Cedar Camps

Metaphysical Ideas

Search Metaphysicals
 

Metaphysical Newsletters

The weekly Metaphysical Newsletter is provided to campers, staff, alumni, friends and the CedarS family at no charge however contributions help defray the costs of running this service.

Click here for more about how you can provide support!
 

Delivered to You FREE!

Available in five languages, get it delivered to your inbox weekly!

Subscribe Now!

Sachez simplement la «vraie affaire» pour ne pas être bernés! (1) Accordez une attention aimante pour ne pas oublier ou négliger.

David Price, CS, Denver CO
Posted Monday, May 25th, 2020

Sachez simplement la «vraie affaire» pour ne pas être bernés! (1) Accordez une attention aimante pour ne pas oublier ou négliger.

«Dieu est infini, par conséquent toujours présent, et il n'y a pas d'autre pouvoir ni d'autre présence.» (S&S 471: 18-19)

«La nécromancie ancienne et la moderne, autrement dit le mesmérisme et l'hypnotisme, dénoncées»

pour - 25 au 31 mai 2020

Par David L. Price, CS, Denver, Colorado

dlawrenceprice@gmail.com • 720-308-9500

Introduction

La leçon de cette semaine est une excellente introduction à la prochaine Assemblée annuelle de la Première Église du Christ Scientiste. Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas, cette assemblée sert à une adresse «État de l'Union» pour notre Mouvement, un discours inspirant pour l'année à venir, et s'adresse aussi bien aux membres qu'aux non-membres.

Je dis que c'est une grande leçon biblique parce que le sujet de l’assemblée de cette année est intitulé «Notre devoir envers Dieu, envers notre Leader et envers l’humanité». Ce sujet est tiré d'une disposition du règlement du Manuel de L'Eglise Mère intitulée «Vigilance face au devoir». Voici la disposition du règlement: «Il sera du devoir de chaque membre de cette Église de se défendre journellement contre la suggestion mentale agressive, et de ne pas se laisser entraîner à oublier ou à négliger son devoir envers Dieu, envers son Leader et envers l’humanité. Par ses œuvres, il sera jugé — et justifié ou condamné.» (Manuel de l'Église Mère, Mary Baker Eddy, p. 42: 4)

Dans un sens, la leçon biblique de cette semaine est un «comment faire» pour se défendre journellement . Alors que je réfléchissais à ma pratique quotidienne de la prière, qui comprend le travail de protection, cette phrase «ne pas se laisser entraîner à oublier» m'a vraiment frappé. N'est-ce pas le but des suggestions hypnotiques et hypnotisantes dans le monde de nous faire oublier - oublier notre relation inséparable avec Dieu, notre perfection spirituelle comme Son expression? Reconnaissant cela, chacun de nous peut cesser de penser que c'est «nous» qui oublie et se rendre compte plutôt que c'est «l'adversaire», la suggestion mentale agressive, essayant de nous faire croire que nous sommes séparés de Dieu. D'après mon expérience, armé de ces connaissances, il devient plus facile de se concentrer sur le travail défensif quotidien en me demandant - Qu'est-ce qui essaie de me faire oublier ou négliger? [W: «Là où il y a une attention aimante, la mémoire est inévitable.» Grace Wasson, 1964]

De plus, avant de passer à la leçon de cette semaine, je trouve réconfortant que le même travail de protection que nous pouvons faire pour détruire le mesmérisme et l'hypnotisme est efficace pour la nécromancie, qui est en un sens juste un nom différent pour ces deux autres prétentions. Alors, quelle est la nécromancie? C'est la soi-disant pratique de la magie centrée sur la croyance que l'on peut communiquer avec les morts et, ce faisant, on peut se faire une idée des événements futurs. La Science Chrétienne dénonce à la fois la pratique et la légitimité de telles pratiques (Mary Baker Eddy consacre un chapitre de son ouvrage principal Science et Santé avec clef des Écritures sur le thème du «spiritualisme» pour montrer clairement qu'il n'y a pas de place ni à l'intérieur ou à l'extérieur d’une religion pour communier avec les morts.)Même en dehors de la Science Chrétienne, il n'y a aucune preuve empirique pour montrer une légitimité dans la nécromancie, sauf peut-être dans les bandes dessinées. Alors, soyons conscients de cette pratique et évitons-la nous-mêmes.

Vous pourriez vous demander: «David, je ne suis pas partisan du spiritisme, je ne pratique pas le vaudou, et je ne suis certainement pas un sorcier! Pourquoi dois-je même y penser? » Récemment, j'ai presque été amené à pratiquer la nécromancie. Je me suis réveillé il y a un mois avec des symptômes d'allergies familiers. À un moment donné de mes années de collège, j'ai dû prendre quelques jours de congé pour aller en convalescence et prier dans un établissement de soins de la Science Chrétienne en raison des symptômes accablants et de leurs effets. Donc, au réveil ce matin-là, j'ai commencé à penser à ce que l'avenir pourrait me réserver sur la base de mon expérience passée avec cette maladie. Et puis je me suis souvenu qu'il y a quelques années, entre l'université et maintenant, j'avais déjà une guérison complète et permanente des allergies. J'avais grandi spirituellement à cause de cette guérison, et donc il n'y a pas de régression dans le progrès spirituel, «... le progrès est la loi de Dieu ...». (S&S 233:6) Dans la leçon de cette semaine, Mary Baker Eddy l’exprime ainsi: «Une croyance devenue meilleure ne peut rétrograder.» (SS31)

Pour moi, c'était un exemple de l'attraction de la nécromancie. La bonne nouvelle - j'ai immédiatement dénoncé (à haute voix j’ai rejetté) cette affirmation comme étant fausse. C'est alors que j'ai tendu la main et senti cette présence immuable de guérison et de salut du Christ. La guérison est alors venue rapidement et complètement.

Cela ne s'applique pas seulement à la maladie. Ces expériences obsédantes et négatives du passé, comme les ruptures et les amitiés qui se terminent, les choses que vous avez dit que vous regrettez ou dont vous sentez toujours embarrassées, les expériences où vous avez ressenti de la haine ou de l'intimidation, chaque fois que vous ne pouvez pas arrêter de vous répéter le passé dans votre tête, tous ces fantômes ne peuvent ni régner sur votre expérience d'aujourd'hui, ni prédire votre avenir. Donc ce moment, c'est le meilleur moment pour en profiter pour «dénoncer les allégations de la nécromancie». Et pendant que vous faites cela, assurez-vous de déclarer ce que vous êtes pour d'après Dieu et ce que Dieu fait en ce moment.

Mary Baker Eddy utilise le terme «dénoncer» une fois dans Science et Santé, et c'est une commande pour chacun de nous, et il semble donc à propos de le citer maintenant: «Exposez et dénoncez les prétentions du mal et de la maladie sous toutes leurs formes, mais ne leur accordez aucune réalité.» (S&S 447:20-22)

Texte d'or

Dès le début affirmons que la nécromancie, le mesmérisme ou l'hypnotisme ne sont pas réels et qu’ils n'ont aucune valeur ni pouvoir. Le Texte d'Or commence vraiment avec ces gens qui pensent avoir un pouvoir en dehors de Dieu. Mes deux jeunes enfants parlent quotidiennement de leurs superpuissances - la puissance de mon fils est sa force, celle de ma fille est sa voix. Ma femme et moi rions beaucoup en sachant ce que sont vraiment leurs super-pouvoirs. Mais il y a ceux qui croient qu'ils ont le pouvoir d'influencer les autres. Les hypnotiseurs sont un excellent exemple aujourd'hui. Le mesmérisme est semblable à l’hypnotisme, mais c’est un terme qu'on utilisait autrefois. Ceux qui pratiquent l’hypnotisme ou le mesmérisme croient qu'ils peuvent exercer un pouvoir personnel sur l'esprit et le corps. (Et nous avons déjà discuté de la nécromancie.)

Mais vraiment ces trois croyances partent de la prémisse que quelque chose d'autre que Dieu pourrait affecter les enfants de Dieu, créés spirituellement. Mary Baker Eddy l'exprime ainsi lorsqu'elle discute de la différence entre l'expérience mortelle et la Vie immortelle , «Le prétendu entendement mortel -- étant inexistant et par conséquent n’appartenant pas au domaine de l’existence immortelle -- ne pouvait pas, en simulant le pouvoir divin, invertir la création divine et recréer ensuite les personnes ou les choses sur son propre plan, puisque rien n'existe en dehors du domaine de l'infinité qui inclut tout, dont Dieu est, et où Dieu est le seul créateur.» (S&S 513:28) Cette idée «en dehors du domaine de l'infinité qui inclut tout» a poussé L. Ivimy Gwalter à écrire: «Réaliser ce fait, [notre existence immortelle dans la seule domaine qui existe vraiment, hors du domaine prétendu de l’entendement mortel], c'est être en vérité une cible hors d'atteinte...» (Héraut de la Science Chrétienne de juillet 1956 - «Une cible hors d'atteinte»)

Revenons donc au Texte d'Or - le Prophète Nahum a écrit sur ceux qui s'imaginaient réellement avoir le pouvoir sur Dieu. Ils «méditent des choses contre» ou «complotent contre» Dieu. Cette croyance que Dieu n'est pas suprême est ce qui est inclus dans le mal de la nécromancie, de l'hypnotisme, du mesmérisme («NHM»). En fin de compte, cette croyance signifie que l'Amour n'est pas le maître de la haine, que la Vérité, la Vie et l'Amour ne peuvent pas maîtriser et détruire le péché, la maladie et la mort.

J'aime la New International Translation traduction de la première partie de ce passage parce qu'elle utilise «ils» au lieu de «vous». Dans un sens, je sens que si vous lisez cette leçon, vous n'êtes probablement pas en train de comploter et de faire des plans contre ce que Dieu fait. Donc la nature impersonnelle de «Ils» au lieu de «vous» ou «nous» me parle davantage. Pourtant, de la manière la plus subtile, ne complotons nous pas contre l'Éternel lorsque nous faisons nos plans humains, et demandons à Dieu de nous aider à les réaliser, en supposant que la voie matérielle est vraiment la meilleure? Dieu est tout-puissant et omniscient; L'Amour sait tout et est toujours présent pour vous en ce moment. Cela signifie que votre chemin est déjà tracé devant vous. Faites confiance à cela, et faites donc confiance à Dieu.

Le deuxième verset de New Living Translation se lit comme suit: «car vos méchants ennemis n'envahiront plus jamais votre pays. Ils seront complètement détruits! » [traduction francais de l’anglais, pas autorisé] C'est une assurance écrite pour chacun de nous, toute l'humanité. Même dans les moments les plus difficiles, Dieu prévaudra.

Lecture Alternée

En un mot, la lecture alternée consiste à faire confiance à Dieu et à reconnaître ce que Dieu fait malgré l'ennemi à la porte.

Je me souviens d'un moment où je souffrais de symptômes pseudo-grippaux. En fait, j'ai lu à l'église pour un service du mercredi soir, et quand j’ai rentré chez moi les symptômes sont devenus encore pires. Pourtant, pendant toute cette expérience, je n'ai jamais perdu de vue Dieu. Je me suis senti pris en charge, à tel point que j'ai ressenti un amour pour ma communauté, y compris pour chaque conducteur qui me dépassaient quand je rentrais chez moi. Alors bien sûr, je me suis réveillé le lendemain matin en me sentant ... encore pire que la veille. Mais je n'ai pas abandonné ce sentiment de proximité avec Dieu. Et même si je ne pouvais même pas quitter le lit pour manger avec ma femme ce jour-là, je ne me suis pas laissé décourager. En fait, peut-être pour la première fois lors d'une maladie intense, je me sentais plein d'espoir et même un peu excité à propos de Dieu. Bien que j'ai eu une autre nuit difficile, le lendemain matin, je me sentais beaucoup mieux et à l'heure du déjeuner, c'était comme s'il n'y avait jamais eu d'ennemi assiégeant mes portes. Je suis resté avec Dieu, tout du long et cette prière ciblée a finalement remporté le prix: pas seulement la guérison, mais la proximité avec Dieu.

Vous allez faire face à de nombreux défis dans votre expérience, vous l'avez probablement déjà fait. La question est de savoir si vous vous en tenez à Dieu même au milieu du défi, même quand l'ennemi (que ce soit sous forme de maladie, de péché ou même d'une personne réelle) augmente l'intensité de l'attaque.

C'est ce dernier verset des Psaumes qui me le rapporte vraiment. Au lieu d'un simple appel à Dieu parce que les choses semblent trop dures, ce dernier verset déclare la vérité de ce qui se passe: «Tu me réjouis par tes oeuvres, ô Éternel! Et je chante avec allégresse l'ouvrage de tes mains.» (Psaume 92: 4).

J'adore la déclaration similaire de Mary Baker Eddy «Calme au milieu du témoignage discordant des sens matériels, la Science, toujours souveraine, révèle aux mortels le Principe divin, immuable et harmonieux — elle révèle la Vie et l'univers, toujours présents et éternels.» (S&H 306: 25)

Section 1 - Quelle est la meilleure façon de commencer un travail de prière pour détruire la nécromancie / l'hypnotisme / le mesmérisme? Commencez avec Dieu!

J'ai récemment vu une vidéo sur YouTube où quelqu'un envisageait d'acheter une voiture de sport classique et comment il a finalement déterminé que la voiture mise en vente était une fausse. Maintenant, ce monsieur n'était pas un expert et il ne connaissait même pas toutes les façons dont une personne pourrait vous inciter à croire qu'une voiture contrefaite était authentique, mais il était toujours en mesure de le reconnaître . Pourquoi? Parce qu'il était un expert sur ce modèle particulier; il connaissait même un numéro de série caché situé dans le cadre de la porte et sur une certaine partie du moteur. Parce qu'il connaissait tous ces petits détails, il connaissait parfaitement la «vraie affaire» - peu importait la qualité du faux, il était capable de le repérer.

Eh bien, il en va de même pour repérer la nécromancie ou le mesmérisme ou l'hypnotisme. Vous n'avez même pas besoin de savoir comment ils fonctionnent, il vous suffit de connaître Dieu et ce que Dieu fait pour vous et toute l'humanité, et puis vous savez si quelque chose essaie de vous influencer, de vous détourner de Dieu. Il vous suffit de connaître la «Vérité» Dieu et la création de Dieu.

Eh bien, cette courte section est simplement une description de Dieu et de ce que vous êtes en tant que reflet de Dieu. J'aime vraiment la dernière phrase du dernier passage de cette section, «Tout ce que Dieu communique agit de concert avec Lui et reflète la bonté et la puissance.» (SS2, 515: 22) Cela signifie que vous réfléchissez en ce moment, non seulement la bonté, mais la PUISSANCE DIVINE.

Regardons de plus près certains passages:

• (B1) Dieu est proche et personnel, Dieu vous connaît et Dieu vous fournit même un chemin. (Jérémie 29:11)

• (B2) Dieu domine sur tout. Si vous voulez vraiment parler de puissance et de pouvoir, commencez à penser à Dieu parce que Dieu ou l'Esprit l'a, suprêmement en fait. (II Chroniques 20: 6)

• (B3) Le seul vrai pouvoir qui existe est le pouvoir de Dieu! (Psaume 62:11)

• (SS1) Lorsque vous lisez ce passage, demandez-vous «qu'est-ce qui n'est pas inclus?» car tout ce qui n'est pas inclus est ce qui doit être traité et guéri. Astuce - Le péché, la maladie et la mort ainsi que la pléthore de façons avec qui la matière, alias l’entendement mortel, essaie de vous dire ce qui est et ce qui n'est pas vrai - ces choses ne sont pas incluses dans ce passage. (330: 11)

• (SS2) Votre être, votre mouvement même est poussé et attiré par Dieu. Vous êtes en fait sa réflexion («réflexion réflexe» en fait). (515: 22)

Section 2 - Découvrons, dénonçons et détruisons l'hypnotisme / le mesmérisme (magnétisme animal)

Voici un excellent point de départ dans notre travail de dénonciation et de destruction - La citation SS8 nous donne la feuille de route à la page 249: 1:

1. «Acceptons la Science» - Acceptez la vérité que vous êtes l'enfant de Dieu, fait spirituellement.

2. «Renonçons à toutes les théories fondées sur le témoignage des sens» - abandonnez l'idée si elle est basée sur ce que les cinq sens physiques vous disent.

3.«Abandonnons les modèles imparfaits» - Christ Jésus est probablement le meilleur exemple terrestre d'un modèle à suivre.

4. «Abandonnons... les idéaux illusoires» - Quels sont certains idéaux qui résistent vraiment à l'épreuve, pas du temps, mais de l'éternité? S'ils commencent par l'Amour, vous êtes sur la bonne voie.

5.«Ayons ainsi un seul Dieu» - En effet, commençons par le 1er commandement «Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.» (Exode 20: 3)

6. Ayons «un seul Entendement, et qu'Il soit parfait» - J'ai divisé ces deux juste pour souligner que Dieu ou l'Entendement divin est parfait dans la sagesse et l'intelligence infinies de l'Entendement.

7. «... produisant Ses propres modèles de perfection» - Vous n'avez pas à dire à Dieu comment faire les choses, Dieu le sait déjà, et il produit une manière qui inclut l'excellence, la perfection!

L'histoire de Babel dans la citation B4, comme l'histoire du mesmérisme ( magnétisme animal) dans la citation SS5, sont des moyens utiles pour décrire la croyance qu'un humain peut avoir un pouvoir séparé et égal à celui de Dieu. Cette croyance est d'ailleurs séduisante et hypnotique dans son attrait. Les deux histoires n'ont en fin de compte aucun fondement et aucune endurance. Ils tombent complètement parce qu'ils sont basés sur la conviction que la matière a l'intelligence et le pouvoir. La citation SS4 déclare: «C'est la fausse croyance que l'entendement est dans la matière et qu'il est à la fois mauvais et bon; que le mal est aussi réel que le bien et plus puissant. Cette croyance n'a pas une seule qualité de la Vérité. » Mary Baker Eddy est limpide dans sa prochaine phrase. «Cette croyance n'a pas une seule qualité de la Vérité.» (103: 18-23)

Pour moi, je repense à une époque où j'avais déménagé à Denver tout juste sorti de l'école de droit. Je me faisais de l'argent, sortais, et vivais. J'ai eu cette idée que j'allais construire quelque chose de grand. Et puis, un par un, ces choses sont tombées. J'ai été licencié, j'ai perdu ma source de revenu, j'ai rompu avec la fille avec qui je sortais. La fondation sur laquelle j'avais bâti, bien que séduisante et hypnotique dans l'attrait de ses composants, n'avait aucun pouvoir d’endurance. L'une des raisons pour lesquelles la Science Chrétienne avait probablement le pouvoir d’endurance pour moi était parce que, quand j'ai finalement décidé de faire un nouvel essai, j'ai reconnu assez clairement que les nombreuses voix de «cela, c'est le succès» sonnaient comme la définition de Babel par Mary Baker Eddy dans la citation SS3 (581: 17-22). C'est donc avec humilité et sincérité que je suis retourné dans une église de la Science Chrétienne et j'ai trouvé la guérison et une base solide sur laquelle construire.

Alors que toutes les voix se font entendre sur la pandémie, la politique ou les catastrophes naturelles, demandant à être obéies, la déclaration de Mary Baker Eddy est assez édifiante. «L'Esprit réclamera finalement ce qui lui appartient—tout ce qui existe en réalité — et les voix des sens physiques seront pour toujours réduites au silence.» (SS7, 64:30)

Section 3 - Découvrons, dénonçons et détruisons la nécromancie

Comme je l'ai écrit dans l'introduction, la nécromancie concerne le fait de parler aux morts.

Dans la citation B9, j'ai apprécié de remplacer le mot «nations» par «perspectives matérielles». Une traduction a: «Pourquoi les nations [ou « perspectives matérielles»] conspirent-elles et les peuples complotent-ils en vain?» (traduction français de l’anglais, pas autorisé, de Psaume 2: 1, New International Version)

Dans la citation B13 «éprouvez [ou testez] les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. » (I Jean 4: 1) Je pense qu'il est parfois difficile de dire si vous entendez une pensée ange ou si vous entendez quelque chose de différent. Revenez aux sections 1 et 2 et testez ces idées pour vraiment voir si elles viennent de Dieu.

La citation B11 vous donne l'assurance qu'en commençant par Dieu et en vous voyant vous-même et le monde qui vous entoure d'un point de vue spirituel, vous vous trouverez déjà en sécurité.

Section 4 - Le Christ guérisseur fournit la raison pour laquelle nous pouvons dénoncer la nécromancie / le mesmérisme / l'hypnotisme

Ce qui est réel et ce qui est l'illusion est vraiment la question dans cette section. Alors, énonçons, chacun de nous, clairement la prémisse à partir de laquelle nous partons; que nous sommes des enfants de Dieu, faits et maintenus parfaitement, par un parent omniprésent, omniscient et aimant (Amour divin). Maintenant, à partir de cette prémisse, nous pouvons déterminer si les voix que nous entendons, qu'elles nous proviennent des nouvelles, de nos amis ou de nos voisins, ou même de notre propre dialogue intérieur [nous disent la vérité ou l’illusion]. Posez-vous la question: avez-vous obtenu une image précise? Après réflexion, vous découvrirez si la déclaration est contraire à ce qui est vrai pour vous en tant qu'enfant de Dieu.

La citation B14 (I Chron. 28: 9) déclare que ce qui n'est pas vrai est simplement une imagination, n'ayant aucun pouvoir réel. L'imagination ou l'illusion est un thème répété dans les passages Science et Santé de cette section.

La déclaration finale de la citation B14 est si rassurante. Je pense que nous pouvons tous nous rapporter à une époque où Dieu semble terriblement loin. Mais le passage des Chroniques nous rappelle que pour vraiment trouver Dieu, il suffit de Le chercher.

Les citations B15 (Matt. 4: 23-24) et B16 (Matt. 8: 14-15) enregistrent des exemples de la puissance du Christ guérisseur prouvant la puissance de Dieu - Comment? Jésus guérissait chaque personne atteinte d'une maladie qu'on lui apportait. COVID19 aurait-il alors été une exception pour lui? Ensuite, ce n'est pas une exception pour la puissance du Christ encore présent en ce moment.

«Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques; et il les guérissait.» (Matthieu 4:24) (La New International Version traduit la dernière partie de cette citation ainsi: «...tous ceux qui souffraient de douleur sévère, des démoniaques, ceux qui avaient des crises, et des paralytiques; et il les guérissait.» [traduction français de l’anglais, pas autorisée] ) N'est-il pas étonnant qu'une fois que le travail de guérison a été vu et diffusé à l'étranger, les gens ont cru en Christ Jésus - alors ils sont venus de partout pour obtenir de l'aide? Je suis tellement inspiré que ce besoin est également satisfait aujourd'hui, et quand on le verra, il incitera les gens à venir à la Science Chrétienne pour obtenir de l'aide.

J'ai lu l'histoire dans la citation B16 (Matthieu 8: 14-15) quand j'étais plus jeune et j'ai vraiment apprécié le fait que la belle-mère de Pierre, guérie d'une fièvre, a en fait soigné Jésus et certains disciples. J'étais un peu découragé de lire la version de The New Living Translation qu'elle avait «préparé un repas pour eux». Ensuite, il m'est devenu clair que cela n'enlevait rien à ce qu'elle faisait, mais plutôt, c'était un exemple de la façon dont la guérison était si complète que, quelle que soit la tâche pour laquelle elle était nécessaire, il n'y avait pas de séquelle, pas de perte de force, de motivation, de soin ou de dévouement. [Petite explication de la traductrice: En anglais, la Bible KJV, (la Bible que David Price a probablement lu quand il était jeune), utilise «minister» pour le mot «servit» dans le Bible Louis Segond. Le mot «minister» en anglais, utilisé comme un nom veut dire «pasteur». Si David était très jeune, il est possible qu’il a pensé que la belle-mère de Pierre a pris le rôle d’un pasteur pour eux. Ce n’est pas exactement clair, mais en tout cas, il a évidemment pensé qu’elle a fait quelque chose plus impressionnant que préparer un repas.]

Dans la citation B17 (II Cor. 4: 4-5), Paul prend cette idée du pouvoir de guérison et l'étend - ce n'est pas seulement la guérison du corps, mais même renverser des «forteresses». J'ai recherché le sens «forteresses» et j'ai trouvé de «faux arguments». N'est-il pas intéressant que les forteresses soient difficiles à percer? Parfois un siège d'une forteresse pourrait avoir pris des mois ou plus pour percer, mais un «faux argument» même si c'est un flou d'argument, s'il est faux, il tombe toujours à la lumière de la vérité parce que c'est juste une illusion.

Les passages de Science et Santé dans les citations SS14 et SS15 commencent par approfondir cette idée d'illusion, ou d'imaginations, les appelant «esprits mauvais», «fausses croyances», «illusions des sens», qui sont toutes mauvaises, et sont détruites par la puissance du Christ, chassant le péché, la maladie et la mort.

La citation SS16 (xi: 1) montre clairement que la guérison n'a RIEN à voir avec le pouvoir de l'entendement humain. En fait, ce «jeu d'imagination» cède à la Science (SS17) où le pouvoir vient seulement de l’Entendement divin.

SS17 - «Le remède du Scientiste Chrétien, c’est l'Entendement [Dieu]». Car cela est vrai, il doit y avoir une forte négation de tout remède physique ou matériel ou même tout contact. Au début du mouvement de la Science Chrétienne , lorsque Mary Baker Eddy, (qui était encore connue sous le nom de Mme PATTERSON) guérissait et enseignait aux jeunes étudiants, il lui a été relayé que certains de ses étudiants allaient poser la main sur leurs patients, voire les manipuler. Au début, elle espérait qu'ils sortiraient de telles pratiques. Ils ne l'ont pas fait et la plupart ont fait défection. La déclaration claire dans la citation SS17 met de côté toute pensée selon laquelle la Science Chrétienne inclut une telle méthode - «:Le remède du Scientiste Chrétien, c'est l'Entendement, la Vérité divine qui rend l'homme libre. Un Scientiste Chrétien ne recommande jamais l'hygiène matérielle, et ne traite jamais par des manipulations. Il n'empiète pas sur les droits de l'entendement et ne peut non plus pratiquer le magnétisme animal ou l'hypnotisme.» (453: 29-1)

Voici deux instructions puissantes à utiliser comme outils dans votre ceinture d'outils:

• «...la vérité enlève aux médicaments matériels leur pouvoir imaginaire et revêt l'Esprit de suprématie. » (SS18, 146: 18)

• «… l'erreur mortelle soit privée de ses pouvoirs imaginaires par la Vérité qui balaie les fils diaphanes de l'illusion mortelle. » (SSH19, 403: 18-20)

Section 5 : Se défendre contre le pouvoir hypnotique du péché

Comploter pour faire le mal ou promouvoir la paix? «La tromperie est dans le coeur de ceux qui méditent le mal, Mais la joie est pour ceux qui conseillent la paix.» (B18, Proverbes 12:20)

Demandez-vous, que fais-je? Suis-je en train de comploter ou méditer le mal ou de promouvoir ou conseiller la paix? Si vous complotez le mal, vous faites le contraire de ce qui est exigé de vous dans Zacharie 7: 9-10 (B19) parce que vous tombez dans le piège d'être injuste, impitoyable, dur de cœur, tournant le dos à ceux qui ont besoin d'une communauté ou d'une maison, ou en profitant des pauvres.

Comment «maîtrisez-vous ces mauvais penchants» - ces inclinations vers le péché? (SS21, 405: 5-11)

La bonté conquiert la haine

La chasteté (pure de cœur) surmonte la luxure

L'honnêteté l'emporte sur la tromperie

Section 6 - Défense contre mauvaise pratique mentale.

Mary Baker Eddy écrit de manière révélatrice dans un article intitulé «Aimez vos ennemis»: «Nous n'avons pas d'ennemis. Tout ce que l'envie, la haine, la vengeance — les mobiles les plus impitoyables qui gouvernent l'entendement mortel — s'efforcent de faire, concourra « au bien de ceux qui aiment Dieu ».» (Mis 10: 4). Les versets de psaumes lamentables comme Ps. 62: 3 (B20), Ps. 89: 50-51 (B21) et Ps. 35:11, 12, 17 (B22) ne sonnent pas ou ne se sentent pas comme «nous n'avons pas d'ennemis».

Je ne pense pas qu'il y ait une personne lisant cette leçon biblique qui n'a pas, à un moment ou à un autre, tendu la main à Dieu dans l'agonie à cause de l'aversion piquante de quelqu'un d'autre pour lui. «Protège mon âme contre leurs embûches...» (B22, Ps 35:17) Cet éclat peut être assez difficile à surmonter. Mais contrairement aux passages précédents, il y a de l'espoir -

«Je te louerai dans la grande assemblée, Je te célébrerai au milieu d'un peuple nombreux.» (B22, Ps 35: 18)

Alors que je réfléchissais à ce que cela signifie de sentir que quelqu'un vous déteste, j'ai été rappelé par mon enfant de 5 ans lors de notre promenade aujourd'hui que nous ne sommes pas permis à utiliser le mot «détester» dans notre maison. Je suis sûr que beaucoup ont la même règle. Maintenant, ce qui s'est vraiment passé, c'est qu'il roulait sur son vélo à deux roues, tenant un bâton pointu sur son ventre alors qu'il montait sur une colline. J'ai dit que je devais tenir le bâton pour qu'il soit du bon côté. Il a répondu: «Non papa, je vais bien.» A ce moment-là, j'ai dit: «Donnes-moi le bâton, je déteste quand tu te disputes avec moi quand j'essaie de te protéger.»

Oui, en fait, j'ai utilisé le mot «détester», mais mon Dieu les enfants de cinq ans ont un mauvais sens du contexte! [Après tout, j’essayais de le protéger.]

Le vrai message pour chacun de nous est ce que dit , Mary Baker Eddy, succinctement dans l'article auquel j'ai fait référence ci-dessus. Elle écrit: «Ne haïssez personne, car la haine est un foyer d'infection qui répand son virus et finit par tuer. Si nous nous y abandonnons, elle nous domine; à celui en qui elle demeure elle apporte souffrance sur souffrance, à travers le temps et au-delà de la tombe. Si l'on vous a causé de graves torts, pardonnez et oubliez : Dieu
compensera cette injustice et punira plus sévèrement que vous ne le pourriez celui qui s'est efforcé de vous nuire.» (Mis. 12: 2–8 Ne haïssez)

Paul coupe court à tout le chagrin et les plaintes avec l'antidote parfait: Rien «ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.» (B23, Romains 8:39) Si cela est vrai, alors pouvez-vous vraiment avoir des ennemis?

Voici comment je décompose les passages dans Science et Santé de cette section

1. Voici une puissance de feu pour «se défendre contre une suggestion mentale agressive»

1. «Revêtu de la panoplie de l'Amour, vous êtes à l'abri de la haine humaine .» (SS25, 571: 18)

2. «L'amour divin a toujours répondu à tout besoin humain et y répondra toujours.» (SS27, 494:12)

3. «... à toute heure l'Amour divin dispense tout bien à l'humanité entière.» (SS27, 494: 10)

2. Rappelez-vous à quoi ressemble la mauvaise pratique mentale - elle est parfois intentionnelle et avec des motifs pervers, mais elle peut aussi être simplement ignorante (ne pas savoir mieux ou par erreur)

3. Avant de vous plaindre des injustices que vous subissez, souvenez-vous juste que Christ Jésus a traversé bien pire que vous ne devrez jamais endurer, et il est littéralement sorti vainqueur même de la mort. Le travail de Jésus est pour nous tous, de ressentir et d'expérimenter la guérison divine et le salut ici et maintenant, «pour toute l'humanité et à chaque heure.» (SS27)

4. Sur la base de ses épreuves et tribulations, Mary Baker Eddy nous encourage tous: «Mon espérance lassée tâche de discerner le jour bienheureux où l'homme reconnaîtra la Science du Christ et aimera son prochain comme lui-même — où il percevra clairement l'omnipotence de Dieu et le pouvoir guérisseur de l'Amour divin dans ce qu'il a fait et ce qu'il fait actuellement pour l'humanité.» (SS30, 55:16)

Mary Baker Eddy termine son article «Aimez vos ennemis» de cette façon:

«Le mensonge, l'ingratitude, le jugement erroné et la dureté avec laquelle on a rendu le mal pour le bien — voire les réelles injustices (si tant est qu'une injustice puisse être réelle) que j'ai longtemps endurées de la part des autres — ont très heureusement développé pour moi la loi d'aimer mes ennemis. J'exhorte aujourd'hui tous les Scientistes
Chrétiens à prendre sérieusement cette loi en considération. Jésus a dit : « Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment. » » (Mis. 13: 5)

En fin de compte, il me semble que cette section est vraiment la section d'Amour, d'Amour, d'Amour, et d'Amour.

Section 7 : Grâce à Dieu, vous êtes victorieux sur la nécromancie, le mesmérisme et l'hypnotisme.

Faites confiance à Dieu, car c'est à Lui que vous pouvez continuellement vous tourner dans les moments difficiles. Rappelez-vous le Texte d'or de Nahum 1: 9: «Que méditez-vous contre l'Éternel? C'est lui qui détruit.»? Eh bien, le voici à nouveau - mais cette fois, «les méchants» (au verset 15) n'est même pas mentionné. Non seulement il est «complètement coupé», mais il a été littéralement coupé de cette leçon.

Un des plus populaires passages de Science et Santé est cité dans cette section. Et cela me rappelle une époque où la glace sur mon entrée était si épaisse qu'il n'y avait rien d'autre à faire que d'attendre que la lumière du soleil des jours plus chauds la fasse fondre. Tandis que la glace semblait si collée au ciment qu'elle était presque devenue une partie de l'allée, ce n'était qu'une illusion; il ne peut y avoir de mélange des propriétés de la glace et du ciment. Il ne peut y avoir de mélange de matière avec l'Esprit. Comprendre cela fait fondre les croyances illusoires comme la citation S31 explique: «lorsque le Christ transforme une croyance au péché ou à la maladie en une meilleure croyance, alors la croyance se fond en compréhension spirituelle, et le péché, la maladie et la mort disparaissent.» (442: 19)

L'un des meilleurs outils de votre ceinture d'outils dans votre travail défense quotidienne est le dernier passage de la leçon, citation SS32 ci-dessous. Retenez ça. Prenez-le à cœur. Avec ce travail, vous serez le vainqueur!

• «Dieu est infini, par conséquent toujours présent, et il n'y a pas d'autre pouvoir ni d'autre présence.» (SS32, 471: 18-19)

Metaphysical

This is the day the Lord hath made! - ... examples in the third, fourth, and fifth sections...
Latest Lesson Application Idea

Newsletters

Get free weekly uplifting newsletters (available in English, Spanish, French, German and now in Portuguese!)
Subscribe or Update Subscription

Facebook

Find CedarS on Facebook for the latest news, heart-warming fruitage, facility upgrades and more!
Go to the CedarS' Facebook Page