notre appartement. Un voisin était sur ​​son balcon. Je m’arrêtai et demandai comment elle allait. Sa réponse fut: «J'ai lu votre livre ». (Ce n'est pas mon livre, il y a longtemps je lui ai donné une copie de Science et Santé à un moment où sa sœur se mourrait).  Inge me dit qu'elle venait de perdre son frère aîné, et c'était pour cette raison qu’elle se mit à lire «mon livre ». Nous affirmions ensemble la toute-présence de la joie en nous rappelant ceux que nous aimions et je l'encourageai à continuer à lire. Je demandai sa sœur: «Oh, elle se porte bien » fut sa réponse. Science et Santé est un cadeau qui continue à donner. Non de la charité, mais de l'émancipation.

Je marchai ensuite sur une cinquantaine de mètres et il y avait un autre voisin. « Salut, Lutz, comment allez-vous ? » « Pas si bien, je suis à la maison malade depuis sept semaines ». Et comme nous nous échangions je me souvins lui avoir également donné une copie de Science et Santé, donc je l’encourageai à lire. Et puis je m’enquis sur sa photographie (c’est un photographe passionné). Il promit de m'envoyer un lien à certains de ses nouvelles photos. Et il le fit. Cela me fit retrouver encore son adresse e-mail. «Je n'ai ni argent, ni or », mais je ne peux trouver un article prodigieux sur JSH-Online.com à lui envoyer! Ou une copie  MP3de la Leçon biblique audio en allemand ! Je peux même lui envoyer cette MET de CedarS et le laisser lire lui-même ! Cela pourrait lui donner l’opportunité d’un changement de base.

Section 6: Paul, non un acteur d’accident, mais un agent de guérison
Le mercredi soir dernier, je m’étais assoupi un instant à l'église. Oh homme, je suivais très bien la lecture mais elle s’était prolongée pendant quarante minutes. Et oui, je me surpris au milieu d'un balancement de tête en très profond sommeil. Et voilà, vous savez. Heureusement que je n'étais pas assis sur un balcon comme le jeune Eutychus ! Mais ce n'était pas la fin du monde pour moi ou pour Eutychus. N'est-il pas merveilleux de savoir qu'il n'est pas besoin de souffrir de croyances à l’accident. Et nos lectures n’avaient duré que quarante minutes et Paul lui parla jusqu’après minuit !

Voici une version tirée de God’s Word Translation : « Un jeune homme nommé Eutychus était assis au bord d’une fenêtre. Comme Paul parlait et parlait, Eutychus  se laissait graduellement gagner par le sommeil. Finalement emporté par le sommeil, il chuta du troisième étage et fut retrouvé mort. Paul s’approcha de lui, le prit dans ses bras et dit: « Ne vous inquiétez pas ! Il est vivant ! »  Puis Eutychus remonta, rompit le pain et mangea. Paul parla encore avec les gens pendant une longue période, jusqu'au lever du soleil, puis il partit. Les gens amenèrent le garçon à la maison. Ils étaient très soulagés qu'il était en vie» (B21, Actes 20:7-12).

La citation S28 correspond à la note marginale, «Vie indestructible de l'homme ». Wao! Est-ce une promesse ou quoi? Mrs Eddy écrit : «Le moment approche où l’entendement mortel renoncera à sa base corporelle, structurale et matérielle, où l’Entendement immortel et ses formations seront compris selon la Science, et où les croyances matérielles n’entraveront pas les faits spirituels. L’homme est indestructible et éternel » (S28, 402:8-13).

En fait c'est là un changement de mentalité. Changement d’une mentalité chétive, faible, sensible à la maladie et au danger, mortelle par une mentalité « indestructible et éternelle ».

Je suis tellement reconnaissant de confirmer humblement qu’à CedarS nous avons eu des  guérisons merveilleuses très similaires. Au milieu de nos merveilleuses activités, toujours fondées sur les MET spirituelles avant tout, lorsqu’une croyance d'accident en vient à glisser ou frapper, les conseillers, les campeurs, les praticiens et le personnel répondent avec la vérité.

Comme dans la citation S26 : «Les accidents sont inconnus à Dieu, l’Entendement immortel, et nous devons abandonner la base mortelle de la croyance et nous unir à l’unique Entendement, afin de remplacer la notion de hasard par le vrai sens de la direction infaillible de Dieu et faire ainsi paraître l’harmonie » (424:5).

Ce genre de changement radical de base, le changement de pensée, conduit à la guérison. Mon fils, Johann, se présenta un jour à la Maison PAL (la résidence des praticiens de CedarS)  pas du tout beau à voir. Il jouait avec les autres campeurs et par inadvertance courut dans son lit. Il était blessé au nez et au visage. Je commençai immédiatement à prier et contactai également Warren, directeur exécutif  de CedarS. Warren qui était à la Maison PAL m’assura en un clair de temps que sa mère, Ruth, était également sur ​​le cas. Puisque Warren savait que ma femme n'était pas une étudiante de la Science Chrétienne, il m'assura que nous pourrions faire examiner la blessure si j’en sentais la nécessité. Je me souvins combien cet amour et ce soutien  m’avaient touché à l'époque. Je réalisai que je n'étais pas sous une sorte de pression personnelle particulière  d’agir juste parce que j'étais «le praticien ». En priant ensemble, je vis littéralement le nez et le visage de Johann reprendre une apparence tout à fait normale juste devant mes yeux. Il retourna à ses activités peu de temps après. Ce soir- là, il fit objet de témoignage. Il donna son premier témoignage la nuit-là. Je me souvins l’écouter avec des larmes de gratitude dans mes yeux et mon cœur rempli de gratitude.

Section 7: Le fondement de l'Esprit
Cette dernière section de la leçon vue en elle-même serait classique. Mais en tant que point culminant de cette belle déclaration de la Vérité divine, cette section est puissante et persuasive.

L'affirmation de Paul aux chrétiens d'Ephèse est aussi notre affirmation. Elle nous dit qui nous sommes et où nous vivons. Elle est puissante. Elle est pratique. Elle révèle notre potentiel.

La citation B24 affirme: «Vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit » (Ephésiens 2:19-22).

[Comme un parfait résumé de fin de cette leçon], le Découvreur et Fondateur de la Science Chrétienne, Mary Baker Eddy, écrit sur ​​les fondements bibliques de ce qui lui était révélé par la guérison et la raison : « La métaphysique est au-dessus de la physique, et la matière n’entre ni dans les prémisses ni dans les conclusions métaphysiques. Les catégories de la métaphysique reposent sur une seule base, l’Entendement divin. […] Le témoignage des sens matériels n’est ni absolu ni divin. Je m’appuie donc sans restrictions sur les enseignements de Jésus, de ses apôtres, des prophètes, et sur le témoignage de la Science de l’Entendement. Il n’y a pas d’autres fondements » (S30, 269:12-15, 21-25).

Il est bien évident que les fondements bibliques de la Vie tels que manifestés dans notre univers sont un domaine en dehors de la matière. Dieu, l'Esprit, l'Entendement, ne dépend pas de la matière ou des lois matérielles pour se manifester. Dans le laboratoire de l'expérience quotidienne, les Scientistes Chrétiens prouvent tous les jours que les lois de l'Esprit sont suprêmes, et la matière cède.Tel est notre fondement. Tel est notre héritage. Telle est notre origine.

Herbert Rieke, CSB, était le professeur de la Science Chrétienne de ma sœur Candy. J'ai toujours aimé quelque chose qu'il avait partagé avec ses élèves. Il fit référence à la question de Job 38, «Où étais-tu? »

« Où étais-tu quand je fondais la terre? Dis-le, si tu as de l'intelligence. Qui en a fixé les dimensions, le sais-tu? Ou qui a étendu sur elle le cordeau? Sur quoi ses bases sont-elles appuyées? Ou qui en a posé la pierre angulaire,  alors que les étoiles du matin éclataient en chants d'allégresse, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie » (Job 38) ?

Et il dit simplement: «Si tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie, et si je suis un fils de Dieu (enfant de Dieu), j'étais juste là! » Et devinez quoi, vous étiez aussi là! [Alors, crions tous ensemble de joie!]


[Les idées pour la mise en pratique étaient initialement préparées  pour aider les campeurs et le personnel de CedarS (et autres amis) à voir et démontrer quotidiennement  l'importance d’étudier et d’appliquer les enseignements des Leçons bibliques de la Science Chrétienne toute l’année, et pas seulement au camp!

Warren Huff, Directeur de CedarS & rédacteur en chef des notes & rajouts entre crochets et en italique.]

[Note supplémentaire du Directeur: Vous pouvez vous inscrire pour recevoir gratuitement par email ces idées pour la mise en pratique – chaque lundi en anglais, ou une TRADUCTION LIBRE chaque mercredi en allemand grâce à Helga et Manfred, ou en espagnol grâce à une équipe formée d’Ana, d’Erick, de Claudia et de Patricio, ou en portugais grâce aux assistants d’Orlando Trentini, CSB,  au Brésil. Une traduction française volontaire par Rodger Glokpor, un Scientiste Chrétien de Lomé, Togo (Afrique de l'ouest), est assurée. Merci à Rodger et à tous les traducteurs ! Allez surhttp://www.cedarscamps.org/ et cliquez sur « Newsletters » pour un abonnement gratuit dans ces langues.]

Metaphysical

Find out what it takes to follow the Master Christian! - We have to be willing to leave the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page