Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

Chérissez notre Dieu comme un Dieu de l'Amour éternel!

Kerry Jenkins, C.S., House Springs, MO
Posted Monday, October 28th, 2019

[Chérissez notre Dieu comme un Dieu de l'Amour éternel!]

Idées métaphysiques pour la mise en pratique de la Leçon biblique de la Science Chrétienne sur:

« Châtiment éternel »

Pour le 28 octobre au 3 novembre, 2019

par Kerry Jenkins C.S. House Springs, MO

« Dieu a-t-il rejeté son peuple? Loin de là! » Voici le texte d'or de la Bible Louis Segond. Pour vraiment saisir cette idée, pour s'éloigner des points de vue superstitieux et les inventions humaines de Dieu, il faut comprendre plus clairement qui nous adorons. Comme parent de cinq enfants, qui a lu et étudié beaucoup de livres au sujet de l'éducation des enfants, j'ai remarqué au cours de mes expériences et de beaucoup d'études scientifiques que la punition n'enseigne pas avec efficacité. Même s'il fallait l'homme des decades ou même des millénaires pour se rendre compte de cela, alors de là à répondre à ce fait, Dieu a toujours été aimant.

Dieu, la loi de l'Amour divin peut seulement aimer tout le temps. Bien sûr, l'Amour corrige, dirige, mène, et enseigne, mais l'Amour ne punit jamais. Il se peut que quelquefois il nous semble qu'on nous punit. Souvent, c'est parce que nous faisons des choses qui ne sont pas soutenues par la loi de l'Entendement/l'Amour (par exemple). Si vous auriez essayé un jour venteux de faire voler un morceau d'acier vous rateriez, n'importe comment soigneusement vous auriez préparé ou comment vous auriez fait des efforts. Les lois de la physique ne permet pas à un morceau d'acier de voler, même si on l'attache à un cerf-volant et le jette dans un vent fort! Vous n'avez pas fait de mal, on ne vous punit pas! C'est simplement que cette activité n'est pas soutenue par la physique. De la même façon, quand nous suivons un cours mené par le sens mortel au lieu du sens spirituel il se peut que nous nous trouvons malheureux, frustré, etc.

Si nous comprenons la nature de Dieu comme l'Entendement, la Vérité, la Vie, l'Amour, etc, nous commençons à comprendre que cette loi est la source du bien seulement. Les activités hors du royaume du bien ne sont pas soutenues par cette loi et par conséquent ne sont pas de Dieu—n'ont aucun soutien de la loi du bien de Dieu. Nous pouvons compter sur notre aimant Parent pour nous guider avec compassion, patience, gentillesse, et amour infinis—de même que nous voudrions guider nos enfants ou être guidés par nos parents humains. Ce message de compassion et amour apparaît infiniment plus dans la Bible que des messages de punition! Est-il possible que cet intérêt dans la punition indique la méprise de la nature de Dieu?

Notre lecture alternée nous aide à comprendre la nature de Dieu comme enseignant, mais aussi quelqu'un digne de confiance, qui sert comme un refuge. Dieu est juste et Sa justice, fidélité, et justesse sont aussi solides, vastes, et profondément enracinées que les « montagnes », et aussi profondes que les océans!

Encore une fois, comme parents, nous voulons donner à nos enfants un sens profondément enraciné de leur sécurité, les rassurer qu'ils peuvent compter sur nous pour les aimer et les aider à s'en sortir de leurs difficultés sans jugement, même quand ils sont fâchés, tristes, effrayés. De la même façon, si nous ne sommes pas un parent, sinon, un fils ou une fille, nous voulons certainement sentir que nous pouvons compter sur nos parents pour toujours nous aimer, même quand nous faisons des erreurs. Avec justice, amour, et bonté aussi vastes que les montagnes, aussi profonds que les océans, notre Père-Mère Dieu est fiable à nous soutenir et aimer « contre vents et marées. »

Section 1: Nous pouvons seulement avancer quand nous comprenons que notre Dieu est Amour.

Pour avancer spirituellement, voir notre potentiel illimité, notre plénitude, notre bonté, il faut reconnaître que notre Père-Mère est tout bon, tout amour. L'étude de la Science Chrétienne et des enseignements de Christ Jésus révèle un Dieu qui bénit l'homme avec la santé, la joie, la sécurité … Cette compréhension de Dieu nous aide à laisser tomber nos peurs qui viennent d'un sens matériel de la réalité gouvernée par la matière. Mary Baker Eddy (MBE) nous dit que « Le point de départ de la Science divine est que Dieu, l'Esprit est Tout-en-tout, et qu'il n'y a pas d'autre puissance ni d'autre Entendement -- que Dieu est Amour, et par conséquent Il est Principe divin. » (S1) Si nous réfléchissons à cette phrase et acceptons une définition de Dieu comme tout bon, où se trouve la punition? Avec une compréhension plus profonde, plus fraîche de Dieu, proposée par la Science Chrétienne et enseignée par le Maître, nous pouvons avancer vers la liberté du péché, plutôt qu'être embourbés dans une manque de progrès spirituel.

Section 2: Le concept du châtiment éternel vient d'un concept humain de Dieu.

Un concept faux de Dieu, comme un être d'aspect humain, mais au même temps spirituel, nous mène à attribuer des qualités humaines à Dieu. C'est une habitude humaine enracinée dans l'histoire. C'est peut-être difficile d'imaginer un être qui pourrait posséder compassion, pardon, tendresse, amour illimités … Mais c'est parce-que nous essayons souvent de calquer Dieu sur notre compréhension de l'homme.

Mais quand nous abandonnons notre expérience limitée en échange d'une expérience infinie, illimitée nous devenons sensible au seul divin, infini Être. Ceci est Celui qui est la source de la Vie pour toutes ses idées, pour l'homme.

Cherchons au fond pour trouver le pouvoir guérisseur de ce Commandement qui est "...le verset préféré..." de Mary Baker Eddy S7. Elle nous dit que ce Commandement est la base de tout qui vainc la maladie, le péché, et la mort! Il «...est la base de la Science d'être, grâce à laquelle l'homme démontre la santé, la sainteté, et la vie éternelle. » ( italique ajouté) Et elle nous dit qu'il vainc la guerre de tous niveaux, l'injustice de toutes sortes, jusqu'au moment où il ne reste rien à punir ou détruire. Cela est vraiment un pouvoir qui vaut être découvert!

Josué poussait les Enfants d'Israël à ne pas développer l'habitude d'accepter les dieux du peuple autour d'eux comme leurs dieux. Qu'est-ce que cela indique pour nous aujourd'hui? Quels sont les « dieux » autour de nous qui nous donnent le mauvais sentiment de demi-conscience qui n'est pas complètement éveillé au pouvoir de Dieu de nous donner la satisfaction, la joie, la santé, la sainteté. Chacun doit se demander cette question parce-que nous aurons des réponses différentes. Peut-être c'est trop d'attention sur les appareils électroniques, peut-être sur les accomplissements quotidiens, peut-être sur les pensées

anxieuses de nos responsabilités, ou sur n'importe quel aspect obsédé de notre corps. Avoir seulement «un Dieu » veut dire que nous avons l'occasion de sentir l'étendue infinie de joie, santé, intelligence, satisfaction. Nous ne nous limitons pas, sinon nous étendons notre expérience au-delà de ce que l'entendement humain puisse imaginer. Ainsi il ne nous reste rien qui a besoin de punition!

Section 3: Abandonnons les idées de Dieu superstitieuses.

Le roi Saül a superstitieusement et bêtement commandé que ses troupes jeûnent pendant la bataille avec les Philistines. Son fils, Jonathan ne savait pas et il a mangé du miel qu'il a trouvé sur la terre (après avoir mené une défaite de l'ennemi). Au cours d'un série d'épreuves superstitieuses, pas inclu dans notre leçon biblique, Saül détermine que Jonathan doit mourir afin de tenir la promesse que Saül a fait à Dieu concernant le jeûne. Voici encore une fois le concept humain d'un Dieu qui punit, qu'il faut apaiser avec un sacrifice de quelque sorte.

Avez-vous déjà prié en concluant un accord avec Dieu? Quand j'étais jeune, quelques-uns de mes prières étaient tels accords avec Dieu. « Dieu, je vous promets que si vous me guérissez, je ne feras … jamais encore. » Cette forme de prière suppose que Dieu est une extrêmement puissante forme d'humain auquel vous demandez intervenir dans les affaires humaines. Cela n'est pas Dieu.

Dieu, la loi de l'Amour, fonctionne toujours, aimant sa création. Cette loi, similaire à la loi de gravité, fonctionne indépendamment de nos demandes, de nos « accords ». Quand nous comprenons que Dieu est la loi de l'Amour divin, toujours en force nous commençons à découvrir les façons par lesquelles nous sommes protégés par cette loi. Dans ce cas, Jonathan était protégé quand l'armée a opposé à la volonté de Saül à sacrifier son fils à un concept faux d'un Dieu vengeur. Quand nous nous inquiétons que nous ne savons pas comment prier, ou que nous ne comprenons pas la Science Chrétienne, ou que nous ne méritons pas la guérison, ou que la Science Chrétienne est trop difficile, … nous acceptons un concept superstitieux de Dieu.

La loi de l'Amour fonctionne tout le temps pour tous. Toutes ses idées sont toujours méritantes. La Science Chrétienne ouvre les portes à cette compréhension et jamais complique le chemin à la compréhension de la loi naturelle et parfaite de l'Amour. Nous pouvons avoir confiance que l'Amour mettra au jour ce qui est faux et révélera la présence et pouvoir de la Vérité divine.

Section 4: Le pouvoir de Dieu, est-il diminué par une manque de croyance?

Jamais! Le pouvoir de Dieu est constant, parce qu'il est la loi divine. L'exemple dans ce section quand Jésus retourne après avoir guéri des multitudes à son village natale paraît contredire cette affirmation, mais le pouvoir de Dieu n'était jamais moins dans ce village. Les gens là étaient sceptiques de la place de Jésus parce qu'ils le connaissaient comme Carpentier et il était familier à eux. On voit encore une manqué de compréhension de Dieu et de Christ Jésus. Pourrait cet homme qu'ils ont vu grandir dans leur communauté être le Messie promis? C'était improbable.

Si nous voulons démontrer mieux le pouvoir guérisseur que Jésus nous a montré est notre devoir et privilège, nous ne pouvons pas compter sur la raison humaine, sinon, nous devons humblement se render compte de l'esprit du Christ où qu'il apparaisse. Peut-être il se trouve dans un membre inattendu de notre famille, peut-être dans quelqu'un avec des opinions opposés à nos opinions politiques, ou dans quelqu'un d'une autre fois ou religion Soyez réceptif au pouvoir du Christ où qu'il apparaisse, surtout quand il apparaît dans une forme inattendue! Ainsi nos attentes ne nous empêcherons de voir le pouvoir et la présence du Christ.

Section 5: Dieu n'a pas créé un homme immoral.

Sans un homme immoral, il n'y a pas de punition. N'est-ce pas cela le noeud de cette leçon? Si Dieu est complètement bon où est le péché dans ce Dieu ou dans sa création? La lutte de nous libérer des récompenses fausses et vides du péché peut sembler constant. Mais quand nous commençons au point du départ de la toute bonté de Dieu, de l'homme comme réflexion, plutôt que matière, nous approchons le victoire.

Nous essayons de devenir consciemment attentifs de notre liberté présente de n'importe quel éloignement de la loi de l'Amour, la Vérité, et l'Entendement. Je me demande si c'est dans l'action d'être vigilant, conscient, éveillé, que nous sommes libérés du péché. Quand nous « péchons », oublions notre relation à Dieu, nous nous insensibilisons, choisissant l'aise de sommeil au lieu du rigueur (mais joie) de vigilance, de conscience de notre moi vrai.

Nous pouvons ajouter aux sections précédentes de cette leçon: soyons déterminés de ne pas avoir d'autres dieux, parce-que nous savons que Dieu est bon seulement, d'abandonner des concepts humains qui incluent la superstition ou « accords », de humblement accepter la présence de Dieu dans notre expérience. Ce processus nous mène à voir notre nature vraie sans péché.

Section 6: Dieu seulement bénit l'homme.

Si nous regarderions l'expérience humaine ou l'histoire, nous pourrions l'interpréter d'une manière qui supporte la vue que Dieu punisse ceux qui pèchent et récompense ceux qui sont bons. Mais ce méthode d'évaluation présente des défauts. Il commence avec les résultats et cherche une raison ou une cause, en inventant une.

Il n'y a jamais une raison spirituelle pour le mal. Il n'y a pas de mal dans l'Esprit. Jésus nous donne deux exemples (B19) d'événements terribles qu'on a expliqué comme les actions de Dieu pour punir ceux qui ont dû pécher. (Le livre entier de Job réfute cette logique!) Jésus remarque qu'il faut se repentir—penser d'une manière différente--constamment, chercher au fond pour un concept ou conscience plus claire de Dieu et l'homme.

Si nous raisonnons comme ceux qui Jésus réprimandait, nous sommes attrapés dans une toile superstitieuse de condamnation--ou de nous-mêmes ou des autres--où il paraît qu'il manque des ressources, la santé, la joie, ou la famille. Mais Dieu nous donne seulement l'abondance. « Dieu t'a béni pour toujours. » B22

Section 7: La loi de Dieu qui est première et pour toujours est l'amour pour l'homme.

Avec la compréhension correcte de Dieu, comme la loi de l'Amour, de l'Esprit, de l'Entendement, de la Vérité, etc, nous nous trouvons libérés du péché, d'un sens de séparation de l'Amour. Plus proche nous nous sentons à Dieu et Son Christ, plus nous réjouissons. Entourés de cette loi chaque minute, nous ne pouvons pas nous empêcher de devenir de plus en plus conscient de cette présence et pouvoir, et de céder à sa liberté. La seule chose « éternelle » est ces « accords éternels ». S32

Metaphysical

Walk In the Light of God as an Immortal Idea! - The Responsive Reading continues with the 23rd...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page