Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

Connais Dieu-Bon comme le seul pouvoir qui existe!

Kerry Jenkins, C.S., House Springs, MO
Posted Monday, November 25th, 2019

Connais Dieu-Bon comme le seul pouvoir qui existe!
Idées d'application métaphysique pour la science chrétienne Leçon biblique sur

"Nécromancie ancienne et la moderne, autrement dit le Mesmerisme et l'hypnotisme, dénoncés."

du 25 novembre au 1er décembre 2019

Kerry Jenkins, CS, House Springs, MO
Kerry.helen.jenkins@gmail.com (314) 406-0041

Chaque fois que nous étudions ce sujet biblique, nous avons la possibilité de découvrir une manière «moderne» de nous tenter ou de nous laisser berner par l’un de ces trois maux: la nécromancie, le mesmérisme et l’hypnotisme.

La nécromancie, en termes simples, est la tentation de croire que nous pouvons obtenir des réponses utiles sur l'avenir de ceux qui sont décédés. Peut-être que nous ne pensons pas que c’est quelque chose que nous sommes tentés de faire, mais regardons-nous jamais vers le passé avec une sorte de désir nostalgique de nous donner des idées sur la façon dont nous devrions procéder aujourd’hui? En tant que mère, il peut être tentant d'utiliser les compétences que j'ai acquises avec un enfant pour répondre aux besoins d'un autre. Ce n'est généralement pas très utile. Mais j’ai trouvé que je pouvais compter sur la fraîcheur de l’esprit pour apporter les réponses dont j’ai besoin pour aujourd’hui, pour chaque moment, pour chaque activité.

Il n’est jamais nécessaire de regarder vers le passé, pour "comment cela a toujours été fait", pour voir le point de vue, les idées ou les méthodes de personnes remarquables. Nous pouvons totalement faire confiance à l'Entendement pour trouver la solution, l'approche ou la pensée dans toutes les circonstances. Cela n'empêche pas de lire pour l'inspiration, des œuvres d'autres grands penseurs ou des personnes expérimentées dans des domaines où nous ne sommes pas aussi experts. Mais cela signifie que lorsque nous lisons ou réfléchissons aux idées des autres, nous sommes à l’écoute des moyens les plus novateurs de mettre ces idées en pratique dans notre expérience! Sachant que tout le bien vient de l'Entendement, nous aide à assimiler et à mettre en œuvre les idées de l'Entendement partout où nous les trouvons!

Le mesmerisme et l'hypnotisme s'apparentent. Le mesmérisme était un concept populaire à l'époque de Mary Baker Eddy (MBE). Il se référait à une idée avancée par Franz Mesmer, un médecin allemand qui vivait principalement au XVIIIe siècle et qui proposait l'existence d'une énergie naturelle transférée entre des objets animés et inanimés. MBE le mentionne comme une étude, p.100 de Science et Santé, comme un "fluide magnétique animal" qui nous incite à faire des choses. Je vois cela, en termes contemporains, comme la suggestion que nous sommes influencés par des produits chimiques présents dans notre corps et notre cerveau. Celles-ci peuvent être hormonales ou autres, mais il s'agit certainement d'une forte suggestion d'influence dans diverses circonstances!

Le terme ou le concept de magnétisme animal était discuté à l'époque de MBE, mais elle considérait que l'idée était suffisamment importante pour pouvoir être abordée dans une leçon biblique deux fois par an. En considérant les implications «modernes» du «fluide magnétique animal» de Mesmer, nous pouvons nous libérer de l’esclavage aux suggestions de l’influence de produits chimiques de toute nature qui pourraient sembler nous influencer négativement.

L'hypnotisme est un autre type d'influence. C'est une fausse influence sur notre pensée. Auparavant, c'était un tour répandu dans les « petit salons » de convaincre un volontaire de se soumettre à être hypnotisé par quelqu'un compétent en cette habilité. Ils pourraient être faussement incités à penser qu'ils font un certain nombre de choses qu'ils ne font pas du tout - peut-être boire du lait au chocolat dans une fontaine à eau, peut-être quelque chose de plus. Aujourd'hui, il est utilisé pour aider les gens à lutter contre les dépendances et pour d'autres thérapies. En tout cas, c'est la soumission d'un entendement mortel à un autre. Bien que cela puisse apporter un soulagement, il existe un autre moyen pour nous de nous soulager des dépendances, des traumatismes, de toutes sortes de problèmes mentaux et physiques. Nous pouvons nous soumettre au pouvoir supérieur de l'Amour divin, l'Entendement Divin. Pourquoi être "dupe" dans le bien-être quand nous pouvons trouver notre état naturel d'harmonie à travers la compréhension de Dieu et de sa création, de l'homme spirituel?

Notre texte d'or est notre déclaration du sujet du "pouvoir impressionnant" de Dieu qui triomphe de tous nos "ennemis", quelle que soit leur forme - et certainement pas sous la forme de personnes. La "main droite" de Dieu est un terme biblique commun qui désigne le pouvoir dominant, le plus utile. (Désolé pour tous les gauchers, ce n'est qu'un symbole!) La lecture alternée nous mène de la peur du pouvoir du mal - des ennemis à notre paix, notre bien-être, notre santé - à une base solide de courage et de confiance en Dieu comme le seul vrai pouvoir.

Section 1: Lorsque nous mettons le Bien dans notre champ de vision, le mensonge / le mal disparaît.

Cette section traite de la façon dont Dieu est bon et le seul réel. Mais je pense qu'il est utile de réfléchir à la manière dont nous avons tendance à lutter contre l'apparence de la vie comme un mélange de bien et de mal. Paul le dit clairement dans la citation B3 quand il déclare: "...la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez."

Notre objectif, si nous voulons éviter la confusion (B1) et la frustration d'essayer de comprendre ce qui est vrai et puissant, est d'utiliser un "bon raisonnement" (S5). Puisque la Bible utilise si souvent des métaphores agricoles, nous pourrions également essayer. Et si vous plantiez des graines de fleurs au milieu de votre pelouse sans préparer le sol de quelque façon que ce soit, vous n'avez qu'à jeter des graines sur l'herbe. Est-ce que les fleurs pourraient même germer? Probablement pas. L'herbe est profondément enracinée, déjà établie comme plante dominante. Maintenant, je ne dis pas que l'herbe est nécessairement mauvaise, mais que, dans cette analogie, si nous essayons de cultiver des fleurs, nous devons les planter dans un sol préparé, enlever les herbes,nourrir les graines et le faire continuellement. lorsque nous voulons trouver plus de joie dans notre vie, nous devons penser à ce qui apportera une joie plus stable, puis nous engager véritablement dans cet effort, franchir les étapes pour cultiver cette joie. Si nous raisonnons tout au long du processus, face à un manque de "fleurs" / joie, il ne serait pas bon de raisonner en disant "hé, il n'y a que de l'herbe ici, pourquoi n'y a-t-il pas de fleurs? Ça doit être que les fleurs sont impossibles à pousser ici, et je ne pourrai jamais en avoir. " C'est certainement l'apparence des choses, en regardant cette pelouse épaisse et verte!

Mais si nous raisonnons bien, nous devons nous considérer comme des agriculteurs. Comment un fermier pourrait-il faire pousser des fleurs? Voudrait-il simplement jeter des graines sur une pelouse? Bien sûr que non! Les fleurs ne sont pas impossibles, ni la joie. Mais nous devons rechercher le sens spirituel pour notre joie, puis tendre et pratiquer en voyant ce bien autour de nous. Ce processus fait vraiment disparaître le mal de notre expérience. Nous ne pouvons voir que des "fleurs" / joie dans notre quotidien. Mais je peux promettre une conscience plus profonde de ces fleurs et de la joie lorsque nous pratiquons ce discernement, cultivons ces fleurs!

Nous nous sommes efforcés de faire céder une partie de notre cour à des plantes indigènes, de petites parcelles de prairie. C'est un processus difficile. De nombreuses espèces non indigènes semblent proliférer. En particulier, la fétuque qui est une herbe robuste qui a tendance à prendre le relais des fleurs et des herbes indigènes que nous avons plantées. Il y a deux ans, au printemps, nous avons utilisé un produit chimique qui a tué la fétuque. Ainsi, au printemps dernier, j’avais une "toile" beaucoup plus ouverte pour obtenir plus de fleurs et de graminées que nous voulions remplir sans devoir travailler si dur pour déraciner la fétuque. Le résultat fut que cet été, la petite parcelle de prairie sur laquelle nous avons travaillé avec diligence était une véritable émeute de couleurs presque tout l'été. Si, au printemps prochain, je ne fais rien à cette étendue de prairie, il pourrait y avoir un retour d'espèces non indigènes. Je dois continuer à chérir et à cultiver les espèces que je veux y faire pousser. Consultez l'exhortation de Paul dans la citation B3 pour savoir comment, si nous faisons cela, "marchons selon l'Esprit", c'est-à-dire, continuons d'avancer, progressons dans notre amour pour Dieu et notre découverte de Dieu, nous ne serons pas confus ou trompés par ces choses qui n'apportent pas la joie et la beauté dans nos vies.

En bref, nous ne pouvons pas nier simplement l'existence de l'erreur ou du mal (dans cette analogie, la fétuque). Nous devons également la remplacer par ce qui est vraiment joyeux (plantes indigènes) et charmant. Et pour couronner l'analogie, je tiens à souligner que le mot "indigène" signifie ici que c'est quelque chose qui pousse naturellement ici, c'est la chose normale et naturelle - les qualités que Paul énumère comme "fruit de l'Esprit" sont les qualités "indigènes" en chacun de nous, celles qui sont plantées en nous par Dieu, que Dieu tend et reconnaît. Nous pouvons les reconnaître aussi!

Section 2: L'ignorance, la superstition, l'idolâtrie - elles découlent de faux concepts de Dieu.

Manassé était un enfant quand il a commencé à régner sur Juda. il était influencé par les nombreuses croyances qui prévalaient autour de lui et lui imposaient de concevoir Dieu comme un être qui exigerait que nous lui sacrifions nos enfants et qu'il existe également de nombreux dieux à adorer, chacun étant responsable de sa part de l'humanité, de l'existence. Nous avons ici le même raisonnement humain, plutôt que le "raisonnement juste" qui commence par un Dieu tout bon, tout-puissant, et connaissant tout.

Le raisonnement humain nous dit que nous sommes éloignés, séparés de Dieu et du genre d'œuvres que Jésus a faites, par la compréhension spirituelle ou la capacité intellectuelle que nous pensons ne pas avoir, ou une telle autre limitation. En outre, ce raisonnement dirait qu'un seul Dieu ne peut pas superviser tous les détails de l'existence humaine. Nous avons besoin d'un dieu pour veiller sur les cultures, d'un dieu pour veiller sur la santé, d'un autre pour veiller sur le temps, etc.

La Science Chrétienne nous aide à comprendre Dieu en tant que règne de l'Amour divin, la loi d'un Dieu de l'Esprit qui gouverne avec amour et bonté constantes. L'Esprit n'est pas le grand chef d'orchestre des affaires humaines, du climat, de la santé et des finances. L'Esprit est la loi de l'harmonie, c'est la lumière constante que nous voyons lorsque nous utilisons notre discernement spirituel en toutes choses. Il n'y a pas de mélange entre un autre pouvoir et la toute-puissance! nous pourrions être tentés de considérer la tragédie ou les défis de la vie comme un "pouvoir diabolique", mais nous pouvons contrecarrer cette apparence en sachant que ces maux ne sont que le résultat de "notions fausses et populaires" sur Dieu (S9). Ces idées sur le mal proviennent de l'entendement mortel. Ils sont construits sur l'évidence de nos cinq sens (S10). Et ils sont déroutants, comme il est dit dans cette citation et dans la section précédente dans la citation B1.

Quand nous nous sentons loin de Dieu, lorsque nous luttons avec une fausse apparence de mal dans nos vies, nous pouvons toujours nous "humilier" nous-mêmes, comme Manassé l'a fait dans la citation B5. Ce processus d'humilité signifie simplement que nous reconnaissons que Dieu gouverne, contrôle. Nous recourons à un Entendement pour notre information.

Parfois, la plupart d’entre nous se sentent dépassés par les responsabilités. Nous pouvons ressentir un sentiment d'anxiété, de frustration, de panique ou peut-être de dépression. si nous essayons de nous sortir de cela avec notre entendement humain, nous pouvons parfois nous dire les bonnes choses, "ce n'est pas une situation de vie ou de mort", "mes admissions à l'université ne dépendent pas réellement de mon obtention d'un A sur ce sujet, papier "," ma performance dans ce match de basket ne changera pas la révolution de la terre ".Ces affirmations sont certes vraies, mais nous guérissent-elles réellement d'angoisse / de la dépression / de la peur /de la frustration écrasantes? Ce n'est que lorsque nous nous tournons vers la toute-puissance et la bonté omniprésentes de l'Entendement / l'Esprit / l'Amour divins que nous ouvrons notre pensée aux solutions à ces sentiments inconfortables et inharmonieux. Je me sentais très accablé à la fois par mon travail, par l'encadrement scolaire de mes garçons à la maison et prenant soin de ma mère. J'en arrivais au point où j'avais régulièrement des maux de tête débilitants et ils rendaient mes journées encore moins productives. Quand j'ai cessé d'essayer d'appeler le "dieu" de la santé pour les maux de tête, le "dieu" de l'accomplissement pour m'aider à faire mon travail, le "dieu" du temps pour en faire plus ....J'ai trouvé une solution à ce problème qui a non seulement fait gagner une heure et demie de plus dans la journée, mais l'a également organisée de telle sorte que les choses soient bien plus efficaces et productives. Sans surprise, les maux de tête sont devenus nettement moins fréquents. Je ne peux pas dire que je n'en ai jamais eu d'autre, mais quand je le fais, je sais ouvrir la porte de ma pensée au Dieu du Bien, qui gouverne avec amour, harmonie spacieuse et effort joyeux!

Section 3: Ne vous laissez pas berner par "le mal personnifié" (S16).

Cette idée que le mal prend souvent la forme de «quelqu'un» - dans le cas de la citation B8, le diable - est si importante à comprendre pour pouvoir nous libérer des effets d'une telle suggestion. Lorsque nous luttons réellement contre la douleur ou la colère, cela implique souvent d'autres personnes. C'est la suggestion qu'il y a plusieurs esprits qui sont en conflit les uns avec les autres et ont des egos ou des personnalités distinctes qui luttent les uns contre les autres. Cela semblerait être un puissant contre-pouvoir à l'amour, n'est-ce pas? Quand nous pouvons nous souvenir que le mal est impersonnel, c'est-à-dire que c'est la suggestion du mal qui semble s'attacher à une personne afin de lui donner une légitimité, nous pouvons alors le reconnaître pour le mensonge qu'il est. Je sais que cela semble stupide! Pourquoi le fait de considérer le mal comme une suggestion mensongère et impersonnelle plutôt que des personnes ou une personne aurait-il une influence sur son pouvoir? Parce que Dieu est le seul pouvoir.

Lorsque nous fondons notre sens des choses sur l'existence d'un autre pouvoir, nous fondons nos sentiments sur un mensonge. De même, lorsque nous détachons le mal d'une personne, nous nous sentons plus aimants, moins critiques et beaucoup plus capables de maintenir un sentiment de paix. Le mal n’est pas une personne, c’est comme un masque qu’ils portent, il n’a aucune part de qui ils sont. En leur enlevant ce "masque", nous nous retrouvons débarrassés d'un "masque" ... à quel point ce masque peut-il vous mettre en colère / blesser/ irriter?

Il y a quelques années, un client de mon mari a soudainement décidé qu'il n'était pas satisfait du prix qu'il recevait pour ses arbres. Mon mari lui a recommandé de téléphoner à d'autres scieries et de voir ce qu'ils paieraient pour le matériau, parce qu'il savait qu'il obtienait déjà pour ce client la plus grande valeur pour ses arbres. Après avoir constaté que les prix étaient déjà les plus élevés et que le client était toujours mécontent, mon mari a suggéré de faire appel à un professionnel tiers de son secteur pour examiner le travail et en évaluer la qualité et la valeur. Le tiers consulté a déterminé que le travail était excellent et que le prix était raisonnable, mais cela n'a pas satisfait le client.

En résumé, mon mari a décidé de se retirer du travail sans pouvoir récupérer son investissement dans le travail qu’il avait accompli. Le client a alors engagé un autre bûcheron, qui lui a finalement versé le montant exact que mon mari avait promis, seul ce bûcheron a pu tirer parti du travail déjà effectué par mon mari. Pendant un temps, j'ai vraiment lutté contre l'injustice apparente de cela. Comment ce client pouvait-il être si injuste et prendre les semaines de travail que mon mari avait effectuées et rémunéré pour que ses employés le fassent et nous volent essentiellement? C'est certainement un type de raisonnement! Mais alors que je priais pour un meilleur sentiment de paix, il devint soudain très clair que je regardais cet homme comme une source de mal, en quelque sorte distincte de la création de l'Amour. En ce qui concerne le sujet de cette semaine, j'étais hypnotisée ou mesmerisée par un sentiment de mal personnifié.

Alors que je voyais la perversité comme quelque chose de séparé de cet homme, d'impersonnelle, toute la colère, la souffrance et l'injustice ont disparu. Je me sentais confiant que nous ne pourrions jamais être blessés par un mensonge. L L'Amour gouverne justement et toujours. Je ne vois peut-être pas toujours la preuve de cette justice divine de mes yeux, mais le malheur de me sentir injustement traité avait disparu avec cette impersonnalisation. Tout porte à croire que le fait de perdre le sens de la paix est vraiment le mal qui a besoin de guérison. Lorsque nous portons un sentiment de victimisation, cela nous aveugle au seul et vrai pouvoir de l'Amour Divin.

Section 4: La loi de l'Amour guérit, alors que la loi humaine permet l'injustice.

Je suis sûr que le dirigeant de la synagogue de la citation B10 pensait respecter la loi divine en réprimandant Jésus pour avoir guéri le jour du sabbat. Mais sa vision de la loi divine ne repose-t-elle pas sur une fausse conception d'un Dieu qui empêcherait le bien à sa création? Jésus savait, comme le souverain ne le savait pas, que chaque idée est digne de la santé et de la complétude. Ce dirigeant avait un concept de Dieu en tant qu'être humain, qui énonçait des règles qui devaient être suivies sans tenir compte de leur but spirituel.

Jésus s'est donné comme mission d'élever notre compréhension de Dieu et des lois de Dieu / Amour. Il a pris des lois religieuses importantes, tels que les Dix Commandements et les a amenés à de nouveaux sommets (voir Mat.5: 17-28). d'autres lois juives, telles que "œil pour œil", ont été élevées / spiritualisées dans son sermon sur la montagne à des idées telles que "... si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présentes-lui aussi l’autre: et si quelqu'un veut plaider contre toi et prendre ta tunique , laisses-lui aussi ton manteau... "Mat. 5: 38-40.

Nous pouvons probablement tous convenir que les dix commandements étaient un progrès spirituel. Mary Baker Eddy dit: "Moïse amena une nation à adorer Dieu en tant qu'Esprit, non en tant que matière ..." (SH p. 200: 4). Mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas supposés écouter constamment Dieu pour savoir comment obéir à ces lois de la manière la plus spirituelle qui soit!

Le Christ apporte toujours la liberté. Dans cette histoire, Jésus souligne que les règles de l'Amour ne pourraient permettre plus de droits sur les animaux un jour de sabbat que sur une personne de foi dans leur synagogue! La loi divine soutient la santé, l'inspiration et le progrès.

Notre étude dans cette leçon de ces trois "maux" nous amène à conclure, dans ce récit de guérison, que nous pouvons facilement devenir confus ou empêtrés dans une compréhension trop humaine, ou nous accrocher à des règles destinées à nous élever spirituellement. Un exemple amusant de cela est venu dans une expérience que j'ai vécue dans une petite église dont je faisais partie il y a quelques années. Nous voulions organiser une conférence véritablement publique, mais nous avons constaté que presque partout où nous la tenions et quels que soient ceux que nous essayions d'inviter, des membres de l'église seuls, quelques époux ou des assistants réguliers, assistaient généralement à la conférence. Nous avons commencé à nous poser des questions sur ce qui nous pousserait à vouloir assister à quelque chose comme un discours religieux si quelqu'un nous invitait. (Il était difficile d'imaginer vouloir faire cela). Bien sûr, nous avons abordé la résistance apparente de l'entendement mortel à l'idée de guérison spirituelle, à toutes les suggestions de ces maux dont nous parlons dans cette leçon biblique.

Après de nombreuses réunions de prière et de prière par nous-mêmes, nous nous sommes réunis et avons déterminé que l’un des moyens les plus courants dans notre communauté que nous avions tendance à réunir était le "potlucks." Nous avons discuté de cette idée avec notre conférencier, en gardant à l’esprit la déclaration de Mary Baker Eddy dans son Manuel de l’Église mère, selon laquelle les conférences ne devraient généralement pas avoir l'air de réunion sociale par la suite, afin d’encourager / permettre aux gens de méditer sur le message plus tard. Nous avons chéri cette idée et avons décidé qu'un "potluck" à l'avance ne nuirait pas à l'intention spirituelle de cette règle.

Nous avons passé du temps incroyable à marcher dans nos quartiers respectifs, à partager des exemplaires de Science et Santé et à inviter nos voisins au "potluck" et à la discussion. Le dernier aspect intéressant était le lieu de voisinage que nous avons choisi. Cela semblait parfait à tous égards. C’était un grand et beau bâtiment en rondins qui servait de restaurant, de bar et de salle communautaire les soirs de semaine. Le dimanche, il était utilisé par une église baptiste locale. Lorsque nous avons contacté les propriétaires, ils ont été ravis de nous voir utiliser ce lieu, mais le seul problème est que le bar devait rester ouvert en même temps que la conférence . Eh bien, cela semblait assez étrange en conjonction avec une conférence de la science chrétienne !! Nous en avons parlé au conférencier et, comme nous le soupçonnions, sa première réponse était un "non" assez difficile. Cependant, le bar était un coin d'un assez vaste espace et comme nous continuions à prier à ce sujet, cela semblait toujours être le lieu le plus public pour nos besoins. Après en avoir discuté à nouveau avec le conférencier, il a convenu que c'était peut-être ce que Jésus avait fait lorsqu'il prêchait au plus large public intéressé. Qui sait qui serait là pour entendre ce message de guérison. Et alors, nous l'avons tenu là.

C'était la conférence la plus "publique" à laquelle j'ai jamais assisté. Pas beaucoup, mais plus de nouveaux arrivants que de membres d'église! Il y avait un homme au bar et il était le seul à poser une question respectueusement et par intérêt. Ce fut une expérience profondément inspirante dans laquelle nous recherchions tous la compréhension la plus spirituelle de l'époque et de la place de la loi divine, plutôt que de simplement faire ce que nous avions toujours fait. Bien que le sens humain de la loi soit certainement utile lorsqu'il reflète le bien, il s'agit d'un sens divinement spirituel de la loi qui soutient et bénit vraiment.

Section 5: La Science Chrétienne nous révèle la bonté et la puissance de Dieu, le néant, l'impuissance, du mal.

Nous n'avons pas souvent ce récit intéressant de Philippe et Simon, citation B13 dans notre leçon biblique. Simon incarnait toutes les activités perverses mentionnées dans le titre de la leçon de cette semaine. Cependant, il est souligné ici que l'activité christique de Philippe l'a persuadé d'abandonner sa pratique de la sorcellerie, etc. Au profit de la suite de Philippe!

Chacun de nous a le "sens de l'âme" (S25) qui peut nous aider à discerner la vraie nature du pouvoir spirituel. L'homme a un attrait naturel pour le bien. Ce sont de fausses "théories matérielles" qui peuvent "paralyser" cet attrait naturel pour l'Esprit (S24). Les fausses théories peuvent sembler bénéficier à certains égards. Mais, ils semblent toujours venir avec une multitude d'effets secondaires indésirables.

Lorsque nous cédons notre gouvernement mental à autre chose que Dieu, nous nous trouvons à la merci de toutes les théories dominantes et populaires qui dominent la journée. Alors que des solutions matérielles peuvent apporter un soulagement, seule la bonté de Dieu englobe tous les aspects de notre bien-être, nous permettant ainsi de comprendre notre complète intégrité. La guérison de la Science Chrétienne apporte inspiration, joie, assurance et paix, ainsi que santé physique et mentale. Et, comme il est dit dans les citations S24 et S29, nous procédons ainsi, pas à pas, en jetant du "poids" sur la "bonne échelle". C'est complètement faisable!

Nous n'avons pas à réaliser ce qui est intangible pour la pensée humaine. La puissance et la bonté de dieu se révèlent par petits pas conscients vers la bonté.

Section 6:

Nous n'avons pas besoin d'avoir peur, nous avons les puissantes armes de la Vérité qui défont le mal.

Paul nous encourage à considérer que nos armes sont celles de Dieu / de l'Esprit dans la citation B16. Ces armes mentales peuvent vaincre les tentations de toutes sortes. Les maux de l'hypnotisme et du mesmérisme, les suggestions que nous devons nous appuyer sur les mesures que nous avons prises dans le passé, peuvent toutes céder aux brillantes "armes" de l'Amour et de la Vérité qui dissipent le pouvoir perçu de ces influences.

Seul Dieu a le pouvoir. Nous pouvons aiguiser nos capacités mentales de discernement spirituel et commencer à voir le Dieu qui est tout bon, tout pouvoir et toute présence. Ce Dieu ne laisse rien entre les mains de théories, de suppositions ou de pouvoir ou justice, humain et faux. Au lieu de cela, nous commençons à entrevoir, à la fois, le pouvoir "impressionnant" et le "triomphe majestueux" mentionnés dans notre Texte d'or, alors que nous saisissons ces armes divines qui sont à notre disposition d'un Esprit que nous connaissons comme étant l'Amour.

Metaphysical

Rejoice that "God-Good is the Only Author of Man!" - The subject of the lesson—“God the...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page